Nous avons 1570 invités et 43 inscrits en ligne

Petit diner pour la St Valentin

  • Messages : 644
  • Remerciements reçus 371

rudy.B a créé le sujet : Petit diner pour la St Valentin

Il est 22h00 et je ponds déjà le CR. Oui, parce que j'ai eu une grosse semaine, que j'ai peu dormi, que je suis debout depuis 4h du mat' et que je n'ai pas pris de notes.:pinch:

Bref ce soir:

Sancerre Zeste 2016 - Domaine du Pré Semelé:

Pour accompagner un tartare de saumon et de thon rouge mariné dans l'huile d'olive puis ajout d'un demi oignon haché finement et citron pressé juste avant service.

Robe très claire, paraissant translucide si on n'y prête pas plus attention. Elle est d'un jaune très pâle aux reflets gris. Le nez est discret sur le citron et le cailloux, une pointe iodée toute en finesse. J'ai ouvert la bouteille ce midi puis placée sous chaussette réfrigérante. Avant que le vin ne se refroidisse, il offre une bouche au gras tout en finesse et en légèreté, avec une amertume végétale qui se fait bien remarquer en comparaison, quoi que pas rédhibitoire (et pourtant j'y suis très réfractaire). Une fois rafraichie, je retrouve la bombe de cet été: citron, cailloux, presque imperceptible amertume végétale en finale avec un toucher de bouche tranchant laissant une empreinte légèrement crayeuse/poudreuse. L'archétype du vin blanc que je recherche alors que j'avais banni le sauvignon de ma check-list!

Ce soir, le vin se boit avec un très grand plaisir. Laurent Chenier m'avait fait gouter ce vin au mois de juin pendant des grosses chaleurs, avec là aussi un tartare de poisson (provenant du même poissonnier pour la petite anecdote), et on en aurait bu des tonneaux (tout du moins, j'en aurais bu des hectolitres sans soucis:D ). Et bien même en hiver, j'en boirais autant. C'est d'une grande finesse aromatique et tactile. J'imagine que certains pourraient trouver ce vin trop "light", mais à mon niveau de progression dans ma passion du vin et mes gouts me font adorer ce vin. Car en fait, il n'est pas light. Il a sa bouche tranchante, mais tout en dentelle car rien d'agressif. Et puis il ne tombe à aucun moment dans la caricature du Sauvignon: pas de fruit exotique, pas de végétal mordant,...

Superbe bouteille. Son défaut? Il ne m'en reste qu'une et j'aurais dû m'endetter à vie en en commandant un nombre incalculable de palettes. Après tout, on n'a qu'une vie, non?:whistle:

Gigondas 2012 - Domaine de Verquière (Famille Chamfort):

Pour accompagner un pavé d'autruche & rösti.

C'est une cuvée commercialisée par le domaine avec quelques années en bouteille (là, cette année, ça doit être le 2015 je crois, donc ça correspond au millésime en vente au Château des Tours en gros). Toute la gamme me parait très sudiste et chocolatée, manquant de finesse dans sa jeunesse, mais cette cuvée ressort toujours bien avec ses quelques années de décalage. On m'avait dit que ce Gigondas se gardait 10 ans, je pensais que ce 2012 pouvait aller à 15 ans sans problème. Mais je l'ai quand même ouvert ce soir.

À l'ouverture, nez réduit (cuir, étable), la robe est sombre aux bords très translucides (le Grenache y est pour quelques chose j'imagine, enfin s'il y en a). La bouche est marquée par des tanins fins mais nombreux, qui assèchent tout le palais. L'aromatique est encore un peu serrée à mon gout mais dans un style fondu tout de même.
À table, la viande arrondit les angles au fur et à mesure que le vin se livre sur un fruit cuit assez -trop- classique de ce qu'on retrouve dans la région. L'alcool se fait plus sentir sans déséquilibrer le vin. La finale a gagné en verdeur sur les gorgées bues après le repas. C'est dommage, certainement bu trop tôt. On peut se demander si les tanins se fondront, si cette petite verdeur disparaitra, mais ça reste un vin sympa à table à ce stade.

Merci à ceux qui ont eu le courage de lire un CR à rallonge pur 2 bouteilles!::sos::
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, mgtusi, Gibus, LADIDE78, bibi64, Nicoco, condorcet, Frisette, Pins, Damien72, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck