Nous avons 2254 invités et 75 inscrits en ligne

Quand on visite Clermont, on rit cinq, mais aussi à 12 !

  • Messages : 2944
  • Remerciements reçus 1243

tonioaja a créé le sujet : Quand on visite Clermont, on rit cinq, mais aussi à 12 !

(Désolé pour le jeu de mot pourri, j'ai longuement cherché mais pas grand chose d'exceptionnel !)

Il y a toujours une petite tension à l’approche du salon Vinidôme.
Est-ce que je vais pouvoir prendre la journée du samedi ? et aller au repas traditionnel au Clos Viino le midi ?

Et bien non, pas cette année, mais la frustration aura été de courte durée puisque pour la première fois, ma compagne et moi avons été conviés au très prisé gala de charité organisé par la haute bourgeoisie Clermontoise, au Château du Petit Prince en direction de mon timbre.

Malheureusement, l’euphorie environnante m’a empêché de prendre des photos des plats préparés avec soin par Nathalie (un peu Henri :whistle: ), Christian. Jean Pierre ayant participé à sa manière en ayant fourni le petit pavé de bœuf … :?

A noter que l'air frais des montagne aura tendance tout au long du repas à diminuer visuellement la hauteur des bouteilles. A tel point qu'on avait l'impression d'avoir des 75cl au lieu des magnums ... Vivifiant tu parles

Nous débutons l’apéritif avec une bulle.
La bouteille de saint sylvestre blanc 2012 initialement prévue est trop pétillante et remplacée par un champagne à la bulle plus délicate !
:evil:


CR: Champagne Roland Champion – Grand Cru – Carte Noire 2008 – Blanc de Blancs.
Le nez est assez délicat, trahissant légèrement l’évolution avec des notes de noix fraiche, et un côté poudré agréable.
La bouche est délicate, la bulle fine, presque trop pour moi.
L’effervescence s’estompe rapidement mais on reste sur un champagne très digeste, agréable et bien réalisé. La fine se tient, sur des notes pâtissières.
A noter que le chardonnay n’est pas évident à trouver car la fraicheur domine grandement.
Bien +

L’entrée est une pissaladière (tarte salée sudiste aux légumes) B)


CR: Château Champ des Sœurs – La Tina 2014 – Corbières Blanc
Nez Délicat mais expressif et parfumé.
On part beaucoup sur le riesling avec ces notes pétrolées typiques, ce côté citronné frais et ces notes de tilleul.
La bouche est fraiche avec une fine pellicule de gras et une pointe iodée. La finale se prolonge avec une fine amertume à point.
Une appellation que je découvre pour les blancs.
Joli.

Nous poursuivons avec le premier plat servi – Sanglier de l’ouest de Montpellier, concentré de Malbec :whistle: , accompagné de ses tagliatelles fraiches. La viande s’est montrée super tendre et très délicate, à l’opposé de ce que j’avais en souvenir pour le sanglier, très beau.


CR: Stéphane Montez – Domaine du Monteillet – Cuvée du Papy – Saint Joseph 2009 – Magnum.
Carafé pendant un moment, ce vin a été la découverte et le vin de la soirée, avec une accord magnifique avec le sanglier.
Superbe nez sur l’orange sanguine, des notes de fine garrigue et un côté épicé avec le clou de girofle, et des notes cendrée/fumées.
La bouche est tendue, vibrante, avec des tannins polis, très fins, et un ensemble harmonieux et d’une élégance remarquable avec un petit rappel herbacé, de la frais écrasé et un poil de goudron.
La finale s’étire sur de beaux amers.
Très bien + Un domaine et une cuvée que je vais suivre de près !


CR: Mas Laval – Grande Cuvée – IGP Pays d’Hérault Rouge 2009 - Magnum
On retrouve un peu le côté sanguin du vin précédent, mais avec un côté plus punchy, tirant sur les fruits noirs, le goudron plus en avant, le thym et la fraise séchée. Nez sublime !
La bouche se montre riche, et très mûre, aucune austérité et des tannins enrobés malgré la belle matière. C’est un vin sudiste mais pour le millésime 2009, je trouve que ca reste relativement digeste et pas écœurant du tout malgré un côté plus riche que Montez.
Avenir superbe

Le second plat est servi à la suite, il s’agit d’un lièvre. J’ai moins accroché avec le lièvre, aux accents plus giboyeux et plus puissant en gout que le sanglier.
A réserver aux amateurs de sensations fortes !
Le dernier rouge est servi en accompagnement du lièvre.


CR: Domaine les Terrasses d’Eole – Cisampo – Ventoux Rouge 2011 - 2 bouteilles
Le nez est très ouvert et intense d’entrée de jeu.
Les accents sudistes avec des notes plus riches, kirschées des fruits noirs et de la garrigue.
La bouche est cependant déséquilibrée et l’on ressent la chaleur de l’alcool malgré l’enrobé des tannins et la matière bien construite. La finale est plaisante sur la cerise noire.
Bien + Mais à attendre encore 5 ans pour la prochaine selon moi.

Le plateau de fromage sera accompagné des trois premiers rouges.
Toujours ce coup de cœur pour montez !
Vient ensuite le dessert.
Tarte/gâteau aux pommes, chantilly maison (avec cette fraicheur rappelant le fromage blanc et ces notes citronnées).



CR: Château Rieussec – Sauternes 1988
Robe évoluée, tirant sur le jaune paille foncé, brillance superbe et larmes assez épaisses.
Le nez est vraiment impressionnant. L’abricot sec, le safran et des notes rappelant le rhum vieux avec un soupçon de vanille. Botrytis pas très en avant.
En bouche, les sucres commencent à être en retrait, donnant plus d’impact à la minéralité du vin.
On retrouve la crème brulée, le caramel et cette belle tension acidulée sur fond de zeste d’orange. On finit avec une finale légèrement alcooleuse sur l’écorce d’orange confite. Très joli mais l’ensemble manque de cohérence et à la vue de l’étiquette tout le monde semble déçu.
Nous avons certes à faire à un très beau vin mais en tant qu’amateur(s), l’équilibre en bouche ne représente pas l’idéal commun.
Très bien mais mitigé pour un premier GCC.


Nous terminons avec un assortiment gargantuesque de chocolats de prestige, et un porto.
CR: Dalva - Porto Vintage 1994
Nez assez expressif mais manquant de netteté pour moi, il y a un côté vernis à ongle qui me dérange.
On ressent le Cointreau, le frais écrasée, les fruits noirs.
La bouche est alcooleuse, riche et déséquilibrée pour mon PDF !
Toujours intéressant de découvrir ces portos que je connais très peu.

Un grand merci à nos hôtes pour leur temps, le repas, l’ambiance chaleureuse, leur attention particulière et ce désir de faire plaisir à tous.
Niveau vins, toujours cette belle sélection de bouteilles, soigneusement choisie, préparées et servies à l'aveugle.
De très belles découvertes et un moment qu'on voudrait vivre plus souvent !
A l'année prochaine je l'éspère, si vous le voulez bien (tu)

Antoine. Passionné tout court
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1411
  • Remerciements reçus 327

jclqu a répondu au sujet : Quand on visite Clermont, on rit cinq, mais aussi à 12 !

Depuis le temps qu'on le dit que Papy c'est très bon :)
Va falloir qu'on arrête de le clamer d'ailleurs... On va finir par ne plus en avoir ^^

euh... par contre j'ai rien compris au jeu de mot du titre... :oops:

JC
LPV Lutèce
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2499
  • Remerciements reçus 889

Nathenri a répondu au sujet : Quand on visite Clermont, on rit cinq, mais aussi à 12 !

Bonjour JC.

C'est un humour, très très fin de la part d'Antoine, que l'on ne peut comprendre que si l'on connaît mon prénom et mon nom.

Je m'appelle Henri CINQ et samedi, nous étions 12 à table d'où :
"On rit cinq" (Henri Cinq) et on était 12 à table.

mais bon, faut aussi connaître Antoine pour comprendre.:) :)

Pour Revenir à La Cuvée du Papy 2009 en magnum, le vin de la soirée et de très loin. Néanmoins, La Grande Cuvée 2009, également en magnum, était meilleure le lendemain midi. Le long passage en carafe lui a été bénéfique.

Nathenri.
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arelate, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 660
  • Remerciements reçus 418

rudy.B a répondu au sujet : Quand on visite Clermont, on rit cinq, mais aussi à 12 !

jclqu écrit: Depuis le temps qu'on le dit que Papy c'est très bon :)
Va falloir qu'on arrête de le clamer d'ailleurs... On va finir par ne plus en avoir ^^

euh... par contre j'ai rien compris au jeu de mot du titre... :oops:


Déjà qu'il ne fallait pas être en retard cette année pour avoir Fortis...:(

Idem pour le jeu de mot sinon...:D
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 330

ziboss a répondu au sujet : Quand on visite Clermont, on rit cinq, mais aussi à 12 !

Nouvelle édition de Vinidôme et nouvelle très belle soirée chez Henri, en compagnie de quelques LPViens, d’amis d’Henri et du couple Venture du Mas de la Seranne. Au menu, superbe tarte aux légumes, civet de sanglier puis lièvre au vin rouge, plateau de fromage superbe et non moins superbes tarte aux pommes et tarte aux poires.
Allez, on y va


Robe très claire, paille, avec un cordon de bulle très fin
Le nez est un peu fermentaire au départ avec quelques notes levurées et de mie de pain. Des notes qui vont s’effacer pour laisser place à de jolis fruits secs, c’est assez frais, un beau nez de Champagne.
La bouche est assez ronde dans un volume assez important, c’est presque vineux je pense à un assemblage Chardo/Pinot, derrière une bonne acidité tend la bouche vers une finale de bonne longueur, de fruits jaunes mûrs et surtout de fruits secs, presque praliné. Dans tout ça la bulle est fine, caressante. Beau Champagne qui ne fait pas du tout son âge.
Très bien
Il s’agit de : CR: Domaine Roland Champion – Champagne Blanc de blancs 2008


Robe très claire, brillante
Le nez est expressif sur les fruits jaunes, des notes citronnées et caoutchouteuses
Bouche ronde, d’un bon volume et très bien équilibrée, fraîche, c’est assez tendu, la finale est salivante avec quelques petits amers sudistes en finale. On retrouve comme au nez fruits jaunes et notes caoutchouteuses d’une bonne persistance. Pas de grande complexité mais un vin bien fait.
Bien+
Il s’agit de : CR: Château Champ des Sœurs – Corbières blanc « La Tina » 2014


Robe sombre
Nez empyreumatique, pain grillé, goudron, fruits rouges, poivre, légèrement cendré. Un nez qui ne laisse que peu de doute sur la provenance.
Bouche en demi-corps, d’une fraicheur incomparable, c’est juteux et pour autant assez structuré, les tanins sont polis. L’aromatique est un régal de fruits rouges, de poivre, de notes de pain grillé et de fruits noirs, c’est assez long. J’adore et pense reconnaitre la cuvée du Papy.
Le lendemain, le vin n’a pas bougé.
Très bien ++
Il s’agit de : CR: Domaine du Monteillet – Saint Joseph rouge « Cuvée du Papy » 2009 (magnum)
Tant que la vie me permet de le faire, j’achèterai cette cuvée les yeux fermés…


Robe très sombre, le disque grenat est étroit, la surface brillante, ça semble viril.
Nez très expressif, de fruits noirs et rouges bien mûrs, d’épice, des notes de fourrure apportent de la complexité.
La bouche est ample, très soyeuse, des notes type graphite amène pas mal de fraîcheur, c’est gourmand et élégant sur les fruits noirs et rouges, les épices dans une finale assez longue ou seules quelques notes type fourrure laisse présager quelques années de bouteille. Assez surpris de voir un 2009 à la découverte de l’étiquette et beaucoup de plaisir pris sur cette cuvée, plus que sur les millésimes plus récents bus.
Très bien
Il s’agit de : CR: Mas Laval – VdP Hérault « Grande Cuvée » 2009


Robe très sombre à nouveau
Nez puissant de fruits noirs, d’herbes aromatiques et une trame cacao qui m’évoque la Grenache.
Si l’attaque est assez fraiche, le vin est quand même un peu plus lourd que les précédents. Par contre les tanins sont soyeux et la finale d’une bonne persistance sur les fruits noirs, les notes de cacao et la garrigue avec quelques petits amers.
Bien
Il s’agit de : CR: Domaine des terrasses d’Eole – Ventoux « Cisampo » 2011


Superbe robe dorée.
Nez enchanteur sur les fruits exotiques, le safran, l’orange confite
Bouche large avec une superbe aromatique, longue, prégnante. J’ai un peu plus de mal avec l’équilibre que je trouve encore marqué par la sucrosité, je ne trouve pas la fraicheur du Chenin de mes contrées. La table a l’air de bien se régaler c’est peut-être moi qui ne suis pas au niveau de cette prestigieuse étiquette.
Bien+
Il s’agit de : CR: Château Rieussec – Sauternes 1988


Robe cola, assez translucide
Nez de figue, de pruneau, d’alcool type rhum vieux et de cendre froide.
Bouche assez opulente mais l’alcool se fait beaucoup sentir, ça brûle un peu, la finale, assez longue sur la figue et le pruneau, laisse une sensation poudreuse sur la langue.
Moyen
Il s’agit de : CR: Dalva – Porto vintage 1994


Le temps passe vite il est déjà le temps de se saluer
Merci Henri et Nathalie pour cette superbe soirée (et dédicace à Christian pour le gibier)

Les autres vins du week-end

Robe d’un jaune très clair, brillante et limpide.
Beau nez pur et frais, notes de fleurs blanches, de coquille, m’évoquant Chablis.
La bouche est magnifique, d’un équilibre parfait entre volume, rondeur, acidité. Belle persistance sur les fleurs blanches, les notes minérales et une pointe citronnée. C’est salivant et invite à se resservir facilement.
Très bien+

CR: Domaine Dureuil-Janthial – Rully 1er Cru « Le Meix Cadot » 2013

Robe moyennement sombre, légèrement trouble, grenat.
Joli nez expressif sur les fruits rouges (cerise) qui tire légèrement vers le bonbon à la cerise
Bouche soyeuse, juteuse d’un bon volume et d’un bn équilibre. Longueur plus que correcte sur les fruits rouges. Simple mais très gourmand
Très bien.

Il s’agit de : CR: Domaine Morey-Coffinet – Chassagne-Montrachet rouge 1er Cru « Clos saint-Jean » 2014

Yann
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7132
  • Remerciements reçus 5453

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Quand on visite Clermont, on rit cinq, mais aussi à 12 !

Dis donc, Henri, vous recevez bien avec Nathalie d'après ce que je lis...
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2499
  • Remerciements reçus 889

Nathenri a répondu au sujet : Quand on visite Clermont, on rit cinq, mais aussi à 12 !

Jean-Loup,

Patience, patience, votre tour arrive, à Nicole et toi, je crois !!!!!

Nathalie et moi espérons simplement être à la hauteur de la qualité de votre accueil à chaque fois que j'ai eu la chance d'être invité.

Nathenri
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck