Nous avons 1786 invités et 48 inscrits en ligne

Divem, Montpeyroux

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Divem, Montpeyroux a été créé par Guest

Divem

Gil Morrot
21, rue des lions
34 150 Montpeyroux 
Tél 04 67 96 56 5906 / 06 61 67 81

 

www.divem.fr





Bonjour à tous
Ce domaine de seulement 1 hectare à  Montpeyroux ne produit que 2000 bouteilles par an
Premier millésime année 2000
Dégusté hier soir, belle robe grenat, nez expressif de fruits noirs, d'épices mais sans agressivité. La bouche est ample, puissante, aromatiquement réservé pour l'instant, mais les tanins d'une remarquable finesse
Quand Gilles (le propriétaire) a commencé il n'avait pas de chais, il a donc vinifié sa parcelle chez Alain Chabanon (Domaine de Fontcaude), puis élevé ses vins en barrique et mis en bouteille chez Guy Bénin (Domaine de Ravanès)
Beaucoup de système "D" pour un premier résultat particulièrement magnifique, mais ça y est il a de vrais chais maintenant !
Comme beaucoup de vins dits "de garage" tout est déjà  vendu, mais l'aventurier qu'est Gilles méritait ce petit post
Prix public (quand il y en avait) 29 euros
C'est déjà  un beau prix mais comparativement à  d'autres vins languedociens de cette gamme ça les vaut largement !
Viticoles Salutations
Frédéric Turpaud
10 Nov 2002 16:19 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19724
  • Remerciements reçus 4999

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Divem Montpeyroux

Frédéric, tu n'as pas précisé le ou les cépages de ce vin.

Quand même, 29 euros pour un premier millésime, c'est chaud. Si tu dis que ça les vaut , comparativement aux autres cuvées languedociennes, c'est que d'emblée c'est au top, car les cuvées de ce prix ne sont pas si nombreuses, si tant est que le prix traduise toujours la qualité.
Tu sais bien que c'est un sujet qui me chatouille, et c'est bien pour cela que je réagis.
Imagine que je m'achète un hectare de Braucol et que je vinifie chez des potes, crois-tu que je puisse d'entrée tout vendre et à  ce prix? Cela signifie que dès la première année je rembourse l'investissement de départ.
Si je suis bien cette démarche, mieux vaut acheter 1 hectare et faire un vin comme cela dit de gararge qu'investir dans 7 ou 8 hectares et faire du vin tout simplement qui pourrait du reste avoir exactement les mêmes qualités.
De plus, une telle surface doit permettre de garder un emploi rémunéré ailleurs, non?
Qu'est-ce qui fait le prix: la rareté, l'engouement pour les vins du Languedoc et particulièrement pour les microcuvées, ou la qualité réelle du vin?
Entendons bien, je ne veux pas réouvrir ce vieux débat stérile avec des réponses du type: "Si je veux mettre 29 euros dans une bouteille, je ne vois pas ou est le problème" ou encore du point de vue du producteur: " s'il y a des mecs pour acheter, alors il a raison".
Ce débat là , on l'a déjà  fait, cela m'a valu un sérieux accrochage avec Hervé Bizeul.
J'aimerais juste savoir par quel processus ton ami a pensé que son vin devait se vendre 29 euros, et ma question est absolument sans volonté belliqueuse (je suis en ce moment un peu de guerre las!).

Par contre, je peux t'assurer que maintenant que tu en as parlé, j'ai vraiment envie de le goûter, comme j'ai eu auparavant envie de goûter le Clos de L'Ermite et les vins de Terre Inconnue. (Et je ne regrette pas!)

Jérôme Pérez
10 Nov 2002 16:59 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Divem Montpeyroux

heu même à  ces prix là  on ne rembourse pas l'investissement en 1 an.
12 Nov 2002 10:06 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19724
  • Remerciements reçus 4999

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re:

J'ai peut-être exagéré, mais cela dépend du prix de l'hectare; chez nous, on peut trouver autour de 20 000 euros.
4000 cols (tu avoueras que c'est petit comme rendement), en commençant les vinifs chez les potes, on ne doit pas être loin quand même.
En tout cas on doit être loin des créances à  n'en plus finir au CA, non?
Ce débat m'intéresse, parce que l'on ne sait jamais....

Jérôme Pérez
12 Nov 2002 13:13 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Divem Montpeyroux

Non c'est sûr mais c'est pas sur une petite surface qu'il faut causer.
Après c'est un enchaînement et alors terrain + chais + cuves + matos ...
12 Nov 2002 13:45 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19724
  • Remerciements reçus 4999

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Divem 2005

CR: Divem 2005
gros, très gros calibre pour ce vin dont je ne sais pas grand chose. Appellation coteaux du Languedoc, apparemment une très grande rareté, un vin confidentiel, ce que l'on appelait vin de garage.
Que dire ? une bouche très concentrée, énorme, mais suave. En l'état, c'est très impressionnant, mais aussi sans doute un peu trop démonstratif, jusque dans l'élevage qui est quand même perceptible avec des notes de banane séchée bien perceptibles. Voilà, c'est bon à très bon, mais pour tout dire assez déstabilisant.

Jérôme Pérez
27 Mar 2010 18:08 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19724
  • Remerciements reçus 4999

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Carpe Divem un

CR: Carpe Divem un - Vin de table
autant le précédent me déstabilise autant j'adhère totalement à celui-ci. Expérience unique de dégustation pour un vin noir qui présente un début d'évolution et un nez sur lequel on s'arrête et devant lequel on réfléchit à tant de complexité. Des herbes aromatiques, du fruit noir, des notes empyreumatiques : un feu d'artifice. La bouche ne déçoit pas, elle possède un volume énorme, crémeux mais le vin est une gourmandise d'un équilibre rare. Sphérique et impressionnant, on ne peut le recracher : j'ai adoré !!!
Je ne sais rien de son encépagement, ni de son millésime, ni même de son prix (ça doit être assez élevé), mais alors, quelle bombe ! Unique et désarmant.

Jérôme Pérez
27 Mar 2010 18:14 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Duncan sur le sujet Re: Divem Montpeyroux

J'ai entendu parlé d'une petite cuvée qui serait un 100% Merlot, produite en très petite quantité. Ca peut correspondre à ce que tu as bu ?

Boris
29 Mar 2010 11:32 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19724
  • Remerciements reçus 4999

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Divem Montpeyroux

tout à fait.

Jérôme Pérez
29 Mar 2010 12:04 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2649
  • Remerciements reçus 1934

Réponse de Nathenri sur le sujet Re: Divem Montpeyroux

Bonjour à tous.

Divem 2000, 2001 et 2005

J'ai déjà eu l'occasion et la chance, car la production est assez réduite et j'ai une connaissance qui s'approvisionne régulièrement, de goûter trois des millésimes de ce domaine à savoir 2000, 2001 et 2005.

D'entrée, ce que l'on peut dire, c'est qu'il ne s'agit pas d'un vin fait un pour ceux qui aime la finesse et la délicatesse comme on peut la trouver sur des domaines implantés sur les communes voisines. (Je pense par exemple à Mas Laval ou à Montcalmès).

En effet, je rejoins complètement la description qu'en a faite Jérôme de son Divem 2005. Sur les trois millésimes que j'ai goûtés, on retrouve à chaque fois les mêmes caractéristiques, c'est à dire un vin très très concentré, puissant, très démonstratif avec une présence de bois assez importante. Toutefois, tout comme Jérôme, je trouve qu'il dégage une certaine suavité qui ne me déplait pas.

L'élevage a tout de même besoin, semble-t-il, de beaucoup de temps pour se fondre car, dans les trois millésimes goûtés, il était encore bien présent malgré l'âge

Ce qui est sûr également, c'est qu'il s'agit d'un vin que l'on ne peut pas accommoder avec tous les plats tellement il est charpenté et puissant. J'ai beau apprécier ce style de vin, je n'en boirai pas à tous les repas même s'il était plus facile à trouver, ce qui avec environ 2000 bouteilles, est assez difficile.

Je n'en ai pas acheter pour le laisser vieillir quelques années mais je pense pouvoir en déguster régulièrement afin de voir si les millésimes suivants seront moins boisés et comment il vieillira.

Bonne journée à tous.

@ bientôt.

Nathenri.
29 Mar 2010 13:07 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19724
  • Remerciements reçus 4999

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Divem Montpeyroux

Carpe divem un m'a conquis cependant pour les mêmes raisons que le Divem m'a laissé pensif ...

Jérôme Pérez
29 Mar 2010 17:06 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1861
  • Remerciements reçus 2

Réponse de stephvocel sur le sujet CR: Carpe Divem UN

Plus d'informations sur la cuvée CR: Carpe Divem UN.

Il s'agit d'un vin 100% Merlot,
Le vin est un vin de table car il est l'assemblage d'une petite parcelle sur les millésimes 2005, 2006 et 2007.

La cuvée est produite à moins de 3000 unités et le vin est incontestablement GRAND.

Monsieur MORROT étant chercheur au CNRS, je m'attendais personnellement à un vin moderne et un peu monolithique, tandis que l'origine du vin et le degré élevé (14,5 si ma mémoire ne me fait pas défaut) me faisaient craindre un vin déséquilibré, il n'en fût rien.
Je n'ai rien à ajouter au commentaire de Jérôme, si ce n'est que j'ai eu le plaisir de ce vin à table et qu'il à passer son temps à se bonifier.

Je serai vraiment curieux de voir ce vin comparé en dégustation aveugle aux plus grands Pomerols, dans un grand millésime.

Stéphane
23 Avr 2010 15:18 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Réponse de sarmate sur le sujet Divem Montpeyroux

J'avais à faire à Montpeyroux la semaine dernière pour des raisons qui n'avaient rien à voir avec le vin, donc je m'étais dit que j'allais passer en vitesse à la coopérative qui a semble-t-il une bonne réputation. En cherchant l'adresse, je tombe sur un vieux guide Hachette 2004, je jette un oeil à Montpeyroux dans l'indes, et je repère ce Divem produit en si petite quantité sur une surface si infime et qui a été sélectionné par le guide dès son premier millésime produit.

La description titille ma curiosité, je me dis que je pourrai aussi passer voir un moment avant, en espérant ne pas déranger...
Inutile d'espérer me repérer sur un des nombreux panneaux qui indiquent les divers producteurs dans et autour de Montpeyroux, je finis par trouver dans un coin un peu à l'écart du village une maison ancienne mais modeste, sans la moindre indication, même pas le nom sur la sonnette.
Curieusement, en sept ans, je suis le seul à être venu le voir à cause du guide.

Vin de garage ? Je n'aime pas cette manière de désigner une petite production : la maison de Gil Morrot est tout simplement une maison de vigneron traditionnelle (avec une cave du XVIème siècle, excusez-du peu) et comme il se doit dans la région, les pièces d'habitation sont à l'étage et le rez-de-chaussée était destiné à l'élaboration du vin. Donc les cuves (trois ou quatre, de 4000 l si ma mémoire est bonne) et le reste du matériel y sont on ne peut plus à leur place.

Évidemment, après avoir visité quelques jours plus tôt la coopérative du Mont-Tauch à Tuchan (Fitou) et ses 35 000 hl de production annuelle, il y avait un certain contraste !

Il ne reste que quelques bouteilles du Carpe Divem UN (vendues environ 40€), en revanche j'ai pu essayer le merlot 2008 qui sera le moment venu assemblé au 2009 et 2010 pour faire le Carpe Divem DEUX : encore nerveux et fermé - bien évidemment trop tôt pour lui, son heure n'est pas encore venue, et cependant tout à fait buvable, avec des arômes puissants et concentrés, on sent le potentiel à long terme.

J'ai aussi dégusté le Divem (80% Grenache, 20% Syrah), dans le millésime 2007prélevé au fût : là aussi, j'ai été saisi par la puissance du vin et la complexité des arômes, avec des parfums de fruits compotés, de cacao, et malgré sa relative jeunesse pour une telle structure,de sous-bois, voire une pointe de quelque chose que faute de mieux et si ça ne devait pas être interprété de manière négative j'appellerai "caoutchouc" - mais de la même manière qu'on parle de pétrole pour les vieux rieslings. Les tannins sont présents mais totalement fondus, imperceptibles à la langue et au palais, mais leur astringence se manifeste sur les lèvres en fin de dégustation - c'est à dire au bout de bien 10 caudalies.

Résultat, j'ai passé plus de deux heures avec Gil Morrot, qui est aussi détendu et passionnant que son vin est impressionnant !
(Et la coopérative ce sera un autre jour... si j'y arrive puisque la prochaine fois que je viendrai, Gil Morrot m'a incité à aller visiter le Domaine d'Aupilhac et quelques autres !)

Thierry
(Bruxelles)
essentiellementculin...
17 Aoû 2010 16:03 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 665
  • Remerciements reçus 3

Réponse de drizzdodurden sur le sujet Divem 2000 Montpeyroux

CR: Divem 2000 Montpeyroux

Vin bu ce soir sans aucun carafage, l'étiquette indique que 1995 bouteilles ont été produites dans ce millésime.

La robe est profonde, sans trace d'évolution.
Le nez est intense, sur la prune, le cassis, les épices, la garrigue, ainsi que des notes de cacao
En bouche, c'est de la soie, les tannins sont fondus, la matière est belle et élégante, avec de l'ampleur, on retrouve une grande palette aromatique, les fruits noirs, les épices et du tabac, on ne ressent aucune trace d'élevage
La finale est veloutée et équilibrée, d'une grande longueur, et d'une belle fraicheur.

Pour conclure, ce vin est clairement le meilleur Montpeyroux que j'ai pu goûter, et un des tous meilleurs Languedoc, ce n'est absolument pas un vin caricatural, mais au contraire un vin très fin et élégant. Cela prouvera encore à ceux qui en doutent encore que les vins du Languedoc vieillissent bien, car ce vin possède la structure pour tenir encore plusieurs années.

Aurélien.
04 Sep 2011 02:17 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 665
  • Remerciements reçus 3

Réponse de drizzdodurden sur le sujet Divem 2000 Montpeyroux

CR: Divem 2000 Montpeyroux

J'ai ouvert une deuxième bouteille de ce vin sans carafage, et bien c'est vraiment toujours excellent que ce soit au nez ou en bouche, les maîtres mots sont complexité, finesse et fraicheur.
Je ne rajouterais donc rien à mon commentaire précédent si ce n'est que pour les chanceux possédant une telle bouteille, rien ne presse, et je pense qu'il tiendra sans problème 5 à 10 ans. Je serais curieux de le voir en confrontation face aux ténors de la région...

Aurélien.
21 Jan 2012 18:27 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pat73 sur le sujet Re: Divem 2000 Montpeyroux

Je suis d accord avec toi, quand tu dis qu il tiendra 5 ou 10 je dirais meme 15 ans sans probleme. En plus je vient de trouver un site internet qui le distribue, avec pas mal de vin dont on parle ici d'ailleurs(Domaine Gallety).
02 Mai 2012 22:34 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 665
  • Remerciements reçus 3

Réponse de drizzdodurden sur le sujet Divem 2005 Montpeyroux

CR: Divem 2005 Montpeyroux

cépages: 80% grenache et 20% syrah

Vin dégagé à l'épaule durant une heure

Nez superbe et complexe, sur des arômes d'agrumes, de pruneau, de fruits rouges, d'épices, de garrigue, ainsi que des notes de moka et fumées
La bouche est pleine et puissante, avec une matière énorme, tout en restant fraiche, suave et soyeuse, le touché de bouche est remarquable, on ressent de beaux arômes de fruits rouges, de zan et d'épices
La finale est parfaitement équilibrée et très longue, très aromatique...

Après avoir été bluffé par le millésime 2000, je dois dire que je suis sous le charme de ce Divem 2005, je n'ai pas ressenti comme Jérôme et Nathenri l'élevage qui a dû se fondre. J'aurais même tendance à préférer le 2005 au 2000, car il possède une bouche encore plus vibrante et un magnifique équilibre. Pour les heureux propriétaires d'un tel flacon, rien ne presse, car il a tout pour aller loin...

Aurélien.
26 Oct 2012 23:51 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • retourdebaton
  • Portrait de retourdebaton
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de retourdebaton sur le sujet Divem 2008 Montpeyroux

CR: Divem 2008 Montpeyroux

Première bouteille ouverte après avoir découvert le domaine à l'occasion d'un salon à St Etienne de Chigny en Touraine. Si la matière est tout à fait impressionnante dans sa densité, les tanins sont encore un peu durs. Les fruits noirs sont déjà expressifs, la fraîcheur est notable et la longueur en bouche remarquable. L'impression la plus frappante est la jeunesse de ce vin, on se dit qu'il n'en est qu'à ses débuts. A garder précieusement en cave.

Paul
16 Jui 2013 15:11 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1986
  • Remerciements reçus 71

Réponse de Jéjé34 sur le sujet Initiales de Divem 2012

CR: Initiales de Divem 2012 Montpeyroux
Un vin > 15° d'alcool, trop concentré, trop puissant, trop de tout... pas mon truc en l'état.
Cependant avec une dizaine années de garde il a peut-être la structure et le fond pour donner un joli flacon.
09 Juil 2013 23:28 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 581
  • Remerciements reçus 4

Réponse de Popovic sur le sujet CR: Les Initiales de Divem 2012 - Montpeyroux

CR: Les Initiales de Divem 2012 - Montpeyroux

Un vin surprenant, présentant des notes de figue, de fruits rouges, de banane séchée et de garrigue. La bouche est concentré, puissante, gourmande, avec une matière enrobée (14,5° mentionnés sur l'étiquette). Un vin à part qui pour ma part m'a séduit par son originalité.

Cordialement,

Thibault.
20 Fév 2014 11:09 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 0

Réponse de flo75 sur le sujet Carpe Divem

Bonjour

Je voudrait apporter une rectification sur le carpe divem. En effet il est composé de 80% de merlot et 20% (grenache syrah).

J ai la grande chance d'avoir pu déguster ce magnifique vin avec Gil Morrot et en faire l acquisition de 2 bouteilles.

Un pure délice un nez truffé et une puissance en bouche énormissime......

Pour la garde Gil m’assure les 15 premières années voir même 20 ans.
25 Mar 2014 18:24 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • retourdebaton
  • Portrait de retourdebaton
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de retourdebaton sur le sujet Divem Montpeyroux - Les Intiales de Divem 2012

CR: Divem Montpeyroux - Les Intiales de Divem 2012

Malgré l'ouverture 8 heures avant, le coup de carafe des quatre heures qui suivent, le vin est toujours terriblement concentré et dense. Le nez est splendide sur les fraises écrasées, la cerise noire, ça pète le fruit! La bouche est d'un contraste saisissant avec le nez, d'une concentration extrême, appréciable mais qui met à défaut la buvabilité du vin. On y retourne pas facilement après le premier verre malgré ses qualités. La longueur est moyenne pour le moment, on a l'impression d'avoir à faire à "un bébé". Le lendemain, le vin ne bouge pas, tout juste plus facile d'accès et gagne légèrement en complexité. Ca va faire mal dans dix ans à mon avis!

Paul
24 Aoû 2014 12:55 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 119
  • Remerciements reçus 1

Réponse de meric sur le sujet Re: Divem Montpeyroux

Personne n'a gouté 2013 en Divem ou en Initiales?

Cordialement

M

Manger ou pas est une question d'économie, bien ou mal manger/boire une question de culture
10 Nov 2015 18:33 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Rolou sur le sujet CR: Divem 2013 - Montpeyroux

CR: Divem 2013
Goûté en accompagnement d’un carré de porc. Très beau nez sur le cassis, belle concentration, très confituré, un peu dans le style des « Aspres » de Pierre Cros. En bouche, cette concentration disparaît, pour étonnement davantage de vivacité et de fraîcheur en finale. Au départ arômes de fruits mûres sans aucune lourdeur qui évolue vers des notes de garrigue. Bel équilibre et une longueur en bouche portée par l’acidité et des notes plus fraîches. Assurément un vin qui mérite un petit tour en cave. TB.
Pierre
16 Mar 2016 07:10 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 555
  • Remerciements reçus 237

Réponse de JRU83 sur le sujet CR: Gil Morot Divem Montpeyroux 2013

CR: Gil Morot Divem Montpeyroux 2013

Carafé 3 heures.

Les odeurs de sous-bois et de cassis, myrtille se dégagent.
En bouche c'est très concentrée, volumineux les fruits noirs, avec une touche de garrigue enrobent le palais, très belle longueur en bouche.
Le seul bémol, une petite pointe d'alcool malgré l'acidité qui apporte une belle fraîcheur.
Il s'est bonifié pendant le repas, à carafer plus longtemps je pense.

Jean-Pierre
27 Déc 2021 11:05 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 562
  • Remerciements reçus 1852

Réponse de LEON213 sur le sujet Gil Morot Divem Montpeyroux 2013

Bonjour JRU83
J'ai bu un Divem 2013 également au printemps, et l'ai trouvé en dessous de mes attentes ( et en dessous des millésimes plus récents, notamment 2018 qui goûte très bien en ce moment ). Lorsque j'ai dit à Gil que j'avais bu cette bouteille, il m'a dit: "2013? ça devait être fermé, non ?"
Content pour toi qu'il se soit bien présenté, ce qui me rassure car il m'en reste !
L

LEON213
27 Déc 2021 12:52 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 555
  • Remerciements reçus 237

Réponse de JRU83 sur le sujet Gil Morot Divem Montpeyroux 2013

Léon 

Il faut bien l'aérer, par contre j'ai dégusté le millésime 2010 il y a 3 mois, il était fermé à triple tour.

Jean-Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LEON213
28 Déc 2021 08:59 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 562
  • Remerciements reçus 1852

Réponse de LEON213 sur le sujet Divem, Montpeyroux, Divem 2018

CR: Divem 2018
Nez fruits noirs un peu cuits, pruneau, touches d'eucalyptus. Sorti de cave à environ 16°, ouvert et épaulé, puis mis au frigo une heure ( il fait très chaud ces jours-ci à Aix ).
Touché de bouche très fluide et suave, comme quoi concentration ne rime pas toujours avec lourdeur.
On trouve en bouche ce petit coté fruits noirs cuits, sans compote. Une sensation agréable de "fumé" et une acidité en filigrane qui tient le tout pour faire un vin sans lourdeur malgré sa puissance. La longueur est moyenne ( moindre que sur d'autres bouteilles du même millésime, plus pimpantes et plus fines ). Un peu de cuir et de caramel sur la fin de la bouteille.
Au final, le vin se révèle élégant, plus digeste que le nez le laissait présager. Une sorte de Châteauneuf à Montpeyroux. Très bon, mais j'en ai gouté de meilleures sur le même millésime. A boire frais!
L

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Papé, Chaccz
18 Juil 2022 03:56 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2304
  • Remerciements reçus 75

Réponse de M@nuel sur le sujet CR: Divem, Montpeyroux, 2013

CR: Divem 2013

Non carafé
Bouchon impeccable, juste le mirroir de coloré
T° de service 16-17°C

Robe sombre, peu évoluée.
Nez riche, griotte, cherry, mais aussi fruits noirs, garrigue.
En bouche, le vin se révèle élégant et digeste avec une très légère sensation de sucrosité qui ne bouleverse pas le bel équilibre, tanins fondus et acidité sous-jacente. Longueur correcte.
Très joli vin à maturité.

91/100

Apogée probable : jusqu'en 2027-30 ?
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Papé
15 Aoû 2022 19:22 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 562
  • Remerciements reçus 1852

Réponse de LEON213 sur le sujet CR: Divem, Montpeyroux, 2020

CR: Divem, Montpeyroux, 2020
Depuis que je connais le domaine, je goûte ce vin plutôt jeune et j'encave. Je prévois de déguster un 2010 prochainement, mais mon impression est qu'il se livre tel quel et n'est pas forcément fait pour évoluer. Le 2013 goûté il y a deux ans était assez décevant, fermé. Je trouve qu'il y a une vraie constance dans ce vin ( des marqueurs identiques à chaque millésime...comme chez Reynaud, même s'il n'y a pas de comparaison possible ), le genre:un style (puissant) une signature (finesse), une philosophie (pied au plancher). Bref ce n'est pas un vin pour tout le monde (les PDF, sortez!), pas un vin pour toutes les occasions,mais c'est un vin que j'aime.
Alors: le nez est riche, un peu entêtant, voire nouveau riche...c'est luxuraint sur la compote de fruits rouges et noirs , le fumé,ça sent très bon. 
En bouche on a toujours cette matière fondue, ces tanins élégants, ces fruits noirs et rouges, mais plutôt noirs...rien en excès...Mais...il y a cette puissance, cet alcool ressenti...Comme je disais plus haut, pas un vin pour tous. Très bon, réussi néanmoins.

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
28 Juil 2023 22:30 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck