Nous avons 2676 invités et 57 inscrits en ligne

Quelques Bordeaux rive gauche

  • jd-krasaki
  • Portrait de jd-krasaki Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3519
  • Remerciements reçus 6882

Quelques Bordeaux rive gauche a été créé par jd-krasaki

Dégustation thématique Bordeaux rive gauche, surtout centrée sur des étiquettes offrant des prix raisonnables.

Clos Floridène, Graves blanc 2017
Nez agréable et engageant sur le pamplemousse, citron, quelques fleurs blanches, touche vanillée et miellée.
La bouche s'avère en revanche austère, sacrément tendue voire serrée. La matière paraît légère, en retrait. 
La finale est adoucie par une légère patine boisée, mais offre insuffisamment de longueur.
Bien. 

Château Tour Bicheau, Graves rouge 2010
Nez sur le caramel, la cerise noire, cassis et sous bois, vanille. 
La bouche est structurée par une belle acidité, des tanins encore saillants, pas tout à fait fondus. L'aromatique reprend une note vanillée pas saturante.
La finale est d'une longueur moyenne, toujours sur cette note vanillée bien faite.
Très bien dans sa gamme de prix un peu sous les 10€.

Château Belle-vue, Haut-Médoc 2014
Nez peu expressif sur le cuir, les épices, le cacao et le champignon frais.
La bouche est en retenue, svelte et froide, sur une aromatique fumée.
La finale est austère. 
C'est pas l'éclate.

Planquette, vin de France 2012
L'outsider un peu "nature" de la dégustation
Nez animal (un peu abrupt au départ, mais ça gagne beaucoup à l'aération), on évolue ensuite vers du fruit rouge et de l'hibiscus, ça devient très joli.
La bouche offre une très belle attaque fruitée et soyeuse ... pendant quelques secondes. On se prend rapidement dans les gencives une vague de tanins intenses, qui arrivent en rangs serrés. Le pilonnage exige le maintien du sang froid du dégustateur inquiet pour sa santé. 
Finale d'intensité moyenne.
Le fond de verre offre une magnifique touche florale.
A attendre (même si, je me relis sur le fil Planquette, il devait prêt rapidement et avant le 2011).

Château Seguin, Pessac Leognan rouge 2007
Nez ouvert et plaisant, moyennement intense, sur le cassis, cerise, framboise, avec de légères notes de sous bois, humus, noix de cajou.
C'est plein et velouté, bel ensemble plutôt délicat. Joli grain de tanin patiné dans une structure affinée.
Finale très honnête.
On commence à prendre du plaisir.

Château Haut-Marbuzet, Saint-Estèphe 2012
Nez élégant et précis sur la gelée de groseille et le cacao amer.
La bouche offre un grain de tanin poudreux et un fruité juteux. 
La matière n'est pas énorme mais le vin assure une présence en bouche savoureuse.
Très bon.

Château Sigalas-Rabaud, Sauternes 1998
Nez très expressif et presque jeune, sur du citron confit, ananas rôti, orangette, et au loin une très légere note d'encaustique.
La bouche est fondue, apaisée, avec une liqueur digeste, douce et patinée. Bel équilibre calme et ample, ordonné.
Belle longueur
Très bon, on se ressert facilement. A mon goût, le vin qui avait le plus de choses à dire de la dégustation.

Au final, la plupart des vins ont été fortement appréciés avec mention spéciale pour le Haut-Marbuzet. Seuls le Belle-Vue 2014 trop cistercien et le Floridène blanc un peu maigre ont été plutôt reçu par une certaine incompréhension. Pour Floridène, la bouteille n'a pas été vidée en séance.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, Olivier Mottard, matlebat, mgtusi, Gibus, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, Papé, sebus, Frisette, GAET, Fredimen, Kiravi, Ilroulegalet
28 Sep 2021 16:02 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck