Nous avons 2078 invités et 11 inscrits en ligne

Domaine Luc et Lise Pavelot, Pernand-Vergelesses

  • JAD
  • Portrait de JAD Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1
DOMAINE PAVELOT



Domaine Pavelot
Luc et Lise Pavelot
6, rue du Paulant
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : +33 (0)3 80 26 13 65
Mail : domaine.pavelot@orange. fr

www.domaine-pavelot-...

* Facebook Domaine Luc et Lise Pavelot





CR: Domaine Pavelot - Pernand Vergelesses 1er Cru En Caradeux 2005

Belle découverte avec ce domaine vendredi dernier. Le vin à été servit sur un carré de Chevreuil que j'ai accompagné avec une sauce au poivre vert de Madagascar.

Belle robe rubis très sombre, nez de framboise, d'épices et de pain sortant du fournil.
Le vin est à la fois emprunt de fraicheur et de puissance en bouche, la trame tannique est très fine. La finale est longue et s'achève sur des notes de cassis et de kirsch.

Un bon moment, un vin encore jeune, mais qui a tenu la distance sur le chevreuil.

Ma note : 15,5/20 +

Cordialement,

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
24 Fév 2009 13:41 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • JAD
  • Portrait de JAD Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1
CR: Domaine Pavelot, Pernand Vergelesses 1er cru en Caradeux 2005 :

Le Pernand Vergelesses 1er cru en Caradeux 2005 a évolué depuis mon post précédent et est désormais à maturité. Pour ceux qui préfèrent les pinots plus tertiaire, il faudra encore attendre 5 à 10 ans, mais quelques mois de plus lui on fait le plus grand bien.

La robe est spendide, grenat limpide, très bourguignone, annonciatrice d'un vin sur le fruit.
Le nez ne dément pas, violette et groseille au premier plan, l'élevage est parfaitement fondu,. Le breuvage est assez différent de ce qu'il a été il y a un peu moins d'un an, il est harmonieux, rond en bouche avec une belle trame acide associée à quelques flagrences de truffe au final qui laissent présager d'une belle garde et d'une évolution intéressante.

Le mariage avec une andouillette et oignons confits ce midi a été judicieux, mais ce à quoi je ne m'attendais pas ce fût l'accord avec le framboisier en dessert.
La framboise a totalement transcender l'accord met-vin. Le Pernand et la framboise nous ont fait vibrer à un tel point, que désormais je ne pourrais que conseiller cet accord.
La framboise et la crème ont apporter une telle harmonie au vin que je ne regrette vraiment pas d'en avoir acheter un nombre conséquent. Je vais pouvoir me régaler durant quelques années...
Un bourgogne de pur plaisir, comme je les aime...

Ma note : 17/20

Cdlt,

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
21 Nov 2009 15:18 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR:Domaine Luc et Régis Pavelot Pernand Vergelesses 1er Cru Les Fichots 2006

Très belle découverte que ce pinot tout en délicatesse, c'est floral avec de la rose, des fruits tout en légèreté, c'est aérien.
Le vin peut paraitre un peu fluet au départ mais le vin s'installe ensuite en nous enivrant de ses arômes subtiles qui sont persistants jusque dans sa longue finale.

Quentin
03 Jui 2011 20:56 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 41
  • Remerciements reçus 0
J'espère être sur le bon fil...
On m'a offert un Corton Charlemagne 07 de ce domaine
Je voulais savoir si quelqu'un l'avait goûté. Je voulais savoir si je pouvais l'ouvrir cette année (je n'ai jamais pu de charlemagne et je suis impatient, ma compagne aussi!)
Merci
21 Mar 2012 17:39 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR:Domaine Luc et Régis Pavelot Blanc Pernand Vergelesses 1er Cru Sous Frétille 2009

Le nez est sur la pomme verte, le caramel, un peu de vanillé et un aspect tourbé.
La bouche est assez grasse avec du grillé, on a un peu de caramel et des fruits jaunes, ça garde de la fraicheur. Il y a une bonne longueur avec des épices et de légers amers. Ca se boit très bien.
Le vin s'en sort sur un millésime que je n'aime pas trop.

Quentin
31 Mar 2012 16:33 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 198
  • Remerciements reçus 1
Bonjour Moggy,

je suis comme toi : j'ai deux de ces précieuses bouteilles que l'on m'a offert qui dorment au fond de la cave. Je ne les ai bien sûr pas encore ouvertes, je ne vais donc t'être d'aucune utilité... Enfin si, juste pour te conseiller d'attendre. Surtout si tu n'en a qu'une seule, autant ne pas te rater : patiente encore 1 an ou 2. Conseil appuyé par le fait que d'après mes lectures sur ce forum, le domaine Pavelot (s'il s'agit bien du bon Pavelot !!), bien qu'assez peu connu, semble faire partie des rares domaines capables de sortir des Charlemagne à peu près dignes de ce nom, au moins sur certains millésimes, dont 2007, selon Arnaud, l'expert ès-Bourgogne (merci au passage !). Il serai donc vraiment dommage de prendre le risque de l'ouvrir trop tôt, même si c'est dur d'attendre.

Amicalement,
Gwenaël
04 Avr 2012 13:55 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • JAD
  • Portrait de JAD Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1
CR: Domaine Luc et Régis Pavelot : Pernand Vergelesses 2005(blanc) :

Hier soir, avec un Rôtie de veau à la crème.

Je ne connaissais pas le village blanc de ce domaine, dont j'ai commenté récemment un exceptionnel Corton Charlemagne 2006 ici .

Une belle robe or pâle, un beau nez intense, sur le zeste de citron, le coing, la vanille, la mandarine, un bel élevage pas trop marqué.
La bouche est onctueuse, grasse, tendue, on retrouve le citron sur la finale, avec une belle acidité. Il en a encore sous le pied pour au moins 5 ans.
Une fois de plus les blancs de ce domaine me ravissent.
Ma note : 16/20

En ce qui concerne les interrogations concernant le Corton 2007, je m'étais renseigné car j'hésitais entre 2006 et 2007.
Il s'agit d'un millésime à oublier au moins jusque 2015. il ne se goûtera pas au mieux avant, de part une grande tension. 2017 serait idéale.
Aujourd'hui 2006 commence tout juste à donner le meilleur de lui-même. Alors pour 2007, il faudra un peu de patience pour être sûre de ne pas passer à côté.

Mais je ne peux que confirmer l'excellence du domaine sur les blancs.

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
20 Avr 2012 13:22 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 198
  • Remerciements reçus 1
Avec plusieurs trains de retard sur ce sujet, voici la réponse que m'a fait le domaine Luc et Lise Pavelot suite à ma question sur la possibilité d'ouvrir un Charlemagne 2007 :

Bonjour Monsieur,
D'habitude, il est conseillé d'ouvrir le Corton-Charlemagne à 5/7 ans, donc
dans votre cas entre 2012 et 2014. Mais cela dépend de leurs conditions de
conservation (les avez-vous faîtes vieillir en cave ? Aux bonnes
températures ?).
On peut effectivement le carafer pour le faire évoluer un peu plus vite.
Ce vin peut se garder une dizaine d'années, mais cela dépendant toujours du
lieu de vieillissement (et de vos goûts personnels).
En espérant avoir répondu à votre attente.
Avec mes meilleures salutations.
Lise Pavelot


5/7 ans semble à priori assez jeune pour un Charlemagne, mais bon, c'est sûrement le millésime et le style du domaine qui veut ça. Personnellement, je vais plutôt viser le haut de la fourchette, à savoir 2014-2015 (je suis du même avis que toi Jean-Aubert)...

Amicalement,
Gwenaël
09 Mai 2012 10:43 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2335
  • Remerciements reçus 4017
Certains vignerons bourguignons ne font pas vieillir leurs vins.
Je suis toujours surpris d'entendre le domaine Niellon me parler du vieillissement de leurs crus. L'an dernier, ils me disaient avoir terminé leurs 2007 ::o ! Ils attaquent les 2008. Et pourtant, j'ai encore des 93, 95 et 96 qui sont toujours fabuleux. C'est une question de culture.
Pour ce Corton Ch que je ne connais pas sur ce millésime, je ne serais pas surpris de le voir vieillir bien au delà de ce que recommande le domaine. Les 85 sont toujours bons actuellement.

Denis

Denis
09 Mai 2012 11:17 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 198
  • Remerciements reçus 1
HS : je me souviens aussi de l'épouse de Michel Magnien (Dominique ?) qui disait au SVI qu'ils aimaient boire leur vins jeunes (les 2007/2008 en 2010) et qu'il ne fallait pas se complexer là-dessus...

Amicalement,
Gwenaël
09 Mai 2012 11:57 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3440
  • Remerciements reçus 1646

Réponse de iceteayer sur le sujet CR:Domaine Pavelot, Corton-Charlemagne 1982

Nous nous mettons ensuite à table pour déguster le CR:Corton-Charlemagne 1982 domaine Pavelot. C'est la première fois que je bois un vin aussi vieux, blanc comme rouge. Autant dire que je suis assez excité, d'autant plus que c'est un grand cru.
La couleur est assez évoluée et fait bien ses trente ans. Elle est envoutante, d'un beau doré et encore bien limpide.
Le nez au départ ( dans le verre, car le vin a été carafé pour récuperer et évacuer un morceau de bouchon tomber à l'ouverture ) est un peu réduit, sur des notes complexes, un peu étranges ( marée, algues, renfermé ? ) puis va s'ouvrir peu à peu sur des notes mielleuses, de cires mais également d'écorces d'orange. Je crois également ressentir un aspect floral par des notes de fougère mais aussi légèrement champignonneuses. C'est assez déroutant pour les "non initiés" comme moi. On peut alors penser que la bouche va comporter un peu de sucre mais pas du tout.
Celle-ci est droite et tendue avec encore une belle matière. L'équilibre est très bon, aucun alcool se fait sentir et la finale est relativement longue sur une sensation salivante que j'aime énormement. Il y a encore un aspect minéral qui accentue le côté "sec" du vin.
Le vin accompagne merveilleusement bien un foie gras et je suis très agréablement surpris pour un vin acheté 40-50€ sur ebay. C'est une experience à tenter mais ce n'est pas le vin que je boirais tous les jours.

Julien
25 Nov 2012 15:14 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2027
  • Remerciements reçus 410

Réponse de daniel popp sur le sujet CR: Domaine Luc et Lise Pavelot : Pernand Vergelesse 2008

CR: Pernand-Vergelesses 2008. Luc et Lise Pavelot.
[size=x-small] cr tiré de : "Quelques bouteilles et beaux accords partagés avec des amis". [/size]

Nez fruité, floral, épicé où des arômes de cerise, de framboise, de poivre et de sous-bois, mêlés à une caresse florale entre la rose et la violette, dessinent une empreinte gourmande dont le grain charnu donne beaucoup de plaisir.
La bouche est franche, sa matière ample, un peu tendue, ses tannins fins, avec un beau reflux d' amers en finale dont l' écho persistant témoigne de l' harmonie et de l' équilibre de ce vin gourmand, plus complexe qu' il n' y parait. Un très beau Pernand "Village" qui permet d' attendre que les 1er crus du domaine, tout aussi gourmands mais plus étoffés et complexes, arrivent à maturité.

Daniel
08 Déc 2012 19:52 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR:Domaine Luc et Régis Pavelot : Pernand Vergelesse 1er Cru Sous Frétille 2010(blanc)

Le nez est d'abord pas mal réduit avec du grillé puis s'ouvre sur les agrumes.
En bouche on a aussi un grillé assez marqué, on a l'impression que ça vient du soufre. C'est d'abord assez large puis ça se tend, on a des agrumes, du citron et un peu de fruit blanc. Il y a une belle fraicheur. J'aime bien l'équilibre même si tout ne semble pas encore en place. Il y a une bonne longueur avec des agrumes, un retour du grillé et quelques amers.
A l'aération le grillé évolue vers un grillé plus fondu dans le vin.
J'aime bien mais c'est beaucoup trop tôt pour le gouter, il faut que le grillé s’estompe un peu.

Quentin
08 Déc 2012 22:28 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 687
  • Remerciements reçus 291
CR: Bu il y a quelques jours un Pernand-Vergelesses rouge 1er cru "en caradeux" 1990.
Robe violine moyennement soutenue; nez plutôt sur la finesse
En bouche, c'est un fruit éclatant, superbe de finesse et sans fatigue ...
Terminé le lendemain, le vin n'a pas bougé !
Vraiment une très belle bouteille, dont la conservation parait miraculeuse...

Voilà un domaine discret que j'ai connu du temps du grand-père Maurice Pavelot, avec le millésime 1970, puis du fils Régis, et aujourd'hui de la petite-fille Lise et qui propose plusieurs premiers crus de Pernand en blanc et en rouge, ainsi que Corton et Corton-Charlemagne, le tout à des prix très raisonnables, et que je recommande...
A noter que les vins de ce domaine sont vendus à Paris chez Lavinia et aux caves Augé, et un article/ dégustation des 2011 dans le dernier numéro (Autumn) de "Burgundy report" de Bill Nanson.
24 Déc 2012 19:54 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 508
CR: Corton Charlemagne 2005 Régis et Luc Pavelot

Robe claire, sans traces d'évolution

Nez assez fin et épicé (on sent le raisin bien cuit), bourgeois mais sans réelle classe, peu loquace et n'ayant pas grand-chose à raconter de toute façon

Bec : le vin n'est certes pas mauvais, mais confirme l'impression de boxer (mollement) très en dessous de sa catégorie, niveau village ou guère plus, voire moins pour certains qui sont au-dessus
L'élevage se manifeste (caramel) sans trouver de répondant, et le manque d'acidité se fait cruellement sentir.
Bref, il faut tirer très fort sur le jus pour en extirper quelque chose d'un peu suave et grassouillet, passablement ennuyeux

Conclusion : Un Charlemagne 2005 poussif, sans grand relief, décevant pour le millésime et l'appellation
08 Mar 2013 10:20 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 89
  • Remerciements reçus 0

Réponse de D.Lefebvre sur le sujet Pernand V 2011

Bonsoir
Très intéressé par les commentaires
car hier j'ai proposé une formation de compréhension de la minéralité à Volnay pendant 8 h
Et il y avait le vigneron de ce domaine, et il avait apporté notamment le Pernand Vergelesse 2011
particulièrement intéressant.
Il y avait aussi un premier cru sous frétille, mais d'une autre vigneronne, le domaine de Montille
là aussi vraiment bien avec une dimension supérieure du vin liée peut-être au fait que les raisins sont foulés avant de passer au pressoir (à membrane)
d'où une extraction plus importante, non pas en termes de gras mais de tannicité et de "salinité de jeunesse"
09 Avr 2013 22:47 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR:Domaine Luc et Régis Pavelot : Pernand Vergelesse 1er Cru Sous Frétille 2010(blanc)

Le vin a bien évolué depuis décembre dernier. Le nez montre un joli grillé, un peu vanillé avec des agrumes. C'est expressif mais tout en finesse.
La bouche est assez ample, tout en gourmandise. Il y a un beau grillé avec des agrumes, du citron. Le tout est bien équilibré avec une belle tension laissant la bouche bien fraiche. Il y a une bonne longueur. Ce n'est pas impressionnant mais c'est bien bon.

Quentin
08 Mai 2013 21:59 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR:Domaine Luc et Régis Pavelot : Pernand Vergelesse 1er Cru Iles des vergeless 2010

Le nez s'ouvre progressivement avec des notes fruits rouges acidulés. Au début ça pête le fruit avec un petit coté bonbon. A l'aération le café prend de plus en plus de place. Charmeur.
La bouche est de demi corps même si au réchauffement ça prend de l'ampleur avec un petit coté chaleureux. On a des fruits rouges acidulés, c'est croquant et juteux. On a de la cerise noire, de la myrtille avec un petit coté amer qui rend le tout un petit peu auster. On a un coté un peu vert, menthol, végétal un poil trop marqué. La finale n'est pas encore en place et est marquée par l'amertume. A garder même si je me pose la question sur le coté un peu fluide pour un vin de garde.

Quentin
20 Mai 2013 23:25 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR: Domaine Luc et Régis Pavelot : Pernand Vergelesse 1er Cru Sous Frétille 2012(blanc)

Le premier jour le vin n'est pas vraiment en place avec une amertume un peu marqué a mon goût.
Deux jour après c'est bien différent.
Le nez n'est pas très expressif, un peu iodé.
La bouche, par contre, montre un bel équilibre. L'élevage est un peu marqué avec du caramel, il y a aussi un joli fruité, des fruits jaunes avec un joli jus. C'est assez ample puis, sur la finale, se tend avec un peu de citron. Ça me plait bien avec de la gourmandise et de la fraicheur sans être tranchant. Je vais attendre mes autres bouteilles en toute confiance.

Quentin
05 Aoû 2014 12:54 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 23
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Antoine Vens sur le sujet Visite Domaine Pavelot 11/10/2014

Bonjour,

A l’occasion d’un passage sur Pernand-Vergelesses, j’ai pu faire une dégustation au Domaine Pavelot. Le domaine de 9 Hectares est géré par les frères et soeurs Luc et Lise Pavelot (en succession du père Régis).
Aujourd’hui, c’est le mari de Lise Pavelot qui nous accueille (il est aussi un importateur californien de vins) en nous faisant profiter de sa vue sur les différents climats de Corton Charlemagne et Pernand-Vergelesses.
Depuis 2009, le domaine est certifié Bio, une démarche entrepris depuis bien longtemps par le domaine.

Etant nombreux lors de la dégustation je n’ai pu prendre de notes, cependant je vous mets ci-dessous la liste des vins et millésimes proposés :

En Blanc :
Bourgogne Aligoté 2012 (8,30€),
Pernand-Vergelesses 2012 (14,80€),
Pernand-Vergelesses 1Cru Sous Frétille 2012/2011 (22€),
Corton Charlemagne G.Cru 2009/2010/2011/2012 (59€/55€/51€/51€)

En Rouge :
Aloxe Corton (épuisé),
Pernand-Vergelesses 2011/2012 (13€),
Pernand-Vergelesses 1Cru Les Fichots 2008/2011/2012 (21€/17€/17€),
Pernand-Vergelesses 1Cru En Caradeux 2004/2007/2008/2010/2011/2012 (21€/21€/21€/19€/17€/17€),
Pernand-Vergelesses 1Cru Les Vergelesses 2006/2007/2008/2010/2011/2012 (23€/23€/23€/21€/19€/19€),
Pernand-Vergelesses 1Cru Ile des Vergelesses 2007/2011/2012 (26€/22€/22€),
Corton G.Cru 2012 (34,80€)

Globalement, une très belle impression pour ce domaine tant sur les blancs que sur les rouges.
En blanc, le 1Cru sous frétille est très bien équilibré, c’est très plaisant. Le Corton Charlemagne 2012 est un peu jeune pour être dégusté mais j’en prends comme pour le 2009 afin de comparer deux millésimes très différent.
En rouge, le village est bien équilibré et démontre déjà un potentiel certain. Le 1er Cru Les Fichots fait forte impression, il est déjà très accessible sur un très joli fruit très expressif. Le Corton est plus puissant, j’en prends aussi pour mettre en cave.

Voilà pour les informations et le ressenti de cette agréable dégustation au domaine Samedi dernier.
14 Oct 2014 21:52 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 23
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Antoine Vens sur le sujet CR: Domaine Pavelot, Pernand-Vergelesses 2012 Rouge

CR: Domaine Pavelot, Pernand-Vergelesses 2012 Rouge

En complément de mon ressenti sur la dégustation, voilà un petit CR de ma dégustation du Pernand Vergelesses 2012 du Domaine Pavelot ce jour.

Bouteille ouverte à l’épaule 2h avant le repas puis dégustée en accompagnement d’un gigot d’agneau.

A l’oeil, on observe une robe couleur rubis pas vraiment sombre.

Au nez, on ressent clairement une dominante de fruits rouge notamment la cerise et la framboise.

En bouche, le vin confirme le nez fruité mais on peut aussi remarqué quelques notes épicées et comme une sensation florale. Le vin est bien équilibré, il est très digeste sans manquer pour autant de matière. La longueur est correcte.

Globalement, ce vin confirme la très bonne impression que m’avait laissé la dégustation au domaine ce week-end. Je vais pouvoir laisser tranquillement reposer les premiers crus.
14 Oct 2014 21:55 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR: Domaine Luc et Régis Pavelot : Pernand Vergelesse 1er Cru Sous Frétille 2012(blanc)

Le vin est beaucoup plus en place comparé à la dernière fois.
Le nez est expressif sur le grillé et le citron.
En bouche on retrouve ce mélange, c'est droit, assez ample, un vin qui trace jusqu'à une belle finale. Il y a une belle acidité qui équilibre le beau volume. Le vin semble épanouit, encore jeune et fringant mais déjà bien gourmand et avec un joli fond. J'aime beaucoup.

Quentin
24 Nov 2014 03:23 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3203
  • Remerciements reçus 4398

Réponse de GILT sur le sujet CR: Domaine Pavelot, Pernand-Vergelesses 2007

CR: Domaine Pavelot, Pernand-Vergelesses 2007

Robe limpide d'un rouge très clair presque rosé
Un nez net avec de discrets arômes de fumée et dominé par les fruits rouges et en particulier la cerise.
Une bouche très fraiche de longueur moyenne très marquée par la cerise et un peu poivrée.

Une bouteille franche et agréable qui donne envie de découvrir toute la production du domaine.

Cordialement.
07 Déc 2014 18:33 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR: LPV PACA 36

Domaine Luc et Régis Pavelot : Corton Charlemagne 2010

Sylv1 écrit: Le premier nez me fait franchement très peur, on n’est pas loin du bouchon caractérisé. Grimace. Je goûte donc immédiatement pour confirmer mon impression et ne détecte rien. Allez, on agite le verre, on demande la carafe, on blague un peu et des arômes de fruits jaunes apparaissent (pêche ?), puis le vin s’ouvre sur le miel et aubépine. En bouche le vin est vif, légèrement gras. J’ai trouve une légère astringence citronnée en milieu de bouche. Le boisé est très bien intégré, discret, il donne de la complexité et de la finesse au vin. Finale sur un côté beurré et citronné agréable. Très beau ! ***

icna écrit: Pas à l'aveugle.
Le nez est d'abord bien réduit, un peu grillé et soufré. Un bon coup de carafe plus tard et on a du miel et des fleurs blanches ainsi que du tilleul. Il y a aussi de l'élevage présent mais bien intégré.
La bouche est assez large, grasse et ample avec un beau beurré. Il y a un petit coté nouveau monde avec l'utilisation du bois assez démonstrative mais complètement intégré au jus. La finale est longue sur les agrumes, les épices et la tension. C'est salivant. Il y a peut être un coté un peu old school sur ce vin qui a tous les éléments pour devenir grand.
Très Bien -


Quentin
08 Avr 2015 10:42 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR: Domaine Luc et Régis Pavelot : Pernand Vergelesse 1er Cru Sous Frétille 2012(blanc)

Le nez est ouvert avec un léger grillé élégant.
En bouche le vin n'en jette pas plus que ça, c'est simplement équilibré. On a du gras avec du grillé et du beurré mais aussi une belle tension avec un joli fruité et des agrumes. C'est complet et gourmand. L'exemple model d'un bon chardonnay qui se boit sans soif.

Quentin
09 Oct 2015 22:34 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR: Domaine Luc et Régis Pavelot : Pernand Vergelesse 1er Cru Sous Frétille 2014 (blanc)

Une très belle bouteille avec un superbe équilibre. Il y a du gras avec un peu de beurré et du brioché bien contrebalancé par des agrumes et une belle tension. Je trouve que le 2014 est vraiment bien réussi offrant une très belle bouteille à prix correct. Pour moi ça mérite entièrement son statut de 1er cru et je serai curieux de le comparer à des appellations plus prestigieuses.

Quentin
12 Juil 2016 00:44 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5122
  • Remerciements reçus 6074
CR: Domaine Luc et Régis Pavelot aloxe corton 2002

Après un sous frétille 2013 bien sympa on enchaîne avec un rouge du domaine.
Le vin n'est pas transcendant mais il offre une palette très intéressante. L'équilibre est bon avec un certain soyeux. L'aromatique commence à basculer vers le tertiaire tout en gardant du fruit. Un bon petit vin qui a bien vieilli et qui semble à maturité.

Quentin
04 Sep 2016 16:48 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94168
  • Remerciements reçus 23400
CR: Domaine Pavelot, Pernand-Vergelesses 1er cru, En Caradeux, 2008

Bouchon parfait.
Jolie robe rubis foncé, bien brillante.
Nez terne, sans grande expressivité, sur de minces notes de groseilles et une très légère pointe fumée.
Bouche assez peu amène, construite autour d'une acidité saillante qu'un manque de chair peine à compenser.
L'ensemble est pointu, à la limite de l'aridité sans s'y abimer vraiment mais le vin manque vraiment de gourmandise et de charme aromatique pour compenser ce côté acéré.
Finale sans sécheresse tannique mais trop fluette pour apporter un réel plaisir.

A revoir sur un millésime plus favorable.
30 Jan 2017 20:31 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3046
  • Remerciements reçus 4269
CR: Luc & Lise Pavelot Pernand-Vergelesses blanc 1er cru En Caradeux 2015 : (jeunes vignes) assez vif, beaucoup de fruit (citron, pomme), bien mûr, bonne matière, un peu trop boisé en l’état. B+.
Luc & Lise Pavelot Pernand-Vergelesses blanc 1er cru Sous Frétille 2015 : nez marqué par la pierre-à-fusil, grillé, plus sur les agrumes, un peu moins mûr, belle tension et bonne matière, là aussi un peu trop boisé en l’état. B+.
04 Avr 2017 12:06 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2384
  • Remerciements reçus 2582

Réponse de vinozzy sur le sujet Domaine Pavelot, 2015 rouges et blanc

Petit passage au domaine où nous goutons l'ensemble de la gamme avec Gary, américain et mari de la vigneronne .

Les 2015 sont radieux, déjà ouvert et pourtant du fond, de la tenue certaine à moyen terme. Seuls 2 rouges 2015 ( En Caradeux et Les Vergelesses) ne sont pas encore mis en bouteille.

N'ayant pas de recul sur la région, mais accompagné de meilleurs amateurs que moi, je recommande ce domaine. RDV obligatoire et groupe de 8/10 maxi, la cave est étroite..et c'est tant mieux.

Prix entre 13 et 40 pour les rouges (corton) , 12 et 68 (corton charlemagne) pour les blancs.

Une fois de plus, les conseils de LPV pour choisir le domaine ont été parfaits !

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
05 Jui 2017 23:45 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux