Nous avons 1361 invités et 89 inscrits en ligne

New LPV Paris : sur la route de Compostelle, un vrai chemin de croix à travers les rouges du Sud-Ouest

  • Messages : 4423
  • Remerciements reçus 1563

Vaudésir a créé le sujet : Sud-Ouest toute pour New LPV Paris

Une soirée inédite pour New LPV Paris que de s'aventurer dans le Sud-Ouest à tort ou à raison on le saura plus tard.

Tout à l'aveugle dont j'ai géré l'ordonnancement sauf pour mes 2 apports , d'ailleurs les 2 seuls vins du SO que j'ai en cave, je sens que je vais me faire huer par certains .

2 Cidres pour commencer (Vivien)

Les robes sont claires assez différentes de ce que l'on peut trouver en Bretagne.

Le premier mousse beaucoup, des bulles assez grosses, de la pomme mur, un peu fermentaire, en bouche c'est fruité toujours sur les fruits blancs, de la rondeur, pas désagréable.

Le deuxième présente une mousse moins abondante et des bulles plus fines, toujours sur les fruits blancs, en bouche c'est plus tendu , sec avec plus de vivacité , sympa.

2 Cidres 2017 du Domaine Bordatto, le 1 er Bassandere, le 2 ème Basa Jaun



On passe à une bulle ( Vivien )

Robe toujours claire, la bulle est fine, encore sur les fruits blancs murs, légère sensation sucré en début de bouche puis cela se tend, c'est bien sec et porté grandement par des amers assez important, cela ne semble que peu dosé , assez intéressant mais manque un peu de corpulence pour ce :

Blanc de Blancs Brut Nature du Domaine Tirecul La Graviere



Triplette de Blancs ( Vivien/Vivien/ Stéphane )

Le premier à une robe bien claire, nez frais d'agrumes et de pamplemousse jaune, bouche vive , vivifiante sur des amers de peau de pamplemousse, ne pas laisser se réchauffer sous peine de tout perdre, devient vite inodore et assez plat, a la bonne franquette tout simplement.

Le deuxième à une robe un peu plus teintee, nez plus exotique, ananas, mangue,bouche avec un beau gras bien contrebalancée par une belle relance d'amers de pamplemousse.

Le troisième toujours sur des fruits exotiques frais, du gras en bouche puis aussi une bonne allonge d'agrumes frais malgré le fait qu'il soit plus chaud ce qui le dessert un peu mais il n'est pas dépourvu d'une belle élégance non plus.

Le 1er Côtes de Duras Domaine Mouthes Le Bihan La Pie Colette 2017
Le 2 ème Jurançon Domaine Camin Larredya La Part Davant 2017
Le 3 ème Jurançon Clos Thou Délice de Thou 2017



La batterie de mon téléphone donnant des signes de faiblesse je commenterai les rouges demain mais mes notes sont devenues inverses proportionnelle à la quantité de liquide qui a rempli les crachoirs qui n'ont jamais été aussi pleins lors d'une soirée.

Stéphane
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, bibi64, vivienladuche, Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3233
  • Remerciements reçus 164

francois999 a répondu au sujet : Sud-Ouest toute pour New LPV Paris

Mouais les vins de cette soirée furent ... à part les derniers vins.
Et meme le sort c’est acharné avec un « le cedre » bouchonné.
Quoi dire sur les bulles : cela sent l’ecurie, les cidres moussait comme de la biere et c’etait assez plat en bouche.
Les 2 premiers vins rouges etaient nature augustin machin compatible.
A ma decharge, mon caviste a choisi pour moi.

Par contre tres bonne soirée où on s’est bien amusé

Francois
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4423
  • Remerciements reçus 1563

Vaudésir a répondu au sujet : Sud-Ouest toute pour New LPV Paris

francois999 écrit: Par contre tres bonne soirée où on s’est bien amusé


C'est sur qu'on a bien rigolo avec ton vin et encore plus avec celui de Jérôme qui a donné la banane à Yves :jump:
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4423
  • Remerciements reçus 1563

Vaudésir a répondu au sujet : Sud-Ouest toute pour New LPV Paris

Première paire de rouges ( François 1/Jérôme )
Hormis une robe plus violacee due à la jeunesse cela reste sombre.
Les 2 vins se présentent de la même façon, au nez on dirait du vin nouveau, un primeur 2019 ? en bouche c'est à celui qui aura le plus de gaz, ont ils fait leur fermentation ou sont ils en train de la refaire, c'est pas protégé!

Inutile de dire que les verres ont vites rejoint le crachoirs, aucun pour sauver l'autre.

Fallait le dire qu'ils devaient être mis en carafe et secoué 30 mn au moins.

Le 1 er Gaillac Château de Mayragues Braucol 2018
Le 2 ème Cahors Mas del Perie La Roque Malbec 2018



Les suivants ont tous la même robe, foncée, voir opaque.

Deuxième paire de rouges ( Sebastien/Pierre)

1) Nez mur et dense, fruits, noirs , bouche dense et structurée , c'est encore jeune mais on sent du potentiel mais en l'état à revoir dans 10 ans.

2) Nez presque indentique, c'est mûr un poil moins structuré, il se laisse approcher plus facilement mais on est encore dans du costaud.

Le 1 er Madiran Château Montus 2009
Le 2 ème Pecharmant Château Corbiac 2009



Troisième paire de rouges ( Yves/Cédric)

1) Toujours fruirs noirs mais pas cuit, en bouche je le trouve assez agréable, dense mais pas trop avec suffisamment de fraîcheur tout en étant bien jeune aussi.

2 ) Dommage une pointe liegeuse gâché la partition qui aurait pu être belle.

[ b] Le 1 er Gaillac Les Secrets du Château Palvie 2008.
Le 2 ème Cahors Le Cèdre 2005



Quatrième paire de rouges ( Joseph et Patricia), une paire que j'ai à moitié zappé.

1) J'ai eu du mal avec celui-ci, c'est mur aussi, des tanins assez present mais suis passé à côté.

2) Je commence à saturer malgré la maturité, je l'ai trouvé plus abordable , belle densité, avec une certaine fraicheur, dans un registre plus apaisé que le premier.

Le 1 er Pecharmant Château La Renaudie 2005.
Le 2 ème Cahors Clos de Gamot 2005



Dernière paire de rouges ( François 2/ Joseph )

La paire que j'ai le moins aimé avec la première, ça commence comme les autres et puis 2 peaux de banane arrivent en finale et en croquant dedans on siffle la fin de la récré, envoi forcé aux crachoirs , dommage.

Le 1 er Madiran Château Bouscasse VV 2000
Le 2 ème Madiran Clos de l 'église 2000 [ b]



La pénitence est finie , je ne crois pas qu'on regoutera des rouges du Sud-Ouest avant 5 ans au moins.

Un sucre pour finir ( Stéphane )

J'avais cela en cave, je pensais que c'était plus riche, je l'ai bien apprécié en fin de compte, fruit confit, abricot rôti, la liqueur n'est pas trop lourde, assez de fraîcheur, donc très digeste pour moi peu amateur et ideal avec le dessert pour ce :

Monbazillac Theulet-Marsalet Cuvée Fanny 2011



Prochaine soirée : Championnat de dégustation à l'aveugle sur la Bourgogne avec Pierre en Maître d'œuvre.

Stéphane
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bonaye, bibi64, vivienladuche, sebus, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1241
  • Remerciements reçus 1102

vivienladuche a répondu au sujet : New LPV Paris : sur la route de Compostelle, un vrai chemin de croix à travers les rouges du Sud-Ouest

Il est des soirées où ce qui se trouve dans votre verre de rouge vous marque par sa médiocrité. :dash: Franchement, Emmanuel aurait pu venir partager sa RC 1985 avec nous pour fêter son anniversaire… :O! Heureusement que niveau bonne ambiance cela a contribué à passer une nouvelle excellente soirée de franche rigolade. Là, le niveau est toujours exceptionnel. Surtout ne changez rien les copains !!! :DD
Mes notes vont être assez superficielles…

Délicieuse cuisine d’un excellent rapport qualité/prix dans notre QG de l’Île Saint-Louis. (tu) (tu) (tu)

New LPV Paris : sur la route de Compostelle, un vrai chemin de croix à travers les rouges du Sud-Ouest



Les bulles


Paire n°1

Breuvage n°1 :
La robe est un peu trouble. Un nez de pomme fraîche acidulée. Jolie bouche acidulée, juteuse, avec un peu de sucres résiduels, beaucoup de fraîcheur. Sympa pour l’apéro. Bien +

Breuvage n°2 :
La robe est or clair. Un nez plus sec, plus terrien, presque à mi-chemin entre pomme et poire. La bouche est d’équilibre totalement sec, avec plus de profondeur, un bon équilibre entre salinité et minéralité avec une jolie acidité. Au contraire du premier, c’est plus à mettre à table. Bien +

Il s’agit de :
Domaine Bordatto – Cidre de Basse-Navarre – Basandere 2017
Domaine Bordatto – Cidre de Basse-Navarre – Basa Jaun 2017




Vin n°1 :
La robe est très claire. Un nez de fruits blancs, de fleurs. La bouche présente une bonne tension, avec de la salinité. Un jus facile à boire, acidulé, salivant, simple, facile et efficace. Bien +
Il s’agit de : Tirecul la Gravière – Brut à Jo – Blanc de blancs Nature




Les blancs


Triplette n°1

Vin n°2 :
La robe est or pâle. Le nez s’exprime sur les agrumes, le pamplemousse avec une sensation de jolis amers. La bouche est salivante, fruits blancs, c’est simple, facile, gourmand, un vin à apprécier pour son jus, pas pour sa profondeur (inexistante). C’est assez facilement torchable… Bien +(+)

Vin n°3 :
La robe est or, assez soutenu. Le nez est très exotique, fruits blancs, ananas, début de truffe. Superbe bouche de très bel équilibre, délicieux jus, bel exotisme, très belles épices, très beau volume, soutenu par une superbe longueur. C’est très très bon et très clairement à mon goût. Très bien +

Vin n°4 :
La robe est or clair à reflets verts. Un nez sur les agrumes, légère touche de caramel au beurre salé. La bouche semble légèrement élevée, sur les agrumes mûres, beaucoup d’épices, très belles persistance et profondeur, malgré une petite sensation d’alcool. Vin salivant, très joli, mais un cran en-dessous du précédent. Très bien -

Il s’agit de :
Domaine Mouthes le Bihan – Côtes de Duras – La Pie Colette 2017
Domaine Camin Larredya – Jurançon Sec – La Part d’Avant 2017
Clos Thou – Jurançon Sec – Délice de Thou 2017





Les rouges (et le supplice commence…)


Paire n°1

Vin n°5 :
La robe est rubis sombre. Un nez carbonique, avec du gaz. Bouche à l’acidité mordante, aux tanins verts, bouche anguleuse, dure. Pas bon !!!

Vin n°6 :
La robe est grenat. Nez sur la cerise, avec encore plus de gaz. Bouche gazeuse, raide, dure, sur le fruit mauvaisement fermenté. Affreux !!!!!!!

Il s’agit de :
Château de Mayragues – Gaillac – Braucol 2018
Fabien Jouves – Cahors – La Roque 2018




Paire n°2

Vin n°7 :
La robe est noire. Nez sur les fruits noirs, le chocolat, la cerise noire. La bouche est ultra élevée, fruits noirs, gros tanins musculeux, mais mûrs, cerise cacao, de l’acidité, mais une très grosse matière extrêmement dense et non fondue. Un vin démonstratif, de grande puissance, pas encore en place, qui sera certainement ouvrable dans 10 à 15 ans… Un vin que Robert Parker aurait sûrement apprécié en l’état ! Assez bien

Vin n°8 :
Robe opaque ultra dense et sombre. Un nez sur l’olive noire, la tapenade, la cerise. Bouche crémeuse, fruits noirs, mûres, au jus à la plus que limite de la surmaturité et presque écœurant… Moyen

Il s’agit de :
Château Montus – Madiran 2009
Château Corbiac – Pécharmant 2009




Paire n°3

Vin n°9 :
La robe est presque noire. Un nez mentholé et sur les fruits noirs. Enfin une bouche qui présente du fruit et de l’acidité, avec une touche mentholée, des fruits rouges acidulés, une très jolie matière et une belle longueur. Bien ++

Vin n°10 :
La robe est très sombre. Le nez est fortement liégeux et préjudicie ce qui semblait un très joli fruit noir. La bouche est rédhibitoire et totalement bouchonnée. ED

Il s’agit de :
Les Secrets du Château Palvié – Gaillac 2008
Le Cèdre – Cahors 2005




Paire n°4

Vin n°11 :
La robe est presque noire, très dense, opaque. Nez sur le chocolat et les fruits à l’eau de vie, un peu de hareng fumé et de menthol. Bouche d’énorme matière, avec de l’acidité, le vin est un colosse non encore en place qui emporte tout avec une forte présence tannique, ma pauvre muqueuse buccale en particulier… Un vin très mûr à attendre longtemps encore… Assez bien -

Vin n°12 :
La robe est grenat sombre. Un nez de fruits rouges, avec une perception de sanguinité. Très jolie bouche encore très serrée, mais la matière est très belle, avec un beau fruit, une bonne tension, une petite touche réglissée sur la finale. Les tanins doivent encore s’arrondir et l’ensemble se fondre et s’adoucir mais c’est bellement né. Très bien (+) en l’état. J’aimerais bien regoûter ce vin dans 10 à 20 ans.

Il s’agit de :
Château La Renaudie – Pécharmant 2005
Le Clos de Gamot – Cahors 2005




Paire n°5

Vin n°13 :
La robe est très sombre, largement brunie. Le nez est plus évolué, fruits à l’eau de vie. Une bouche affreusement séchante et desséchée sur un jus costaud de vieille planche. Inutile d’en dire plus, direct crachoir. Imbuvable

Vin n°14 :
La robe est grenat sombre. Un nez cacaoté, animal, fruits sombres à l’eau de vie. Bouche de grosse matière, au-delà même de la rusticité, caractère bûcheron démesuré et assumé. Un gros volume plein de muscles très dur. Pas bon

Il s’agit de :
Château Bouscassé – Madiran – Vieilles Vignes 2000
Clos de l’Eglise – Madiran 2000




Pfffffffffiouuuuuuuu, supplice terminé… J’ai trouvé pire que ce que l’on peut mal faire en Rhône sud…. C’est dire !!! :( :O! :dash: :unsure:



Susucre

Vin n°15 :
La robe est orangée. Nez de tarte tatin à l’abricot, abricot mûr acidulé, abricot confit, pêche rôtie. La bouche est à l’avenant, touche sur la pêche cuite juteuse, l’abricot en sirop. Un vin de très belle fraîcheur, aux sucres bien intégrés, avec une belle acidité et une très belle longueur. Très joli vin. Très bien (+)
Il s’agit de : Domaine Theulet-Marsalet – Monbazillac – Cuvée Fanny Sélection de Grains Nobles 2011




Le débrief

Sur la route de Compostelle, de Cahors à Madiran en passant par Gaillac ou le Bergeracois, il faut vraiment en vouloir pour se mettre dans le gosier un bon coup de rouge !!! :DD
Eh bien, pas demain la veille que je vais remettre du Cahors, du Pécharmant ou du Madiran donc dans ma cave moi, n’en déplaise à notre Bibi64 !!! :/:
Par contre de beaux Jurançon, cela va progressivement revenir !!! :miam:



Bon, il faut se mettre en conditions psychologiques avancées car le Pêcheur nous a carrément mis la pression pour le mois prochain… ::whooo::


D’ici là, portez-vous bien +++
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., bonaye, lutembi, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, Frisette, GAET

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 505
  • Remerciements reçus 308

Med a répondu au sujet : New LPV Paris : sur la route de Compostelle, un vrai chemin de croix à travers les rouges du Sud-Ouest

"Sur la route de Compostelle, de Cahors à Madiran en passant par Gaillac ou le Bergeracois, il faut vraiment en vouloir pour se mettre dans le gosier un bon coup de rouge !!! :DD
Eh bien, pas demain la veille que je vais remettre du Cahors, du Pécharmant ou du Madiran donc dans ma cave moi


Vous n'avez quand même pas mis toutes les chances de votre côté entre domaines inconnus, natures daubés et vins archi-boisés.
Faudrait pas juger toute une région sur cette dégustation, les rouges du Sud-Ouest valent bien mieux que ça ! :miam:

Médéric
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: monta, Martino

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4423
  • Remerciements reçus 1563

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris : sur la route de Compostelle, un vrai chemin de croix à travers les rouges du Sud-Ouest

Med écrit:
Vous n'avez quand même pas mis toutes les chances de votre côté entre domaines inconnus, natures daubés et vins archi-boisés.
Faudrait pas juger toute une région sur cette dégustation, les rouges du Sud-Ouest valent bien mieux que ça ! :miam:

Médéric


C'est clair que l'on peut trouver des vins plus buvables et se faire plaisir ::glou::
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck