Nous avons 1538 invités et 53 inscrits en ligne

Weingut Bernhard Huber

  • Messages : 3865
  • Remerciements reçus 7668
Bu lors de  cette dégustation.

CR: Bernard Huber – Spätburgunder Schlossberg GG 2014
Un vin qui sera passé par plusieurs phases. J’ai bu ce vin sur deux jours.

À l’ouverture, c’est un joli fruit sur la cerise, pousse de ronces, groseille, floral, touche d’évolution sur les feuilles d’automne. La bouche est fraîche, tendue avec une bonne fermeté. Tanins fins. Longueur très bonne.
Très joli.

Le soir avec Gaétan et sa famille, le vin a changé. Le nez est intense, précis sur les fruits rouges, côté acidulé que j’aime beaucoup, floral, notes balsamiques, feuilles d’automne. Mais surtout un côté végétal sur le poivron, herbes fraîches qui ne me plaisent pas.
La bouche est moyennement puissante, tendue avec un côté vert qui prend de la place. C’est même plutôt acerbe. Moyennement ferme avec des tanins fins et mûrs qui ressortent un peu. Il manque un peu de maturité. Longueur très bonne par contre.
Moyen et déception.

Le lendemain, changement à nouveau. Toujours aussi intense avec le même fruit acidulé, cerise, griotte, groseille. Les notes florales et balsamiques sont là aussi. Les notes végétales se sont bien atténuées et c’est le côté pousse de ronce qui domine. C’est joli et parfumé avec un beau volume.
La bouche est tendue mais pas acerbe. Le vin a pris de la souplesse, la structure acide et tannique est enrobée. Nous restons sur un profil tendu, mais cela sied bien au vin. Tanins fins et mûrs. Longueur très bonne.
Excellent -.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, denaire, Jean-Loup Guerrin, LucB, Ilroulegalet
09 Jan 2022 20:25 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 828
  • Remerciements reçus 3146

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet Bernard Huber – Spätburgunder Malterdinger 2018

Bu ici

CR: Allemagne, Baden, Bernhard Huber, Malterdinger 2018
Cuvée d'entrée de gamme de Bernhard Huber, l'un des papes du rouge en Allemagne qui a longtemps travaillé en Bourgogne. PN de jeunes vignes élevés 18 mois en barrique assez neuves d'après mes informations.

Bien que débouché en début de journée, l'odeur de réduction est toujours tenace au moment de servir cette bouteille. Le vin est foncé. En bouche, le vin est marqué par l'élevage avec des notes fumées assez évidentes qui masquent une aromatique "massive" sur la terre et les fruits noirs. Le vin a un corps qui paraît lourd et puissant alors que l'on n'a pas les gencives décalcifiées par les tannins. Constatant que le vin n'est manifestement pas bouchonné mais très réduit, je décide de mettre la bouteille au frigo et de l'essayer le lendemain.

Et c'est effectivement beaucoup mieux, où la gangue de réduction est partie, il est plus facile de percevoir le mix fruits noirs / éléments d'automne en bouche même le goût fumé est persistant. C'est un style de PN que je ne connaissais pas et qui n'est pas tout à fait ma tasse de thé. C'est pour autant un vin sans concession qui est bien fait et très bon pour ceux qui aiment ça.

Conclusion: B+. A condition de le carafer ou l'aérer looongtemps à l'avance. Passerait bien à table sur des daubes et viandes fortes.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bertou, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki
13 Jan 2022 12:36 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 4103
CR: Weingut Bernhard Huber – Malterdinger Bienenberg Spätburgunder GG 2015  

 

Bouchon incroyable de qualité, long, souple.

Nez agréable mais un peu monolithique, dominé par des notes d’élevage, le fruit est plus en retrait.

La bouche est assez dense, peuplée de tanins encore fermes, mais surtout malheureusement marquée par une acidité saillante, ça crisse un peu. Longueur correcte.

C’est bon mais ça manque de gourmandise, la faute à cette bouche qui est pour moi d’une dureté excessive. Le vin évolue au fil de l’aération, avec un peu plus de fruit au nez et une bouche qui paraît plus avenante, mais qui reste raide. En bref, il y a un petit côté « Bourgogne rouge 2008 » qui est regrettable pour le niveau d’appellation et le millésime. Au plan aromatique l’élevage parait en outre (avec toute la prudence que suppose ce genre de commentaire) un peu ambitieux par rapport à ce que le vin semble avoir à dire en l’état. L’évolution à l’aération permet une note d’optimisme pour l’avenir, cela dit - il est donc peut-être juste trop tôt (l’évolution du Schlossberg 2014 commenté ci-dessus par Bertou est instructive), mais je n’ai pas eu l’occasion de le voir évoluer sur davantage qu’un repas.

Bien (+)

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, peterka, bertou, Jean-Loup Guerrin, LucB
07 Mar 2022 21:52 #63
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 1473
CR: Weingut Bernhard Huber - Spätburgunder Trocken Alte Reben - 2016

La bouteille est goûtée au débotté.
Le nez est envoutant, profond, sur des nuances de cerise avant tout : burlat, griotte, fraîche ou en coulis... Ce nez évolue progressivement sur des notes plus florales, toujours avec une grande sensation de fraîcheur.
Si le nez est joli, la bouche lui tient la dragée haute, avec un équilibre entre matière et tension de haut vol, et des tanins de velours. Beaucoup d'énergie se dégage de ce vin, dont la finale est longue et intense.

On pense à un joli premier cru de la Côte de Nuits... Raté!

Un vin qui frise la perfection en ce qui me concerne, clairement une grande bouteille. Une superbe découverte pour moi, qui ne connais absolument pas les vins du secteur. Je ne doute pas qu'un peu de garde supplémentaire sera possible, mais j'aurais du mal à garder mes bouteilles... si j'en avais!

Alexandre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., denaire, peterka, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, LucB, Ilroulegalet
07 Jui 2022 10:33 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1628
  • Remerciements reçus 3318
Dégusté à cette occasion
CR:
Bernhard Huber Schlossberg GG, Spätburgunder « R » 2009

JLJ
Robe grenat, assez foncée.Nez de fruits noirs, de cerise, avec une trace grillée, du cèdre.La bouche est mûre mais magnifiquement fraîche, dense et précise.De la réglisse en fin de bouche, un peu d'élevage encore avec aussi un beau fruité délicat.Très beau pinot noir.
Peterka
Nez relativement discret sur les fruits rouges et noirs mûrs, le jambon légèrement fumé et les épices de garrigues. Quelques traces d’élevage se font sentir. L’ensemble reste assez confus et brouillon. La bouche est mûre sans être solaire avec de l’élégance et de la fraîcheur. Les tanins sont soyeux mais légèrement marqués. La persistance finale est correcte sans plus et le vin manque un peu de relief et de profondeur pour séduire totalement.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou, Jean-Loup Guerrin, LucB, Ilroulegalet
24 Nov 2022 16:33 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 4103

Réponse de denaire sur le sujet CR: Weingut Bernhard Huber – Malterdinger 2015

 CR: Weingut Bernhard Huber – Malterdinger 2015

 

Nez dominé par des notes grillées / fumées, un chouïa d'évolution et des notes vaguement acétiques, qui évoquent un peu la moutarde. Le fruit est ténu. En bref, c'est pas foufou. 

La bouche est marquée par une acidité saillante, une amertume sensible. La matière est moyenne, la longueur itou, l'aromatique toujours ingrate.

En dégustation seule, c'est franchement raide. Ça passe mieux en mangeant, mais ce n'est toujours pas follichon non plus, du fait notamment de cette acidité grinçante (le contraire eut été surprenant vu la tête du Bienenberg du même millésime, commenté ci-dessus). Il aurait sans doute du être bu plus tôt. 

Assez bien

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, peterka, bertou, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Papé, jd-krasaki, Ilroulegalet, fredsm
21 Aoû 2023 12:35 #66
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1302
  • Remerciements reçus 2127
Par Steko78


CR: Weingut Bernhard Huber, Malterdinger, Bienenberg 2019 (Allemagne, 100% Chardonnay)

Une appellation allemande inconnue.
Ce vin a beaucoup de similitudes avec Les Graviers, même réduction au nez et structure similaire.
Aromatique un peu moins originale et un peu moins d’énergie mais c’est une belle découverte.
91
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Ilroulegalet
23 Déc 2023 13:17 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1628
  • Remerciements reçus 3318
CR:
Weingut Bernhard Huber Spätburgunder « R » 2001
Pour info, dans l’ancienne nomenclature de gamme du domaine, les cuvées “R” constituaient le plus haut niveau et sont, d’une certaine manière,  les précurseurs des Grosses Gewächs. Ceux-ci, comme les parcellaires, viendront en 2003 ou en 2004.
Premier nez puissant dominé par le cuir puis le fruit se révèle davantage avec des notes de compote d’airelles, de cerise confite et d’orange sanguine. On perçoit également des notes végétales plus acidulées et sauvages et une trace de boisé sombre. Le cuir reste omniprésent malgré tout. La bouche est lisse et fruitée sans tanins vraiment perceptibles mais avec une chair plutôt ample qui assure suffisamment de structure et donne une impression de puissance contenue. Malheureusement une forte amertume en fin de bouche contrecarre une matière fondamentalement fine et élégante et imprègne une persistance finale correcte sans plus. Le vin est loin d’être en bout de course et mériterait sans doute une aération conséquente car le fond de bouteille présente des amers bien plus mesurés.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., bertou, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, LucB, Papé, Garfield, Ilroulegalet
25 Déc 2023 22:58 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 828
  • Remerciements reçus 3146

CR: Weingut Bernhard Huber – Malterdinger Bienenberg Spätburgunder GG 2015  

 

Bouchon incroyable de qualité, long, souple.

Nez agréable mais un peu monolithique, dominé par des notes d’élevage, le fruit est plus en retrait.

La bouche est assez dense, peuplée de tanins encore fermes, mais surtout malheureusement marquée par une acidité saillante, ça crisse un peu. Longueur correcte.

Bien (+)

Mathieu

2 ans plus tard avec le millésime 2017, l'expérience fut nettement meilleure pour nous ! La bouteille n'a pas franchi le repas et a été engloutie sans coup férir.

CR: Weingut Bernhard Huber – Malterdinger Bienenberg Spätburgunder GG 2017
13°. Sol de calcaire avec une veine de fer. C'est le grand cru bis du domaine (le Schlossberg étant le plus équilibré, le Wildenstein la surcuvée). Elevage en barrique durant 18 mois. Pour accompagner le filet de bœuf cuit à basse température, ses échalotes confites et la purée de patate douce. Bue  ici.

Robe de pinot noir : légère transparence, reflet rubis, c'est coruscant et sexy en diable. Bouquet de bourgogne fort bien né : potpourri, pivoine, framboise et un peu de terre. En bouche, la texture est soyeuse et agréable, l'aromatique est déjà ouverte même si pas encore très complexe. Surtout, tout en conservant la légèreté du cépage, le vin transmet une impression de densité laminaire bien supérieure à l'areni : la profondeur est là et le vin change à chaque fois que l'on grume tout en demeurant éminemment plaisant.

Ce n'est pas plus facile à trouver que du bourgogne, même si ça n'en est pas. Mais ce vin est très bien comme il est et en a encore beaucoup sous le pied.

Accord : La texture du filet de bœuf fait écho à celle du vin. La puissance de l'échalote confite révèle les ressources et la profondeur du vin. L'ensemble est par conséquent très plaisant.
 

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, peterka, Jean-Loup Guerrin, LucB, Pinardo, choubi38
11 Mar 2024 23:00 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3865
  • Remerciements reçus 7668
CR: Weingut Bernhard Huber - Malterdinger Spätburgunder 2017
Nez d'intensité correcte qui reste sur l'élevage et une petite réduction. À l'ouverture, le fruit se fait bien plus présent sur les fruits rouges, framboise avec un peu d'évolution sur la framboise séchée, un peu de sous-bois. Pointe florale. Cela manque un peu de volume. Le vin joue clairement sur la finesse et c'est peu extrait, mais il manque de fond.
La bouche est moyennement puissante, fraîche, peu extraite et gourmande. Bel équilibre sur la finesse. Une certaine évolution. Le boisé, même s'il est luxueux et doucement dosé, prend un peu trop le dessus sur le fruit diaphane. Il apporte de la structure, mais avec un côté un peu séchant. La longueur est correcte.
Assez bien.

C'est bien fait et on sent un véritable savoir-faire, même si le boisé pourrait être plus discret selon moi. Le rapport qualité/prix n'est pas très favorable.
La Mondeuse de Montagnieu 2020 de la Maison Bonnard, bue juste avant, était d'un niveau bien supérieur pour la moitié du prix.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., denaire, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, tomy63, Ilroulegalet
17 Mar 2024 13:05 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck