Nous avons 505 invités et 10 inscrits en ligne

Week-end au vert dans le fin fond de la brousse... le retour !

  • Messages : 3278
  • Remerciements reçus 264

iceteayer a créé le sujet : CR:Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

[size=large]Week end au vert...[/size]
[/b]

On se retrouve en off dans le fin fond du parc régional du Forez pour se ressourcer le temps d'un week-end totalement déraisonnable mais tellement fantastique.

On sera 3, et les bouteilles seront bues sur 3 repas, pas d'aveugle.
Les commentaires seront succincts.
Le tout entrecoupé d'une p'tite cueillette de girolles pour la sauce du samedi soir, de quelques tranches de saucissons, rillettes artisanales, fromages, côte de bœuf et autre magrets de canard... Que de bons produits pour la santé quoi!

Un moment excellent, gravé hors du temps et des soucis de la vie.
Qu'est ce que c'était bien putain!

En route?



[/img]
Il est temps de démarrer les hostilités!

Dagueneau - Blanc fumé de Pouilly 2013
Un vin tendu, frais, citronné et assez variétal
Parfait en apéro pour lancer les hostilités!
On trouve aussi bon pour 3 fois moins cher ceci dit...

Château Puech-Haut, Tête de Belier Blanc 2013
Alcooleux et déséquilibré

Guffens-Heynen, Saint-Véran "Clos de Poncetys" 2008
Un vin gourmand, riche mais équilibré.
Beaucoup de gourmandise et une vraie longueur
Top! (tu)

Georges Vernay, Saint-Joseph "Terres d'Encre" 2013
Superbe nez, poivre, violette, fruits rouges et noir. Beaucoup d'intensité.
Bouche pure, longue, fraiche sur les fruits rouges
J'adore! (tu)
[/img]
Côte de bœuf de l'espace : before!

Marcel Lapierre, Morgon 2009 (avec soufre)
Nez un peu plus fermé que le précédents, mais avec des beaux arômes de fruits noirs, myrtille, mûre.
Bouche excellente, fraiche, pure, précise. Finale finement poivrée.
J'adore aussi! (tu)

Bel Air-Marquis D'Aligre 1986
Nez assez évolué.
Bouche sans matière, fluide...
[/img]
Côte de bœuf de l'espace : after!

Domaine Tollot-Beaut, Corton 2006
Nez excellent là encore, c'est complexe, fruité, ouvert et expressif.
Bouche gourmande, fruitée, précise, super pinot!
J'adore! (tu)

Mas Amiel, Plénitude L09
Un peu de mal avec ce type de vin mais c'est bien fait et plutôt bon en fin de repas.

Château Carbonnieux 2007 (blanc)
Robe bien dorée
Nez riche mais citronné aussi
Bouche gourmande, fraiche

Domaine Vacheron, Sancerre "Belle Dame" 2006
Léger boisé au nez, fruits noirs et rouges confits
Bouche structurée, jeune encore.
[/img]
On est pas bien là?

Château La Lagune 2003
Un joli bordeaux, à maturité, assez droit.
Ça manque peut être d'un peu de mâche et de gourmandise

Louis Jadot, Corton Pougets 2001
Acide et pas bon

Domaine Jessiaume, Santenay 1er Cru Gravières 2005
Très joli pinot, fruité, élégant, belle matière
Finale fruitée et classe

Joseph Drouhin, Beaune Clos des Mouches 2005 (blanc)
Excellent nez, finement grillé, amande, fruits blancs et jaunes.
Très belle bouche, équilibrée, gourmande, fruité
Miam! (tu)
[/img]
C'est le moment de partir aux champignons si on veut pas avoir l'estomac vide ce soir!

Fonsalette 2008
C'est du reynaud quoi...
Honnêtement c'est très bon, bien fait.
Mais totalement putassier et vite écœurant à mon goût
D'ailleurs, c'est pas le vin que je viderais seul, alors que les 3 suivants...

Vincent Pinard, Sancerre "Charlouise" 2011
Très beau pinot, moins boisé que le Vacheron, plus classe et fruité
Bouche parfaite, suave, fruits rouges...
J'adore! (tu)
[/img]
Après une chasse aux champignons "à la voiture"... Ouf! On est pas fanny!

JM Stephan, Côte-Rotie "Côteaux de Tupin" 2005
Nez superbe, magistral d'élégance, d'évidence, sur la rose, la violette, le poivre fin, la cerise juteuse, le menthol....
Nom de dieu qu'est ce que ça sent bon!
La bouche est fondue, la matière est suave, le fruit est là.
C'est magnifique, quel grand vin! (tu)(tu)

Pierre Gaillard, Côte-Rotie "Rose Pourpre" 2003
Nez qui renarde un peu plus que le précédent, avec la cassis, la violette, plus concentré.
Mais quelle bouche!!!!
Pffiou d'une intensité incroyable, du fruit d'une superbe pureté, du plaisir, des tanins de velours.
Longueur interminable
Là aussi, un très grand vin! (tu)(tu)

Roc d'Anglade 2012
Bien mieux après 3 jours d'ouverture.
Le vin trop brut au départ est désormais super fondu, suave, gourmand.
A garder sereinement ou à carafer longuement si ouverture.
[/img]




Et voilà... c'est déjà fini.
Je crois qu'on a passé un week-end fantastique, loin de tout, entre potes avec la guitare, les blagues, les histoires.... la vie quoi!
Vite, vite qu'on recommence!

Merci les gars

julien
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26039
  • Remerciements reçus 841

Luc Javaux a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Je vois qu'il est désormais de bon ton de casser du Reynaud... Bonne nouvelle pour ceux qui aiment... ;)
Pour le reste, merci pour les notes, comme toujours intéressantes.

Luc
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3278
  • Remerciements reçus 264

iceteayer a répondu au sujet : Re: Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

C'est pas question de casser du Reynaud.
Juste que, pour moi, c'est dans 90% des cas toujours la même aromatique que je trouve vite écœurante. C'est tout.
Mais ce vin avec des qualité indéniables comme je l'ai écrit plus haut.

julien
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3278
  • Remerciements reçus 264

iceteayer a répondu au sujet : Re: Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Et heureusement au final qu'on a pas tous les mêmes goûts, ça t'en laisse plus comme ça ;)

julien
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26039
  • Remerciements reçus 841

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Il est clair que les vins de Reynaud ont un style reconnaissable. Avoir un style ne me semble cependant pas être un défaut. Mais c'est vrai qu'on peut ne pas aimer.
Dommage que ton CR ne parle que de cette aromatique qui te semble écœurante, sans un seul mot sur les qualités en bouche, qui sont tout de même autrement plus importantes, du moins à mes yeux.

Luc
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 13

toubib063 a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Bonjour,
Le Fonsalette 2008 était ouvert 24 heures avant, à température idéale. Je l'avais amené pour faire enfin goutter à Julien mon "Reynaud" préféré du moment... mais rien n'y fait, il n'a pas craqué...
Il est évident que Fonsalette 2008 a tout pour lui : fraicheur, matière, équilibre. Bouche ample, équilibrée, d une finesse et gourmandise incroyables... mais là, je ne suis pas non plus objectif, car moi j'adore... Luc, Julien a aimé ce vin, mais il n'en est pas fan, et loin de là. C est juste une question de gout, sans tomber dans la parano "anti Reynaud", il n'est juste pas fan...

Oh que oui, que ce WE nous a fait du bien, et en appelle plein d autres...

Pas de note évidemment, mais un grand bravo aux deux côte-Roties Pierre Gaillard, "Rose Pourpre" 2003, et JM Stephan, "Côteaux de Tupin" 2005[/color], assez différents dans leur style (le premier plus charpenté, plus de matière que le second), mais tous deux au top de leur maturité, de très grands vins. Ma préférence allant sur celui de Pierre Gaillard pour son cassis croquant envoutant...
Grosse déception pour le BAMA 86, sans vie. Il est possible que se soit un soucis de bouteille, mais les 3 achetées sur IDW étaient identiques hélas... si d autres personnes ont une autre expérience sur un BAMA 86 récemment, je suis curieux de la lire.

Sinon, Merci Julien de ton compte rendu, qui retrace d une part le moment superbe passé tous les trois, et le ressenti que j'ai eu aussi pour la plupart des vins, fonsalette exclus évidemment... ;):D:D

Respectueusement
Pascal
La vie est trop courte pour boire de mauvais vins...
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 574
  • Remerciements reçus 138

f.aubin a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

21 bouteilles à 3 pour 3 repas (:P)
Faut pas faire une prise de sang le lundi matin les gars !!!
Quel beau week-end entre potes, bravo !!!

LPVment,
Franck

LPVment,
Franck
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 408
  • Remerciements reçus 128

Lomax a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

pfff... je suis envieux!

Harry, ancien Turons, ancien Orléanais, nouvellement Varois
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 486
  • Remerciements reçus 0

guillaume28 a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Concernant le Fonsalette, et le sentiment d'être un peu écoeuré par le style Reynaud, j'avoue partager cette sensation avec Chateau et Domaine des Tours: j'ai adoré le 2011 il y a un an, puis en ai abusé, et me suis lassé... au point d'avoir un peu de mal aujourd'hui, même avec le 2012. Sensation que je n'ai pas avec le Vacqueyras 2008 ceci dit... J'espère me réconcilier avec ce château, j'en ai quand même pas mal en cave

Guillaume
Givry-maniac, Rhône-addict, Aniane-lover
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 13

toubib063 a répondu au sujet : Re: Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Petit retour sur le Château Carbonnieux 2007 (blanc)

Notre troisième acolyte m'a envoyé un retour sur le carbonnieux bu ce jour (72 heures après ouverture). Le soir de l'ouverture il etait très frais sur le pamplemousse, le citron, belle acidité et élégance. Après 72 heures, il tendrait maintenant vers l'orange sanguine, l'accacia, les fleurs blanches, une aromatique plus riche. Bel equillibre semble t il. Une ouverture voire un carafage prolongé fera du bien à votre futur Carbonnieux blanc 2007.

Respectueusement
Pascal
La vie est trop courte pour boire de mauvais vins...
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 693
  • Remerciements reçus 34

alain_vin a répondu au sujet : Re: Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

guillaume28 écrivait:
> Concernant le Fonsalette, et le sentiment d'être un peu écoeuré par le style Reynaud, j'avoue partager cette sensation avec Chateau et Domaine des Tours: j'ai adoré le 2011 il y a un an, puis en ai abusé, et me suis lassé... au point d'avoir un peu de mal aujourd'hui, même avec le 2012. Sensation que je n'ai pas avec le Vacqueyras 2008 ceci dit... J'espère me réconcilier avec ce château, j'en ai quand même pas mal en cave

Si ça peut te rassurer, j'ai eu la même expérience, j'ai bu beaucoup de bouteilles pdt 6-12 mois et je m'étais lassé. J'ai attendu un peu et le plaisir est revenu, depuis j'en bois un peu moins mais à chaque fois c'est un plaisir.
Il semblerait que je sois un des seuls qui n'ait pas été emballé par le Vacqueyras 2008. Je l'ai trouvé mieux que 2004/05 que j'ai bien du mal à boire, mais faut quand même supporter l'alcool en finale...

Alain
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19950
  • Remerciements reçus 667

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

à boire à 13/14 degrés pas plus Alain.
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3278
  • Remerciements reçus 264

iceteayer a répondu au sujet : CR: Week-end au vert en hiver : Acte 2.

Il y a un an et demi, nous passions à 3 un moment hors du temps avec Pascal et Gael. On recommence cette fois ci en plein hiver, et avec Olivier en plus.
Que dire si ce n'est que cette parenthèse entre amis fait du bien, totalement déraisonnable, avec viandes, tripes, charcuteries et fromages à foison.
Il faut aussi noter qu'il y a eu quelques battle sympathiques: Côte de Beaune, Nuits-Saint-Georges, Echezeaux, Côte-Rotie, Hermitage et Sauternes.

Repas du vendredi soir

Domaine Albert Mann – Riesling 2014 « Cuvée Albert » : Comme d’habitude très bon, pas trop pétrolé, du fruit, un peu gras mais tendu. Top !

Marc Colin – Chassagne-Montrachet « Encegnières » 2011 : Plat et peu de plaisir, surement une bouteille à problème?

Moncalmes blanc 2011 : Assez riche avec des arômes exotiques.

Vincent Pinard – Grand Chamarin 2011 : Un sauvignon superbe, avec du fruit de la passion et de l’ananas, citronné, bouche équilibrée, matière et longueur. Top ! (tu)

Première battle avec les échezeaux, et le groffier comme entrée en matière.

Robert Groffier – Gevrey-Chambertin 2012 : Encore jeune et assez primaire mais beaucoup de plaisir, de la matière et belle pureté sans bois ! A attendre encore

Georges Noellat – Echezeaux 2012 : Hyper boisé, aucun plaisir malgré la belle matière et la longueur. Le lendemain, le bois a disparu et on a un beau fruit et toujours ces qualités de bouche ! A attendre

Anne Gros – Echezeaux 2008 : Nez superbe de grand pinot, fruits rouges, pointe de ronce, un peu d’évolution. Bouche plus acide mais ça reste top avec du plaisir !

Passons aux Nuits!
Jean Tardy – Nuits-Saint-Georges VV « Bas de Combe » 2012 : J’adore, moins épicé qu’en juin, beaucoup de fruit, de la matière, belle finesse. Top ! (tu)

Domaine Lécheneaut – Nuits-Saint-Georges 2010 : Encore jeune, beau potentiel avec une belle élégance malgré la matière. A attendre

Méo-Camuzet – Nuits-Saint-Georges 1er Cru Murgers 2008 : Un nez sur la rose et le pot-pourri, envoutant ! La bouche a une belle matière élégante, pas trop acide. Top ! (tu)

Les Sauternes!

Raymond-Lafon 1997 : Grand sauternes, d’une rare élégance, sans aucune lourdeur, beaucoup d’agrumes confit, abricot. Top ! (tu)

Guiraud 1995 : Plus sur le miel, rond et riche mais bien équilibré quand même. Moins de longueur.

Suduiraut 1990 : Celui que j’ai le moins aimé, trop riche et lourd.

Repas du samedi midi

Sancerre Caillottes Cotat 2016: Très dur à boire, assez acide. Trop pour moi.

Domaine du Vissoux - Fleurie "Les Garants" 2009 (magnum) : Belle couleur, du fruit, gourmand, tanins juteux, de la mâche. Avec les tripes c’était parfait ! (tu)

Repas du samedi soir!

Henri Germain – Meursault 2012 : Début de mort oxydative, très plat… je suis dégouté.

Christian Faurois – Bourgogne 2008 : Très beau générique, avec du gras mais de la fraicheur aussi.

Drouhin Beaune Clos des Mouches 2002 :
Lourd, boisé, bof. Bien meilleur le lendemain.

Drouhin Beaune Clos des Mouches 1999 : Très très beau, avec une belle tension, pas de bois, grosse longueur. Excellent.

On attaque les côte-rotie!

Jamet – Cote-Rotie 2009 : Attention missile ! Nez dantesque sur les fruits noirs, l’olive noire, la garrigue. Bouche superbe, avec du fruit, de la rondeur et la tension finale qui étire le vin. Grand ! (tu)

Rostaing – Landonne 2009 : Nez un peu écurie, austère encore, poivré et cassis, encore compact. Bouche charpentée, tanins plus présents et secs. A attendre !

Jaboulet – Croze Raymond Roure 1999 : Ça c’est top aussi, beaucoup de classe pour ce vin à maturité, encore du fruit, un peu sur l’anchois, salin presque.

En avant les Hermitage!
Hermitage Colombier 2007 : Celui que j’ai le moins aimé, un peu trop boisé et puissante.

Marc Sorel – Hermitage Gréal 2001 : Grande syrah ici aussi à maturité, olive noire, fruits noirs encore un peu confit, violette, floral. Bouche suave et douce, fine acidité. Longueur +++ Que c’est grand (tu)

Beaucastel 2003 : Assez riche malgré un beau fruit.

Guilhem Gaucelm 2013 : Très épicé, girofle, poivre, cerise confite. Bouche riche et charnue mais acidité présente. Très bon à attendre.

Merci à tous et particulièrement à Pascal pour l'organisation (et pour les verres de qualité...:D ), et à bientôt pour la troisième! ;)


julien
#13
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, didierv, podyak, LADIDE78, TIMO, Vaudésir, Psylo, tomy63, toubib063, Frisette, starbuck, leteckel, jclqu, LoneWD, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1703
  • Remerciements reçus 67

philippe loiseau a répondu au sujet : Week-end au vert en hiver : Acte 2.

Julien,
Est-ce que les sauternes avaient "mangé" leurs sucres ?

Philippe LOISEAU.
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 753
  • Remerciements reçus 620

LoneWD a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Sacrée week-end et sacrée sélection. Le week-end dernier j’ai également ouvert le NSG VV « en bas des combes » de Tardy et je me retrouve totalement dans ton commentaire. Penses-tu qu’il puisse s’ameliorer avec le temps ? Il doit m’en rester une bouteille et c’est tellement bon maitenant que je l’ouvrirais bien incessamment sous peu :P

Rémy
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2849
  • Remerciements reçus 964

tonioaja a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Et Bin, on emmerde pas !

Niveau préparation, les Sauternes avaient été ouverts 24h à l'avance j'espère !

Antoine (passionné tout court ).
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4221
  • Remerciements reçus 1289

Vaudésir a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Julien,
Lécheneaut pas Lachaux B)
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3278
  • Remerciements reçus 264

iceteayer a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Je dirais qu'ils avaient tous du sucre encore. Le Raymond Lafon digeste et aérien, le Suduiraut riche et pataud.
Bouteilles ouvertes le soir même Antoine, mais bues sur les 3 repas.

Pour le Tardy....ça peut sûrement attendre. Est-ce que ça vaut le coup, peut-être.. mais c'était top là! Au contraire du Groffier qui semblait nécessiter encore quelques années de cave pour se complexifier et se poser un peu.

julien
#18
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1567
  • Remerciements reçus 1174

leteckel a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

LoneWD écrit: Sacrée week-end et sacrée sélection. Le week-end dernier j’ai également ouvert le NSG VV « en bas des combes » de Tardy et je m’en retrouve totalement dans ton commentaire. Penses-tu qu’il puisse s’ameliorer avec le temps ? Il doit m’en rester une bouteille et c’est tellement bon maitenant que je l’ouvrirais bien incessamment sous peu :P


Rémy,
Pourquoi tu ne me poses pas la question ?
J'ai la réponse : à boire rapidement et avec moi !!! :cheer:

Sinon, très belle sélection...par contre, un 2012 cramé, c'est honteux. Et dire que certains parlent du prémox au passé :X

Arnould.
#19
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2009
  • Remerciements reçus 564

tomy63 a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Sacré week-end ! Je suis dégoûté de pas avoir pu être là,surtout que certaines bouteilles font vraiment envie. On se rattrapera la prochaine fois.

Un Suduiraut lourd et pataud, comme c'est bizarre :)
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3062
  • Remerciements reçus 1917

starbuck a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Sacré WE (tu) , sinon j'avais une lecture différente sur la Suduiraut 90 que j'ai eu l'occasion de croiser. Pourtant j'apprécie de moins en moins les sauternes trop lourds.
On peut quand même se poser la question de l'effet cumulatif qui n'est pas forcement le meilleur allié d'un sauternes qui arrive après une telle série car j'imagine que le crachoir sert peu dans des rencontres pareilles ::glou::

Sylvain
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 13

toubib063 a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse...

Bonjour,
Il n y avait pas encore d effet cumulatif quand on a dégusté les sauternes. Oh que oui que le Suduiraut 1990 était pataud, lourd et indigeste ce soir là. aucune sensation de "sucre digéré". à l'opposé du Raymond Lafond 1997 qui suit était plus sur la finesse et la précision, presque Aérien. là non plus, le sucre n'était quasiment pas "digéré". Même sensation sur les 2 jours et demi...

Respectueusement
Pascal
La vie est trop courte pour boire de mauvais vins...
#22
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: starbuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3278
  • Remerciements reçus 264

iceteayer a répondu au sujet : Week-end au vert dans le fin fond de la brousse... le retour !

CR:

Ayant un peu plus de temps pour retranscrire ce moment avec les morceaux de notes que j’avais noté sur mon téléphone, autant profiter du confinement. Mieux vaut tard que jamais.

Quelques mots donc, au sujet d’un week-end encore hors du temps, sans neige cette fois et déraisonnable, il faut bien l’avouer.
Nous nous retrouvons à cinq mousquetaires, quelques victuailles (côtes de boeuf, fromages de l'espace, charcuterie, foie gras, sans oublier les 4,5kg de tripes... oui oui) dans les bagages ainsi que deux ou trois bouteilles à découvrir.
Nous sommes en aveugle pour quasiment tous les vins.

On attaque avec la soirée de retrouvailles le vendredi soir !
Attention... ça va saigner !

DOMAINE RAMONET - CHASSAGNE RUCHOTTES 2008
Un nez sur une aromatique assez mûre, type fruits jaunes, et un aspect boisé/lactique que j’aime moins et que j’ai retrouvé sur le peu de Ramonet que j’ai bu.
La bouche est gourmande, un peu riche, avec des amers en finale...
Mitigé et je n’attendrais pas 10 ans de plus sur cette bouteille.

GRANGE DES PERE (BLANC) 2003
Un nez très ouvert, immédiat, fruité, un peu de citron confit mêlant gourmandise et fraicheur, un côté minéral. Superbe !
La bouche est un peu en dessous, plus riche et moins pure mais on garde de la gourmandise et pour un 2003 du Languedoc ça reste assez épatant!

ALBERT MANN - RIESLING SCHLOSSBERG 2013
Un nez qui est la définition même du riesling bien né!
Pour le coup zéro boisé, beaucoup de pureté et de fraicheur, sur les agrumes, les fruits blancs, très légèrement terpénique.
La bouche est toute en tension malgré les quelques sucres, très grande longueur.
J’adore!
Accord parfait avec le foie gras.

FRANCOIS COTAT - GRANDE COTE 2004
Très beau nez, ça ne fait pas du tout sauvignon pour le coup, plutôt sur la rondeur.
La bouche est très puissante, et un peu déséquilibrée.
Décevant et un des moins bon Cotat que j’ai bu.

A partir de là, Gael va nous sortir une triplette de l’espace

MEO-CAMUZET - VOSNE ROMANEE 2013
J’ai beaucoup aimé ce vin, avec un nez très immédiat, ouvert avec du fruit rouge et noir type myrtille, un peu épicé aussi, qui pourrait presque faire penser à une syrah.
En bouche du fruit, pas de bois et une acidité maitrisée.
Un très très bon vin!

Sauf que derrière...

GEORGES NOELLAT - GRANDS-ECHEZEAUX 2013 (MAGNUM)
Et oui, Gael c’est le mec qui se ramène avec un mag’ de Grands-Echezeaux, et à l’aveugle bien sûr!
C’est simple, c’est le rouge du week-end! Et pourtant il y avait du pas mal...
Ce vin c’est le Bourgogne parfait.
A savoir un nez à se damne(z), c’est élégant, joyeux, pur avec une ribambelle de fraise et de cerise, un petit côté ronce, de l’orange sanguine, de la pivoine et j’en passe.
La bouche est dingue, c’est suave, une texture qu’on ne rencontre pas souvent, mêlée à une intensité de palais que le vin arrive à garder du début à la fin.
Les tanins sont d’une finesse aérienne tout en gardant du gourmand.
Et la longueur... pfiouuuu.
On lui a fait honneur ! La bouteille n’est pas restée longtemps en vie...

Et là il faut passer derrière

G.ROUMIER - BOURGOGNE 2015
Un vin très jeune, trop jeune même, ce qui est étonnant pour un générique.
Il y a une grosse matière, du fruit mais c’est encore un peu ferme et trop peu expressif.
Mais encore une fois... il passe après une ogive nucléaire.

CECILE TREMBLAY - VOSNE ROMANEE 2009
Pour finir en beauté, ce dernier pinot!
Un vrai régal, un vin encore jeune, mais qui commence à avoir une belle patine, notamment par son toucher de bouche soyeux et élégant!
Pas de bois, c’est pur, j’adore!


C’est parti pour les vins du samedi, dans le désordre...
Ça va saigner (bis).

On commence avec une triplette de vins d’un certain âge:

DOMAINE CAILLET - VOLNAY 1978
Très jolie émotion pour ce vin avec une magnifique couleur.
Jeunesse au nez avec des fruits rouges confiturés, des notes tertiaires nobles qui complexifient l’ensemble.
La bouche est suave, velouté et gourmande.
Beaucoup de plaisir pour ce superbe souvenir de 15 ans mon ainé...

DOMAINE BOUCHARD - BEAUNE MARCONNET 1978
Les deux bouteilles étaient mortes et oxydées.

DOMAINE LATOUR - SANTENAY 1978
Il a la difficulté de passer derrière le Volnay, mais ce vin avec du corps encore, pas mort du tout.
Mais il manquait d’éclat et la comparaison était compliquée.


Puis c’est parti pour le reste!

DOMAINE GIRARDIN - BATARD MONTRACHET 2008
Un nez à la coche, sur le pétard, l’allumette, très entêtant, laissant apparaitre que peu de fruit.
La bouche était d’un bon niveau mais serrée.
Décevant, même si meilleur le lendemain. A attendre ?
Et surtout, il passe à côté de...

DOMAINE LEFLAIVE - PULIGNY 1ER CRU PUCELLES 2002
LE blanc du week-end !
Du grand chardonnay comme on en boit rarement, c’est a dire peu évolué, pur, élégant, sur les amandes, les fruits blancs, un côté floral aussi!
La bouche est dense mais classe, et surtout une longueur de fou.
Absolument superbe et le meilleur Leflaive que j’ai bu (pourtant il y avait un Chevalier 2006 chez Gael incroyable aussi, mais je place celui ci au dessus, notamment pour la tension), c’est niveau grand cru!
Pascal... merci !

LA LAGUNE 1982
Un très bon bordeaux, avec encore du fruit et des choses à nous raconter même si je n’ai pas noté grand chose, surement parce que derrière il y avait...

... Un sacré cadeau de Pierre !

MOUTON-ROTSCHILD 1986
La robe est d’une insolente jeunesse.
Nez divin, sur les fruits noirs frais, la prune, un côté classieux et mentholé qui amène de la fraicheur.
En bouche il y a du corps, c’est aristocratique, élégant, les tanins sont présents mais civilisés, la longueur est incroyable également...
Quel plaisir!

FONSALETTE SYRAH 1994
Là aussi, incroyable de jeunesse mais ça manque de gourmandise pour moi.
Une aromatique très fruits noirs, mais assez massif.
Il mériterait quelques années de plus j’ai trouvé.

GRANGE DES PERES (ROUGE) 2014
Comme d’habitude j’allais dire, à savoir un vin hyper gourmand, ça pète de partout mais c’est accessible, on y reste des heures.
D’autant que là on n’avait pas trop une aromatique sur l’olive ou l’anchois mais quelque chose de plus fin, fruits rouges frais.
Bouche juteuse, gourmande, de la mâche.
Top!


LAFAURY PEYRAGUEY 1999
Un très bon liquoreux, en finesse, sur des fruits exotiques frais.
J’aime beaucoup ce style de vin, car pas écœurant pour le coup.


Je sais que j’ai oublié quelques vins, mais mes notes et surtout ma mémoire me font défaut!

Heureusement que la balade avec Oliv' le samedi était là pour arrondir les angles !

En tout cas, Gael, Pierre, Olivier et surtout Pascal, merci à tous les 4 pour ce moment hors du temps... comme à chaque fois à cet endroit!
Qu'est-ce que j'aime ces moments dans cette maison... Ils sont rares, mais c'est ce qui fait toute leur valeur!

A très bientôt, quand le temps sera de nouveau au vin.

Julien
#23
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., didierv, Gibus, Moriendi, bibi64, TIMO, Vaudésir, FloLevBen, tomy63, toubib063, condorcet, coach, f.aubin, sebus, Frisette, starbuck, the_ej, Pins, Damien72, vvigne, Kiravi, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck