Nous avons 1739 invités et 23 inscrits en ligne

CR:LPV 2 Rives 2005-1995

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4917
  • Remerciements reçus 2405

CR:LPV 2 Rives 2005-1995 a été créé par Vaudésir

Bonsoir,

J'initie le CR car je pense qu'Emmanuel à perdu ces notes, des bouteilles très intéressantes, d'autres moins à mon gout.

Mise en bouche

CR:La Taille aux Loups Jacky Blot Triple Zéro

Robe jaune paille, nez grillé, fruits frais, bouche fraîche, dynamique, sensation d'un léger rancio (pour moi) finale sur des amers et fruits secs, bien aimé cette bulle, c'est rare.

[/URL][/img]

CR:Chablis Forest 2012 V.Dauvissat

Robe jaune paille, nez inexpressif, bouche plate, atone, un très léger fond citronnée, dérourant. ED?
Bouteille ouverte 2 jours avant et rebouchée avec un bouchon en verre. (apparemment des grosses fuites ) à revoir, j'en ai.

[/URL][/img]

CR:Savannières Domaine de Closel 1995

Robe or, nez mielleux, fruits secs, bouche en tension, amers secs en finale, une pointe oxydative, pas mon truc mais une certaine élégance.

[/URL][/img]

CR:Ravanès Le Renard Blanc VDP des Coteaux de Murvièl 2005

Robe jaune intense, , nez aussi fruits secs, bouche ronde, grasse, puissante et chaude, tendue et sèche en finale, je pense à un Rhône sud, pas accroché.

[/URL][/img]

CR:Margaux Malescot SAint-Exupéry 1995

Robe sombre légèrement évoluée, nez présent sur le fruits murs, des notes sous bois, champignon, bouche avec un beau fruit, de la finesse, de l'élégance, tannins fins et fondus, belle équilibre, j'ai adoré.TB++

[/URL][/img]

CR:Chinon Clos du Chêne Vert Charles Joguet 1995

Robe claire, évolué, très floral et fruits rouges, en bouche c'est fin , élégant, harmonieux, belle structure et belle acidité , très belle équilibré, un charme indéniable. Excellent

[/URL][/img]

CR:C9P Domaine de Fond de Michelle cuvée Etienne Gonnet 1995

Robe évoluée, nez puissant fruits rouges épices, bouche avec une fraîcheur malgré la richesse ressentie, notes kirchée, cerises à l'eau de vie en finale, très agréable.

[/URL][/img]

CR:Saint Emilion Château Monbousquet 2005

Robe sombre, nez dense, fruits noirs, je trouve que ça merlote c'est lourdement armé, en bouche c'est charpenté, près à tenir un siège, très riche, un fond épicé, je pense à une cote de Castillon puis un Saint Emilion, je l'aurai appelé Château Monmousquet, à attendre combien de temps?

[/URL][/img]

CR:Pessac Léognan Domaine de Chevalier 2005

Robe plus légère que l'artilleur de Saint Emilion, nez plus léger, moins expressif sur des fruits murs aussi, bouche élégante, en finesse, quel décalage, bien équilibré, du potentiel.

[/URL][/img]

CR:C9P Domaine de Beaurenard 2005

Belle robe, nez fin, élégant, fruits rouges, épices, bouche agréable, équilibrée ,bonne fraîcheur , acidité bien adapté, un peu jeune tout de même, bien agréable.

[/URL][/img]

CR:Le Clos des Fées 2005

Robe sombre, nez dense, fruits noirs, un peu de garrigue, en bouche c'est structuré on repart à la course à l'armement après le Mousquet de Saint Emilion, c'est trop riche pour moi, j'aimerai plus de fraîcheur, d'acidité, bon c'est le goût de certains, à revoir plus tard mais quand, pas de vision de mon coté.

[/URL][/img]

CR:Coteaux de L'aubance Domaine de Montgillet Le Tertereaux 1995

Robe ambrée, cuivrée, nez sur la datte , les figues, bouche ronde avec de la fraîcheur, c'est assez suave, équilibré, pas trop sucrée, léger rancio, agréable.

[/URL][/img]

CR:Gewurztraminer GC Kanzlerberg Sylvie Spielmann 2005:

Robe jaune,or, nez de fruits exotique, bouche suave, super équilibre, le pamplemousse frais prend le relais et lui donne une énergie folle, grande fraîcheur et longueur, peu ressenti le sucre grâce à ce relais tonique ,superbe pour finir le repas, Excellent.

[img]http://[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=470748Kanzlerberg.jpg][IMG]http://img15.hostingpics.net/pics/470748Kanzlerberg.jpg[/img][/URL][/img]

Mes coup de Cœurs de cette soirée.

Malescot, Joguet et Spielmann

Stéphane

Edit: Photos
09 Déc 2015 22:26 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1276
  • Remerciements reçus 7

Réponse de thibsana1985 sur le sujet LPV 2 Rives 2005-1995

Magnifique dégustation et super CR Benoît! Je vais boire le Domaine de Chevalier rouge 2005 à Noël mais d'après ce CR, il serait encore sur la retenue... Dommage :/

Thibault

"Le vin Anglais, c'est un peu comme le rock Français..." (John Lennon)
10 Déc 2015 01:36 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 805
  • Remerciements reçus 136

Réponse de MB sur le sujet CR: LPV 2 Rives 2005-1995

Belle soirée que cette session de LPV 2 rives sur le thème des années en 5. Dégustation à l'aveugle.

Triple zéro domaine de La taille aux loups
Evidemment, comme souvent, on ne commence pas dans le thème. Comme toujours chez moi, la bulle c'est un peu compliqué. Mais j'ai le souvenir d'un vin agréable sans être non plus extravagant. M'ouais.

Chablis Forest 2012 Dauvissat
Aïe. Emmanuel qui avait ouvert cette bouteille l'avant-veille nous explique que l'on n'a pas le même vin que celui qu'il a bu. Heureusement. Car là, l'évanescence devient transparence. Problème.

Savennières 1995 domaine de Clausel
Premier vin du thème. Ce qu'il y a de bien avec le savennières, c'est la constance du profil aromatique : de la craie, de l'argile, de la roche. Cela donne une trame très pierreuse et crayeuse. Il faut aimer. Moi je n'aime pas.

Ravanes Le renard blanc 2005 Côteaux de Murviel
Goûté à ce moment, on a un vin avec de la matière, de la souplesse, du gras et de l'enrobage. C'est alors un beau vin.
Regoûté à la fin, le vin paraît plus charnu, plus délité, il a perdu en gras. C'est alors pas mal mais bien en-dessous par rapport au début de la dégustation.

Malescot Saint-Exupéry 1995
La finesse et la souplesse du vin ont amené certains (mais pas moi) assez vite vers Margaux. Et de fait avec ses fruits rouges, son élégance et sa douceur, on se laisse assez finalement convaincre qu'il s'agit bien de cette appellation. Beau vin.

Chinon clos du chênet vert 1995 Joguet
Plus de souvenir.

Châteauneuf-du-Pape cuvée Etienne Gonnet 1995 Font de Michelle
Sans doute parce que j'aime les vins tendres et souples qui respectent le fruit, j'ai souvent apprécié ce domaine. Bien sûr, on est sur Châteauneuf, alors ce n'est pas non plus l'incarnation ultime de la légèreté et de la féminité. Mais franchement, dans l'appellation, c'est un domaine qui fait des vins fins, élégants et racés tout en restant structurés. Pour moi, ce domaine c'est la classe en Châteauneuf (également sur les blancs) surtout avec cette cuvée haut de gamme. Très bon.

Château Montbousquet 2005
Moi, j'ai du mal avec les Saint-Emilion. C'est sans doute pour cela que j'ai trouvé ce vin un peu dur. Pas vraiment mon truc.

Domaine de Chevalier 2005
Merci mon Dieu. Une fois de plus, Chevalier confirme. Un vin comme je les aime : des fruits bien rouges et mûrs enrobés par une structure élégante et tout en finesse. Du velours, du taffetas. Formidable. Le vin de la soirée.

Châteauneuf-du-Pape 2005 domaine de Beaurenard
Oui, là, c'est plus compliqué. Après la charge de la brigade légère, c'est le tremblement d'une division de chars. C'est du fruit bien mûrs (trop ?),de l'olive verte, des épices. Pour moi, tout cela est trop. On ne joue pas dans la délicatesse. Moyen.

Clos des Fées 2005
Une fois de plus, un type de vins qui ne me procure pas vraiment de plaisir. C'est du lourd, c'est sûr : concentration, densité, richesse... Je passe.

Côteaux de l'Aubance Les terteraux 1995 domaine de Montgilet
Premier moelleux de la soirée. Et c'est une bonne pioche avec une liqueur appuyée mais digérée. L'aromatique nous amène vers la cire, le miel et, comme souvent (je trouve) avec les vieux moelleux de Loire, à ce qui s'apparente à un petit côté oxydatif pas désagréable. J'ai bien aimé la suavité de ce vin au beau toucher de bouche. Beau vin.

Gewurztraminer Kanzlerberg 2005 Sylvie Spielmann
J'avoue que je commence à me lasser du gewurztraminer en raison de son expressivité aromatique que je trouve dorénavant quelque peu trop aguichante. Mais celui-ci-ci ne joue pas trop dans le registre fardé et provocant. Le sucre, pas exagéré, donne un enrobage intéressant et la trame aromatique de ce cépage est toujours aussi luxuriante. Je devrais peut-être essayer des vieux gewurztraminer. Bon vin.

Amicalement. Maxime (LPV Lyon 2 - Les Avinturiers)
10 Déc 2015 12:41 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 512
  • Remerciements reçus 167

Réponse de Oyaji-sama sur le sujet CR: LPV 2 Rives 2005-1995

Mise en bouche avec:
Une bulle:
Nez légèrement brioché, quelques notes végétales et de jolis amers.
La Taille aux Loups Jacky Blot Triple Zéro B-

Un blanc:
Chardonnay boisé et sans matière
Chablis Forest 2012 V.Dauvissat ED

Servi par paire:
Deux blancs:
Robe or clair, nez minéral et un peu fumé, une pointe de sucrosité mais ça reste tendu.
Un chenin évolué et plaisant.
Savannières Domaine de Closel 1995 B

Robe proche du précédent, nez sur l'artichaut, les fruits jaunes; la bouche présente une trame acide
intéressante mais les blancs du Sud c'est généralement pas mon truc.
Ravanès Le Renard Blanc VDP des Coteaux de Murvièl 2005 AB+

Deux rouges:
Robe grenat, un premier nez animal qui disparaît vite à l'aération, fruits agréables (cassis mûrs) et souple en bouche.
Margaux Malescot SAint-Exupéry 1995 B

Robe plus évoluée, nez sur le fruits rouges, jolie souplesse et complexe avec une acidité agréable.
Chinon Clos du Chêne Vert Charles Joguet 1995 TB

Rouge servi seul:
Robe évoluée, nez sur les fruits mûrs, pointe de tabac. En bouche, c'est fondu et élégant, des fruits rouges.
Un châteauneuf à point !
Châteauneuf du Pape Domaine de Fond de Michelle cuvée Etienne Gonnet 1995 TB

2ème paire de rouges:

Robe grenat foncé, nez puissant, costaud en bouche non plus, peut-être bon mais pas prêt.
Saint Emilion Château Monbousquet 2005 AB-

Robe grenat, nez un peu moins dense avec un léger caramel.
La bouche est souple et bien équilibrée mais on reste sur un jeune Bordeaux et le vieux châteauneuf dans le troisième verre est celui qui m'attire
Pessac Léognan Domaine de Chevalier 2005 B

3ème paire de rouge:
le passage au Grand Tasting juste avant cette dégustation a émoussé ma curiosité, je note fruits mûrs et bodybuildé sur le 1er, Mr Univers sur le 2e.

Châteauneuf du Pape Domaine de Beaurenard 2005
vs.
Le Clos des Fées 2005


Je reviens à mes notes pour les 2 sucres:

Robe très évoluée, prunes au sirop et fruits confits, la bouche est harmonieuse
Côteaux de l'Aubance Domaine de Montgillet Le Tertereaux 1995 B+

Robe or, nez sur le pamplemousse, un poil de litchi, on est sur un très joli Gewurz qui déroule:
très bel équilibre tout en longueur.
Gewurztraminer GC Kanzlerberg Sylvie Spielmann 2005 TB

Martin / Oyaji-sama
10 Déc 2015 17:28 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 103
  • Remerciements reçus 169

Réponse de penmoalic sur le sujet LPV 2 Rives 2005-1995

Merci Stéphane d'avoir initié le CR de cette belle soirée de dégustation avec un choix de vins de bon niveau en général.

Mise en Bouche

une paire de vins hors thème pour démarrer

CR:La Taille aux Loups Jacky Blot Triple Zéro

Robe brillante, or assez pâle. Peu de bulle (bouteille ouverte la veille, il me semble). Au nez, c’est plutôt discret, un petit côté brioché. En bouche, c’est frais et léger. Pas franchement convaincu.

CR:Vincent .Dauvissat, Chablis 1er Cru Forest 2012

Robe Jaune citron, brilliante. Nez peu expressif, c’est florale(chèvrefeuille) et minérale. En bouche, c’est fin mais plat, Le boisé domine encore. Des légers amers en final. Emmanuel nous a prévenus que la bouteille a été ouverte 2 jours avant, ceci expliquant cela ! Grosse déception à la vue de l’étiquette.

Une paire de blanc pour continuer

CR:Domaine du Closel, Clos du Papillon, Savennières 1995

Robe Brillante, dorée. Un peu de réduction au premier nez, après aération, cela reste peu expréssif. J’entends sur ma droite que le vin pétrole un peu. En effet, on sent le minéral. En bouche, Un peu de gras en attaque, mais la trame amère (agrume) et minérale prenne le dessus. Finale saline mais courte. Je suspecte un petit problème de bouteille, le vin dévoile quelques bribes d’élégance et de complexité. Moyen
Il me reste une bouteille en cave, que je vais déboucher assez rapidement.

CR:Domaine de Ravanes, le renard Blanc 2005, VdP des Coteaux de Murviel

Robe jaune or soutenue. Nez expressif, fruits blancs et fruits à noyaux (abricôt, pêche), miellé. En bouche, l’attaque est légèrement perlante mais ensuite place au gras, à la rondeur et à la chaleur en fin de bouche. Un bien joli vin, bien aromatique, avec de la matière mais un poil un peu lourd, A ne pas trop en abuser au risque de saturer rapidement les papilles. Bien-

Les rouges maintenant avec la paire numéro 2

CR:Château Malescot Saint-Exupéry 1995, Margaux

Robe rubis soutenue, quelques reflets orangés sur le disque. Au nez, arome de fruits noirs bien mûrs (cassis, pruneau), c’est évolué avec des arômes tertaires : cuir, viandé, cèdre. Je trouve le nez très cabernet Sauvignon. En bouche, c’est plutôt une dominante de merlot, fruits rouges compotés, les tannins sont fins et parfaitement fondus. Finale très longue, Nez cabernet avec une bouche plutôt Merlot, je file directe sur la rive gauche en annonçant soit Margaux soit Pessac-Leognan. Un très grand vin. Merci Stéphane pour cet apport.

CR:Charles Joguet, Clos du Chêne Vert 1995, Chinon

Robe grenat, limpide. Dominance de fruits rouges au nez, une touche de poivre, notes de sous-bois, Aromes florales très fins (rose). En bouche, le corps est assez imposant, belle acidité mais tannins légèrement accrocheurs en finale. Dégusté en parralèle du Malescot St Exupery, ce vin parait plus brut mais c’est très bon. Surprise à la découverte de l’étiquette, je n’aurai pas placé ce vin à Chinon.

Un vin en solitaire, mon apport.

CR:Domaine Font de Michelle, cuvée Etienne Gonnet 1995, Châteauneuf-du-Pape
Robe grenat-orange, évoluée, trouble. Au nez, c’est la finesse et l’élégance qui priment, arômes de cerise noire, de kirsch, de tabac. En bouche, c’est ample et suave, les tannins sont parfaitement intégrés. J’aime beaucoup les Châteauneuf évolués présentant un profil un bourguignon. C’est très très bon.

Paire numéro 3

CR:Château Monbousquet 2005, Saint Emilion Grand cru Classé

A la vue de la bouteille (forme de la bouteille), j’annonce un vin de Gérard Perse : soit Pavie soit Monbousquet. Plus vraiment de surprise au moment de déguster. N’étant un afficionado style Perse, mon CR n’est donc pas objectif ;)

Robe rubis soutenue.le nez est, comme attendu, dominé par l’élevage certes élégant : notes fumées et toastées. Arômes de fruits rouges et noires confiturés. En bouche, c'est puissant, encore un peu trop monolithique. C'est un vin technique, encore trop jeune pour laisser s'exprimer le terroir. Pas ma tasse de thé.

CR:Domaine de Chevalier 2005, Pessac Leognan

Robe grenat, brillante. Nez sur les rouges. En bouche, Bien que puissant c'est élégant et charmeur. Bel équilibre. Vin qui se déguste bien aujourd'hui mais qui ne dévoile pas encore tous ses atouts. J’aime beaucoup.

Paire numéro 4, On dirait le Sud

Assez peu de notes pour ces deux vins bodybuildés.

CR:Domaine de Beaurenard 2005, Chateauneuf-du-Pape

Robe rubis sombre.C’est fruité : cassis, fruits très mûrs et puissant : chaleur au nez. En bouche, c’est trop puissant pour moi. Moyen.

CR:Domaine du Clos des Fées, Le Clos des Fées 2005

Robe très sombre. Au nez, c’est la vanille, le caramel, les fruits noirs. En bouche, c’est la puissance, la richesse, la surextraction. Bref, appréciant d’habitude les autres vins d’Hervé Bizeul, je suis déçu par ce monstre de richesse que j’aurai volontiers placé en Australie.

Une paire de blanc doucereux pour terminer.

CR:Domaine deMongilet, les Tertereaux 1995, Coteaux de l’Aubance

Robe ambrée, orangée. Nez sur l’orange, le miel, le rancio. Je reconnais le chenin évolué. C’est sapide en bouche. J’apprecie particulier le coté oxydatif, sur la noix qui se marie bien avec le sucre du vin. Bel équilibre. C’est très bon

CR:Domaine Sylvie Spielmann, Gewurtztraminer Alsace Grand Cru 2005

Robe Or brillante. Premier nez sur le pamplemousse, Les fruits exotiques mais l’ensemble est tout en légèreté. C’est très fin. En bouche, c’est rond et structuré mais pas de lourdeur grâce à une belle acidité. Restant en retrait, Le sucre ne vient pas perturber l’équilibre aromatique de ce vin. C’est un vrai vin de terroir comme je les aime. Seul bémol, la finale est moyenne et tombe un peu. C’est un très beau vin et je conseille également tous les autres vins de Sylvie Spielmann.

Mes trois vins de la soirée :
Font de Michelle
Malescot St Exupéry
Domaine de Chevalier

Cordialement
Thomas
10 Déc 2015 18:36 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 362
  • Remerciements reçus 27

Réponse de voixdor sur le sujet Re: LPV 2 Rives 2005-1995

Merci stephane d'avoir lancé les commentaires, j'ai effectivement egaré le peu de chose que j'avais noté....

Donc de mémoire:

Le triple zero sur la finesse, agréable. Je partais bien sur un loire.
Le forest dauvissat 2012 etrangement plat et sans âme, alors que 48 heures avant c'était très bon... peut être le bouchon en verre fuit un peu?
bu des le lendement un village 2013 sur 3 jours, et ça a très bien tenu, (avec bouchon normal...) étrange.....

Le closel 1995 m'est assez sympathique, quoique petrolant légèrement....
Le ravannes 2005 , je n'accroche pas, assez epicé, puissant. Je pense comme stephane a un rhone.

Malescot saint exupery 1995. Au nez bordeaux a 200%, plutôt rive gauche. EN bouche c'est plus fin que le nez ne le laissait présager. Je penche pour un pessac. j'aime beaucoup le degré de maturité de ce vin, parfaitement a point selon moi.
Clos du chêne vert jouet 1995. Beau nez sur le pot pourri, en bouche c'est fin et persistant. Surprise a la découverte de l'étiquette, personne n'avait vu ce vin a chinon. Très bonne impression.

Font de michelle 1995 cuvée etienne gonnet. Je ne me souviens plus trop, sauf que j'ai beaucoup aimé ce vin sur le registre de la finesse pour un c9

Monbousquet 2005: je voulais savoir ou il en était... et bien je sais maintenant.... Pas prêt du tout (boisé écrasant une matière pourtant riche). pour info, la bouteille a été épaulée 10 heures, plus 1 heures de carafe.... A regouter dans 6 ans minimum.
Domaine de Chevalier 2005. Meme aération que le precedent. C'est beaucoup plus digeste quoique assez fermé. En comparaison, les termes d'élégance, raffinement, et subtilité s'imposent. Beau vin a regouter dans quelques années.

Beaurenard 2005: Typique de C9, plein de cerise, un peu kirsché, chaud, intense. Perso j'aime bien ces vins.
Clos des fees 2005: WAOUH! très honnêtement j'aurai pu dire que ce vin avait 2 ans.... très dense, serré, matière impressionnante. A revoir dans 10 ans...

aubance 1995 Montgilet le tertereaux. Plus beaucoup de souvenir mis a part que j'ai beaucoup aimé. Le coté très miélé et très intense me font pencher pour un quart de chaume.
Speilmann gw 2005: Plus de souvenir sauf un vin fin et très digeste. je ne partais pas sur un gw (pas d'exotique)

Mes coups de coeur de cette soirée:

Le fonrt de michelle, le malescot saint exupery, et le chinon de joguet.

Il n'y a qu'avec le vin que la muse hic...
20 Déc 2015 12:50 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck