Nous avons 1481 invités et 34 inscrits en ligne

Madiran passionnément.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18021
  • Remerciements reçus 1840

Jérôme Pérez a créé le sujet : Madiran passionnément.

J'ai délaissé pour une journée mes sommets enneigés pour aller rendre visite à  la famille Laplace et en profiter pour aller faire un saut chez Alain Brumont.
Quel bonheur que de redécouvrir ce beau vignoble! Et pour en comprendre la valeur et la richesse, Aydie en est le meilleur endroit.
Ocre oranger, telle est la couleur du sol; ce fameux sol à  gepp recouvert de boulbènes pauvres.
On quitte la plaine à  maà¯s pour être propulsé dans ces vallons pentus et découvrir ces belles demeures entourées de vignes conduites plus hautes que dans la majorité des vignobles. Ce sont bien ces pachés en rang (pacherenc) pour les mansengs et autres courbus, mais les vignes de tannat , elles aussi, bien que moins hautes sont tout de même d'une hauteur respectable: ici, on craint le gel.
Au passage un coup d'oeil sur le château d'Aydie, mais le visiteur est accueilli un peu plus loin, dans un corps de ferme qui surplombe le vignoble. Les mûrs sont eux aussi comme la terre d'ici, ocre.
La salle de dégustation est superbe et respire la même sincérité que les hôtes des lieux qui vous accueillent avec le sourire et cet accent inimitable, j'ai failli écrire un accent tannique! (tonique)
La photo du grand-père est là , immanquable marque de respect à  celui qui a osé. Sûr que son esprit est encore présent dans la philosophie du domaine et dans la conception que l'on a du vin d'ici.
Voici quelques vins dégustés en bonne compagnie.

Mansus Irani 99: tannat à  60% complété par 40 % de cabernet franc.
Pourpre soutenu. Nez de prunelle et myrtille: joli fruit.
C'est souple, soyeux, gourmand. Un vin joyeux.

Fleuri Laplace 99: un peu dans le même style, mais plus simple. Davantage sur les épices et une touche florale de pivoine. Un vin simple et friand.

Odé d'Aydie 2000: 80 % de tannat et le reste des deux cabernets.
La robe est pourpre.
Fumée, fruit noir, prune.
C'est bien plus corpulent que les précédents. Belle matière et beau volume. Finale tannique. C'est un vrai bon Madiran.

Château d'Aydie 2000: 95% de tannat en surmaturité. 15 mois de fûts.
La robe est quasi noire, sanguine et colore le verre.
On ressent des notes fumées, de fruit noirs et de réglisse.
Très gros volume, matière impressionnante. Ce vin est d'un très gros calibre. En finale c'est une quantité de tannins jouissifs, très mûrs, très serrés. Le boisé est encore présent, longueur éblouissante. Ce sera un grand vin dans 7/8 ans.

Château d'Aydie 2001:
POuvait-on faire mieux que 2000? Oui!
Encore plus sombre. Le nez n'est que fruit, le boisé est quasi inexistant. Myrtille, mûre.
La bouche est sphérique, volume étonnants. Le grain est encore plus fin.
La longueur n'est pas encore définie, plus courte que 2000, mais il faut laisser à  ce géant le temps de grandir.
2000 est au niveau du génial 1990. 2001 sera sans doute au dessus encore.

Château d'Aydie 2002:
Hélas, on a cessé de monter: le crescendo est terminé; dommage!
2002 a été difficile, mais le vin sera honnête néanmoins. Difficile de juger un vin qui n'est pas terminé. Pour l'heure, c'est fruit rouge (mais pas noir), dissocié, mais d'un calibre inférieur aux deux géants précedents.

Maydie tannat vintage: Vin mistelle de tannat: c'est très original et très typé tannat. griotte, mûre.
Bouche très gourmande mais on retrouve bien les tannins caractéristiques. Un petit côté mine de crayon (voilà  que ça me reprend!) et une longue finale sur la framboise. J'aime beaucoup.

Petite halte au relais d'Aydie pour se restaurer: si vous passez, demandez l'omelette aux cèpes! Et direction Viella puis Maumusson.

Des pancartes indiquent les domaines, on s'arrêterait partout! Laffitte Teston, Capmartin, Berthoumieu, Château de Viella, Ducourneau! Assez! C'est une torture!

Et puis on arrive au Château Bouscassé/ Montus. Château? On dirait plutôt une hacienda. C'est tout simplement somptueux, mais juste un peu en décalage avec le paysage jusqu'alors. Une cour intérieure, une fastueuse salle de dégustation. On me dirige vers un comptoir ou oeuvrent deux personnes et qui me feront déguster ce que je demande. Autant le dire tout de suite, c'est froid et informel. Je ne retrouve pas la chaleur, et c'est peu de le dire, du domaine précédent.
C'est alors que je surprends une conversation: monsieur Brumont cherche à  renouer avec sa clientèle: "nous sommes devenus inaccessibles!" lance Alain Brumont à  une dame qu'il compte bien mandater pour retrouver ces liens étroits!...
Et je continue à  déguster seul et à  prendre mes notes en tendant mon verre de temps à  autre. Je donne quelques impressions et on acquiesce.

Pacherenc Jardins 1999: on ressent la fermentation pelliculaire sur ce vin très aromatique, presque un peu lourd. Mais une belle présence.

Pacherenc fûts 99: 100% courbu. J'aime beaucoup ce vin. Il est très impressionnant par sa constitution. Nez fleuri d'aubépine. On ressent aussi de l'angélique. C'est très gourmand, avec un boisé très intégré. Beau vin.

Château Bouscassé 2000: un peu de réduction. C'est sombre. Notes de cuir. Structuré, un peu dur. Amertume en finale.

Bouscassé vielles vignes 2000: nez luxueux, animal, cuir et épices. la Bouche présente un côté brûlé qui me gêne, et je retrouve la même amertume que sur le générique.

Bouscassé vielles vignes 2001: attention, grand vin!
sanguin profond. Prune et boisé, c'est un beau nez très distingué.
Grande matière très serrée, c'est onctueux. Puissants, tannins admirables en finale. Long. (embouteillé depuis une semaine)

Montus 2000:
nez retenu, fin.
Bouche élégante et suave. Belle longueur.

Pretsige 2001:
Nez fermé. Fruit rouge et noir, vanille.
Très belle mâche, volume impressionnant mais je trouve que le grain de Bouscassé VV est plus serré. Ce sera une très belle bouteille.

Frimaire 2000: le plus concentré des Pacherenc doux.
Belle robe dorée.
Le nez porte sur les écorces d'orange et de mandarine confites, avec l'apparition caractéristique de la truffe.
Belle liqueur, mais surtout une belle finale très fraîche. Vive le petit manseng!

Je reste sous le charme de Aydie et de Bousacassé 2001: deux futurs grands qu'il me tarde de confronter.
2001 semble un très grand millésime en Madiran.

Jérôme Pérez
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21540
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Jérôme,

Ton post me renvoie à  mes souvenirs de visites à  Madiran, pendant que Sophie était dans les boues d'Eugénie.

Amitiés,
Thierry
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 688
  • Remerciements reçus 5

Tophe a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Bonjour,

Merci pour ce compte rendu passionnant et édifiant...
Je retrouve avec plaisir les sensations que j'avais éprouvé sur Aydie 2000 qui sera grand dans quelques années, et tu m'a mis l'eau à  la bouche avec Aydie 2001. Est-il déjà  en vente, ce 2001?
Par ailleurs question subsidiaire: qu'appelles-tu une bouche sphérique?

Merci et salutations

Tophe

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18021
  • Remerciements reçus 1840

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Je ne sais pas s'il est déjà  en vente.
Une bouche sphérique? Une sensation de volume, comme si le vin était une boule qui envahit le palais. De la rondeur si tu préfères. Mais ce que j'aime à  Madiran, c'est que si maintenant les Madirans possèdent cette rondeur suave et charmeuse (qui leur faisait défaut), ils n'en sont pas mous pour autant, car ils sont gonflés à  bloc, pour reprendre un vocabulaire de balle, ils rebondissent sur des tannins. C'est vrai qu'on est au pays de l'ovalie!!
Je ne sais pas si je suis clair, mais je promets que je ne suis pas rond!

Jérôme Pérez
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 688
  • Remerciements reçus 5

Tophe a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Si si, je t'assure j'ai tout compris... Entre la sphère et l'ovalie, tu manies assez bien l'ellipse...(bbb)

Salutations

Tophe

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 393
  • Remerciements reçus 6

Laurent2 a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Personnellement, les vins de Brumont me font un peu l'effet des vins de Guigal dans le rhône : ils sont bons, mais les trouver systématiquement dans toutes les grandes surfaces en discount, ainsi que dans tous les sites internet même les plus futiles, m'ote un peu ce plaisir de découverte de crus peu connus et exclusifs. Je ne connais pas l'accueil au domaine, mais le post précédent semble accréditer le paralèlle avec Guigal ... J'ajouterais que j'ai acheté chez Carrefour un Montus 94, en croyant y trouver un vin à  maturité. Je l'ai trouvé sec avec des tannins raccourcis, sans finesse.

Quant aux produits et à  la chaleur humaine du Chateau d'aydie, je suis tout à  fait d'accord. Je suis un supporter de la cuvée classique. J'entend par ailleurs dire beaucoup de bien de l'odée d'aydie, pourtant considérée comme un cran au dessous du Chateau d'aydie. Il est urgent de se faire une opinion.

Laurent
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18021
  • Remerciements reçus 1840

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Laurent,

Odé a évolué depuis quelques années, passant du statut de seconde étiquette à  celui de vrai cuvée de Madiran à  part entière. Il est certes moins ambitieux que Aydie, mais sa sincérité est éprouvée. Je suis certain que cette cuvée en 2000 supportera et se bonnifiera sur 7 à  8 ans.

Jérôme Pérez
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21540
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Remonté pour Thierry X.
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 0

Docteur M a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

J'ouvre un Montus 94 ce soir au dîner, pensez-vous qu'il doive être aéré à  l'avance ?
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

ça va dépendre de l'heure à  laquelle tu comptes manger! (aaa)

Personnellement, je l'ouvrirais maintenant, je déhausserai les épaules tout en buvant un petit gorgeon et je servirais dans des grands verres pour qu'il ait le temps de s'épanouir au fil du repas!

Olif
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 0

Docteur M a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Il est 19 heures, je pense qu'on passera à  tables vers 21-21h30, ça parait raisonnable ! De plus il est peut-être un poil frais, remonté de la cave dans l'après midi, il va peut-être reprendre quelques degrés plus vite une fois ouvert ....
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 0

Docteur M a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

La bouteille est allègrement vidée !

Certes, je pense a priori que les 2000 et 2001 que j'ai en cave iront encore plus loin. Toutefois, ce 94 est bien plaisant et certainemant pas passé ! Il a très bien tenu l'aération progressive au cours de la soirée !
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Madiran passionnément.

Bonjour,
Si longtemps que je ne m'exprimais sur ce forum, sans jamais pourtant l'avoir délaissé.
Je souhaitais vous rappeler que la fête du vin à  Madiran, c'est, tous les ans, vers le 15 aout (se renseigner auprés de la mairie).
De bonnes affaires compte tenu du phénoménal rapport qualité/prix de l'appellation.
Le tout dans une ambiance simple et bon enfant qui tranche avec le faste des manifestations de la capitale d'Aquitaine (mais je ne dirais pas de mal de Bordeaux, j'habite tout à  coté).
A+
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck