Nous avons 1591 invités et 78 inscrits en ligne

Salon : les Domaines familiaux de tradition de Bourgogne

  • Messages : 1183
  • Remerciements reçus 10

Nemo73 a répondu au sujet : Re: Dégustation des Domaines Familiaux de Tradition de Bourgogne 2014 (Paris)

Si un âme généreuse dispose d'une invitation en trop, je ne refuserais pas ! :)
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 446
  • Remerciements reçus 0

mkb a répondu au sujet : Re: Dégustation des Domaines Familiaux de Tradition de Bourgogne 2014 (Paris)

Merci Rachid,
et de même que Nemo... :)

Cordialement,
Damien
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21542
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Dégustation des Domaines Familiaux de Tradition de Bourgogne 2013 (Paris)

Damien,

Je crois que les invitations, ce n'est pas facile à avoir:
cette année encore, mon ami Daniel Bécu n'en a qu'une, à son nom.
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 446
  • Remerciements reçus 0

mkb a répondu au sujet : Re: Dégustation des Domaines Familiaux de Tradition de Bourgogne 2013 (Paris)

Merci pour l'info, Thierry
Je me doutais un peu de la difficulté vu les noms, c'est pourquoi je n'ai lancé ma bouteille à la mer qu'après Nemo ;)
Très bonne dégustation à ceux qui ont la chance d'y aller !

Cordialement,
Damien
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21542
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Dégustation des Domaines Familiaux de Tradition de Bourgogne 2013 (Paris)

Très bonne dégustation à ceux qui ont la chance d'y aller !

Nous comptons sur eux pour nous faire partager leurs émotions.
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2002
  • Remerciements reçus 3

Gael a répondu au sujet : Re: Dégustation des Domaines Familiaux de Tradition de Bourgogne 2013 (Paris)

oui, moi aussi d'ailleurs !
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

VTFE a répondu au sujet : Domaines Familiaux de Bourgogne - 13 AVRIL 2015

Bonjour,

Voici un compte rendu personnel des dégustations effectuées hier au Pavillon Ledoyen.
Je n'ai pas eu le temps de déguster certains domaines et certains vins.

Domaine MARQUIS d’ANGERVILLE

Non dégusté

Domaine Simon BIZE et Fils

SAVIGNY-LES-BEAUNE 2012 BLANC

Maturité en deçà de l’attendu. Matière maigrelette quelque peu écrasée par l’élevage. Bonne fraîcheur et bouche, le bois prend de la place.

SAVIGNY-LES-BEAUNE « Les Bourgeots » 2012 ROUGE

Cerise évidente. Belle représentation du fruit. Clairvoyance. Attaque suave, bouche fondante, finale un poil trop verticale.

SAVIGNY 1er cru LES FOURNEAUX 2012 ROUGE

L’aromatique précédente est ici amplifiée. Intensité accentuée. Kirsh. Bouche réellement suave, harmonieuse. Finale gourmande.

Domaine BONNEAU du MARTRAY

CORTON-CHARLEMAGNE grand cru 2012 BLANC

Un nez déjà beurré, selon moi trop marqué par un élevage puissant. Bouche dans la démonstration, structure solide. Finale persistante.

CORTON grand cru 2012 ROUGE

Nez toasté, tendance fruits noirs mûrs. Le bois domine trop. La fraise et la framboise se trouvent au second plan. Matière en bouche pourtant sensuelle et délicate, j’y trouve tout-de-même une chauffe assez prononcée.

Domaine CHANDON de BRIAILLES

CORTON grand cru 2012 BLANC

Maturité parfaite. Tension et fraîcheur aromatique. La bouche est dans le même esprit. Equilibre remarquable.

PERNAND 1er cru ILE DES VERGELESSES 2012 ROUGE

Le nez me rappelle la gelée de framboise, d’une intensité constante. Bouche fondue, sensuelle, toucher charmeur.

CORTON BRESSANDES grand cru 2012 ROUGE

Agréable verticalité aromatique. Tension et précision, j’évoque la minéralité. La roche est dans le verre. Bouche tranchante, persistante et puissante.

Domaine CHATEAU de la TOUR

BEAUNE CLOS DU DESSUS DES MARCONNETS 2012 BLANC

Nez mûr, fruits chauds, élevage soutenu. Le jus est beau, volumineux, vraiment ample. Bois encore très présent.

BEAUNE 1er cru COUCHERIAS 2012 ROUGE

Nez profond, confort et complexité respectable. Bouche tout en rondeur. Matière parfaitement digeste même si je perçois une maturité recherchée.

CLOS VOUGEOT Château de la Tour, Vieilles Vignes grand cru 2012 ROUGE

Grande intensité aromatique. Coulis de fruits rouges. Fruits à noyaux. La bouche offre le même confort que le nez. Dense mais charmeur.

Domaine BRUNO CLAIR

MARSANNAY « Les Longeoies » 2012 ROUGE

Cerise évidente et persistante. Bouche fine, fraîche. La finale se referme.

GEVREY-CHAMBERTIN 1er cru CLOS SAINT-JACQUES 2012 ROUGE

Bouquet intense mais il reste néanmoins sur la retenue. Esprit sensuel et sauvage. Matière douce, fin de bouche gouleyante.

CHAMBERTIN CLOS DE BEZE grand cru 2012 ROUGE

Beaucoup de fruits rouges et noirs. Une démonstration de maturité parfaite. Toucher de bouche incroyablement gourmande mais fraîche.

Domaine JOSEPH DROUHIN

Non dégusté

Domaine DUJAC

MOREY-SAINT-DENIS 1er cru LES MONTS LUISANTS 2012 BLANC

Nez à l’ambiance paille, foin, blé sec. Choux, céleri. Agréable fraîcheur. Texture raffinée malgré son aromatique presque sauvage.

VOSNE-ROMANEE 1er cru AUX MALCONSORTS 2012 ROUGE

On retrouve ce côté sauvage au nez. C’est pour moi la signature du domaine et de l’élevage apporté. Bouche effilée, élégante et très persistante.

Domaine FAIVELEY

CORTON-CHARLEMAGNE grand cru 2012 BLANC

Nez très frais, la maturité est idéale ; ni trop maigre, ni trop lourde. Elevage assez présent. Bouche froide, belle précision.

CORTON CLOS DES CORTON FAIVELEY grand cru 2012 ROUGE

Haut niveau de complexité. Un vrai nez de grand cru. Encore sur la retenue, devrait donner de belles choses à l’avenir. Bouche limpide. Bonne longueur.

GEVREY-CHAMBERTIN 1er cru LES CAZETIERS 2012 ROUGE

Le nez est très fin, se dirige vers quelque chose de vertical. Toucher de bouche pourtant suave, le bois me semble trop prononcé. Finale épurée.

Domaine Michel GAUNOUX

Non dégusté.

Domaine HENRI GOUGES

NUITS-SAINT-GEORGES 1er cru LES PRULIERS 2012 ROUGE

Nez tout en puissance et perforation. Framboise, mûre, cassis, myrtille. Bouche fraîche, tannins délicats.

NUITS-SAINT-GEORGES 1er cru LES VAUCRAINS 2012 ROUGE

Nez démonstratif, enrobé et puissant. Plutôt dans la démonstration aromatique. Bouche enrobée, bonne fraîcheur, longue finale.

NUITS-SAINT-GEORGES 1er cru LES SAINT-GEORGES 2012 ROUGE

L’aromatique proposée est d’une grande intensité, profonde et volumineuse. Bouche complexe, marquante et très persistante.

Domaine Jean GRIVOT

VOSNE-ROMANEE « Bossières » 2012 ROUGE

Nez structuré, assez carré. Le pinot en toute splendeur. Bouche superbe, le fruit est évident, grand plaisir.

NUITS-SAINT-GEORGES 1er cru AUX BOUDOTS 2012 ROUGE

Grande complexité. Le nez est presque hargneux, tellement son caractère est prononcé. Bouche au toucher froid, tendu, un peu austère. Equilibres parfaits.

CLOS DE VOUGEOT grand cru 2012 ROUGE

Maturité idéale. Importante sensation rocheuse. Ce vin est très classieux. Bouche d’une élégance remarquable, persistante.

Domaine Michel LAFARGE

Non dégusté.

Domaine des Comtes LAFON

MEURSAULT « Clos de la Barre » 2012 BLANC

Frais et bien mûr, rondeurs agréables. Contraste intéressant avec une froideur presque maritime. Le vin semble encore sur la défensive. Bouche mêlant confort et tension.

MEURSAULT 1er cru CHARMES 2012 BLANC

Un charme bien caché puisque le nez évoque la pierre, le caillou. Bouche froide, maturité précise. Aromatique ferme mais classieuse.

VOLNAY 1er cru SANTENOTS DU MILIEU 2012 ROUGE

Nez particulièrement fin, vin plutôt effilé. Aromatique encore serrée. Toucher de bouche tendu et vertical une nouvelle fois.

Domaine LEFLAIVE

MEURSAULT 1er cru SOUS LE DOS D’ANE 2012 BLANC

Nez sur la démonstration, arômes mûrs. De l’amertume vient rehausser le tout. Bouche ample, généreuse, finale sapide. Le style Meursault et la signature Leflaive, ou l’inverse.

Domaine MEO-CAMUZET

VOSNE-ROMANEE 2013 ROUGE

Nez puissant, bourru, carré. Matière douce, souple et parfaitement fondue.

VOSNE-ROMANEE 1er cru LES CHAUMES 2013 ROUGE

Le vin fait à nouveau preuve de puissance et de profondeur. Aromatique moyennement complexe mais perforante. Matière sensuelle, tanins parfaitement intégrés.

CLOS VOUGEOT grand cru 2013 ROUGE

Nez sur la défensive, intriguant mais profond. Bouche joviale malgré son austérité apparente.

Domaine de MONTILLE

Non dégusté

Domaine Pierre MOREY

BOURGOGNE « Chardonnay » 2012 BLANC

Le style de Pierre Morey se retrouve une nouvelle fois dans ce vin. Crème, framboise, délicatement vanillé. Bouche ronde et dans l’esprit du nez. Tendance fruits exotiques en finale.

Domaine Jacques Frédéric MUGNIER

Chambolle-Musigny 1er cru LES FUEES 2012 ROUGE

Nez mûr aux fruits rouges variés. Grande cerise griotte. Bouche ronde, délicate, suave et complexe.

NUITS-SAINT-GEORGES 1er cru CLOS DE LA MARECHALE 2012 ROUGE

Délicatesse aromatique, grande classe. Bouche totalement harmonieuse, tanins juste dosés.

MUSIGNY grand cru 2012

Le nez est encore refermé sur lui-même. Ce vin semble vouloir rester sur la défensive, il est probablement trop tôt pour l’explorer. En bouche, je note la forte récurrence aromatique. La matière est parfaitement soyeuse.

Domaine RAVENEAU

Chablis 1er cru LA FORET 2012 BLANC

Maturité importante, ample et nez complexe. Marin, coquillage, iodé, presque salé. Amertume grandiose. Bouche très fraîche et puissante perforante.

Chablis 1er cru MONTEE DE TONNERRE 2012 BLANC

Raisins parfaitement mûrs, le chardonnay en toute splendeur. Tendance ananas et fruit de la passion. Bouche presque désaltérante, source d’eau fraîche, gomme, cire, grande précision.

CHABLIS BLANCHOT grand cru 2012 BLANC

Fraîcheur aromatique assez impressionnante. Néanmoins le vin ne se dévoile pas et nous cache encore des choses.

Domaine G. ROUMIER

CHAMBOLLE-MUSIGNY 2012 ROUGE

Nez framboisé, tendance fruits noirs, mélange de fruits écrasés. Bouche suave, matière fine et équilibrée. Bonne intensité. Finale respectable.

MOREY-SAINT-DENIS 1er cru CLOS DE LA BUSSIERE 2012 ROUGE

Aromatique plus sauvage et violente. On peut parler d’un vin puissant et de caractère. Noyau de cerise. Bouche suave et harmonieuse, l’intensité est prononcée. Finale vivace.

BONNES MARES grand cru 2012 ROUGE

Nez sur la retenue. Le vin est trop peu démonstratif. La matière est délicate, suave et veloutée. Bon équilibre, persistance aromatique.

Domaine Armand ROUSSEAU

GEVREY-CHAMBERTIN 2012 ROUGE

Beaucoup de tout-petits fruits rouges croquants. Framboise, cerise, fraise nettement identifiables. Attaque franchement délicate mais aussi très gourmande. Finale très persistance.

RUCHOTTES CHAMBERTIN CLOS DES RUCHOTTES grand cru 2012 ROUGE

Nez hargneux, puissant et restant sur ses gardes. Le fruit est évident et le côté empyreumatique apporte parfaitement bien la structure. Equilibré et fin. Finale plutôt persistante.

CHAMBERTIN CLOS DE BEZE grand cru 2012 ROUGE

Propose une sensualité développée. La bouche peut presque se définir comme sirupeuse, en grossissant le trait. Matière donc parfaitement fondue, bel équilibre mais la complexité n’est pas une évidence.

Domaine du Comte SENARD

Non dégusté

Domaine Eric de SUREMAIN

Non dégusté

Domaine TOLLOT-BEAUT

Non dégusté

Domaine TRAPET Père et Fils

Non dégusté

Domaine de VILLAINE

Non dégusté

Ceci n'est qu'un avis subjectif,

Merci
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5618
  • Remerciements reçus 2533

Frisette a répondu au sujet : Re: Domaines Familiaux de Bourgogne - 13 AVRIL 2015

Ouch!!! Quel plateau!!!::o

Flo (Florian) LPV Forez
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 313

ols a répondu au sujet : Re: Domaines Familiaux de Bourgogne - 13 AVRIL 2015

Dans quel cadre a eut lieu cette dégustation ?
Privé j imagine ?
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4433
  • Remerciements reçus 1590

Vaudésir a répondu au sujet : Re: Domaines Familiaux de Bourgogne - 13 AVRIL 2015

Vignerons présents?
Merci
Stéphane
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4244
  • Remerciements reçus 772

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Domaines Familiaux de Bourgogne - 13 AVRIL 2015

Il y a un fil domaines familiaux, il suffit juste d'aller voir!! On a sensiblement les mêmes vignerons d' une année sur l' autre. On a le gratin du gratin!!
J' y suis passé voici deux ans pour les 2010. Ce salon est normalement réservé aux professionnels (restaurateurs, cavistes, sommeliers). Il faut une invitation et ce n' est pas si facile

Bonne soirée
R
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

VTFE a répondu au sujet : Re: Domaines Familiaux de Bourgogne - 13 AVRIL 2015

Bonsoir,

Pour répondre à vos questions :

- Il s'agit d'un salon organisé chaque année par ces vignerons, réservé aux professionnels du secteur.
- Les vignerons sont tous présents, 95% du moins.

Bien à vous

VTFE
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2034
  • Remerciements reçus 646

tomy63 a répondu au sujet : Salon Les domaines familiaux de Bourgogne 2017

Voilà le récit d'une journée incroyable pour l'amateur de Bourgogne que je suis. Je regrette de ne pas avoir pris plus de photos. Je passe sous silence les domaines avec lesquels je travaille : Mugnier, Dujac, Méo-Camuzet.

De passage chez Mugneret-Gibourg le matin, nous arrivons un peu après midi à la dégustation du millésime 2015 des Domaines familiaux de Bourgogne au château de Montchat. Un buffet nous attend, avec sur la table quelques bouteilles de "vieux" millésimes en libre accès. Difficile de résister : les 2015 attendront. On commence donc par là tant qu'il reste du vin, en goûtant un peu trop rapidement et en jonglant comme on peut avec les appellations et les millésimes.

Tous les vins ont été bus dans des Zalto Bordeaux (finalement pas si mal) plus ou moins dans l'ordre suivant :
CR:


G. Roumier - Morey St Denis 1er cru Bussière 2009 : nez un peu chaud, on sent bien le millésime solaire, la bouche est un peu plus fraîche mais ça reste bien moins convaincant que les 2015. TB-.

A. Rousseau - Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux St Jacques 2005 : robe évoluée, nez aussi très évolué, kirsché, assez chaud, comme le Bussière de Roumier c'est un peu plus frais en bouche, terreux, pas mauvais mais moins convaincant que les 2015. TB-.

Trapet - Chambertin 2002 magnum
: robe tuilée, nez chaud et évolué, kirsché, idem en bouche, même s'il y a une certaine finesse et de la fraîcheur sur la finale, il souffre surtout de la comparaison avec le Dujac. TB-.

J. Drouhin - Musigny 2001 : robe et nez encore jeunes, beaucoup de finesse, du fruit, légèrement floral, texture soyeuse. Meilleur que le 1998 bu il y a quelques années. TB+.

E. de Suremain Château de Monthélie - Monthélie 1er cru Sur la velle 2006 magnum : Robe rubis, nez encore jeune, plein de petits fruits rouges, bouche fruitée, gourmande, fraîche, pas très complexe mais très buvable. TB.

Comtes Lafon - Volnay 1er cru Santenots du milieu 2015 : robe violine, nez très fruité, avec un peu de violette, bouche croquante, gourmande, juteuse, fraîche, avec une belle tension derrière. Très prometteur, déjà délicieux. TB+.

Comtes Lafon - Volnay 1er cru Santenots du Milieu 2011 magnum : on reconnait la parenté avec le vin précédent, un peu moins croquant, mais beau fruité, fin, avec cette belle tension. TB+.

Bruno Clair - Gevrey-Chambertin 1er cru Cazetiers 2009 : Robe sombre, nez toasté, assez chaud, le vin manque de finesse et de fraîcheur dans la série. B.

J. Grivot - Vosne-Romanée 2012 : s'il est assez frais, il semblait un peu maigre avec une amertume gênante en finale. B.

Marquis d'Angerville - Pommard 1er cru Combes dessus 2011 : robe claire, vin très fin loin du stéréotype Pommard, sur le fruit, la fraîcheur, presque tendu, pas du tout sur le bois contrairement à une autre cuvée du domaine bue il y a quelques années. TB+.

S. Bize - Savigny-les-Beaune 1er cru Fournaux 2005 : style à l'ancienne, puissant, avec des tannins bien présents, un peu rustiques, pas mal fait mais pas mon style. B+.

Michel Gaunoux - Pommard 1er cru Grands epenots 2014 : Bien plus dans le style Pommard que le vins d'Angerville, encore un peu trop serré. B+.

Faiveley - Corton-Charlemagne 2006 magnum : on passe de suite à un grand blanc, beaucoup de gras, beurré, mais aussi tendu et très long, du même niveau qu'un excellent 2005, ce qui me conforte dans l'idée qu'il s'agit de la meilleure cuvée du domaine. TB++.

Leflaive - Puligny-Montrachet 1er cru Folatières 2009
: nez un peu soufré, vin citronné, floral, sur la tension, pas très gras, bon mais il souffre derrière le précédent. TB-.



L'apéritif s'arrête ici, certains vins auraient mérité plus de temps et un ordre de service différent. Si le niveau était très élevé, plusieurs cuvées manquaient de fraîcheur, les 2015 se sont montrés potentiellement plus intéressants dans l'ensemble.


Les 2015

Place à la "vraie" dégustation des 2015, les conditions sont parfaites : peu de monde, bonnes températures de service, bons verres, et pas besoin de jongler entre les différents millésimes.


A. Rousseau
Gevrey : très fruité, facile, bon village, même s'il n'a pas la matière ni la noblesse des suivants. TB-.
Charmes-Chambertin : beau fruité, mais avec plus de matière, un côté végétal noble, plus de longueur. TB+.
Chambertin clos de Bèze : plus sombre, plus mûr, plus de volume et de tannins, très long, toujours ce côté un peu plus austère que chez Mugnier ou Roumier qui lui donne beaucoup de classe. S'annonce grandiose. TB++.

G. Roumier
Chambolle : robe assez claire, nez peut-être un peu chaud, plus puissant et plus tannique que le Chambolle de Mugnier, à attendre (un peu de vendange entière ?) TB-.
Morey 1er cru Bussière : plus tannique et plus sauvage que le Chambolle mais il reste très digeste grâce à une matière plus concentrée, plus de longueur, beaucoup de fraîcheur. Plus convaincant que le 2009. TB+.
Bonnes-Mares : Matière énorme, puissant mais aussi plein de fruits, de fraîcheur, de tannins de grande qualité, probablement le vin avec la plus longue finale. Impressionnant. TB++.

Comtes Lafon
Meursault Clos de la barre : très gourmand avec du citron confit et de l'amande, belle tension, épais sans être beurré. TB.
Meursault 1er cru Charmes : proche du précédent, avec un peu plus de tout. TB+.
Volnay 1er cru Santenots du milieu : déjà goûté en "apéritif", on ne résiste pas à le regoûter, toujours aussi bon, même dans une série différente. TB+.

Bruno Clair
Marsannay Longeroies : beau fruité assez mûr, fin, gourmand, facile. TB-.
Gevrey 1er cru Clos du Fonteny : couleur sombre, nez chaud et grillé, épais mais manque d'élégance. B-.
Gevrey 1er cru Clos St Jacques : un peu plus frais, mais boisé trop marqué, légèrement beurré, finale un peu sèche. TB-.
Bonnes-Mares : très épais, élevage marqué, manque de fraîcheur, surtout impression d'un vin tout en largeur et en texture qui manque d'allonge et de longueur. La comparaison avec Roumierle dessert. TB-. Un peu décevant ce jour-là, est-ce la comparaison avec les meilleurs ? ou est-ce que les millésimes chauds conviennent moins au style du domaine (J'avais préféré certains 2013) ?

M. Lafarge
Meursault "vendanges selectionnées" : bien marqué noisette, pas très gras, sur la tension, un peu court. TB-.
Bourgogne pinot noir : belle matière, du fruit, on reconnait le style Lafarge dans la finale tendue aux tannins un peu rustiques. TB-.
Volnay 1er cru Clos des chênes : très belle matière, du fruit, de la tension, les tannins sont encore marqués sur la finale mais je les trouve plus fins qu'il y a deux ans (sur fût). Comme toujours des vins à attendre longtemps, mais un beau potentiel. TB.

Leflaive
Puligny : nez soufré, sur le citron, la poire, pas spécialement beurré, finale un peu chaude. B+.
Puligny 1er cru Fôlatières : nez soufré, même fruité, plus épais et plus tendu, la finale est plus fraîche. TB-.
Bâtard-Montrachet : le nez est encore plus marqué par le soufre, plus rond mais aussi plus tendu que Folatières, dommage que les vins sentent autant le soufre. TB-.

De Montille/Château de Puligny
Bourgogne blanc Clos du château : marqué pomme et noisette, assez simple. B+.
Puligny : style tout en tension comme souvent avec le domaine, citronné. TB-.
Beaune 1er cru Les sizies : fruité, un peu fluet, tendu, tannins un peu durs en finale. B+.
Volnay 1er cru En champans : un peu maigre aussi, même style tendu, un peu plus long. Pas mauvais, mais il souffre lui aussi de la comparaison avec autant de grandes bouteilles. TB-.

A & P de Villaine
Bourgogne rouge côte chalonnaise La Fortune : beaux fruits rouges, très croquant, gourmand, simple mais efficace. TB-.
Bouzeron : grosse tension, nerveux, vif, citronné, brioché, un superbe aligoté, qui m'a semblé meilleur et plus tendu que sur d'autres millésimes. TB.
Bourgogne blanc côte chalonnaise les Clous aimé : très mou derrière le Bouzeron, très court. B-.
Rully 1er cru Grésigny 2014 : changement de millésime juste pour ce vin, boisé, gras, beurré, mais belle acidité derrière. TB-.

Trapet
Marsannay : bien dans le style Trapet, très fin, plein de petits fruits rouges, pas très épais mais tendu, très digeste. TB-.
Gevrey Ostrea : un peu plus d'épaisseur et de tannins mais on garde la patte tout en finesse de Trapet, belle longueur. TB.
Gevrey 1er cru Petite chapelle : plus mûr, on sent le climat plus solaire tout en gardant de la finesse, encore un cran au-dessus. TB+.

H. Gouges
NsG : gourmand, facile. TB-.
NsG 1er cru Porrets St Georges : un peu chaud au nez, plus frais en bouche, bien dans le style du stéréotype de NsG, puissant, tannique, pas trop mon truc. TB-.
NsG 1er cru Pruliers : style un peu plus tendu, mais les tannins sont encore trop présents à mon goût. A attendre, comme toujours avec le domaine. TB-.
NsG 1er cru Vaucrains : un peu plus boisé, mais on sent des tannins plus arrondis, beaux fruits noirs derrière, plus de finesse. TB.

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
#73
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, tht, Super-Pingouin, mgtusi, Moriendi, o_g, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2034
  • Remerciements reçus 646

tomy63 a répondu au sujet : CR: Salon Les domaines familiaux de Bourgogne 2018

CR: C'est avec beaucoup de retard que je prends enfin le temps de poster un petit CR sur le salon pro des Domaines Familiaux de Bourgogne. C'est devenu en 2ans mon salon fétiche tant le plateau est relevé, le lieu calme et peu fréquenté et surtout quel plaisir de pouvoir goûter ces grands vins avec un Zalto (l'Universal cette année). Du coup la prise de note fut très succincte...

Outre les domaines phares, Roumier et Rousseau, vraiment au top sur leur 2016, je retiens surtout la (re)découverte des Meursault de Pierre Morey. Comme l'an dernier je passe sous silence les domaines que je commercialise.


G. Roumier

Morey Clos de la Bussière 2016 : (40% VE) assez coloré, fruits rouges et noirs, violette, très frais, tendu, finit très long et encore serré en l’état. TB+.

Bonnes Mares 2016 : (60% VE) aromatique proche, encore plus de matière et de longueur, grande fraîcheur. Potentiel énorme. TB++.


A. Rousseau

Gevrey 2016 : style tout en finesse derrière les Roumier, beaux fruits rouges acidulés, croquant. TB+.

Clos de la Roche 2016 : bien plus tendu et minéral, très frais, long, sur les fruits rouges, encore à peine serré. TB++.

Chambertin Clos de Bèze 2016 : plus sombre et solaire, plus arrondi, encore un peu sur l’élevage. TB+.


Pierre Morey

Bourgogne blanc 2015 : style tendu mais avec plus de volume qu’il y a quelques années, effet 2015 ? Belles notes de noisette et miel. TB-.

Meursault Les Tessons 2015 : là aussi, pas uniquement sur la tension, une pointe de gras, noisette, citron vert, me rappelle quelques bouteilles de Roulot. TB+.


Marquis d’Angerville

Volnay 1er cru Fremiet 2016 : beaux fruits rouges et noirs, tannins élégants, frais et long. TB+

Volnay 1er cru Champans 2016 : plus solaire, plus puissant, plus serré. TB+.

Volnay 1er cru Clos des ducs Monopole 2016 : encore plus serré, peut-être moins solaire. TB+.


Leflaive

Puligny 2016 : bien mieux que les 2015 de l'an dernier plein de soufre. Ici c'est discret, pas de gras ni de beurré, un peu austère, de la tension, des agrumes. TB.

Puligny 1er cru Folatières 2016 : dans le même style, plus long, plus énergique. TB+.

Puligny 1er cru Pucelles 2016 : toujours le même style, encore plus long, plus de volume. TB++.


Trapet

Gevrey Ostrea 2016 : toujours ce style très classe, tout en tension, un peu austère, très long. TB+.

Gevrey 1er cru Alea 2016 : un peu plus serré, très long, tout droit lui aussi. TB+.

Chambertin 2016 : encore un peu plus serré, pas plus de volume, finale plus longue, épicée. TB++.


A&P De Villaine

Bouzeron 2016 : belle vivacité, avec en plus de la matière et de la longueur sur ce millésime. TB+.

Bourgogne Côte chalonnaise Les Clous aimé Blanc 2016 : (fait sur Bouzeron, chardonnay) plus épais, assez tendu aussi. TB+.

Rully 1er cru Les Margotés Bl 2016 : (1er millésime) TB-.

Rully 1er cu Champs cloux Rouge 2016 : (1er millésime) très réduit, rustique, compliqué en l'état. TB-.


De Montille

Puligny-Montrachet Château de Puligny 2016 : notes grillées, bouche très tendue, citronnée. B+.

Beaune 1er cru Grèves 2016 : très serré, manque de volume. B.

Volnay 1er cru Taillepieds 2016 : (100% VE) un peu plus de volume mais très serré en l’état. B+.

Corton clos du Roi 2016 : idem, voire encore plus tannique. Vraiment des vins austères, à attendre. B+.


Jean Grivot

Vosne Bossières 2016 : nez toasté, compliqué en l'état. B-.

Vosne 1er cru Beaux Monts 2016 : un peu réduit, mais belle finesse en bouche assez long. TB-.

NsG 1er cru Aux Boudots 2016 : moins réduit, plus d'épaisseur, plus de puissance, tannins fins. TB+.

Clos de Vougeot 2016 : très serré, à attendre impérativement. TB-.


Comte Senard

Bourgogne blanc Ana 2016 : beaucoup de gras, un peu lourd. B-.

Aloxe-Corton rouge Jules 2016 : léger, facile, croquant, un peu boisé. B+.

Corton clos des meix Monopole 2016 : grosse épaisseur, tannins lissés par le bois, quand même du fruit. B+.




Vieux millésimes

Roumier Morey 1er cru Clos de la Bussière 2010 : Couleur à peine tuilée, nez de fraise écrasée, de noyau de cerise. Bouche très élégante, pleine de fraise, avec une belle acidité derrière. TB++.

Rousseau Gevrey 1er cru Les Cazetiers 2010 : Couleur assez proche, nez plus évolué, plus terrien, sous-bois, bouche moins confiturée, fruits rouges, plus tendue que le Morey de Roumier, tannins très fins là aussi. Dur de les départager. TB++.

Henri Gouges NsG 1er cru Les Pruliers 2011 : viandé, tendu, racé, tannins déjà élégants pour Gouges, top. TB++.

Trapet Gevrey Ostrea 2009 : nez un peu évolué et chaud, mais bouche tendue, fruitée, fraîche. TB+.

J Drouhin Musigny 2006 (magnum) : déjà bien évolué pour un Musigny 2006, un peu chaud, pas très épais, un peu décevant. B+.

Eric de Suremain Monthelie 1er cru sur la velle 2007 (magnum) : nez kirsché, très évolué, bouche plus jeune, ronde, facile. B+.

Labet Beaune Clos des Monsnières 2015 : un peu de gaz, léger viandé, fruits rouges, simple. B.

De Montille Volnay 1er cru Champans 2005 (en magnum) : Beau fruité, un peu austère, plus de volume que les 2016, tannins assouplis par le temps, top, encore tout jeune. TB++.

Chandon de Briailles Pernand 1er cru Ile des Vergelesses 2012 : beaucoup de gaz, peu de matière. B-.

Tollot-Beaut Corton-Bressandes 2012 (magnum) : très facile, trop même, sucré, boisé. B-.

Faiveley Chambertin Clos de Bèze 2003 : nez élégant, fruits confiturés, tertiaire, bouche puissante, tannins très durs. B+.

Leflaive Puligny 1er cru Folatières 2003 : plus aucune acidité, passé. Moyen.

P. Morey Meursault 1er cru Perrières 2010 : plus doré, nez sur le miel, la noisette, bouche moins beurrée que le Lafon, plus tendue, un autre style, grand aussi. TB++.

#74
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Jean-Paul B., dt, Marc C, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Frisette, starbuck, leteckel, Pins, DaGau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5618
  • Remerciements reçus 2533

Frisette a répondu au sujet : Salon Les domaines familiaux de Bourgogne 2018

Joli salon, qui fait envie. Il n'est réservé qu'aux professionnels?
Sinon, concernant le Gevrey Chambertin Ostréa 2009 de Trapet , je suis surpris de ton appréciation très positive. Nous l'avions goûté en fin d'été de façon plus que quelconque...Comme quoi, d'une bouteille à l'autre...

Flo (Florian) LPV Forez
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4244
  • Remerciements reçus 772

HERBEY 99 a répondu au sujet : Salon Les domaines familiaux de Bourgogne 2018

Ce salon est le plus beau que je connaisse consacré aux vins de Bourgogne, j'ai eu la chance d'y aller deux fois et il est réservé aux pros. Je ne suis pas pro mais j'ai réussi à me faufiler à la faveur d'une invitation d'un ami pro qui ne pouvait pas s'y rendre. Je crois qu'il faut vraiment montrer patte blanche désormais.....
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2034
  • Remerciements reçus 646

tomy63 a répondu au sujet : Salon Les domaines familiaux de Bourgogne 2018

En effet, une invitation par établissement et carte d'identité obligatoire.
C'est bien plus strict que les grands jours de Bourgogne ou Trilogie par exemple.
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2034
  • Remerciements reçus 646

tomy63 a répondu au sujet : Salon Les domaines familiaux de Bourgogne 2019

Année après année, ce salon fait partie des rares incontournables, que je ne raterais pour rien au monde. C'est l'occasion de goûter les vins de grands vignerons dans d'excellentes conditions (peu de monde, bonnes températures, verres zalto universal...). Petit retour sur les vins dégustés, en passant sous silence les domaines que je commercialise. A ce stade comme souvent, le style de chaque producteur ressort de manière évidente, bien plus que les différents terroirs.

Roumier

Chambolle 2017 : robes plutôt claires sur les trois vins, aromatique fruits rouges, pivoine avec un peu de vendange entière très classe. Des vins tout en longueur, pas d’élevage ressenti, très nobles, sérieux, même le Chambolle, beaucoup de longueur et de pureté. TB++.

Morey 1er cru clos de la Bussière 2017 : un peu plus serré que le Chambolle. TB++.

Bonnes-Mares 2017 : plus de volume que les précédents, tannins moins serrés que Bussière. Plus accessible que sur les millésimes précédents, alors que le Morey était assez proche de 2016. Avec Dujac, le domaine qui a survolé la dégustation. Exc.




Rousseau

Gevrey-Chambertin 2017 : robes très claires sur les trois vins, encore plus que chez Roumier. Aromatiques plutôt fruits rouges confiturés, fraise, sans la pointe végétale/grappe entière qui rajouter de la classe aux vins de Roumier. Fruité un peu plus mûr/confituré donnant des vins très gourmands et faciles à boire. TB+.

Charmes-Chambertin 2017 : idem, plein de fruit, facile, mais sans la profondeur des 2016. TB+.

Gevrey 1er cru Clos St Jacques 2017 : petit fond fumé qui lui ajoute la classe qu’il manquait aux précédents. TB++.


Trapet

Gevrey-Chambertin Ostréa 2017 : on reste sur des couleurs claires, aromatique sur la fraise, assez frais, des vins moins axés sur la tension que par le passé, beaucoup plus rond et moins serré, où on sent moins la grappe entière, plus de volume, moins austères et c’est peut-être pas plus mal... TB++.

Gevrey-Chambertin 1er cru petite chapelle 2017 : proche du précédent. TB++.

Chambertin 2017 : goûté juste à l’ouverture de la bouteille, style des précédents, beau volume, tannins fins, mais aromatique pas tout à fait en place, un peu lactique, j’aurais aimé regoûter sur la fin de bouteille. TB++.


Pierre Morey

Meursault Tessons 2017 : robes presque translucides, vins ultra purs, tout en tension et minéralité, ultra austère, un peu trop, même pour moi. Mais lorsqu’on goûte un 2013 on comprend ces choix. B+.

Meursault 1er cru Perrières 2017 : trop austère là aussi en l’état, même si plus long. TB-.

Meursault rouge Les Durots 2017 : léger, sur le fruit, sympa. B+.


Comtes Lafon

Volnay 1er cru Santenots 2017 : beaux fruits rouges, pas très épais, mais tendu, assez long, au grain de tannins très fin. Il confirme que depuis quelques années les rouges sont au niveau des blancs. TB+.

Meursault 2017 : pas très coloré mais assez gras avec une réduction grillée assez marquée (moins que Leflaive quand même). B+.

Meursaut clos de la barre 2017 : mêmes notes de réduction grillée, un peu plus épais et minéral. TB-.

Meursault 1er cru Charmes 2017 : là aussi cette réduction grillée est trop présente à mon goût, pas trop mon style mais bien fait, reste équilibré. TB.


Raveneau

Chablis 1er cru Butteaux 2017 : vins assez colorés pour Chablis, avec un peu d’élevage comme toujours chez Raveneau. Les vins se goûtent très bien pour des jeunes Raveneau, un peu de gras, fond minéral, coquille d’huître, finit assez long et salin. TB+.

Chablis 1er cru Montée de tonnerre 2017 : plus de volume, plus de longueur. Déjà très accessible. TB++.


Henri Gouges

Hautes Côtes Dames Huguette 2017 : des vins assez sombres, qui semblent peu sulfités désormais, avec parfois un peu de réduction et des aromatiques pas tout à fait en place, tannins moins serrés que par le passé, style plus fin. Ce Hautes côtes est facile, juteux, simple. B.

NsG 2017 : on monte d’un gros cran en épaisseur et en longueur. TB.

NsG 1er cru clos des Porrets 2017 : encore serré, un peu réduit, mais beau jus, à voir au vieillissement. TB.

NsG 1er cru Pruliers 2017 : ultra réduit, compliqué à goûter. TB-.


D’Angerville

Volnay 1er cru Fremiet 2017 : couleurs sombres, des vins serrés, un peu froids, parfois un peu poussiéreux. Fremiet manque un peu de volume. B+.

Volnay 1er cru Champans 2017 : plus de volume ici, mais tannins encore serré, à attendre. TB.

Volnay 1er cru Clos des ducs 2017 : encore plus de volume et plus serré, semble pas tout à fait en place, à attendre. TB.



Leflaive

Puligny 2017 : des vins peu colorés, tous très marqués par des notes grillées/soufrées, très peu de gras. B-.

Puligny 1er cru Folatieres 2017 : un peu plus de matière, citron et soufre. B.

Puligny 1er cru Les Pucelles 2017 : là aussi un peu plus long, mais très grillé/soufré. B+.




Joseph Drouhin

Beaune 1er cru clos des mouches Rg 2017 : couleur claire, style assez fin, fruité, peu extrait. TB.

Musigny 2017 : reste assez fin, clair, pas très épais, manquerait presque d’un peu de concentration, mais plutôt long et très frais, avec quelques épices nobles en finale. TB+.

Drouhin-Vaudon Chablis Grand cru Vaudésir 2017 : rien de mauvais mais plus proche d’un petit chablis que d’un grand cru. B.

Clos des Mouches blanc 2017 : de la matière mais boisé trop marqué, très gras. B.


Bruno Clair

Marsannay Longeroies 2017 : un peu comme chez Méo-Camuzet, des vins noirs, extraits, encore plus chaleureux et plus boisés. Même impression qu’avec les 2015, ce domaine pourtant qualitatif fait pâle figure lorsqu’il passe derrière les meilleurs. Mais peut-être que ces choix vont s'avérer payant au vieillissement. Ce « petit » Marsannay s’en sort le mieux avec un peu de fraîcheur. B+.

Gevrey 1er cru Cazetiers 2017 : très noir et chaleureux. B.

Gevrey 1er cru Clos St Jacques 2017 : très marqué par un boisé brioché/toasté très marqué. B-.

Bonnes-Mares 2017 : bois mieux intégré, tannins serrés, un peu secs. B.


Jean Grivot

Vosne-Romanée Bossières 2017 : des vins assez sombres, avec une certaine fraîcheur et de beaux jus tout de même, mais très réduits ce jour-là, compliqués à goûter, vraiment taillés pour la garde. B+.

NsG 1er cru Aux Boudots 2017 : un boisé un peu gênant sur cette cuvée uniquement. B-.

Vosne 1er cru Beaux Monts 2017 : beau jus mais très réduit, il faut se projeter. B+.

Clos Vougeot 2017 : idem. B+.


Vieux Millésimes

Toujours difficile de jongler entre les millésimes, les styles… et surtout de passer des 2017 très frais et sur le fruit à des vins plus évolués. Mais on ne va pas se plaindre non plus !


Roumier - Morey 1er cru Clos de la Bussière 2011 : tannins fins, beaucoup de fruits rouges confiturés, manque un peu de fraîcheur. TB+.

Rousseau - Gevrey 1er cru Lavaux St Jacques 2014 : plutôt marqué fruits rouges, légèrement confituré, tannins ultra fins, tout en fruit, un vin évident. TB++.

Trapet - Chambertin 1999 : superbe nez avec à la fois du fruit et du tertiaire, bouche parfaitement équilibré, avec du volume, de la fraîcheur, des tannins fondus. La bouteille de la table. Exceptionnel.

Raveneau – Chablis 1er cru Butteaux 2012 : Pas si différent que ça du 2017, beau volume, du gras, tendu dans le fond, encore tout jeune, à attendre encore si possible, très prometteur et déjà bon. TB+.

Château de la Tour – Clos Vougeot 2008 : couleur sombre, nez un peu toasté qui me fait craindre le pire pour ed domaine que je n’apprécie guère d’habitude. La bouche est finalement fine, avec du fruit, moins boisée et extraite que sur d’autres millésimes, pas très long, mais sympa. TB.

Pierre Morey – Meursault Terres blanches 2013 : superbe vin qui justifie les choix entraperçus sur les 2017, c’est austère mais juste ce qu’il faut, tout en tension, pas de gras, pas de boisé, citron vert, écorce, résine, menthol, finale ultra longue sur des amers nobles dignes des meilleurs clos Ste-Hune. Exceptionnel.

Comtes Lafon – Meursault 1er cru Charmes 2012 : nez un peu trop grillé/toasté à mon goût, bouche avec gras, et tension derrière, encore tout jeune. TB.

Leflaive – Puligny 1er cru Folatieres 2003 : nez intéressant avec du miel, des fruits exotiques, bouche plate, aucune acidité. Moyen.

Gouges – NsG Clos des Porrets St Georges 2013 : beau nez fruité, végétal noble, animal, mais la fin de bouche est un peu astringente et amère. TB-.

Simon Bize - Savigny 1er cru Aux Guettes 2006 : style un peu rustique du domaine, kirsché, rose fané, cuir, peu de volume, tannins serrés, tout en longueur, bien fait. TB.

Grivot – Vosne 1er cru Beaux Monts 2012 : encore du gaz, de la réduction, compliqué. Moyen.

De Montille – Volnay 1er cru Taillepieds 2005 MAG : fruits noirs assez mûrs, un peu confituré, bouche ronde, encore un peu d’élevage, fait assez moderne pour un De Montille mais bien fait. TB+.

Faivelay – Corton Clos des cortons 1998 MAG : très beau nez évolué, proche du Trapet 1999, avec un fruité un peu plus mûr, la fin de bouche est un peu astringente pour chipoter. TB++.

Lafarge – Volnay 1er cru Clos des Chenes 2005 : couleur très noire, nez plein de truffe, très différent de tous les autres vins du salon, fait plutôt Barolo, bouche avec du cuir, de la truffe, des fruits noirs, assez longue. TB+.

Bruno Clair – Savigny Dominode 2011 : comme les 2017 fait très chaud, kirsché. Moyen.

Chandon de Briailles – Savigny 1er cru Lavières 2010 MAG : couleur très claire, bouche tout en petits fruits rouges, assez pure et délicate. TB+.

Gaunoux – Pommard Grands epenots 2006 : style à l’ancienne, kirsché, semble dur et ferrugineux. B-.
#78
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, PBAES, Jean-Paul B., Eric B, asonge, peterka, Jean-Loup Guerrin, TIMO, Vaudésir, Val59, Frisette, starbuck, leteckel, Cristobal, Pins, Pinardo, Yoannc, Kiravi, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 302
  • Remerciements reçus 10

asonge a répondu au sujet : Salon Les domaines familiaux de Bourgogne 2019

Vous dites
Roumier Bonnes Mares "Avec Dujac, le domaine qui a survolé la dégustation. Exc."

Je ne vois pas de notes sur Dujac. Qu'avez vous goute?
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 8

mvansluy a répondu au sujet : Salon Les domaines familiaux de Bourgogne 2019

Vu qu'il passe sous silence les domaines qu'il commercialise je pense qu'on peut en conclure que c'est le cas pour Dujac ;)

Merci pour ce CR annuel, concis et agréables à lire en plus d'être utiles pour ces domaines qu'on a rarement l'occasion de goûter avant l'achat !
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux