Nous avons 1563 invités et 10 inscrits en ligne

Domaine Vincent Dauvissat, Chablis

  • Messages : 95725
  • Remerciements reçus 26010
LPV Beaune #44 : Paulée d'automne à l'Episode


CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis Grand Cru Les Clos, 2014

Fichier attaché :


vvigne
Nez "croûte de fromage", peu avenant.
Matière maigre et très stricte.
Pas du tout au niveau attendu.
Nous offre tous les "mauvais" côtés de Chablis
Vin complètement fermé on va dire....
Pas de plaisir possible

Krabb
Nez "croûte de fromage", désagréable.
Matière maigre et très stricte.
Pas du tout au niveau attendu.
Un Dauvissat selon mes expériences.

Oliv
Robe cristalline.
Nez lactique, sur la faisselle et... rien d'autre.
Bouche atroce, sur une acidité raide et amère totalement inconfortable.
Finale illisible, verte et sèche.
Absolument intordable.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, fredsm
16 Déc 2023 11:57 #2551

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 912
  • Remerciements reçus 3310
CR:
BU ICI

Domaine Vincent Dauvissat, Chablis, montée de Tonnerre, 2015
Robe claire, un peu plus foncée que le précédent. Le nez est assez mutique, ce n’est que dans le fond de verre en fin de repas qu’on retrouvera les notes classiques de « croûte de fromage » que l’on associe à ce domaine que personne n’a cité dans un premier temps.La bouche n’est guère plus causante que le nez, pas facile à décrypter, ce vin est fermé (ce qui ne nous étonnera pas à la levée de la chaussette).
Le vin reprend un peu de couleur sur le plat mais ça reste « en dedans ».
A revoir sans crainte dans quelques années ! 
Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Garfield
27 Déc 2023 21:34 #2552

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
Les vins de Noël  

CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Premier Cru - La Forest, 2009 

En accompagnement d’une tranche de saumon fumé.

Très beau nez d’un Chablis évolué, avec une typicité que je commence à discerner sur ce climat : à savoir une noble austérité. De fait, au milieu de nombreuses erreurs que l’on peut faire lorsqu’on déguste à l’aveugle, je me souviens avoir réussi à deviner ce climat lors d’une dégustation à l’aveugle au domaine, il s’agissait d’un 2003 de mémoire.

Pour en revenir à notre Forest 09, on a ici un nez intensément miellé, surtout à J+1, conjugué à des notes de coquille d’huître. La trame globale de ce vin est soulignée par cette noble austérité pré-citée.

On retrouve ces notes de miel intenses dans une bouche riche, bien dans son millésime, cependant bien contrebalancée par une tension laser.

Fermé il y a 2 ans, ce Chablis se livre désormais sans complexe pour le plus grand bonheur du dégustateur.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, LucB
02 Jan 2024 16:18 #2553

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
Les vins de Noël

CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru - Les Clos, 2005 

Dégusté à l’apéritif pour moi, n’étant pas très amateur de bulles. Un simple autre petit verre accompagnera les huitres du Bassin d’Arcachon avec lesquelles personne n’a été malade.

En voilà un Clos curieux : à l’ouverture, le vin fait montre d’une richesse certaine, certes attendue de ce climat.
Mais le vin est étonnamment très beurré et dans une moindre mesure vanillé.
L’ensemble est souligné d’une grande sensation florale.

Bouche riche et massive à l’attaque correspondant à tout ce qui me déplaît un peu dans le Chablis ! Cependant, une splendide tension citronnée prend le relais dès le milieu de bouche jusqu’à une longue finale.
L’équilibre s'est donc révélé parfait, et j’ai beaucoup aimé ce vin.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, PBAES, Alain Hinant, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Gerard58
02 Jan 2024 16:33 #2554

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9427
  • Remerciements reçus 17659

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Irancy - 2017

CR: Domaine Vincent Dauvissat - Irancy - 2017

 

Bue au restaurant "Au fil du zinc" (qui nous a paru encore meilleur que les années précédentes, mais avec sans doute des prix en augmentation) au sortir de la traditionnelle dégustation du dernier millésime au  domaine Droin

La robe claire montre déjà des signes d'évolution, avec ses reflets tuilés.
Ouvert sans plus, le nez propose des petits fruits rouges acidulés mais aussi quelques notes végétales.
La bouche est à l'unisson, légère, précise et dotée d'une certaine finesse, mais d'une maturité qui laisse un peu à désirer. L'allonge honnête fait ressortir un fruité acidulé.
Bien ++ / Très Bien et donc une relative déception, même si le vin s'arrondit à table.

Jean-Loup

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Galinsky, Papé, Gerard58
20 Jan 2024 11:44 #2555
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1184
  • Remerciements reçus 6287
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 1er Cru Forest - 2018

Bu au petit verdot, j'ai trouvé ce vin fermé (ou juste décevant?), avec un carafage énergique qui peine à révéler quelques notes d'anis puis au réchauffement amande amère et abricot, pas spécialement chablisien. En bouche, pas trop d'aromatique, assez droit quand même, le réchauffement apportera un plus grand confort en bouche au détriment de la précision. 

Bien

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, starbuck, leteckel, Gerard58, Vesale, Ilroulegalet
20 Jan 2024 13:27 #2556

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru - Les Clos, 2009

 

Ouvert et dégusté sur 3 jours, sans grande évolution.

Un nez quelque peu oxydé je pense, laissant toutefois apparaître des notes de pomme, de citron, combinées à une jolie sensation minérale.

La bouche est riche et ample, à l’image du climat et du millésime. Peu d’acidité et de tension. Si l'on fait fi de la petite oxydation qui semble donc toucher le vin, on a une bouche qui s’en sort plutôt pas trop mal.
C’est la fin de bouche, avec une rétro de pomme abimée, qui gâche définitivement le plaisir que le vin peinait encore à proposer.

Dommage, il y a 1 an et demi, cette même bouteille s’était montrée verrouillée à quintuple tour.
Celle-là, issue d’une autre cave qui présente pourtant de meilleures conditions de conservation, s’est montrée quelque peu fatiguée et à boire d’urgence.

Sans doute pas la plus grande réussite du domaine…
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Alain Hinant, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, romu, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Gerard58, Vesale, Ilroulegalet
22 Jan 2024 16:19 #2557
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805

Réponse de Manas sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Irancy, 2019

CR: Domaine Vincent Dauvissat - Irancy, 2019 



Epaulée une heure avant dégustation, et dégustée sur 3 jours, sans grand évolution notable. 

Joli nez à l’ouverture, plutôt gourmand. On est sur un beau panier de fruits rouges, cerise au premier chef, et notes plus subtiles et gourmandes de fraise. Notes très légères de torréfaction enrobant bien l’ensemble. C’est jeune, doux et somme toute bien fait.

Bouche qui s'exprime avec une certaine finesse, à l'acidité maîtrisée. Elle reste fraîche bien sûr, fruitée sur les notes précitées.
Longueur honorable. Pour la science, j’ai gardé un petit verre pour faire découvrir à mon invité d'hier soir. Le vin, alors à J+4, prêt à basculer vers l’oxydation mais encore en place, s’est alors paré de notes épicées et de poivre blanc très fines.

Au bilan, un bon vin, bien fait, mais pas le style de vin qui me fait vibrer. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, denaire, Jean-Loup Guerrin, LucB, leteckel, Ilroulegalet
03 Fév 2024 10:59 #2558
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 107
  • Remerciements reçus 428
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 1er Cru Vaillons - 2011
Le 1er cru Les Vaillons constituent un terroir d’une grande homogénéité avec un sol très calcaire et dominé par des fossiles marins.
A l'œil : Une robe jaune légèrement dorée. Le vin a besoin d’une petite heure pour bien révéler ses arômes.
Au nez : D’abord le nez est très discret mais l’aération lui donne plus de densitée. Aux premières notes de citron frais suivent rapidement des arômes plus complexes donnant un côté salin, crayeux et une petite note fumée au vin.
En bouche : Le vin part sur des notes caillouteuses avec une belle salinité. Le côté fruit se fait très discret mais apporte cette petite fraîcheur, un peu d’amertume résultant dans une belle verticalité.
Conclusion : Un chablis à boire maintenant sur ce bel équilibre. Rien n’est brouillant, le vin convint par son intensité et pas par sa puissance. A boire sur les poissons crus ou sur des plats dont la sauce ne domine pas.
Très bien
17/20
A boire maintenant ou sur les 3 années à venir.

       

Luc B.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Alain Hinant, sideway, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, Papé, Frisette, Gerard58, Garfield, LEON213, Monard, Ilroulegalet, Droop
09 Fév 2024 19:24 #2559
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 912
  • Remerciements reçus 3310
BU ICI
CR:
Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er  Cru La Forest, 2008
Robe un peu plus dorée que le précédent. Le nez est puissant, envoûtant, assez proche du Droin mais avec plus de tout. Le vin semble encore bien jeune (2014/2012) sont cités, alors que le vin a été ouvert la veille.
La bouche est d’une grande harmonie, sur une très grande longueur.
Excellent+
Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Ilroulegalet
18 Fév 2024 20:13 #2560

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9427
  • Remerciements reçus 17659

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Petit Chablis - 2018

CR: Domaine Vincent Dauvissat - Petit Chablis - 2018

 

Bue sans préparation particulière.

L'or de la robe est vraiment très brillant et agrémenté de reflets verts de jeunesse.
Le nez, un peu serré à l'ouverture de la bouteille, se libère à l'aération pour développer des senteurs florales, anisées et plus minérales de coquille d'huitre et de pierre. Je suis toujours un peu surpris lorsque je perçois ces arômes minéraux alors qu'en Petit Chablis on n'est pas sur du kimméridgien mais sur du calcaire avec parfois des sols limoneux et sableux.
La bouche est bien rondouillarde et enveloppée, avec un petit déficit d'acidité mais il y en a suffisamment pour la faire tenir debout. La finale se montre plus tendue et empreinte d'une certaine minéralité.
Bien ++ mais j'en attendais plus.

Je vais attendre sa petite sœur deux ou trois ans pour voir si, à l'instar des vins de Droin, elle se retend avec un peu d'âge.
Une autre solution est de la marier à un plat adéquat. Ce n'était vraiment pas fait exprès mais des œufs durs gratinés à la moutarde sur lit d'épinards à la crème lui ont apporté la vivacité qui lui manquait seule. Peut-être grâce aux épinards ?   3,5 + /5.

Jean-Loup



 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, jean-luc javaux, sideway, Papé, leteckel, jd-krasaki, Gerard58, Ilroulegalet, Manas
11 Mar 2024 09:04 #2561
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805

Réponse de Manas sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis, 2015

CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis, 2015



Bouteille dégustée au restaurant Oh Vin Dieu ! Elle est servie carafée.

Le nez est expressif, on est littéralement au-dessus d’une bourriche d’huîtres, c’est très marin, rocheux, et salin dans une moindre mesure. Je suis assez fan de ce profil minéral dans le Chablis, mais c’est un nez d’un bloc, assez monolithique et qui n’évoluera d’ailleurs pas nonobstant le carafage d’1h.

La bouche fait preuve d’une belle tension saline et d’une belle longueur. On y retrouve cette fraîcheur marine bienvenue et cette sensation rocheuse.

C’est une belle bouteille. Par contre, je garde un meilleur souvenir de cette même bouteille  dégustée il y a 2 ans au Maufoux, elle avait d’ailleurs largement surclassé un Butteaux Raveneau 2016. On avait alors une grande évolution en bouche, et une complexité supérieure à celle trouvée hier soir, qui se montrait vraiment d’un bloc.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, starbuck, Kiravi, Garfield, Ilroulegalet
13 Mar 2024 12:22 #2562
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6453
  • Remerciements reçus 13140
 


CR:

Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Premier Cru « Vaillons » 2009

Bouteille cirée.
Bouchon long, juste imbibé sur la base.
La robe est or assez clair pour un vin de quinze ans.
Nez de fruits mûrs (abricot, voire abricot séché) auquel s’ajoute le lendemain des notes fines et élégantes de fleurs blanches (Jasmin, Jacinthe) et une fine touche iodée.
Bouche à l’entame suave, immédiatement relayée par une acidité mûre qui tend le vin et le structure.
C’est un vin équilibré, dense et plutôt concentré avec une grande allonge.
Finale gourmande, saline qui apparaît un peu serrée.
Très beau Chablis, au final peu marqué par le millésime.
J’ai beaucoup aimé.

Note : 16/20.
Garde : sans urgence, on peut commencer à le boire.

Olivier

​​
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alain Hinant, bertou, Jean-Loup Guerrin, Papé, Gerard58, Manas
14 Mar 2024 06:58 #2563
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3865
  • Remerciements reçus 7668
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru Les Preuses 2013
Nez de bonne intensité, plutôt précis avec de l'évolution. Il y a un mélange de pralin, mousseron, agrumes, chèvrefeuille, un peu de citron vert. Un côté qui rappelle les embruns, coquille d'huîtres. Tout ceci serait très joli, mais il y a un côté racinaire, gentiane qui me gêne.
La bouche n'est pas très puissante avec une acidité haute. Le vin est de bonne intensité avec un certain dynamisme. J'aime cet équilibre entre tension et densité. Le côté racinaire est toujours là et il donne une légère amertume en fin de bouche. Il y a quand même une très bonne longueur où les autres arômes sont présents.
Assez bien.

Sans ce côté racinaire, j'aurai trouvé le vin excellent. À noter que mes amis ont été beaucoup moins gêné que moi par cet aspect du vin.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Paul B., sideway, Jean-Loup Guerrin, Atmosphere, Papé, leteckel, Gerard58, Garfield, Ilroulegalet, Manas
14 Mar 2024 07:27 #2564

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6472
  • Remerciements reçus 6558
CR: Domaine Dauvissat Chablis 1 er cru Vaillons 2013

Robe claire, nez plus fin moins expressif, fruits blancs, bouche assez tendue, saline, caillouteuse mais moins expressive en fruit que la précédente et pas de croute de fromage.

bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, oberlin
20 Mar 2024 17:04 #2565

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
Domaine Vincent Dauvissat - Les 2022 au domaine 

L’occasion de ma virée annuelle Chablisienne a débouché sur la dégustation de plusieurs bouteilles du domaine Vincent Dauvissat. Comme nous allions récupérer notre allocation au domaine le matin même avec notre groupe, la dégustation de ses vins semblait couler de source, et de nature à tous nous fédérer. Bien aidée, il faut le dire, par des tarifs favorables que l’on pratique dans le secteur, et bien sûr, par l’envie de se faire plaisir.

Nous avons dégusté très rapidement la gamme habituelle, et sans prise de notes. Un mot tout de même sur les vins dégustés. Le millésime m’a fait très bonne impression et s’annonce de très belle garde. Si j’essaye de chercher des repères, des points de comparaison, je dirais qu’il me rappelle un petit peu 2020. Bel équilibre d’ensemble entre la richesse du millésime, et le caractère minéral chablisien. Un Petit Chablis vif et salin. Un Chablis précis, avec plus d’amplitude. La Montée de Tonnerre se présentait avec un fort accent floral. Notes d’amande manifestes dans le Séchet, mais aussi dans le Vaillons, dans une moindre mesure, là où j’attendais ce climat justement plus porté sur la minéralité. Minéralité qu’on retrouve exprimée en majesté dans Les Preuses avec un beau côté caillouteux, calcaire, et une tension électrique, grande longueur : superbe. Profil logiquement plus riche, rond et floral dans Les Clos. Comme souvent, je me rends compte qu’entre les 2 GC du domaine, c’est bien les Preuses qui survole la dégustation à mon goût, et qui me procure le plus de plaisir. Dernier vin servi à l’aveugle : grosse évolution, croûte de fromage, miel, avec une trame austère en filigrane. Pour moi, c’est une Forest qui se cache ici, et d’un âge vénérable, au moins 20 ans car de nombreuses dégustations à 10 voire à 15 ans de cette cuvée, ne m’avaient pas permis de constater ce niveau d’évolution. Par contre, aucune idée du millésime, j’annonce un peu timidement et au hasard 2002, et nous avions bien là en effet, une Forest 2002, laquelle était ouverte depuis 4 jours sans montrer quelconque signe de déclin.

Nous déjeunons le midi au Bistrot des grands crus.

J’avais repéré à la carte un Chablis 2017 de Samuel Billaud (30€) qui me faisait bien de l’œil, ainsi qu’éventuellement un Vaillons de Vincent Dauvissat du même millésime. Pas de bol, il n’y avait plus ni l’un ni l’autre sur ces millésimes. La carte des vins était très fournie niveau magnum, et comme nous sommes 7, cela pouvait être intéressant. Notre choix sur porte sur une Forest, et je propose ce millésime 2017.

 CR: Domaine Vincent Dauvissat – Chablis Premier Cru – La Forest, 2017 



En magnum

Sans forcément être des plus complexes à ce stade, le jus possède une très belle finesse dans la texture, et un côté jus de roche indéniable, finalement assez peu commun sur ce climat, souvent fortement miellé et un brin austère.

Le vin est bien dans son millésime me dis-je à la dégustation : il propose une tension laser, et une jolie longueur.

A attendre, sans doute, pour que le vin développe davantage de complexité, mais déjà très agréable à la dégustation.

***

Dimanche, déjeuner au Soufflot, à Irancy, l'un de mes (derniers) coins à champignons, compte tenu malheureusement de l'inflation sur les menus/vins de tant d'établissements. Quelle belle cuisine de bistrot, inchangée depuis mon passage il y a 3 ans. Les joies de la permanence. Et, bien sûr une carte des vins à tarif honnête, d'ailleurs moins chère que la plupart des établissements chablisiens désormais. L’analyse préalable de la carte des vins m’avait poussé à faire le choix de la Montée de Tonnerre Dauvissat 2019. Les Raveneau sont moins intéressants (et je suis souvent déçu). Quelques Rully Dureuil-Janthial me faisaient de l’œil, aussi, mais bon, nous sommes dans le chablisien, alors continuons sur notre lancée… 

Sur place, nous apercevons une petite ardoise, trônant sur une table voisine, indiquant : « Chablis Dauvissat 2017 – 8€ »

On se frotte les yeux, pour être sûr d’avoir bien lu.

« Scuzez moi m’sieur ? C’est Jean Dauvissat ou Vincent » ?
«  Ah non non, c’est bien Vincent »
« Didiou ! mettez-nous donc un verre à l’apéritif, alors ».

Un deuxième verre ( ) accompagnera les délicieux escargots du restaurant.

 

CR: Domaine Vincent Dauvissat – Chablis, 2017 



Un vin qui présente une parenté avec la Forest degustée la veille (effet millésime ?) : on est dans un registre fortement minéral, jus de roche, iodé, ciselé, avec une tension qui claque. La finale est longue, et sur la coquille d’huître qu’il n’y avait toutefois pas dans la Forest.

Un apéro de luxe ma foi, avec un Chablis délicieux et totalement prêt.

 CR: Domaine Vincent Dauvissat – Chablis Premier Cru – Montée de Tonnerre, 2020

 

Eh oui, plus de 2019, mais le prix reste inchangé (60€ à la carte), et le millésime me convient tout à fait.

Cette Montée accompagnera le gigot confit. Bien sûr, pour moi le gigot appelle un beau Bordeaux, en revanche je trouve que ça match bien avec un beau Chablis, pas trop frais et gras ; gras et rondeur que l’on retrouve dans les beaux premiers crus, lesquels répondent bien à la viande.

Un nez expressif, assez puissant et rond, avec une petite trame calcaire mais ce n’est pas du tout ce qui domine le plus. On est davantage ici dans un registre exotique, et résolument floral (comme le 2022 dégusté d’ailleurs). Le vin est très élégant, primaire certes, mais agréable.
La bouche présente également cette rondeur devinée au nez ; exit 2017 et le côté jus de roche, ici, nous versons dans l’opulence, la rondeur et l’amplitude. D’ailleurs, on a un léger gras en bouche.

Très belle Montée de Tonnerre, que j’aime souvent caractériser comme étant le seigneur des premiers crus, et qui ne faillit pas à sa réputation ici.

Miam miam, il m'en restera même une petite goutte pour le fromage...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Paul B., Dom, sideway, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, Papé, Agnès C, Frisette, GAET, starbuck, leteckel, the_ej, Gerard58, Math38, KosTa74, Kiravi, rafalecjb, Garfield, LEON213, Ilroulegalet, Lame11, Allobroge, Droop
27 Mar 2024 18:34 #2566
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95725
  • Remerciements reçus 26010


Lire ça à l'heure de l'apéro, ça fait saliver à en ruiner son clavier !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, oberlin, Manas
27 Mar 2024 18:52 #2567

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
En effet, Oliv 
Et quel plaisir de raconter le bonheur procuré par tous ces vignerons, et par toutes ces bonnes tables qui fournissent une cuisine bien faite et honnête, sans trop matraquer sur la carte des vins. 
J'en salive moi aussi, en le racontant à nouveau, et c'est encore plus agréable de savoir qu'il y a des oreilles / yeux attentifs qui, peut-être, franchiront la porte de ces établissements.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., Agnès C, leteckel
27 Mar 2024 21:08 #2568

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5196
  • Remerciements reçus 6624
CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis premier cru "La Forest", 2015

Le nez est ouvert sur le pralin, la poire, les fleurs blanches et les agrumes. 
La bouche est dynamique avec un côté juteux mais aussi une belle tension crayeuse. La finale est sur les agrumes, le citron avec un peu d'amertume. 
Un joli chablis accessible mais encore bien jeune.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Paul B., Marc C, Jean-Loup Guerrin, Papé, starbuck, Gerard58, Garfield, Vesale
03 Avr 2024 22:04 #2569

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6453
  • Remerciements reçus 13140

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis, 2015

 


CR:

Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 2015

Bouteille cirée.
Bouchon type Diam, légèrement imbibé.
La robe est très peu évoluée, sur une teinte or très clair.
Au premier jour, le nez est peu disert, sur le citron mûr et une note iodée.
Il évoluera au fil du temps avec des arômes de fruits blancs et une impression pierreuse.
Par rapport à ma  dernière dégustation , le vin semble s'être retendu en bouteille.
Si il demeure équilibré, il se profile dans une structure plus longiligne avec une grande allonge.
Finale persistante, impactante et serrée.
Je rejoins le compte-rendu de  Manas  qui correspond à la bouteille que j'ai dégustée sur deux jours.
L'équilibre est présent, le vin ne semble pas vouloir se livrer totalement malgré une longue aération ... une phase de fermeture ?
C'est un très joli Chablis, quelque peu cachotier aujourd'hui.

Note : 15/20.
Garde : à revoir d'ici deux ans pour ceux qui en ont encore en cave ... mais c'était ma dernière bouteille.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alain Hinant, Jean-Paul B., letournaisien, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, leteckel, Gerard58, Kiravi, Garfield, Vesale, LEON213, Manas, Allobroge
13 Avr 2024 08:27 #2570
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805

Réponse de Manas sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat, Chablis, 2015

Décidément, on se suit en ce moment, Olivier 

Très intéressant de lire ton impression car on se demande parfois si c'est pas le dégustateur qui flanche : quand j'ai bu ce 2015 pour la première fois, j'étais épaté. La deuxième, beaucoup moins. Alors on se demande si ce n'est pas le goût qui évolue, ou le contexte qui change, cherchant presque parfois des excuses au vin lui-même.

Quant au fait qu'un Chablis générique puisse se refermer à presque dix ans, c'est à en perdre la tête... 
A ce propos, je me suis rendu compte en cliquant sur ton CR et en retrouvant le mien, que nous l'avons bu à 4 mois d'intervalle, fin 2021 début 2022 : nous l'avions alors sans doute cueilli dans sa phase optimale.

Tout cela milite pour boire le vin quand il est bon, j'en veux pour preuve d'ailleurs mon pronostic d'une amélioration de cette bouteille avec un peu de garde totalement déjoué 

Bon week-end,
Manas/Stan
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., leteckel
13 Avr 2024 10:12 #2571

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6453
  • Remerciements reçus 13140

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Domaine Vincent Dauvissat, Chablis, 2015

Bonjour Stan,

"Décidément, on se suit en ce moment, Olivier  "
"A ce propos, je me suis rendu compte en cliquant sur ton CR et en retrouvant le mien, que nous l'avons bu à 4 mois d'intervalle, fin 2021 début 2022 ..."

C'est vrai, je l'ai relevé en insérant le lien de dégustation. 

"Quant au fait qu'un Chablis générique puisse se refermer à presque dix ans, c'est à en perdre la tête ...  "

Pas tant que ça.
Je l'ai déjà constaté sur plusieurs vins et pas que chez Dauvissat.

"Tout cela milite pour boire le vin quand il est bon, j'en veux pour preuve d'ailleurs mon pronostic d'une amélioration de cette bouteille avec un peu de garde totalement déjoué   "

D'accord sur la première partie mais, concernant les vins du domaine, je ne serais pas aussi pessimiste que toi !
Peut-être n'aurons nous plus le fruité enjôleur de sa jeunesse mais je ne me fais aucun soucis sur son évolution qui sera forcément différente mais pas moins intéressante à mon sens. 

Bon week-end,

Olivier



 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., jean-luc javaux, LucB, Manas
13 Avr 2024 12:15 #2572

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5196
  • Remerciements reçus 6624
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 1er cru Vaillons 2014 

La robe commence à dorer.
Le nez est ouvert sur le pralin, le citron confit et les fleurs blanches avec des petites notes iodées. C'est assez complexe et charmeur.
La bouche est super bien équilibrée, enrobée avec une belle tension. C'est dynamique, complexe et en même temps gourmand. Il y a une longue finale salivante. 
J'aime beaucoup et je l'ai cueilli dans une très bonne phase sans qu'il ne montre de signes de fatigue. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, jean-luc javaux, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, Garfield, Droop
24 Avr 2024 02:46 #2573

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Petit Chablis, 2017

 

Bu sur 3 jours, et principalement pour accompagner des quenelles gratinées, à la crème safranée et parmesan.

Très beau nez, expressif d’emblée, tellement chablisien et tellement Dauvissien (madame a même trouvé à l’aveugle). Très belle minéralité exprimée, soutenue par des notes iodées assez intenses, et complétées par des notes florales qui donnent au dégustateur l’impression de se promener dans un champs de fleurs. Nez impressionnant à ce niveau d’appellation, avec des notes florales qui sont les mêmes que j’ai pu identifier chez 2 de ses illustres grands frères, Montée de Tonnerre et les Clos.

La bouche est légère, mais très expressive, dotée d’une très belle évolution et surtout dotée d’une longueur assez importante. Toute en tension, tension électrique, iodée et précise.

Un petit Chablis absolument remarquable.

Garde : à boire
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Gerard58, Ilroulegalet, Droop
26 Avr 2024 08:46 #2574
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95725
  • Remerciements reçus 26010
Une belle rencontre chez l'Enzo


CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er cru Vaillons, 2014

Fichier attaché :


Robe jaune très claire à peinte teintée d'un gris vert.
Nez très fin, serré, qu'il faut aller chercher, sur l’huître, presque l’eau de mer. L'ensemble reste assez fermé bien qu'en pureté.
Bouche à l'attaque ultra tendue, très précise, citrique mais sur une trame avec du gras qui enrobe bien l’ensemble.
L'équilibre du vin est totalement chablisien et la colonne vertébrale toute en droiture en phase avec le millésime.
Ne lui manque en l'état qu'un peu d'ampleur et de complexité aromatique pour développer plus de gourmandise.
Finale laser mais un peu froide et intellectuelle, avec sûrement un peu de fermeture.
Beau vin franc et loyal. Mais à attendre sereinement qu'il se complexifie, je pense.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
08 Mai 2024 09:08 #2575

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95725
  • Remerciements reçus 26010
CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er cru Vaillons, 2009

 

Robe jaune paille à peine teintée.
Nez tout jeunot, sur un compromis notes lactées et fumées qui m'orienteraient vite en Côte d'Or si n'était des senteurs minérales totalement chablisiennes, entre la coquille d'huitre et la craie mouillée.
Bouche souple, avec une certaine épaisseur et volume en attaque, avec comme un gras doux présent et qui prend le pas sur l'acidité.
L'ensemble est un peu dissocié et manque d'harmonie, avec une sensation de jeunesse totale (je lui donnais 10 ans de moins) mais sur de beaux goûts nets encore à complexifier.
Finale avec de la tenue et de la longue, en recherche d'harmonie.
Bien+. Mais sur cette bouteille, à attendre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Galinsky, Jean-Loup Guerrin, leteckel, jd-krasaki, Gerard58, Garfield, LEON213, Manas
09 Mai 2024 11:14 #2576
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 965
  • Remerciements reçus 1392
CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er cru Forest, 2009

Un petit peu d'aprehension à l'ouverture de lka bouteille
j'avoue que sur ce producteur, je suis toujours un peu sur la retenue

la robe est sur un blanc très clair
le nez est sur la coquille d’huître, la fumée
la bouche est a la fois ample et traçante, avec toujours ce coté coquille d’huître...
ca tourne facilement en bouche

le lendemain, on évolue sur des notes herbacées

a mon avis, peut encore entre conservée plusieurs années....

Christophe - LPV Lyon
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Garfield
10 Mai 2024 11:36 #2577

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95725
  • Remerciements reçus 26010
Les amis, c'est la vie !


CR: Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er cru La Forest, 2008



Oliv
Bouchon imbibé au tiers.
Robe jaune paille très peu teintée.
Nez terne, sur des senteurs un peu éthérées, sans expression.
Bouche sans vice mais surtout sans vertu, illisible, froide, avec un côté strict et austère.
Finale chiante sans plaisir possible.
Décevant.

Enzo
Contrairement à Oliv, j'ai bien aimé le Forest 08 de Dauvissat, très bien équilibré, certes dans un registre plus austère et droit, peu exubérant mais bien foutu, sans manque de matière pour moi, et très peu évolué.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
17 Mai 2024 11:28 #2578

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5936
  • Remerciements reçus 6803

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Chablis domaine Dauvissat Camus Les Clos Grand Cru 2015

Bu ici

CR: Chablis domaine Dauvissat Camus Les Clos Grand Cru 2015

En Magnum.

Nez iodé et citronné.

Bouche à la texture glycerinée. Arômes de pomme verte suivie d’une grosse minéralité mais qui peine à s’exprimer pleinement. Sur la retenue, encore très droit mais avec un bel équilibre. Bonne finale iodée.

Très bien mais à attendre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
25 Mai 2024 15:41 #2579

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Domaine Vincent Dauvissat - Chablis Grand Cru - Les Preuses, 2009

 

Bu pour lui-même, à l'apéritif, puis sur de belles tranches de saumon fumé.

A l'ouverture, le nez ne trahit pas son climat : on est sur une grande sensation minérale, ciselée, incisive, mêlée à des notes de citron et de noisettes. C'est très beau. Bien plus étonnant, et surprenant pour le dégustateur en revanche, c'est de voir que nous sommes sur 2009 et qu'à aucun moment on ne ressent quelconque chaleur du millésime, ce que j'ai pu notamment ressentir dans les Clos. Millésime solaire admirablement dompté donc sur cette Preuses. Un autre point encore étonnant, c'est la jeunesse de ce vin. S'il m'avait été présenté à l'aveugle j'aurais pu partir sur un 2017, cette bouteille m'a sincèrement évoqué les nombreux 2017 dégustés récemment car le vin reste frais et sur un côté jus de roche indéniable ; au surplus, l'ensemble ne présente pas une once de notes tertiaires. 

La bouche est tendue, ciselée, le côté jus de roche constaté au nez se retrouve dans cette bouche vive, et à la grande finale.

Garde : J'ai énormément aimé ce vin, qu'on peut revoir sans le moindre problème d'ici 5 voire même 10 ans au vu de cet échantillon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Dom, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Papé, David Chapot, Ilroulegalet
26 Mai 2024 22:11 #2580
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux