Nous avons 4532 invités et 39 inscrits en ligne

LPV BFC - Première avec les Beaunois

  • Krabb
  • Portrait de Krabb Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1481
  • Remerciements reçus 1670

LPV BFC - Première avec les Beaunois a été créé par Krabb

Prévue depuis longtemps, nous avons enfin réalisé cette rencontre avec les beaunois.

Bonne ambiance, bons convives, excellent repas, le top quoi!

Maintenant place aux bouteilles.

Domaine Rougeot Bourgogne-Aligoté Les Plumes 2019

Vvigne :
Confirmation de la qualité du domaine avec ce très bel aligoté, de grande finesse et parfaitement équilibré, d'une harmonie redoutable.Une vraie référence pour le cépage me semble.Très BienA boire / A garder

Krabb :
Belle robe or vert, nez légèrement grillé. Belle finesse, acidité, gras.
Finale tranchante, c'est vraiment bon et je n'ai pas lu l'aligoté.
Très bon.


Pierre Péters Champagne Grand Cru Cuvée Speciale Blanc de Blancs Les Chetillons 2010

Vvigne :
Un champagne de très haut niveau, au volume remarquable, sans perdre pour autant en précision, finesse et équilibre.J'étais sur un jeune Selosse à l'aveugle, c'est dire le compliment.Sûrement une des bulles de l'année.Excellent à GrandA boire / A garder

Krabb:
Robe or, bulle très fine. Nez pâtissier, autolytique. Superbe.
Bouche pleine et puissante, un tsunami envahit la bouche, c'est dense, mature avec un équilibre et une acidité parfaite.
La bulle disparait mais le vin en ressort grandit.
Un vin magistral.


Albert Grivault Meursault 1er Cru Perrières 2013

Vvigne :
Un Perrières 2013 assez solaire et élevé, mais bien élevé, comme souvent avec le domaine me semble t-il.Le vin est dans un style bourguignon classique, expressif, harmonieux, de fond notable, à l'acidité mesurée pour ce terroir réputé minéral.Excellent
A boire / A garder

Krabb:
Robe or, élevage présent, classique.
La bouche est ronde, avec un élevage important. C'est gras, cela manque de peps, de lift.
Bien fait mais bon rien d'emballant.
Je pensais à un Meursault Charmes, je n'ai pas reconnu le terroir, caché derrière un élevage trop marqué.


Bernard Boisson-Vadot Meursault Les Chevalières 2010

Vvigne :
Une vraie petite calque avec ce "simple" village qui joue dans la cour des grands.D'une insolente jeunesse, il joue sur le registre de la minéralité et du fruit à peine mûre, mais l'exercice est fort réussi.Une grande énergie et puissance se dégage de ce vin, auquel il n'aura manqué qu'un peu plus d'intensité aromatique pour atteindre le grand à mon palais.
Excellent à Grand
Bravo au domaine.A boire / A garder

Krabb : Je partage le Cr de Maxime, un vin remarquable et majestueux. Grand vin.


Domaine de Trévallon Blanc 2015

Vvigne:
Après un nez douteux et trop discret, on trouve une matière de blanc sudiste assez imposante, souple et peu structurée, manquant d'un peu de fraîcheur.Cette bouteille peut paraitre douteuse, mais présente tout de même un fond assez remarquable pour la région.A revoir

Krabb :
Nez sur l'oignon, la serpillère. Désagréable en bouche, bouteille défectueuse pour moi.


Fattoria San Lorenzo Il San Lorenzo Bianco Marche IGT 2008
cépage 100% Verdicchio

Vvigne :
Très belle et singulières notes de nougat au premier nez.La matière est imposante, énergique, parfaitement équilibrée, racée. La finale est à l'avenant, sapide, savoureuse et longue.Que demander de plus ? RienLe blanc de la soirée pour moi, malgré la très belle "opposition" du jour.CDC et très belle découverte.Grand A boire / A garder

Krabb :
Là encore, je partage le CR de Maxime, un vin étonnant.
Belle robe, nez nougat, fumé.
L'attaque en bouche est somptueuse, avec un toucher de bouche jamais rencontré encore, des arômes étonnants mais parfaitement équilibrés. Racé est le bon mot.
La finale est sapide, savoureuse et très longue.
Superbe vin.


Château Léoville Las Cases 2001

Vvigne :
Un Las Cases de grande jeunesse, assez technique, marqué par un élevage "international".
Structure marquée, on penche plutôt du côté de Pauillac que St Julien.Le fond est tout de même notable, et la finale juteuse, ce qui est rassurant.Manque de confort en l'état, à attendre impérativement.Très Bien (seulement)
A garder

Krabb:
Robe violette, très jeune.
Nez sur la caramel au lait, le werther's. Je pars directement à la robe et au nez en Australie.
La structure est ferme, c'est très jeune, un peu sec en l'état et surtout c'est servi trop frais.
Avec un peu de chaleur, l'ensemble se fond pour faire un vin agréable et avec un certain fond.
La finale est correcte. Un peu en retrait en l'état néanmoins.


Domaine de Peyre Rose Coteaux du Languedoc Clos Syrah Leone 2003

Vvigne :
Grand nez sudiste, fruit compotés, vernis, volatile.La matière est très puissante, savoureuse
La finale, tertiaire, sur le foin, est chaleureuse.Une Syrah Léone bien baroque et sudiste jusqu'au bout des ongles mais fort attachante.Excellent à Grand
Plutôt à boire

Krabb: Robe tuilée, trouble, il y a à boire et à manger.
Nez sudiste, fruit compotés, vernis, volatile.Belle matière, caressante, subtile, le toucher de bouche est très agréable.
Finale avec un peu d'alcool, mais agréable.Un vin peu commun et clivant. Très agréable en l'état.


Domaine Belargus Coteaux du Layon Layon 2018

Vvigne : Un Layon de grande richesse, à l'acidité discrète, mais sans défaut aucun pour autant.Plutôt Très bien

Krabb: Robe orangée, nez sur la pâte de coing. Bel équilibre en bouche, sucre justement dosé.
Un bon vin.

 

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., tht, Olivier_26, Jean-Bernard, Gibus, sideway, bulgalsa, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, bibi64, trainfr, Vaudésir, Oyaji-sama, LucB, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, LLDA, the_ej, Math38, ysildur, vvigne, Vyat, Kiravi, Garfield, Vesale, Ilroulegalet, Manas
26 Jan 2022 08:20 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1184
  • Remerciements reçus 6286

Réponse de Garfield sur le sujet LPV BFC - Première avec les Beaunois

Cette session qui devait avoir lieu en octobre 2020 (oui oui 2020)  aura finalement lieu après de nombreuses tentatives avortées grâce à la ténacité de Simon notamment !  La Bourgogne quasi au complet (manquait notre représentant du 71) et d'émérites vassaux  Francs-Comtois pour cette première avec nos amis Beaunois. 


Domaine Rougeot Père et Fils Bourgogne-Aligoté Les Plumes 2019

Nez sur la pomme au four, le biscuit, je dis ça a un nez de champagne (j’ai déjà dit ça la dernière fois sur l’aligoté de Coche mais ne percute pas du tout que ça puisse être ce cépage, comme quoi…) bouche gourmande et super finale crayeuse (comme l’aligoté de Coche aussi..) bref je pars logiquement sur un … chenin… C’est très bon, curieux de gouter le reste de la gamme ! parfait pour ouvrir les hostilités par son côté immédiat et sapide. 

Pierre Péters Champagne Grand Cru Cuvée Spéciale Blanc de Blancs Les Chetillons 2010

Nez imposant par sa puissance et son élégance, pomme granny, agrumes, floral, j’évoque une petite patine oxydative, on me répond que c’est plutôt de l’autolyse). On a envie de rester longtemps sur le nez tellement c’est séduisant. Heureusement les réflexes reviennent vite pour lever le coude, et ça en vaut carrément la peine, en bouche le vin est énorme, largeur incroyable, superbe persistance, la bulle ne fait qu’accompagner l’aromatique complexe et rémanente. Excellent + , mon meilleur champagne à ce jour.

Albert Grivault Meursault 1er Cru Perrières 2013

Mon apport, je finis par le reconnaître après quelques hésitations, le nez est assez pâtissier, la bouche est d’une belle largeur mais se resserre assez vite sur une finale assez tendue sans être particulièrement longue ou minérale. Simon remarque à juste titre qu’on dirait plus un Charmes qu’un Perrières. Je suis un peu déçu par ce vin qui s’est fait écraser par son binôme mais aussi par le plat ! Bien / bien +

Bernard Boisson-Vadot Meursault Les Chevalières 2010

Très belle réduction qui évoque le style Bachelet ou Lafon (puis finalement quand Guillaume évoque Boisson Vadot ça semble évident, mais les précédentes bues, plus jeunes, avaient quand meme une réduction assez tenace et marquée, la c’est parfait), noisette aussi, on se sent à la maison. La bouche est superbe, grande énergie, vivacité, grosse longueur, ça claque ! Excellent

Domaine de Trévallon Blanc 2015

Nez bizarre sur l’oignon, bouche très grasse avec des amers, peu d’aromatique. Pas de plaisir la dessus. Probable vin déviant ? assez bien - / ED ?


Fattoria San Lorenzo Il San Lorenzo Bianco Marche IGT 2008 

Alors là on a bien voyagé, le nez présente aussi une jolie réduction, un côté caramel/miel (nougat comme dit par les collègues me va aussi) mais certaines choses ne collent pas avec un chardo, en bouche gros volume, grosse tension, des notes plutôt sur le végétal et floral et aussi un peu abricot on évoque un Jura ou un vin suisse. Je n’aurais jamais placé ça en Italie, grosse surprise ! Très bien (même si je préfère les chardo ;) )

Château Léoville Las Cases 2001

Peut-être un peu comme mon Perrières, il a souffert de la présence d’un vin hors normes à coté, plus strict, austère, fait très jeune… pas de sensation végétale pouvant m’orienter sur le cabernet pour autant, mais la fraicheur en bouche (menthol ?) aurait pu par contre ! Bien / Bien +

Domaine de Peyre Rose Coteaux du Languedoc Clos Syrah Leone 2003

 Celui-ci nous a fait voyager aussi par contre il y a consensus pour dire que c’est un très grand vin…Le nez fait « pommadé » avec des fruits cuits, du poivre, pas forcément hyper appétant pour être franc, par contre on ne regrette pas le détour quand on le goute, c’est très beau par un équilibre souverain entre puissance et longueur, tanins fondus, ça dure très très très longtemps en bouche sur une jolie tension. Honnêtement je ne me rappelle plus si je me suis mouillé pour évoquer une hypothèse sur la provenance, (Châteauneuf évoqué par Maxime pouvait m’aller, on a parlé de Merlot aussi) ce qui est sûr c’est que je n’aurais jamais soupçonné un vin aussi au Sud (comme quand j’ai gouté GDP chez Arnould d’ailleurs). Excellent


Domaine Belargus Coteaux du Layon Layon 2018

Initialement pas hyper séduisant (un peu chaleureux, fruits exotiques, manque de tension) mais avec de l’aération et peut être servi un peu plus frais j’ai trouvé ça très joli. On n’était pas parti sur le chenin du fait d’une acidité un peu basse par rapport à ce qu’on attend sur les liquoreux de la Loire, Jurançon ne m’allait pas non plus pour la même raison.. Je pense qu’il y a un joli potentiel de garde sur cette cuvée, même si on sent le millésime chaud cependant. Bien +

  

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., tht, Olivier_26, Jean-Bernard, Gibus, sideway, bulgalsa, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Krabb, Oyaji-sama, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, vvigne, Vyat, Kiravi, Vesale
26 Jan 2022 09:58 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3020
  • Remerciements reçus 7987

Réponse de leteckel sur le sujet LPV BFC - Première avec les Beaunois

Un Krabb, des Siamois et un Teckel...un vrai zoo quoi. Heureusement que le niveau est relevé par Maxime et mon Eric.
Merci aux barons LPViens bourguignons d'avoir accueilli les bouseux Franc-Comtois sur leurs terres.
En tout cas, nous avons bien bu (trop craché à mon goût mais bon il fallait bien reprendre la cariole pour rentrer) et bien mangé !

Domaine Rougeot Père et Fils Bourgogne-Aligoté Les Plumes 2019
Nez fin, un peu floral, bien propre en tout cas. 
Bouche à l'avenant, juste équilibre entre une fine pellicule de gras et une acidité mesurée.
Un aligoté de compet' qui vous mets en appétit pour la suite. Personne n'évoque le cépage...

Pierre Péters Champagne Grand Cru Cuvée Speciale Blanc de Blancs Les Chetillons 2010
Nez puissant, très légèrement oxydatif, pâtissier / levuré mais également citronné. Bref très complexe...
Gros effet waouh en bouche, c'est puissant, large, les bulles sont nombreuses mais fines. C'est très ouvert, aromatique et en même temps d'une classe folle.
J'entends que ce n'est pas dosé, et pourtant c'est très confortable en bouche...signe d'un équilibre magistral.
Vraiment très beau, incrachable...et pourtant il faut. 

Albert Grivault Meursault 1er Cru Perrières 2013
Nez sur un élevage fin, parfaitement intégré selon moi.
Bouche légèrement grasse, comme arrondie par l'élevage. On est dans le pur classicisme bourguignon et que c'est bon. Au réchauffement, j'y trouve un caractère exotique (qui me rappelle effectivement une fois l'étiquette découverte un Clos des Perrières 2008 du domaine bu il y a quelques mois). Si on veut chipoter un peu, on peut le trouver un peu trop "lisse" et manquant de rebond.

Bernard Boisson-Vadot Meursault Les Chevalières 2010
Très intéressante opposition de style, car les 2 Meursault sont bus en parallèle.
Si le Grivault semble assez représentatif de son village, le Chevalières est plus reconnaissable par le style du domaine (d'ailleurs assez vite évoqué par Guillaume) : nez sur un léger grillé (bien estompé par rapport à l'ouverture quelques heures avant) / mentholé. La bouche est ultra tendue, fraiche, sans fioriture, et sur le fil du rasoir pour l'acidité.
Mon style de vin. J'adore . (Merci JP )

Domaine de Trévallon Blanc 2015
Nez un peu space, vanillé. On décide après un vote à table que le vin n'est pas bouchonné...peut-être, mais ça sent le défaut quand même, enfin j'espère.
Pas de miracle en bouche, il y a un gros volume glycériné, c'est assez chaleureux et pas très long.
Vraiment pas ma came alors que j'aime beaucoup les rouges du domaine.

Fattoria San Lorenzo Il San Lorenzo Bianco Marche IGT 2008 
Comme l'avait dit JP lorsqu'il nous avait fait découvrir ce vin dans sa version 2006, c'est un véritable OVNI : élevage en cuve pendant...140 mois et 12 mois de bouteille avant la mise en vente.
Le nez est assez difficile à définir, peut-être des aromes de miel et exotiques.
En bouche, ça donne un jus puissant, riche, une grosse matière et une pointe de chaleur...mais l'équilibre est totalement préservé. Par quel miracle, je ne sais pas...peut-être une discrète amertume. Très bien et assez jouissif d'entendre les convives s'égarer ...mais comment pourrait il en être autrement.
(Merci bis JP, fournisseur officiel du Teckel  ).

Mes notes s'amenuissent...et pourtant ce n'est pas la faute à l'alcool qui ne coule pas dans mon sang.

Château Léoville Las Cases 2001
Nez sur le caramel, j'ai même noté goudron...bref pas mon kif.
Bouche encore bien serrée, assez fermée, dont on a du mal à tirer autre chose qu'un caractère élevé et puissant.
Désolé, mais je suis totalement passé à côté de ce vin. 
Sauf erreur, personne n'a même évoqué le bordelais. Le vin est d'une jeunesse incroyable et on se demande quand il atteindra sa maturité...Quand on a 50 ans, on a sacrément à s'interroger sur l'opportunité d'acheter des "grands" bordeaux, sauf à vouloir les transmettre.

Domaine de Peyre Rose Coteaux du Languedoc Clos Syrah Leone 2003
Encore un vin qui nous aura bien baladé.
Très joli nez bien évolué qui nous fait immédiatement AFFIRMER que ce vin est bien plus vieux que son challenger....oh oui, 20 ans d'écart peut-être même.
Bouche puissante mais aux tannins polissés par le temps. Je trouve un côté poivré qui pourrait orienter sur le Rhône nord mais il y a un truc qui ne colle pas car l'équilibre fait un peu sudiste. Ayé, j'ai trouvé, mon Eric me fait une fourberie et m'a sorti un Châteauneuf à mon goût...
Surprise à la révélation du vin...oui et non, c'est la deuxième fois que je bois ce vin à l'aveugle et deux fois qu'il me bluffe totalement et me donne envie d'en acheter. 
J'ai beaucoup aimé.

Domaine Belargus Coteaux du Layon Layon 2018
Nez assez monolithique sur la mangue je trouve. Mais c'est très joli.
La bouche propose le même fruit et est bien tenue par une jolie acidité qui me fait partir à Jurançon.
Un bon vin, pas fatiguant du tout, au rapport Q/P engageant.

Après quelques échanges de bouteilles, on se quitte dans la froideur murisaltienne...mais la soirée était parfaitement chaleureuse.

 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., tht, Olivier_26, Jean-Bernard, Gibus, sideway, podyak, bulgalsa, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Oyaji-sama, Papé, Frisette, Med, GAET, starbuck, the_ej, Gerard58, DaGau, Vyat, Kiravi, Garfield, Vesale, Manas
26 Jan 2022 20:24 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck