Nous avons 1814 invités et 50 inscrits en ligne

LPV Coteaux de Paris 4 : Riesling / Bordeaux

  • MathiasB
  • Portrait de MathiasB Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 531
  • Remerciements reçus 790

LPV Coteaux de Paris 4 : Riesling / Bordeaux a été créé par MathiasB

Quatrième soirée de notre groupe récemment créé, sur le thème Riesling / Bordeaux, soit à peu de choses près la diagonale inverse de Chenin Syrah, thème que nous avons exploré en décembre dernier. Même restaurant que pour les deux précédentes soirées, et on s'est encore une fois bien régalé !

L'effectif n'était pas annoncé complet dès le début, mais plusieurs désistements quelques jours avant la dégustation ont encore réduit la liste des participants : nous n'étions plus que 5 heureux élus le jour J !

On commence par une bulle.

Vin 0 : Domaine Muré, Crémant d'Alsace Brut Prestige
 
Nez agréable qui associe du fruit et une sensation crayeuse, mais on croit également déceler quelques notes souffrées.
En bouche, l'attaque est plutôt axée sur la fraîcheur. Le milieu de bouche est net, bien équilibré, légèrement salin. Profil aromatique sur les fruits blancs (pomme, poire).
Le vin est très agréable, il faut saliver, c'est un beau vin d'apéritif.
Très Bien -

On attaque ensuite la série des blancs.

Vin 1 : Clos Veličane, Slovénie, Jeruzalem, Riesling 2019

Un de mes apports. Ouvert une trentaine d'heure avant la soirée.
Nez axé sur le floral, avec de subtiles notes crayeuses et une point de pétrole.
En bouche le vin est de demi-corps, avec une texture légèrement crayeuse.
C'est moyennement expressif mais néanmoins agréable, on retrouve le floral du nez, qui domine l'aromatique.
Finale agréable, presque acidulée, longueur modérée.
Pas un monstre de complexité ou de densité, mais un bien agréable vin pour entamer la série des riesling.
Bien +

Vin 2 : Paul Ginglinger, Alsace Grand Cru Pfersigberg Hertacker Riesling 2020
 
Nez légèrement grillé et pétrolé.
Bouche avec une très jolie texture, plutôt fermée mais avec un très beau toucher.
C'est clairement un vin en devenir, son aromatique s'exprime peu pour l'instant mais il y a un bel équilibre, une structure notable, et une belle longueur en bouche, il a tout pour s'épanouir dans quelques années.
Très Bien (-)

Vin 3 : Domaines Schlumberger, Alsace Grand Cru Kessler Riesling 2018
 
Bouchon très marqué, qui s'atténue un peu avec l'aération mais reste trop marqué pour apprécier le vin.

Vin 4 : Domaine Trapet, Alsace Grand Cru Schoenenbourg Riesling 2014
 
Nez clairement pétrolé mais sens excès. On y trouve aussi un peu de fruit jaune.
Bouche ample, dense, au toucher remarquable.
Le vin est d'une belle complexité, on y trouve du fruit (jaune), un certaine salinité, une pointe beurrée probablement issue de l'élevage sous bois, mais c'est bien intégré.
Finale avec une légère sucrosité, mais là encore c'est bien intégré et très agréable.
Très Bien +

Vin 5 : Grosset Wines, Australie, Clare Valley Polish Hill Riesling 2013
 
Un de mes apports. Ouvert le matin.
Nez le plus marqué par le pétrole de la série, c'est très expressif.
Bouche avec une matière très dense, c'est encore plus ample que le précédent.
L'aromatique est dominée par le pétrole, mais on trouve une forme d'élégance malgré la puissance de l'expression aromatique.
Finale avec une belle relance, grâce à une acidité et une amertume (associées à des notes d'agrume) qui donnent du pep's au vin.
Très Bien +


On passe aux rouges.

Vin 6 : Clos Floridène, Graves rouge 2016
 
Nez élégant, que j'associe classiquement à bordeaux : fruit rouge, sous-bois, cave.
En bouche, l'acidité est très marquée, trop pour moi qui suis généralement réfractaire aux équilibres trop portés sur l'acidité en rouge.
Vin qui manque cruellement de confort en bouche pour moi.
Bof

Vin 7 : Smith Haut Lafitte, Pessac-Léognan rouge Le Petit Haut Lafitte 2016
 
Nez assez proche du précédent.
En bouche c'est beaucoup plus équilibré, profil assez classique, le bois est encore assez marqué, mais on a du fruit, et l'équilibre est bon.
Bien mais sans extase pour ma part, ça manque vraiment de gourmandise et de complexité.
Bien

Vin 8 : Château Capbern Gasqueton, Saint-Estèphe 2009
 
Nez beaucoup plus ouvert, plus complexe, on y trouve du fruit, du tabac, de la vanille, des effluves de cave.
Bouche plus intéressante, plus complexe, le fruit est mûr, il tire même sur les fruits à l'eau-de-vie.
L'élevage est bien intégré et apporte une jolie complexité et une certaine noblesse.
Les tanins ont commencé à bien se fondre, même s'il y a encore un potentiel pour les rendre encore plus carressants.
Très Bien +

Une petite douceur pour conclure la soirée.

Vin 9 : Château de Thenon, Saussignac 2004
 
Un de mes apports. Ouvert trois heures plus tôt.
Nez opulent, typique des liquoreux bordelais. Le rôti est très marqué, un peu de fruits exotiques également.
En bouche, le vin offre plus de fraîcheur que ce que le nez pouvait laisser imaginer.
C'est opulent, tout en gardant une acidité de bon aloi, l'équilibre est très joli.
Aromatique cohérente avec le nez : rôti, ananas flambé, pointe de mangue.
Très Bien

 

Une bien belle soirée, si on met de côté le vin bouchonné et le premier rouge, pour moi tout s'est bien à très bien goûté, vraiment une sélection de haut niveau.
Pour la prochaine, le parcours géométrique de la France continuera, après les deux diagonales on attaque une verticale avec Chablis / Châteauneuf !

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, claudius, oliv, Olivier Mottard, legui, matlebat, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, sebus, starbuck, leteckel, mconstant, éricH, Kiravi, Garfield, Ilroulegalet, SG75, Jean F
01 Mar 2023 00:43 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 99

Réponse de SG75 sur le sujet LPV Coteaux de Paris 4 : Riesling / Bordeaux

Pour faire suite au CR posté par Mathias, ci dessous mes impressions sur les vins dégustés.

Vin 0 : Domaine Muré, Crémant d'Alsace Brut Prestige
Nez sur la pomme, poire, très agréable en bouche. Un crémant bien fait qui nous met l'eau à la bouche.
> Très bien, se boit avec plaisir.

Vin 1 : Clos Veličane, Slovénie, Jeruzalem, Riesling 2019
Très jolie aromatique, avec de la puissance sans être totalement écœurante. En bouche, le vin est assez fluide, avec une acidité qui apporte du tonus à l'ensemble. Ca se boit facilement et rapidement. Une bonne entrée en matière pour la suite.
> Vin agréable, idéal à mon sens pour un apéritif.

Vin 2 : Paul Ginglinger, Alsace Grand Cru Pfersigberg Hertacker Riesling 2020
Vin avec une aromatique agréable mais que l'on sent tout de même fermée, je n'ai pas ressenti particulièrement le coté pétrolé du vin. Le vin rempli agréablement et généreusement la bouche. Belle longueur en bouche également.
Au final, un vin avec un bon potentiel, besoin d'être attendu quelques années avant d'offrir plus de plaisir, mais le potentiel s'annonce sympa.

Vin 3 : Domaines Schlumberger, Alsace Grand Cru Kessler Riesling 2018
Non dégusté.

Vin 4 : Domaine Trapet, Alsace Grand Cru Schoenenbourg Riesling 2014
Au nez le vin est très légèrement pétrolé, mais on est pas à la pompe à essence non plus. En bouche, le vin est très agréable avec une réelle présence. Arome sur les fruits blancs avec tout de même encore la perception de son élevage sur bois.
Une très belle longueur en bouche et une vivacité très appréciable. Le vin se montre fin et délicat.
> Tres beau vin en l'etat. Merci pour la découverte.

Vin 5 : Grosset Wines, Australie, Clare Valley Polish Hill Riesling 2013
Belle expérience, là ca sent la pompe à essence, pas de doute.  Très jolie tonicité du vin, beaucoup de corpulence dans les aromes, ca envoie du lourd.
Merci à l'apporteur pour cette expérience d'un riesling étranger.

Vin 6 : Clos Floridène, Graves rouge 2016
Nez très classique de Bordeaux, encore jeune, on sent le coté légèrement vanillé du vin. J'avais fait le même constat sur un simple bordeaux 2016 bu le WE précédent.
Une belle tension apportée par l'acidité du vin, mais qui apporte de l'élégance et du peps au vin. Une longueur très correcte en bouche.

Vin 7 : Smith Haut Lafitte, Pessac-Léognan rouge Le Petit Haut Lafitte 2016
Nez assez identique au vin précédent. Un vin bien fait et agréable, mais encore trop jeune par rapport au pédigrée de la maison.
Certainement à attendre encore quelques années.

Vin 8 : Château Capbern Gasqueton, Saint-Estèphe 2009
Un vin apporté pour sa réputation de vin facilement accessible par rapport à son grand frère Calon Ségur. Certainement une part plus importante de Merlot dans l'assemblage.
Ouvert 24h avant.
Nez ouvert et aillant pris toute son ampleur avec l'aération. Une bonne complexité aromatique axée sur les fruits rouges avec un léger coté confituré (effet millésime peut etre). Notes d'élevage qui accompagnent gentiment l'aromatique.
En bouche, le vin présente une bonne souplesse, les tanins sont fondus et agréables, le boisé n'est pas prédominant. L'aromatique en bouche est orientée vers les fruits rouges. Le vin me semble toutefois un peu longiligne dans son expression.
Le vin est certainement en début d'apogée avec déjà beaucoup de plaisir, mais rien ne presse pour le consommer.
> Tres bien.

Vin 9 : Château de Thenon, Saussignac 2004

Belle aromatique de Sauternes, fruits exotiques et un petit peu d'agrume.
La bouche se montre dynamique, due à la fraicheur et à la tension du vin, j'étais parti sur un Barsac.
Très joli vin pour finir la soirée. Une douceur agréable, la sensation du sucre est délicate mais non pesante.


Au final une soirée en petit comité mais qui aura permis de faire connaissance avec les autres participants. Une soirée fort sympathique d'échanges et d'ouverture.

 

SG
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Olivier Mottard, Alex, matlebat, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, MathiasB, Papé, Frisette, leteckel, mconstant, éricH, Kiravi, Ilroulegalet
01 Mar 2023 14:00 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck