Nous avons 722 invités et 17 inscrits en ligne

Domaine des Croix, Beaune

  • Messages : 80855
  • Remerciements reçus 6352

oliv a créé le sujet : Domaine des Croix, Beaune

Domaine des Croix

2, Rue Colbert
21200 Beaune
Tél. +33 (0)9 65 23 46 88
Fax +33 (0)3 80 22 41 81
contact @ domainedescroix.com

Crée en 2005 après le rachat du domaine Duchet par un groupe de passionnés américains, le domaine est dirigé par David Croix, également oenologue de la Maison Camille Giroud.
Le vignoble de 5 hectares comprend 5 premiers crus (Bressandes, Cent Vignes, Grèves, Pertuisots et Teurons), deux parcelles en Beaune village ainsi qu'en Savigny village et 1er Cru Les Peuillets). Le domaine produit également un Corton Charlemagne.

Plus d'infos sur www.burgundy-report....

Edit
Après le rachat de vignes sur Corton (La Vigne au Saint, Grèves, Aloxe Corton “Les Boutières”) du domaine Belland partagées avec le domaine Méo Camuzet, le domaine s'agrandit d'un hectare et demi.
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80855
  • Remerciements reçus 6352

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix, Beaune 1er cru Les Grèves - 2006

CR: Domaine des Croix, Beaune 1er cru Les Grèves - 2006

Le bouchon étampé et millésimé est parfait, souple et sans odeur.
La robe pourpre est profonde et brillante.
Le nez est très beau, concentré, sur de belles notes de fruits noirs (cassis, myrtille) et un côté épicé.
La bouche est d'une superbe vinosité, sans aucun creux ni faiblesse de corps.
Son aromatique est élégante et confirme celle du nez, avec une petite perception terrienne pas désagréable.
Les tanins sont parfaitement intégrés et participent du bel équilibre de cette bouteille à qui je reprocherai seulement une pointe chaleureuse en finale (effet millésime ?).

Une belle découverte ! (tu)
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5870
  • Remerciements reçus 1021

Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix - Beaune 1er cru Les Grèves - 2007

CR: Domaine des Croix - Beaune 1er cru Les Grèves - 2007

Oliv c'est bien le 2007 que j'avais ;)

Nez bien ouvert, très intense: fruits rouges et épices complété par des notes plus terriennes
Bouche ultra soyeuse, belle matière portée par une fine acidité. La fin de bouche est légèrement beurrée.
Très longue persistance tout en finesse sur le fruit et les épices. Superbe!

Très beau vin (tu)

Marc
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 198
  • Remerciements reçus 0

exos66 a répondu au sujet : Domaine des Croix - Bourgogne 2009

CR: Domaine des Croix - Bourgogne 2009 :

Assemblé à partir de parcelles dont le producteur a estimé qu'elles ne méritaient pas l'appellation "village", il a fait un vin merveilleux.
Joli robe limpide et profonde d'une belle couleur rubis, il développe des arôme de fraise et de sureau que l'on retrouve en bouche avec une belle vivacité et une longueur plus que correcte.
Marié à une joue de boeuf cuite à basse température pendant 11h, c'était merveilleux. 14.5/20

Simon, né en cuisine, élevé à la cave
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80855
  • Remerciements reçus 6352

oliv a répondu au sujet : CR: Les 2011 au domaine des Croix

CR: Les 2011 au domaine des Croix




Vendanges précoces fin août en 2011 pour préserver du fruit.
Des titrages alcooliques peu élevés ont demandé une petite chaptalisation, jamais de plus d'un degré au domaine, quoiqu'il arrive.
Vendange majoritairement égrappée avec quelques exceptions, les vins en vendange entière marquant et uniformisant trop la vinification selon David Croix.
Pas de foulage. Aucun collage.


Bourgogne
Vignes sur Beaune et de Savigny.
Rendements 30/35 hl/ha, élevage en œufs béton pour les jus de Savigny.

Nez ouvert et simple, sur les petits fruits rouges.
Bouche surprenante de volume pour un régional, jolie matière ronde bien construite.
Pointe amère et tannique en finale.
Très joli aromatique sur le fond de verre.


Beaune
Nez sombre, sur les fruits noirs, la mûre, les épices.
Bouche pure, sur de très jolis goûts de fraise.
Vin structuré, confortable, belle allonge.
Petit rappel des tanins sur la finale.


Beaune 1er Cru Les Cent Vignes
Vignes de 55 ans, exposition nord, 15% en vendange entière en 2011
Belle robe pourpre.
Nez complexe, très précis, sur la myrtille et le cassis. Beau fruit pur.
Bouche juteuse, charnue. Grande suavité.
Finale resserrée par les tanins et de beaux amers.
Beau vin, bien structuré.


Beaune 1er Cru Les Grèves
Nez superbe, très fin et élégant, sur des notes florales de rose et petits fruits rouges.
Bouche remarquable, très droite, construction de grande classe.
Acidité bien intégrée, grande fraicheur et finesse sans faiblesse de constitution.
Tanins de belle qualité, structurant une finale longue.
Très beau vin ! (tu)


Beaune 1er Cru Les Pertuisots
[size=x-small]Vignes de 35 ans, terroir tardif. Soutirage décembre.[/size]
Robe plus sombre.
Nez un peu réduit, aération dans le verre indispensable pour épurer des notes grillées soufrés peu élégantes type gaz de ville.
Apparait alors un ensemble très fruits noirs.
Bouche puissante et stricte, matière imposante aux arêtes saillantes.
Finale un peu brutale, tanins fermes.
Vin austère, un peu trop viril à mon goût.


Beaune 1er Cru Les Bressandes
[size=x-small]Vignes de 25 ans[/size]
Robe sombre sans excès.
Nez disert, beau compromis entre les fruits rouges et un trait végétal élégant.
Bouche ample, d'un beau volume large structuré par des tanins très présents.
Acidité bien intégrée, sans excès. Vin puissant mais bien équilibré.
Fond de verre superbe.
Du potentiel.


Aloxe Corton Les Boutières
25hl/ha
Joli nez ouvert, fruits rouges, fraise des bois.
Bouche déliée, aérienne, plus souple et fine que les Beaune.
Acidité rafraichissante qui apporte beaucoup de buvabilité.
Tanins présents sur la finale mais sans sécheresse.
Vin salivant, frais, très agréable.



David Croix



Corton La Vigne au Saint
Nez sur les fruits noirs, notes épicées.
Surcroit de volume en bouche, perception crémeuse très agréable.
Beaux goûts fruités très purs, sur la myrtille, la mûre, toujours ces notes épicées.
Tanins plus gras et mieux intégrés que sur les Beaune.
Finale puissante, d'une grande fraicheur.
Beau vin.


Corton Grèves
30% fûts neufs
Nez ouvert, puissant, sur la myrtille, le cassis, les épices, notes d'élevage (vanille) perceptibles.
Attaque un peu marqué par des notes de caramel au lait mais rien d’écœurant.
Matière superbe, sur un équilibre gras/acidité parfait.
Intégration des tanins idéale qui portent la finale sans une once d'assèchement.
Très beau vin de structure. Du potentiel.


Corton Charlemagne
Vignes de 30 ans. Malo tardives conclues il y a deux semaines.
Nez réduit, assez peu avenant en l'état.
Bouche puissante, gros volume parfaitement étiré par une forte acidité.
Vin cristallin, concentré, grande énergie perçue derrière une aromatique renfrognée.
A revoir.


Corton Grèves 2010
Nez attirant, frais, bien mûr, sur le cassis.
Grande énergie en bouche, trame superbe, vin puissant et élancé.
Volume large et pourtant grande fraicheur.
Très belle qualité de tanins qui ne prennent pas le dessus sur la finale.
Beau vin ! (tu)


Beaune 1er Cru Les Bressandes 2007
Nez évolué, notes tertiaires, sur l'humus, le café.
Bouche fine, attaque franche, notes florales.
Le vin manque un peu de fond, bouche de demi corps.
Finale un peu durcie par les tanins qui prennent le pas sur la matière.
Pas sûr qu'il se bonifie.





Corton Charlemagne 2010
Nez très exubérant, notes de yaourt à l'ananas puissantes, de lait de coco.
L'aération épure l'ensemble vers des senteurs plus minérales et mentholées pour former un ensemble complexe et classe.
Bouche très puissante, glycérinée qui tapisse totalement le palais. Perception suave, presque douce.
L'acidité prend le relais pile au moment où le vin pourrait s'affadir en versant dans la lourdeur.
Grande énergie, beaucoup de présence en bouche même si l'ensemble demande à se détendre.
Garde impérative pour harmoniser cette puissance et fondre cette aromatique un peu baroque
A suivre avec intérêt.


Corton Charlemagne 1982 (domaine Duchet)
Nez un peu fatigué, sur des notes de café froid, de pain grillé, de nougatine au sésame.
Bouche sur les fruits exotiques blets, le tabac blond, la résine.
L'ensemble est un peu flasque, laissant une impression de dilution et de manque de capacité à se relancer sur la finale.
Pas mort mais en fin de vie.
Et surtout pas à mon goût.
***

Bilan personnel :
Des vins très bien construits, sur des aromatiques nettes et des équilibres matière acidité sans excès.
Je connais trop peu les vins de Beaune pour préjuger si les tanins que j'ai pu percevoir comme parfois un peu fermes sont dus au terroir mais je n'ai aucun doute que des vins si pleins peuvent parfaitement les intégrer à la garde.

David Croix est un vigneron absolument passionnant à écouter, d'une grande modestie par rapport à son rôle de vinificateur et d'une lucidité qui fait plaisir à entendre quant à sa rencontre avec les propriétaires américains qui l'ont placé à la tête du domaine avec une grande marge de manoeuvre et d'autonomie.
Une magnifique rencontre et des vins à suivre !

Un grand merci pour cette matinée d'exception.

Oliv
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

"les vins en vendange entière marquant et uniformisant trop la vinification selon David Croix."

Celle-là, faudrait la ressortir à Bernard Noblet, je suis sûr que cela l'amuserait beaucoup!

Merci pour ce post, Oliv!
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

c'est vrai que c'est la première fois que j'entends un truc pareil.
disons que ce qui uniformise éventuellement, ce sont les goûts de rafle, quand ce n'est pas mûr ou mal vinifié (voire quand c'est très jeune) mais sinon c’est plutôt l'inverse, ça complexifie énormément quand c'est bien fait.
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80855
  • Remerciements reçus 6352

oliv a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

Pour traduire un peu mieux mes explications, l'idée est que les vins sortent marqués par la vinification en VE qui leur apportent un charme que personnellement j'adore mais qui les rend indéniablement typés.
David semble souhaiter s'effacer devant ses vins. J'espère ne pas avoir dévoyé son propos.
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5870
  • Remerciements reçus 1021

Marc C a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

En voilà un qui n'a pas lu le dernier guide vert. Pour être "in" il faut être VE! ;)

Marc

PS: tant que c'est bien fait j'aime les deux.
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

En quoi l'éraflage constitue un effacement du vigneron? ::o

La vendange entière n'est-elle pas autre chose qu'un choix de vigneron? Ne fait-elle pas signe vers la terre qui la produit?

Comprends pas...
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 939
  • Remerciements reçus 21

jull a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

Ce qu'il a voulu dire est juste qu'il prefere qu'on dise en premier que "c'est un volnay" et non un pommard plutot que "c'est de la vendange entiere"
Pas la peine de degainer commes des cowboys au premier mot...
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

Ah, ok Jull! Merci de nous éclairer: L'éraflage relève du terroir, de la viticulture et la vendange entière relève de la vinification!

Bien sûr...
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80855
  • Remerciements reçus 6352

oliv a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

Julien résume très bien la visée de David Croix à égrapper: ne pas trop marquer ses vins par les aromes si typiques aux vinifications en vendanges entières.
Le reste est une sur-interprétation de ta part.

Oliv
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

Ouais, ben, je suis pas convaincu par cette assertion, et j'ai le droit de l'être sans qu'on mette ça sur le dos d'une surinterprétation.

Après, je ne connais pas le domaine qui a l'air très intéressant et qualitatif et je ne souhaite pas polluer davantage cette rubrique...sur une phrase.
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine des Croix - Beaune

Julien résume très bien la visée de David Croix à égrapper: ne pas trop marquer ses vins par les aromes si typiques aux vinifications en vendanges entières.
Le reste est une sur-interprétation de ta part.


il faudrait ajouter "en toute jeunesse" alors car au vieillissement, bien malin qui est capable de dire ce qui est le terroir ou pas, ce qui est éraflé ou non.
Enfin, je ne suis pas sur que d'érafler permette pour autant d'avoir la certitude de ne pas marquer les vins en jeunesse par ses vinif ou son élevage (tout dépends des vinif, même éraflées et de l'elevage).
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5870
  • Remerciements reçus 1021

Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix - Beaune 1er Cru Les Cent Vignes - 2009

CR: Domaine des Croix - Beaune 1er Cru Les Cent Vignes - 2009

Aromatique sur les fruits rouges à l'alcool, légère pointe d'élevage mais pas désagréable
La bouche est ronde, riche mais avec une acidité suffisante pour équilibrer l'ensemble
Par contre la fin de bouche bascule dans le trop: trop d’amertume et trop d'alcool qui rendent l'ensemble désagréable pour moi

Peu de plaisir en l'état, à voir si la 1/2 bouteille restante s'arrange

Marc
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80855
  • Remerciements reçus 6352

oliv a répondu au sujet : CR: Une visite au domaine des Croix

CR:
Les 2013 au domaine des Croix


Beaune
[size=x-small]Prélevé sur cuve[/size]
Nez peu expressif, légers fruits rouges, notes lactées.
Bouche dure et rapeuse, sur une grosse amertume.
A revoir.

Bourgogne
Nez sur le coulis de fruits noirs.
Bouche souple, volume agréable aux tanins doux.
Équilibre réussi à l'acidité bien intégrée
Un vin franc.

Beaune 1er Cru Les Cent Vignes
Soutirage récent
Fruit pur, sur la mûre et la myrtille.
Bouche ample, avec beaucoup de chair.
Puissance un peu tapageuse, notamment par une acidité forte et une petite dureté tannique.
Finale assez dense et serrée.

Beaune 1er Cru Les Grèves
Rendement 12hl/ha
Beau nez plein, sur les fruits noirs.
Bouche ample et dense, à la concentration bien maitrisée.
Équilibre avenant entre une matière douce et une jolie acidité.
Tanins gras lançant une finale précise et assez puissante.
Beau vin. (tu)

Aloxe Corton Les Boutières
Vignes de 60 ans
Nez très épicé.
Très jolie bouche enrobée, au moelleux confortable, facile et frais à la fois. Joli fruit pur.
Impression d'équilibre parfaitement maitrisée et de présence souple et sans faiblesse de constitution.
Très joli vin. (tu)



Savigny 1er Cru Les Peuillets
Nez serré, peu expressif.
Bouche à l'attaque ronde mais à l'équilibre un peu dissocié.
L'acidité prend le pas sur le corps du vin jusque dans une finale assez stricte.
Tanins fermes.
A revoir.

Beaune 1er Cru Les Bressandes
Robe plus sombre.
Nez puissant, d'une grande densité, sur le coulis de fruits noirs et les épices.
Bouche carrée, assez difficile à goûter, sur une masse large à l'acidité haute et un peu dissociée.
Finale dure.
A revoir.

Beaune 1er Cru Pertuisots
8hl/ha, la grêle a frappé fort !
Robe profonde.
Nez dense, sérieux, sur les fruits noirs (myrtille).
Si les goûts en bouche sont moins bien définis en l'état, la structure du vin est bien née, sur une concentration bien maitrisée.
La finale reste toutefois assez ferme, sur des tanins un peu râpeux.


Les terroirs du domaine


Corton La Vigne au Saint
La robe gagne en concentration.
Nez renfrogné et peu expressif.
La bouche est en revanche remarquable d'équilibre, sur une puissance parfaitement contenue par une haute acidité.
L'ensemble laisse une impression de verticalité et de rythme.
Finale puissante, un peu brutale en l'état.
A suivre.

Corton Grèves
Très beau nez précis et puissant, sur la mûre, le coulis de cassis et un enrobage épicé.
Superbe attaque énergique, sur une très belle structure charnue bien équilibrée par une ferme acidité.
L'ensemble est tout en densité et en puissance, sur des tanins qui étirent la finale en faisant saliver.
Finale salivante, toute en présence tactile.
Très beau vin. (tu)

Corton Charlemagne 2012
Vignes de 30 ans touché par le court noué. Produit des petits raisins dorés et des jus qui tirent vite sur l'exotisme.
Nez de très grand classe, compromis de notes florales et d'agrumes aussi puissantes que précises et de senteurs minérales et fumées.
Ensemble à la fois puissant et d'une délicatesse gourmande assez géniale !
L'attaque en bouche est marquée d'une petite douceur là où j'aurais adoré percevoir une grande tension lancer le vin.
Il reste néanmoins très agréable, à l'aromatique remarquablement précise, sur un corps large et gras, manquant un tout petit peu de nerf et de tranchant à mon goût pour appeler de plus amples superlatifs.
Un très beau vin pour amateur de jus bien mûr. (tu)
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9050
  • Remerciements reçus 280

RaymondM a répondu au sujet : Domaine des Croix

CR: J'ai eu l'occasion de déguster Beaune 2012 et Beaune 1er cru Les Cents Vignes 2012 .

Pas grandioses mais 2 jolis vins tout en finesse et acidité , les premier exprimant actuellement plus de fruit et le second nettement plus de densité .
Ceux qui n'ont pas aimé les Bourgogne 2008 peuvent s'abstenir ;)

Raymond
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 658
  • Remerciements reçus 301

coach a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix-Beaune 1er cru Les Cents Vignes 2011

CR: Domaine des Croix-Beaune 1er cru Les Cents Vignes 2011

Belle surprise avec ce vin bu il y a quelques jours.
La robe apparait assez opaque. Le nez est sur les fruits noirs mure, myrtille et cerise burlat. En bouche le vin apparait assez harmonieux, fin, delicat avec des aromes de fruits rouges et noirs se melangeant. Les tannins sont presents mais fondus , la matiere est pure mais assez dense mais une acidite bienvenue donne de la fraicheur a l ensemble qui apparait tres digeste. Finale fraiche et elegante sur les fruits et un petit cote metallique.
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 313
  • Remerciements reçus 68

Oyaji-sama a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix-Beaune 1er cru Les Cent Vignes 2011

CR: Bu lors de cette soiree
Nez plus exuberant de pinot (fruits rouges), bouche fluide
et equilibree jusqu'a une legere astringence en finale.
Beaune 1er cru - Les cent vignes 2011 Domaine des Croix

Martin / Oyaji-sama
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 250
  • Remerciements reçus 4

Ange Gabriel a répondu au sujet : CR:Domaine des Croix - Beaune 1er Cru Les Cent Vignes - 2009

CR: Beaune 1er crû Les cent vignes 2011 Domaine des Croix

Le premier nez est tout en fruits rouges sur la fraise, la framboise. C'est très plaisant, je pars sur un très beau Gamay. En bouche c'est suave, avec une touche végétale qui lui donne du relief, c'est pas mal du tout. Je pars sur un très bon Beaujolais en pirate. Raté. BIEN +

Ange Gabriel
Lpv Paname
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 79

leicadr a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix : dégustation des 2014 sur cuves et fûts

CR:
Passage au domaine en ce mois de février, où David Croix a pris beaucoup de son temps pour expliquer sa démarche et ses vins au simple amateur que je suis.

Sur cuves :
Beaune 2014
Serré en ce moment, une matière très élégante se discerne tout de même ; assemblage de 4 parcelles (Blanches Fleurs, Blanchisserie,...) et 21 hl/ha.

Aloxe-Corton "Les Bouttières" 2014
Robe plus dense et plus cuivrée, vignes de 60 ans, nez plus large et plus ouvert, sensations d'alcool légèrement marquées , notes succinctes de menthol. Léger poivre en retour, poudrée en fin de bouche (le "marqueur" de cette parcelle d'après David Croix). 13 hl/ha. (un joli vin qui me réconcilie avec ce climat que je trouvais souvent trop austère)

Beaune 1er Cru "Les Cent Vignes" 2014
Terroir plus précoce, vin gourmand, très belle bouche qui prend de l'ampleur. (Coup de coeur)

Savigny-les-Beaune 1er Cru "Les Peuillets" 2014
Robe plus noire, jolis reflets violets, 30% de vendanges entières, vin austère, phase ingrate. Vignes de 45 ans.

Beaune 1er Cru "Les Bressandes" 2014
Vignes situées tout en haut du cru, plus froid et plus frais la nuit. Vignes plantées entre 1987 et 1994. Nez magnifique sur la réglisse et le menthol. Bouche dense, presque "animale", très joli retour salin : minéralité qui s'exprime ? (coup de coeur)

Beaune 1er Cru "Les Grèves" 2014
Très faible rendement traditionnellement mais à peine 2 fûts sur ce millésime. Vignes à côté de l'Enfant Jésus, au nord. Moins calcaire et plus bas que Bressandes, 50% de vendanges entières. Plus large en bouche. A besoin de temps.

Corton-Charlemagne Grand Cru 2014
Parcelle en "Le Charlemagne", se goutait mal ce jour là. Mais réchauffé, aéré, de très beaux et nobles amers s'esquissaient en bouche et montraient la race de ce vin.

Sur fûts :
Beaune 1er Cru "Pertuisots" 2014
Un seul fût ! Très grande pureté, magnifique finesse, de très beaux fruits élégants. Aérien et long. Retour salin. (le très gros coup de coeur)

Corton Grand Cru "La Vigne-au-Saint" 2014
Féminin en diable, charmeur, n'a pas encore toute sa longueur en bouche. Belle construction. "Un Corton discipliné et charmeur" d'après David Croix. (coup de coeur)

Corton Grand Cru "Grèves" 2014
Plus animal, plus large, dense. (un autre style, mais beau)

Globalement, un très belle gamme de vins, tous très plaisamment fins mais où les terroirs apparaissent bien marqués. Des vins et des raisins moins mûrs que les 2012 du domaine que je connais assez bien, mais des vins plus fins et plus purs encore : une forme différente de gourmandise, plus sur les fruits que la matière/mâche.


Twitter : @leicadr
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 73
  • Remerciements reçus 5

Gaetan56 a répondu au sujet : Domaine des Croix

Toutes mes excuses si un sujet existe déjà, mais je n'ai rien trouvé sur ce domaine.

Source : www.demainlesvins.com

« C’est fou comme une rencontre peut changer le cours d’une vie. » C’est sans doute ce que l’on peut se dire quand on retrace le parcours de David Croix, jeune vinificateur reconnu, qui œuvre depuis 2005 à la tête de ce domaine devenu l’une des révélations bourguignonnes de ces dernières années. Mais ces rencontres ne sont pas fortuites car le talent de ce vinificateur originaire de Touraine est incontestable. Chaperonné par la célèbre importatrice américaine, Becky Wasserman, David Croix devient très vite gérant de la maison Camille Giroud. Il apprend en 2004, qu’un des domaines auprès duquel il achète le raisin, le Domaine Duchet, à Beaune, est à vendre. Au détour d’une conversation lors d’une visite d’investisseurs étrangers, David Croix fait état de ce domaine qui est à vendre. L’aventure est lancée et l’intégralité de la gestion de ce domaine lui est donc confiée. Aujourd’hui, le domaine possède des parcelles en Bourgogne rouge, à Beaune sur les 1ers crus Pertuisots, Cent Vignes, Bressandes et Grèves, à Aloxe-Corton, Corton-Charlemagne et Corton Grèves. Depuis 2008, les vignes sont cultivées selon les principes de la culture biologique. De petits rendements viennent ici délivrer des raisins dotés d’une parfaite maturité afin que les vins se distinguent par leur chair mais également par leur fraîcheur. En cave, David Croix cherche à élaborer des vins qui soient l’expression la plus pure du terroir et du millésime. La vendange est éraflée mais jamais triturée. Des pigeages réguliers viennent apporter une étoffe bienfaitrice au pinot noir qui ici livre une partition tout en dentelle oscillant entre finesse et onctuosité.

Philosophie : Principes de la culture biologique

Vinification et élevage : En cave, David Croix cherche à élaborer des vins qui soient l’expression la plus pure du terroir et du millésime. La vendange est éraflée mais jamais triturée. Des pigeages réguliers viennent apporter une étoffe bienfaitrice au pinot noir qui ici livre une partition tout en dentelle oscillant entre finesse et onctuosité.


Goûté le
CR: Beaunes 1er cru Les cent vignes 2013
Pas pris de note, mais excellent accord sur un boeuf bourguignon car le vin a vraiment une texture impressionnante, mais reste délicat et fin.
De grande classe, complexe, c'est racé et suave.
J'ai beaucoup aimé.

16,5/20

----
Gaëtan
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1395
  • Remerciements reçus 921

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: LPV75: A la découverte du Domaine des Croix et de son millésime 2015

CR: LPV75: A la découverte du Domaine des Croix et de son millésime 2015



Pour ceux qui ont suivi les comptes-rendus de notre virée bourguignonne, ils auront lu que nous avons rencontré David Croix deux fois pendant le séjour. Et bien la première fois, ce fut le Jeudi en fin de matinée à son domaine. Je n’avais presque jamais bu de vins du domaine, et mes camarades encore moins. Je leur avais d’ailleurs réservé jusqu’à la dernière minute l’adresse exacte du lieu surprise où nous nous rendions. Je ne vous raconte d’ailleurs pas les spéculations qu’ils m’ont soumises avant ce moment :). Et pourquoi ce domaine là me direz-vous? En premier lieu parce que notre groupe n’avait jusqu’à présent que peu visité de domaines travaillant l’appellation Beaune. En second, parce que je sais mes goûts proches d’un remarquable acharné du forum ici :D

Après un réveil matinal et trois heures de route, nous arrivons au 2 Rue Colbert. David nous accueille avec un large sourire. Après nous être présentés, nous attaquons la visite par une prise de nouvelles sur les derniers millésimes.

- Quelles ont été les pertes consécutives au gel et au mildiou sur 2016? NDLR: c’est rude comme première question mais il est difficile d’occulter le sujet sur ce millésime :(
- Très importants malheureusement. Nous faisons du 7hl par endroits.
- Ah oui! C’est l’un des rendements les plus bas que nous ayons entendu jusqu’à présent. Les plaines ont été le plus touchées apparemment.
- Les dégâts ont surtout été constaté en bas de coteau. Les vendanges ont été rapides… il n’y avait pas de raisin. L’épicentre se situait à Beaune, Savigny, Pommard et Volnay.
- Avez-vous commencé à observer des effets sur le millésime 2017 à venir?
- Oui, nous avons du retailler les vignes plus court.
- Les années précédentes ont-elles été plus satisfaisantes?
- 2009 fut la plus belle, avec 39hl. 2012 et 2015 sont semblables, aux alentours de 25hl.
- Vos confrères disent que 2015 était dur à presser.
- Sur le Chardonnay, c’était plutôt bien. Sur le Pinot, plus décevant.


Les nombreux terroirs du domaine



Les représentations des terroirs que vous voyez ici reprennent la composition des sols de nos vins. L’unicité de la hauteur des tableaux ne traduit pas les profondeurs réelles. Nous avons 2 Grands Crus, 5 Premiers crus. Les rouges sont sur des terres rouges dont la couleur provient de l’oxyde de fer. On y retrouve des cailloutis chaillés. Les blancs se trouvent sur de la Marne de Pernand qui donne des terres blanches. Le pinot est adapté aux terres rouges puisqu’elles lui confèrent de la droiture. Le Chardonnay est plus large sur terre blanche.

Plus en détail, les Feuillets sont sur alluvions, de gros galets. Nous ne sommes pas sur des galets roulés du Rhône non plus. Les racines descendent facilement, l’eau n’est pas retenu. Il s’agit de la parcelle la plus précoce. Nous avons du calcaire fragmenté sur Grèves et les Bressandes. Et sur Pertuisots, la dalle calcaire est atteinte plus tôt. Les 4 parcelles de Beaune village sont sur sols argileux puis Marne. Nous avons un total de 19 parcelles pour 11 cuvées. En 2016 nous reprenons 35 ares de Beaune 1er cru les Tuvilains mais elle a gelé.


Un vigneron très actif



- Comment s’est passée la création du domaine? Vous travailliez chez Camille Giroud précédemment.
- La création du domaine a été possible grâce à des rencontres. Le domaine Duchet était à vendre. Les propriétaires devaient conclure la transaction avec d’autres personnes mais ce ne s’est pas fait. Je l’ai évoqué à des connaissances américaines un soir. Le lendemain elles étaient OK. La signature finale a tout de même mis 6 mois. Il y avait 5ha à la base. En 2009 nous l’étendons à 6,4 ha avec des vignes sur Aloxe Corton.
- Et vous continuiez votre autre activité en parallèle. Vous avez arrêté depuis peu et vous avez rejoint le domaine Roulot. Quel est votre rôle?
- J’ai commencé en Janvier. Je n’ai pas de titre. L’idée est que je sois capable de faire ce que Jean-Marc fait.
- S’agit-il de préparer une passation?
- Non, non. Il a encore beaucoup de temps devant lui. Il s’agit de faire tourner la boutique s’il n’est pas là.
- Cela doit demander une sacrée organisation. Un domaine accapare beaucoup de temps, alors deux…
- Je peux compter sur une équipe formidable ici. J’ai une confiance totale en eux. Le domaine peut fonctionner momentanément sans moi.
- Combien de personnes travaillent avec vous?
- 2 temps plein et des saisonniers.


2015, ses vendanges, sa vinification



Aloxe-Corton les Boutières
Une attaque stricte qui ne va pas dédire ma préférence à Nuits. Le vin s’ouvre à l’aération. Le nez est plus avenant que la bouche. Elle est un peu saline, avec une finale réglissée. Un supplément de matière eut été la bienvenue. Moyen+/AB-

- La mise est récente. Le vin est un peu comprimé.
Ayant plutôt tendance à apprécier l’expression des fruits, je pose les questions suivantes:
- J’imagine que vous égrappez en totalité?
- Non, sur 2015, il y a entre 8-10% et cela peut monter jusqu’à 40%. En moyenne, nous sommes à 20-25%.
- Avec un millésime riche, avez-vous été tenté de faire différemment? D’autres vignerons ont raccourci leur élevage par exemple.
- Non pas forcément.
- Protégez-vous vos fruits à la vendange?
- Pas de souffre.
- Démarrez-vous la préfermentation à froid?
- Non. Cela requiert toute une logistique dans laquelle nous ne nous sommes pas engagés. Nous faisons beaucoup de remontages et de piégeages. Nous en pilotons le nombre à la dégustation.

Beaune village
De petites baies rouges, un bon niveau d’acidité et de tension pour rendre l’ensemble très digeste. Une épaisseur apparaît. AB
- Il s’agit de l’assemblage de blanche fleur, de la Blanchisserie, du bas des Teurons et des pointes de Tuvilains. Il y a 15 à 20% de VE.
- Les parcelles sont nombreuses. Un effet de volume j’imagine?
- Exactement. Et puis le 1er cru apporte de la structure à l’ensemble.

- A quel moment avez-vous vendangé?
- Nous avons vendangé un peu tard mais tout était fait en 4 jours au lieu de 7. Et nous avons pu faire vite car le tri était bien moindre.
- Quelle proportion de fûts neufs utilisez-vous?
- Avec des rendements faibles, il faut être prudent. Les proportions changent rapidement. 5 à 10% sur Aloxe. 25 à 30% sur les grands crus.
- N’avez-vous pas craint de produire un millésime chaleureux?
- 2015 est fantastique. Il y a la maturité et la fraîcheur. Après malo, le PH était de 3,4.

Beaune 1er cru les Cents Vignes
Une plénitude de fraise, framboise, groseille et mûre. Nous montons encore dans la structuration des vins. Une impression d’élevage alors qu’il n’y a que 10% de bois neuf. B
« Un sol argileux, un peu caillouteux en surface. Des alluvions en fond. Les vignes ont 55-60 ans.»

- Souffrez-vous pendant la vinification?
- Je filtre légèrement pour dégrossir le vin d’impuretés. Je jauge sinon à chaque dégustation. J’en ai mis une première fois en Juillet 2016 puis remis au mois de Janvier. J’ajusterai à la mise.
- A quel niveau aboutissez-vous?
- 15-20 de libre, 50 de total.

Savigny-lès-Beaune 1er cru les Peuillets
Une belle verticalité. Des contours bien délimités. De la gourmandise. Ah bon, c’est possible par-ici? :D. B

- Chaptalisez-vous vos vins sur les années plus « maigres » ? Je pense à 2013 par exemple.
- En 2012 et 2009 non. 13 oui. 14 un peu.

Beaune 1er cru les Bressandes
« Au dessus des Cents vignes. Une pente à 25%, orienté Est et à 300m d’altitude. Les vignes les plus jeunes ont été replantées en 3 fois. La moyenne d’âge se situe à 30 années.»
Une entame vive, une texture poudrée, une légère accroche. Un début de velours. Un belle composition tactile. Le vin mérite d’être attendu un peu. B+ pour l’impression tactile.


L’élevage



Beaune 1er cru les Grèves
« Entre les cents et Bressandes, à mi-coteau. »
Un vin plus noir, des grains plus sensibles, du réglisse, du zan. De la réduction. Un beau potentiel. B+

- Avec des élevages longs, c’est le signe que le vin veut respirer. Ca devient intéressant avec les températures qui remontent.
- Justement combien de temps élevez-vous vos vins. Assez longuement me semble-t-il.
- Sur les millésimes avec de la consistance, l’élevage dure 2 hivers. La mise sera pour Juillet.
- Avec quels tonneliers fonctionnez-vous?
- L’atelier Centre France, Damy. Les bois viennent de l’Allier et du Cher. Je commence à trouver ce qui me convient.
- Jetez-vous un oeil au niveau de CO2?
- C’est compliqué à ajuster. Et il y a une marge d’erreur avec les méthodes de mesure. Les vins oscillent entre 700 et 800.

Beaune 1er cru les Pertuisots
« Des vignes du côté Pommard. La dalle calcaire se trouve à 50 cm. J’ai déjà soutiré une fois. »
Des fruits éclatants: griotte, sureau, mûre. Une accroche verticale au bout de 3 secondes. TB-

Corton Grand Cru la Vigne au Saint
Des fruits, des fruits et encore des fruits. L’ensemble est sous-tendu par un fil horizontal et dans le sens de la longueur. Remarquable. TB+

Corton Grand Cru les Grèves
« 2 fûts neufs sur 7. C’est le grand cru le plus hétérogène»
Il a tout. Un vin plein, juste, équilibré, long, avec du volume, gourmand. Une pointe d’élevage se fait sentir une fois que le vin a quitté le gosier.
Mais dîtes-donc, je vais peut-être commencer à changer d’avis. Excellent-

- Je ne suis habituellement pas très fan des rouges de ce côté-ci. Je les trouve durs. Le peu goûté sur 2015 est plus plaisant. Et les dernières cuvées me participent à me convertir.
- La dureté est une question de viticulture et de vinif. Ca ne vient pas du terroir.


Une culture Bio/Bio D?



- Etes-vous en bio ou biodynamie? Raisonné même si cela regroupe un large spectre sans définition précise?
- Depuis 2008, je n’utilise plus de produit de synthèse mais je ne suis pas certifié. J’utilise des produits qui ne le seraient pas, du désherbant au colza par exemple. C’est selon moi une histoire de lobby. 2016 fut un parfait exemple des règles trop strictes. Lorsque des produits sont certifiés dans d’autres pays, on devrait pouvoir y recourir. La seule entorse que j’ai faite fut en 2012 pour lutter contre la flavescence dorée. Vous voulez goûter le blanc?

Corton Charlemagne Grand Cru
« Beaucoup de millerands, de petites baies. Le côté solaire sera gommé à la fin au collage. »
Des épices, une ouverture sur l’acidulée et un prolongement énergique. B

- Un grand merci à vous David.
- Nous nous revoyons tout à l’heure en principe :)

Nous étions unanimes à la sortie. « Une belle surprise », « de beaux 2015 », « très bon », « un vigneron qui s’est livré avec les minutes », « des explications très complètes ». La palme de la découverte. C’est malin, il va falloir suivre un domaine de plus :)

HD
#24
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Jean-Paul B., Jean-Bernard, Gibus, Marc C, podyak, o_g, Frisette, lugdunum

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80855
  • Remerciements reçus 6352

oliv a répondu au sujet : Domaine des Croix

Un très joli reportage sur le domaine !

marouteduvin.com/dav...
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 58
  • Remerciements reçus 27

dbarfr a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix, Beaune 1er Cru Les Bressandes, 2011

CR: Domaine des Croix, Beaune 1er Cru Les Bressandes, 2011

Couleur : beau rouge typique de bourgogne, moins clair que d'autres.

Nez : pinote agréablement sur les fruits rouges, cerise, groseille, framboise

Bouche : Fine, élégante et suave, équilibrée sur les fruits rouges. Belle trame et bonne structure acide.

Finale : agréable et assez longue.

Un vin qui se tient bien et accompagne admirablement un coq au vin en repas de famille.

A fait l'unanimité.



TB+ 16,5/20
#26
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 424
  • Remerciements reçus 723

Nol a répondu au sujet : Le millésime 2017 au Domaine des Croix

CR:
Le millésime 2017 au domaine des Croix



C’est le premier rendez-vous de cette virée bourguignonne de début de printemps. Nous arrivons à Beaune à 9 h, après une nuit un peu courte…. Nous avions découvert le domaine des Croix avec les vins du millésime 2015 que nous avions beaucoup appréciés, avec notamment de très belles maturités et des tanins fins et poudrés. Il nous tardait donc de savoir quelle pouvait être la part de l’effet millésime dans cette appréciation.



Après un millésime 2016 très compliqué en raison du gel (7 hl / ha…), le millésime 2017 a été un soulagement pour le domaine avec des rendements moyens du 45 hl /ha (43 pour 2018), pour des vendanges démarrées le 4 septembre (avec une pluie bienvenue le 29 août). David Croix nous explique cependant que les matières étaient plus légères qu’en 2015 et 2016 et qu’il a fallu aller un peu les chercher (davantage de pigeages notamment) ; selon lui, 2017 pourrait être un mixte de 2000 et 2002, avec un millésime à la fois mûr et frais.
Au cours de la conversation, David Croix évoquera assez longuement sa volonté de mettre en valeur les terroirs de Beaune et de donner davantage de visibilité aux « petits » vignerons ayant l’essentiel de leurs vignes sur cette appellation et qui sont encore aujourd’hui un peu « écrasés » par les « grandes maisons » et leurs cuvées phares (Bouchard avec les vignes de l’enfant Jésus et le Clos Saint-Landry ; Drouhin et le Clos des Mouches ; Chanson et le Clos des Fèves, etc).



Nous descendons à la cave pour attaquer la dégustation du millésime 2017 (mises en octobre 2018 pour les villages, début mars 2019 pour les premiers crus et très bientôt pour les grands crus).



Aloxe Corton Les Boutières (vignes de 60 ans, bas de coteaux, argiles profondes) :
P (Paul) : Nez bien fruité, légèrement fumé et épicé. La bouche est relativement aimable et gourmande, avec peu d’accroche et une belle acidité ; la concentration n’est pas très grande, mais le vin est digeste avec une finale agréable et fruitée ;B-
T (Tuukka) : Nez sur les fruits rouges mûre (burlat) mais aussi des fruits plus "mats" (pointe de pruneau). Acidité assez nette en bouche. Pas hyper concentré mais tout de même une certaine densité (très légère mâche). Retro sur les fruits rouges (framboise). Friand, ça glisse bien en bouche avec des tannins (très) fins. Vin plutôt frais avec jolie finale florale, fruitée. B(+)
SP (superpingouin) : notes indéchiffrables sur celui-là….

Beaune village (assemblage de différentes parcelles : Blanche Fleur, La Blanchisserie, Les Teurons et Les Pointes de Tuvilain ; sur argiles et marnes) :
P : Nez frais, sur les petits fruits rouges acidulées, la cerise, avec un léger trait vert. En bouche on a davantage de volume que sur l’Aloxe ; on retrouve les fruits rouges, le vin « glisse » bien, avec une acidité sensible mais qui ne déséquilibre pas l’ensemble ; finale fraîche légèrement poivrée ; B- / B
T : Robe assez claire. Nez sur les fruits rouges, la cerise, avec une pointe florale et épicée (poivre vert). Super gourmand. Moins acidulé que l'Aloxe mais frais. Petite accroche en finale (pointe élevage ?). B(+)
SP : Acidulé, tanins arrondis, pointe d’élevage, attaque poivrée, pointe végétale.

Beaune 1er cru Les Cents Vignes (vignes de 55/60 ans ; argiles sur galets roulés ; 10 % de VE ; pas de bois neuf) :
P : Nez sombre, plus dense et profond que sur le village ; on a de la griotte, du cassis, mais aussi des notes de « cailloux » et de ronce. En bouche, la matière est assez soyeuse ; il y a de la densité même si le volume n’est pas énorme. Finale souple et gourmande, avec il me semble une petite pointe verte. C’est gourmand et bien équilibré ; B+
T : Joli nez également, toujours sur le fruit, un peu plus noirs cette fois-ci, mâtinés de quelques épices. Un peu plus de profondeur en bouche, de volume. Le côté acidulé est bien enrobé, avec des tannins lissés. Peut-être un peu plus "sérieux" que les 2 premières cuvées. J'aime vraiment bien ! TB
SP : Nez plus dense, profond ; côté gourmandise ; B+

Savigny-lès-Beaune 1er cru Les Peuillets (argiles rouges, 15 % fûts neufs) :
P : Au nez, du fruit, notamment de la cerise et une petite pointe de vanille. L’attaque en bouche est ronde, avec une matière assez enrobée ; puis le vin se fait plus « droit », plus frais avec une belle acidité en finale ; B
T : Robe un peu plus sombre. Nez de nouveau avenant mais sur des fruits plus noirs, et davantage d'épices. La bouche est plus dense, les tannins un peu plus présents avec une petite accroche. Mais cela reste bien salivant. Profil donc un peu plus sombre, un peu plus froid. L'élevage ressort peut-être un tout petit peu plus, notamment en bouche (serre un peu en finale), mais la mise est récente (2-3 semaines). A attendre sereinement que le vin se détende un peu. B
SP : Noir, dense, davantage de grip ; finale plus fluide, salivante, appétant.

Beaune 1er cru Les Tuvilains (Climat au sud de Beaune, côté Pommard, sols assez profonds ; vignes de 80 ans) :
Une vigne reprise en 2016, mais sans production en raison du gel ; 2017 verra donc les premières bouteilles du domaine sur ce cru.
P : Nez « froid », plutôt discret et un peu austère ; il y a tout de même un petit côté bonbon aux fruits rouges pour égayer l’ensemble, mais aussi une sensation de rafle, même s’il n’y a pas de VE. La bouche est nettement plus aimable et gourmande, avec une matière souple et soyeuse ; il y a du fruit avec derrière une petite trame « calcaire » ; B+
T : On revient sur les fruits rouges plus courants dans ce millésime (framboise). Avec un très léger trait vert (épices type poivre vert). Le vin est frais, un équilibre plus haut en bouche et un fruit plus resserré. Quelques fruits plus noirs reviennent en retro. Légère accroche en finale. Un peu moins gourmand que les 3 premières cuvées. Joli fond de verre. TB-
SP : Groseille, framboise ; plus accrocheur, fruits plus noirs sur la fin ; AB+

Beaune 1er cru Les Grèves (vignes d’une quarantaine d’années ; cailloux dans argiles drainants ; 25 % VE, mise en octobre 2018 pour celui-ci) :
P : Nez très expressif et relativement complexe, avec un fruit très présent (beaucoup de fruits rouges) et quelques épices. En bouche, on passe un cap en terme de volume : l’attaque est généreuse, puis le vin « déroule » bien jusqu’à une finale salivante de belle longueur. On retrouve beaucoup de fruits, les tanins sont bien enrobés. Un vin très équilibré et gourmand ; TB- / TB
T : Assez expressif au nez, élégant sur des fruits rouges et des notes florales. Glisse bien en attaque. Plus délié que les deux précédents. Taffetas en bouche. Pas hyper concentré. Mais assez complexe. Joli. TB+
SP : Gourmand, fruité, floral fin ; touché en haut de bouche, tanins discrets ; B+

Beaune 1er cru Les Bressandes (vignes de 35 ans, situées à 300 m d’altitude, forte pente, orientation est ; 100 % égrappé) :
P : Nez plus sombre, avec des fruits noirs bien mûrs et aussi une petite note de framboise. La bouche est superbe, avec beaucoup d’énergie et de pureté ; il y a une très belle maturité, une matière enrobée, presque un peu glycérinée, sur une trame minérale assez marquée ; finale très gourmande, sans accroche. Très belles notes florales en fond de verre. J’ai beaucoup aimé l’équilibre et le profil de ce vin, assez proches de celui goûté chez Germain il y a quelques mois ; TB+
T : Nez fruits rouges et noirs mûrs (cerise, cassis, mûre). Acidité bien intégrée avec un certain gras en bouche. Ça glisse agréablement. A des faux airs de Nuits, avec un côté fruit qui aurait un côté pommadé très agréable ; TB+
SP : Gourmand, long, acidité ; B+ / TB-

Ce vin nous évoque un peu certaines cuvées de Guillaume Tardy, avec un côté fruits "encapsulés" par une touche glycérinée qui adoucissent les tannins. SP interroge d’ailleurs David Croix à ce propos sur une éventuelle macération préfermentaire à froid. Il nous explique qu'à moins de réussir à faire descendre très bas la température des cuves, il n'est pas partisan de cette méthode qui, selon lui, demande notamment un rajout de SO2 pour maîtriser le process et a tendance à « lisser la gamme ».

Beaune 1er cru Les Pertuisots (proche du Clos St-Landry, monopole de la maison Bouchard ; 20 % VE) :
P : Nez ouvert, bien présent, avec de belles notes de fruits rouges légèrement sucrés. Très belle bouche, avec une matière à la fois mûre et fraîche. Comme dans le précédent, on retrouve l’énergie et la pureté, avec en plus un petit côté suave et une finale très salivante. Là encore c’est tout à fait à mon goût… TB+
T : Nez exubérant, séducteur sur les fruits rouges sucrés, voire le bonbon (anglais), des notes florales. La bouche est également toute en douceur avec un côté salivant sans être trop acide et des fins tannins qui tapissent agréablement la bouche. La rafle est bien intégrée. Un vin élégant et assez séducteur ; TB++
SP : belle finesse, élégant, long ; TB-

Corton GC La Vigne au Saint (40 % VE) :
P : Nez dense et intense, avec un petit côté « travaillé » ; du sirop de fruits, avec de la fraise, du poivre, de très belles notes florales (pivoine) et une petite note type rafle. En bouche, le passage aux grands crus est assez net : beaucoup de concentration, de la densité et de la profondeur ; on retrouve les fruits, plus rouges qu’au nez ; c’est long et complexe, avec une légère accroche en finale ; Excellent - / Excellent
T : Nez un peu plus discret, sur des fruits patinés et des touches florales et épicées (poivre). La bouche est également plus fermée, moins explosive. On sent une certaine concentration, une légère accroche, le vin tapisse bien les papilles, notamment en finale. Fruits assez mûrs. À attendre un peu plus que les autres (il n'est pas en bouteille après tout). TB+ aujourd’hui, mieux plus tard (?).
SP : concentration de fruits, waouh !, acidité, rafle en toute fin, long, digeste, frais, mentholé ; TB+

Corton GC Les Grèves :
P : Nez plus en retrait, plus fin, assez poivré, sur le bonbon aux fruits rouges et la liqueur de fruits. En bouche, le profil est également assez différent de l’autre Corton : un vin construit sur la longueur et la finesse, avec moins de densité mais beaucoup de souplesse avec, en arrière plan, une trame « calcaire » ; c’est séveux, très gourmand avec une longue finale salivante. Comme pour le millésime 2015, mon préféré, même si c’est sur un profil un peut différent (moins « noir » et moins dense) ; Excellent
T : Nez un peu plus sombre, avec une pointe animale. La bouche est plus sérieuse également, en attaque, avec de la structure, une acidité un peu plus haute, mais bien enveloppée, et le toucher est plutôt fin ensuite (type velours). Quelques fruits rouges et noirs mûrs et touches de poivre en retro. Malgré une certaine matière, le vin reste salivant, avec une certaine gourmandise en bouche. J'aime bien l’équilibre ; Excellent -
SP : dense, fruits, poivre, pivoine ; finale plus pétillante, fraîche, gourmande ; TB+

Corton Charlemagne (sur marnes limoneuses) :
P : Nez frais et floral, avec beaucoup de poire et des notes de « cailloux ». Gros volume et grosse concentration à l’attaque en bouche, puis le vin file plus droit ; on retrouve la poire bien mûre (et un peu d’ananas) et une matière riche en extraits secs ; finale puissante, presque tannique ; TB
T : Joli nez, assez discret puis se complexifiant avec un peu de fruits blancs (poire), des fleurs blanches et une pointe amande (frangipane), un soupçon de brioché. Bel équilibre en bouche entre une attaque / milieu de bouche assez souple et un complément de matière en finale (notes crayeuses). Notes minérales apparaissent en rétro. A la fois mûr et sachant rester frais. Léger salin en fin de bouche. Il faut un peu aller le chercher, et si je préfère les vins un peu plus tendus, avec des touches plus citronnées, le vin se révèle assez complexe, sans boisé tapageur et avec un bel équilibre maturité/fraicheur/structure ; TB+
SP : citrus, ananas, coco, fin, dense, long, droit, fin accrocheuse, matière sèche ; TB+



Au final, des vins qui font sans doute moins « côte de nuits » que les 2015, avec notamment des tanins peut-être un poil moins fins et enrobés, des matières un peu plus légères et des acidités plus élevées, mais, en contrepartie, des bouches avec beaucoup de dynamisme et de peps, un fruit pur et frais et des terroirs bien différenciés. Indépendamment du millésime, force est de constater qu’il existe de nombreuses petites pépites à découvrir et à apprécier sur l’appellation Beaune 1er cru, loin de l’image qui colle encore parfois à cette dernière (vins un peu rustiques et durs). Merci à David Croix de nous avoir permis d’accéder à certaines d’entre elles.

Paul

NB : merci à SP et Tuukka pour leurs notes.

#27
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, docadn, Jean-Paul B., Super-Pingouin, didierv, Gibus, podyak, Vaudésir, tomy63, coach, Frisette, Pins, Damien72, Fre

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 506
  • Remerciements reçus 396

Damien72 a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix, Beaune 1er cru Les Cents Vignes, 2017

CR: Domaine des Croix, Beaune 1er cru Les Cents Vignes, 2017



Acheté sur les conseils de certains d’entre vous ! Ils se reconnaîtront. Mon caviste préféré l’avait en sélection depuis plusieurs années .



Robe assez sombre

Nez complexe sur le pot pourri de petits fruits rouges , notes fumées et animales, cuir léger . L’élevage se révèle plus présent à l’aération.
Bouche typique d’un joli bourgogne avec une belle acidité sur une finale réglissée légèrement épicée . Un vin jeune mais prometteur ! ... l’envie de se resservir se fait pressante. La puissance et l’équilibre de ce vin se révèleront dans le dernier verre.
Merci LPV
TRÈS BON ++

Avec vous ,
Damien
#28
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, docadn, coach

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 506
  • Remerciements reçus 396

Damien72 a répondu au sujet : CR: Domaine des Croix - Beaune 1er cru Pertuisots 2017

CR: Domaine des Croix - Beaune 1er cru Pertuisots 2017

Je tente une deuxième cuvée un peu plus chère donc à priori plus qualitative.

Robe un peu plus claire que la cuvée cents vignes.

Nez discret cerise , légèrement mentholé , le pinot éclate au nez ( facile étiquette découverte :oops: )

Bouche explosive sur de la cerise , griotte, et framboise . Les arômes sont pures.
La finesse s’exprime également sur la longueur. La persistance est discrète mais elle est là .
Je trouve plus de puissance ( et de potentiel ? ) sur la cuvée cents vignes.
TRÈS BON ++

Avec vous ,
Damien
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux