Nous avons 831 invités et 22 inscrits en ligne

Cognacs Grosperrin

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a créé le sujet : Cognacs Grosperrin

Au restaurant Laurent, alors que je viens pour dîner, Philippe Bourguinon me propose de goûter des cognacs Grosperrin, cognacs de collection d'un "courtier-collectionneur". J'arrive non préparé à cette dégustation.

M. Grosperrin était bouilleur de crus et quand la profession a périclité, il s'est mis à acheter chez des petits fabricants des bonbonnes de cognacs cachées derrière les fagots.

Le 1958 est un modèle de cognac. Sa légèreté et son final en fraîcheur sont enchanteurs.

Un deuxième cognac est fait de 1922 à faible teneur alcoolique mélangé à du 1924 qui a rehaussé le degré d'alcool. Il n'est donc pas millésimé. C'est un cognac assez joli, mais dont le final n'est pas tonitruant.

Le cognac de 1914 est extrêmement plaisant pour moi, car l'on sent tout ce que l'âge apporte de sérénité. J'adore ce cognac équilibré, calme et engageant. De mémoire, il aurait été mis en bouteille vers 1972.

L'atmosphère étant à partager de belles émotions, M. Grosperrin sort religieusement de son coffret un cognac de 1820 mis en bouteilles en 1919. Ce cognac a tout d'un rhum. Il est d'un charme fou. Ce parfum de près de deux siècles m'enivre et me conquiert. C'est fou, atypique et émouvant. Je n'arrive pas à croire qu'il s'agisse d'un cognac, car le final est du rhum à 100%. Une relique émouvante.

J'ai un prospectus avec des prix qui me paraissent convenables. Je n'ai pas noté quand il s'agissait de grande ou petite champagne. Je ne sais pas s'ils ont un site.
Mais ce que j'ai bu me paraît devoir tenter tout amateur de grands cognacs.


Cordialement,
François Audouze
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83286
  • Remerciements reçus 8868

oliv a répondu au sujet : Re: Cognacs Grosperrin

Ils ont bien un site. :)

www.lagabare.com/fr/...
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Cognacs Grosperrin

C'est Ghilhem Grosperrin qui conduisait la dégustation.

Merci du lien.


Cordialement,
François Audouze
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 527
  • Remerciements reçus 0

Raoul a répondu au sujet : Re: Cognacs Grosperrin

Bonsoir,

Guilhem était avec moi en école de commerce... je me souviens d'une dégustation extraordinaire après les cours où il nous avait fait remonter jusqu'au début des années 30. Un moment fabuleux.
Je travaille désormais avec la concurrence mais il faut bien le reconnaître : il s'agit là de très très grands cognacs et Guilhem et quelqu'un de fascinant et d'une grande générosité.
Cela fait bien plaisir de voir l'ouverture d'un sujet sur cette merveilleuse maison. Merci François!

Cordialement

Raoul
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 258
  • Remerciements reçus 0

Scotty le corsaire a répondu au sujet : Re: Cognacs Grosperrin

Grosperrin propose des bouteilles de chaque appellation du cognac, à prix attrayants (une demie-bouteille de fine champagne 1976, mise en bouteille dans les années 2000, à moins de 30 euros).
Soulignons également que Monsieur Grosperrin est un véritable passionné, discret, et d'une rare humilité.
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Cognacs Grosperrin

C'est vrai.
Il faisait sa dégustation au 1er étage du restaurant Laurent, parce que son père avait une relation spéciale avec le restaurant et sans doute avec Philippe Bourguignon.
la dégustation était terminée, et les flacons rangés.
Philippe Bourguignon me fait monter pour me présenter. La salle sentait le bon cognac.

Ghilhem Grosperrin a ouvert à nouveau tous ses flacons, uniquement pour me faire plaisir. ça montre une disponibilité et une gentillesse extrêmes.


Cordialement,
François Audouze
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2881
  • Remerciements reçus 0

bouhi a répondu au sujet : Re: Cognacs Grosperrin

Une jolie découverte pour moi que cette maison de cognac avec une jolie dégustation assez intéressante présentée par Guilhem et bien préparée par lui... Je n'ai pas pu prendre de notes et je ne vais donc retranscrire que des impressions après coup.

De manière générale, leurs cognacs ne sont pas trop réduits, oscillant entre 46° et 62° sur cette série.

Je passe sur la folle blanche, j'ai goutté la leur, comme j'en ai goutté d'autres et je n'accroche pas du tout.

Pour vraiment commencer, le fins bois 2001 fait une superbe entrée en matière, sans lourdeur, sans cette sensation "aqueuse" que je ressens souvent avec les cognacs réduits à 40°, très bon rapport Q/P.

Viens ensuite l'Ile d'Oléron 1989, 46 ° également, là je commence à aimer même si l'alcool n'est pas encore totalement intégrée, nez agrumes et vanille mais le rancio est encore léger.

Puis un 1983 et là, je commence à sentir le beurre noisette, c'est fin, un peu de pruneau, les agrumes...

Ensuite 2 1973 (je ne sais plus le terroir...), l'un réduit à 46°, l'autre ne l'étant pas et affichant autour de 62°. Le premier ressemble au 1989 mais semble avoir atteint la maturité, avec plus de rancio, des arômes d'agrumes toujours, de réglisse. Puis vient le non réduit et là, c'est pareil au niveau arômes, avec des notes de raisins secs, l'alcool ne se ressent pas et ce cognac a une belle longueur.

Le 1973 non réduit a ma préférence et a un peu éclipsé les autres pour moi, mais avec lui il faut être plus "sage" en vidant le verre... Cela étant, j'ai bien aimé cette dégustation avec l'absence de sensation de dilution ou d'odeur de souffre que l'on peut ressentir chez les producteurs embouteillant à 40° et cela dès les jeunes cognacs "entrée de gamme" comme ce 2001 (qui n'a toutefois pas le rancio que j'attends d'un cognac, comme sur le 1983 mais il en faut pour tous les goûts).

En dehors de cette dégustation qui incite à mieux découvrir cette maison, Grande Champagne 1944. Robe foncée orangée, mais semblant encore jeune. Alcool imperceptible, rancio très fin, réglisse et tabac et une longueur en bouche incroyable : un délice suave et tout en délicatesse. Dans mon top 2 des cognacs que j'ai pu goutter... et il y en a quelques uns.

François
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1106
  • Remerciements reçus 363

DaGau a répondu au sujet : CR: Cognac Grosperrin 'Bons Bois' 1992

CR: Cognac Grosperrin 'Bons Bois' 1992

Robe jaune soutenue. Le nez est doux, volume et fruit, pain d'épice. En bouche l'attaque est marquée par la force de l'alcool (51,5%), la suite est bien plus aimable, fruit et rondeur, caramel salin, belle persistance.
Avec un apéritif de filets sardines bolinche, noix, fromage à pâte cuite, raisins secs. Plutôt à servir en digestif pour moi, le Cognac puissant, avec de la finesse et de l'équilibre.
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3493
  • Remerciements reçus 849

PtitPhilou a répondu au sujet : CR: Cognac Grosperrin 'Fins Bois' 1975

CR: Cognac Grosperrin 'Fins Bois' 1975

Bouteille achetée chez un caviste il y a six mois, ouverte récemment.

Nez relativement fin, légèrement marqué par l'alcool, servi à température du salon. Du fruit et des épices douces, pas très complexe, mais agréable, nez assez classique et gourmand de Cognac.
Bouche élégante, équilibrée. Joli Cognac de fin de soirée.
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck