Nous avons 1945 invités et 80 inscrits en ligne

Vins du WE : Riesling Ginglinger Eichberg 19, Marsannay Bart Montagne 19, Gevrey Rossignol Trapet Etelois 10, Pomerol Beauregard 06

  • matlebat
  • Portrait de matlebat Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 2421
Bonjour à tous,



Comme disait Coluche : Gérraaaard, je me dévoue pour écouler les stocks de vins 2019, pour lesquels je n'ai plus de place en cave... (Ah l'excuse bidon ;-))



Riesling, Paul Ginglinger Eichberg 2019 (vidéo 0:20) : Whaouh, quel nez ! Expressif, fin, délicat, friand, sur la mirabelle, mais presque la pêche, note marquée de mandarine, puis florale, pointe frangipane friande, fond de craie, d'amande. La bouche est droite, matière fine et dense, cristalline, c'est tendu, aérien, bien enrobé de cette matière soyeuse, presque puissant, sur le fruit jaune, la mirabelle, presque pêche, puis ces belles notes de mandarine, pointe fleur plus blanche, iris, fond d'amande, de craie classe. La finale est fraiche, puissante mais délicate, fine aérienne, et belle persistance fruit jaune, belles notes de mandarine, pointe florale, fond crayeux, amande... Attention Grand vin en devenir. Excellent+ 94-96+ (17,5-18,5+)



Marsannay, Bart Montagne 2019 (vidéo 3:10) : Un nez expressif, voir très expressif, sur le fruit noir, la cerise burlat, la prune, pointe kirchée, note épice, plutôt exotique (A 48H on est clairement sur l'ibiscus), fond amande, cacao. La bouche est charpentée, large, dense, puis de la fraicheur, tendue, grosse colonne vertébrale, fraiche, c'est puissant, tanins soyeux, sur la cerise noire, burlat, pointe kirchée presque, note épice réglisse, pointe fraiche ronce, fond amande, cacao. La finale est fraiche, puissante, ça envoie, et belle persistance acidulée, qui chauffe un peu quand même, fruit noir, réglisse, fond cacao. Quand même ces 19, ils envoient, c'est puissant, entêtant par instant... Il faut les laisser se polissser sous verre, s'harmoniser, se domestiquer... Excellent 90-92



Gevrey Chambertin, Rossignol Trapet Etelois 2010 (vidéo 7:00) : Un nez expressif, de framboise, groseille, note marqué ronce, rafle (beau % de vendange entière ?), pointe épice réglisse, fond fumé. La bouche est charnue, droite, tendue, jolis tanins fins et soyeux, c'est sapide, légèrement acidulée sur la framboise, la groseille, note épice plus marqué réglisse, toujours les cotés frais de ronce, rafle, fond fumé et caroube (noyau et moka). La finale est fraiche, tonique, punchy, droite sur la framboise puis plus groseille, la réglisse, la ronce/rafle, fond fumé et léger moka/caroube. Excellent 91+ (16,5+) Un Etelois droit, tendue, plutôt typé millésime froid ! Pas mon millésime préféré d'Etelois, je préfère nettement le 2009 :-)



Pomerol, Chateau Beauregard 2006 (vidéo 9:50) : A 12H, un nez expressif, plutôt fruit noir, bien marqué fruit, mais profond avec ces notes de graphite, mine de crayon, pointe épice vanillée légère, fond plutôt cacao et léger fumé. La bouche est charpentée, bâtie sur la structure, droite, puis tanins soyeux, sur le fruit un peu plus rouge, note graphite, mine de crayon, pointe épice plus réglisse que vanille, fond cacao et fumé. La finale est fraiche, avec un peu de mâche, jolie persistance de cassis, de fruit rouge, note graphite marqué, épice et ce fond plutôt cacao (légère amertume). Excellent 92 (16,5+) Joli vin qui s'est vraiment bonifié avec l'aération, s'harmonisant, gagnant en rondeur et précision le lendemain.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, philippe loiseau, Alex, bertou, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, Lionel73, Monard
11 Avr 2021 15:52 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck