Nous avons 1587 invités et 8 inscrits en ligne

Weingut Ernst Triebaumer (Autriche, Burgenland)

  • hyllos
  • Portrait de hyllos Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8564
  • Remerciements reçus 1381
Le domaine Ernst Triebaumer a déjà été évoqué au cours des discussions sur le forum mais je lui crée une rubrique spécifique.

Il est situé à Rust, en Burgenland. C'est un très vieux domaine, planté à 75% de raisins rouge.

L'encépagement rouge est dominé par le Blaufränkich. On trouve aussi du Sankt Laurent, du Cabernet Sauvignon, du Merlot et du Pinot Noir (premier millésime commercialisé, 2007, si je ne me trompe pas),
En blanc, le Chardonnay est majoritaire, suivi de Sauvignon blanc, Gelber Muskateller, Grüner Veltliner et Welschriesling.

De nombreux vins sont produits, en rouge, LE vin à ne pas rater c'est le Blaufrankich Mariental (souvent épuisé) qui est un des tous meilleurs BF d'Autriche. En général, les BF de Triebaumer sont excellents, le BF Oberer Wald étant sans doute le meilleur compromis. La cuvée d'assemblage Maulwürf est elle aussi magnifique !

Les blancs secs sont simples mais efficaces. Le récent Chardonnay Pandkräftn est par contre nettement au dessus du lot.

Enfin, les Ruster Ausbruch sont magistraux. Ils vieillissent parfaitement et sont d'une complexité incroyable.

C'est, sans aucun doute, un des meilleurs domaines d'Autriche, en rouge et en liquoreux.

CR à venir...

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
12 Mai 2011 15:02 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hyllos
  • Portrait de hyllos Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8564
  • Remerciements reçus 1381
A chaque fois que je vois ces bouteilles, je me dis qu'il est quand même temps d'ouvrir, pour un vin simple comme ça...

CR:Chardonnay 2006
Bouchon VinoLock (bouchon en verre) souvent destiné à boucher les entrées de gamme des domaines.
Couleur très peu évoluée, légèrement dorée, translucide. Nez très intéressant, à la fois large et frais. Il y a des fruits blancs, il y a une touche de brioche. En bouche, on retrouve ce gras et cette fraîcheur. Le fruit et le floral dominent. Manifestement pas ou très peu d'élevage bois sur cette cuvée, elle donne une impression de Chablis un peu plus ensoleillé.

C'est un vin que je trouve très délicat. Il n'est pas énorme mais il est complexe, il a une beauté naïve, en quelque sorte. Très enfantin. Bref... pour un vin simple non destiné à la garde, c'est un très beau résultat. Peut se garder sans aucun doute. Par rapport à sa jeunesse, il a perdu en franchise (acidité) et en fruit exotique (assez simple à l'époque) pour gagner en gras et en richesse aromatique. C'est bien meilleur comme ça. 83/100

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
12 Mai 2011 15:12 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1922
  • Remerciements reçus 1251
Ernst Triebaumer Rust Marienthal Blaufränkisch 2002

Grâce à Lavinia, je peux découvrir ce genre de vin plutôt introuvable. Le "Aus den Rieden" 1998 (TB/EXC il y a quelques mois) m'avait déjà mis l'eau à la bouche et ce "Rust Marienthal" confirme le statut de cette cuvée.

Le vin est très aromatique au nez et en bouche, avec de beaux fruits noirs d'une grande élégance et profondeur. Ce fruité mûr et la rondeur en bouche sont équilibrés par une fraîcheur mentholée au nez (élevage ?) et une fine acidité en bouche. Le vin est peu tannique mais très long et persistant, comme si une pâte de fruit finement grainée restait sur la langue. EXC/EXCEPTIONNEL

Ralf

Alors, cela ressemble à quoi ? Certains disent Pinot Noir ou Syrah sans tannins - moi, je dirais peut-être Sangiovese ??? ;)

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
29 Juil 2013 13:23 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hyllos
  • Portrait de hyllos Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8564
  • Remerciements reçus 1381
Le Mariental est un vin réellement exceptionnel... Il est temps que je poste mes dernières notes de dégustation !

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
29 Juil 2013 13:35 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hyllos
  • Portrait de hyllos Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8564
  • Remerciements reçus 1381
Voilà, je savais que j'avais oublié de poster quelque chose... le CR de ma dernière visite chez Triebaumer... et bien ce sera fait, avec pas loin d'un an de retard :D

Nous avons principalement goûté 2010 et 2011. 2010 est un millésime faible à moyen en rouge et 2011 est son pendant en blanc mais très bon en rouge… nous étions quand même un peu mal partis !

BLANCS :

CR:Grüner Veltliner 2011 Lègère réduction. Nez floral, un peu de fruit. Bouche grasse et grillée en même temps. C'est correct. 70-75/100

CR:Gelber Muskateller 2011 On retrouve bien le profil muscaté de ce vin (sec) mais la bouche fait vraiment preuve de sous maturité. Moyen... 70-/100

CR:Chardonnay 2011 fermé, peu expressif. Bouche dure. 60+/100

CR:Sauvignon 2011 le moins bon. 0 arôme, bouche déplaisante. 60-/100

CR:Chardonnay Pandkräftn 2009 Le "1er Cru" blanc de la maison, dans un excellent millésime. C'est sublime. Nez grillé avec un beau fruit. Bouche structurée. Aromatique complexe et beaucoup de fraîcheur. C'est un vin magnifique et il a confirmé il y a trois mois, l'assemblée l'ayant placé sans hésitation à Puligny-Montrachet. 80/100

Les blancs confirment une faiblesse générale sur 2011, malgré un niveau acceptable (sauf le Sauvignon) vu la difficulté du millésime.

ROUGES :

CR:Blaufränkish 2011
Epices, fruits et une touche de caramel. Tout ce qu'on peut espérer un BF d'entrée de gamme. 75/100

CR:BF Gmärk 2010
Premier cru de la gamme. Impressionnant. Très rond, beaucoup de fruit. Touche poivrée. Belle longueur. 80+

CR:Hauptsache 2010 puis 2011
2010 : rond, poivré. Un peu tannique. Finale sur le fruit et touche poivronnée. 75+
2011 : totalement fermé, plat…Mais ouvert depuis une dizaine de jours. NN

CR:Blaufränkish - Cabernet 2011
Nettement cassis (dominé par le Cabernet en l'état). Fruit bien mûr et très belle structure tannique. Superbe vin. 80+

CR:Tridendron 2010
Tannins plus présents. Equilibre bon mais encore un peu plat. Lui aussi ouvert depuis un peu longtemps. C'est bon en l'état donc ça doit être très bon, en fait ;) 80-

CR:Blaufränkish Oberer Wald 2010
En général, c'est mon vin coup de coeur, car beaucoup moins cher que Mariental mais d'une pureté et d'une complexité implacable. C'est le cas encore sur ce millésime difficile. La matière est superbe, l'équilibre précis. C'est complexe autant au nez qu'en bouche et parfaitement posé. 85+

CR:Maulwurf 2010
Beaucoup de fruit et des épices. Très intégré (assemblage), magnifique également. Sans doute plus consensuel. 85+

CR:Blauburgunder 2009 (Pinot Noir)
Le troisième millésime, si je ne me trompe pas. C'est un magnifique exemple de Pinot, qui pinote ;) Le fruit est beau, la finale superbe... de la très belle ouvrage. 90

CR:Cabernet-Merlot 2009
Vin éclatant, brillant. Mûre et Cassis. Beaucoup de matière. Peut-être un poil au dessus mais moins original. 85+

CR:Blaufränkish Mariental 2009
Sur ce millésime exceptionnel, j'étais vraiment curieux… Le nez est un mélange d'épices et de fruit, très intense, très complexe. Déjà très expressif. La bouche présente une matière énorme, une structure impressionnante mais en même temps une fraîcheur imparable. La longueur est intense et très étendue. Le fruit omniprésent revient dans cette finale magistrale. C'est un très très grand vin. 95

LIQUOREUX
CR:Eiswein 2009
Epices douces, fruit, coing... longueur et fraîcheur. Vin d'une qualité affolante... et rqp incroyable.90-

CR:Ruster Ausbruch 2006
Superbe vin sur l'abricot et les fruits secs avec une touche de gingembre. Matière magnifique... 90+

CR:Ruster Ausbruch 2007
Dernier Ausbruch réalisé jusqu'à présent : même texture que le 2006 mais plutôt sur mangue et coing. La liqueur est un peu plus présente et l'équilibre un peu moins parfait. 90-

CR:Ruster Ausbruch 1995
Pour voir, vu que le vin a un mois dans les pattes (mais je le connais bien). Il commence à bien tirer sur le tertiaire (évolution logique depuis la dernière dégustation). Un vin qui décline doucement mais reste très beau. 85+

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
29 Juil 2013 19:12 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hyllos
  • Portrait de hyllos Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8564
  • Remerciements reçus 1381
Dégusté début décembre, ici : Informelle LPV75

CR:Ernst Triebaumer, Blaufränkisch Ried Oberer Wald 2001 (Autriche, Burgenland, Neusiedlersee-Hügelland) 20€
Dès l’ouverture, j’ai un léger doute. Le vin est totalement fermé, mais la bouche est fantastique… jusqu’à la finale… je fais carafer, je temporise un quart d’heure et je sers. Cette fois, la messe est dite. Bouchonné. Et c’est vraiment dommage car ce qui reste du vin est magnifique. Je suis absolument certain qu’il se serait agi de la bouteille du jour… tant pis… Ca m’a permis de juger de la probité du caviste winking smiley. (La bouteille sera remplacée).

CR:Ernst Triebaumer, Eiswein 2010 (Autriche, Burgenland, Neusiedlersee-Hügelland) 12€
Le temps des gâteries est arrivé. Ouvert sur le moment. Un nez d’ananas, de fruit de la passion, très frais, très pur. La bouche est dans la lignée, très digeste. Du vin de dessert comme on l’aime, pas prise de tête pour deux sous. La finale est longue et fraîche. 90/100 (le 2009 est au dessus).

CR:Ernst Triebaumer, Ruster Ausbruch Essenz 1998 (Autriche, Burgenland, Neusiedlersee-Hügelland) 25€
Comme d’habitude, ça claque mais on atteint des taux de sucre qui peuvent saturer certains palais (pas d’idée précise mais je pense qu’on dépasser les 200g/l). La richesse aromatique est immense, avec du fruit exotique, du fruit sec, des épices. La bouche est large, tapissante, puissante et longue. C’est une très belle bouteille dont la puissance est encore plus marquée par son ordre de service. 95/100 (mais si on est sensible aux sucres, l’Eiswein peut plus plaire, même si en qualité pure, complexité et structure, ce 1998 est au dessus).

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
09 Jan 2014 15:44 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hyllos
  • Portrait de hyllos Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8564
  • Remerciements reçus 1381

Réponse de hyllos sur le sujet CR:Ernst Triebaumer Chardonnay Pandkräftn 2010

CR:Ernst Triebaumer Chardonnay Pandkräftn 2010
A J1, c’est un vin étonnant, mélange de fruit et d’une acidité acidulée. C’est entre un Meursault et un Chablis… vraiment intéressant quoiqu’un peu léger. A J2, c’est un vin totalement différent. L’elevage s’exprime avec des notes puissantes de toasté, de caramel, on trouve aussi les fruits rouges. Un vin à attendre encore 3-5 ans, également, avec une petite réserve vis à vis de l’élevage, vraiment marqué après 24h d’ouverture.
Presque très bien ;) 80- mais J+2, je baisserai la note car le boisé devient dominant et c'est dommage

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
01 Fév 2016 09:16 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hyllos
  • Portrait de hyllos Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8564
  • Remerciements reçus 1381
CR:Ernst Triebaumer Blaufränkisch Mariental 2009
A J1, avec un carafage de 1h. Le vin est totalement fermé. La bouche est dure, les tannins présents et une amertume déplaisante, verte en finale. Toutefois on repère aussi une belle matière globale et de beaux arômes. Mais c’est vraiment trop dur… on n'hésite pas, c'est Noël, retour en bouteille.
A J+7/8, le vin est enfin au rendez-vous. La complexité du nez et de la bouche est impressionnante, mais toujours d’une jeunesse indiscutable. La concentration est importante sans pour autant sacrifier l’équilibre, c’est une grande bouteille mais elle n’est vraiment pas du tout prête à boire. Il faudra sans doute attendre une dizaine d’année. :?
70->85

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
01 Fév 2016 09:17 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1656
  • Remerciements reçus 3619

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet Ernst Triebaumer Blaufränkisch Ried Mariental, 2008

CR: Ernst Triebaumer Blaufränkisch Ried Mariental, 2008
Nez sur les fruits noirs, l'amarena, belle tension en bouche, les tanins sont bien intégrés, c'est droit et élégant.
Très bel accompagnement d'une superbe viande de boeuf.
Bonne surprise, sur un domaine que je ne connaissais (en bien) que pour ses liquoreux.

Jean-Paul
14 Avr 2019 23:55 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 692
  • Remerciements reçus 2456
CR: Weingut Ernst Triebaumer (Autriche, Burgenland) - Ruster Ausbruch Sauvignon Blanc 1998
Servie pour elle-même en dessert à la suite d'une murène cuite en basse température. Je n'ai pas réussi à trouver d'informations sur la cuvée, ni d'un point de analytique, ni sur la vinif. Ce fut néanmoins un délice.

Oeil : La robe est marron, les jambes épaisses et sirupeuses, conformes à ce que l'on attend d'un Ruster Ausbruch.

Nez : Un beau nez de fruits secs, de moka, café, amandes torréfiés. Le rôti du botrytis n'est pas en revanche pas flagrant. Peut-être que le millésime n'a pas été trop propice et que la proportion de raisins passerillés est plus importante dans cette itération?

Bouche : Délicieux ! C'est le premier mot qui vient à l'esprit, signe d'un équilibre réussi. Les saveurs du nez se retrouvent en bouche, l'acidité suffisante (au même titre que la puissance d'une Rolls-Royce) remue la liqueur sirupeuse et porte la persistance aromatique loin. Le vin est assez différent du Sauternes, avec dans le cas d'espèce moins de botrytis et plus d'acidité. Les sucres sont bien digérés. La demi-bouteille a disparu en 10 min alors que nous avions 3 bouteilles dans les pattes à trois (un Passetoutgrain, un pet'nat de Loire ainsi qu'un Chablis).

Conclusion : TB+ Le simple fait que la bouteille en dépit de ses probables plus de 200g/L de SR a disparu en 10 min témoigne de sa buvabilité grandiose. L'équilibre souverain au service d'un complexité aromatique réjouissante explique ce tour de force. Bec à sucre ou pas, les beaux liquoreux sont un passeport vers la jouissance irrésistibles. 
 

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, peterka, breizhmanu, tomy63, Papé
07 Fév 2022 23:58 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12728
  • Remerciements reçus 3589
CR: Weingut Ernst Triebaumer Blaufränkisch Mariental 2009 (Autriche – Neusiedlersee Hügelland / Leithaberg)

 

peterka:
Vieilles vignes à Rust (Ried Mariental). Limons très calcaires à proximité du Neusiedlersee. Exposition est. Altitude 30 m. Elevage en barriques.
Nez d’abord sombre et profond sur le sous-bois et la fumée puis il évolue vers la confiture de cassis et la compote de prune avec des arômes fins de menthol, d’eucalyptus et de cacao. On perçoit également quelques nuances de viande fumée et de tapenade de thé. Cela reste assez réservé mais l’élégance y est. La bouche est solide avec des tanins gras et veloutés et une grande présence basée sur une fraîcheur et une concentration optimales. L’ensemble, bien arrondi, est superbe d’équilibre et de classe jusqu’à une finale persistante sur les fruits épicés qui ne manque pas de charme.  Presque trop jeune.


jlj:
Même cépage et même millésime donc,
La robe fait aussi très jeune, un peu plus claire.
Au nez, des fruits noirs, de la griotte et des épices ; pointe végétale.
C'est droit, frais, compact, profond ; superbe buvabilité ici aussi,
Un très beau vin, aux tanins mûrs, parfaitement intégrés et à la grande fraîcheur. 

jlj
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63, Ilroulegalet
02 Fév 2023 09:49 #11
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 692
  • Remerciements reçus 2456
Bue  ici .

CR: Autriche, Burgenland, Ernst Triebaumer -Bläufrankisch Ried Mariental 2002 (mon apport)
Fiche technique  . 14°, vielles vigne sol fortement calcaire. Carafé 1h. Cépage autochtone d’Europe centrale que les Autrichiens hissent de plus en plus haut depuis maintenant 30 ans. Peterka et Hyllos sont de fins connaisseurs et ont déjà régulièrement partagé des travaux remarquables. Triebaumer a récupéré le fermage en 1976 et sortit le premier millésime 10 ans plus tard après un grand travail à la vigne.
Pourquoi c’est un mythe : quand le premier millésime fut mis sur le marché en 1986, cela fit l’effet d’un coup de tonnerre parmi les dégustateurs : un grand vin rouge issu d’un vignoble à blancs sinistré par le scandale de l’antigel l’année précédente.

Si depuis lors, de nombreuses cuvées l’ont rejointe au sommet, elle demeure le porte-flambeau de la région.

La robe est dense et sombre, il n’y a pas le moindre signe d’évolution. Le nez est là encore expressif : pruneau, chocolat, fleur de badiane, mûres, cassis.
Le vin tapisse le palais avec beaucoup d’intensité et de densité, les tanins sont intégrés mais pas soyeux. La poigne est d’acier, le corps est baraqué et l’endurance impressionnante sur le fruit noir. Ce n’est pas séducteur mais puissant, défini, affirmé.
Le vin ne fera que s’améliorer et se délier progressivement au fil de la soirée. C’est très beau et encore presque trop jeune.
Ce mythe, étranger pour presque tout le monde aura fait beaucoup voyager à l’aveugle car les dégustateurs ont trouvé des caractéristiques bourguignonnes, rhodaniennes ou ligériennes. En effet, l’école bourguignonne a trouvé un côté PN 2020 « trop » solaire, les rhodaniens une densité fabuleuse, et les cultistes du cabernet franc cette non-séduction fascinante. Quant à moi, j’étais soulagé d’avoir reconnu le cépage dès la première gorgée.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos, tomy63
06 Nov 2023 18:52 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hyllos
  • Portrait de hyllos Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8564
  • Remerciements reçus 1381

Bue  ici .

CR: Autriche, Burgenland, Ernst Triebaumer -Bläufrankisch Ried Mariental 2002 (mon apport)

Ce mythe, étranger pour presque tout le monde aura fait beaucoup voyager à l’aveugle car les dégustateurs ont trouvé des caractéristiques bourguignonnes, rhodaniennes ou ligériennes. En effet, l’école bourguignonne a trouvé un côté PN 2020 « trop » solaire, les rhodaniens une densité fabuleuse, et les cultistes du cabernet franc cette non-séduction fascinante. Quant à moi, j’étais soulagé d’avoir reconnu le cépage dès la première gorgée.

Ce qui est amusant c'est que je décris par fois le BF comme ça. Ou comme une syrah sans tannin. Quand on ne connait pas, c'est du coup déroutant mais avec un peu d'expérience, on trouve vite, en effet, le Blaufränkisch. Beau vin en effet, mais son dernier millesime dégusté ne m'a pas du tout fait aussi bonne impression. De mémoire, c'était 2018 ou 2019.

J'ai personnellement arrêté de rentrer Triebaumer en 2012.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
04 Déc 2023 12:03 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120Gildasjean-luc javauxMartinezPBAESVougeotstarbuck