Nous avons 2095 invités et 41 inscrits en ligne

Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon

  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 4103

Réponse de denaire sur le sujet CR: Jean-Marc Burgaud - Morgon Corcelette 2021

CR: Jean-Marc Burgaud - Morgon Corcelette 2021

 

Premier contact avec les 2021 du domaine (merci Guillaume!)

Robe grenat assez sombre, qui évoque un vin un peu plus vieux que ce qu'il n'est.

Le nez est au départ marqué par une réduction assez prégnante. Une fois celle-ci dissipée, on a un vin qui évoque les fruits noirs bien mûrs, la prune, un peu d'épices douces peut-être, et globalement une jolie fraîcheur mais surtout une impression de maturité élevée. Agréable, engageant.

La bouche est à l'avenant, elle a un caractère aimable, "juteux", fruité. Les tanins sont doux, l'acidité mûre, la longueur honnête.

Un bien joli vin, qui paraît assez prêt à boire malgré son jeune âge, et dont le style est tout à fait contraire à l'idée que l'on se fait souvent du millésime.

Bien ++ / Très bien

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, legui, sideway, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, TristanBP, Med, BATARDO, Kiravi, Adrien39
03 Nov 2023 19:14 #1441
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Domaine Jean Marc Burgaud Beaujolais Lantignié 2021

CR:Domaine Jean Marc Burgaud  Beaujolais Lantignié 2021

Sixième millésimes que je déguste sur cette cuvée , je dois dire que ce 2021 est à l image de beaucoup de rouges que j ai pu déguster , d habitude nous avons à faire à une cuvée sérieuse mais la , je dirais que c est pas le cas , les notes olfactives sont certes généreuses , fruitées , voir charmeuses, mais c est moins le cas quand nous l abordons en bouche, les saveurs gustatives sont sur la cerise , quelques fruits rouges, une pointe végétale , quelques épices ( légers ) , c est un vin rond, charmeur, pur , croquant , le fruit reste bien en bouche , mais la persistance est très courte , c est un vin sans profondeur , je dirais que cela reste bon mais sans fond , il faudra le boire dans les deux , trois ans à venir max , je pense que le vigneron a fait ce qu il a pu , pas facile de faire la cuisine avec ce 2021 , je déguste le 2022 le mois prochain
didier

 


Bonsoir Didier.
Tu ne devrais pas être déçu par le 22, qui est d'un très bon niveau.

jlj
03 Nov 2023 23:07 #1442

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4060

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Domaine Jean Marc Burgaud Beaujolais Lantignié 2021

Hello Jean Luc
Je te dis cela après le 17 novembre , voici ma sélection Beaujolais pour une soirée à l asso , tiens si certains sont intéressés de venir découvrir notre asso contactez moi 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

didier
 

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, DUROCHER
04 Nov 2023 07:29 #1443
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Jean-Marc Burgaud - Morgon Corcelette 2021

CR: Jean-Marc Burgaud - Morgon Corcelette 2021

 

Premier contact avec les 2021 du domaine (merci Guillaume!)

Robe grenat assez sombre, qui évoque un vin un peu plus vieux que ce qu'il n'est.

Le nez est au départ marqué par une réduction assez prégnante. Une fois celle-ci dissipée, on a un vin qui évoque les fruits noirs bien mûrs, la prune, un peu d'épices douces peut-être, et globalement une jolie fraîcheur mais surtout une impression de maturité élevée. Agréable, engageant.

La bouche est à l'avenant, elle a un caractère aimable, "juteux", fruité. Les tanins sont doux, l'acidité mûre, la longueur honnête.

Un bien joli vin, qui paraît assez prêt à boire malgré son jeune âge, et dont le style est tout à fait contraire à l'idée que l'on se fait souvent du millésime.

Bien ++ / Très bien

Mathieu

Mathieu, tu as raison ce vin n'est pas du tout représentatif du millésime, c'est une grande réussite pour le millésime, attention aux déceptions sinon si on recherche des vins avec le corps des 20 ou 22.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire
06 Nov 2023 09:33 #1444

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2012
  • Remerciements reçus 2235
Bonjour à tous,

Petit CR de mémoire suite à notre visite au domaine Jean-Marc Burgaud hier. 

Dégustation principalement des 2022, tous au minimum excellents : 
Beaujolais Village  Lantignié : long, frais, croquant. Un vrai vin de copain, à boire de suite avec une belle charcuterie en accompagnement. Degré de slurpitude très élevé.
Grand Cras : On monte évidemment d'un cran avec un corps plus affirmé, mais déjà très accessible.
Charmes : à date, le vin le plus jouissif. Gros corps mais déjà (presque ? ) prêt à boire. Explosion au nez, explosion en bouche. Magnifique
Corcelette 2022 : Tout aussi remarquable mais un chouïa plus en dedans. Mais le vin devrait donner davantage que Charmes avec le temps. il dégage vraiment une personnalité tout à fait particulière.
Côte du Py : Le premier nez reste totalement mutique, puis l'aération nous faire partir sur une fine note de réduction. C'est la bouche qui impressionne et vous met à genoux. Toucher de bouche de velours, longueur impressionnante. Une pure merveille.

Tarifs allant de 15 € à 19 €. 

Bu aussi : James 2021 : Robe claire pour une James. Nez immédiatement reconnaissable de Beaujolais, tout en ayant un beau corps. On sent le millésime, mais c'est bien bon... et difficile de passer derrière ces 2022.
James 2020 : le total opposé du précédent. A l'aveugle, je défie quiconque de reconnaître un Morgon dans ce vin. Robe noire, effluves rappelant le Porto, corps monumental... Comment ce vin évoluera-t-il ? Impressionnant, très beau... mais ce Morgon a perdu ses papiers au soleil... 

Pour finir, dégustation sur cuve des 2023, dont la plupart se dégustaient particulièrement bien dans un équilibre qui pourrait rappeler 2022. Seul Javernières, soutiré il y a peu, s'est montré chafouin... 

Accueil toujours aussi extraordinaire.

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., tht, legui, enzo daviolo, denaire, sideway, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, TristanBP, Agnès C, Frisette, Med, the_ej, BATARDO, KosTa74, Kiravi, Ilroulegalet, Zorglub123
07 Nov 2023 11:59 #1445

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Jean-Marc Burgaud - CR succinct dégustation des 2022

aucune inquiétude pour py 20, aussi génial que py 22 au même âge, il va falloir être patient maintenant que le fruit pur de jeunesse s'est estompé.
pas gouté corcelette 22 ? sacré vin aussi.
07 Nov 2023 12:14 #1446

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2012
  • Remerciements reçus 2235

aucune inquiétude pour py 20, aussi génial que py 22 au même âge, il va falloir être patient maintenant que le fruit pur de jeunesse s'est estompé.
pas gouté corcelette 22 ? sacré vin aussi.
 

Ah ben si !! Oubli tout à fait regrettable de ma part. J'annote mon CR. Merci

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo
07 Nov 2023 12:18 #1447

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3014
  • Remerciements reçus 10172
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Beaujolais Lantignié 2022

Oullllà ma caille c'que c'est bon ce truc !!
C'est pétant de fruit et de fraîcheur acidulée, croquant sur la - les - cerise(s), évident de gourmandise brute, simple, d'une irrésistible efficacité. Ça vous ravigote et vous régale, le coude est une machine à resservir et bien sûr la bouteille ne fait pas un pli (on était quand même 2...)
Il ne faut pourtant pas croire que c'est seulement un vin de soif. Que nenni. Il y a un beau toucher, des tanins millimétrés qui épaississent un poil la fin de bouche et persistent avec le fruit éclatant en finale. L'acidité est juste et place l'équilibre à un niveau médian, au service d'un volume pas négligeable et on imagine qu'au-delà du plaisir absolu d'aujourd'hui, ce vin a aussi de l'avenir à condition de posséder un stock.
En dessous de 24, inutile d'envisager un futur possible.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Agnès C, the_ej, BATARDO, rafalecjb, choubi38, Ilroulegalet
14 Nov 2023 20:29 #1448

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3924
Ateliers dégustation saison 2023-2024 - 3ème séance "initiation" : Champagne & Beaujolais

CR: Beaujolais Lantignié 2021 de Jean-Marc Burgaud
J'avais un peu peur de l'austérité possible, en particulier sur 2021. Je suis rassuré dès l'ouverture. Et même plus.

Robe grenat violacée. Nez sur les fruits rouges, frais et légèrement épicé. Bouche délicate, dans le bon sens du terme. L'acidité est intégrée et le vin s'avère gourmand, charnu et fruité, de longueur moyenne. Vraiment très réussi et les jours suivants, je me suis régalé. Chapeau Jean-Marc Burgaud, vraiment.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, BATARDO, Ilroulegalet
26 Nov 2023 10:11 #1449

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26007
LPV NoRawQueduBon


CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon, Corcelette, 2021

 
Fichier attaché :


Legui
C'est évidemment très jeune, mais très gourmand n'en déplaise au millésime. Une soupe de fruits rouges, des tannins quasi-imperceptibles. Pas sûr que ça gagne grand-chose au vieillissement, c'est bon aujourd'hui.

JL75
Ca sent les fruits rouges mais on a encore une trame végétale : qu'est ce que c'est que ça? En bouche certes c'est mûr mais on sent encore cette trame végétale voire terreuse. Ce n'est pas mal fait mais j'aime pas. 

Zekioflo
Nez qui sent le gamay mais accompagné d’une touche « gastrique » qui me fait m’éloigner du vin !
En bouche c’est plus agréable, mais on est dans le gamay assez rond et aromatique. La bouche du « bon vin de copains ».
Je remets mon nez sur le verre, ça n’a pas changé… J’arrête de me faire mal !

Oliv
Robe violacée toute jeune.
Nez gourmand et qui ne laisse pas de doute sur sa provenance, compromis de poivre vert, de rafle, de fruits noirs confits et cette pointe "gastrique" un peu écœurante (foie au vinaigre ou vomi de bébé selon qu'on aime ou pas...)
La bouche est ronde, sur un jus plein en attaque un peu dominé ensuite par une acidité et des tanins salivants.
Les goûts sont marqués par une certaine verdeur (poivre vert), ce que confirmera le fond de bouteille terminée le lendemain où le végétal terreux domine alors totalement le vin qui en perd son côté gourmand.
Finale juteuse et ferme à la fois.
Je pense qu'il faudra en profiter sur le fruit car pas sûr que les limites du millésime ne dominent pas le vin à la garde.

POP
Fruits rouges et noirs, cacao, vendange entière. En bouche, c’est sec, de corps moye, d’alcool moyen et d’acidité haute avec des tannins moyens. On a une amertume au final qui casse un peu tout sur la fin. C’est long mais et plutôt très bien si on n’est pas contre l’amertume.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, letournaisien, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, BATARDO, rafalecjb
03 Déc 2023 18:04 #1450

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3529
  • Remerciements reçus 6934

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Jean-Marc Burgaud, Morgon Corcelettes 2021

CR: Jean-Marc Burgaud, Morgon Corcelettes 2021
Nez sérieux, fruit noir un peu fermé, l’alcool ressort.
La bouche offre une matière paraissant légère, mais serrée avec une amertume notable.




www.lapassionduvin.c...
 

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, BATARDO
03 Déc 2023 22:57 #1451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 134

Réponse de Papaillu sur le sujet CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon, James, 2009

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon, James, 2009

Bouteille ouverte et carafee 1h
​​​​​​la robe a évolué vers un vermillon , elle conserve une densité importante sans marques tuiles.
au nez forte odeur de fruits noirs cuits, cerise à l'eau de vie, on peut craindre une évolution prématurée. 
En bouche l'acidité est assez élevée mais compensée par une légère sucrosite avec des arômes le fruits cuits marqués par une certaine lourdeur. On est sur le registre un peu vermouth, ce n'est pas très agréable même si le vin est expressif.
Le lendemain l'acidité a diminué, les notes confiturees se sont atténuées et laisse place à plus de fraîcheur sur le groseilles, le jus est d'une belle densité et fini sur la cerise avec une touche d'évolution mais le vin ne laisse pas indifférent avec une bonne longueur et un toucher de bouche qui pinote façon marsannay
Après 2 essais un peu monolithiques c'est la première fois que le vins s'exprime aussi bien , il manque la complexité pour être totalement conquis mais ce vins a un avenir!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, mgtusi, Jean-Loup Guerrin, BATARDO, Kiravi, rafalecjb
07 Déc 2023 22:46 #1452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26007
Une soirée chez Ji M'Bé


CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte de Py, 2003

Oliv
Robe nettement brique.
Nez un peu éteint, sur la feuille morte et une dominante acide.
Bouche creuse et stricte, sans structure ni tenue.
RIP

Denaire
Le nez est sur le tertiaire, sous-bois, prune, le fruit est ténu.
La bouche est assez peu structurée, un peu fatiguée.
J’avoue avoir eu une petite saute de concentration sur ce vin, qui a connu des jours meilleurs.


Un instant d'émotion pour Jean-Marc et moi, ouvert en souvenir de notre Al' et d'un très grand moment passé ensemble autour de ce vin.  
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, BATARDO
09 Déc 2023 13:39 #1453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5936
  • Remerciements reçus 6803
CR: Beaujolais domaine Jean Marc Burgaud Morgon Corcelette 2021

Bouteille ouverte en guise d'échauffement avant les agapes de fin d'année.

Nez sur les fruits rouges et la ronce.

Bouche juteuse, avec une attaque sur les épices douces. La maturité du jus s’avère suffisante eu égard au millésime pour donner un vin plaisant à l’acidité juteuse. C’est simple mais efficace, pas le Beaujolais le plus enthousiasmant que j’ai pu boire de ma petite expérience, mais loin d’être le pire. Surtout, j’ai bu des bourgognes 3 fois plus chers qui étaient mons plaisants! Finale honnête se partageant entre la prune et les épices.

Bon Beaujolais, que je ne tenterai pas de faire vieillir cependant, il sera un bon compagnon pour attendre les millésimes plus mûrs comme 2020.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, denaire, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, TristanBP, LucB, jd-krasaki, BATARDO, Kiravi, Ilroulegalet
23 Déc 2023 14:58 #1454
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22022
  • Remerciements reçus 6271
CR: Beaujolais domaine Jean Marc Burgaud Morgon Côte du Py 2021

Bouteille ouverte il y a trois jours.
J'avais gardé un bon souvenir de la bouteille goûtée chez JiMBé ; là, il y a moins de fruit, une amertume déplaisante en fin de bouche, pas de gourmandise.

Mauvaise phase, je vais laisser reposer (*) les autres.*

(*) Pour mon ami Marc : c'est l'histoire d'un fossoyeur corse qui se lamente sur son environnement :
"Ici Repose, ici Repose, il n'y a que moi qui travaille !"

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, BATARDO, Ilroulegalet
25 Déc 2023 11:10 #1455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 137
  • Remerciements reçus 315

Réponse de TristanBP sur le sujet CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte du Py 2011

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte du Py 2011



Bouteille ouverte une heure en avance. C'est évidemment du 100% gamay.

La robe est d'un rouge carmin mais transparente. Le nez est sur les fruits rouges, la cerise burlat, c'est très fin et joli.  

En bouche, c'est l'éclate : la matière est fine, élegante, et tout à la fois fruitée, sur des notes volcanique, et de noyau. Vraiment, j'adore! 

Tristan

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, mgtusi, denaire, lutembi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, leteckel, the_ej, BATARDO, Kiravi, Ilroulegalet, Jean F
30 Déc 2023 00:38 #1456
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6596
  • Remerciements reçus 4449

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon James 2010

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon James 2010

Les vins de ce domaine m'agacent , rarement prêts, toujours quelque chose qui va pas: souvent mutiques, ou pas bon, tel ce Côte du Py 2015 bu il y a 15 jours, à l'amertume invraisemblable.
Mais là rien à dire: nez sur la ronce, la marinade, plein de fraîcheur qui colle à une bouche superbement dessinée (en fuseau)  et à la matière d'un soyeux  au top.
Le palais est envahi par une sensation sanguine.
Fond de verre addictif. 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, dt, mgtusi, denaire, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, TristanBP, Papé, Blog, leteckel, BATARDO, Kiravi, Ilroulegalet
17 Mar 2024 19:03 #1457

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6596
  • Remerciements reçus 4449

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon

C'est le 2010, pas le 2020, faute de frappe. 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux
17 Mar 2024 21:45 #1458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3014
  • Remerciements reçus 10172
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Régnié - Vallières 2020

Jour J. Vin immédiat sur le fruit, mélange de cerise et de groseille à l'ouverture, du peps et de la gourmandise. Des tanins encore affirmés donnent toutefois une sorte de rudesse de bouche avant une finale toujours fruitée dans laquelle - me semble-t-il - pointe une touche de myrtille.
J+1, le vin s'est poli, les tanins ont disparu, le fruit est toujours éclatant, plus nettement cerise qu'autre chose, une trame acide persiste à alléger une matière mûre et digeste, pas du tout orientée Sud (comme souvent en bojo 20). c'est frais et ça dévale la pente, la finale est persistante sur le fruit.
C'est très bon, peut-être à attendre un peu mais pas trop car je ne suis pas certain que ce vin ait suffisamment de fond pour envisager une garde prolongée.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, mgtusi, denaire, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Blog, Agnès C
19 Avr 2024 14:06 #1459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22022
  • Remerciements reçus 6271
Bouteille collector Marc !

Michel
19 Avr 2024 14:41 #1460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20790
  • Remerciements reçus 8299

Réponse de Eric B sur le sujet CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Dégustation BBB

Bu à ce salon 

Bourgogne Lantigné 2022 : le nez est super fin, floral et épicé. La bouche est très fine, élégante, aux tannins doux et veloutés. La finale est toute aussi douce, relevée par de subtils amers. 

Morgon Grand Cras 2022 : le nez est plus discret. La bouche est ample, aérienne, très enrobante, avec une matière délicate, pleine de fraîcheur. La finale est tonique, nette, relevée par les épices.  



Morgon les Charmes 2022 : le nez est plus mûr, plus profond, plus frais et complexe. La bouche est plus concentrée, plus énergique avec une matière mûre et veloutée. La finale est intense, saline, avec une belle touche florale. 

Morgon Corcelette 2022 : le nez mûr et épice gagne en concentration. La bouche est élancée, avec une matière classieuse et racée. Par contre, la finale est étonnament courte. Comme si le vin avait donné tout ce qu'il pouvait avant. 

Morgon Côte de Py 2022 : le nez est délicat et profond, sur des notes florales (violette, surtout). La bouche est ample, aérienne, harmonieuse, alliant puissance et douceur, avec des tannins poudreux (très fine, la poudre). La finale est longue, toute aussi aérienne, d'une grande douceur tactile, sur des notes florales et épicées. Superbe. 

Beaujolais Lantigné blanc 2022 : le nez est mûr, gourmand. La bouche est toute aussi gourmande, croquante de fraîcheur. Un régal !  

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, TristanBP, rafalecjb
20 Avr 2024 06:33 #1461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26007
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte du Py Javernières, 2016

 

Robe grenat violet avec une petite évolution. 
Beau nez sérieux, sur les fruits noirs, le tabac, le goudron. 
Attaque de bouche ample avec une belle concentration, sur un jus franc. 
Puis les choses se gâtent pour mon pdf avec l’apparition de la team acidité tanins amertume qui resserrent douloureusement l’ensemble et me fait grimacer. 
L’Enzo sirote et se marre à voir ma tronche de chariot de Remington en travers, moi, comme d’habitude, je rigole moins et encaisse les quolibets.
Mais ouf, je me retrouve comme aux temps des grandes heures, ça me rajeunirait presque… 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, enzo daviolo, sideway, peterka, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, TristanBP, Agnès C, BATARDO, Ilroulegalet
28 Avr 2024 08:41 #1462
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 1676
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Beaujolais Lantignié 2022

Acheté en Février 11.50€ (caviste)
Goûté directement au sortir de la cave.
Bouchon DIAM3

 

Couleur grenat dense
1°nez moyennement intense, plutôt cassis, puis quelques notes florales beaujolaises.
La bouche a une bonne chair et un équilibre assez frais avec ses 12.5°. Le vin est consistant en bouche avec des arômes jeunes sur le cassis et une légère impression pierreuse. Il y aura une apparition de framboise et de fraise un peu plus tard. Globalement, c'est une impression plutôt dense et le fruit a peu de sucrosité. Il n'est pas très rieur aujourd'hui ; je trouve aussi un peu de CO2.
Un vin très digeste mais qui semble s'être un peu fermé et qui donne plutôt envie d'attendre des jours meilleurs.

Patrice
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, BATARDO, Ilroulegalet
08 Mai 2024 22:34 #1463
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26007
Les amis, c'est la vie !


CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte du Py, 2003
Magnum



Oliv
Bouchon imbibé au 3/4.
Nez assez moche au service, sur des notes un peu animales. Mais l'aération semble libérer le fruit, ce que confirmera la bouteille terminée le lendemain à laquelle le temps aura fait renaître les souvenirs de ces notes exotiques, presque d'abricot et mangue qui nous avaient fait nous pâmer avec Alain du temps des grandes heures.
Même phénomène en bouche où le vin une fois décomprimé livrera un jus à la petite sucrosité gourmande, sans plus aucune réserve de puissance mais avec un corps respectable et une finale juteuse aux jolis goûts fruités qui m'aura apporté du plaisir.
Un vin qu'il est sûrement temps de boire.
Ce cadeau de Jean-Marc pour honorer la mémoire des grands moments aura été digne de notre amitié et de nos souvenirs ensemble !

Enzo
Lorsque j'ai gouté le Py 03 malgré la réduction forte et alors que tout le monde montrait sa déception, j'ai dit qu'il serait bien meilleur et au niveau attendu le lendemain. Je n'ai pu y regouté mais visiblement ces vins sont surprenant car c'est ce qui s'est passé.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, TristanBP, IH1456, jd-krasaki, BATARDO, Ilroulegalet
17 Mai 2024 11:31 #1464

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22022
  • Remerciements reçus 6271

Réponse de mgtusi sur le sujet Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte du Py, 2003

J'ai également des expériences similaires avec les vieux Burgaud : nez affreux à l'ouverture et le vin retrouve du fruit quelques heures après.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rafalecjb
17 Mai 2024 13:01 #1465

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 381
  • Remerciements reçus 1044

Réponse de Chili Palmer sur le sujet CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon James 2020

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon James 2020

Ouverte et servie. Le nez exhale immédiatement de superbes aromes de cerise et de framboise ainsi qu'une touche vegetale fraiche. En bouche, le vin est d'un parfait équilibre, la matière est superbe, beaucoup de fruit, des tannins très élégants. Vin frais, élégant, qui peut parfaitement accompagner la table. Belle longueur sur les fruits qui invite à se resservir rapidement.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, BATARDO, A.R.
31 Mai 2024 12:57 #1466

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26007
CR: Domaine Jean Marc Burgaud, Morgon Côte du Py, 2005

 

Robe grenat soutenue.
Nez agréable sur les agrumes, le pamplemousse rose et des notes de fruits noirs.
Bouche ferme, sur une acidité et une amertume tannique virulentes qui réveillent mes fragilités.
Ca hulule et ça conspue autour de la table du côté des z'affreux.
Je reviens aux grandes heures de solitude alamites, quand tu es seul contre tous à rien comprendre au vin...
Heureusement que Jean-Marc est là pour m'éviter le goudron et les plumes...
Ce style trop extrait est celui qui m'a toujours déplu.
Et je suis bien content qu'il ait visiblement changé (les 22 sont très chouettes. Et les 23 s'annconcent encore mieux !)
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Alain Hinant, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, TristanBP
26 Jui 2024 18:33 #1467
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26007
CR: Domaine Jean Marc Burgaud, Morgon Côte du Py James, 2003

 

Robe tuilée évoluée d'une petite turbidité.
Nez très sympa, sur des notes exotiques qui marquent le gamay très mûr, sur l'abricot, la mangue, la figue.
Bouche juteuse et charnue, sur un petit confit délicieux car bien portée par une acidité.
L'équilibre perçu me rappelle celui des Rimage du Roussillon, à la fois riche et salivant à souhait.
Finale à la fois lascive et nerveuse, sur de petits goûts délicieusement fruités et épicés.
J'ai toujours adoré ce millésime au domaine et je suis ravi de constater que mon palais assume ses étalonnages.
Très bien et à boire.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Alain Hinant, mgtusi, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, TristanBP, IH1456, BATARDO, Kiravi
26 Jui 2024 18:38 #1468
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26007
Les 40 ans du Séb


CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte de Py, Magnum 357, 2009
Magnum

Fichier attaché :


Robe grenat avec une petite évolution. 
Nez sur la cerise noire, une petite réduction et une pointe mentholée qui signe la vendange entière.
Bouche fraîche, pointue, pas énorme de structure mais avec du fond.
Finale raidie pas des tanins amers.
Bien+
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin
29 Jui 2024 15:54 #1469

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26007
Les 40 ans du Séb


CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte de Py, Un Vin Cible, 2009
Magnum

Fichier attaché :


Robe plus soutenue, sur un bordeaux violacé.
Nez plus serré, discret, sur un léger pneu avec des fruits noirs en train de s'éteindre.
Bouche avec un gain de corps mais plus ferme, trop à mon goût, avec des tanins serrés.
Finale machue trop en raideur pour moi.
Bien.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, BATARDO
29 Jui 2024 15:55 #1470

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux