Nous avons 2233 invités et 54 inscrits en ligne

Domaine Marie-Thérèse Chappaz

  • Messages : 1287
  • Remerciements reçus 2742
CR: Marie-Thérèse Chappaz, Valais, Au fil des treilles 2021
(Divers cépages blancs)

Ouvert dans la foulée.
Nez très discret avec des nuances d'agrumes, floral, fruits blancs qui émergent très timidement.
La bouche est un peu à l'opposé. Très corpulente, une matière douce, acide, luxueuse, grasse, le tout bien orchestré, équilibré, avec une belle fraicheur en finale. Belle intensité aromatique et fruité, type fruits blancs, nectarine, agrumes. Bien long avec de nobles amers verts et une petite salinité. 

Excellent et à refaire!

Dom

 

Dom
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Blog, LLDA
13 Fév 2023 13:21 #421
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1287
  • Remerciements reçus 2742
01 Mar 2023 11:53 #422

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 180

Réponse de Nyrvan sur le sujet Marie-Thérèse Chappaz, Valais

Un vin suisse obtient pour la première fois 100 points au Parker


Grillé... Du coup, je ne sais pas si je vais oser ouvrir cette bouteille ou si je l'encadre 🤣 Blague à part, même si pour nous consommateurs cela va faire augmenter les prix, si la viticulture suisse peut avoir un peu plus de publicité sur sa qualité et apparaître sur la carte du monde, c'est une excellente chose.
01 Mar 2023 12:16 #423

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 813
  • Remerciements reçus 3092

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet Marie-Thérèse Chappaz, Valais

Un vin suisse obtient pour la première fois 100 points au Parker


Grillé... Du coup, je ne sais pas si je vais oser ouvrir cette bouteille ou si je l'encadre 🤣 Blague à part, même si pour nous consommateurs cela va faire augmenter les prix, si la viticulture suisse peut avoir un peu plus de publicité sur sa qualité et apparaître sur la carte du monde, c'est une excellente chose.

Pour vos affaires, c'est une très bonne chose mais le mondovino n'a pas attendu les 100 points Parker de MT Chappaz pour reconnaître la qualité du vignoble suisse. Vu que le marché Suisse est le plus exigeant du monde en matière de gastronomie (plus forte densité d'étoilés Michelin), l'un premier consommateur de vin premium par habitant et que la Suisse est un pays libéral en matière économique, la pression du libre marché a déjà largement encouragé les vignerons suisses à faire de la qualité.

Le vin Suisse n'est déjà pratiquement pas exporté, et son prix est prohibitif hors de ses frontières (d'autant plus avec le CHF qui a franchi la parité avec l'EUR). En fait, vu la perte d'influence du Parker depuis sa retraite (et le changement de moeurs vis à vis de ses critiques), je ne crois pas que les prix changeront notablement : loin d'être une consécration, ni même une confirmation, c'est si - je puis dire - un ralliement du critique au consensus de la profession haut de gamme. 

Quant à obtenir une notoriété du grand public, les volumes du vignoble suisse ne justifient pas d'avoir une politique proactive là-dessus puisque la demande serait compliqué à satisfaire, et qu'en réalité les débouchés actuels sont déjà haut de gamme avec le prix qui va avec. 

Paradoxalement, le prix moyen élevé du vin suisse demeure en réalité (en Suisse) plutôt raisonnable par rapport à ce qu'il y a dans le verre et comparé aux distorsions qui ont lieu avec le vin français ou italien par exemple. Ce qui fait que boire du vin suisse à l'aveugle est un bon moyen de surprendre les snobs en ce moment.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Nyrvan
01 Mar 2023 12:53 #424

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 180

Réponse de Nyrvan sur le sujet Marie-Thérèse Chappaz, Valais

Je suis d'accord avec ton analyse à quelques détails prêts : oui, le prix moyen des vins suisses est cher (de mémoire c'est autour de 20 euros), voir excessif en rapport avec la qualité pour l'étranger. Par contre, si on considère les vins premium (disons plus de 40 euros), alors la Suisse devient extrêmement compétitive. Et cela pour deux raisons : la première c'est que la production locale ne suffit pas à absorber la consommation de vins en Suisse, ce qui ne pousse pas les producteurs à se faire connaître à l'étranger. On remarque quand même une tendance à l'exportation des vignerons suisses de renom. Par exemple, M.-Th. Chappaz, M. Donatsch, M. Ruch, les Gantenbein ou la famille Maye exportent entre 10% de leur production jusqu'à plus de 50% pour certains. Mais sur des volumes aussi faibles que la production suisse, cela représente une goute d'eau dans l'océan. Deuxièmement, le vin suisse n'a pas une identité forte comme peuvent l'avoir la Bourgogne, l'Alsace ou le Bordelais. Pour illustrer cela, sur un volume de production identique à l'Alsace, la Suisse présente plus de 260 cépages. Ce morcellement ne va pas favoriser une "marque" suisse très forte.

Ainsi, la seule véritable manière de faire connaître les grands producteurs suisses, c'est justement les concours (quoiqu'on en pense à leurs sujets). Depuis que Marie-Thérèse obtient de belles notes chez Parker, on a vu ses prix augmentés. De même pour des gens comme Martin Donatsch. Effet d'aubaine assurément. Mais si cela peut aussi permettre aux "snobs" de se rendre compte qu'un vin à 100 euros de Suisse ne fait pas franchement pâle figure face à des vins de plus grande renommée, alors, à terme, cela va retomber sur toute la viticulture suisse.

À l'inverse, pour les producteurs de vins d'entrée de gamme, la situation est beaucoup plus problématique : autant nous avons les vins premiums les moins chers du monde, autant nous avons les vins d'entrée de gamme les plus chers du monde. Et malheureusement, par tradition, les vignerons d'entrée de gamme peinent à comprendre que leur salut passe par une montée en gamme. Chez nous, on a plus tendance à demander des aides d'états plutôt que d'arrêter la vente en gros des raisins ou de vendre des vins plus que très moyens à moins de 10 euros la bouteille... J'ai en tête l'exemple d'un vigneron valaisan de renom qui n'a pas dormi pendant plusieurs nuits parce qu'il a fait passer sa tête de cuvée de 38.- à 39.- de peur de la réaction de sa clientèle. Le même vend sa petite arvine (qui est au passage exceptionnelle) à perte juste pour ne pas passer au-dessus d'un seuil symbolique. Et malheureusement, cette attitude est très suisse.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Ilroulegalet
01 Mar 2023 13:51 #425

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 813
  • Remerciements reçus 3092

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet Marie-Thérèse Chappaz, Valais

Je suis d'accord avec ton analyse à quelques détails prêts : oui, le prix moyen des vins suisses est cher (de mémoire c'est autour de 20 euros), voir excessif en rapport avec la qualité pour l'étranger. Par contre, si on considère les vins premium (disons plus de 40 euros), alors la Suisse devient extrêmement compétitive. Et cela pour deux raisons : la première c'est que la production locale ne suffit pas à absorber la consommation de vins en Suisse, ce qui ne pousse pas les producteurs à se faire connaître à l'étranger.

Tout à fait d'accord là-dessus et merci de l'avoir développé (c'était implicite dans mon message précédent). Par ailleurs, avec les mouvements assez forts sur le CHF et la faible TVA (7.7%), il est régulièrement possible de faire de très jolies affaires sur des cuvées HdG dans les magasins suisses. 

Chez nous, on a plus tendance à demander des aides d'états plutôt que d'arrêter la vente en gros des raisins ou de vendre des vins plus que très moyens à moins de 10 euros la bouteille... 

Parmi les multitudes d'éléments de "Suissitude", celui de pleurer pour demander des aides d'état n'est pas le premier qui me vient en tête  . C'est vrai que CHF SA est une machine de guerre mais il demeure qu'il y a aussi des gens pauvres en Suisse qu'il faut nourrir et servir également. Déjà que le prix de la viande est un véritable sujet en Suisse avec le protectionnisme autour de la Simmental qui en fait un véritable luxe.

J'ai en tête l'exemple d'un vigneron valaisan de renom qui n'a pas dormi pendant plusieurs nuits parce qu'il a fait passer sa tête de cuvée de 38.- à 39.- de peur de la réaction de sa clientèle. Le même vend sa petite arvine (qui est au passage exceptionnelle) à perte juste pour ne pas passer au-dessus d'un seuil symbolique. Et malheureusement, cette attitude est très suisse.


Je ne trouve pas cette attitude déplorable, c'est le côté solidaire et profondément collectif suisse qui s'exprime.

Pour l'attitude très suisse, qui accorde un énorme crédit, cette anecdote récente est pour moi plus parlante : 2 membres du groupe LPV et moi avons fait un achat groupé chez Christophe Abbet. L'un l'a contacté, le deuxième a cherché la caisse et le troisième a payé. La facture avait été mise dans la caisse avec une bouteille bonus en plus ! Pas de demande d'identité, pas de vérification, pas de date d'échéance, rien de rien. 

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
01 Mar 2023 14:42 #426

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1171
  • Remerciements reçus 4103
CR: Marie-Thérèse Chappaz Fendant Président Troillet 2015
Robe légèrement dorée
Joli nez végétal assez frais sur plantes d'altitude, un peu plus chaleureux au réchauffement.
Attaque ample, souple.
Matière au toucher assez gras, quelques amers, peu d'acidité, un peu chaleureuse.
Finale glycérinée, agréable mais assez courte.
Au final un fort joli chasselas assez mûr et souple, sans défaut aucun, joliment parfumé.
A servir frais et plutôt à boire

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Dom, Jean-Loup Guerrin, Blog
15 Mar 2023 15:05 #427

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1240
  • Remerciements reçus 1940

Réponse de LPV sur le sujet CR: Marie-Thérèse Chappaz, Grain Noir 2020

Par Claudius


2ème verre ... voilà un neurasthénique de l'odorat, frein à main et pas grand chose à raconter, je me demande si ce n'est pas un cab sauv ... le reste non plus ne m'enthousiasme pas ...
de goûter la 3ème bt ne fait qu'empirer la chose , le pôôôvre l'ordre de séquence le bouscule, va-t-il sauter du balcon ? ... 
M-T Chappaz Grain Noir 2020 assemblage bordelais 
Fichier attaché :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA
16 Juil 2023 16:53 #428

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95447
  • Remerciements reçus 25622
  Les 50 ans du Gildas


CR: Domaine Marie-Thérèse Chappaz, Valais, Grain d'Or, 2012



Oliv
Robe claire, jaune paille.
Nez sur l'anis et marqué par une boisé blanc massif, sur le beurre, la planche. Peu de fruit dans la scierie.
Bouche lourde, sur une sucrosité en attaque et un alcool très présent.
Contrairement au Chave dont la richesse était mobile sur le palais, ici, le vin est linéaire, épais, mollasson.
Et son aromatique boisée sur la finale ajoute à un effet écœurant qui n'appelle pas à se resservir.
Je n’ai pas aimé du tout.

Gildas
La paire Hermitage de Chave et de MTC Grain d'Or m'a déçu pas à mon goût : trop de tout, manquant d'équilibre, ça déborde dans tous les sens, même si je dois reconnaître qu'il y a du vin dans le Chave. Pas d'affinité. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Dom, Jean-Loup Guerrin, LLDA
13 Oct 2023 07:49 #429

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 34
  • Remerciements reçus 45

Réponse de DontPanic sur le sujet CR: Domaine Marie-Thérèse Chappaz, Grain Cinq 2021

CR: Domaine Marie-Thérèse Chappaz, Grain Cinq 2021

 

La robe est d'un jaune soutenu, assez limpide. Au nez des fleurs, des agrumes, un peu de zeste d'orange. En bouche c'est long, rond, brioché/beurré, un peu de vanille, et un côté salin en fin de bouche apporté par la petite arvine. Un très beau vin, élégant, qui s'améliorera encore avec le temps.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, peterka, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Blog, leteckel, LLDA, Ilroulegalet
21 Nov 2023 15:30 #430
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95447
  • Remerciements reçus 25622

Réponse de oliv sur le sujet Domaine Marie-Thérèse Chappaz

Entretien
ValaiStars 2023: «Je me considère comme une artisane au service de mon terroir» Marie-Thérèse Chappaz, vigneronne.

www.lenouvelliste.ch...
16 Déc 2023 13:26 #431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9382
  • Remerciements reçus 17458
CR: Domaine Marie-Thérèse Chappaz – Valais – Grain Arvine – 2021
 
Fichier attaché :


Bue lors d'une dégustation de vins de  l'arc alpin

La robe brille d’un bel or.
Le nez bien expressif libère de façon addictive une aromatique où paradent des fruits jaunes très mûrs, notamment du coing, de la brioche, un soupçon d’épices et même des notes minérales caillouteuses.
La richesse perçue en bouche provient des saveurs opulentes et de quelques sucres résiduels (Edit : 2,2 g/l ; information de Tristan, responsable de la cave chez Marie-Thérèse Chappaz), sans qu’elle se transforme en lourdeur, car une acidité vertébrale la recentre parfaitement. Son profil est sphérique et d’un gros volume, et la texture d’un grain serré et voluptueux à la fois. La finale s’affine et s’étire remarquablement, avec cette salinité qui signe le grand terroir granitique.
Très Bien ++

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tristan Le Lay
27 Déc 2023 21:39 #432

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 24
Bonjour Jean-Loup,

En effet, vous auriez pu parier : 2.2gr/l de résiduel sur ce millésime 2021.
Belles fêtes de fin d'année à tous,
Tristan 
28 Déc 2023 09:15 #433

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9382
  • Remerciements reçus 17458
Bonjour Tristan et merci pour l'information !
J'ai édité mon texte mais laissé les deux sources. Quelle est la vôtre ?

Par ailleurs, une petite présentation  ICI serait très appréciée.

Jean-Loup
28 Déc 2023 09:27 #434

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 24
Alors je vais de ce pas me présenter sur la page attitrée !
(Je suis responsable de la cave chez Marie Thérèse, depuis un peu plus de 5 ans)

Tristan 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
28 Déc 2023 09:40 #435

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9382
  • Remerciements reçus 17458
Bon, ta source me paraît très bonne !   

Et bienvenue sur LPV !

Jean-Loup
28 Déc 2023 09:51 #436

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2675
  • Remerciements reçus 8198

Réponse de bibi64 sur le sujet Domaine Marie-Thérèse Chappaz – quelques 2022

Dégustation faite au salon des vins de Bron. Nous sommes reçus sur le stand par Tristan (qui s'est présenté juste au dessus sur ce fil), qui nous explique d’entrée qu’il n’y a rien à vendre mais que le domaine vient quand même faire goûter des 2022. C'est une attitude à saluer!

CR: Marie-Thérèse Chappaz, Grain Arvine de Fully 2022
Cépage petite arvine
Nez à dominante minérale, complété par les fleurs blanches.
Bouche ronde, avec une petite sucrosité et une fine amertume. On sent bien la poire en retro. Finale saline. C’est bon, mais ce n’est pas trop mon truc, je trouve ce vin un peu mou, ça manque de fraicheur pour mon gout. Note 3/5.

CR: Marie-Thérèse Chappaz, Grain Cinq 2022
5 cépages vendangés et vinifiés ensemble : Ermitage, Païen, Petite Arvine, Pinot Blanc, et Sylvaner.
Nez mûr, sur la poire.
Bouche ronde, ample, assez grasse mais bien équilibrée. Retro complexe, sur la poire, les fruits jaunes et un fond beurré. Bon à très bon. Note 3,5/5.

CR: Marie-Thérèse Chappaz, Grain Ermitage 2022
Cépage Ermitage (=marsanne).
Nez toasté.
Bouche massive, très énergique, acidulée, large. Très long en bouche. Très bon. Note 4/5.

CR: Marie-Thérèse Chappaz, Grain Pinot Charrat 2022
Pinot noir.
Bouche aérienne, fine, fraiche, ça pinote élégamment. Finale un peu tannique à ce stade, mais c’est déjà très bon. Note 4/5.

CR: Marie-Thérèse Chappaz, Grain Syrah 2022
Syrah.
Nez de coulis de fruits noirs, avec du fumé, du lardé et du poivré. Pas de doute, c’est bien une syrah. Bouche ample, tannique, fraiche, avec un bel équilibre et une belle aromatique qui reprend le bouquet. Un vin très jeune avec un gros potentiel. Il faut attendre que les tanins se fondent. Note 4/5 en l’état.

A titre personnel, j'ai été plus réceptif au style des vins rouges, qui feront probablement de grandes bouteilles dans quelques années.

Encore merci au domaine pour sa volonté de permettre de gouter même s'il n'y a rien à vendre. Et merci à Tristan pour ses explications.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Dom, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, leteckel, Kiravi, Ilroulegalet, Nyrvan, Tristan Le Lay
03 Fév 2024 12:28 #437

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1287
  • Remerciements reçus 2742
CR: Domaine Marie-Thérèse Chappaz – Grain Cornalin 2010

Bouchon complètement imbibé sur les 3 quarts.

Nez relativement intense, épicés, fumé du saucisson, kirsché , végétal et un peu de volatile.

Bouche avec une acidité relevé à l’attaque. Aromatique de fruits type mûre et griottes suit dans le prolongement. La matière se fait manger et des notes des cendres froides, et une amertume très fine  mais prononcée qui prolonge les tout sur des arômes marc de café ou liqueur de café. L’ensemble et les tannins sont un peu poussiéreux.

Pas forcément mauvais, et je dirai bonne surprise par rapport à la qualité du bouchon. Mais je préfère le peps des Cornalins jeune.

 
 

Dom
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Ilroulegalet
19 Fév 2024 09:31 #438
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9382
  • Remerciements reçus 17458
CR: Domaine Marie-Thérèse Chappaz – Fendant du Valais – Coteaux de Plamont – 2022
 
Fichier attaché :


Bue  ICI

La robe est de couleur paille.
Le nez intense révèle une belle complexité. Il virevolte entre fruits blancs (poire), fruits jaunes (mirabelle), encore du miel (mon palais, ou mon esprit, était-il biaisé ce soir-là ?) mais s’enrichit également d’une touche végétale et d’une autre minérale.
La bouche de grand caractère joue la carte fruitée mais aussi minérale, se déployant en largeur avec un beau volume et en longueur avec une finale qui dure pour augmenter notre plaisir.
Très Bien + et très certainement le meilleur Fendant (Chasselas) que j'ai bu à ce jour !

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ilroulegalet
13 Avr 2024 08:01 #439

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9382
  • Remerciements reçus 17458
CR: Domaine Marie-Thérèse Chappaz – Valais – Grain Arvine de Fully – 2020
 
Fichier attaché :


Bue lors de la même  dégustation

La robe est claire, de couleur paille.
Très intense, riche et complexe, le nez développe des arômes de fruits jaunes, de fruits exotiques, d’épices et de fleurs lourdes.
La bouche en impose : large, concentrée, puissante, elle est contrebalancée avec bonheur par une acidité millimétrée, certes au niveau minimum du nécessaire, mais suffisante pour mobiliser la bouche sur tout son déroulé. La finale saline, élégante et très persistante, signe le cépage et le grand terroir.
Très Bien ++

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ilroulegalet
13 Avr 2024 08:08 #440

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95447
  • Remerciements reçus 25622
Les Septantes de Jean-Luc et Pierre


CR: Domaine Marie-Thérèse Chappaz, Grain Noble Marsanne, 1999

Fichier attaché :


Robe ambrée.
Nez délicat, précis, sur le thé, les fleurs séchées, les agrumes confits. C'est posé et très beau !
Bouche délicieuse, riche en attaque par sa belle liqueur mais qui accélère et s’envole dans une très belle trame équilibrée à la fois puissante et fraîche.
Finale magnifique, aux beaux goûts complexes et à la texture fondue.
Très beau !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Ilroulegalet
08 Mai 2024 11:30 #441

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck