Nous avons 4067 invités et 50 inscrits en ligne

Restaurant "Table" de Bruno Verjus avec quelques grands vins

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a créé le sujet : Restaurant "Table" de Bruno Verjus avec quelques grands vins

Nous avions prévu de bavarder avec un ami de sujets de vins. Nous sommes trois au restaurant Table, ouvert il y a environ cinq mois par un habitué du restaurant d'Alain Passard qui a eu envie de créer un restaurant selon ses goûts. Le restaurant est petit, mais par une disposition astucieuse des tables, en se serrant un peu, trente couverts ou plus peuvent être servis. On est assis sur des tabourets, la cuisine est ouverte sur la salle et il faut accepter une pénurie de verres à vins lorsque la soirée s'avance.

Cédric a apporté beaucoup de vins. Le blanc est incontournable et il me demande de choisir un rouge entre Cheval Blanc 1973, Haut-Brion 1975 et Château Margaux 1998. Le plus gouleyant sera sans doute le margaux, le plus solide le Graves et le plus incertain le saint-émilion. Le niveau du 1973 est dans le goulot, la bouteille paraît saine, alors, même si l'année fait partie des années très faibles, j'opte pour le Cheval Blanc.

Bruno Verjus, maître des lieux, nous entraîne dans le menu qu'il imagine pour nos vins. L'apéritif se fait avec du foie gras frais sur un Champagne V.O. Jacques Selosse non millésimé. Le champagne est un peu dur et plus court que d'autres "Version Originale" que j'ai déjà bus.

Le Château Carbonnieux blanc 1949 a un niveau haute épaule. Sa couleur est d'un bel or qui ne montre aucun signe d'âge. Il n'y a pas d'ambre dans cet or. Le nez est racé. Au premier contact, le plaisir n'est pas complet mais très vite, le vin va s'animer et devenir généreux, voire glorieux. Il n'a pas d'âge et si l'on disait qu'il est des années 80, personne ne critiquerait cette assertion. Il emplit bien la bouche avec de beaux fruits gorgés de soleil et se montre gastronomique. Sur un tartare de poisson il est très droit. Sur des coquilles Saint-Jacques à la truffe blanche il est voluptueux et d'une rare longueur.

Le Château Cheval Blanc 1973 est une immense surprise. Son nez est intense comme celui d'un vin d'une grande année. En bouche, il a une subtilité qui dépasse tout ce qu'on pourrait imaginer de cette année. Le vin a la noblesse de Cheval Blanc et ce qu'il n'a pas en puissance - et encore en a-t-il suffisamment - il l'a en complexité et subtilité. A l'aveugle, jamais personne ne citerait 1973. Il a une très belle matière, tramée et truffée comme celle d'un vin noble. Et ce qui est étonnant, c'est que le vin est assez trouble et d'une couleur peu rassurante. Une preuve de plus de la magie du vin.
J'ai prévu que les ormeaux seraient accompagnés par le rouge et c'est un choix judicieux. Les ormeaux en lamelle sont superbes. Sur la lotte le rouge est agréable, mais le Carbonnieux est plus pertinent.

Le niveau du 1973 baisse si vite que Cédric me demande d'ouvrir un autre rouge. Je choisis le Château Margaux 1998 car je connais le Haut-Brion par cœur. Le premier nez est riche mais coincé. En bouche, le vin est désespérément trop jeune. Alors qu'il a déjà quinze ans, il est coincé comme un puceau. Il a tous les attributs d'un futur grand adulte, mais ne dégage aucune émotion. Pourtant, le délicieux pigeon rose à souhait aimerait que le vin vibre avec lui.

Le Margaux ne se comporte pas mal avec la délicieuse viande rouge, mais il est temps que je sorte ma botte secrète. Cédric avait tenu à fournir tous les vins mais j'avais dans ma musette un Tokaji 3 Puttonyos de probablement un siècle ou plus. Pourquoi cette datation ? Parce que j'ai acheté ce vin dans un lot de Tokaji hongrois dont la plus vieille bouteille est de 1924 et la plus récente de 1943, mais dont d'autres sont non datées. J'aurais volontiers dit 1930 mais le bouchon dont le bas a pris une forme de béret de travers ne peut pas correspondre à 1930. Il est nettement plus vieux et me rappelle les bouchons des vins de Chypre 1845.

Le liquide est très foncé et un peu trouble, tendance lie de vin. Le nez est exceptionnel car il ya des évocations de noix, un peu de vin de paille, mais il y a surtout un intense réglisse. Le goût est surprenant car il se présente en vagues successives. Il est d'une longueur infinie. Il est doucereux mais très peu. C'est ainsi qu'il fait bonne figure sur la viande rouge qui ne le contredit pas.
Comme nous avons ouvert beaucoup de bouteilles, nous les faisons goûter à Bruno et je propose du Tokaji à une table sympathique. Ceux qui en goûtent sont subjugués par sa longueur.

Le Tokaji est difficile à cerner et à définir à cause de ces vagues qui traversent le palais. Je suis content d'avoir pris un trois puttonyos qui est moins sucré et plus gastronomique.

Cédric donne son verdict que j'approuve : 1 - Château Carbonnieux blanc 1949, 2 - Tokaji 3 Puttonyos # 1910/1920, 3 - Château Cheval Blanc 1973.

En partant, je félicite Bruno Verjus pour la qualité des "à-côtés" des plats, pour la cuisson exacte des légumes bien croquants, Bruno m'a regardé en souriant et a dit : "c'est du Alain Passard bien sûr".

Ce restaurant est sympathique, le propriétaire est aux fourneaux et travaille de beaux produits. Je ne suis pas un grand fan des tabourets, mais c'est un endroit où je reviendrai volontiers, car il est dynamique et offre de beaux plats.

J'ai fait 25 photos des vins et des plats que l'on peut voir ici TABLE


Cordialement,
François Audouze
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4691
  • Remerciements reçus 336

tarkan a répondu au sujet : Re: Restaurant "Table" de Bruno Verjus avec quelques grands vins

Bonjour François, peut être que V.O était d'un dégorgement récent? C'est un peu mon chouchou de la gamme!
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Restaurant "Table" de Bruno Verjus avec quelques grands vins

Très probable.
Alors que ma dernière expérience de V.O. a été superbe, là, c'était trop brut de forge.


Cordialement,
François Audouze
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82358
  • Remerciements reçus 7888

oliv a répondu au sujet : Restaurant "Table" de Bruno Verjus avec quelques grands vins

Portrait
Table de Bruno Verjus, la force de la nature.

www.lefigaro.fr/gast...
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck