Nous avons 1531 invités et 43 inscrits en ligne

Promenade Franc Comtoise: voyage au pays du Teckel

  • Vesale
  • Portrait de Vesale Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 4500
Une petite session Bourgogne Franche Comté, reçu aux petits oignons (après l'avoir franchi), 
Tout à l'aveugle bien entendu!

On attaque par une bulle apéritive

Champagne Fallet Gouron - Blanc de Blanc Extra Brut

Garfield:  nez sur des notes de noisette, beurre un peu rance, bulle assez vive, note oxydative en finale.
Bien

Vyat: Au nez, fruits blancs et levure. En bouche, c'est rond, fait un peu style old school avec un dosage important (au final c'est non dosé je crois).
Très bien fait mais pas inoubliable.

Vésale: Nez pâtissier, beurré, pomme, bouche qui parait assez confortable tout en restant salivante, un joli champagne
Bien +


Une paire de blanc sur de belles Saint Jacques snackées

Domaine Jean Paul et Benoit Droin - Chablis Grand Cru Grenouille 2012

Garfield: nez très grillé, typiquement beaunois, grosse puissance en bouche, ça fait très jeune. Apparaîtront après longue aération quelques notes d'agrumes. Chassagne ? non Chablis , OK ...
Bien + / Très bien

Vyat: Ca sent l'allumette au nez. Du coup, je lance PYCM dans la foulée. Au final, c'est pas ça. En bouche, on a tous les marqueurs d'un beau chardo beaunois bien élevé avec des fruits blancs et jaunes, une pointe d'agrumes et un fin boisé qui accompagne le tout sans le dénaturé. Au final un très bon vin mais que je ne voyais pas à Chablis.

Vésale (mon apport): à l'ouverture à la maison, c'est pas franchement réduit, ça sent l'iode et les agrumes, c'est puissant, j'aime bien!
Dans le verre chez Arnould, la réduction grillée pousse tout le monde sur son passage, il faudra pas mal d'aération pour faire revenir les agrumes,
En bouche c'est très puissant, avec une grosse longueur, la finale tire sur les agrumes et une sensation minérale salivante,
Un bébé encore dans ses langes,
Très bien mais à attendre (ou à ouvrir la veille?)

Domaine Raveneau - Chablis 1er Cru Butteaux 2008

Garfield: nez sur le yaourt à l'ananas, bouche souple mais sans grande complexité, on pourrait partir sur du maconnais si ce n'est cette acidité haute.. chenin ? non, chablis...décidément. Bien + 

Vyat: Nez sur les fruits blancs et notamment la pomme. Je trouve le vin un peu pataud en bouche et ne sait pas trop d'où il peut provenir. Mon voisin de gauche me sort "Ca c'est du Chablis!" ce à quoi je réponds "Si ça c'est du Chablis, je n'en achète pas!". Avec le temps, la tension revient un peu mais je reste perplexe concernant ce vin. Il y a du fruit mais on sent que ça a du km au compteur. Déception à la tombée de la chaussette. Ma première rencontre avec un vin de ce domaine (Butteaux 12) m'avait plus emballée.

Vésale: nez exotique, légèrement patiné, bouche assez large mais non dénuée de tension, j'imaginais un chardo de la côte de Beaune mais sur un millésime plus chaud!
Bien +


Seconde paire de blanc sur du foie gras

Domaine Stéphane Bernaudeau - Vin de France Les Nourissons 2018

Garfield: robe dorée, nez assez typique du coin(g), grosse longueur, classe, j'adore. Très bien + 

Vyat: Au nez, de la poire. Du coup, ça sent le chenin, et quand on connaît un peu la cave de l'apporteur, rien de surprenant. En bouche, poire, pomme et coing dominent. On sent un peu de sucres résiduels en bouche, ce qui colle bien avec le foie gras servi en même temps. Je propose Leroy ou Bernaudeau alors que je ne connaissais aucun de ces deux domaines. Très bien mais atypique.

Vésale: pas trop de doute sur le cépage, ça sonne Chenin, c'est à la fois riche et tendu, avec une densité en extrait sec qui donne pas mal de puissance au vin, 
Je retombe assez vite sur la cuvée et le millésime, ayant déjà bu cette bouteille avec Charles il y a quelques mois,
Très bien +

Domaine Jean François Ganevat - Les Grands Teppes Vieilles Vignes 2016

Garfield: on part très vite sur chardo du jura, ce côté un peu fougueux de l'aromatique et même en bouche c'est corsé, vif. Je ne reconnais pas la cuvée que j'ai ouverte pourtant il y a peu, mais qui était plus sur le versant nature (pomme verte et perlant) que cette occurence. Bien / Bien + 

Vyat: Au nez, fruits blancs et agrumes. En bouche, c'est très bon avec un petit côté "caillouteux". Très belle longueur  et clairement au dessus des deux blancs "secs" bus précédemment. Je partais sur un chardo beaunois de belle origine mais au final on sera sur un grand chardo jurassien.

Vésale: ça sent le Jura nature mais propre, après quelques tentatives infructueuses, on retombe sur Ganevat, la bouche à un petit coté sauvage, puissante,
L'accord est top un peu plus tard sur les fromages locaux,
Bien+

Un quatuor de rouge sur de magnifiques Tournedos

Domaine Jean Tardy - Nuits Saint Georges 1er Cru Aux Argillas 2017

Garfield: volatile très haute qui me gêne, la bouche est bien faite avec des tanins souples, mais pas de grande personnalité si ce n'est cette volatile . Bien

Vyat: (mon apport) A l'ouverture, ça sent la scotch. On va la laisser 3h de côté, ca lui fera du bien. Au moment de la dégustation, ces odeurs nauséabondes ont disparu. En bouche, le vin a un côté sanguin qui s'accordera très bien avec les tournedos de notre hôte. Le contraste est saisissant entre les deux vins avec le Tardy qui est énergique et le Damoy qui est plus posé. Bu clairement trop jeune et à revoir dans 5 ans pour ce qui devrait être un grand vin.

Vésale: 1er nez de type bizarre, la bouche en revanche est bien faite, avec des tanins fins, une jolie longueur, petite déception par rapport avec mes précédentes expériences avec ce domaine,
Bien

Domaine Pierre Damoy - Chapelle Chambertin 1998

Garfield: nez très évocateur d'un pinot un peu évolué, sur les fleurs fanées, la bouche est ferme en solo avec des tanins asséchants, dès la première bouchée de viande magie tout cela se fond et c'est très bon, grosse longueur et persistance, le grand cru est à sa place. Je n'aurais jamais donné cet âge au vin, je pensais à une dizaine d'années. Très bien + 

Vyat: Au nez, fleurs fanées, fruits rouges et une pointe de sous bois. Ca sent le pinot un peu âgé. En bouche, le fruit et les arômes de fleurs séchées sont magnifiques. Pas grand chose à dire à part que c'est grand. Le plus beau pinot que j'ai dégusté.

Vésale: un nez calme et apaisé, complexe, sur le pot pourri, un fruit rouge légèrement confituré, terre humide, 
Bouche avec des tanins un peu sec en dégustation seul, mais qui viennent épouser à merveille la viande, grande longueur,
Le fond de verre est superbe,
Très bien+/Excellent

Chateau des Tours - Côtes de Rhone Grande Reserve 2014

Garfield: il n'a pas fallu longtemps pour reconnaitre le domaine, je dois avouer que le nez m'a bien plu (parfois je trouve les Reynaud trop chimiques sur l'aromatique), sur la fraise bien mûre et l'orange sanguin, la bouche n'est pas du même acabit ça chauffe sacrément en finale, je ne prends pas de plaisir. Bien - 

Vyat: Au nez, fraise écrasée qui ne fait pas trop de doute sur Reynaud, mais quelle cuvée. Après quelques minutes, le pruneau apparaît au nez et me confirme l'origine de ce vin.
En bouche, il y a les fruits rouges et noirs mais aussi une sensation alcooleuse et un peu de volatile. Au final, pas le type de vin que j'affectionne. Même si c'est bien fait, en dessous des autres rouges de la série et ça confirme que les vins de Reynaud ce n'est pas (plus) ma came.

Vésale: nez typique du domaine (sans parler de la robe), fraise écrasée, confiture d'abricot, orange sanguine, le nez est superbe et s'ouvre pleinement avec l'aération,
Bouche plus simple, avec une belle matière, une présence alcooleuse indéniable qui chauffe un peu en finale,
Un vin gourmand mais à qui il manque de l'élégance pour vraiment décoller,
Bien +

Domaine Pierre Gaillard - Côte Rotie Rose Pourpre 2016

Garfield: robe un peu sombre, nez sur les fruits noirs (sûrement biais cognitif à cause de la robe...), j'hésite entre Rhone et pinot un peu vieilli ou l'on peut aussi retrouver des notes lardées, je tranche pour pinot, raté. Très beau vin avec une qualité de toucher de bouche remarquable, c'est jeune mais déjà vraiment très bon. Je comprends les critiques dithyrambiques à sa sortie. Très bien + 

Vyat: Au nez, fruits noirs et rouges. En bouche, c'est très élégant avec belle matière. On est sur un vin élégant mais difficile à localiser pour moi. L'élevage est imperceptible. Vu le profil, on s'oriente vers un vin du Rhône Nord mais sans le côté lardé que l'on retrouve souvent dans le secteur. Première dégustation d'un vin du domaine pour moi mais surement pas la dernière.

Vésale: robe très claire, nez sur les fruits noirs, violette, je pars sur un pinot d'année chaud, loupé,
La bouche est superbe, caressante mais dense, longue finale élégante,
Très bien +

Domaine Georges Comte - Le Moutherot Les Pelerins 2010

Garfield: un vin plus qu'étrange...pas bon en fait...

Vésale: nez difficile, bouche pénible...effet wahou mais pas celui que l'on préfère!!!


Domaine Castera - Caubeigt 2021

Garfield (mon apport) : je pense que c'est l'archétype d'un beau sucre de Jurançon, nez mangue et légère truffe, grosse acidité en bouche qui rend l'ensemble hyper digeste, après une grosse série de vins et nourriture c'est idéal. Bien + /Très bien

Vyat: Au nez, fruits jaunes et ananas rôtis notamment. En bouche, l'acidité équilibre bien la matière et rend ce vin très digeste. J'ai cité le domaine et la cuvée juste après avoir mis le nez dans le verre, l'apporteur nous ayant vanté les mérites du domaine puis harcelé pour que nous en achetions quelques semaines auparavant :)

Vésale: joli sucre pour terminer le repas, pas trop sucré, ce qu'il faut d'acidité pour ne pas saturer la bouche,
Pas hyper complexe ni long mais plaisant,
Bien +


 


Encore un grand merci à Arnould pour l'accueil, l'hospitalité, et le fabuleux Georges Comte 

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., dt, legui, denaire, sideway, bertou, bonaye, erig, Moriendi, Vaudésir, Papé, sebus, Frisette, oberlin, starbuck, leteckel, KosTa74, Remueur, Fredimen, Kiravi, Garfield, Ilroulegalet, Manas, Droop
15 Avr 2024 14:18 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 706
  • Remerciements reçus 332

Réponse de bonaye sur le sujet Promenade Franc Comtoise: voyage au pays du Teckel

Bien, mais pas très teckelois, tout ça !
Si encore, il y avait eu un étoile de chez paul Comte !
 
15 Avr 2024 16:34 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2997
  • Remerciements reçus 7839

Réponse de leteckel sur le sujet Promenade Franc Comtoise: voyage au pays du Teckel

Rebond très succinct sur ce sympathique moment dans la mesure où, bien occupé en cuisine et au service, je n'ai pris aucune note.
Juste quelques souvenirs, avant qu'ils ne disparaissent complètement...et avec l'appui nécessaire des commentaires des copains.

Le Champagne Fallet Gouron - Blanc de Blanc Extra Brut (base 2010 - 2011) m'a semblé tout à fait conforme à la production habituelle du domaine sur ce que j'en connais, c'est à dire une évolution matérialisée par un oxydatif léger et un nez un peu pâtissier. En bouche, c'est assez riche, confortable, ce qui laisse envisager une jolie place à table pour ce Champagne...ce que je ne fais pratiquement jamais. Très bien pour moi en tout cas (mais pas à l'aveugle).

Comme j'ai vu à l'insu de mon plein gré la capsule particulièrement identifiable du domaine Droin, je ne suis pas à l'aveugle...mais même en connaissant la provenance du vin, j'ai un mal fou à me dire que nous sommes à Chablis car ce côté grillé / réduit ne me cause ni l'endroit ni le domaine. Mais comme c'est très bon...ce n'est pas l'essentiel (pour moi en tout cas).

Le Chablis 1er Cru Butteaux 2008 du Domaine Raveneau est mon apport donc je ne suis pas à l'aveugle et disons le tout de suite j'ai été déçu par ce vin que je gardais religieusement en cave depuis son achat en 2010. Sa dégustation ici est assez éloignée des commentaires dithyrambiques glanés ici (LPV) et ailleurs (Cellartracker). Peut-être que la température de service un peu chaude l'a desservit mais ce vin m'est apparu pas très chablisien et surtout un peu simple eu égard au pédigré supposé. Bu trop jeune ? Peut-être mais en l'état, c'est seulement bien...donc décevant.

Le blanc de la journée sera bien Les Nourissons 2018 du Domaine Stéphane Bernaudeau, dont le cépage fût assez rapidement identifié. Comme "d'habitude", c'est vraiment un modèle d'équilibre entre puissance, tension et gourmandise. Très bien, voire plus.

Le Ganevat - Les Grands Teppes Vieilles Vignes 2016 - est un joli vin, bien fait, mais qui ne me fera pas regretter d'avoir arrêté d'acheter après 2015...pas à cause de la qualité mais des prix qui commençaient à en être déconnectés selon moi.

Jolie série de rouges, avec pour démarrer un Nuits Saint Georges 1er Cru Aux Argillas 2017 du Domaine Jean Tardy bien fait mais sans émotion particulière même s'il se présentait mieux le lendemain (aération bénéfique ou absence de concurrence ?)...perso je ne souscris pas à la prophétie de grand vin mais bon sait on jamais.

En tout cas, ce midi là, il fut éclipsé par ce superbe Domaine Pierre Damoy - Chapelle Chambertin 1998, pinot cueilli à point avec ce côté fleurs séchées qui lui conférait une grande finesse aromatique avec une bouche qui deviendra velours avec le plat. Excellent.

Contrairement à certains, j'ai vraiment beaucoup aimé le Château des Tours - Côtes de Rhône Grande Reserve 2014 que j'ai mis plus haut dans la galaxie Reynaud puisque j'ai vu un Pignan dans ce vin au superbe nez qui ne peut pas tromper très longtemps celui qui a croisé quelques vins du domaine. Moi je trouve ça parfaitement délectable, même si ça perd un peu de buvabilité au réchauffement. Il suffit de le savoir pour adapter la température de service...En tout cas, bien content d'en avoir en cave.

Classicisme (il y a classe dedans) est le mot qui me vient à l'esprit pour ce très beau Côte Rôtie Rose Pourpre 2016 du Domaine Pierre Gaillard que je n'ai pas réussi à trouver à prix raisonnable après les commentaires souvent élogieux sur LPV...ce que je regrette encore plus aujourd'hui après l'avoir bu comme ça...ce n'est d'ailleurs pas du tout un infanticide selon moi. Très bon.

Par respect pour ce grand domaine du Moutherot qui produit ses petites merveilles à seulement quelques km de chez moi, je ne commenterai pas son vin 

On a fini par un joli sucre (Domaine Castera - Caubeigt 2021), parfaitement digeste, assez représentatif de son appellation que tout le monde a cité rapidement il me semble. Jolie découverte et bon rapport Q/P incontestablement.

Globalement, on s'est bien fait plaisir !!!   
Vivement la prochaine (qui reste à fixer d'ailleurs).

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., legui, sideway, bertou, Papé, sebus, Frisette, starbuck, Fredimen, Kiravi, Garfield, Vesale
21 Avr 2024 17:31 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck