Nous avons 1335 invités et 87 inscrits en ligne

CR: LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5006

Jean-Loup Guerrin a créé le sujet : CR: LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

… en dehors de la Bourgogne.

Après la dernière dégustation mitigée, en tout cas pour certains, sur les meursaults et volnays premiers crus, l’idée avait germé d’aller voir ailleurs…
Eh bien, cela n’a pas tardé : les chardonnays et pinots noirs hors Bourgogne ont constitué le thème de notre dégustation suivante.
Disons le tout de suite, de mon point de vue cela n’a pas été le graal, mais ce que je recherchais a été trouvé : des bons vins, au rapport qualité – prix souvent intéressant, et avec en prime la découverte d’un domaine fort intéressant !
Certaines stars sont certes descendues de leur piédestal (à moins qu’on ne les ait descendues !) mais c’est tout l’intérêt de la dégustation à l’aveugle.
Bravo à Denis qui a su aller chercher au fond de nos caves quelques pépites, avec un bel éclectisme, et les a parfaitement ordonnées en séries homogènes ou au contraire « rock and roll ».
Comme toujours, les avis ont été loin d’être unanimes, j’en veux pour preuve les débats passionnés sur les deux liquoreux qui ont fort bien clôturé cette belle soirée.

On démarre avec les chardonnays car nous sommes à table.

Première triplette : on est en Franche Comté sur deux beaux millésimes proches

CR: Domaine Georges Comte – Vin de Pays du Doubs – Les Pélerins –2010
Robe d’un or moyen.
Nez fin et très intense, présentant de beaux arômes grillés signes d’une réduction mais légère, s’accompagnant de fruits blancs, de notes mentholées et de pomme.
La bouche possède un peu de gaz mais elle est transcendée par une grande tension sur la longueur et finit plus aromatique.
Bien ++

CR: Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Les Grands Teppes VV – 2010
Robe d’un or bien intense.
Nez très engageant, au fruité bien expressif et mûr, teinté de notes vanillées et d’autres lactiques.
La bouche est dotée d’un grand volume et du même fruité assez riche qu’au nez. Habillée d’un certain gras, elle ne manque pas de longueur jusqu’à une finale salivante.
La température de service un peu élevée a sans doute fait ressortir le caractère quelque peu opulent.
Bien +

CR: Vignoble Guillaume – Vin de Pays de Franche Comté – Cuvée réservée – 2009
Robe d’un or moins dense.
Nez très intense, au grillé prédominant, allant presque jusqu’à la cacahuète, donc d’une forte réduction mais restant fin. D’ailleurs la réduction s’amoindrira à l’aération dans le verre.
Le jus bien fruité est mis en valeur et porté très loin par une énorme acidité. La belle matière absorbe avec bonheur le boisé que l’on ressent.
Très Bien

Paire : on reste en Jura avec deux stars sur des millésimes récents

CR: Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Les Chamois du Paradis – 2011
Vin carafé pendant une bonne heure.
Robe d’un or jaune bien marqué.
Nez riche, voire opulent, exhalant des arômes de fruits jaunes et exotiques, associés à de belles épices.
L’attaque ample fait vite place à un milieu de bouche bien construit entre matière et vivacité, puis à une finale élancée et presque pointue.
Bien ++ / Très Bien
Bravo à ceux qui ont reconnu le style « Ganevat », après l’avoir révisé avec le Grands Teppes. Et un grand bravo à Gilles qui a reconnu les deux !

CR: Domaine Labet – Côtes du Jura – Chardonnay – En chalasse – 2013
Robe se situant entre paille et or.
Nez très ouvert, où la poire domine largement, avec quelques notes grillées en complément.
La bouche est ronde, bien fruitée (toujours sur la poire), d’une trame énergique et longiligne qui lui confère une grande buvabilité, la finale étant bien saline. Si l’aromatique n’avait pas été aussi monolithique j’aurais dit « grand vin ».
Très Bien

Deuxième triplette : un vin étranger, pas seulement par rapport aux deux autres encore du Jura, sur des millésimes évolués
CR: Domaine Kendall Jackson – Santa Maria Valley – Camelot Highlands – 2007
Nez intense au fruité riche, rappelant le coing, et au boisé encore luxueux malgré son âge.
La bouche est dotée d’un gros fruit, d’un gros boisé et d’un gros mou… Cela manque cruellement d’acidité pour moi.
Assez Bien +

CR: Domaine Pierre Overnoy – Arbois Pupillin – 2004
Nez d’un or dense.
Nez très désagréable passant de la serpillère au pipi de chat et à la sueur…
La bouche est moins catastrophique et fait preuve d’une belle tension mais son aromatique manque de netteté.
Je préfère ne pas noter.

CR: Domaine Jacques Puffeney – Arbois – Marginale – 2002
Robe d’un or dense aux reflets grisés.
Nez puissant sur les fruits très mûrs mais aussi de colle blanche, avec des touches oxydatives.
La bouche est large, dense, au boisé très présent. Une acidité salvatrice permet d’apporter un peu de peps pour relancer cet ensemble un peu massif, l’affiner et l’allonger.
Bien (+)

Une dernière série donc très décevante mais cela avait bien commencé.
Aura-t-on le même scénario sur les pinots noirs ?

Un solo car son compagnon a été oublié…

CR: Domaine Delaporte – Sancerre – Culs de Beaujeu – 2015
Robe claire et ni jeune ni évoluée.
Nez très ouvert au fruité très gourmand et pur, sur la cerise, complexifié par de délicates notes florales.
La bouche propose une matière mûre et dense, un grain serré et une belle élégance. Les arômes fruités teintés de fumé me rappellent le Centre-Loire. C’est déjà bien agréable mais les petits tanins fins et civilisés l’emmèneront loin.
Bien ++ / Très Bien

Première paire : deux vins qui fêtent leurs dix ans !

CR: Domaine Schueller – Alsace Pinot noir – Bildstoecklé – 2007
Robe très claire et très évoluée.
Nez intense au fruité éclatant et exacerbé par une pointe de volatile, avec également une touche florale du plus bel effet.
La bouche est toute en dentelle, au fruité éthéré, d’une persistance remarquable, mais pour moi le déséquilibre acidité – chair est un peu trop important.
Bien +

CR: Domaine Rebholz – Pfalz – Siebeldingen im Sonnenschein – 2007
Robe moyennement sombre légèrement roussie.
Nez expressif développant une aromatique tertiaire de fruits compotés, de cuir et de sous-bois, avec encore un boisé sensible.
La bouche est à l’opposé de son alter ego d’Alsace : sa charpente, son ampleur et sa densité en imposent mais cette fois-ci c’est un certain manque de finesse et de longueur que je regrette.
Bien (+)

Deuxième paire : deux vins du Jura d’un même très beau millésime

CR: Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Cuvée Julien – 2009
Robe très claire et bien tuilée.
Nez engageant, au fruité compoté sur la finesse teinté de notes florales.
La bouche est en demi-corps, élégante et déliée. Les arômes floraux se mêlent à d’autres moins purs, la finale est bien tendue.
Bien +(+)

CR: Vignoble Guillaume – Vin de Pays de Franche Comté – Pinot noir VV – 2009
Robe plutôt sombre et bien évoluée.
D’une belle densité, le nez présente une aromatique tertiaire de cuir et d’animal, sur un fond de beaux fruits noirs.
La bouche possède une matière très charnue, un grain dense, une bonne finesse, des tanins encore fermes et légèrement amers. Elle finit un peu court mais reste salivante.
Bien ++

Triplette de vins d’origines très variées d’un âge respectable

CR: Domaine Gérard Boulay – Sancerre – 2000
Vinification en vendange entière et dans 100 % de bois neuf !
Robe sombre ( !) aux reflets nettement tuilés.
Nez d’une grande intensité, aux arômes de rose fanée dignes d’un très bon Bourgogne évolué, rehaussés par une touche de volatile, et complétés par des notes animales bien fondues.
La bouche possède un perlant très présent mais reste d’une grande élégance. Le boisé classieux est enrobé par la matière noble et encore bien fruitée. Il ne ressort plus nettement qu’en finale sous forme d’une légère amertume.
Très Bien (+) pour ce vin du Centre-Loire qui a défié le temps. Espérons que le Cul de Beaujeu 2015 de Delaporte ira aussi loin !

CR: Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Cuvée Z – 2005
Robe sombre présentant un début d’évolution.
Nez peu disert, au fruité encore primaire ! Certains l’ont trouvé pas très net, mais pas moi.
On dénote encore un peu de gaz dans cette bouche, puis une belle amplitude, une chair dense et bien fruitée équilibrée par une acidité suffisante. L’allonge dévoile des tanins fins et une finale sapide à souhait.
Bien ++ / Très Bien

CR: Artisans vignerons d’Ollon – Vaud – Pinot noir – 2001
Robe grenat plutôt sombre, aux reflets hésitant entre tuilé et acajou.
Nez très intense, sur des arômes de fruits compotés, presque de « vin cuit », où la cerise noire l’emporte.
La bouche a du fond et est encore dotée d’une belle matière à l’aromatique en adéquation avec celle du nez, parfaitement patinée par le temps.
Bien ++

Et pour finir, une paire de liquoreux : même région, même sous-région, même millésime ! Merci Vivien !

CR: Château de Berrye – Coteaux de Saumur – 1999
Robe d’un or dense bien ambré.
Nez très intense, au beau botrytis teinté de coing mais surtout de notes miellées prégnantes.
L’acidité de la bouche constitue sa colonne vertébrale, son fruité représente sa chair et sn sucre équilibré son habit de lumière. Sa persistance est également un atout.
Très Bien car très bon !

CR: Domaine Pierre Bise – Quarts de Chaume – 1999
Robe d’un or bien ambré mais moins dense.
Nez d’une bonne intensité, au botrytis moins marqué, complété par des arômes avenants d’agrumes, d’autres moins agréables de carton mouillé.
La bouche est ample et sapide mais manque d’acidité et par conséquent aussi de longueur.
Bien +

Et voilà encore une belle soirée, certes pas mémorable comme annoncé en introduction. Je pense d’ailleurs avoir été un peu sévère avec ma notation : c’est difficile d’être homogène d’une fois à l’autre !
Merci en tout cas à Denis, chef d’orchestre de cette œuvre intéressante et enrichissante.

Jean-Loup
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dt, rkrk, matlebat, hyllos, Julien Ko, LADIDE78, Frisette, starbuck, leteckel, AgrippA, farandolier, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1825
  • Remerciements reçus 955

dt a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Merci jean-Loup d'ouvrir le bal.

J'attendais peut être un peu trop de cette soirée. Je souhaitais montrer l'excellence du pinot noir et du chardonnay en dehors de la Bourgogne. Nous avons bu de jolis vins mais pas de nature à atteindre le niveau des meilleurs.
La faute à quelques vins pas nets, fermentaires, à du gaz résiduel ou à des expressions trop simples. Peut être aussi une sélection pas très judicieuse de ma part ou à une mauvaise phase de certains vins.
Je suis toujours convaincu qu'il existe de belles alternatives hors Bourgogne. La confirmation se fera une autre fois.

Pour le premier vin Jean-Loup, il s'agit du domaine Georges Comte sur le terroir du Moutherot (à côté de Besançon). Ce 2010 était de la parcelle "les pèlerins".

1ère triplette :
Chardonnay "les pèlerins" 2010 - domaine Georges Comte (Doubs)
Chardonnay 2009 - vignoble Guillaume (haute Saône)
Chardonnay "grands teppes" 2010 - domaine Ganevat


Une première série assez homogène en qualité.
Le Ganevat est peut être celui qui déçoit le plus en raison de sa matière un peu fluide et de sa simplicité. C'est bon mais pas inoubliable.
Bien.
Le 2010 de Georges Comte est très bon. J'aime ce style pur, tendu. Ça reste aromatiquement assez simple sur la poire et le pralin mais il n'y a aucune déviance dans ce vin pourtant sans soufre ni engrais chimiques. C'est redoutablement gourmand et je lui reproche juste une finale un poil fermentaire. J'aurais dû le carafer pour faire disparaître le léger perlant perceptible en bouche.
Très bien.
Le chardonnay 2009 du vignoble Guillaume est le vin le plus orthodoxe de la série. Tout le monde est parti en côte de Beaune. Vraiment du beau travail. Gros volume, superbe équilibre, jolie longueur.
Très bien +

Deuxième série :
Chardonnay "le chamois du paradis" 2011 - domaine Ganevat
Chardonnay " en chalasses" VV 2013 - domaine Labet


Le Ganevat souffre encore d'un léger manqu de matière. Effet millésime peut être. C'est joli, bien fait, gourmand. Pas inoubliable là encore.
Bien.
Le Labet était d'un niveau supérieur à mon sens. Pas spécialement plus complexe, il offrait en revanche une bouche d'un tonus incomparable et d'un volume intéressant. Bien +

Troisième série :
Chardonnay "camelot highlands" 2007 - Kendall Jackson (santa Barbara)
Chardonnay 2004 Arbois Pupillin - domaine Overnoy Houillon
Chardonnay cuvée marginale 2002 - domaine Puffeney


Une troisième série décevante.
Le Kendall Jackson cumule tout ce que je déteste en chardonnay : boisé excessif, amertume, rondeur exubérante. Bu jeune, ça peut faire illusion. Avec quelques années au compteur, la vulgarité s'impose comme une évidence !
Beurk.
Le overnoy Houillon était déviant. Réduction féroce, vernis... Je crois bien n'avoir jamais bu de vin propre et net de ce domaine, rouges et blancs confondus.... une énigme.
Le Puffeney était le meilleur de la série sans pour autant qu'on puisse s'extasier. Le style est oxydatif et c'est à peu près tout ce dont je me souvienne pour ce vin pas inoubliable.
Moyen.

On passe aux rouges avec un solo pour débuter :
Sancerre rouge "cul de Beaujeu" 2015 - domaine Delaporte

Ça démarre plutôt bien avec ce très joli pinot, certes très jeune, mais indéniablement prometteur. Le fruit est frais sur la cerise. Notes de ronce (on s'est posé la question de la vendange entière). Bouche dense, tanins encore abrupts mais qui devraient se fondre. Élevage maitrisé. J'aime beaucoup.
Très bien.

Deuxième série :
Pinot noir "bildstoecklé" 2007 - domaine Schueller
Pinot noir 2007 - domaine Rebholz (Pfalz)


J'ai bien aimé cette série.
Le Schueller a divisé. J'ai personnellement bien aimé cette expression très nature dunpinot noir. Un vin évanescent, délicat, soyeux. On a quand même quelques notes de vernis et de levures mais je trouve qu'on reste dans des limites acceptables, d'autant que la bouche est d'une volupté remarquable. Le plaisir pris me fait lui pardonner ces quelques défauts évidents.
Très bien.
Le Rebholz est plus classique. Un vin plus dense, plus élevé (notes fumées peut être un peu insistantes), plus "propre". J'ai bien aimé également d'autant que l'équilibre est beau.
Très bien -

Troisième série :
Pinot noir "cuvée Julien" 2009 - domaine Ganevat
Pinot noir VV 2009 - vignoble Guillaume


Le Ganevat était très bon. Beaucoup de pureté et de gourmandise. Ça reste plutôt simple dans son expression aromatique mais c'est soyeux, fin, assez long.
Très bien.
Le VV de Guillaume est une autre belle surprise de la soirée. Comme son compère chardonnay, il fait très cru de la côte d'Or. Une très belle découverte.
Très bien.

Dernière série :
Pinot noir 2000 - domaine Boulay
Pinot noir "cuvée Z" 2005 - domaine Ganevat


J'aurais dû carafer le Boulay qui présentait un peu de gaz. Sans gaz, c'est un vin d'une pureté et d'une matière remarquables. Le meilleur pinot noir hors Bourgogne que je connaisse. Ce soir, il n'était pas préparé pour ça. Dommage. 100% bois neuf, sans soufre, vendanges entières. C'était quand même mon préféré de la soirée même si je le sais capable de mieux...
Très bien +
Le Ganevat était également très bon, encore jeune. Bel équilibre, belle complexité. Une rareté qui donne du plaisir.
Très bien.

on se retrouve en octobre pour fêter l'anniversaire de Lpv versailles : champagne :)

Denis
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, rkrk, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Frisette, starbuck, leteckel, AgrippA, farandolier, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5006

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Denis :

- Merci pour la correction sur le premier vin.
- Peut être aussi une sélection pas très judicieuse de ma part Non, sur le papier c'était top ! Mais de grands noms ont déçu.
- Enfin je comprends que vous ayez été assez nombreux à ne pas avoir apprécié les deux blancs de Ganevat mais je suis surpris par nos deux ressentis à l'opposé : pour toi manque de matière et pour moi au contraire trop grande opulence de matière fruitée en regard d'une acidité un peu juste (en tout cas pour les Grands Teppes). Il me semble d'ailleurs que Gilles, qui a reconnu le vigneron les deux fois, l'a reconnu par son style riche.

Jean-Loup
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3301
  • Remerciements reçus 243

francois999 a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Tiens pas de pinot noir du domaine beauxfreres ?

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1825
  • Remerciements reçus 955

dt a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

En effet Jean-Loup, les deux Ganevat me sont apparus fluides dans le sens manquant de densité. Pas spécialement de sous maturité d'ailleurs puisque je ne mentionne pas de défaut de maturité.

Un pinot noir du domaine beaux frères aurait eu toute sa place dans cette dégustation. Personne ne m'en a proposé.

Denis
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1829
  • Remerciements reçus 1905

leteckel a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Merci pour ces jolis CR, et quel plaisir de voir les vins du Domaine Guillaume "batailler" avec les meilleurs du Jura !
Il se trouve que j'ai bu hier soir une nouvelle fois la cuvée réservée Pinot Noir 2010 que j'avais eu le plaisir de faire découvrir à Oliv' www.lapassionduvin.c...
Le vin était une nouvelle fois excellent et mis en face d'un Volnay Santenot 2010 du domaine Ballot Millot, certes pas au niveau de son pédigrée, il l'a dominé de la tête et des épaules (bu à l'aveugle par mes invités).

Petite rectification, car en Franche Comté, il n'y a pas que le Jura :B)

Première triplette : on est en Jura sur deux beaux millésimes proches : seul le Ganevat peut revendiquer cette origine.
Chardonnay 2009 - vignoble Guillaume (Doubs) : le domaine n'est pas dans le Doubs, mais en Haute-Saône.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dt, Jean-Loup Guerrin, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18721
  • Remerciements reçus 2265

mgtusi a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

leteckel écrit: Chardonnay 2009 - vignoble Guillaume (Doubs) : le domaine n'est pas dans le Doubs, mais en Haute-Saône.


Il y a du vin en Haute-Saône ? Il y a quelque chose en Haute Saône ?

Michel
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5006

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Merci Arnould pour ces précisions millimétrées.
J'ai des progrès à faire en géographie, au moins autant qu'en vins !:roll:

Jean-Loup
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1829
  • Remerciements reçus 1905

leteckel a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

mgtusi écrit:

leteckel écrit: Chardonnay 2009 - vignoble Guillaume (Doubs) : le domaine n'est pas dans le Doubs, mais en Haute-Saône.


Il y a du vin en Haute-Saône ? Il y a quelque chose en Haute Saône ?


Si la Haute-Saône n'existait pas, tu serais peut-être célibataire (private joke).
Mais ne polluons pas ce joli fil...

ArnoulD avec un D comme Dusse
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 387

AgrippA a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Une nouvelle session intéressante de notre sympathique "cercle", merci Denis de son organisation.

L'essentiel a été dit:
Je dirais qu'assez naturellement le Jura était sensé pouvoir proposer de beaux challengers aux Chardos et Pinots bourguignons. Les participants n'ont pourtant proposé que des cuvées de vignerons sérieux, et le plaisir n'était pas tout à fait là.

L'incursion dans le "nouveau monde" n'a pas non plus montré un visage apte à talonner les beaux crus nuitons ou beaunois.

Pour autant, il ne faut pas omettre les belles découvertes de cette soirée, avec certaines très belles bouteilles qui ont surpris par leur qualités.

LPV n'a pas perdu son temps jeudi dernier, merci à vous tous
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dt

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1669
  • Remerciements reçus 494

rkrk a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

CR: Et voici mes impressions :

Domaine Georges Comte – Vin de Pays du Doubs – Les Pèlerins –2010
Le nez sur la pomme avec les notes grillées me rappellent des vins « nature » comme ceux de Richard Leroy. J’aime beaucoup le vin en bouche avec son fruité fin et sa tension. Bonne longueur. TB/EXC

Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Les Grands Teppes VV – 2010
Le vin me paraît mûr au nez et même très mûr en bouche mais il est équilibré par une belle acidité. TB

Vignoble Guillaume – Vin de Pays de Franche Comté – Cuvée réservée – 2009
Là aussi, le vin montre des notes grillées mais évolue ensuite vers des fruits exotiques. Belle maturité en bouche sur l’ananas. Une belle tension rappelle les vins de Puligny. TB/EXC

Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Les Chamois du Paradis – 2011
J’avais plus de mal avec ce vin dont l’aromatique me rappelait des bourgognes souffrant d’oxydation prématurée. En bouche, le vin est équilibré grâce à une belle fraîcheur. B/TB

Domaine Labet – Côtes du Jura – Chardonnay – En chalasse – 2013
L’aromatique est un peu « nature » (pointe d’acétone) mais il y a aussi du fruit (poire). Belle fraîcheur. TB

Domaine Kendall Jackson – Santa Maria Valley – Camelot Highlands – 2007
Le fruité glycérine, presque d’eau de vie, nous amènent tout de suite très loin. Le vin est à la fois sucré et sec. Il manque d’harmonie. B

Domaine Pierre Overnoy – Arbois Pupillin – 2004

Bonne matière dense et équilibrée mais aromatique difficile. BOF

Domaine Jacques Puffeney – Arbois – Marginale – 2002
Un vin qui a fait son temps et qui paraît un peu sec et maigre avec des notes de fruits macérés et une fine oxydation. B/TB


Les meilleurs vins venaient du Doubs et de la Haute-Saône. Qui l’aurait cru ?

Un peu dommage que la Franche-Comté a été surreprésentée et qu’il n’y avait qu’un seul vin étranger. Mais cela reflète sans doute le contenu de nos caves… Je n'ai même plus de Cloudy Bay en cave :unsure:


Domaine Delaporte – Sancerre – Culs de Beaujeu – 2015
Belle aromatique sur la cerise noire. Le vin est dense, tendu et tannique. B aujourd’hui. Sans doute nettement mieux si les tannins se fondent.

Domaine Schueller – Alsace Pinot noir – Bildstoeckle – 2007
Pour moi, le niveau d’acidité volatile était vraiment désagréable. En bouche, le vin était à la fois sucré et acide, sans harmonie. BOF

Domaine Rebholz – Pfalz – GG « Im Sonnenschein » (Siebeldingen) – 2007
Une aromatique évoluée et douce et un équilibre assez tendre et rond. TB

En tout cas, une paire avec deux vins qui n’avaient rien en commun (à part le millésime et le cépage bien sûr). Et l’effet de paire est encore plus fort que l’effet de séquence…

Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Cuvée Julien – 2009

Le nez un peu « nature » évolue dans le verre vers la cerise. En bouche, le vin est joliment fruité, dense et tendu, avec une belle longueur. TB/EXC

Vignoble Guillaume – Vin de Pays de Franche Comté – Pinot noir VV – 2009
Un vin très bien fait au fruité dense et raffiné, avec quelques notes d’évolution et une sensation un peu sucrée. TB

Domaine Gérard Boulay – Sancerre – 2000
Le fruité de ce vin est très expressif et je ne lui donnais certainement pas 17 ans. Un peu de gaz, peut-être mais un vin dense et encore ferme. TB/EXC

Je n’ai pas été séduit par les quelques Sancerre rouge de Boulay que j’ai bus dans leur jeunesse. Et il n’est pas sûr que ceux-ci évolueront de la même façon que le 2000 car, selon un connaisseur du domaine, ce vin est un peu un OVNI.

Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Cuvée Z – 2005
Le nez aux arômes de poulailler me déplait. Et en bouche, je trouve du sucre et du gaz mais pas grand-chose d’autre. BOF

Décidément, je ne suis pas prêt à ouvrir un bar à vin dans le 9°.

Artisans vignerons d’Ollon – Vaud – Pinot noir – 2001
Le fruité cuit et les notes d’évolution fortes indique un vin qui a dépassé son apogée. Mais il y a encore du fruit. B

En tout cas, une soirée très intéressante où les hauts et les bas se suivaient comme dans une montagne russe...

Ralf
#11
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, leteckel, AgrippA, farandolier

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 289
  • Remerciements reçus 174

farandolier a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Ralf,
je suis quand même étonné que le rouge de Delaporte et le Kendall Jackson se retrouve au même niveau selon ton système de notation.
D'un côté il y a vin qui à mon avis est promis à un bel avenir (et c'est pas parce que c'était mon apport ;-)) et de l'autre un vin qui ne sera jamais bon.
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1829
  • Remerciements reçus 1905

leteckel a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Une nouvelle session intéressante de notre sympathique "cercle", merci Denis de son organisation.

L'essentiel a été dit:
Je dirais qu'assez naturellement le Jura était sensé pouvoir proposer de beaux challengers aux Chardos et Pinots bourguignons.


Autant je partage totalement cette réflexion sur les Chardos, autant je me dis (peut-être à tort) que le Jura n'est pas forcément une terre à Pinots, en tout cas pas la meilleure pour faire face à la Bourgogne, même si bien entendu les exceptions existent toujours.

D'ailleurs, les millésimes tentés dans la dégustation (2005 et 2009) sont plutôt favorables à la maturité...et pourtant.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1669
  • Remerciements reçus 494

rkrk a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

@Mathieu (Farandolier)

la note représente le plaisir immédiat - je n'ai pas trouvé l'américain si désagréable et pour moi, le Delaporte n'est pas prêt (trop tannique). Après, je pense avoir indiqué qu'il pourra s'améliorer. A regoûter dans cinq à dix ans.

Ralf
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: farandolier

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 289
  • Remerciements reçus 174

farandolier a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

Pas de CR pour ma part car cela serait de la redite, mon ressenti étant vraiment très proche de celui de Denis, à part quelques détails.
J'ai vraiment été gêné par les très fortes notes de confiture de lait sur les deux premiers Ganevat blancs ( Jean-loup peut en témoigner ;-) ).
J'ai été surpris par la qualité du rouge de G.Boulay, je n'avais eu que des expériences peu concluantes, dans cette couleur sur ce domaine. Peut-être n'avais-je pas assez attendu?
J'ai été aussi surpris qu'il existe des vins comme le Kendall Jackson à ce prix, je préfère ne pas m'appesantir sur ce que j'en pense.

Mon top 3 des blancs de la soirée:
- Domaine Georges Comte – Vin de Pays du Doubs – Les Pèlerins –2010 : pour la pureté de la bouche malgré le caractère légèrement réduit au nez
- Domaine Labet – Côtes du Jura – Chardonnay – En chalasse – 2013 : pareil que pour le Georges Comte, j'ai aimé sa pureté lui reprochant juste son manque de complexité arômatique
- Vignoble Guillaume – Vin de Pays de Franche Comté – Cuvée réservée – 2009 : un style bourguignon assumé et bien fait

Mon top 3 des rouges de la soirée:
- Domaine Gérard Boulay – Sancerre – 2000 : complexité et équilibre pour ce vin, personnellement le gaz ne m'a pas gêné
- Vignoble Guillaume – Vin de Pays de Franche Comté – Pinot noir VV – 2009 : pareil que pour le blanc, un style bourguignon assumé et bien fait
- Domaine Delaporte – Sancerre – Culs de Beaujeu – 2015 : de belle qualité de bouche, malgré un caractère un peu refermé dû à son âge

Mathieu
#15
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, AgrippA

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 387

AgrippA a répondu au sujet : LPV Versailles cherche et trouve de bons chardonnays et pinots noirs …

En lisant vos notes de dégustation respectives, les ressentis n'ont pas été si différents finalement.
Comme Mathieu, l'aromatique des Chardos de JF-G ne m'a pas emballée sur le moment mais certainement ont-ils pâti, comme le remarquait judicieusement Gilles, de la dégustation comparative.

Bues seules, nous aurions probablement apprécié ces bouteilles.

Je reviens un peu sur mon précédent message (sans affirmer mettre de l'eau dans mon vin :) !) , le plus sage serait de tenter une autre fois ce thème et de ne rien juger définitivement !
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck