Nous avons 1125 invités et 51 inscrits en ligne

Domaine Lucien Crochet

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Domaine Lucien Crochet a été créé par Guest

DOMAINE LUCIEN CROCHET
Place de l'Église
18300 BUÉ - FRANCE
Tél. : +33 (0)2 48 54 08 10
Email : contact@lucien-crochet. fr

www.lucien-crochet.fr

Au cœur du village de Bué, tout près de l'église, le domaine ouvre ses portes du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30. Sur rendez-vous le samedi.

Le vignoble est né de la fusion des domaines des 2 grands-pères du propriétaire actuel. Ils ont été parmi les pionniers de la commercialisation des vins de la région auprès des tables parisiennes. Chemin qu'a poursuivi Lucien père du propriétaire actuel tout en développant l'export.
Le vignoble s’étend sur 35 hectares (26 plantés en sauvignon destinés aux blancs et 9 hectares de pinot noir pour les rouges et le rosé). Les vignes se situent principalement à Bué, mais certaines parcelles sont sur les communes attenantes de Sancerre, Crézancy et Vinon.

Les vins produits sont:
3 cuvées de Sancerre blanc >
* Le Chêne Marchand
* Les Calcaires
* Cuvée Prestige

1 cuvée liquoreuse en Vin de France >
* Vendange du 7 octobre (issue de raisins sur-mûris, vinifiés 100% en fût de chêne).

2 cuvées de Sancerre rouge >
* La Croix du Roy
* Cuvée Prestige





CR: Domaine Lucien Crochet - Sancerre Vendange du 24 octobre 1996

Dégusté hier soir avec quelques autres vins de Loire, le Sancerre blanc vendange du 26 octobre 1996 de Lucien Crochet. Il s'agit d'un sauvignon récolté en surmaturité mais vinifié en sec.

La robe est brillante, d'un beau jaune soutenu, grasse. Le nez est détonnant ! Fruits exotiques (ananas), feuilles de cassis, notes empyreumatiques et minérales, d'une intensité surprenante, comme on pourrait l'observer sur un gewurztraminer, dans un autre registre aromatique bien sûr. En bouche, on est frappé par la puissance et le gras qui se dégagent de ce vin (14° d'alcool !), qui conserve malgré tout une grande fraîcheur venant superbement équilibrer l'ensemble. Très grande longueur. Un vin remarquable, qui est loin d'avoir dit son dernier mot, avec un potentiel de garde encore d'au moins 6 à  8 ans selon moi. Ce n'est peut-être pas l'idée habituelle que l'on se fait d'un vin blanc de Sancerre, ici sans doute beaucoup plus puissant que fin, mais c'est indiscutablement un grand vin d'auteur !

J'ai été moins emballé par le Sancerre rouge Prestige 1997 dégusté dans la même soirée, qui présentait un petit côté éthéré, un élevage un peu trop présent à  mon goût, et une bouche un peu déséquilibrée par l'alcool avec de plus quelques grammes de sucres résiduels. Il m'avait semblé meilleur il y a quelques années.

Luc
15 Mar 2003 13:01 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9196
  • Remerciements reçus 1038
CR:Domaine Lucien Crochet " SANCERRE CLOS DU CHENE MARCHAND " 1969

Bouteille redressée de la veille dans ma cave.
Ouverte 2 h avant et rebouchée selon les préceptes de François Audouze appliqués à moitié:)

Superbe robe or brillante pas le moins du monde ambrée.

Nez s'ouvrant progressivement sur la cire d'abeille puis les fruits secs, poire et abricot surtout.

En bouche, pas la moindre note de madérisation! Je suis sidéré !
Du gras et surtout une acidité (presque une toute petite pointe de perlant!) donnant longueur et fraicheur.

Je n'aurais pas misé 1 centime sur ce vin en salle des ventes !Je l'avais ouvert pour l'utiliser dans mon risotto aux cèpes. J'en ai bien mis un petit verre mais j'ai gardé le reste que j'ai bu en lieu et place du Barral Jadis prévu !

Très bon vin,de loin le plus vieux Sancerre que j'ai bu, évidemment différent de ce qu'on boit habituellement, mais apparemment inoxydable:)

Je crois que c'est le début de mon mea culpa avec François Audouze même si le vin n'a "que" 36 ans !
02 Oct 2005 14:45 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9196
  • Remerciements reçus 1038

Réponse de RaymondM sur le sujet Re: Domaine Lucien Crochet 1969

Incroyable! Bu le reste de la bouteille (rebouchée) : une semaine après le vin s'est à peine dégradé !
Quand on dit que les Sancerre se boivent jeunes !
09 Oct 2005 17:22 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 731
  • Remerciements reçus 1
CR: Domaine Lucien Crochet - Sancerre blanc Le Chêne Marchand 2002

Nez puissant, minéral et fruité (calcaire mouillé selon Lucien Crochet).

La bouche est tendue, pure. On lèche la pierre.
Le fruit rejaillit dans une très longue finale.

J'adore (ma femme aussi!).
23 Nov 2006 22:06 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
CR: Sancerre Domaine Lucien Crochet Le Chêne Marchand 1999

Nez capiteux de sauvignon particulièrement mûr : pomme, coquille d'huître, charcutier (rillettes), forestier (champignon).

Pas d'unanimité sur un éventuel défaut du vin, qui paraît à certains incorporer des goûts de moisi, à d'autres de liège.

On s'interroge aussi sur l'impact du terroir.

14,5/20 - 25/8/07
26 Aoû 2007 13:37 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 3
CR: Lucien Crochet - Vendange du 25 Octobre 1990

bouteille bue en juin 2010.

On m'a offert deux bouteilles de ce vin il y a quelques mois.
Je connaissais le 2002 que j'avais trouvé, en 2009, très fermé mais solide avec du potentiel.
Le bouchon est entièrement imbibé et ne sent pas bon, ça a coulé, le dessus est poussiéreux.
Le nez est au départ réduit, poisson mort, algues pourries, jaune d'œuf et miel. Déviant.
La robe est or avec des reflets verts.

Après quelques minutes d'aération et de discussion avec mon père, le nez devient bien plus agréable, fruits jaunes confits, miel, algues fraîches, bord de mer, huître, coquillages, agrumes.

En bouche l'attaque est massive mais le vin est court, il termine sur une pointe de pointe de poussière, de serpillière. Je ne suis pas totalement convaincu, mais il lui reste au moins 10H pour se réveiller.

Le soir, à table, c'est un autre vin.

L'attaque est énorme et fraîche, la bouche est pleine et bien grasse, fruitée, vive. Grande puissance et acidité mesurée. Aucune sensation d'alcool malgré ses 14.5% affichés.
C'est droit, long, très long sur une splendide finale d'agrumes, de coquillage frais, d'algues et une salinité persistante.
Cette bouteille s'ouvre encore et est propulsée par la montée en température. Une légère apparition de noisette et de pain grillé, une oxydation à peine perceptible et qui trouve sa place.

La bouteille qui a marqué une belle soirée. L'accord avec les algues est très bien, de même qu'avec les zestes de citron. Mais si je bois une seconde bouteille, ça sera avec un crabe et quelques petits accompagnements très léger. On rêvait d'huitres et de crabes pour ce vin...

Une confirmation pour Lucien Crochet, un beau terroir. D'ailleurs j'ai retrouvé la même sensation en finale sur plusieurs de ses cuvées plus jeunes. Une bouteille émouvante qui n'était pas un vieux sancerre qui a tenu, mais un grand sancerre sans caricature.

GRANDE BOUTEILLE.


Jad.
28 Jui 2010 10:40 #6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 465
  • Remerciements reçus 0
Merci de ce joli CR de cette bouteille, que mon père mettait souvent sur la table lors de mes visites dans les années 90...

Evidemment il n'en reste plus !:)

Jean-Pierre
28 Jui 2010 11:00 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 1339

Réponse de didierv sur le sujet Re: Lucien Crochet - Vendange du 25 Octobre 1990

Le CR: Domaine Lucien Crochet Cuvée Prestige 1990 était également un grand vin.

Je n'en ai plus. Je ne pensais pas qu'il tiendrait aussi longtemps.

En "vendanges tardives" il me reste un 1989 que j'avais trouvé moins nerveux et plus sur les arômes confits que le 1990 que tu as bu.

Les 1997 me semblaient dans la même lignée que 1990.

Tu as de la chance d'avoir bu une telle bouteille.

Didier
28 Jui 2010 15:45 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Le Jad sur le sujet Re: Domaine Lucien Crochet

Le lendemain, j'ai laissé toute la journée la bouteille en pleine chaleur. Je la pensais vide. Mais il restait un petit fond. Je l'ai bu comme ça, chaud, et les coquillage étaient toujours aussi éclatants et persistants!!!!!

Jad.
28 Jui 2010 16:22 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3656
  • Remerciements reçus 3

Réponse de rzac23 sur le sujet Re: Lucien Crochet - Vendange du 25 Octobre 1990

Bonjour,

Un très beau millésime que 1990 dans la région, de surcroit quand il y a un peu de sucre résiduel.

La Cuvée Saint Charles de Bourgeois 1990 est tout aussi superbe, ne faisant pas ses 20 ans tout comme chez Lucien Crochet.


Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
28 Jui 2010 17:25 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 968
  • Remerciements reçus 20

Réponse de hédoniste sur le sujet Re: Domaine Lucien Crochet

Sancerre Le Chêne Marchand 1982.
Le nez est évolué, sur le massepain, la torréfaction, le café.
La bouche est précise, on sent de la matière mais la finale est déséquilibrée par une trop grande acidité.
1982 est un millésime moyen et ce vin aurait du être bu il y a longtemps selon moi.
Autant j'adore ce vin dans les millésimes récents, autant là, je ne l'ai pas trouvé à la hauteur.
Bref, je pense que j'aime les vins jeunes comparé aux anciens.

Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
12 Nov 2010 11:07 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9196
  • Remerciements reçus 1038

Réponse de RaymondM sur le sujet Domaine Lucien Crochet Sancerre "Le Chêne Marchand"

Attention aux conclusions hâtives.

J'ai relaté ailleurs mon étonnante aventure avec 2 bouteilles de CR: Sancerre Domaine Lucien Crochet "Le Chêne Marchand" 1969.

La première bouteille complètement madérisée.

La 2ème, bue quelques temps après et relatée plus haut (en 2005), reste de loin mon plus grand Sancerre et certainement un de mes 10 ou 15 plus grands blancs !
12 Nov 2010 14:31 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 968
  • Remerciements reçus 20

Réponse de hédoniste sur le sujet Re: Domaine Lucien Crochet

Raymond,

Les vins anciens que j'ai bu ne m'ont jamais convaincus.

La seule conclusion que je tire d'après les bouteilles que j'ai bues, est que je n'aime pas ce genre de vin, pas que ces vins ne peuvent pas être bons de temps à autres.
Mais je n'en ai jamais fait l'expérience.

Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
12 Nov 2010 16:38 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 359
  • Remerciements reçus 2

Réponse de walstreetft sur le sujet Re: Qualité du Domaine Lucien Crochet

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens de recevoir des tarifs de cette maison, et comme il n'y a pas grand chose ou sur des millésimes anciens que pensez vous de ces sancerres ?
J'ai l'habitude de boire ceux de Vincent Pinard.
Les tarifs n étant pas donnés pourriez-vous éclairez ma lanterne ?!

Francky
17 Nov 2011 12:03 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3656
  • Remerciements reçus 3

Réponse de rzac23 sur le sujet Re: Domaine Lucien Crochet

Les tarifs sont un peu sur une tranche haute. Les vins sont de bonne facture bien que parfois un peu mou à mon goût. Mais sur Bué je lui préfère d'autres vignerons tels Pinard, Roger, Salmon, François Crochet.


Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
17 Nov 2011 13:08 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 359
  • Remerciements reçus 2

Réponse de walstreetft sur le sujet Re: Domaine Lucien Crochet

Merci pour ces précisions ...

Francky
17 Nov 2011 13:45 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95095
  • Remerciements reçus 25138
Un vin bu avec les Gunthards !

CR: Domaine Lucien Crochet, Sancerre, Cuvée Prestige, 1997

Oliv
La robe est peu teintée, sur un jaune légèrement grisé.
Le nez est fin, élégant, sur les fleurs blanches, la peau de clémentine, une note de croute de fromage.
La bouche est marquée par une pointe tendre qui confine à la sucrosité.
Une belle acidité élance l'ensemble mais le vin manque un peu d'équilibre, d'énergie et de tension à mon goût.
Un sentiment un peu mitigé.

Marc C
J'ai été complétement déstabilisé par ce vin. Nez légèrement sur les agrumes.
La bouche est assez acide tout en préssentant une sensation sucrée.
Amertume un peu dérangeante qui finit par s'estomper un peu.

Didierv
Nez d'agrumes confits,belle matière avec de la vivacité tranchante. Curieusement la finale est un peu doucereuse avec une pointe sucrée.
le lendemain l'aération et une température plus fraiche lui ont fait le plus grand bien,notamment la finale sucrée a disparu.
Le samedi,le vin présente un gout terreux et bouchonné qui envoie le fond de bouteille direct à l'évier.
08 Mai 2012 16:40 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 3
Bonjour,

Il y a un peu plus d'un an j'ai bu ce CR: Domaine Lucien Crochet '' Cuvée Prestige '' 1997.

C'était joli: complexité, agrumes, champignons, avec une belle finale sans trace d'oxydation.

J'ai eu je pense plus de chance que vous. Navré que vous n'ayez pas eu de réel plaisir.
Cependant, il faudrait que je cherche, mais je crois que c'est CR: Domaine Lucien Crochet '' Cuvée Prestige '' 1996, qui m'a réellement scotché.
C'était une très grande bouteille, explosion de truffe, ça embaumait tout le salon.

Jad.
08 Mai 2012 17:40 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2638
  • Remerciements reçus 1250

Réponse de Galinsky sur le sujet Re: Domaine Lucien Crochet' Cuvée Prestige, 1997

Bonjour Jad,

La bouteille que nous avons eu le plaisir de déguster lors de la soirée, n'était pas oxydée. C'est plutôt l'équilibre générale qui a été le plus gênant. Je pense que le millésime 1997 (avec sa richesse naturelle en sucres) est le "grand" responsable du résultat qui est apparu à nos palais ce soir là.

Eric
08 Mai 2012 18:01 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 322
  • Remerciements reçus 1
Bonsoir,

CR: Domaine Lucien Crochet '' Chêne Marchand '' 2009

Ouverte ce soir pour l'apéritif.

La robe est d'un beau jaune clair.

Le nez est aguicheur, complexe avec de jolies notes de fleurs, de pêche, d'ananas.

Belle onctuosité en bouche avec un gras très agréable.
La finale laisse une tonalité minérale et vient raviver la fraîcheur de ce vin, qui à l'aveugle je suis sûr, m'aurait égaré vers un joli blanc de la Côte de Beaune.

J'aime beaucoup.

Cordialement,
Pablo

Cordialement.
Pablo
LPV Nice
06 Oct 2012 20:05 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 322
  • Remerciements reçus 1
Bonsoir,

CR: Domaine Lucien Crochet '' Chêne Marchand '' 2010

Venant à peine de recevoir ma commande annuelle au domaine, je m'empresse de déboucher ce vin.

A la dégustation, la robe est jaune pale. Plutôt claire et brillante.

Le nez est à l'instar de 2009 très expressif, sur des notes fleuries.

En bouche, très belle minéralité, gras et onctueux. Finale assez flatteuse.

Ce vin se rapproche sensiblement au niveau plaisir gustatif des chardonnays bourguignons.

J'aime beaucoup.

Quelques infos extraites du site du domaine :

"Le Chêne Marchand est un lieu-dit très renommé de la commune de Bué.

Le terroir :plusieurs parcelles disséminées sur le lieu-dit. Calcaires de l'oxfordien supérieur appelés caillottes. Les sols sont peu profonds et bien drainés ressuient rapidement. Planté à mi-coteau, 240 à 260 m d'altitude.

Les vignes :le cépage est le Sauvignon blanc. La densité de plantation varie suivant l'âge des vignes de 6.800 à 8.800 pieds/ha.
Les vignes sont travaillées, labour ou binage. La taille est la Guyot simple. Les amendements sont organiques depuis 1989. Ebourgeonnage. La lutte phytosanitaire est raisonnée.

La vinification :la vendange est manuelle. Les pressoirs pneumatiques sont remplis grappes entières à l'aide d'un tapis, afin de limiter la dilacération des raisins. Après un débourbage à froid, les moûts fermentent en cuves thermorégulées. Durée de fermentation environ 30 jours, bâtonnages tous les 15 jours pendant 2 mois."


Cordialement.
Pablo
LPV Nice
06 Nov 2012 18:32 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 370
  • Remerciements reçus 1
Lucien Crochet est un homme très sympathique qui sait parler de ses vins avec simplicité et passion. J'ai donc passé un agréable moment à déguster ses blancs.

CR: Sancerre, Chêne Marchand 2010, blanc (16,5€) 100% Sauvignon, sol calcaire, élevage en cuves inox
Un premier nez explosif, celui d'un beau vin blanc. Le deuxième nez est sur le bourgeon de cassis, tout en tension. La bouche est grasse mais néanmoins droite et incisive.

Sancerre, Cuvée Prestige 2009, blanc non commercialisé, 100% Sauvignon, 7 000 bouteilles, vignes de 55 ans, sol plus calcaire que celui de Chêne Marchand, élevage en cuves inox
Un nez très joli, floral. La bouche est belle, très douce, caressante, juste ce qu'il faut. Tout réside dans la mesure et la subtilité.

Sancerre, Cul de Beaujeu 2010, blanc non commercialisé, 100% Sauvignon, 1 400 bouteilles, sol argileux, élevage en fûts
Le premier nez est plus discret que ceux des vins précédents mais révèle tout de même des arômes de pomme. Le deuxième nez est très beau, sur les fleurs blanches. La bouche est grasse et présente dans le même temps un peu de fraîcheur.

Nicolas
05 Déc 2012 14:02 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2738
  • Remerciements reçus 338
Bue lors de de cette superbe soirée

Vin n° 3

Robe jaune très prononcée, mais pas orangée, presque jaune fluo.

Nez très puissant et largement dominé par des notes pétrolées et de caoutchouc qui peuvent faire penser au riesling mais laisse planer un doute.

La bouche est bien équilibrée même si l’acidité est le fil conducteur, c’est en effet tendu.
Les notes pétrolées dominent, c’est assez long.
Un peu monolithique mais pour autant très plaisant car original.

Il s’agit de :
CR: Domaine Lucien Crochet – Sancerre “Prestige” 1989

Yann
09 Avr 2013 23:47 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 1339
CR: Domaine Lucien Crochet Sancerre rouge Prestige2003

Beaucoup de matière, de la rondeur. Un réel côté sucré sur la cerise noire.

Il m'a semblé moins complexe que le Vosne Romanée Lamarche 2003 bu à côté, mais plus jeune.

Beaucoup de plaisir à boire ce vin.

Didier
01 Mai 2013 12:55 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2738
  • Remerciements reçus 338
Salut Didier,

Mon dernier Sancerre rouge 2003 bu (Domaine Brochard), a aussi pointé ce coté cerise noire (confite dans mon CR, sucré dans le tien).

Yann
01 Mai 2013 16:24 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Caravelas sur le sujet CR: Domaine Lucien Crochet – Sancerre Rouge 2009

CR: Domaine Lucien Crochet – Sancerre Rouge 2009

Ouvert, épaulé une heure puis bu à l'apéritif.

C'est un pinot agréable, à la matière expressive sur les petits fruits rouges acidulés. Tanins fins et lisses, volume correct.
Pas très complexe ni puissant, il a un bel équilibre et se boit avec plaisir, sans toutefois déclencher un concert de louange. Bien

Le lendemain, le vin se présente mal, servi plus chaud (ce qui ne l'a pas aidé).
Le fruit est parti ou se cache derrière l'alcool, l'acidité fine qui portait le vin a disparu et la finale chauffe nettement.
Le vin plaisant et facile d'accès de la veille est parti, dommage...

Payé 14 euros chez un caviste, c'est un vin que je ne rachèterai pas.

Anthony
27 Mai 2013 13:50 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 3
CR: Domaine Lucien Crochet – Sancerre Vendange du 24 octobre 1996

Bouteille ouverte la veille et carafée plusieurs heures (ça lui a fait le plus grand bien).

Le nez est explosif, ça embaume! Pétrole, truffe blanche, coing, mangue, agrumes confits, citron... c'est d'une puissance!

La bouche est large, grasse et gourmande sur les agrumes, une peu de miel et d'huître. Un léger perlant ressenti. La longueur est belle, heureusement qu'il y a de l'acidité pour soulever la bête. Quelques plantes médicinales et d'iode en finale.
C'est énorme, introuvable à l'aveugle, certains en sont presque écœurés.
Cette bouteille très jeune et en grande forme m'a rappelé les 1990. Le seul bémol, ce sont ces discrètes notes de pourriture (grise? ), même si l'ensemble gommait cette petite perception.

Très GROSSE bouteille de gastronomie. J'attendrais longtemps la dernière.

Jad.
24 Nov 2013 20:25 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4138
  • Remerciements reçus 3917
Bonsoir Jad,

Dire que j'avais goûté cette bouteille au domaine lors de sa sortie (courant 1998 il me semble), et que j'avais hésité, du haut de mes très modestes moyens d'étudiant.
Dommage pour moi et les copains qui m'accompagnaient.
On s'était rabattu sur leur rouge Croix du Roy 1997, pas mal du tout jusqu'en 2005.

Les notes de pourriture (grise) étaient présentes en finale ? Comment se manifestaient-elles ? L'aération aurait-elle pu les gommer plus encore voire les effacer ?

Cordialement,
Phil
24 Nov 2013 20:38 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26211
  • Remerciements reçus 1418
Très belle bouteille effectivement, dont il doit me rester l'un ou l'autre exemplaire, et avec laquelle j'avais ouvert cette rubrique il y a déjà bien longtemps...

Luc
24 Nov 2013 20:54 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 3
P'titPhilou écrivait:
Les notes de pourriture (grise) étaient présentes
en finale ? Comment se manifestaient-elles ?
L'aération aurait-elle pu les gommer plus encore voire les effacer ?




P'titPhilou :
Oui j'ai trouvé de petites notes en finale, elles ont persisté mais en toute fin de soirée elles étaient imperceptibles (voir absentes) et ne me dérangeaient plus.
Hélas j'étais beaucoup trop imbibé de jus de raisin en fin de soirée pour savoir si ça avait disparu ou si c'était écrasé par l'énorme aromatique de ce vin.

J'ai ouvert la bouteille la veille, on a prélevé un bon verre, j'étais complètement ivre à ce moment là et je n'ai pas perçu de pourriture.
Le lendemain la bouteille a passé au moins 4 heures en carafe et au fil du temps les quelques notes de pourriture se sont vues dominées par le reste.

Ces notes me font penser à de la pourriture pas noble, je ne saurais pas te décrire ça plus en détail. Ma copine a trouvé ça directement au nez, je n'y avais pas fait attention au départ.
Quand la bouteille a été dégusté elle n'en n'a plus parlé. Je n'ai pas trouvé ça sur les 1990, ni sur 2002, mais un peu sur la cuvée Prestige 1996 (de mémoire).

Luc: A la relecture de tes commentaires, j'y retrouve à peu près les mêmes sensations.
Le gaz présent m'a surpris, mais je trouve aussi que ça apporte de la fraîcheur.

Jad.
24 Nov 2013 21:11 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck