Nous avons 2148 invités et 63 inscrits en ligne

les anciens millésimes du Guide Hachette

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Une petite question que je me pose parfois ...
Pourquoi les anciens millésimes sont mentionnés uniquement pour les vins issus des appellations les plus prestigieuses de bordeaux et de bourgognes ?

Il y a quand même bien d'autres régions où les vins savent vieillir !!

J'avais eu une fois une conversation avec M. Cordonnier du Chateau Anthonic (Moulis) et qui m'avait précisé que c'était les domaines qui indiquaient au guide Hachette le moment où boire leur vin (millésime en noir, en rouge ou entre parenthèses).
J'avais été quelque peu surpris, il me semble qu'un guide doit être totalement indépendant et n'a pas à  demander ce genre de renseignements aux propriétés. Pourquoi alors, ne pas leur demander leur avis sur la qualité du vin qu'ils ont produit.... Il y aurait certainement beaucoup de millésimes cerclés, vous ne croyez pas ? ;-)

Amitiés,
M@nuel.
22 Oct 2002 23:16 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6750
  • Remerciements reçus 1208

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: les anciens millésimes du Guide Hachette

M@nuel,

l'indépendance des Guides, vaste débat...heureusement qu'il y a les forums ;-)

Les millésimes cerclés sont ceux qui ont eu un coup de coeur, donc ceux qui ont été choisis par la Commission de dégustation.

amicalement

Yves Z

Yves Zermatten
22 Oct 2002 23:52 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: les anciens millésimes du Guide Hachette

Yves,

Les millésimes cerclés ne correspondent pas spécialement à  un coup de coeur mais à  une réussite exceptionnelle pour le cru.

Amitiés,
M@nuel.
23 Oct 2002 07:09 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: les anciens millésimes du Guide Hachette

Je participe parfois aux dégustations pour le guide Hachette pour des appellations du SO; je peux te dire comment elles se déroulent.
Un calendrier est établi et nous le recevons, afin de prévoir quelles appellations nous intéressent.
Les dégustations ont lieu à  l'aveugle, dans une salle tip top à  Tououse sous la direction de M. Lala: box individuels, aucun contact avec l'extérieur, méconnaissance du nom des vins même après la séance; on découvre les "lauréats" comme tout le monde à  la parution du guide.
Le boulot est partagé par travée (ici, les rouges fûts de tel millésime, là  les rouges classiques, ici, les blancs secs, là  les liquoreux.
A la fin de chaque dégustation, la travée se réunit et essaie d'harmoniser les résultats et détermine quels sont les vins suceptibles d'avoir un coup de coeur.
L'ensemble des vins sortis du lot est dégusté par le jury des coups de coeur, séance qui a lieu après les dégustations, par un comité restreint.

Maintenant, c'est dans le choix des membres du jury que l'on peut discuter.
Pour So, la majorité des membres sont des vignerons, se joignent des oenologues, souvent de l'appellation, des sommeliers, des étédudiants viti oeno de Toulouse et quelques mecs comme moi, amateurs passionnés, dont on ne sait pas d'ailleurs comment ils se retrouvent là . Moi je crois que c'est des amis oenologues qui m'ont introduit, puis j'ai continué de recevoir les invitations.
Les membres du super jury sont désignés par le maître de séance. (donc là  aussi, il y a matière à  discussion)

Jérôme Pérez
23 Oct 2002 07:19 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 445
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Martin sur le sujet Re: les anciens millésimes du Guide Hachette

C'est intéressant de voir comment la dégustation se déroule. Le fait que les vins soient dégustés à  l'aveugle, totalement à  l'aveugle, évite que les dégustateurs soient influencés par l'étiquette. (J'imagine le tableau: vigneron X descendre le plus possible le vin du vigneron Y avec qui il est en froid ;o) ou clamer haut et fort la qualité du suivant, produit par son gendre ;o)). Le testeur se retrouve seul avec son verre et ses sens, c'est mieux pour l'impartialité, à  mon avis. Et le résultat est la conclusion d'un groupe, pas d'un seul individu. Je ne pense pas que Bettane et Dessauve aient ce recul lorsqu'ils dégustent pour leur guide. Quand ils s'apprêtent à  déguster les vins de Raveneau, ils s'apprêtent déjà  à  goûter un vin 3 étoiles. Ceci étant dit leur guide présente d'autres avantages.

Ce que je reproche au Guide Hachette c'est qu'il est fait mention que des meilleurs vins dégustés. Quand Pavie 97 n'est pas présent dans l'édition 2001 (par exemple) on ignore si c'est parce que le vin n'a pas été retenu ou parce qu'il n' a pas été présenté tout simplement. Quand un tel château fait un mauvais vin, au moins Parker et B&D en font mention.

Et puis la triche ! Les jurys dégustent les échantillons mais personne ne peut être sûr à  100 % qu'il s'agit bien du vin en question. Rien n'empêche un vigneron peu scrupuleux à  envoyer son Chambertin au lieu de son Gevrey-Chambertin. Avec un village coup de coeur, publicité assurée. (Il s'agit d'une anecdote qu'on m'a relatée et qui serait véridique!)

L'historique des millésimes, quoique succint, permet en un coup d'oeil d'avoir une idée d'un vin plus ancien. Je m'en sers régulièrement !

Dis Jérôme, j'espère que tu n'exiges pas des coups de coeurs pour tous les Gaillacs quand même ;o)

Martin
23 Oct 2002 10:16 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: les anciens millésimes du Guide Hachette

Comment as-tu deviné?

Je peux te dire, même si je risque de ne pas recevoir d'invitation pourl a prochaine que je trouve la composition du jury assez curieuse.

Que l'on ne me dise pas que certains vins ne sont pas reconnus!

Je me rappelle de certains qui avaient reconnu Le Cèdre au poids de la bouteille, à  sa couleur de verre! Et en plus c'était bon!

Sur les liquoreux gaillacois, puisque tu en parles, dans la mesure où ils ne sont pas très nombreux, le petit jeu, c'est justement de les reconnaître.
Avec un ami, on s'amusait à  trouver quelles tables allaient être concernées par ces vins, et c'était la course pour y avoir sa place. (ça parle plus que les rosés!)

Là  c'est sûr, je ne serai pas reconvoqué.

Jérôme Pérez
23 Oct 2002 10:58 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck