Nous avons 1555 invités et 35 inscrits en ligne

Bi cinquantenaire chez LPV PACA

  • icna
  • Portrait de icna Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 5194
  • Remerciements reçus 6614

Bi cinquantenaire chez LPV PACA a été créé par icna

Bi cinquantenaire chez LPV PACA

Ça faisait un moment qu'on attendait de fêter ça tous ensemble et on a du croiser les doigts pour passer entre les orages, ne manquait que nos pièces rapportées parisiennes. 
On se retrouve donc chez Philippe pour une organisation au top, on a mis le paquet sur les étiquettes et on a eu le droit à une gigantesque paella de Bidou, si un jour il ouvre un restaurant ça sera un incontournable. 

C'est Philippe et Olivier qui font l'ordre donc tout est bu à l'aveugle avec les bouteilles anonymisées.
Comme on est nombreux on alterne avec des doubles bouteilles, des magnums, un jero ou des bouteilles simples.

On commence avec des bulles 

Dom Perignon 1973
2 bouteilles avec un doute de bouchons sur l'une d'elle, j'ai commencé par la moins bonne
Le nez est sur la noix, le champignon, le rancio, évolué.
La bouche montre des bulles très fines, toujours pas mal évoluée avec du beurré, un peu de iodé et une bonne longueur. La seconde bouteille montre plus de fraîcheur et plus d'intérêt.

Dom Perignon 2002
Le nez fait frais style blanc de blancs, un poil végétal mais parfumé, floral.
La bulle est fine, c'est assez ample mais frais avec un peu de citronné et de l'orange. La longueur est sympa avec une amertume un peu marquée. Je mettais ça sur un bon champagne de vigneron assez jeune.

Selosse la Côte Faron
Pinot Noir dégorgement 2013
Le nez est magique sir le café, le moka et les agrumes.
La bulle est fine avec toujours ce mélange moka/citron. C'est ample avec un équilibre de dingue entre dynamisme et évolution. Pas de doutes sur le producteur, c'est vraiment au-dessus du reste.

On bascule sur des rouges.

Mugnier Musigny 2008
Le nez est sur la rose fanée,  la cerise, le pot pourri, c'est complexe et envoûtant.
La bouche est fluide mais ample, un peu sanguin, un peu terreux mais bien floral. La finale est salivante, super longue et fine, on est sur le top du Pinot. Je mets ça sur une amoureuse de roumier 2002.

DRC Grand Echezeaux 2007
Le nez est plus concentré mais tout autant parfumé sur la rose, la cerise c'est évolutif vers la rose avec un côté iodé. C'est hallucinant de monter en gamme par rapport au précédent.
La bouche à un toucher assez irréel, fruité, gourmande, acidulée avec un dynamisme et une longueur incroyable. Grand vin. Je mets ça sur un Chambertin de mortet, tout faux.

Huet Vouvray demi sec Haut Lieu 1973
Le nez est sur le miel, la truffe blanche, le thé et un côté exotique. Un peu évolué.
La bouche est gourmande avec un léger sr qui commence à être bien fondu et une longueur correcte. Incroyable de jeunesse.

Châteauneuf-du-Pape cuvée du Vatican 1973
Malheureusement passé, trop vieux, ça ne me plaît pas alors que d'autres y trouvent du plaisir.

Châteauneuf-du-Pape Hommage à Jacques Perrin 1990
La robe est trouble, un vrai jus de fraise.
Le nez est charmeur sur la fraise, un côté animal et du floral.
En bouche on a un gros volume, de la mâche avec un joli toucher et un côté aromatique très charmeur. Il y a une longue finale un peu animale.
Je trouve ça excellent et pas grand contrairement à d'autres.

Petite Interlude sur un blanc de transition. 

Roc d'Anglade blanc 2017
jéroboam
Le nez est ouvert sur la poire, c'est asse gras avec de la réduction.
La bouche est riche, gourmande,  avec de la noisette, un peu de pop corn. C'est quand même sudiste avec de la fraîcheur et une belle longueur. C'est très bon.

Châteauneuf-du-Pape Beaucastel 2000
magnum
Le nez est frais et pimpant sur la cerise, la garrigue et un peu de floral.
La bouche est soyeuse, juteuse, épicée et complexe. Il semble parfait à boire maintenant avec une belle longueur.

Châteauneuf-du-Pape Rayas 2001
2 bouteilles
Le nez est typé sur la fraise, parfumé, un peu sanguin avec un peu de volatile.
La bouche est sudiste mais fine avec un léger beurré, des agrumes, des épices et un petit côté métallique. Il n'y a pas de doute sur le domaine et le millésime 2001 est cité par plusieurs personnes.

Châteauneuf-du-Pape Clos des Papes 1999
Le nez est plus complet avec de la fraise et de la volatile.
En bouche on de la cerise, des fruits rouges c'est concentré et juteux avec un gros fruité et un toucher soyeux. Il y a une belle tension et une belle longueur un peu tannique. Il 0asse sans problème après Rayas. C'est top.

Ramonet Batard Montrachet 2008
Le nez est beurré sur les agrumes, la noisette, les fleurs blanches. L'élevage est là mais c'est très joli.
La bouche est ample, puissante avec du beurré, du caramel, de l'ananas et du citron. Ça a la puissance d'un grand cru mais le boisé est un peu marqué, moi ça ne me dérange pas. Belle longueur.

Une triplette nous est servi et on reconnaît vite la patte de Philippe, du coup on est en semi-aveugle. 

Guigal côte rotie La Landonne 2007
Le nez est sur les fruits noirs avec un peu d'élevage, c'est puissant.
La bouche est juteuse, ample et puissante. Il y a un léger animal, de l'orange sanguine le tout est encore pas mal tannique et un peu austère en finale. En dessous des 2 autres.

Guigal côte rotie La Mouline 2007
Le nez est sur les fruits noirs, très charmeur avec un élevage plus intégré que le précédent.
La bouche est veloutée sur la cerise, le café.  C'est complexe et soyeux avec une très belle longueur. La plus prête et mon préféré des 3.

Guigal côte rotie La Turque 2007
Le nez montre un gros fruité bien jeune sur la cerise.
En bouche c'est clairement celui qui fait le plus jeune sur le cassis. C'est puissant et soyeux, tout en longueur avec un peu de beurré et une finale salivante. Très proche du précédent niveau plaisir il a encor en beau potentiel.

Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 1er cru Clos Saint Jacques 2017
Le nez est sur les fruits noirs et un peu d'élevage, c'est ample, parfumé et pur.
La bouche est juteuse, concentrée et soyeuse sur la cerise. Il y a une belle pureté sur le fruit avec une belle longueur. Je l'ai placé sur une syrah assez jeune alors qu'etiquette découverte on retrouve bien un joli Pinot...

Mas Jullien Terrasse du Larzac 2006
Magnum
Le nez est sur les fruits rouges et noirs avec un peu de vernis, assez agréable.
La bouche est assez massive, sudiste tout en restant assez fraîche mais un peu tannique et du coup un peu austère. Ça fait encore assez jeune comme pas encore prêt...

Grange des Pères 2013
Magnum
Le nez est typé, anchois, café, chocolat, cerise et un petit côté iodé.
La bouche est riche, gourmande, veloutée. C'est un peu sanguin avec de l'orange sanguine et une belle longueur. C'est très bon.

Chave Hermitage blanc 2010
Oxydé

Châteauneuf-du-Pape Rayas 2008
Le nez est floral sur la rose, la fraise, typé !!
La bouche est assez concentrée avec un peu de glycérole, de la fraise, de l'orange sanguine et une belle longueur. Le millésime est trouvé, c'est très bon mais je pense qu'il peut encore s'améliorer au vieillissement.

Châteauneuf-du-Pape Beaucastel 2007
Le nez est sur la cerise, le chocolat, la garrigue avec un petit côté chaleureux.
La bouche est juteuse, épicée, ample et soyeuse. C'est épanoui et pas du tout ridicule à la suite du rayas, belle longueur.

Carillon Bienvenue Batard Montrachet 2008
Le nez est fin, parfumé, beurré sur les agrumes, c'est complexe.
La bouche est sur les agrumes, beurré, complexe avec une tension incroyable. C'est puissant, complexe, avec un superbe équilibre et une très belle longueur. Grand vin encore bien jeune.

Bandol Gaussen 2001
Le nez est sur la cerise, la boîte à cigare avec un côté végétal.
La bouche est assez large sur la boîte à cigare, le cendré, long mais un peu monotone. Je met ça sur un Bordeaux classé manquant de dynamisme. Il pâtit sûrement du niveau des autres vins.

Lacroix Triaulaire champagne Pinot Blanc 2016
2 parcelles Mont Marvin, Les Rippes, 100% fût, mises bouteilles 2018, dosage 4,5g
Le nez est fruité, un peu brioché.
La bulle est fine, très fruité, un peu brioché avec une finale un peu pâteuse mais globalement sympa. Sûrement un peu jeune et pâtit un peu du niveau des autres vins aussi.

On finit avec 2 sucres où je n'ai pas pris de notes un Gewurztraminer VT Clos Saint Landelin 1997 de Muré qui ne m'a pas plu, rose, litchi, verveine, très bien fait mais pas assez de fraîcheur pour me convaincre(à noter que je n'aime pas ce cépage) et un superbe rivesaltes de Cazes que j'ai adoré siroter.





Je suis parti vers 21h alors que ça enchaînait avec un roulier de Bonneau,  la soirée ne faisait que commencer en mode fiesta!!!

Merci encore A Philippe et Olivier et à tout le groupe toujours autant déjanté. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Gildas, Alain Hinant, Alex, Jean-Paul B., matlebat, didierv, jean-luc javaux, Marc C, Fred B., denaire, sideway, peterka, bertou, bulgalsa, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, trainfr, GILT, Vaudésir, Atmosphere, TristanBP, romu, lbb.contact, Papé, Blog, Agnès C, sebus, Frisette, oberlin, GAET, starbuck, leteckel, LLDA, the_ej, KosTa74, Fredimen, Garfield, Vesale, JeanRX, LEON213, Locals, Ilroulegalet, Manas, SG75, Kana, forty-one, Jean F, Allobroge, Droop
15 Jui 2023 15:05 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26004

Réponse de oliv sur le sujet Bi cinquantenaire chez LPV PACA

Pour les jeunes LPViens qui ne connaissent pas la bande, là, ils sont restés sages et modérés...
Comme quoi, 50 ans, c'est vraiment un cap !


Un gros poutou à tous mes PACAs, Phil et Oli en double.
15 Jui 2023 16:45 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10251
  • Remerciements reçus 3991

Réponse de claudius sur le sujet Bi cinquantenaire chez LPV PACA

Bravo les gars...

et    Félicitations 
15 Jui 2023 22:44 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Bi cinquantenaire chez LPV PACA

Superbe série de grands vins.
Bons anniversaires. 

jlj
15 Jui 2023 22:49 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4668
  • Remerciements reçus 283

Réponse de aquablue sur le sujet Bi cinquantenaire chez LPV PACA

Merci Quentin d’avoir le courage de faire le CR pour nous..  Une des plus belles dégustations de ma vie avec vous, et probablement une des plus calmes comme le dit oliv ..

En champagne, Selosse très facilement reconnaissable , d’une classe et d’une complexité folle, vraiment au dessus de Dom Pe pour moi. Dommage d’avoir bu tous ceux que je possédais car pour acheter des parcellaires maintenant, trop compliqué.

En Blanc, magnifique Carillon et très beau Jérô de Roc d’Anglade ´ qui confirme tout le bien que je pense des blancs de Rémy Pedreno..

En Rouge un tiercé pour moi: DRC stratosphérique, Magnifiques Rayas 08 (un des plus beaux bus) et Musigny splendide ! 
Superbe trilogie de Lalala avec une Landonne devant la Mouline pour moi, ce qui ne m’était jamais arrivé . Merci Philippe !

Merci à tous les amis de LPV PACA, avec qui, 15 ans plus tard, je passe des moments hors du temps qui me font un bien fou. Je vous aime ! 

Arnaud. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., icna, denaire, Jean-Loup Guerrin, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, Vesale, Locals
16 Jui 2023 22:13 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Bi cinquantenaire chez LPV PACA

D’accord j’ai un peu de retard (3 mois) mais j’avais oublié mon carnet de notes chez Phil, du coup comme la poste fonctionne de moins en moins bien, bah le carnet est revenu récemment 😉
C’était une journée superbe, on a été gâté plus qu’il ne faut par nos deux cinquantenaires, et un grand merci à Mélanie pour l’organisation, ce qui n’était pas une sinécure puisque je suis parti à 19h00 et n’ai pas gouté le dernier champagne et les deux sucres. Place aux vins.

Champagne Dom Pérignon 1973
Ayant eu la chance d’être servi de la bouteille la plus en forme, j’ai pu apprécier un évolué de miel, levuré, frais, de pomme au four sans bascule du côté obscur avec un léger oxydatif.
C’est la bouche qui est vraiment superbe avec sa douceur crémeuse, gourmandise mais aussi encore beaucoup de ressort pour équilibrer l’ensemble, il y a encore un vrai jus, du coup on se régale jusqu’à la finale très longue. Superbe champagne à maturité.

Champagne Dom Pérignon 2002
Nez fin plus jeune sur les fruits jaunes mais moins complexe.
La bouche possède une belle énergie avec de jolies bulles, de la fraicheur mais ne possède pas encore le charme du précédent malgré une persistance assez longue en finale. Très Bien.

Champagne Grand Cru Extra Brut Domaine Selosse « La Côte Faron »
Dégorgement 2013
Nez vraiment oxydatif sur la pomme au four, le bois de santal, le fumé/tourbé avec pas mal d’intensité aromatique. Superbe.
La bouche est confortable, moins énergique qu’imaginée mais très gourmande et riche. C’est vineux et long sur des notes de caramel mais sans que ce ne soit lourd. Un très beau champagne de table. Très Bien +.

Musigny Domaine Mugnier 2008
Nez complexe et évolué sur les feuilles mortes, les herbes aromatiques, le thym, un côté sudiste et un fruit encore présent. Très joli.
La bouche est juteuse avec une forte intensité mais en même temps peu glycérinée aux tannins fondus. La finale est plus ferme et tombe un peu sur des notes réglissée. Ça reste très bon sans être grand. Très Bien +.

Grand Echezeaux Domaine de la Romanée Conti 2007
Nez exceptionnel de grand pinot évolué gorgé de fruit, sur la rose fanée, d’une élégance folle.
La bouche est magistrale, cela faisait un moment que je n’avais pas ressenti une telle sensation purement physique à la première gorgée d’un vin, des frissons dans toute l’échine. Elle est dense, concentrée et parfaitement déliée et apporte une perception de plénitude tant son équilibre et sa gourmandise sont parfaits. En outre, on perçoit le vin cueilli à point à son optimum tant sa complexité est grande. La finale est d’une fraicheur explosive avec une persistance exponentielle. Très grand. Evidemment le vin de la journée. Excellent +.

Vouvray Demi-sec Domaine Huet « Le Haut lieu » 1973
Nez de perception sucrée qui apparait très exotique avec un trait vert et des notes de miel, d’agrumes, d’ananas, de confits. Très joli.
La bouche détonne car elle goûte sèche malgré un léger SR, elle est encore pleine, gourmande, super bien équilibrée et digeste avec une belle persistance finale avec quelques amers perceptibles et des notes plus iodée qui démontre qu’il est temps de la boire. Beaucoup aimé ce vin.

Châteauneuf du Pape Domaine Cuvée du Vatican 1973
Nez de vin vieux sur les épices orientales, le paprika, l’eucalyptus qui dénote une belle fraicheur encore.
La bouche âgée possède encore du ressort, du gras. Malheureusement la finale assèche et manque de gourmandise, signe d’un vin qui a dépassé son apogée malgré un joli fond de verre.
Correct.

Châteauneuf du Pape Château de Beaucastel « Hommage à Jacques Perrin » 1990
Nez de vieux grenache (60% mourvèdre) à la robe trouble sur la confiture de fraise, un côté terreux, assez monolithique mais sympa.
La bouche est dense, d’une grande qualité de tannins avec de la gourmandise mais aussi une touche animale moins pure. La persistance est bonne, ça parait encore jeune en bouche avec de l’amertume. C’est très bon mais pas ça m’émeut peu.
Très Bien (+).

Châteauneuf du Pape château de Beaucastel 2000
En magnum
Nez épicé assez élégant sur la fraise et pas mal sur le fruit encore Joli.
La bouche est également pleine de fruit, très gourmande avec des tanins fins et avec une persistance finale superbe. Je l’ai préféré à l’HJP 90. Très beau. Très Bien +.

Châteauneuf du Pape Château Rayas 2001
Nez complexe et multiple à la Reynaud sur les épices douces, la rose fanée. C’est très élégant et pas excessif sur cette bouteille. Superbe.
La bouche est bien sudiste avec des tannins imperceptibles tant ça glisse sur le palais. C’est ample, chaleureux aussi mais juteux et vraiment très persistant. Très beau. Très Bien +.

Châteauneuf du Pape Clos des Papes 1999
Nez d’une folle élégance sur les épices douces, les fruits secs.
La bouche est juteuse, dense, pleine, gorgée de fruit dans une ampleur remarquable. Encore jeune mais parfaitement à point, particulièrement élégant, ce magnifique vin à la longueur superlative aura dominé tous les autres Châteauneuf du jour (à égalité avec le Rayas 08 dans un autre style). Excellent.

Bâtard Montrachet Domaine Ramonet 2008
Nez mentholé, d’anis, de cacahuète, de citron confit. Complexe. Très joli.
La bouche est pleine, assez puissante, ça ne manque pas d’acidité. Sur la finale, une note d’élevage sensible pointe le bout de son nez et alourdit l’ensemble sur un côté rococo. Dommage, ça reste un joli vin. Très Bien.

Côte Rôtie Domaine Guigal « La Landonne » 2007
Nez floral, sur les épices, très ouvert, sur l’olive, le café, c’est charmeur et sexy à l’aération. Joli.
La bouche est encore ferme aux tannins puissants, un trait vert de VE et encore beaucoup de jeunesse perceptible. L’ensemble reste austère du coup mais il y a du jus. Très Bien (+).

Côte Rôtie Domaine Guigal « La Mouline » 2007
Le nez apparait immédiatement plus élevé, vanillé mais profond.
La bouche est plus gourmande, fraiche, sensuelle bien que pommadée et du coup on perçoit moins de caractère que le précédent. Assez long en finale. Très Bien (+).

Côte Rôtie Domaine Guigal « La Turque » 2007
Nez sexy sur le café, la vendange entière mais ça manque de définition à ce stade, ça reste un bloc peu ouvert.
La bouche est la plus belle, très ample, juteuse et dense, avec encore des tannins perceptibles mais avec un équilibre frais et plein qui se prolonge jusque dans la grande persistance finale. Très beau. Très +/Excellent.

Gevrey Chambertin 1er Cru Domaine Sylvie Emonin « Clos Saint-Jacques » 2017
Nez encore jeune sur le floral, un trait vert, les fruits rouges. Joli parfum, c’est net.
La bouche est gourmande, juteuse, très jeune avec de jolies notes florales et un tactile qualitatif. Long, vraiment très bon. Très Bien +.

Coteaux du Languedoc Mas Jullien 2006
En magnum
Nez mat, peu disert avec de la réduction qui est longue à partir.
La bouche possède une belle gourmandise, elle est encore tannique mais ne sert pas. C’est très bien équilibré mais pas d’une émotion folle. C’est bon. Très Bien.

Vin de Pays de l’Hérault Domaine de la grange des Pères 2013
En magnum
Nez d’anchois qui ne trompe pas, d’épices, de fruits noirs mûrs, c’est typique du domaine et joli.
La bouche juteuse et fraiche, de belle ampleur et particulièrement salivante. Peu puissante mais longue sur les anchois, on se régale vraiment par son côté digeste et gourmand. Très Bien +/Excellent.

Hermitage Domaine Chave 2010
Nez de tarte tatin, pomme au four qui inquiète.
La bouche est clairement sur la pomme uniquement. Oxydée. ED

Châteauneuf du Pape Château Rayas 2008
Nez magnifique de pot-pourri, d’Earl Grey, d’agrumes, quelle délicatesse !
La bouche est d’une grande finesse glissante, aérienne, très gourmande et ce n’est pas la très légère chaleur finale qui gâchera le plaisir global de ce vin très long en finale. Superbe. Excellent.

Châteauneuf du Pape Château de Beaucastel 2007
Nez sur le cacao, la tomate confite, les épices, ça parait riche.
La bouche le confirme, c’est dense avec un alcool sensible et des notes confites. On est sur un équilibre sudiste à ne pas mettre entre toutes les bouches car on a le palais qui fatigue vite, surement accru par l’effet de séquence. La finale reste salivante, peut-être que l’avenir sera plus rose que sur cette bouteille. Bien ++/Très Bien.

Bienvenue Bâtard Montrachet Domaine Carillon 2008
Joli nez anisé, sur le pamplemousse et globalement les agrumes, c’est pur même si pas encore très complexe.
La bouche est complète, elle possède de la chair, du gras, beaucoup d'énergie et de gourmandise conjuguées. Equilibre superbe avec une finale tendue et salivante. Vraiment délicieuse. Un vin solution dirait l’Oliv. Pour moi le meilleur blanc de la journée (hors champagne). Très Bien +/Excellent.

Bandol Domaine Jean-Pierre Gaussen 2001
Nez sur le cacao, la boite à cigare, plutôt simple mais agréable.
Très belle bouche cacaotée, fraiche, tonique. Malgré la fatigue à ce stade la dégustation, je perçois un vin très bien équilibré avec quelques amers finaux qui le rendent digeste, à point pour un moment et très bon. J’en aurais surement plus profité un peu plus tôt. Très Bien +.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Paul B., denaire, sideway, HERBEY 99, bertou, GILT, Vaudésir, arnault, Atmosphere, Papé, Frisette, Med, GAET, starbuck, leteckel, LLDA, Vesale, Manas
08 Sep 2023 11:07 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26004

Réponse de oliv sur le sujet Bi cinquantenaire chez LPV PACA

Un diesel, notre Enzo.
Ça met du temps mais une fois que le moteur est à température, ça fonce !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo
08 Sep 2023 13:10 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck