Nous avons 1138 invités et 43 inscrits en ligne

Minéralité - comment exercer son nez

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 1

marlenev a créé le sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Bonjour,

Nouvelle sur le forum et passionnée de vin depuis 2-3 ans, je focalise déjà majoritairement sur le vins de ma région, la Suisse Romande. Et chez nous, la star des vins blancs, c'est le Chasselas (Le fendant au Valais). La majorité des vins issus de ce cépage et plus particulièrement les vins jeunes développent, selon les experts, une "très belle minéralité"... Sauf que moi, je n'arrive pas à la trouver, ni au nez, ni au palais.

J'ai lu pas mal de documents sur le sujet, effectivement, c'est un sujet un peu sensible... Mais, pour ceux qui ont un palais et un nez expérimenté en "minéralité", auriez-vous un conseil à me donner pour exercer mon nez à ces arômes? Je m'étais par exemple imaginée mettre un bout de silex dans un bocal et tenter de retrouver un arôme... Je l'ai fait pour le liège (oui oui, je note que cet arôme est passablement plus puissant), et je le détecte très facilement maintenant :-)

Comme un prof de dégustation me l'avait dit, "tout est question d'entraînement"...

Merci d'avance à tous!
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

La minéralité est un concept bizarre qui a été développé pour caractériser une qualité de certains vins. Comme le concept est assez fumeux (flou) et parle le langage du terroir, on a retrouvé cette minéralité à toutes les sauces.

Au nez... ça me semble bizarre comme notion car je peux comprendre que le minéral ait une texture et que ce soit intéressant gustativement. Autant au nez, les arômes minéraux, je les classe comme n'importe quoi d'autre. On peut parler du silex, la pierre à fusil, la roche mouillée, la craie... mais au final, ça n'a aucun lien avéré avec la qualité des sols (ce qu'on voudrait faire croire).

Bref, c'est un joyeux fourre-tout, qui mélange beaucoup de choses. Concrètement, si tu commences à entendre parler de minéralité à tout va, c'est que ça devient bidon et vide de sens. Donc en somme, quand on parle de minéralité, il faut expliciter et pas simplement se pâmer en le disant. Est-ce qu'on décrit une odeur particulière, un toucher en bouche et lequel.

Souvent, d'un point de vue analytique et en terme de texture en bouche, c'est une façon de percevoir et décrire l'acidité et l'amertume. Et effectivement, un vin de qualité possède très souvent une acidité bien définie et intégrée (je n'ai pas dit élevée). Par exemple selon mes critères, la saveur de certaines acidité est agressive (acétique), puissante et droite (malique), douce (lactique), tannique (succinique) ou encore aromatique (comme le fameux acide citrique).
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Voilà encore un sujet qui sent le soufre...


Luc
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3903
  • Remerciements reçus 1951

Vougeot a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Si l'on pouvait réellement sentir la minéralité, que pourrions-nous sentir, en fait ? Le soufre ? La terre humidifiée par le passage d'une averse ? Un sol schisteux chauffé par le soleil ? En fait, d'une combinaison de facteurs multiples se combinant pour produire une odeur.

Si l'on parle de minéral, j'ai bien peur que cela ne sente rien : une topaze est un minéral, une citrine également. Un quartz est un minéral. Le mica également. Retrouvons-nous un goût de quartz dans les vins que nous buvons ? Quelqu'un s'est-il déjà écrié :
- "Bon sang, mais c'est bien sûr ! ce vin propose un superbe arôme d'améthyste" !
Jamais...

Donc, la minéralité d'un nez (pierre à fusil par exemple) tient plus d'une combinaison d'arômes développés par le raisin, de sa vinification, du catalogue d'odeurs que nous nous sommes construits que de la nature du sol sur lequel il a poussé. C'est donc un raccourci intellectuel, pratique, pour ne pas annoncer une formule chimique. Pour dire violet, on ne dit pas cyan+magenta.

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B, enzo daviolo, Jean-Loup Guerrin, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Vougeot écrit: Donc, la minéralité d'un nez (pierre à fusil par exemple) tient plus d'une combinaison d'arômes développés par le raisin, de sa vinification, du catalogue d'odeurs que nous nous sommes construits que de la nature du sol sur lequel il a poussé. C'est donc un raccourci intellectuel, pratique, pour ne pas annoncer une formule chimique. Pour dire violet, on ne dit pas cyan+magenta.


Exactement :)

D'où l'intérêt d'expliciter car en effet le minéral n'a pas d'odeur comme tel.

A mon sens le concept de minéralité a plus de sens en bouche, où il rapporte à une structure, une texture, une matière. Avec toutes les limites que ça pose. Mais dans tous les cas, la description des vins passent souvent par l'analogie et c'est en ce sens qu'il faut prendre la minéralité. Dans tous les cas, le but d'une description n'est pas d'établir une vérité analytique mais de pouvoir transmettre ses sensations à un autre dégustateur. Parler de minéralité, pourquoi pas, si on arrive à donner une description qui fait sens...

Concernant le contenu en sel minéraux, disons tout net qu'il n'y a aucun lien. Des vins à l'extrait sec faible peuvent très bien donner cette sensation minérale et vice versa. Le goût salin de certains vins n'est pas directement lié à une présence de sel dans le vin ou la présence d'un terroir salin. De même que les notions d'iode... par exemple, je trouve que les Carignans du Roussillon sur petits rendements et terroirs frais portent de fortes nuance iodées qui font que le vin se marie particulièrement avec les poissons crus. Ca n'a rien à voir avec un terroir marin. A la rigueur avec la fraîcheur relative des lieux de culture...
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20013
  • Remerciements reçus 796

enzo daviolo a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Parler de minéralité, pourquoi pas, si on arrive à donner une description qui fait sens.

et comme il n'y en a pas et qu'il faudrait 4 lignes pour expliciter ce terme de façon purement subjective, autant utiliser des termes qui parlent à tout le monde et bannir ce fourre-tout au mieux plus que flou comme tu le dis et au pire qui fait prendre des vessies pour des lanternes (éteintes).
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83227
  • Remerciements reçus 8795

oliv a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Bonjour Marlène,
Bienvenue sur LPV.

Il faudrait que tu essaies de rencontrer ta compatriote Pascale Deneulin, sûrement la professionnelle la mieux placée pour décomplexer l'amateur face à cette notion.
Elle est aussi compétente que sympa ! %tchin

Fichier attaché :

Nom du fichier : Deneulin_R..._end.pdf
Taille du ficher :893 ko

Fichier attaché :

Nom du fichier : 2015_06_f_749.pdf
Taille du ficher :668 ko


#7
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gildas, peterka, oenoJB, Jean-Loup Guerrin, Damien72, ysildur, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2225
  • Remerciements reçus 80

oenoJB a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Tres bonne vision, merci oliv !
C’est tellement plein de fraicheur...
En revanche, desole hyllos mais moi ca me parle :
Caillou/pierrre/ pierre a fusil/ craie/calcaire/silex/terre/etc...

JB
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1194
  • Remerciements reçus 843

Gerard58 a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

« Caillou/pierrre/ pierre a fusil/ craie/calcaire/silex/terre/etc... »

Voilà, tout -ou presque- est simplement dit !
Ces sensations au palais sont pour ce qui me concerne l’expression de différentes minéralités...
Qui n’a jamais ressenti la pierre, la craie, la mine de crayon ?
Et pourquoi ne pas parler de minéralité quand on ressent une salinité, une impression iodée, un côté pétrolé ?
Est-ce inepte ?
Est-ce pédant ?

Gérard
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 50

DemiLune a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Idem pour moi. Mais ce sont des sensations que j'ai uniquement en bouche. La "minéralité" n'a pour moi clairement pas d'odeur.
Et, comme pour les amateurs de Pascale Deneulin, je l'associe parfois (pour certains vins blancs) avec celle de l'eau minérale.

Olivier
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18083
  • Remerciements reçus 1918

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

sauf que l'eau est vraiment minérale.

Pourquoi ne pas considérer l'existence d'arômes et de saveurs minérales à l'instar des arômes fruités ou floraux ?

il ne viendrait à personne l'idée de dire que dans un vin de viognier, il y a de l'abricot ou de la violette : et pourtant, les arômes et saveurs sont bien ressentis.

Et pourquoi ne pas accepter une certaine propension de couples terroirs / cépages à exprimer tels ou tels arômes ou saveurs ?

Et les sulfites jouent bien leur rôle dans l'aromatique ou dans certaines aromatiques et notamment dans les arômes et saveurs minéraux, mais comme il le font pour d'autres familles d'arômes.

Chercher à classer et hiérarchiser les notes aromatiques est une gageure : et c'est vrai qu'il y a eu des confusions entretenues, notamment de la part de certains critiques que les amateurs ont bien relayées, sur une primauté de ce type d'arômes minéraux comme étant la marque de grands terroirs : de là à penser que les grands raisins des grands terroirs avaient cette capacité à capter cette minéralité fut un pas hélas franchi. (et par la même occasion, a-t-on vu les cépages fruités tomber un peu en disgrâce : on les trouvait trop aromatiques !)

En dégustation, on trouve souvent ce que l'on cherche et si on a envie d'avoir des finales crayeuses, même sur des vins issus de sols de schistes, on doit pouvoir en trouver.
Il vaudrait mieux interroger la résultante sucre, acide, sulfite.
Des vins très secs et très vifs ont plus de chance d'être empreints de miénralité.

Jérôme Pérez
#11
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, enzo daviolo, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20013
  • Remerciements reçus 796

enzo daviolo a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Et pourquoi ne pas parler de minéralité quand on ressent une salinité, une impression iodée, un côté pétrolé ?

et pourquoi parler de minéralité quand on peut parler d'impression iodée, saline ou pétrolée infiniment plus précises que "minéralité"?

Pourquoi ne pas considérer l'existence d'arômes et de saveurs minérales à l'instar des arômes fruités ou floraux ?

arômes minéraux, ça n'a pas le sens de minéralité, ça me semble donc tout à fait accepté.
par contre saveur minérale, ça n'existe pas, il n'y a que 5 saveurs reconnues tu le sais bien.
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18083
  • Remerciements reçus 1918

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

5 saveurs reconnues chez nous.

ailleurs on peut en trouver 7 avec le piquant et l’astringent (qui est différent de l'amer).
donc, ...

Jérôme Pérez
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20013
  • Remerciements reçus 796

enzo daviolo a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

oui mais il n'y a toujours pas la mineralité
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7026
  • Remerciements reçus 4988

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Je rejoins Jérôme sur les arômes minéraux, à définir comme une classe d'arômes, au même titre que les classes d'arômes fruités, floraux, animaux...
Ces arômes se ressentent principalement au nez mais on peut aussi les ressentir en bouche par rétro-olfaction.
Les arômes minéraux sont une classe assez vaste qui va même jusqu'aux hydrocarbures comme l'a signalé Gérard.
Quand à la minéralité c'est vrai que c'est une expression fourre-tout que j'emploie (trop) pour une sensation d'acidité en bouche, mais pas d'amertume, associée à un certain manque d'arômes. Mon équation personnelle est donc minéralité = acidité + manque d'arômes en bouche.
Mais d'accord avec Laurent : essayons d'employer des termes plus clairs !

Jean-Loup
#15
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3903
  • Remerciements reçus 1951

Vougeot a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

On peut déceler des odeurs qui semblent minérales au nez :
- la fameuse note de "pétrole" ou d'hydrocarbures de certains riesling,
- la touche "fumée" de certains pinot gris,
- l'odeur de tourbe, voire de goudron, de certains vins jaunes ou de château chalon.

Tout ceci n'est pas minéral. C'est simplement une conjonction de facteurs qui se combinent pour accoucher de parfums.

La "minéralité" d'un vin se mesure également à son taux de sucres résiduels. Plus le vin sera sec, plus on aura cette sensation de minéralité. Il suffirait de relire tous les sujets consacrés aux sauternes pour constater qu'à aucun moment on n'y parle de minéralité. Alors qu'elle est souvent mise en avant sur les vins blancs; notamment à Chablis, Sancerre et, dans une moindre mesure, en Loire-Atlantique. ;)

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Vous vous rendez compte qu'on est en train de mélanger deux choses que j'ai essayé maladroitement de distinguer au départ : la famille d'arôme minéraux craie, silex, pierre à fusil, allumette... et le concept de minéralité qu'on nous balance dans les descriptif de vin.

La minéralité "terroir", le truc tip top qui en fait sert d'un grand fourre tout pour valoriser l'acidité ou la matière d'un vin.

Parce que quand un mec se pâme devant une bouteille en célébrant son immense minéralité, il ne parle pas des notes de pierre à fusil au nez, mais d'un truc presque surnaturel en bouche...

Comme d'habitude, ce qui compte, c'est surtout d'expliciter ce qu'on veut dire.
#17
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18083
  • Remerciements reçus 1918

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Il ne me semble pas qu'un mélange soit fait : au contraire, une clarification. Elle consiste à ne pas imputer à ces classes d'arômes ou saveurs des causes qu'elles n'ont pas directement et justement pour désacraliser quelque peu cette notion.

Jérôme Pérez
#18
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20013
  • Remerciements reçus 796

enzo daviolo a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Tout ceci n'est pas minéral. C'est simplement une conjonction de facteurs qui se combinent pour accoucher de parfums.

effectivement Vincent, ces arômes ne proviennent pas du minéral mais il s'agit bien d'une famille "minérale" d'arômes" qui provient de l'organique.
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Oui et justement, c'est en ça que ça devient malhonnête quand tu lis des descriptions qui parlent de "belle minéralité"... alors que simplement, le vin est acide et n'a pas de goût...
#20
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7026
  • Remerciements reçus 4988

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Vous vous rendez compte qu'on est en train de mélanger deux choses ?

Ben non Matthieu sauf si le "on" est très général : relis les posts ci-dessus et tu verras que nous (pas on :) ) avons bien fait la différence.

Jean-Loup
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 114

Michou a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Quel carton pour un premier message Marlène. Bienvenue à bord !
Comme vous avez pu le lire dans les messages précédents, le concept de minéralité est sujet à caution. A votre place, je demanderais au dégustateur, quand c'est faisable, ce qu'il entend par minéralité. Je lui demanderais de préciser sa pensée. Je pense que la diversité des réponses vous aidera à vous faire une idée.

Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1596
  • Remerciements reçus 2206

Kiravi a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Jean-Loup écrit : "Mon équation personnelle est donc minéralité = acidité + manque d'arômes en bouche."

Matthieu écrit : "Oui et justement, c'est en ça que ça devient malhonnête quand tu lis des descriptions qui parlent de "belle minéralité"... alors que simplement, le vin est acide et n'a pas de goût..."

J'aurais tendance à faire comme Jean-Loup. Mais (comme lui je suppose) si un vin est acide et n'a pas de goût, j'écris alors qu'il est acide et n'a pas de goût. Tout simplement.
" Belle minéralité", je ne l'écris que si le vin me plaît.
J'ajoute aux deux particularités énoncées par Jean-Loup que lorsque j'utilise ce terme ( trop vague ou impropre, j'en conviens), c'est que je perçois quelque chose que j'ai du mal à définir ( mon problème est sans doute là d'ailleurs) mais qui me fait évidemment penser à de la roche mouillée, du caillou, de la coquille...
Bref j'espère que vous me suivez ( comme j'espère qu'on me suit lorsque je l'emploie par facilité ou incompétence...)

Marc, assez vieux débutant
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18083
  • Remerciements reçus 1918

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

on s'en fout un peu de définir l'arôme avec précision, non ?
Alors on ne peut plus dire non plus fruité ou floral ?
le délire de la "rose de jardin de curé", très peu pour moi

bon, si on creuse un peu :

minéral crayeux, on comprend assez facilement car je suppose que sur ce forum tout le monde est allé à l'école et a au moins un jour mis un morceau de craie dans sa bouche.
Graphite, idem, souvenir de crayon à papier machouillé.
terpénique : on doit pouvoir aussi localiser le Total ou le Shell le plus proche
pierre à fusil, désolé, mais là, clairement ça sent le soufre
salinité, il me semble que c'est assez accessible
la tourbe : on est entre minéral et végétal
iodé, coquille d'huître : je pense que l'on situe assez bien


du reste pour moi les deux seuls (les deux derniers) que je discerne aussi sur des rouges, les blancs ayant de mon point de vue la palme de la minéralité.

C'est également vrai qu'on a tendance à nommer comme minéral tout ce que l'on ne sait pas définir clairement. Je suis également d'accord la minéralité peut apparaître par défaut d'arômes floraux ou fruités. Mais de là a dire qu'il y a comme un manque, voire un défaut d'expression, il y a un pas que je ne franchis pas.
Cette montée en puissance de la minéralité dans le vocabulaire des dégustateurs est concomitante avec l'émergence de vins toujours plus vifs et cette recherche de fraîcheur à tout prix ; j'avais appelé ça la dictature de l'acidité.
Je pense réellement que nos goûts actuels se sont forgés autour de ce concept. La meilleure illustration qui me vient à l'esprit est l'évolution du style en Champagne, avec des dosages de plus en plus limités voire nuls.

Jérôme Pérez
#24
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, Gerard58, DemiLune

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3903
  • Remerciements reçus 1951

Vougeot a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

L'exemple du champagne est effectivement très bon, Jérôme. La question du dosage trop ceci ou pas assez cela est régulièrement pointée.
Je ne sais pas si la mode est - ou non - au zéro dosage, mais force est de constater que les champagnes peu ou pas dosés sont actuellement très commentés.
Par contre, l'idée de l'acidité ne me convainc pas. Nombre de vin, en champagne ou ailleurs, présentent une acidité équilibrée, même si l'aromatique, les goûts, ne sont pas forcément démonstratifs.

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1101
  • Remerciements reçus 359

DaGau a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Avez vous en tête une cuvée sans sulfites "minérale"?

Je pense par exemple au Brut nature sans soufre Drappier.
Ah mais non justement il n'y a pas ce goût tellurique (que l'on trouve dans d'autres cuvées de la maison).

N'y-a t-il pas comme un lieu de cause à effet à ce sujet? (les bons sulfites pour expliquer aussi en interaction la fameuse minéralité des grands terroirs à blancs).


___________________________
DaGau (apprenti-sorcier)
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18083
  • Remerciements reçus 1918

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de sulfites ajoutés qu'il n'y a pas de soufre.

Maintenant, la prochaine fois que je voudrais briller un peu en dégustation, je parlerai de goût tellurique. J'imagine que c'est une provocation de Dagau, une de plus. Cela fait deux fois qu'il emploie ce terme dans un commentaire : cette fois, bon prince, je mords au gros hameçon.

Jérôme Pérez
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3420
  • Remerciements reçus 840

didierv a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Pas de nouvelles de Marlène depuis 2 jours
Elle en pense quoi de tout ça ?

Didier
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20013
  • Remerciements reçus 796

enzo daviolo a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

Il ne faut pas oublier que la plus grosse arnaque de la "minéralité" ce n'est pas de savoir si ça vient du soufre ou pas, de l'acidité ou pas, du manque d'arôme ou pas, mais c'est juste d'avoir crée un terme censé expliquer la perception par le palais humain des minéraux présents dans le sol et par la même censé expliquer que le vin gouté est un vin de "terroir" dont on boit le sol, signe de sa haute qualité. Tout ceci n'est que bullshit.
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Minéralité - comment exercer son nez

enzo daviolo écrit: Il ne faut pas oublier que la plus grosse arnaque de la "minéralité" ce n'est pas de savoir si ça vient du soufre ou pas, de l'acidité ou pas, du manque d'arôme ou pas, mais c'est juste d'avoir crée un terme censé expliquer la perception par le palais humain des minéraux présents dans le sol et par la même censé expliquer que le vin gouté est un vin de "terroir" dont on boit le sol, signe de sa haute qualité. Tout ceci n'est que bullshit.


C'est clairement bullshit ça. J'abonde :)
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck