Nous avons 2484 invités et 28 inscrits en ligne

LPV78 sort des appellations !

  • Jean-Loup Guerrin
  • Portrait de Jean-Loup Guerrin Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 9321
  • Remerciements reçus 17132

LPV78 sort des appellations ! a été créé par Jean-Loup Guerrin

Cette dégustation a constitué la quatrième étape de mon marathon de dégustations de la semaine, et on continue à monter en nombre de bouteilles.

Pas de MC, donc un ordre de dégustation plus ou moins logique.

On commence avec deux pet’nats’ d’Auvergne.

Domaine Maupertuis – Vin de France – Pink bulles – 2021

 

C’est un 100 % gamay.

Robe saumon.
Nez ouvert, affriolant, au fruité varié : blancs, rouges et agrumes !
C’est un souffle de fraicheur en bouche, avec une aromatique sur l’eau d roche, donc moins fruitée qu’au nez. Le profil est droit, assez long, la finale salivante se montrant plus gourmande.
Bien ++


Domaine Les Petites Trouillères – Vin de France – Tobize or not Tobize – 2020

 

Il s’agit d’un assemblage gamay – pinot noir.

Robe framboise bien soutenue.
Nez ouvert, sur les fruits rouges avec une fine touche fumée.
La bouche est assez dense, très poivrée mais devient austère en finale par ses amers trop prononcés.
Bien sans plus


Une dernière bulle du secteur de Chablis 

Domaine d’Henri – Vin de France – Blanc de blancs – 821 – 2020

 

Robe dorée.
Nez bien intense, offrant des fruits blancs, du floral, de la brioche et de la noisette.
La bouche affiche un registre droit et minéral, mais sans manque de confort. La bulle est caressante et la finale de belle présence est relevée par de beaux amers.
Très Bien et une belle découverte !


Une grosse série de blancs ensuite : c'est Rémi qui est content !

Domaine Simon Gastrein – Hameau Touche Bœuf – Vin de France – L’Effrontée blanc – 2020

 

Le viognier est majoritaire mais difficilement décelable.

Robe d’un or prononcé et brillant.
Nez très intense, développant plantes aromatiques et une gamme florale de grande qualité.
La bouche est large, assez grasse, très goûteuse, vivifiée par une belle fraîcheur, même si l’acidité est d’un niveau correct sans plus. On ressent un côté nature mais c’est bien fait. La finale de longueur moyenne garde beaucoup d’impact.
Très Bien +


Domaine Les Poëte – Vin de France – Argos – 2017

 

Robe qui oscille entre paille et or.
Nez très intense offrant des fruits blancs bien mûrs et du végétal noble.
La trame de la bouche est bâtie sur un duo acidité – matière, ce qui lui confère un très bon équilibre. La grande allonge est salivante.
Très Bien (+)


Domaine de l’Anglore – Vin de France – Sels d’Argent – 2018

 

Robe d’un or moyen.
Nez expressif, alliant arômes terpéniques, fruits jaunes et touche exotique.
La bouche se révèle concentrée avec une aromatique beaucoup plus axée sur les fruits exotiques qu’au nez. Mais, et oui il y a malheureusement un mais ne permettant pas l’extase, elle manque d’acidité et donc de relance, la finale se manifestant plus déliée.
Très Bien


Domaine Cabaret des Oiseaux – Vin de France – Attraction – 2020

 

Robe d’un or moyen.
Nez intense au grillé très net qui prend le pas sur de beaux fruits blancs.
Une ampleur magnifique embellit la bouche et la matière est bâtie sur de gros extraits secs. Mais l’ensemble n’est pas massif, bien au contraire, car il y a un plus qui change tout : une fraicheur remarquable l’affine juste ce qu’il faut et participe à une persistance exceptionnelle.
Un très grand plaisir avec ce vin et une formidable première rencontre avec le domaine !
Très Bien ++ / Excellent
Pour moi le vin blanc de la soirée !


Domaine des bottes rouges – Vin de France – Castor – 2016

 

Robe sur un doré clair et brillant.
Nez d’une bonne intensité mais avec de la volatile et de la colle qui masque le fruité.
La bouche fait très nature, mais pas le vin nature réussi : une très forte acidité tendance vinaigre fait oublier que oui, il y a de l’énergie, du dynamisme et de la longueur dans ce vin.
Assez Bien + et pas ma came.


Domaine de Mirebeau – Vin de France – Moque-Souris – 2017

 

Robe d’un or clair et brillant.
Nez ouvert mais pas intense, enchanteur par ses arômes de fruits jaunes, de coing et de tilleul.
La bouche séduit en offrant de la gourmandise et une franche vivacité, pour un équilibre réussi. L’ensemble est couronné par une finale pure et élancée.Un vrai petit régal et encore un domaine à noter dans mes carnets !
Très Bien +


Clos Canarelli – Vin de France – Bianco Gentile – 2020

 

Robe de couleur paille mais soutenue.
Nez d’abord moyennement expressif qui va bien s’ouvrir à l’aération dans le verre pour proposer deux gammes complémentaires entre fruits blancs et accents pierreux.
Le toucher dense s’appuie sur une matière bien mûre. La bouche dénote de l’envergure mais sans esbroufe d’autant qu’elle est animée par une juste vivacité. La finale aux fins amers se révèle plutôt persistante.
Très Bien (+)


On passe aux rouges, il y en a moins, c’est Rémi qui va être content !
Et plusieurs fois on va se situer en dehors du thème, mais à la limite, avec des IGP.


Clos du Gravillas – IGP Côtes du Brian – Lo Vièhl – 2015

 

Un monocépage de carignan aux vignes centenaires.

Robe très sombre, bien violacée sur l’extérieur du disque.
Nez de belle intensité, aux fruits noirs purs, teintés de vanille et de notes florales.
La bouche élégante se montre bien en chair mais avec du tonus, gourmande et en même temps structurée, habillée de tanins serrés et fondus, se clôturant sur une finale de bonne facture.
Très Bien +


Domaine La Terrasse d’Elise – IGP Pays d’Hérault – Le Pradel – 2018


 

Robe assez claire et jeune.
Nez bien intense, aguicheur, sur la fraise et le menthol. On pourrait, à ce stade, penser à un Reynaud.
La bouche confirme le grand fruit du nez mais la gourmandise trop prononcée frise au sucraillon.
Les tanins sont en filigrane et la finale de bonne allonge.
Bien ++ mais lorsque l’étiquette apparaît je me dis j’aurais espéré mieux .


Domaine Simon Gastrein – Hameau Touche Bœuf – Vin de France – L’Effrontée rouge – 2019

 

La robe sombre n’est ni jeune ni évoluée.
Le nez intense associe fruits noirs et fleurs.
D’un profil rectiligne, la bouche glisse toute seule et se situe en limite de crête pour le niveau d’acidité, presque trop haut.
Bien
Autant j’ai beaucoup apprécié cette cuvée en blanc, autant elle déçoit en rouge.


Domaine François Cotat – Vin de Table – Chavignol – 2017

 

C’est le seul rouge de France que je connaisse qui ne fait pas sa malo.

Robe assez claire, déjà évoluée.
Nez bien expressif proposant groseille, cerise, fleurs, avec des notes très variées fumée, caramel et agrumes.
La bouche croquante est construite sur une chair bien mûre et charmeuse. Le vin s’est réchauffé avant son service tardif mais on ressent malgré tout une bonne acidité. Les tanins en dentelle et la belle persistance friande achèvent ce beau tableau.
Très Bien (+)


On termine les rouges par une paire exceptionnelle :

Domaine de Trévallon – VDP des Bouches du Rhône – 2007

 

Robe sombre sans âge particulier.
Nez de belle intensité et raffiné qui allie savamment les marqueurs des deux cépages : fruits noirs, épices, balsamique, bois précieux.
La bouche magnifique présente un profil sphérique, des tanins poudrés, une aromatique concentrée et classieuse, et un grain soyeux. Une bonne vivacité la fait vibrer et je vibre à l’unisson, aussi longtemps que dure ce grand moment tout en finesse.
Excellent (+)


Domaine de Trévallon – VDP des Bouches du Rhône – 2003


 

Des accents liégeux empêchent malheureusement d’aller plus loin.


Un orange pour la route.

Domaine Danjou-Banessy – Vin de France – Supernova – 2020

 

Assemblage qui privilégie le muscat à petits grains.

Robe sur un orange ambré un peu trouble.
Nez très intense au fruité démonstratif composé de litchi, d’agrumes et de muscat.
La bouche bien savoureuse est en demi-corps, toute en élégance jusqu’à une finale longue et très salivante.
Un des meilleurs vins oranges dégustés, très digeste.
Très Bien +

Et deux sucres pour terminer :

Domaine Espila – Vin de France – Goxoa – 2022

Assemblage de petit et gros manseng, environ 50 g/l de SR.

Robe d’un doré clair.
Nez intense, floral, fruits blancs et gingembre.
La bouche se révèle agréable, friande et légère, d’une sucrosité plutôt faible sans que ce soit péjoratif. La finale est finement amère.Simple et efficace.
Bien ++


Domaine Le Clos Rivieral – Vin de France – Mademoiselle – 2019


 

Vin moelleux de viognier issu des Terrasses du Larzac.

Robe or clair.
Nez intense, d’abord pas net et assez désagréable, sur le carton mouillé. Cela s’estompe un peu pour faire apparaître des fruits jaunes.
La bouche ronde est d’une sucrosité moyenne et son aromatique est cette fois-ci irréprochable et même agréable. L’acidité est parfaitement calibrée et l’allonge fort honnête.
Bien +(+) et mieux si le nez n’avait pas été aussi dérangeant.


Au final, une bien belle soirée qui m’aura fait découvrir la très belle cour fleurie du Zin’s à Versailles, avec toujours sa cuisine parfaitement réalisée et généreuse.
Mais les découvertes étaient aussi très nombreuses dans les verres, avec souvent de très belles réussites ! 
Merci à tous et à bientôt !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, tht, sideway, podyak, bibi64, tomy63, Papé, Frisette, GAET, leteckel, the_ej, ysildur, KosTa74, Vesale, JeanRX, LEON213, Ilroulegalet
23 Jui 2023 11:41 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21903
  • Remerciements reçus 6136

Réponse de mgtusi sur le sujet LPV78 sort des appellations !

Une dernière bulle du secteur de Chablis 

Domaine d’Henri – Vin de France – Blanc de blancs – 821 – 2020

Tu vas te faire gronder par Agitateur !

Michel
23 Jui 2023 11:59 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6434
  • Remerciements reçus 6447

Réponse de Vaudésir sur le sujet LPV78 sort des appellations !

Une dernière bulle du secteur de Chablis 

Domaine d’Henri – Vin de France – Blanc de blancs – 821 – 2020

 


Il en fait pas cadeau de son pet'nat Henri
23 Jui 2023 19:07 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1944
  • Remerciements reçus 1295

Réponse de rkrk sur le sujet LPV78 sort des appellations !

Après le compte-rendu de référence de Jean-Loup, voici quelques impressions de ma part, avec des descriptions plutôt en ligne mais des jugements parfois divergents (question de goûts !).

Domaine Maupertuis – Vin de France – Pink bulles – 2021 : une bulle originale à l’aromatique « nature » : fruité, vif, fermentaire, salin. AB

Domaine Les Petites Trouillères – Vin de France – Tobize or not Tobize – 2020 : très épicé au nez et en bouche. Fruité croquant mais plutôt amer. BOF

Domaine d’Henri – Vin de France – Blanc de blancs – 821 – 2020 : fruité fin et brioché au nez ; très salin et tendu en bouche, avec une finale minérale. TB

Domaine Simon Gastrein – Hameau Touche Bœuf – Vin de France – L’Effrontée blanc – 2020 : Joli fruit avec quelques notes fermentaires. Plutôt rond et charnu. TB

Domaine Les Poëte – Vin de France – Argos – 2017 : à la fois fruité et herbacé, très Sauvignon. Belle densité en bouche mais un peu trop sérieux à ce stade. B/TB

Domaine de l’Anglore – Vin de France – Sels d’Argent – 2018 : fruité mais trop gras. AB

Domaine Cabaret des Oiseaux – Vin de France – Attraction – 2020 : un vin qui ne m’a pas séduit autant que les autres car je le trouvais encore trop marqué par la vinification (réduction). Un vin « nature » qui, pour moi, manque de naturel !
Notes grillées au nez (à la Leroy). Plus fumé en bouche (à la Mailloche). Matière effectivement impressionnante avec beaucoup d’acidité. B/TB
Je suis d’accord que ce vin a beaucoup d’énergie mais l’aromatique me laisse de marbre.

Domaine des Bottes Rouges – Vin de France – Castor – 2016 : des fruits jaunes, des notes oxydatives et chimiques. AB

Domaine de Mirebeau – Vin de France – Moque-Souris – 2017 : joliment fruité sur les fruits jaunes. Serré et long en bouche avec quelques notes fermentaires et oyxdatives. Plutôt TB

Clos Canarelli – Vin de France – Bianco Gentile – 2020 : aromatique complexe entre fruité exotique et herbes. Dense en bouche mais trop serré. B/TB

Clos du Gravillas – IGP Côtes du Brian – Lo Vièhl – 2015 : très Carignan avec ses fruits noirs et ses herbes. Dense et sec en bouche. B/TB et sans doute meilleur avec des cotelettes d’agneau !

Domaine La Terrasse d’Elise – IGP Pays d’Hérault – Le Pradel – 2018 : pas trop charmé par ce Pradel (j’avais dit « cela ressemble à Pradel mais c’est moins bon ») au fruité sucré et aux notes de bonbon anglais. Charnu en bouche mais un peu trop jus de fruit. B

Domaine Simon Gastrein – Hameau Touche Bœuf – Vin de France – L’Effrontée rouge – 2019 : carafage nécessaire pour ce vin plutôt réduit à l’ouverture. Un vin sérieux, dense et vif, avec une aromatique sur la pivoine musquée (un peu Mondeuse). B/TB

Domaine François Cotat – Vin de Table – Chavignol – 2017 : aromatique sur la fraîcheur avec un fruité acidulé et quelques herbes. En bouche dense et sec. B

Domaine de Trévallon – VDP des Bouches du Rhône – 2007 : aromatique complexe sur le fruité frais et les herbes avec quelques notes de thé (évolution du Cabernet). En bouche le vin est dense, vif et tannique (encore un vin pour l’agneau grillé !). EXC
Il me paraît un peu entre deux âges – le fruité charmeur de la Syrah qui marque souvent cette cuvée dans sa jeunesse a disparu et le Cabernet qui dominent à ce stade a besoin de plus de patine.

Domaine de Trévallon – VDP des Bouches du Rhône – 2003 : ED

Domaine Danjou-Banessy – Vin de France – Supernova – 2020 : aromatique originale, à la fois fruité et médicamenteux. Dense, sec et charnu en bouche. B pour moi.
Je dois avouer que ne suis pas trop fan des vins oranges – la méthode domine trop souvent le cépage et le terroir et la matière prend le pas sur l’aromatique.

Domaine Espila – Vin de France – Gotxoa – 2022 : fruité simple mais sympa. A la fois sucré et frais. Joli Sud-Ouest d’apéro. B

Domaine Le Clos Rivieral – Vin de France – Mademoiselle – 2019 : fin de la soirée et en retard (j’avais pris du temps pour profiter du Trévallon), j’ai juste noté « bizarre ».

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir
24 Jui 2023 12:19 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1944
  • Remerciements reçus 1295

Réponse de rkrk sur le sujet LPV78 sort des appellations !

Une dernière bulle du secteur de Chablis 

Domaine d’Henri – Vin de France – Blanc de blancs – 821 – 2020


 


Il en fait pas cadeau de son pet'nat Henri

 


Je le vois à 20E sur internet. A ce prix-là je trouve que c'est clairement une affaire.

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
24 Jui 2023 12:27 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6434
  • Remerciements reçus 6447

Réponse de Vaudésir sur le sujet LPV78 sort des appellations !

Alors moins cher que chez lui 
24 Jui 2023 13:23 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck