Nous avons 2188 invités et 31 inscrits en ligne

Afrique du Sud : une révolution ? (2ème partie)

  • Messages : 1134
  • Remerciements reçus 996

peterka a créé le sujet : Afrique du Sud : une révolution ? (2ème partie)

Seconde « volée » sur ce thème, davantage axé sur les régions fraîches du sud, principalement Hemel en Aarde, où foisonnent les cuvées de pinot noir et chardonnay.
Beaucoup des vins dégustés proviennent sont récents (ce siècle-ci) même s'ils peuvent bénéficier parfois de très vieilles vignes.
Tous les vins ont été ouverts dans l’après-midi pour la soirée.

En vin d’accueil :
Buitenverwachting - Chardonnay 2016 (Constantia)

C’est bien expressif, très floral (jasmin) mais on distingue aussi des fruits blancs et du citron jaune confit. Certains pourraient le trouver un peu « pommadé » pour un chardonnay mais cela passe bien à l’apéro. La bouche est délicate, fine, légère, aromatique mais bien construite avec un élevage discret et distingué. La longueur est très correcte également.
Au final, un vin certes un peu « passe-partout » mais bien fait, savoureux et charmant… à prix doux

Les rouges
Intellego - Kedungu 2014 (Swartland)

Beaucoup de gaz lors de la dégustation avec une trame acide marquée. Le vin s’est assagi le lendemain tout en gardant ce bouquet acidulé d’airelle et groseille dans leur jus ; s’y ajoutent quelques notes de fumée et de cuir. La bouche est fluide, souple, très fraîche mais manque un peu de chair et de complexité. De déplaisant la veille, le vin est devenu intéressant mais je n’adhère pas trop à ce style.

Testalonga - Baby Bandito Follow Your Dreams 2016 (Swartland)

Ce vin partage avec Kedungu le même concept de base : proposer des vins peu alcoolisés, fruités et les plus naturels possible. Sans surprise, on a donc un profil similaire mais plus « abouti ». Il faudra également attendre le lendemain pour que le vin se dévoile de manière plus avenante avec un bouquet tout en fraîcheur de framboise, mûre et fraise des bois. Par rapport à Kedungu, l’attaque est cette fois plus ronde, le milieu de bouche plus ample et la finale plus élégante tout en conservant ce côté acidulé qui donne de la fraîcheur mais qui a tendance à trop focaliser le ressenti sur cet aspect. Et ce n’est pas trop mon goût malgré tout.

La Vierge - Nymphomane 2013 (Hemel en Aarde Ridge)

Premier nez sur le végétal, le boisé froid, l’humus et la croûte de fromage. Ce côté moins engageant disparaîtra (surtout le lendemain d’ailleurs) pour laisser place à des senteurs de cassis, de fruit rouge et d’épices fines. La bouche attaque en finesse puis se manifestent ensuite des tanins d’abord assez serrés puis plus veloutés au fur et à mesure que le vin se réchauffe et s’aère. Le vin conserve une belle fraîcheur et termine, assez brièvement mais avec élégance, sur la cerise noire et son noyau.

Tokara - Director’s Reserve Red 2013 (Stellenbosch)

Premier nez de caramel, de moka puis arrivent des senteurs plus épicées, des arômes de menthol, de torréfaction et de chocolat avec un peu de fruit noir. La bouche est assez riche, chaleureuse, concentrée et ample avec de la mâche. L’alcool est présent mais ne fait pas perdre l’équilibre à l’ensemble. Longueur appréciable. Joli vin assez conventionnel à la personnalité peu affirmée mais qui peut séduire.

Ataraxia - Serenity Red 2015 (Walker Bay-Overberg)

Assemblage intéressant de pinotage et de chacun de ses parents génétiques.
Bouquet assez complexe mais discret de fruits rouges mûrs, de réglisse, de fumée et de rose fanée. Un petit côté sauvage également, caillou chauffé, ronce mais aussi notes d’élevage tirant vers la boîte à cigare. L’attaque est fine, voire tactilement subtile ; le milieu de bouche est soyeux, élégant avec une matière de beau volume. Finale persistante avec des amers délicats. Voilà un vin savoureux à la rondeur avenante, sans chichis mais diablement efficace. Très belle bouteille.

La Vierge - Noir 2012 (Hemel en Aarde Ridge)

A l’œil, le vin apparaît d’emblée assez évolué mais cette impression ne se confirme pas par la suite. Le bouquet propose des fruits mûrs compotés (cerise, prune), une pointe florale (pivoine) mais aussi un peu de champignon frais et d’écorce de chêne. La bouche est fraîche et mûre avec de légers tanins structurants. C’est globalement fin et savoureux même si le bouquet tend à se faner et se végétaliser à l’aération. Finale correcte sur des arômes un peu cuits.

Crystallum - Pinot Noir Cinema 2016 (Hemel en Aarde)

Le nez est élégant et séduisant sur les fruits rouges (framboise), le cuir, la rose fanée et des notes lardées / fumées d’un bel effet. La bouche, fraîche et juteuse, fait preuve d’une belle pureté avec des tanins fins pour structurer l’ensemble. Très belle persistance toute en finesse. Joli vin gourmand qui incite à y revenir.

Bouchard Finlayson - Pinot Noir Galpin Peak 2013 (Hemel en Aarde)

Profil très différent pour ce vin au bouquet empyreumatique et très épicé. On a du menthol, de l’eucalyptus, du café, de la cerise confite, du clou de girofle. L’attaque est pleine et le milieu de bouche propose beaucoup de volume et d’ampleur. Beaux tanins enrobés, côté chaleureux avec un retour épicé réglissé en rétro et en fin de bouche. Avec sa mâche et sa matière, le vin en impose mais manque un peu de finesse et de fraîcheur pour un pinot. Néanmoins un beau vin.

Storm - Pinot Noir Vrede 2015 (Hemel en Aarde)

Bouquet aux antipodes du précédent, plus discret mais plein d’élégance fruitée (fruits des bois, framboise, groseille, orange sanguine) avec une touche un peu saline et une pointe de vanille et d’épices douces. La bouche est ciselée, nette et ample à la fois. Tel bel équilibre global avec une finale persistante et presque salivante. Très beau vin complexe à la classe évidente.

Eben Sadie - Soldaat 2016 (Swartland)

Bouquet de fruit rouge confituré (gelée de mûres), légèrement fumé avec du tabac et du cuir frais. Quelques notes viandées complètent le tableau. Très mutique le premier jour, le vin est davantage sorti de sa gangue le lendemain. Attaque précise. Texture dense mais sans lourdeur avec des tanins très fins. Beaucoup de jus et de fraîcheur. C’est ample et long. Ferme et austère en l’état, ce vin solide laisse envisager un bel avenir.

David en Nadia Sadie - David Grenache 2015 (Swartland)

Bouquet replié sur lui-même où l’on peut distinguer des senteurs de menthe poivrée et de fruits rouges compotés. Quelques effluves de crème à la vanille, de tabac blond et de cuir de Russie s’ajoutent. L’attaque est fine et nette mais le milieu de bouche se montre assez fluide malgré des tanins polis. L’ensemble ne manque ni de finesse ni de fraîcheur mais on reste globalement sur sa faim d’autant plus que la longueur n’est pas énorme. Un vin qui doit trouver sa place et qui a souffert de la comparaison avec Soldaat.

Les blancs


Tokara Chardonnay Reserve Collection 2013 (Stellenbosch)

Nez agréable d’agrumes (pamplemousse), d’ananas, de fleurs, de miel le tout sous couvert d’un boisé légèrement dominant. En bouche, il y a du jus, beaucoup de fraîcheur. C’est équilibré et mûr. Retour assez marqué de l’élevage en finale qui reste de persistance moyenne. Joli vin si l’on fait abstraction du bois ou si l’on y est peu sensible.

Ataraxia Chardonnay 2015 (Hemel en Aarde)

Bouquet séduisant de fruits blancs mûrs (poire, mirabelle), d’agrumes et de fleurs blanches. Après une attaque fine et précise, la bouche se montre dense et structurée, quasi tannique. C’est net et juteux. L’élevage est parfaitement intégré. Très belle longueur salivante. Remarquable.

Crystallum Clay Shale Chardonnay 2016 (Hemel en Aarde)

Derrière une petite note de pain grillé, on découvre des arômes de mandarine, de rhubarbe confite et de fruit de la passion ; quelques nuances plus végétales également. La bouche est élégante et délicate. Longiligne. Cela ne manque pas de présence malgré une certaine fluidité. Beau retour du fruit en milieu de bouche et aucune trace d’élevage. Le vin finit assez long avec une sensation de verticalité. Aux antipodes du chardonnay variétal avec un profil qui se rapprocherait davantage d’un riesling.

Hamilton Russell Chardonnay 2016 (Hemel en Aarde)

Beaucoup de présence aromatique pour ce vin présentant des arômes de pêche, d’agrumes confits, de menthe fraîche, de cire et de miel de fleurs. C’est complexe et bien défini. La bouche, en demi corps est plutôt en retrait. C’est rond, bien mûr, il y a du fond mais cela manque un peu d’énergie vitale. L’élevage, au boisé de qualité, imprègne le vin jusqu’à sa finale présentant des amers subtils. Vin au profil très bourguignon qui a un peu de peine à faire sa place face à ses « collègues » malgré une aromatique au top.

Storm Chardonnay Vrede 2015 (Hemel en Aarde)

Bouquet complexe, frais et précis (quoique d’intensité mesurée) sur l’aubépine, les fruits blancs, le citron vert avec des notes d’iode et de fumée et une pointe de miel. Attaque vive presque tranchante. Milieu de bouche de bonne concentration, énergique et salivant. Aucune trace de bois. Finale très persistante aux amers de classe. Grand vin à la personnalité très affirmée.

Kershaw Chardonnay Clonal Selection 2013 (Elgin)

Superbe nez expressif et mûr sur les fruits blancs, le pamplemousse confit et la menthe fraîche avec une nuance subtilement iodée. La bouche est fondue, ample, puissante et de grande fraîcheur. L’élevage s’exprime discrètement par un boisé de qualité parfaitement intégré. Equilibre magistral et grande persistance. Vin de grande classe que certains positionnent au niveau d’un grand cru bourguignon.

Fable Mountain Jackal Bird 2013 (Western Cape)

Superbe nez expressif de poire et de coing mûrs avec des nuances d’abricot et de violette très élégantes. La bouche est déliée et délicate et joue de son apparente fragilité comme d’un avantage. Equilibre aérien et belle longueur pour ce vin remarquable qui arrive à exister après la série de chardonnays

Eben Sadie ‘t Voetpad 2016 (Swartland)

Le bouquet, relativement fermé, exprime des senteurs de fruit blanc mûrs (mirabelle, poire de coing), d’ananas et de silex avec une pointe de fumée. La bouche est compacte, ample et ronde avec une belle finale persistante. L’équilibre est superbe mais l’aromatique clairement en retrait. Ce grand vin blanc suggère plus aujourd’hui qu’il ne propose mais sa noblesse est évidente. Grandes perspectives sans doute pour le futur.

Encore une fois des découvertes de haut-niveau !

Pierre
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, bertou, Moriendi, bibi64, tomy63, H. Seldon, ols, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 313

ols a répondu au sujet : Afrique du Sud : une révolution ? (2ème partie)

J'me laisserais bien tenter par une vierge nymphomane :D
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11906
  • Remerciements reçus 1910

jean-luc javaux a répondu au sujet : Afrique du Sud : une révolution ? (2ème partie)

Merci Pierre.
J'attendais de te lire; je mets un petit mot dès que possible... ;)

jlj
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11906
  • Remerciements reçus 1910

jean-luc javaux a répondu au sujet : Afrique du Sud : une révolution ? (2ème partie)

Pre-scriptum pour Pierre :) : je pense que tu t'es trompé sur deux millésimes...

Juste quelques notes, relevées sur mon carnet, de cette nouvelle belle dégustation organisée chez Pierre.

La mise en bouche est un beau vin de chardonnay, très beau rapport Q/P.
Nez sur les fruits blancs, un peu fumé et pointe de menthol/eucalyptol.
Une belle fraîcheur et une longueur plus que correcte pour ce Buitenverwachting - Chardonnay 2016

On commence la dégustation par les rouges:

Le premier duo ne retient pas trop l'attention de la tablée... les deux font tendance nature (trouble, acidité superlative, ...)

1-- Intellego - Kedungu 2014
Du gaz, de l'acidité volatile.
Après une attaque un peu "doucereuse", notes de groseilles rouges, de fruits frais et de sellerie; mais ce n'est pas trop à mon goût... (Syrah, Cinsault, Mourvèdre; de la macération carbonique).

2-- Testalonga - Baby Bandito Follow Your Dreams 2016
Son compagnon n'est pas très costaud; zéro chimie, zéro artifice mais zéro vin aussi... :(
Sur les petits fruits rouges, l'acidité est très présente mais l'ECG presque plat... Bof (carignan, vignes assez jeunes).
3-- La Vierge, Collection, Nymphomane 2013
Ce duo est déjà plus intéressant.
Le premier a un nez assez discret, avec du végétal et un peu de boisé.
En bouche, c'est droit, bien structuré, un peu austère; aigrelet, sur le cassis, avec des tanins un poil verts et des amers assez marqués en fin de bouche.
(cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc).

4-- Tokara - Director’s Reserve 2013 (Stellenbosch)
Le nez est très lacté, crème même, croûte de fromage et caramel (qui s'estompe au cours de la dégustation).
La bouche est plus ronde et moins austère que l'acolyte Nymphomane...
C'est bien mûr, ample; il y a plus de complexité mais l'élevage est un peu caricatural; beau vin quand même. (23€ contre 13.50€ pour La Vierge)
(67% cabernet sauvignon + merlot, cabernet franc et petit verdot).
5-- Ataraxia - Serenity 2015
C'est mûr, fumé.
Bouche de très bel équilibre, sur un beau fruité, des épices.
De belle matière, le vin est tout en fraîcheur et termine sur de beaux amers d'écorces d'agrumes.
(50% pinotage, 25% cinsault, 25% pinot noir). Beau vin de beau Q/P (18€).

6-- La Vierge , Collection, Noir 2012
Si les robes de ces deux vins sont très claires, celle-ci fait plus "vieux" vin avec ses reflets brunâtres.
Le nez "pinote" pas mal, sur les fruits noirs, le pruneau; traces herbacées. Quelques fleurs.
La bouche est fraîche, c'est plutôt en finesse (?), ou en légèreté.
Court en bouche, le vin termine en plus sur une note verte.
7-- Crystallum - Pinot Noir Cinema 2016
Robe plus pourpre.
Nez qui pinote, même si ce n'est pas très causant au début; cerise et un peu de fumé; boisé assez présent.
C'est plus structuré en bouche que le "8"; un vin tonique, pur et de belle maturité avec une très belle finale qui fait saliver.
Un très beau vin, qui peut bien sûr patienter mais au beau potentiel. (Assez cher).

8-- Bouchard Finlayson - Pinot Noir Galpin Peak 2013
La robe est plus évoluée. Nombreuses larmes.
Nez principalement sur les fruits rouges, des épices et un boisé encore bien présent.
En bouche, c'est un beau vin mais l'alcool est un peu dérangeant, d'autant que la matière est plus discrète que son compagnon de fortune.

9-- Storm , Pinot Noir, Vrede 2015
Ici, la robe est plus violacée.
En bouche, c'est frais, un peu végétal, puis sur les fruits rouges, la framboise et du grillé.
Un vin élégant, de beau volume et à l'élevage bien intégré.
10-- David en Nadia Sadie - David Grenache 2015
Des deux vins de grenache, celui-ci a une robe plus évoluée, avec un disque tirant un peu sur l'orange.
Les deux ont du volume, avec un côté douceur, mais l'aromatique est moins précise que sur les pinots.
Le nez de ce David est discret. Bouche sur le bonbon, la cerise rouge, des épices.
Le vin est en finesse par rapport au Soldaat; finale qui sèche un peu.

11-- Eben Sadie, Die Ouwingerdreeks, Soldaat 2016
La robe fait donc plus jeune, même s'il s'avérera qu'il n'y a qu'un an de différence.
Le nez, après une pointe de volatile, révèle un côté caoutchouc brûlé.
En bouche, par contre, c'est très frais, avec un beau fruité, et des tanins assez marqués en finale.
Ces deux vins de grenache ont l'air en phase de fermeture, avec de la réduction (surtout le Soldaat).
On passe ensuite aux blancs:

12-- Tokara Chardonnay Reserve Collection 2013 (Stellenbosch) (Pierre, tu as mis 2015...) :)
Nez sur le bois, le fumé, les fruits secs grillés puis les agrumes.
En bouche, c'est mûr mais frais, sur les agrumes, le citron, la fleur d'oranger.
Très belle finale sur les amers de pamplemousse et de citron et bonne longueur.
Un vin très agréable et un très beau rapport Q/P (18€).

13-- Ataraxia Chardonnay 2015
Aromatique sur l'ananas, les agrumes, la vanille et un boisé très présent encore, sans être trop prégnant.
La bouche est fraîche, tranchante même, sans manquer toutefois de rondeur, d'un côté gras, presque crémeux; la finale saline tire le vin en longueur et il est très probable que ce sera une très belle bouteille quand le bois sera tout à fait intégré. (23.95€).

14-- Crystallum Clay Shale Chardonnay 2016
Ici, on est plutôt sur les fruits blancs et jaunes (pêche, melon, abricot ) bien mûrs et juteux.
En bouche, il y a de la rondeur, du volume; c'est riche et finale sur de beaux amers.
très jeune mais pas d'élevage perturbant sur celui-ci. (32.90€).
15-- Hamilton Russell Chardonnay 2016
Aussi des fruits jaunes, de la poire et des agrumes très mûrs, derrière un boisé délicat, le pain grillé.
En bouche, c'est ample, rond, avec une pointe métallique qui passe, avant de terminer sur une finale encore marquée par le bel élevage. Beau vin aussi! (28.50€).

16-- Storm Chardonnay Vrede 2015
Le nez a vraiment du mal à s'ouvrir, sur une pointe de fromage, des notes minérales. Cela reste assez fermé.
La bouche, par contre, est superbe!
C'est puissant, long, avec une belle pointe acide, sur le citron vert, les fruits exotiques.
C'est droit, énergique; très belle longueur pour ce beau chardonnay qui termine sur d'agréables amers.
Très belle découverte (36.40€).

17-- Kershaw Chardonnay Clonal Selection 2013
Le nez est surtout boisé, fumé, grillé (genre Côte de Beaune) et aussi sur les agrumes, l'amande grillée.
En bouche, le vin laisse percer une pointe sucrée (dans la foulée de la stricte droiture du Storm) sur les zestes confits.
C'est mûr, ample, très long sans manquer de fraîcheur.
A la fois très classe et puissant, le vin termine aussi sur des amers prononcés. Très beau! (35.40€).
18-- Fable Mountain Jackal Bird 2013
Nez très marqué par la poire. Puis du miel, de la pêche.
C'est mûr mais plein de délicatesse. On pourrait reprocher un petit manque de tension, mais pour le prix, c'est un beau vin. (18€).
( 41% Chenin Blanc, 18% Grenache Blanc, 17% Chardonnay, 14% Viognier, 10% Roussanne)

19-- Eben Sadie, Die Ouwingerdreeks , ‘t Voetpad 2016
( Sémillon Blanc, Sémillon Gris, Chenin Blanc, Palomino et Muscat d'Alexandrie).
Poire bien mûre et ananas.
C'est minéral, droit, dense, pur, très mûr, équilibré.
Bref, très beau vin. (+ou- 46€).
Après la délicieuse collation réconfortante, Pierre nous sert un superbe Château-Chalon 1990 de Macle
Il faut dire que Charline est arrivée dans la matinée et que les grands-Parents ne sont pas peu fiers!
A la santé de Charline, parents et grands-parents, donc!
Un vin intense, salin, sur l'aromatique classique (noix, épices, ...).
Merci l'ami et à la prochaine!

jlj
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, peterka, Robert75, bibi64, H. Seldon

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1134
  • Remerciements reçus 996

peterka a répondu au sujet : Afrique du Sud : une révolution ? (2ème partie)

à Jean-Luc : Merci pour la remarque, j'ai corrigé.
Je me disais bien que je devais vérifier sur les étiquettes avant de poster :unsure:
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 472
  • Remerciements reçus 40

Robert75 a répondu au sujet : Afrique du Sud : une révolution ? (2ème partie)

Bonjour,

je confirme pour le chardonnay de Kershaw, déjà remarquable fin 2015 .

La seconde quille, et son CR, suivra sou peu.

Mon blog

Thierry
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck