Nous avons 1300 invités et 43 inscrits en ligne

New LPV Paris soirée N° 66 Soirée virtuelle 2.0 - Bourgognes Régionaux en période de confinement

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a créé le sujet : New LPV Paris soirée N° 66 Soirée virtuelle 2.0 - Bourgognes Régionaux en période de confinement

Bonjour ,

Nouvelle soirée virtuelle qui c'est tenue pour notre petit groupe, bien que certains ait eu du mal à trouver dans leurs caves des génériques, je leur aurai proposé 1 er ou grand cru il y en aurait eu à profusion mais gardons les pour nos retrouvailles réelles.

Bourgognes Régionaux en période de confinement

François N°2

Domaine Rion Jean-Charles Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Chardonnay Les Millottes 2018 :
La robe or pâle offre quelques reflets orangés. Au nez, c’est tout de suite très flatteur, avec une belle intensité florale offrant un joli bouquet de fleures blanches. On retrouve également des notes de pommes et d’agrumes (zest de citron) lui procurant beaucoup d’allure. J’avoue que je suis tout a fait conquis par ce nez à la fois très aérien et intense. En bouche l’attaque et bien beurrée, bien grasse alliant la fraicheur à la rondeur du beurre. Une mâche intéressante mais trop courte finissant sur des notes plus acide permettant néanmoins une certaine tension jusqu’en fin de bouche. Tout cela était effectivement très bon mais on reste quelque peu sur sa faim tant les arômes étaient présents. (Je ne suis pas sur que cette cuvée soit d’une grande garde).
Un générique comme on aimerait en trouver plus souvent. Et à ce prix là autant ne pas se priver.

Stéphane( Vaudésir)

Domaine Mongeard-Mugneret Bourgogne Aligoté 2017 :
A défaut d’ouvrir un Echezeaux du domaine on fait un 360° pour cet aligoté qui présente une robe jaune paille, limpide, nez très légèrement floral à l’ouverture, pommes puis d’agrumes murs, citrons et clémentines, le début de bouche propose un beau gras qui s’allonge progressivement sur une fraicheur citronnée et salivante, la finale terminant sur une belle maturité et sans amertume. Très bon cet aligoté comme dirait Sylvain.

Manu ( voixdor)

Domaine Emmanuel Rouget Hautes Cotes de Beaune Chardonnay 2017 :
Couleur paille peu soutenue, nez floral, une pointe de beurre, des fruits jaunes pas trop murs, un soupçon de citron et un léger iodé, assez proche d’un Chablis. Bouche avec une attaque nerveuse, puis vient un peu e gras soutenu par une jolie acidité. C’est équilibré mais un tout petit peu de verdeur végétale et de chaleur en finale me font penser que ce sera meilleur d’ici 1 ou 2 ans.
C’est dores et déjà très buvable, un parfait vin d’apéritif, n’y voyer rie de péjoratif, ça prépare les papilles………ça appelle un vin plus grand, au vu de l’appellation je monterai volontiers ma note de bon à très bon sans hésiter.

Pierre ( pierrelepecheur): la pèche est ouverte lundi MiaM!

Domaine Méo-Camuzet Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Chardonnay Clos Saint Philibert 2017 :
Au nez assez surpris par un arôme de coin, de pomme golden, c’est mur, c’est un vin plein mais pas plat. Il y a une belle matière qui est joliment tenue par une acidité qui ne se fait pas sentir. Très, très joli vin que j’ai beaucoup aimé par simplicité.

François N°1 ( francois_999)

Domaine François Carillon Bourgogne Chardonnay 2017 :
Alors au nez très chardonnay, fleur blanche et un poil de citron, en bouche il y a une belle trame acide qui évoque un coté Chablisien, longueur en bouche moyenne. Jolie bouteille, bien faite plutôt sur l’acidité (maitrisée) pas étonnante vu le style du proprio et du millésime.

Cédric

Domaine Pierre Morey Bourgogne Chardonnay 1998 :
Nez un peu de vieille cave, poussière, champignon…….. , bouche très ample moyennement grasse, encore citronnée, mais le gout de cave domine encore en bouche. Encore un d’acidité donc un squelette bien présent finissant sur une belle longueur. La structure de ce vin est très belle, dommage que les arômes aient évoluées vers des notes moyennement attrayantes. Si on met ces arômes à part, le toucher en fin de bouche est à mon avis exceptionnel pour un bourgogne régional vieux de 22 ans.

Domaine Pierre Morey Bourgogne Pinot noir 2018 :
Le rouge…… c’est l’inverse : le pinot gazait à l’ouverture la vieille pour lui laissé le temps de se détendre, nez agréable pour les arômes, belle corbeille de fruit au nez et en bouche, la cerise et la mure domine légèrement.Mais la structure n’est pas très en place, des tannins fins mais un peu verts, la bouche s’arrête net et une fois les arômes des fruits dissipés c’est court, trop court.

Stéphane ( Vaudésir)

Domaine Goisot Bourgogne Côte d’Auxerre Pinot Noir 2018 :
Servie un peu trop fraiche, robe rubis, un peu mat, le nez sur les fruits rouges acidulés, cerises griotte, groseille et notes végétales, la bouche ressemble en tout point au nez , toujours axé sur ces fruits rouges acidulés et une finale typée queue de cerises qui apporte une légère amertume, les tannins sont fins, c’est délicat et léger , re-dégusté le soir à bonne température, changement radical le vin retrouve sa maturité (cerises mures) perd ce coté acidulé, végétal queue de cerises et prend des notes fumées et épicées, de la densité conforme à me première dégustation en février, vraiment très bien pour une entrée de gamme.

Vivien (vivienladuche)

Domaine François Confuron-Gindre Bourgogne Pinot Noir 2017 :
La robe est d’un beau rubis. Le nez exprime la cerise rouge mure, la mûre justement la pivoine, c’est très floral puis vient la ronce et une toute petite pointe d’élevage, c’est très flatteur et appelle à porter le vin en bouche. Franchement la bouche est d’une gourmandise absolue, un jus croquant, de belle mâche, souple, simple mais purement efficace avec un fruit +++, cerise griotte délicieuse, fraise mure, crème de framboise, petite touche de sureau et vanillée. Le touché de bouche est fin avec une acidité juste. Le vin possède du volume et une belle longueur avec une finale saline remarquable.
Chouette canon au coefficient de torchablité redoutable. Clairement un des plus beau RQP qu’il m’ait été donnée de rencontrer, TB ++

Stéphane (Vaudésir)

Domaine Huguenot Bourgogne Pinot Noir Cote d’or 2017 :
Robe, rubis très claire, une infusion, le nez est mur sur la cerise bigarreau et fraiche, on retrouve cette fraicheur en bouche avec une structure légère mais non dénuée de constitution, les tanins sont fins, les arômes du nez se retrouvent en bouche, de la cerise fraiche, pointe queue de cerise, légèrement végétal, un vin en finesse, plus simple, mois complet que le bourgogne 2017 de Confuron-Gindre que j'ai eu l'occasion de dégusté, moins dense que le Goisot 2018 mais par les températures actuelles fait correctement son office. Bien mais sera peut-être meilleur avec un peu plus d’ouverture.

Vivien ( vivienladuche)

Domaine Olivier Morin Bourgogne Pinot Noir Chitry Vau du Puits 2015 :
Robe rubis assez claire, le nez évoque la cerise, la rose, le bonbon, la grenadine avec une petite touche poivrée, un peu de ronce de la mure, une pointe végétale mure. La bouche est toute en subtilité, en légèreté, en grâce finement poivrée avec une fine acidité, beaucoup de fruit, de la grenadine, de la fraise, de la framboise, de la cerise rouge, de la pivoine, de la fraise des bois. C’est un vin frais, gourmand, finement épicé, sapide avec un petit coté lacté crémeux avec beaucoup de mâche. Vraiment la meilleure définition de ce vin c’est la finesse. Très bon !!!

François N°2

Domaine Claude Dugat Bourgogne Pinot Noir 2014 :
La robe est rubis plutôt sombre et dense. Au nez, ce sont rapidement des senteurs végétales de champignons, sous bois et mousse d’arbres qui s’exaltent, pour progressivement s’ouvrir sur les fruits rouges. Une légère note mentholée vient conclure les senteurs. L’attaque en bouche n’est pas aussi franche que ce qu’on pressentait mais une certaine matière se développe avec une persistance importante des tanins encore puissants. Un volume dense se développe ensuite en bouche mais assez peu aromatique. Quelques notes de petits fruits, fruits rouges et mûres se laissent découvrir d’une matière intense mais somme toute assez austère.

Voila qui termine cette compilation de bourgognes régionaux

Bonne fin de confinement à tous.

Stéphane
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Super-Pingouin, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, alain_vin, FloLevBen, vivienladuche, romu, sebus, starbuck, Raisin breton, leteckel, POP, Pins, Kiravi, Garfield, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6697
  • Remerciements reçus 3977

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : New LPV Paris soirée N° 66 Soirée virtuelle 2.0 - Bourgognes Régionaux en période de confinement

Ouah ! Uniquement de belles maisons et de bons vignerons !
Cela confirme que l'on peut faire de très bons Bourgogne régionaux ou sous-régionaux.
Parfois à un prix élevé, mais heureusement pas toujours !

Jean-Loup
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux