Nous avons 2471 invités et 82 inscrits en ligne

CR: Garde à vue en confinement pour la B.A.C !

  • tonioaja
  • Portrait de tonioaja Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2945
  • Remerciements reçus 1256
Confinement oblige, les traditionnelles retrouvailles régulières ne sont plus autorisées ...

La technologie se transforme en alliée de poids pour faire vivre cet apéro virtuel comme si nous étions tous autour de la même table.

Chacun des participants a ouvert une ou deux bouteilles de son choix, généralement un blanc et un rouge.



Christophe :

N’ayant pas pu me rendre au domaine en ce début d’année pour cause de confienement, et après avoir reçu ma comande, j’ouvre ces 2 vins.

CR: Domaine Aubert & Pamela De Villaine – Bourgogne Côte Chalonnaise – La Digoine 2018 :

Une cuvée dont j’ai bu tous les millésimes depuis 1992, avec une régularité hors norme.

C’est bon jeune, mais le potentiel de garde pour un générique de la Côte Chalonnaise est exceptionnel.

Robe éclatante, violacé, assez soutenu et ce nez sur la groseille, la cerise juteuse avec une pointe de vegetal noble, quel pif…
La bouche est fraîche avec ces petits fruits rouge acidulé qui tendent les papilles, a noter une pointe de sécheresse en fin de bouche à l’ouverture 3 heures avant degustation qui se sera complètement estompé au moment le dévorer ce nectar.

Quel glouglou… miam.

CR: Domaine Aubert & Pamela De Villaine – Saint-Aubin 1er Cru Les Perrières 2017 :

Robe claire aux reflets gris, nez vif sur du floral, de l’herbe fraiche..
La bouche est vive sur une une trame acide mais pas verte, bien au contraire, le fruit est éclatant, bien élevé avec une superbe tension.

Promis à un bel avenir, les soeurettes dans 5-6 ans, faite bien dodo.
Petite réunion de famille pour ce 1er mai.
Chacun ouvre au choix une ou deux bouteilles et donne ses impressions pour un post général.
A très bientôt messieurs !



Jérôme :

CR: Mas Laval - Les Pampres - IGP Hérault Blanc 2018

Couleur jus citron clair, teinté de vert.
Nez aromatique sur la pêche blanche, les fleurs et une touche
caillouteuse.
L'équilibre est agréable entre rondeur, fraîcheur et amertume contenue.
De la gourmandise avec des notes fruitées et herbacées (coriandre
fraîche).
A boire frais, la température rend le vin chaleureux et l'amertume prend
le dessus.
En tout cas, plutôt bien adapté à l'apéro, mon accord préféré aura été
avec des rillettes de sardines.



Lucas :



CR: Maison Chapoutier - Riesling Schieferkopf - Baden 2017
Rien à ajouter aux CR précédents. Toujours aussi cristallin, pur et droit. Belle vivacité citronnée, pétrole à peine perceptible. Quelques SR, mais très peu et remarquablement équilibrés par une belle acidité. Rapport qualité prix inattaquable.




CR: Château Montels - Gaillac Les Trois Chênes - Rouge 2017
Braucol Syrah élevé en fûts.

Évidemment trop jeune, mais je voulais en ouvrir une. Des coeurs de canard snackés à l'aillet et ail des ours pour accompagner. Nez encore discret sur les fruits noirs et rouges, quelques épices, un côté un peu sanguin, ferrugineux. Tout cela évoque largement le Sud-Ouest (Gironde comprise).

Bouche encore sérieuse, sur une grosse matière, mais énergique. Les tanins se font encore un peu sentir mais le tout passe bien sur le côté légèrement giboyeux des cœurs cuits vite et fort. Sera encore meilleur le lendemain sur un joli porc noir occitan (pour changer de Millas!).
Avenir assuré, il faudra en racheter (à ce prix, faut pas se priver !) et les laisser mûrir cette fois !



Raphaël :

CR: Château de Caraguilhes - Corbières Blanc - "Solus" 2017

Nez assez intense, entre fruits, fleurs (jasmin) et quelques notes d'élevage.
La bouche est large, sapide, c'est le minéral qui domine, puis la poire et une touche d'anis.
Finale de bonne longueur, savoureuse dominée harmonieusement par l'élevage (pain beurré et grillé).
C'est un très beau blanc, mon plus joli vin dans l'appellation.
J'aime ces blancs de la région qui flirtent avec la limite au niveau de l'équilibre avec l'alcool; il est perceptible ici et en même temps très intégré.


CR: Domaine Alquier - Faugères "Les premières" Rouge 2015 :
Le nez est assez puissant, sur des notes camphrées, un végétal puissant, donnant l'impression d'un vin assez évolué... et c'est le cas en bouche, avec des notes végétales qui commencent à peine à se patiner. Un peu d'eucalyptus, et même du géranium (plus léger). Le tout est un tantinet rustique mais cela reste très plaisant. Je serais étonné de voir comment ce vin évoluera.



Antoine :

CR: Le Clos d'un Jour - Le Clos - Cahors 2014

Débouchée 1h à l'avance, le vin se présenter encore mieux le lendemain, comme souvent avec les malbecs denses.



Robe sombre impénétrable.
Nez floral mais dense, épicé mais trame très pure, sur la groseille, myrtille, cassis, menthol.
Un côté minéral calcaire également.
La bouche est dense, mais sans aspérité, ça glisse, en restant sur les épices et une belle minéralité.
C'est sombre mais pur. Tb et potentiel +++

A associer à des mets qui envoient.
Antoine. Passionné tout court
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, lucas_mir, Jean-Loup Guerrin, Raboso del Piave DOC, Vaudésir, Frisette, Med, the_ej, ysildur
12 Mai 2020 14:36 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck