Nous avons 775 invités et 6 inscrits en ligne

Domaine François Rousset-Martin

  • Messages : 948
  • Remerciements reçus 1512
LPV BzH Acte XXXVIII : Des bretons en liberté


CR: Domaine François Rousset-Martin - Les  Gravières 2017 - Vin de france

Fichier attaché :


Gilt
Robe jaune assez claire , nez d'abord réduit puis discret sur les fruits jaunes.
Bouche introvertie et concentrée sur la liqueur de fruits jaunes avec une note saline en finale.
Cela reste un peu léger et en dedans; un peu déçu au regard du domaine.
Cela reste un bon vin.

Durocher
Content de goûter un vin de ce domaine,voilà un deuxième nez pas très causant4 la bouche est agréable mais il en manque un peu dans le verre,matière,volume un peu faible,finale sur les notes marines qui me plaisent et la longueur est correcte.Je n'aurais pas cité le Jura.
Vin correct+ 
A revoir
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: BATARDO, Apache, Ilroulegalet
25 Déc 2023 13:31 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 213
  • Remerciements reçus 796
CR: Mémé Marie, 2018, Domaine François Rousset-Martin.

Ouvert pour accompagner un Mont d'Or.

Le nez est net, jurassien sur la pomme, mais avec en plus des notes d'eau de vie.

C'est capiteux et profond. la bouche est grasse, onctueuse, nappante sur des arômes évoquant le rhum, la vanille et le beurre salé.

Le vin laisse une impression salée en bouche, "Umamesque".  C'est un vin qui fond en bouche. C'est profond et pas lourd pour autant, y'a pas mal de fraicheur la-dedans et une belle acidité fondue dans la matière. 

A l'aération de beaux amers apparaissent et des notes portant plus sur les agrumes rendant le vin très complet. 

Cela n'a rien avoir avec du Ganevat, du Macle ou du Tissot, ça m'évoque d'avantage un Hermitage blanc de 10 ans d'âge. 
Une entreprise singulière que cette cartouche qui m'a quand même impressionnée.

Trois jour plus tard le vin est plus cristallin, moins rond, plus effilé et aérien. Ya un quelque chose de la brise marine au nez. L'aromatique en bouche évoque le whisky tourbé mêlé à des notes racinaires type radis noir. 
Bon c'est pas très aguicheur dit comme ça mais ça me plait bien même si j'ai préféré la version plus enrobée du premier jour. 
En tout cas à l'aération le vin ne s'est pas cassé la gueule ce qui est une très bonne chose.

Acheté 21 euros, dans son genre c'est une bombe et un sacré rapport Q/P. Et pour une entrée de gamme c'est impressionnant. 
Du coup grosse crise de TAVCO  je me suis procuré quelques nouveaux flacons pour en même temps me rendre compte que les prix avaient pris un sacré coup d'augmentation ...

Je pense que ce vin est la définition même du vin pour amateur. Clairement pas le genre de quille à servir à l'improviste.
Mais si le reste est de la même trempe, on a affaire à un sacré vigneron à n'en pas douter. 


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., letournaisien, denaire, GILT, DUROCHER, Blog, leteckel, BATARDO, Garfield, magobei, Ilroulegalet, Droop
28 Jan 2024 22:56 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2980
  • Remerciements reçus 7708
CR: Domaine François Rousset-Martin, Côtes du Jura Chardonnay Sous Roche, 2018

Nez sur la pomme (fraiche) et les fruits jaunes. C'est net et propre.
Bouche équilibrée, énergique, du peps, des fruits mûrs mais aussi une impression quasi saline avec ce qu'il faut d'enrobage pour le confort.
Grosse longueur.
Top !

Je pensais piéger mon Eric mais il détecte immédiatement le Jura (bon il est à la maison là  )
Deuxième et ultime bouteille de cette cuvée et c'est franchement très très bon.

 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Bernard, letournaisien, denaire, sideway, Moriendi, DUROCHER, Papé, Blog, BATARDO, Kiravi, Ilroulegalet, Droop
24 Fév 2024 12:46 #63
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94754
  • Remerciements reçus 24466
CR: Domaine François Rousset-Martin, Côtes du Jura, Savagnin Oxy "more", 2018

 

Robe bouton d'or.
Très joli nez précis et gourmand, sur un travail oxydatif délicat, sur le curry poudre, qui n'épuise pas une expression fruitée, sur le citron confit.
Bouche d'une grande immédiateté, sur une belle maturité, avec une trame franche pas énorme d'intensité mais d'une présence gourmande évidente.
L'ensemble descend si vite que je me demande s'il n'y a pas un trou au fond de la bouteille.
Finale pétrie de buvabilité, d'une totale franchise.
Très bien.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Paul B., legui, letournaisien, denaire, sideway, Moriendi, DUROCHER, Papé, Blog, leteckel, BATARDO, Droop, Abbe
29 Fév 2024 19:52 #64
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 948
  • Remerciements reçus 1512
Vins de niche


CR: François Rousset-Martin – Côtes du Jura savagnin Vigne aux Dames 2019

 

Moriendi
Il eût été dommage de ne pas déboucher un vin local et le Terre-Neuve recommande cette cuvée de savagnin ouillé qu'il avait beaucoup appréciée dans le millésime 2018. Le pelage est fauve et la truffe peu diserte, avec de la volatile qui parasite un peu tout.
La gueule est plus réussie, avec des agrumes et une pointe citronnée qui ressort avec vivacité sur le bouillon dashi qui accompagne le foie gras poêlé. Le vin semble déjà quelque peu évolué tout en restant grognon comme un bouledogue dérangé pendant sa sieste. A attendre.

Le Teckel
Il s'agit d'un savagnin ouillé.
Nous avions goûté avec Tophe la version 2018 et il avait conclut par "un des plus beaux savagnin ouillé qu'il m'est été donné de boire". De la bouche d'un maître du Jura, ça situe le niveau.
Autant le dire tout de suite, ce 2019 n'a pas atteint le niveau de son aîné.
Nez ouvert et mûr, sur des notes de prunes, d'alcool et avec un poil de volatile. Serge ajoute qu'il ressent une pointe oxydative et je partage.
En bouche, il y a du vin, c'est assez concentré, et l'aromatique est plus agréable sur des goûts d'agrumes plus typique du cépage, et qui se renforceront sur le plat (foie gras poêlé dans un bouillon). Il y a une jolie longueur, du fond, mais je reste un peu sur ma soif quand je me remémore le 2018.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, leteckel, BATARDO, Pinardo
03 Mar 2024 17:12 #65
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3807
  • Remerciements reçus 7315
CR: Domaine François Rousset-Martin - Savagnin Cuvée du Professeur 2018
Nez de bonne intensité, précis avec un bel équilibre entre les arômes de jaune et le fruit sur la pomme, citron. Le fruit et le côté jaune sont purs. Je trouve des nuances dans ce vin et une bonne amplitude.
La bouche est moyennement puissante avec un peu de gras. Belle harmonie avec une fraîcheur sous-jacente. Trait tannique qui apporte du relief. Toujours ce bel équilibre antre le goût de jaune et le fruit. La finale est salivante et de très bonne longueur.
Excellent-.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, letournaisien, denaire, sideway, GILT, DUROCHER, Blog, leteckel, jd-krasaki, BATARDO, Pinardo, Fredimen, Garfield
24 Mar 2024 16:40 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 3

Réponse de aldino sur le sujet Domaine François Rousset-Martin

Merveilleuse bouteille. Nous sommes ete' chez lui samedi matin et deguste' plusiers de vins. Il n'y a pas des bouteilles a vendre, il faut de reserver. Mais gamme tres tres interessant. Aussi le pinot noir negoce de Nuit st georges.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Pinardo
27 Mar 2024 12:57 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94754
  • Remerciements reçus 24466
Les No-Raw chez Legui


CR: Domaine François Rousset-Martin, Vin de France, Aligoté Aligato, 2020



Oliv
Robe jaune clair. 
Nez réducteur, sur un léger salpêtre puis qui va et vient dans un joyeux bordel entre minéralité austère et fruits blancs.
Bouche terne, sans corps, sur une fluidité sans concentration à cœur laissant une impression de dilution.
Finale creuse avec une légère amertume.
Aucun plaisir.

JL75
Robe jaune clair. 
Nez réduit et "funky". C'est changeant, impossible de noter un truc qui prédomine. Vu l'apporteur rien de très étonnant. 
Attaque stricte puis plus rien. Sensation aqueuse. Court et amer. 
Je n'ai pas aimé.

Denaire
Le nez est agréable, sur la pomme, le beurre frais, une légère réduction (?) grillée. La bouche en revanche manque de structure, elle a un certain gras mais c’est tout, l’acidité est absente (surprenant a posteriori vu le cépage), la longueur faible. On est habitués à une forme d’irrégularité avec ce domaine, mais c’est la première fois que je goûte une bouteille aussi faible.

Pop
Nez de pierre à fusil, peu d’aromatique, corps moyen, longueur moyen -. Ce n’est pas très complexe et Bien -.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, BATARDO, Abbe
03 Avr 2024 19:02 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck