Nous avons 2064 invités et 57 inscrits en ligne

Domaine Michel Niellon, Chassagne-Montrachet

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
DOMAINE MICHEL NIELLON

Lieu dit Haut des Champs
21190 Chassagne Montrachet
Tél. : +33 (0)3 80 24 70 17
Fax : +33 (0)3 80 24 70 32
Mail : domainemichelniellon@orange. fr

* Facebook pages consacrées au Domaine Michel Niellon

* Instagram Domaine Michel Niellon

Les vins:

Chassagne Montrachet village blanc
Chassagne Montrachet village rouge
Chassagne Montrachet 1°cru les Vergers blancs
Chassagne Montrachet 1°cru Les Chaumées blanc
Chassagne Montrachet 1°cru Clos Saint Jean blanc
Chassagne Montrachet 1°cru Les Chenevottes blanc
Chassagne Montrachet 1°cru La Maltroie blanc
Chassagne Montrachet 1°cru Les Champgains blanc
Batard Montrachet
Chassagne Montrachet 1°cru Clos Saint Jean Rouge
Chassagne Montrachet 1°cru La Maltroie Rouge
Bourgogne Aligoté
Chevalier Montrachet
19 Nov 2003 19:07 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Domaine Michel Niellon

Bonsoir,

j'ai régulièrement des vins de chez ce producteur, en quantité infinitésimale hélas.

Mais comme je couvre plusieurs millésimes si quelqu'un était intéressé nous pourrions faire un échange. Adressez-vous à  moi en privé. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cordialement
RV

P.S. : Si vous êtes sur la région parisienne essayez chez le caviste de Vincennes, dont j'ai évidemment oublié le nom. Il me semble qu'il est près du château, et que cela s'appelle les "caves du château". (Bessette est son nom, je crois).
19 Nov 2003 21:43 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: NIELLON

Chez vinissime

il en a au catalogue reçu hier

www.vinissime.com/

Personne très sympathique, mais tarif pas bon marché
20 Nov 2003 08:53 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Olif sur le sujet Domaine Niellon, Chassagne-Montrachet

"Michel Niellon operates out of two absurdly small cellars in Chassagne, producing quite simply sublime wines. He has only 6 hectares of vines, which include small holdings in Chevalier and Bâtard-Montrachet. Old vines and low yields give these wines their intensity, along with Niellon`s supreme winemaking skills.
Supply is severely rationed due to the small size of the domaine and Niellon`s huge following in the United States. But, for those lucky enough to secure some bottles, the rewards are immense."


"This tiny 10 acre domaine exports 1/4 of its 3,000 cases per year to the United States. About half of the vineyards are in "villages" Chassagne-Montrachet, while the rest lie in this town's and neighboring Puligny's greatest names: Chassagne "Chenevottes," "Clos St. Jean," "Maltroie," "Les Chaumées," "Les Vergers," Bâtard-Montrachet and Chevalier-Montrachet.

Histoire de rendre votre message un peu plus accessible au néophyte, je suis allé à  la pêche aux infos sur le net et je n'y ai trouvé que des références étrangères!
Personnellement, je n'avais jamais entendu parler de ce producteur qui exporte visiblement la majorité de sa (petite) production et qui semble avoir très bonne réputation auprès des amateurs du monde entier (sauf la France?).

CHASSAGNE MONTRACHET 1997 - Domaine Michel NIELLON
Robe jaune doré verdâtre. 1er nez bien typé, puis de bonbon. Nez plus jeune. Nez pas très agréable à  l'aération. B : arômes de bouche de naphtaline. C'est dur en bouche. Ce n'est pas bon du tout ! C'est sec, dur, acide. Vin qui fait poussiéreux en fin de bouche.


Olif
20 Nov 2003 09:31 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6779
  • Remerciements reçus 1453

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Domaine Michel Niellon Chassagne-Montrachet 1995

CR: Chassagne-Montrachet 1995

Nez pur, encore un peu retenu. Merveilleuse bouche, cristalline et puissante, avec juste ce qu'il faut de gras et de minéralité. Finale citronnée, vive et séveuse. Un vin encore plein de jeunesse.

Je ai (étonnamment ?) préféré ce villages au Meursault Clos de la Barre 94 des Comte Lafon et au au Chassagne Montrachet 1992 Virondot de Marc Morey bus à côté, pace que sa pureté, sa typicité et son charme m'ont conquis.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
28 Jan 2006 21:41 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret
  • Portrait de milleret
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 116

Réponse de milleret sur le sujet Re: NIELLON

Yves, tu n"es pas le seul , ce Clos de la Barre est donc bien une déception , il n'a pas " pesé " bien lourd face au magnifique 95 de Niellon .
28 Jan 2006 22:41 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1078
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Tipof sur le sujet Re: NIELLON

Au contraire !

Je dirai justement qu'il a beaucoup pesé... par sa lourdeur !

Mais je joue sur les mots :-)

PS : Tout à fait d'accord avec vous sur la qualité du Niellon... magnifique !
30 Jan 2006 07:33 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Michel Niellon - Chenevottes 1999

CR: Michel Niellon - Les Chenevottes 1999 - juin 2002 (horizontale Chassagne 1999) - cr par Pascal Perez
Notes : DS : 14 PC : 14,5-15 PP : 15,5. Prix : 45 euros

• Nez de fleurs blanches capiteuses (chèvrefeuille).
• La bouche présente un boisé perceptible, de la densité, de la minéralité et un très bel équilibre acide ; elle est épicée et sa finale légèrement alcoolisée ; elle a une bonne longueur ; son côté « too much » partage.

Sur 1994 :
Meursault 1er cru Charmes – Domaine des Comtes Lafon 1994 : très bon en mars 2005
30 Jan 2006 17:18 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Niellon - Chassagne Clos St-Jean 2004

CR: Chassagne-Montrachet - Niellon - Clos St-Jean 2004 : 14/20 - mars 2006
Nez assez net : minéral, miel, fruit très mûr (sensation grasse de rillettes).
Bouche dodue, capiteuse, sur des goûts doux de fruits (pomme, mangue, poire au sirop) et de réglisse.
La finale, qui manque singulièrement de classe et de ressort, nous évoque plutôt un 2003 un peu flapi. Il faudra suivre son évolution ...
30 Mar 2006 13:20 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Michel Niellon Chevalier Montrachet 1997

CR: Chevalier Montrachet Niellon 1997 : 18/20 – 29/3/07
Robe pâle. Nez de grande qualité mêlant des senteurs de crème patissière, de miel, d’agrumes, de fleurs blanches, de roche, de fumée. Certains lui reprochent un excès de soufre (qui devrait s’estomper avec le temps). La bouche est une sève importante mais effilée, pure, encore juvénile, qui se déploie avec gourmandise sur une grande longueur. Moins quintessentiel que le Bâtard de Leflaive mais tout de même très beau dans le registre de la puissance fine et digeste.
30 Mar 2007 15:43 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3117
  • Remerciements reçus 6

Réponse de DidierT sur le sujet Re: Chevalier Montrachet Niellon 1997

CR: Chevalier Montrachet Niellon 1997

Après un Batard de Leflaive 99, 2 Chevaliers 97, l'un de Niellon et l'autre de Bouchard. Le Bouchard avait un problème de bouchon pour moi, mais le Niellon a suporté de se retrouver derrière ce Batard exceptionnel de Leflaive.
Laurent en donne une bonne description. Je pense que ce Chevalier se distinguait notamment par une bouche pleine de sèves, donnant un coté gourmand, de friandise à cette bouteille. Encore une bouteille superbe. Un grand Bourgogne.

Valmur 99 de Raveneau, Batard 99 de Leflaive et ce Chevalier 97 de Niellon dans la même soirée, difficile d'en demander plus!

Sachant que nous avons eu aussi dans cette soirée: Corton Charlemagne Leroy 91 et Bonneau du Martray 99, Clos de la Barre Comtes Lafon 97, et un Meursault Perrières 90.

Une belle soirée quoi!
Didier
31 Mar 2007 11:19 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Niellon

Didier,
CR:
Perrières 90 de Ampeau (15,5/20)
Meursault en la Barre de François Jobard 1996 (16/20)
Penedes Jean Leon 89 (pirate espiègle, Christophe) 15/20

Qq difficultés récentes avec les Charlemagne 1999 :
Corton-Charlemagne - Domaine Simon Bize 1999 :
LG16 (si bonne évolution) - PP14 – JP15

Expression déroutante, grasse, presque pommadée.
La bouche ne fait pas dans la dentelle : sa massivité et sa puissance montrent un vin qui paraît solide sur ses appuis mais qui ne se déguste pas bien actuellement. Pascal l’accuse d’être pommadé et roboratif. Jacques dénonce une grosse matière déséquilibrée.

Corton-Charlemagne – Leroy 1999 :
JP(15) - LG(16+) – PP16,5/17+

- Le vin est très marqué par l’élevage, malgré un carafage de plusieurs heures.
- On ressent un peu de citron emprisonné par un boisé carcéral (torréfié, brûlé).
- Matière particulièrement dense, réglissée, laissant filtrer parcimonieusement quelques goûts de poire, de citron, d’anis. Un vin en sommeil, normalement réservé, indéchiffrable, réfractaire, pour lequel il est difficile de s’enthousiasmer. Jusqu’à quels sommets parviendra-t-il à se hisser dans 15 ans ?
- Cette expression mutique rappelle un peu celle du Meursault Rougeots 2000 de Coche-Dury bu chez l’ami Vincent à Bordeaux en novembre 2005.

CR:
31 Mar 2007 11:23 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3117
  • Remerciements reçus 6

Réponse de DidierT sur le sujet Re: Chevalier Montrachet Niellon 1997

Merci Laurent. Je ne me rappelais plus pour l'année des Pérrières. J'ai rectifié.
Didier
31 Mar 2007 11:31 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 143
  • Remerciements reçus 0

Réponse de laurent sidoine sur le sujet Michel Niellon 2004

Bonsoir,

quelqu'un a t-il dégusté les chassagne 2004?

Merci

Laurent
30 Mai 2007 20:41 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Michel NIELLON

Le Clos St-Jean 2004 est décrit un tout petit peu plus haut, il me semble !
31 Mai 2007 10:21 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94723
  • Remerciements reçus 24398
[size=medium]CR: Domaine Michel Niellon - Chassagne Montrachet Clos de la Maltroie - 1997[/size]

[size=x-small]Bouteille ouverte lors de la soirée racontée ICI et terminée le lendemain[/size]
La robe est sur un jaune doré et le nez est puissant, encore marqué par un boisé insistant. La bouche démarre fort, sur une belle matière grasse et ample mais le boisé me semble prendre le pas sur les notes florales dès le milieu de bouche.
Le fond de bouteille conclue le lendemain n'avait plus que le bois à offrir.
20 Avr 2008 18:58 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 1218
CR: Après avoir une déconvenue sur le même climat, du même producteur et dans la même année. Je décide d'ouvrir un nouveau flacon pour vérifier...

Chassagne Montrachet 1er Cru "Clos Saint Jean" - Domaine Michel Niellon 1999
Robe : Jaune d'une belle intensité, mais pas de trace d'oxydation prématurée - Nez sur des arômes de fruits jaunes bien mûrs, de pain grillé, des notes de thé à l'aération - Bouche puissante, dense, presque tactile (un peu trop même), encore un coté boisé assez présent, un équilibre tout au long de la perception gustative, finale sur les fruits compotés. OUF je respire, car vraiment loin de la précédente bouteille prise et dégusté lors d'une de nos soirées "quand y'en a plus... Y'en a encore" BIEN+/ TRES BIEN.
28 Avr 2008 15:49 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 34
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Oenophil sur le sujet CR: Chassagne 1er Cru Les vergers Michel Niellon 1992

CR: Chassagne 1er Cru Les vergers Michel Niellon 1992

Au sein d'une dégustation consacrée à "Puligny, Chassagne et les grands crus de Montrachet", un Chassagne 1er Cru Les vergers Michel Niellon 1992 superbe qui s'est haussée au niveau d'un Bâtard Montrachet 95 de Leflaive, ou d'un Chevalier Montrachet de Bouchard en 96, ou d'un Bienvenues 2003 de Ramonet.
Un nez sur des notes de thé et de tisane (verveine), un très léger fond de champignon (dans un sens positif) et d'épices (poivre blanc)
En bouche, une minéralité calcaire affirmée à l'attaque, puis les aromes de thé vert et de poivre blanc annoncées par le nez, puis une sensation d'un palais enrobé, un peu lacté, et une finale ou vient le coing.
Un vin très long, sans pour autant être puissant, très équilibré par une jolie minéralité et des arômes complexes, s'exprimant dans plusieurs registres et en vagues successives. Un très très grand plaisir.
19 Jan 2009 13:05 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 56
  • Remerciements reçus 0

Réponse de cow2 sur le sujet CR: Chassagne-Montrachet Michel Niellon 2005

CR: Chassagne-Montrachet Michel Niellon 2005
Bouteille carafée une bonne heure auparavant

Bon autant le dire tout de suite, c'est un enfanticide.

Le nez se développe petit à petit sur des notes beurrées, de noisette aussi. Pas encore de note de 'pain grillé'
En bouche, grosse matière, mais l'acidité est très présente ; le vin s'éteint très rapidement, fermé qu'il est je pense (enfin j'espère :D).
Le plaisir est moyen ; je ne pensais pas qu'un simple village soit aussi difficile d'accès presque 4 ans après.

A revoir dans 3 ans au moins je pense
11 Mar 2009 13:11 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 525
  • Remerciements reçus 1
CR: Chassagne Montrachet "les champgains" 1er cru 2004
Acheté au domaine lors d'une visite inoubliable chez Michel Niellon en 2005.
Bue hier soir, sans note. Bouteille ouverte et bue directement (pas d'aération préalable).
De mémoire : nez grillé assez marqué. La bouche confirme avec des notes là aussi de pains grillés et de noisettes. Quelques touches de fruits (pêche?) ressortent discrètement. En fin de bouche l'acidité apparait et contribue à donner une tension salvatrice à ce vin. L'aération lui fait du bien (les arômes s'affinent).
Je ne sais pas du tout si ces notes de grillé peuvent être liées à une mauvaise phase du vin où si elles son le signe d'une oxydation prématurée.
J'ai néanmoins envie d'être optimiste...(d'autant qu'il y a le Chevalier-Montrachet du même millésime qui dort en cave là bas derrière...)
Cordialement
Raoul
03 Oct 2009 11:24 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94723
  • Remerciements reçus 24398
"nez grillé assez marqué" + "L'aération lui fait du bien (les arômes s'affinent)." = vin sur la réduction mais a priori pas d'oxydation.

As-tu pu aérer un peu le vin ou fut-il consommé dans la soirée?
Le superbe Clos St Jean 99 partagé à Amiens s'était totalement révélé après 2 ou 3 heures de repos.

Je pense que tu peux rester optimiste.

Oliv
03 Oct 2009 13:11 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Claude chibani sur le sujet Re: Michel NIELLON

Chassagne Montrachet "les champgains" 1er cru 2004

Du temps, du temps.
N'ayons pas peur de garder les 2004 - blancs - des bons vignerons, en tout cas c'est mon choix ;)

Claude

Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
03 Oct 2009 15:07 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 525
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Raoul sur le sujet Re: Michel NIELLON

Oliv, Claude,
Merci pour vos commentaires.
Je vais donc me forcer à oublier le clos saint jean, le clos de la Maltroye et le Chevalier du même millésime. :)
Cordialement
Raoul
03 Oct 2009 15:59 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1449
  • Remerciements reçus 1

Réponse de pinardieu sur le sujet Re: Michel NIELLON

vin sur la réduction mais a priori pas d'oxydation...C'est possible d'avoir un vin réduit et oxydé?
Gérard
04 Oct 2009 10:05 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8462
  • Remerciements reçus 398

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Michel NIELLON

Non

Anthony
04 Oct 2009 12:21 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1449
  • Remerciements reçus 1

Réponse de pinardieu sur le sujet Re: Michel NIELLON

cela me rassure
04 Oct 2009 12:36 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 1218

Réponse de Galinsky sur le sujet Re: Michel NIELLON

Bonjour,

Les vins du domaine sont en principe assez marqués par le souffre dans leurs premières années d'existences - Il ne faut donc pas hésiter à les carafer assez longuement afin de pouvoir bénéficier ensuite des attraits de ce domaine, que personnellement je considère comme GRAND (mais cela n'engage que mon goût personnel - enfin si je rajoute celui de Marie également)

Je plussoie pour les 2004, beaucoup, beaucoup trop jeunes - A revoir dans 6-7 ans (enfin c'est là aussi mon avis, celui que j'applique aux millésimes du domaine que j'ai en cave)

Eric
04 Oct 2009 15:55 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3117
  • Remerciements reçus 6

Réponse de DidierT sur le sujet Re: Michel NIELLON

Eric 100% d'accord avec toi, d'autant plus que 2004 est un millesime sur la tension.

Didier
04 Oct 2009 15:59 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1449
  • Remerciements reçus 1

Réponse de pinardieu sur le sujet Re: Michel NIELLON

ils ont souvent un nez assez grillé jeune mais je ne savais pas qu'ils étaient beaucoup souffrés?
05 Oct 2009 17:28 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1078
  • Remerciements reçus 122
CR:

Bonjour,

Bu ce week-end une bouteille de Chassagne-Montrachet Clos St Jean 2003 premier cru.

La robe du vin est jaune pâle, quelques légers reflets verts. Le nez est sur les fruits blancs très murs avec en retrait un peu de minéralité. Je dirais un nez un peu exubérant pour un Chassagne-Montrachet. En bouche, on a un gras peu commun et un petit côté légèrement doux (miel) qui surprend et un côté très mur (trop).

Au final une bouteille de Chassage-Montrachet atypique qui peut être vite écoeurante pour certaines personnnes (ma femme entre autre). A boire bien frais en tout cas.

Serge
26 Jan 2010 20:10 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux