Nous avons 1826 invités et 15 inscrits en ligne

Frédéric Berne, Vigneron au Château des Vergers, à Lantignié

  • Fred1200
  • Portrait de Fred1200 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1783
  • Remerciements reçus 4300
Frédéric Berne, Vigneron au Château des Vergers

Frédéric Berne
Les Vergers, 69430 Lantignié
Mobile : 06-83-46-05-06
fredericberne69 @ hotmail.com



www.fredericberne.com

Vignoble de 5 hectares, en conversion à l’agriculture biologique.
Aires d’appellation couvertes : Morgon, Chiroubles, Beaujolais Villages et Beaujolais
21 Aoû 2017 23:03 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fred1200
  • Portrait de Fred1200 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1783
  • Remerciements reçus 4300

Réponse de Fred1200 sur le sujet CR: Frédéric Berne, Les Terrasses 2015, Chiroubles

CR: Frédéric Berne (Vigneron au Château des Vergers), Les Terrasses 2015, Chiroubles

Robe rouge cerise aux reflets violets.

Le nez est sur les fruits mûrs (cerise, mûre), avec une légère note d’élevage.
En bouche, on trouve une belle matière, encore un peu fougueuse, toujours sur ces fruits mûrs, une touche d'élevage, des tanins d’une belle finesse, finale plus épicée avec aussi de l’acidité. Très léger déséquilibre sur l’alcool, qui s’estompe déjà partiellement à J+1.
Un vin à l'aromatique séduisante, qui laisse entrevoir le potentiel de ce vigneron. TB-.

Fred
21 Aoû 2017 23:08 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 669
  • Remerciements reçus 896
CR: Beaujolais-Villages Lantignié - Les Vergers 2016
Bouteille rapidement torpillée avec un copain autours 3 belles andouillettes (parce qu'une chacun, ça fait un peu juste...)

Du fruit à gogo accompagné de tanins ultra fins et d'une délicate acidité qui équilibre le tout : simple mais très efficace.
Un canon de compét' !

Médéric
15 Sep 2017 11:07 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fred1200
  • Portrait de Fred1200 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1783
  • Remerciements reçus 4300
CR: Frédéric Berne, Château des Vergers, Morgon Corcelette 2015

Robe rubis très sombre et très dense.

Nez sur les fruits noirs (cerise noire, mûre, cassis), les épices, quelques notes d’élevage.

Bouche intensément fruitée (toujours cerise, mûre, cassis, un peu de pruneau aussi), avec une matière mûre et charnue, des épices à foison, quelques notes chocolatées, belle acidité en fin de bouche qui apporte une belle fraîcheur ! Bonne longueur.

Par rapport au Chiroubles 2015 du même producteur, je trouve ce Morgon – à ce stade – un peu moins complexe aromatiquement ; en revanche, il y a une belle densité et une grosse fraîcheur pour le millésime. Et puis, c’est jeune … ça va certainement se bonifier avec le temps !

Très bien : 15,5/20 !

Fred
18 Jan 2018 22:15 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 713
  • Remerciements reçus 2491
Etant très amateur de Beaujolais bien fait, j'avais sauté sur l'occasion d'acheter pas mal de trucs de Frédéric Berne lorsqu'en plus ça permettait de soutenir un projet vidéo sur YouTube que je trouve super chouette (la chaîne Vin Stache de Loïc Geoffray en l'occurrence).

Du coup je me retrouve notamment avec 6 Chiroubles 2018 dont la description, plutôt sur la légèreté, donnée par Frédéric Berne en interview m'avait bien parlé, plus une autre caisse avec toutes les autres cuvées 2018 du domaine en un exemplaire, donc je vais pouvoir faire un joli tour d'horizon de ce qu'il propose.

Donc vu que pour les Chiroubles j'en ai plusieurs, je me suis dit que j'allais déjà prendre la température maintenant pour voir où ça en est et que faire des bouteilles suivantes.

CR: Frédéric Berne, Chiroubles "Les Terrasses" 2018

La couleur est d'un violet soutenu, intense, plus coloré que ce que j'aurais imaginé. Ça laisse entrevoir de la matière !
Le nez reste relativement fermé pendant un bon moment et c'est d'ailleurs ce qui m'amène à ma conclusion principale sur cette bouteille : mine de rien, ça a besoin d'air. Une fois aéré on se retrouve avec un profil minimaliste, encore timide, mais qui clairement ne manque pas de complexité. On a un coté sanguin, légèrement jus de viande, qui vient équilibrer les fruits acidulés que seraient la pèche jaune, l'orange sanguine, un peu de framboise. Un peu de violette aussi, mais nettement moins que ce que j'en ai déjà rencontré sur d'autres terroirs qui ont ma préférence, notamment Fleurie bien sûr. Il y a par contre aussi un coté sel, voire même sel fumé/suie qui se devine au nez et qui est très classe, en réalité une certaine minéralité, définitivement.
La bouche est très équilibrée, c'est ça le truc principal qui saute aux yeux. Il y a vraiment de la matière mais la fluidité et la buvabilité sont au rendez-vous également, donc on a vraiment un équilibre textural extrêmement réussi : c'est plein sans être alcooleux, c'est fluide sans être flotteux, c'est charnu sans être accrocheur. L'acidité est on ne peut mieux maitrisée, elle souligne la fraicheur mais ne se fait jamais ressentir en tant que telle. Niveau tanin c'est fin, il y en a peu mais ceux qui sont là sont délicats, plutôt révélés en fin de bouche, et portent la finale sur une certaine longueur. Donc au niveau textural c'est assez parfait, mais au niveau gustatif, à nouveau ce n'est pas encore tout à fait ouvert à mon sens, il y a du fruit, un peu de violette et à nouveau cette légère minéralité saline qui se devinent, mais ça pourrait être plus expressif.

C'est pour cette raison que, pour l'heure, je vais rester sur Bien + / 14.5/20, mais je n'ai aucun doute que d'ici un an ou deux et/ou en m'aidant d'une bonne carafe à l'avenir, l'aromatique sera plus évidente et son plein potentiel s'exprimera. Jolie bouteille donc, plutôt axée sur la finesse, dont je suis curieux de suivre l'évolution.

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LLDA, Kiravi
28 Sep 2020 11:33 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2974
  • Remerciements reçus 9881
CR: Frédéric Berne - Chiroubles - Les Terrasses 2018

Excellente découverte d'un domaine dont j'entends du bien depuis un moment déjà.
Beaucoup de fraîcheur mentholée dans ce vin au fruit éclatant, plus mûre que cerise/groseille, à la matière charnue qu'on mâche avec gourmandise. Du corps, de la vigueur, de la structure, finale à la persistance fruitée. Grand plaisir. Que demander de plus?
C'est délicieux.
Si ça peut aider à situer, j'ai pensé à Jean-Marc Burgaud et à Daniel Bouland. Il y a pire.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, sideway, Papé, LLDA
07 Fév 2021 16:05 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 713
  • Remerciements reçus 2491
CR: Frédéric Berne, Beaujolais-Lantignié "Les Vergers", 2018

Très beau vin.

Pour moi, des trois cuvées de Frédéric Berne goûtées sur 2018 jusqu'ici (après Lantignié Granit Rose et Chiroubles Les Terrasses), c'est la plus réussie.

Couleur superbe, très intense, entre rubis profond et violet (les deux autres cuvées sus-citées étaient beaucoup plus violettes).

Au nez, bien davantage d'évidence aromatique que dans les deux précédents, on est ici sur les fruits noirs et bleus, un côté friand, bonbon, cassis, myrtille, trait réglissé, et surtout beaucoup de violette.

La bouche est à l'avenant, l'équilibre fruit-acidité-tanin est ici absolument idéal, sans la déviance solaire de certains (qui tirent un peu sur la cannelle parfois ...). Le grain de tanin est noble, soyeux, il équilibre le tout sans vouloir les projecteurs braqués sur lui pour autant.

Enfin, la finale est d'une longueur surprenante, plus qu'honorable !

A boire ou à garder !

Très bien - / 15.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LLDA, BATARDO, Kiravi
16 Avr 2021 13:53 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 713
  • Remerciements reçus 2491

Réponse de Gaija sur le sujet CR: Frédéric Berne, Morgon Corcelette 2018

CR: Frédéric Berne, Morgon Corcelette 2018

On continue la série des 2018.

C'est pas mal du tout, le nez offre un fruit noir relativement frais et classe mais sans grande spontanéité.

La bouche en revanche est assez mémorable, une charge tannique encore importante, saillante, poivrée, mais superbement dessinée. Très prometteur niveau strucutre. En l'état ça joue habilement avec votre palais pour vous montrer qu'il y en a encore derrière la pédale, mais sans du tout se rendre austère ou inaccessible à ce stade.

Au niveau gustatif, on est en plein dans la représentation de Morgon avec un fruit noir frais et intense (mûre, myrtille, prune mais pas pruneau confituré comme dans certains grenaches chauds), puis un cortège plus "masculin" de réglisse, de poivre, voire de graphite. Jolie acidité pour balancer.

L'accord très simple avec des burgers bien régressifs a bien fonctionné.

Peut encore clairement attendre.

Bien + / Très bien - / 15/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LLDA, Kiravi
03 Juil 2021 13:57 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2974
  • Remerciements reçus 9881
CR: Frédéric Berne - Beaujolais Lantignié - Granit Rose 2019

Robe rubis/pourpre/violine, translucide. Allez vous faire une idée avec ça...
Nez immédiat, fruité cerise, fleuri avec au début une touche de bonbon acidulé puis à l'aération quelque chose de l'ordre du frais végétal.
Bouche charnue qui se mâche, matière fruitée cerise bien mûre, joli volume, du corps, une certaine puissance. On n'est pas que dans le gouleyant. Des tanins encore assez marqués quoique mûrs et poudrés disent qu'il y a de quoi attendre tranquillou. Belle rétro acidulée.
Très bon. Est descendu plus vite que le saucisson.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, jd-krasaki, LLDA, Fred1200
10 Sep 2021 22:14 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2974
  • Remerciements reçus 9881

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Frédéric Berne - Morgon Corcelette 2018

CR: Frédéric Berne - Morgon Corcelette 2018

Dire que je m'étais promis de ne plus toucher à mes Beaujolais 2018 parce qu'ils étaient en voie de fermeture...

Robe plutôt sombre, assez nettement violacée.
Nez gorgé de fruits du genre noircissant, graphite. Idée qu'on va en prendre plein la bouche.
Effectivement, ça envoie du fruit en masse. La bouche est remplie d'une matière ample, charnue, qui se mâche. C'est d'une grande gourmandise avec un profil presque sudiste et il faut admettre que si c'est bien bon, la finale chauffe tout de même un peu.
Il faut donc veiller à la température de dégustation.

Est-ce que la garde pourrait apporter à ce vin un supplément de finesse?

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, breizhmanu, Moriendi, Papé, LLDA, BATARDO
24 Sep 2021 18:23 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 713
  • Remerciements reçus 2491
On continue la série des 2018 ...

CR: Frédéric Berne, Beaujolais-Lantignié "Les Bruyères" 2018

Frédéric avait clairement dit en interview en 2019 que, mis à part Harmonie, c'était sans doute la cuvée à attendre un an ou deux avant de tâter. Ce que j'ai fait donc, en me doutant que ce serait sans doute encore un peu jeune.

Le jour de l'ouverture c'est déjà franchement bien, mais plutôt sur la réserve aromatiquement.
Dévoile déjà un joli tanin poudré en bouche, assez présent (un peu moins saillant que dans le Morgon mais quantiativement c'est proche), et aromatiquement on est en effet sur un profil plutôt concentré avec notes de coca-cherry et réglisse.

Mais le dernier tiers de bouteille regouté à J+1 est juste ouf, quelle ouverture aromatique, quelle classe, iris, açaï, réglisse, violette, myrtille, sloe gin, chewing-gum bleu acidulé, vieux rhum ambré, chocolat, tanin encore plus équilibré qu'avant, ça envoie du LOURD.

A attendre ou à ouvrir pour le lendemain.

Bien + / Très bien - / 15/20 le jour-même
Très bien + / 16.5/20 le lendemain

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, gege, BATARDO, Kiravi
20 Déc 2021 12:18 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 801
  • Remerciements reçus 2256
CR: Frédéric Berne – Chiroubles – Les Terrasses – 2019 :

Robe pourpre, reflets et disque violines, brillante. Nez frais, panier de fruits rouges. 
Bouche équilibrée, fruitée, cerise, framboise, soyeuse. Très facile d'accès.
Finale assez longue et salivante. B-TB 15/20. Accord sur une langue de veau.

Thibaut
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, BATARDO, Fred1200, Kiravi
02 Jan 2022 21:47 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3644
CR: Frédéric Berne – Chiroubles – Les Terrasses, 2020

 


Bouteille bue sur 3 jours et terminée ce soir.
Un nez gourmand, au fruité expressif et bien mûr, profond, principalement sur la cerise mais aussi la framboise. Un trait fleuri vient compléter le tout.

En bouche, c’est toujours un fruité plaisant et fluide qui tapisse le palais de l’heureux dégustutateur. C’est friand, confortable, gourmand, belle finale avec rétro léger élevage bien intégré. Ca glisse littéralement tout seul !

Bon moment avec cette bouteille passe-partout au bon sens du terme, qui fera parfaitement son office pour un apéro, une viande rouge, fromages...

Garde : à boire maintenant sur la belle jeunesse du fruit ou attendre 3-4 que l'ensemble s'affine.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, LLDA, BATARDO, Fred1200, Kiravi
09 Aoû 2022 22:33 #13
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2974
  • Remerciements reçus 9881
CR: Frédéric Berne – Beaujolais Lantignié - Pierre Bleue 2020

Le nez au dessus du verre: du fruit rouge profond, une impression de compacité, de matière dense avec un soupçon fleuri. Quelque chose qui dit qu'on n'est pas là pour rire.
La bouche est pleine de matière, le fruit toujours rouge mais la myrtille n'est pas loin. Aucune lourdeur, toutefois c'est un vin assez puissant fait pour la table. Ma douce est surprise quand je lui annonce un Beaujolais. Elle s'attendait à plus sudiste. Il faut dire qu'on est loin du Beaujo acidulé. L'équilibre est préservé car il reste suffisamment de fraîcheur pour garder le vin digeste. Des tanins assez conséquents, très mûrs, relativement astringents mais intégrés, précèdent une finale fruitée qu'on pourrait continuer à mâcher.
C'est bon, très mûr, avec un potentiel de garde certain.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Vaudésir, Papé, LLDA, BATARDO
20 Sep 2022 21:35 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2974
  • Remerciements reçus 9881
CR: Frédéric Berne – Beaujolais Lantignié - Pierre Bleue 2018

La robe est sombre, violacée au bord, opaque.
Le nez est rapidement éclatant de fruit, cerise noire/cassis, légèrement floral, sur un fond minéral qui évoque le graphite.
La bouche montre une puissance certaine et des tanins très présents qui corsètent le fruit avant de s'atténuer quelque peu avec l'air sans disparaître. Ils sont alors bien contrebalancés par la matière mûre et charnue soutenue par une jolie fraîcheur et ce trait persistant de graphite. On n'est pas dans le gentiment acidulé mais la gourmandise est là, évidente, comme l'envie de se resservir.
La finale se prolonge un bon moment sur un fruit généreux jusqu'au bout.
C'est très bon aujourd'hui après aération mais on peut attendre 1 an ou 2. Le fruit ne devrait pas se carapater tout de suite.
 

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, sideway, LLDA, BATARDO
20 Avr 2023 21:06 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2974
  • Remerciements reçus 9881
CR: Frédéric Berne – Chiroubles - Les Terrasses 2019

Nez immédiatement fruité peu à peu dominé par la fraise, fragrances de cerise noire, fleurs. Un bel ensemble qui donne une impression douceâtre.
La bouche est marquée par une grande fraîcheur et se montre aussi fruitée qu'attendu, avec des tanins mûrs mais encore nets et astringents en dégustation pure. Finale contenant une dose d'acidité qui soutient le fruit, toujours fraîche. Il y a plus de fraîcheur qu'en 18 et 20, ça cogne moins, c'est moins orienté plein sud malgré l'important volume qui se mâche. Pour un petit Bojo acidulé, on ira ailleurs.
Ce très bon vin accessible aujourd'hui peut être attendu quelques années sans stress. Quant à une éventuelle phase de fermeture, qui boira verra....

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, breizhmanu, LLDA, BATARDO, Manas
11 Jan 2024 18:46 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jojobiscotto
  • Portrait de Jojobiscotto
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 444
  • Remerciements reçus 200

Réponse de Jojobiscotto sur le sujet CR: Frédéric Berne - Lantigné cuvée Harmonie 2018

CR: Frédéric Berne - Lantigné cuvée Harmonie 2018 

Bouteille que j'ai longuement désiré ouvrir, tant le coup de cœur pour le vigneron était grand. J'ai pu faire le tour de ses cuvées et je dois dire que sur 2018, c'est merveilleux, contrairement à 2020 qui est à attendre pour la majorité des cas. 

La cuvée Harmonie est issue des plus belles parcelles de pierres bleues et granit rose de Lantigné, et le ressenti en est une réelle harmonie ; on a de la matière, et de la finesse à la fois. 
La robe est étonnamment jeune, encore sur un soupçon de violet / tend doucement vers le rubis. De quoi me rassurer grandement en ce qui concerne les conditions de ma cave. 
Le nez est relativement complexe entre une pointe de cacao, de mûre, mais surtout de cerise. 
La bouche est belle, dès l'attaque avec une belle acidité, qui offre ensuite un volume étonnant pour un Beaujolais. L'aromatique est assez primaire encore et surf sur le bonbon Krema à la cerise, le cacao et un peu de vanille. On a une salinité folle en finale. Ça paraît très simple, mais ça fonctionne parce que c'est très bien fait et ça accompagne à merveille un burger maison avec un steak haché maison roulé aux herbes de Provence. 

C'était ma seule bouteille, et je trouve le RQP excellent, je pense qu'il tiendra encore très facilement 5 à 10 ans pour offrir de belles choses. 
Bon dimanche à tous 

 

Joe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LLDA, BATARDO, Kiravi, Ilroulegalet
11 Fév 2024 13:44 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21902
  • Remerciements reçus 6135
CR: Frédéric Berne - Lantigné Les Pierres Bleues 2022

Bouteille bue sur plusieurs jours.

Un joli nez de fruits rouges bien ouvert (un peu la marque de fabrique du millésime) et une matière étonnamment dense, voilà ce qui caractérise ce vin très sérieux.

Ce vin de Berne, je l'ai bu en Suisse, c'est mon côté ours.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Agnès C, LLDA, BATARDO, Kiravi, Jojobiscotto
16 Fév 2024 15:18 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux