Nous avons 1289 invités et 36 inscrits en ligne

Coravin Tire bouchon à l 'argon

  • Messages : 129
  • Remerciements reçus 0

Fabolo a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Personnellement j'y vois un intérêt énorme auquel je pensais pas.
J'ai de très, très vieilles bouteilles (une sur 6 souvrait correctemment), avec ce système ça devient du bonheur.
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 701
  • Remerciements reçus 41

alain_vin a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Pas sûr qu'une fois que tu as enfilé l'aiguille, le "tee" qui s'insère dans le bouchon à sa place fonctionne bien niveau étanchéité. J'imagine que c'est moins violent qu'un tire-bouchon, mais sur un vieux bouchon qui va partir en morceau, je n'aurais que moyen confiance.

Alain
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 623
  • Remerciements reçus 1

uglyamerican a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

J'utilise le Coravin depuis 6 mois, avec des bouteilles jeunes et vieilles.

Pour les vins jeunes et robustes ça marche assez bien, au moins sur quelques semaines. Mais pour les vins anciens que j'ai "coravinés", disons les vins de plus de 20 ans, je le trouve beaucoup moins réussi. Je crois que le Coravin et son gaz d'argon change un peu le développement du vin une fois le bouchon percé, mais le machin n’arrête certainement pas l’oxydation aussi parfaitement qu'on m'avais fait croire. Je ne sais pas si c'est à cause de l'étanchéité ou l'élasticité diminuée des vieux bouchons, ou bien à cause du profil plus nuancé et fragile des vieux vins. En tous cas j'ai eu le même résultat sur des vins plus jeunes lorsqu'ils étaient d'une certaine finesse, où le processus Coravin n'a pas réussi à empêcher une perte de nuance sur plus de 8 jours.

Assez décevant dans l'ensemble, certainement rien de miraculeux. Cela n'engage que moi bien entendu, le truc a pas mal de fans sur les forums américains (pour conserver sur quelques semaines un jeune sauvignon californien, riche, primaire, de style moderne, j'imagine que ça marcherait assez bien).

Amicalement,
Thomas
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 701
  • Remerciements reçus 41

alain_vin a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

L'autre jour j'étais à la Grande Epicerie de Paris, et le vendeur présentait le produit à une dame qui voulait l'offrir en cadeau. Après lui avoir expliqué le concept du Coravin vs. un dispositif comme on en voit dans les bars à vins, il lui a expliqué qu'ils avaient fait des tests sur 10 bouteilles (blanc et rouge, sans plus de précisions). Après plusieurs semaines, ils ont fait une dégustation à l'aveugle, et sur 7 des vins ils n'ont pas été capables de faire une différence, pour les 3 autres il y avait une évolution qui se ressentait.

Bien sûr je n'ai pas les détails de la préparation ou de l'aveugle, je ne sais pas si éventuellement une erreur de manip peut être en cause pour ces 3 bouteilles, etc. Mais tout de même, j'ai trouvé ce chiffre un peu inquiétant. En tout cas ça m'a fait relativiser ce que j'avais lu sur les forums US, où comme l'indique Thomas les critiques sont très largement positives (même pour ceux qui ont eu une bouteille qui a explosée).

Alain
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 128
  • Remerciements reçus 1

laurent78 a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Bonsoir à tous,

Le père Noel a été tip top avec moi cette année, en déposant sous le sapin un coravin.

Première utilisation ce soir.

Quelques remarques à chaud :

- produit onéreux
- fabrication de qualité
- utilisation très simple
- chaussette de protection incluse pour le risque de bouteille cassée

Pour la partie dégustation et évolution du vin, je vous ferai un feed back un peu plus tard.

A bientôt.

Laurent.

"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 128
  • Remerciements reçus 1

laurent78 a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Bonjour à tous,

Comme convenu, feed-back complémentaire sur Coravin :

- écoulement assez lent dans le verre. Quand on est seul, c'est OK, mais quand on est plusieurs, ca devient longuet... Coravin a d'ailleurs sorti une aiguille "haut débit", certainement pour pallier à cet écueil. Reste à savoir si le bouchon supporte le diamètre plus conséquent.

- Mon aiguille s'est tordue. Un peu décevant, je ne me suis pas rendu compte de la fausse manip réalisée, probablement sur le bouchon d'un St Jo du Domaine de la grande colline, qui met des bouchons synthétiques bcp plus durs que le lige

- Côté dégustation, aucune différence détectée sur une dizaine de vin (blancs / rouges / jeunes / vieux / natures) 3 à 4 jours plus tard. Un bon point.

Bon dimanche, et meilleurs vœux.

Laurent

"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 128
  • Remerciements reçus 1

laurent78 a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Je poursuis mon expérience :

un inconvénient non négligeable au système : le vin n'est donc pas carafé.

Certes, le vin peut s'ouvrir dans le verre progressivement. Mais quand on s'en ressert un, il faut recommencer...

Laurent

"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Alexandre.C a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Bonjour,

J'utilise ce système Coravin depuis quelques temps maintenant.
Ça doit faire bientôt un an, je trouve le concept assez bon puisque cela permet de ne pas ouvrir une bouteille lorsque l'on est seul et que l'on souhaite boire un seul verre de vin.

Cela permet de déguster des grands vins dans des conditions optimales sans avoir la frustration de se dire la bouteille ouverte sera " moins bonne " dans quelques jours.

En effet les vins ne bougent pas même après plusieurs mois, je l'utilise pour beaucoup de vins de Bordeaux blancs et rouges sur différents millésimes.
La qualité des vins reste stable grâce à l'argon
Personnellement Coravin est une innovation pour le service du vin.

Cordialement
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82305
  • Remerciements reçus 7827

oliv a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Technologie
160 professionnels satisfaits du Coravin !

www.thedrinksbusines...
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 41
  • Remerciements reçus 0

smaragd a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

5 mois que nous l'utilisons maintenant et je confirme, c'est vraiment un outil de qualité.
Côté bar, nous proposons 100 vins différents (50 blancs et 50 rouges) à déguster au verre.
Côté magasin, 2 á 3 bouteilles par pays (prix mini : 40€) que les clients repèrent facilement dans les rayons via un sticker coloré sur lequel est écrit "Bouteille non ouverte le..." ;)
Commercialement, l'avantage est indéniable. La possibilité de pouvoir déguster un vin méconnu et cher avant décision d'achat (ou pas).

Quelques petites précisions techniques :
- avant utilisation, il faut effectuer une toute petite pression pour évacuer un peu d'argon afin que le système soit bien aéré pour une meilleure diffusion
- Coravin propose 3 modèles d'aiguilles au diamétres différents. Une standard pour utilisation privée. Une vintage, qui est beaucoup plus fine, pour les vins anciens ainsi qu'une Gastro au diamètre plus large pour un débit plus rapide.
- petite erreur lors de mon post précédent, le vin peut bel et bien continuer à vieillir et à évoluer si la bouteille est couchée, la surface d'oxigénation étant suffisament grande. Debout, l'évolution sera complètement stoppée, l'argon restant toujours en hauteur, c'est à dire directement au niveau du bouchon.
- ne s'applique qu'aux bouchons en liège et uniquement aux vins, surtout pas de champagne!

Loic
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 701
  • Remerciements reçus 41

alain_vin a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

^ Je ne suis pas sûr que c'était le sens de ta remarque, mais pour info ce n'est pas vrai que l'oxygène et l'argon restent séparés et qu'ainsi, l'argon était plus lourd que l'air, le vin est protégé et n'évolue plus. Il a été montré qu'après un certain temps (qques dizaines de minutes en fonction des conditions) l'air et l'argon se mélangent.

Alain
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1409
  • Remerciements reçus 5

chacompte a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

alain_vin écrivait:
[size=small]> Il a été montré qu'après un certain temps (qques dizaines de minutes en fonction des conditions) l'air et l'argon se mélangent.[/size]

Mais si ca se mélange, ce truc ne sert plus à rien ? t'as l'airgon après, non ?

[size=x-small](désolé)[/size]

Thierry
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 701
  • Remerciements reçus 41

alain_vin a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Attention, dans le cas du Coravin, il me semble que le principe est de n'injecter que de l'argon, donc la quantité d'air dans la bouteille ne varie pas par rapport à l'origine. Il y a sûrement une limite au-delà de laquelle le principe ne fonctionne plus, ie. quand la quantité d'air est suffisante pour oxyder le reste de vin.

Alain
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Mouais, Coravin... J'ai testé le truc quelque fois, pas forcément convaincu... Reste aussi un facteur important, la dimension philosophique derrière tout ça. J'en parlais justement sur le blog dernièrement.

Les homéopathes de la dégustation, goûtant parfois du bout des lèvres afin d'épuiser des listings entiers d'un échantillonnage à valeur de cobayes de laboratoire ont aussi leurs stratégies comparatives pour statuer sur la valeur de tel ou tel breuvage.

Il n'y a encore pas si longtemps de ça, je vous aurais bien dit qu'entre les deux mon cœur balance. Mais depuis un certain temps, il est de plus en plus rare que les canons s'enchaînent comme une rafale de cacahuètes à l'heure de l'apéro. À défaut de déguster, il me reste le simple plaisir de boire... Vous savez, ce moment de partage et d'échange où l'analyse est remise à plus tard, où les flacons se parent aussi de l'humeur du moment, ces longues heures où le crissement du crayon prenant des notes laisse place aux rires et aux éclats de voix parasitant tout semblant d'analyse objective.

Et alors ?

Résolution insoupçonnée de ce début d'année ou simple expérience sur le chemin de nos pérégrinations liquides ? Toujours est-il qu'il y a quelques temps de ça, v'là t'y pas qu'une idée saugrenue est venue titiller le cortex cérébral de notre hôte du jour. Chamboulé par des velléités d'ouvertures intempestives, il voulait baigner d'un flot d'affection liquide, une assemblée tout à coup sensible au risque de noyade.

Peur de ne pouvoir étancher tout le stock prévu pour l'occasion, ou simple prise de conscience de notre décadence à venir, toujours est-il que j'ai alors fait la connaissance de Mister Coravin, dans le rôle du brassard pour apprenti nageur ...

Espèce de kit chirurgical pour péridurale, mais dans sa version dédiée au vin, Coravin est censé permettre la déraison du nombre pour nourrir la curiosité des adeptes de la Dive bouteille. Une aiguille venant plonger dans l'intimité d'un bouchon de liège pour en déloger quelques centilitres, vite remplacés par quelques bouffées d'argon, voilà le principe.

L'idée est louable, certes. Mais pour le buveur d'histoire que je suis, difficile de me voir couper l'herbe sous le pied. Déjà tout petit, à l'heure du marchand de sable, je n'aimais pas que les aventures qui m'étaient contées au bord du lit prennent fin sur ma table de nuit, le destin de leur héros suspendu à quelques tours de cadran supplémentaires.

Et puis ce vin, limité dans son propos, aurait sûrement aimé ne pas avoir à s'arrêter au préambule de son récit d'un soir. Surtout que cette extraction forcée n'est à mon humble avis en rien une parenthèse dans le temps compté du flacon ainsi ponctionné. En effet, n'étant pas adepte des démarches zététiques en tous genres, je ne m'avancerai pas sur la capacité donnée à l'argon de permettre au vin de continuer à évoluer, comme si de rien n'était, car mon expérience ne corrobore pas les affirmations de la marque... Désolé. Au mieux l'argon semble bloquer l'évolution, au pire un peu d'air se joint à la fête et le compte à rebours de l'évier s'en trouve lancé pour la bouteille innocente ayant fait don d'une part de son message. Dernière en date, une bouteille de Cornas de Matthieu Barret ouverte quelques trois semaines auparavant, était en train d'écrire ses mémoires quand elle fut débouchée pour de bon, après, pourtant, une splendide parade initiale.

Et devinez comment les autres bouteilles entamées ont fini ? Dans les bras des invités d'un soir, pour une ouverture programmée dans les jours qui suivirent. On ne s'improvise pas rat de laboratoire quand on est un épicurien dans l'âme. Déjà que mon quotidien de prof, une fois le cartable ouvert, me mène à évaluer, juger, synthétiser, expliciter, reformuler, diagnostiquer, remédier... vous excuserez se relent passager d'égocentrisme mal placé, mais je n'ai aucune envie de jouer les analystes peine-à-jouir, une fois le verre plein et le capuchon du bic refermé.

La curiosité n'est point un vilain défaut, je vous l'accorde, mais la frilosité n'en est elle pas un quand il s'agit de laisser un bijou se perdre entre deux eaux ? Boire ou ne pas boire ? Attendre ou ne pas attendre ? Pendant que certains jouent entre les lignes, je garde le cap et assume : le vin ne vit pas pour se faire chaparder, mais bien pour s'épandre de tout son corps dans les limbes d'une ivresse débonnaire.

Le prix de l'impatience et de la curiosité ? 300 euros (plus le coût des cartouches)... Alors si je peux comprendre le désir de se voir petite souris l'instant d'un carottage, désolé, mais pour le coup, personnellement, je passe mon tour */**.

* Sinon, vous avez toujours la possibilité de tenter la version DIY. Un kit de péridurale, un peu de jugeote et vous voilà un parfait petit laborantin...

** Vous aurez bien compris qu'il s'agit là de l'avis subjectif d'un amateur... Et, il se pourrait bien que cette machinerie sans charme puisse tout de même avoir son utilité dans le quotidien de quelques professionnels. Si vous avez votre avis, n'hésitez pas à le partager. Je suis curieux de savoir ce que vous en pensez.
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19974
  • Remerciements reçus 716

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

assez d'accord avec toi sur l'intérêt plus que limité de l'objet, moins sur tes conclusions binaires entre ceux qui analysent et ceux qui jouissent, l'un n'empêchant aucunement l'autre.
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

enzo d'aviolo écrivait:
moins sur tes conclusions binaires entre ceux qui analysent et ceux qui jouissent, l'un n'empêchant aucunement l'autre.

L'écrit est évidemment un peu caricatural... Forcer le trait ajoute parfois un peu de pep's à l'argumentation ;)
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Si le but c'est de prélever quelques cl pour juger de l'évolution d'une bouteille, et la laisser ensuite en place quelques mois ou années en attendant qu'elle mûrisse, ça n'a effectivement aucun intérêt.
Par contre, si le but est de pouvoir boire un verre par jour de une, deux, voire trois bouteilles et de tenir la semaine, seul, avec cette ou ces bouteilles sans craindre qu'elle(s) passe(nt) à l'évier avant d'en avoir fini avec elle(s), cet objet, certes un peu cher, peut commencer à m'intéresser.

Luc
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 623
  • Remerciements reçus 1

uglyamerican a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Par contre, si le but est de pouvoir boire un verre par jour de une, deux, voire trois bouteilles et de tenir la semaine, seul, avec cette ou ces bouteilles sans craindre qu'elle(s) passe(nt) à l'évier avant d'en avoir fini avec elle(s), cet objet, certes un peu cher, peut commencer à m'intéresser.

Luc, c'est tout à fait ma perception du machin, et c'est comme tel que je l'utilise avec un certain succès (surtout ayant une épouse qui ne boit pour ainsi dire pas). Par contre, j'ai peu de confiance dans sa fiabilité à long terme (amha l’évolution d'une bouteille sous Coravin ne donne aucune idée de ce que serait l’évolution naturelle du vin), ni pour les bouteilles ayant un certain âge.

Amicalement,
Thomas
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Merci Thomas, c'est effectivement comme ça que je voyais les choses.
Quelqu'un sait si cet engin est disponible en Belgique ?

Luc
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Pour info, voici un Coravin fait maison version péridurale...

#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82305
  • Remerciements reçus 7827

oliv a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Techno
Coravin, le Nespresso du vin ?

www.harpers.co.uk/co...
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 0

xaar a répondu au sujet : coravin

Bonjour à tous,

je viens de recevoir pour la fête des pères un Coravin, je trouve ca super pour moi car je ne bois pas beaucoup généralement un verre de temps en temps, avec le coravin je vais enfin pouvoir déguster des vins de qualité sans stresser que la moitié de la bouteille soit gâchée.
Maintenant il faut que je trouve quelques bouteilles à déguster dans l'année, je viens de me servir un gruault Larose de 2011 mais je pense qu'il était encore trop jeune.

Pourriez vous me donner des noms de bons vins et surtout les années afin que je puisse les boire maintenant et pas dans 10 ans ?

Je cherche des bouteilles plutôt en vins rouge et quelques blancs aussi entre 50 et 120 euros la bouteille maxi mais je ne m'y connais pas beaucoup, je connais forcement les grands crus classés mais mes connaissances s'arrêtent la.

Merci d'avance,
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 0

xaar a répondu au sujet : Re: coravin

Bon puisque je n'ai eu aucun conseil du forum le caviste m'a vendu une reserve de la comtesse 2005, il dit que je peux l'ouvrir maintenant prix 74€.
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1291
  • Remerciements reçus 81

oulababa a répondu au sujet : Re: coravin

Un caviste qui a fait sa journée !

Xavier L.
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18079
  • Remerciements reçus 3007

Eric B a répondu au sujet : Re: coravin

Bon puisque je n'ai eu aucun conseil du forum le caviste m'a vendu une reserve de la comtesse 2005, il dit que je peux l'ouvrir maintenant prix 74 €

Oups. Ca relève carrément de l'escroquerie, là ::o

Pour info : www.wine-searcher.co...

Eric
Mon blog
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11778
  • Remerciements reçus 1775

jean-luc javaux a répondu au sujet : Re: coravin

il dit que je peux l'ouvrir maintenant prix 74 €

C'est pour faire disparaître au plus vite l'objet du délit... B)

jlj
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1276
  • Remerciements reçus 7

thibsana1985 a répondu au sujet : Re: coravin

Pour ce qui est du coravin, même si le système est bien pensé... Pour l'avoir essayé de nombreuses fois avec des dégustations à plusieurs mois d'intervalle (jusqu'à un an), le vin évolue plus vite dans la bouteille une fois "coravinée". Il est toutefois vrai que l'on peut effectivement le garder beaucoup plus longtemps qu'une fois ouvert, mais j'espère que vous ne comptez pas vous verser un verre du vin tous les 5 ans car je serais étonné de la bonne tenue du vin lors de la seconde dégustation par exemple!

Bien cordialement,

Thibault

"Le vin Anglais, c'est un peu comme le rock Français..." (John Lennon)
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 0

xaar a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Non je bois une bouteille en maxi deux mois je pense...
Dans cette gamme de prix 40/80€ vous conseillez quelles bouteilles et quelles annees car je veux boire le vin et non le conserver.
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1276
  • Remerciements reçus 7

thibsana1985 a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Dans ce cas, le coravin est tout indiqué!

Je suis désolé xaar mais ta seconde question est beaucoup trop vague... Tu parles uniquement en Bordeaux? Quelle rive? Des préférences gustatives? Jeunes vins?
Pour faire plus simple, tu aurais une liste de présélection à nous proposer?

Bien cordialement,

Thibault

"Le vin Anglais, c'est un peu comme le rock Français..." (John Lennon)
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 0

xaar a répondu au sujet : Re: Coravin Tire bouchon à l 'argon

Je suis trop novice pour donner une premiere liste j'aime toutes sortes de vins mais je bois plus souvent des bordeaux.
Un exemple j'aime bien le moulis maucallou en vin de table, mais pour le coravin je cherche des bouteilles superieures pour boire un verre de temps en temps.
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck