Nous avons 1474 invités et 8 inscrits en ligne

LPV Baron-Le-Roy - Libérés, déconfinés... Champagne !

  • Messages : 103
  • Remerciements reçus 188

Kumquat a créé le sujet : LPV Baron-Le-Roy - Libérés, déconfinés... Champagne !

Bonjour à tous,
Nouvel épisode des aventures du cercle parisien Baron-Le-Roy, qui n'a pas beaucoup réussi à se croiser ces derniers temps, entre emplois du temps chargés, reconversion et expatriations, puis COVID... Le retour de plusieurs membres de manière permanente à Paris, conjugué à leur passion grandissante contribuera sans doute à relancer le rythme !
En tous cas, c'est ravis que nous nous retrouvons pour fêter (prudemment!) le déconfinement sur ce thème évocateur : Champagne !
Région que JP explore de manière intensive depuis une petite année (il pense même à s'y prendre un pied à terre), et pour laquelle je développe moi-même un intérêt grandissant. Plongée dans cette terre qui ne fait rien comme les autres, assemble les cépages, les années, sucre son vin, etc...
Merci à Joseph et sa compagne pour l'accueil !
CR:
Paire A :
Vin n°1 :
La robe est or, le nez semble au départ plus ouvert et flatteur que son camarade de paire, sur des notes de brioche, avec un petit caractère oxydatif.
En bouche, le vin est tout en largeur, avec une effervescence un peu en retrait, ce qui va manquer à certains. Il est démonstratif, sur les fruits mûrs, mais j’y trouve également du calisson.
Finale un peu courte. Bon
Champagne - Olivier Horiot - Métisse Noirs & Blancs
Base 2015, Non dosé, PN 80%, PB 20%

Vin n°2 :
La robe est jaune citron pâle.
Le nez est au départ assez mutique, un peu réduit. A l’aération, et au cours de la dégustation, il s’ouvrira sur des notes anisées agréables rappelant le fenouil.
En bouche, l’attaque est franche, voire vive, et le milieu de bouche s’il n’est pas très expressif aromatiquement, révèle une matière imposante, et se continue sur un finale longue et très saline. Très bon
Champagne - Verzy GC - Adrien Renoir - Le Terroir
Base 2016, Extra-Brut (2,5g/l), 50% Chardo, 50% PN

Les spéculations vont bon train sur les assemblages et le style des vins : on approche dès cette première paire la ligne de fracture fondamentale qui existe entre les styles réduits et oxydatifs en Champagne. La préférence du groupe va assez majoritairement au deuxième. Moi y compris alors que j’ai du Horiot en cave, et que je l’aurais attendu à un meilleur niveau. A revoir prochainement donc.

Paire B :
Vin n°2 :
Robe vieil or
Nez de pâte à pain, raisin de corinthe. En bouche, le vin est large d’épaule, et propose une finale assez expressive sur la tarte tatin, qui se dévoilera surtout après que le vin se soit un peu aéré.
En lui laissant le temps, l’ensemble s’harmonise, et le vin qui semblait simplement large d’épaule et bien mûr, finit par offrir un ensemble homogène.
Très bon, dans son style bien mûr, ne conviendra pas à tous.
Champagne - Avize GC - Louis Massing - Operis 2014
100% Chardo, Brut, il ne serait pas loin des 8-10 gr/l que ça ne m’étonnerait pas.

Vin n°3
Robe or jaune
Le nez n’est pas très expressif au départ, puis se révèle sur les fleurs jaunes, la coquille d’huître, ce qui offre une “sensation minérale”.
En bouche, l’attaque est classique sur les fruits blancs (pomme), mais très harmonieuse,le milieu de bouche est plein et s’étire sur une très longue finale saline. En y revenant, l’ensemble me paraît réussir le tour de force de la puissance et de la délicatesse, et j’y retrouve les arômes marins sous forme d’un léger fumet de poissons. Mon vin préféré de la soirée. Excellent, un délice avec le carpaccio de dorade.
Champagne - GC Le Mesnil - Stéphane Regnault - Dorien N°14 - 2014
100% Chardo, 1g/l.

Ici, le Dorien surclasse allègrement le Louis Massing, vraiment bon par ailleurs, mais qui souffre de la comparaison.

Paire C :
Vin n°4 :
Robe vieil or, le nez semble au début déviant, sur la croûte de fromage. L’air fait dissipe cet effet, mais laisse apparaître des arômes beurrés, grillés, en bref, très, trop marqués par le bois.
En bouche, difficile d’y trouver autre chose, et cela se conjugue avec une acidité un peu molle. Romain-Michou y trouve quand même un peu d’iode. Il n’a peut-être pas tort, mais il faut aller la chercher. Bon.
Me rappelle un Comtes de Champagne 2007 dégusté en février, qui m'avait fait la même impression très chargée.
C’est un Champagne - Dehours - Les Genevraux 2009
2,5 g/l - 100% Pinot Meunier

Vin n°6 :
Robe or rose
Le nez est surprenant, sur la rhubarbe, de la groseille, des notes exotiques de mangue, de fruits de la passion, mais sans aucune lourdeur. Un nez qu’on a pas l’habitude de voir sur un Champagne, une bonne surprise!
La bouche est marquée par une acidité haute, et par une grosse matière, une mâche qui laisse sur les dents une impression presque tannique, bien que mûre. J’y retrouve une pointe végétale rappelant la grappe de tomate. La finale est très saline et s’étire longuement. L’assemblée est conquise, Très bon ++ pour moi qui lui ai préféré le Dorien, mais il est le premier choix d’une part importante des participants.
Champagne - Nicolas Maillart - Mont-Martin - 2015
Non dosé - 100% Pinot Meunier

Exercice de style encore sur cette paire, sur un cépage parfois décrié de la Champagne. Le deuxième à tout le moins montre tout le bon que l'on peut en tirer. Aucun participant ne l’avait d’ailleurs deviné, mais le côté or rose de la robe aurait pu nous mettre la puce à l’oreille.

Un grand plaisir de retrouver les camarades de jeu pour cette session, et encore un grand MERCI à Joseph de nous avoir accueillis.
PS : Dégust réalisée pour ma part dans des Italesse Etoile Sparkle suite aux conseil de Hyllos sur le forum, on est effectivement pas déçus depuis les 6 mois que je les utilise, c'est un bonheur.

Vite, la prochaine ! Thèmes évoqués : Languedoc, Jura, Roussilon, Provence... affaire à suivre !

Romain
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, breizhmanu, Vaudésir, Frisette, Hpesoj, tma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck