Nous avons 2252 invités et 52 inscrits en ligne

Une nouvelle dégustation éclectique de LPV Grand Centre

  • Jean-Loup Guerrin
  • Portrait de Jean-Loup Guerrin Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 9430
  • Remerciements reçus 17687

Une nouvelle dégustation éclectique de LPV Grand Centre a été créé par Jean-Loup Guerrin

C’était en plus petit comité, avec neuf huit convives autour du tonneau, mais c’était sympa ! Je ne le dirai pas aux absents, mais certains ont même trouvé que cela facilitait les échanges !
Ils n’ont même pas dit que cela permettait d’avoir de meilleures rations, car les bouteilles n’étaient pas vides à la fin …

Un programme classique avec une bulle, quatre blancs, quatre rouges, un oxydatif et un liquoreux, et toujours de l’éclectisme car vive la diversité ! 


Champagne Françoise Bedel – Comme Autrefois – 2005

 

Il s’agit d’un assemblage de 40 % de Pinot Noir, 30 % de Chardonnay et 30 % de Pinot Meunier. C’est un Extra Brut qui est resté 14 ans sur lies (!) et a été dégorgé en janvier 2021.
Le vin a été carafé juste avant service.

Le bel or de la robe tire sur le vieil or.
D’une intensité prononcée, le nez exhale une aromatique classieuse, composée de fruits jaunes, de brioche, de pomme, de mirabelle et d’une touche d’agrumes.
La bouche puissante se goûte très sec, montre de la concentration et en même temps beaucoup de vitalité grâce à son acidité stimulante. La bulle crémeuse l’adoucit un peu et la finale de bonne longueur fait preuve de plus de confort tout en se teintant de fins amers.
Très Bien ++ pour ce vin de caractère !

 
Galettes de pomme de terre

L’accord est classiquement réussi (3,5 + / 5), même si le vin domine un peu les galettes.


Domaine Les Grandes Vignes – Anjou – La Varenne de Combre – 2017

 

Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant trois heures et demie, et enfin carafé juste avant service.

La robe présente une teinte vieil or qui fait plus que son âge.
Le nez expressif développe des senteurs de fruits jaunes (coing notamment) et de tisane, avec une touche de champignon complexifiante.
La bouche se révèle très gourmande, avec même une sensation de très légers sucres résiduels, tout étant parée de beaucoup de fond et d’une belle vivacité. La résultante affiche un équilibre remarquable, d’autant que la finale très noble se montre saline et persistante.
Très Bien ++ / Excellent pour ce vin qui a été une découverte pour tous, pas pour moi qui l’avait tout autant apprécié avec LPV78.

 
Rillettes aux deux saumons

L’accord est certes plutôt réussi (3,5 / 5) mais la sensation de sucrosité est renforcée.


Domaine Jean-Paul & Benoît Droin – Chablis Premier Cru Vaulorent – 2015

 

Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant trois heures et demie, et enfin carafé pendant une demi-heure supplémentaire.

L’or de la robe est assez clair.
Très intense, le nez se révèle d’un grand classicisme avec ses notes de poire, d’embruns salins, de croûte de fromage et de citron.
La bouche large reprend l’aromatique du nez mais l’acidité modérée peine à lui donner du tonus. Le millésime ressort encore plus dans la finale chaleureuse qui se mêle à une salinité bienvenue.
Très Bien + et à attendre car les vins de Benoît se retendent souvent avec le temps.

Le vin entame une jolie conversation (",5 + / 5) avec les mêmes rillettes aux deux saumons, montrant un peu plus de vivacité.


Domaine Comte Abbatucci – Vin de France – Diplomate d’Empire – 2018

 

Il s’agit d’un assemblage à base de Vermentino, complété par d’autres cépages autochtones : Brustiano, Blanco Gentile, Genovese et Rossoia Bianca.
Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant trois heures et demie, et enfin carafé pendant une heure supplémentaire.

La robe se situe entre paille et or.
Le nez plutôt généreux embaume le maquis, avec des herbes aromatiques, mais aussi des fleurs plus classiques et des notes anisées.
La bouche s’affirme avec ampleur, concentration et densité. Je devine que les pdf commencent à grimacer en lisant ce début de commentaire, mais la conjonction de l’aromatique florale en rétro-olfaction et d’une acidité sans faille et sans excès contrebalance son caractère fougueux. La finale très persistante et plus affinée parachève ce beau tableau d’un grand vin sudiste.
Excellent et tout au début de son apogée que je vois bien durer encore quelques années.

 
Scampis à l’ail, feta et tomates cerises : super top !

Le mariage est remarquable (4+ / 5), certes en puissance mais sans opposition, chacun des mariés profitant de l’apport de l’autre.


Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2010

 

La bouteille que j’avais prévue présentait à l’ouverture des signes de bouchon au nez, quasiment pas en bouche. Je lui ai laissé une chance mais cinq heures plus tard le verdict était sans appel. Décidément, je suis dans une mauvaise phase en ce moment… Mais au vu, ou plutôt à l’olfaction de la bouteille, j’avais prévu sa petite sœur qui, elle, s’est révélée sans défaut, mais n’a été ouverte et carafée que juste avant service.

La robe oscille entre paille et or.
Très expressif, le nez affiche son terroir kimméridgien : de la craie et de la croûte de fromage, complétées par des touches exotiques typiquement Cotat.
La bouche est cossue, avec des sucres résiduels qui doivent se situer vers 15 g / l, mais cela je le savais. L’aromatique voluptueuse renforce cette sensation mais l’équilibre n’est pas mis en défaut grâce à une acidité juste calibrée et bienvenue. Le palais est bien tapissé dans tout son volume, avec une finale plus enlevée de grande allonge.
Très Bien ++ / Excellent

 
Raviolis chinois vapeur au poulet sauce thaï

La sauce thaï aigre-douce permet de réduire le ressenti sucré, pour un très bel accord (4 / 5).


Domaine Fourrier – Gevrey-Chambertin – Vieille Vigne – 2016

 

Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant quatre heures, et enfin carafé pendant une heure supplémentaire.

La robe assez claire paraît entre deux âges.
Le nez très intense fait preuve d’une grande finesse, mais reste un peu monocorde dans la gamme florale.
Dans la continuité, la bouche adopte un style infusé et élégant, prenant donc un profil rectiligne. Mais elle manque un peu de matière, d’autant que l’aromatique florale penche vers un côté végétal. La finale de longueur honnête se révèle plus gourmande.
Très Bien + mais une déception certaine par rapport au domaine et au millésime. Je vais attendre mes deux autres bouteilles, mais en théorie le vin ne devrait pas gagner en chair.

 
Plateau de charcuteries

L’accord est assez neutre (3,5 / 5) avec les diverses charcuteries.


Château de Fieuzal – Pessac-Léognan – 1995



L’assemblage comprend 70 % de Cabernet Sauvignon, du Merlot et un peu de Petit Verdot.
Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant quatre heures, et enfin carafé pendant une bonne heure supplémentaire.

Moyennement sombre, la robe montre des signes du temps qui passe, avec ses reflets tuilés, mais on pouvait s’attendre à de l’acajou à presque trente ans.
Le nez est marqué par de beaux arômes tertiaires de cuir, de sous-bois et d’animal. On dénote aussi de façon très fugace des accents moins nobles (de serpillère ?).
Le style est assez strict en attaque, puis le profil de la bouche s’arrondit. Elle est maintenue bien en place par une superbe acidité, mas du tout stridente, avec des tanins complètement fondus et une aromatique un peu austère mais classieuse. La belle finale reste goûteuse.
Très Bien +(+) mais ne plus attendre.

Le vin fait ami-ami avec les charcuteries (3,5 /5), perdant en austérité mais aussi en noblesse.


Château de Beaucastel – Châteauneuf-du-Pape – 2011

 

Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant quatre heures, et enfin carafé pendant une heure et demie supplémentaire.

La robe assez sombre a perdu ses reflets de jeunesse sans gagner ceux d’évolution.
Le nez très intense est véritablement addictif : le fruité magnifique de fraise et de framboise se mêle à des notes florales de toute beauté, avec une touche mentholée qui lui apporte du peps !
La bouche affole les compteurs d’amplitude, de toucher soyeux et de fougue. A la fois mûre et fraiche, elle ne se dépare pas d’un grand raffinement, de l’attaque à la finale persistante.
Excellent (+) pour ce vin toujours encensé par les LPViens, en particulier dans ce millésime qui n’a rien de grand. Je n’en ai plus mais j’en avais encore une je l’attendrais bien encore cinq années pour voir si quelques arômes tertiaires pourraient lui apporter encore plus de complexité aromatique.

 
Bœuf mijoté à l’orange et à l’oignon, olives vertes : top !

L’accord aromatique et de texture est réussi mais l’alcool ressort un peu alors que ce n’était pas le cas en dégustation pure (3,5 / 5).


Domaine Clape – Cornas – 2009

 

Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant quatre heures, et enfin carafé pendant deux heures supplémentaires.

La robe est bien sombre et encore jeune, avec quelques reflets violacés sur le pourtour du disque !
Le nez conjugue intensité, complexité et noblesse. Des fruits noirs servent bien sûr de fondations à un ensemble floral, minéral et légèrement fumé.
La bouche joue dans le même registre classieux, corsée, assez droite, habillée d’un manteau de tanins serrés et doux. La finale se fait plus charmeuse pour notre plus grand plaisir.
Très Bien ++ pour ce vin dont l’austérité classieuse évoque un grand Pauillac.

Avec le même bœuf mijoté, tout se fond et s’assouplit (4 / 5).


Domaine Macle – Côtes du Jura – 2016

 

Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant plus de six heures, et enfin carafé juste avant service.

Encore une robe de couleur vieil or, mais là c’est tout à fait normal !
Le nez allie puissance et finesse, sur des senteurs classiques de céleri et de curry, mais la noix n’est pas très présente.
La bouche possède un équilibre exquis, reposant sur une grande sapidité, une remarquable fraîcheur et beaucoup de consistance. La longue finale poursuit dans la même veine en accentuant l’axe « fraîcheur ».
Très Bien ++ / Excellent
​​​​​​​

Même ceux qui n’aiment pas les jaunes ont relativement apprécié ce vin. Normal, ce n’est pas un jaune et il y a 80 % de chardonnay dedans. 

 
Comtés de six, dix et vingt mois

Pour les accords, c’était gagné d’avance (4 / 5), avec peut-être un supplément de complicité pour le dix mois.

Domaine de Souch – Jurançon – Marie Kattalin – 2010

 

Le vin a été ouvert puis gardé en bouteille pendant presque sept heures, et enfin carafé juste avant service.

La robe se présente sous un bel ambre clair.
La truffe saute au nez, au demeurant très expressif. Le fond exotique, teinté d’ananas, met en valeur cette caractéristique d’évolution et de noblesse.
Tous les fondamentaux sont présents dans ce grand vin ! La liqueur majestueuse et fine à la fois, l’aromatique envoutante et l’acidité dynamisante se conjuguent pour aboutir à cette sensation d’harmonie et d’aboutissement. Aboutissement ? Non, c’est dans la finale classieuse de grand raffinement qu’on la trouve.
Excellent (+)

 
Migaine à l’ananas : miam !

La fusion des arômes est remarquable, la liqueur s’efface un peu plus et la truffe ressort plus en bouche : c’est donc un accord en fanfare (4 + / 5) !

 
Le line-up

Un grand merci à ma chère et tendre dont les plats ont été plus qu’à la hauteur des vins.
Et merci à tous les participants qui se sont déplacés d’aussi loin !
On a encore passé un bon moment …

Jean-Loup     
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., tht, matlebat, didierv, jean-luc javaux, peterka, A42T, bertou, La Vie est une Fête, Nathenri, bibi64, Cédric42120, Vaudésir, DUROCHER, LucB, romu, Papé, Blog, Agnès C, sebus, Frisette, oberlin, GAET, starbuck, leteckel, the_ej, ysildur, vvigne, KosTa74, Martino, Kiravi, Garfield, Vesale, LEON213, Monard, Ilroulegalet, Manas, Allobroge, Droop
29 Avr 2024 12:21 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95759
  • Remerciements reçus 26038
Superbe !
Et à hauteur de la légende du lieu.

Bravo Nicole, bravo Jean-Loup !
Avec des hôtes comme vous, la passion du vin, de la gastronomie et de l'amitié n'est pas près de s'éteindre !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LucB, Agnès C
29 Avr 2024 16:02 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 2095
Il y a des moments que l’on attend avec impatience. La dégustation (vins et cuisine) chez Jean-Loup et Nicole en est un.
Et comme il n’y a que des pointures autour du tonneau, on ouvre ses esgourdes et on profite !
C’est facile. 

Champagne Françoise Bedel – Cuvée Comme autrefois 2005
Robe dorée, vieil or.
Beau nez biscuité, fruits jaunes, mirabelle, bulles fines, joli doré.
Bouche crémeuse, sur des notes oxydatives, finale sur de léger amers de type peau d’agrume.
J’ai bien aimé, très bon 

Domaine des Grandes Vignes – Anjou blanc - La Varenne de Combre 2017
Robe dorée soutenue
Nez fruits jaunes très mûrs, note iodée puis végétales (herbes sèches)
Bouche ample et grasse, avec un beau développement en bouche.
Finale sur une belle fraicheur et belle salinité.
J’ai beaucoup aimé, très, très bon
Et belle découverte. Merci Jean-Loup ! 

Domaine Droin – Chablis 1er Cru - Vaulorent 2015
Robe dorée (pas très dense)1er nez sur la croute de fromage, qui m’emmène directement sur Cha…. Chavignol ou Chablis !
Si le 2éme nez me fait partir sur du sauvignon avec des notes de buis, de cassis, la bouche est clairement sur le chardonnay.
Un vin assez riche dont la finale chaleureuse ne m’a pas convaincu.
Je suis curieux de voir ce vin va évoluer. En l’état c’est un peu bancal.
Assez bien pour le moment 

Domaine Abbatucci - Diplomate d'Empire Blanc 2018
Robe léger doréNez boisé très fin, élégant, florale
Bouche riche, notes florales, mais assez monolithique
Finale sur des amers nobles et bienvenus
Pour un vin marqué « sud », je dois dire qu’il ait bien passé 😊
Bon vin en ce qui me concerne. 

Domaine François Cotat – Sancerre – Grande Côte 2010
Robe dorée très clair, jeune !
Superbe nez sur les agrumes, citron confit, sur les herbes sèches
La bouche présente un beau volume, enrichie par un sucre résiduel présent mais bien intégré.
Finale sapide et très nette.
J’ai adoré
Excellent  

Domaine Fourrier – Gevrey Chambertin – Village 2016
Robe rubis clair
Nez fumé, pointe de kirsch… en cherchant bien.
Bouche un peu maigrichonne, finale courte.
En appellation Bourgogne ça passe, mais c’est trop juste en Gevrey.
Bien (-) 

Château de Fieuzal – Pessac Léognan rouge 1995
1er nez sur le carton mouillé, serpillère…
Il fallait lui laisser le temps de s’exprimer un peu,
Car cela s’arrange sur le 2éme nez avec des arômes de poivron mûrs, de cuir, de sous-bois
La bouche est souple et assez simple, fluide.
Manque de complexité pour ce vin qui a sûrement donné son maximum.
Bien 

Château de Beaucastel – Châteauneuf-du-Pape rouge 2011
Robe grenat soutenue, brillante
Nez crémeux, lactée, fruits noirs
Bouche grasse, sur le bonbon Kréma cassis, notes de violette
Très bel équilibre et un touché de bouche superbe.
Une très, très belle bouteille
Excellent +  

Domaine Clape – Cornas 2009
Robe très dense, presque noire.
Nez puissant, capiteux
Bouche bien équilibré, tanins un poil asséchants, fruits noirs bien mûrs, finale légèrement mentholée.
Pas reconnu la syrah dans ce vin.
Mais c’est quand même très, très bon ! 

Domaine Jean macle – Côte du Jura Chardonnay (80%) Savagnin (20%) Elevage 3 ans sous voile.
Voilà un joli nez d’oxydatif, sur le citron confit, le céleri et les fruits secs
La bouche est conserve les arômes, mais c’est la finesse et la rondeur qui surprend.
Il aurait pu faire un beau Château-Chalon.
Très bon 

Domaine de Souch – Jurançon – Marie Kattalin 2010
Si vous avez envie de truffes…Le nez ne trompe pas, on est bien à Jurançon
A la truffe, on peut ajouter du massepain, de la pâte d’amande.
Equilibre d’école avec un sucre présent mais pas envahissant.
Finale sur de jolis amers.
Excellent 

Encore de belles bouteilles dégustées aujourd’hui, avec pour ma part un Cotat et un Beaucastel superbes.
Mention spéciale pour l’accord Migaine à l’ananas et Jurançon
Encore que les scampis à la feta avec le Diplomate d’Empire c’était pas mal non plus. 

Nicole, Jean-Loup, un grand merci !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, tht, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Frisette, GAET, starbuck, leteckel, the_ej, KosTa74, Kiravi
29 Avr 2024 18:50 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3443
  • Remerciements reçus 1667
Encore un immense merci à Nicole et Jean-Loup pour leur générosité et leur gentillesse lors de ces moments précieux!

Champagne Françoise Bedel – Cuvée Comme autrefois 2005
Nez de levure, pâtissier, puis de fruits jaunes, abricot, c'est mûr.
En bouche il y a une puissance sèche, c'est imposant mais pas crémeux comme sur certains champagnes. Assez court ceci dit.
On prend tour de même du plaisir !

Domaine des Grandes Vignes – Anjou blanc - La Varenne de Combre 2017
Robe légèrement trouble.
Nez ouvert et expressif sur le citron confit, fleurs blanches, iodé et minéral malgré la maturité.
Bouche à l'attaque ronde, pleine, qui tapisse le palais mais qui est immédiatement balancée par de la tension, une énergie sous jacente.
C'est salivant, très long, iodé.
J'ai adoré, une magnifique découverte pour une superbe bouteille!
Le blanc du repas à mon goût

Domaine Droin – Chablis 1er Cru - Vaulorent 2015
Nez d'amande, fruits secs, léger bois puis arrivent les agrumes, un peu floral.
Très sympa !
En bouche on a les marqueurs d'un chardonnay classique, assez boisée, avec une sensation "comprimée" après la pureté du précédent.
Il y a malgré tout de la matière, du fond mais de l'amertume boisée.
Déception à la levée de l'étiquette.

Domaine Abbatucci - Diplomate d'Empire Blanc 2018
Nez sur le citron, le pomélo, la poire et la violette. On sent une certaine puissance, et richesse.
La Bouche montre un aspect sudiste, avec une matière ronde, grasse, tapissante mais florale, ainsi que des notes épicées en finale type anis.
Ca chauffe un peu malgré tout.
En revanche accord superbe avec les gambas.

Domaine François Cotat – Sancerre – Grande Côte 2010
Nez assez plat, c'est pale, un peu végétal mais aussi minéral, caillouteux, agrumes.
En bouche la sensation de sucrosité frappe immédiatement, c'est enveloppant, doux, presque réconfortant.
Puis le vin prend de l'élan, de la longueur avec une tension modérée ceci dit.
Le vin donne une impression de jeunesse malgré ses 15 ans.
Très bon

Domaine Fourrier – Gevrey Chambertin – Village 2016
Couleur légère.
Nez végétal, léger, groseille et framboise.
Bouche à la matière légère et à la sensation stricte, c'est fin, trop fin, un peu épicé.
Pas folichon. J'ai déjà bu des génériques chez lui bien meilleurs (18 notamment).

Château de Fieuzal – Pessac Léognan rouge 1995
Nez fumé, graphite, fruits noirs type cassis, cendré, un trait vert complété par des touches balsamiques.
Très sympa.
Bouche sur la longueur, matière plutôt fine et longiligne, tanins frais mais fruités.
Très bon !

Château de Beaucastel – Châteauneuf-du-Pape rouge 2011
Nez riche et puissant sur la violette, le cassis, bonbon lacté, de la fraîcheur malgré tout.
Bouche mûre, ronde, enrobante, tanins fins, gourmand, très belle longueur.
Un très très bon vin, qui mérite d'attendre encore.

Domaine Clape – Cornas 2009
Fruits rouges compotés, cerise, cassis, menthol.
En bouche c'est un roc, c'est droit, carré, encore très jeune avec des tanins vifs bien que non désagréables.
Très jolie finale.
A attendre encore 10 ans !

Domaine Jean macle – Côte du Jura 2016
Notes oxydatives marquées mais sur la finesse, noix fraîche, citron, peu de curry.
J'ai adoré la bouche, droite, élégante, salivante et très longue.

Domaine de Souch – Jurançon – Marie Kattalin 2010
Un nez de truffe blanche, puis les fruits jaunes.
En bouche le sucre est dosé, pas lourd du tout, frais et long.
Parfait pour finir !

Encore un immense merci à nos hôtes du jour et aux invités autour du tonneaux pour les discussions passionnantes!

A très vite
Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LucB, Papé, Agnès C, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, Kiravi, Ilroulegalet
01 Mai 2024 20:28 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck