Nous avons 1081 invités et 11 inscrits en ligne

Château d'Epiré - Savennières

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Château d'Epiré - Savennières a été créé par Jérôme Pérez

CHÂTEAU D'EPIRE



Château d'Epiré
Paul Bizard
SCEA Bizard-Litzow
Place de l'Ancienne Eglise
49170 Savennières
Tél. : +33 (0)2 41 77 15 01
Mobile (Paul Bizard) : +33 (0)6 81 50 05 60
Mail : paul.bizard@chateau-epire. com

www.chateau-epire.com

* Facebook Château d'Epiré

* Instagram Château d'Epiré

* Tripadvisor Château d'Epiré




CR: Château d'Epiré - Savennières Cuvée Spéciale 1998

Robe dorée.

Le nez est sur la poire confite et le miel, avec une pointe oxydative.

Bouche puissante, la finale est sur le miel, très chenin avec cette belle acidité.

Garde assurée de 10 ans au moins.

8,5/10

Jérôme Pérez
16 Sep 2002 19:02 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3
CR: Château d'Epiré - Savennières Cuvée Spéciale 1996

Dégusté Samedi Soir.

La " Cuvée Spéciale " est normalement extraite d'un terroir près des Coulées de Serrant.

Et bien je pense que j'avais bu les premières bouteilles trop tôt !
Maintenant ce vin est à maturité.

Belle couleur Or soutenue.

Nez aromatique de miel, poire et coing confits, et un coté pain d'épices.

En bouche, l'attaque s'effectue autour du gras puis évolue vers l'acidité en final. Belle longueur et équilibre pour cette bouteille très agréable.

Dommage c'était ma dernière.

Amitiés,
Didier
25 Mar 2003 23:24 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3
CR: Château d'Epiré - Savennières 1996 moelleux

Cette cuvée ne s'appelle pas "spéciale", apparemment, pourtant elle l'est un peu puisqu'il s'agit d'un vin moelleux, ce qui ne me semble pas excessivement courant en Savennières. J'attends confirmation des spécialistes!

Le nez est très fin, sur les agrumes confits. L'attaque est plutôt incisive, puis le vin prend le temps de s'installer, de s'amplifier, pour afficher pleinement son moelleux dans la finale. Très frais et agréable!

Pas de doute, c'est bien un demi-sec, mais doté de la belle acidité du Chenin !

Ah! Savennières!

Olif
15 Fév 2004 17:12 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

Réponse de DidierT sur le sujet Château d'Epiré - Savennières Moelleux 1996

Olivier,

Effectivement une cuvée Moelleux plutôt demi-sec comme tu le fais remarquer fort justement.
J'en ai quelques unes encore en cave que j'avais acheté lors d'une visite au domaine.

Cette cuvée n'existe que dans certains millésimes si je me rappelle bien.
Elle a demandé un peu de temps avant de s'affirmer complètement.

Didier
15 Fév 2004 19:09 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Château d'Epiré Savennières Moelleux

La cuvée spéciale est un Savennières sec, élevé en fût contrairement au Savennières générique (la cuvée Hu Boyau, seconde cuvée est élevé en fûts de chêne).

Epiré fait du moelleux avec 2 étiquettes, mention simple moelleux ou mention cuvée Armand Bizard (du nom du grand père du propriétaire si je me souviens pas).

En moelleux Savennières vous trouvez 4 domaines, et selon les millésimes : Epiré, Closel (cuvée Isa), Coulée de Serrant moelleux, et enfin le grand spécialiste Chamboureau (Clos du papillon et Chevalier Buhard).

Cordialement
Xavier
16 Fév 2004 11:58 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet CR: Savennières Château d'Epiré Savennières 2007

CR: Savennières Château d'Epiré Savennières 2007

Je termine le Savennières 2007 ce soir, en bien meilleur forme que l'avant veille.

Une robe limpide, pâle.
Nez très expressif, c'est mur et minéral.
Bouche équilibrée entre gras et vivacité. Un beau vin représentatif.

Acheté le "Hu Boyau" en plusieurs millésimes, mais pas goûté.
Des connaisseurs?

Amicalement,
Paul
04 Mai 2010 19:40 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Château d'Epiré - Savennières Cuvée Spéciale 2008

CR: Château d'Epiré - Savennières Cuvée Spéciale 2008

La robe est or pâle.

Les arômes sont discrets avec des notes de gentiane et de fleurs blanches. Sensation poudrée propre au Chenin.

La bouche est d’une constitution rigoureuse, presque stricte ou austère. Un vin sérieux, sur une architecture imposante, carrée. Trame acide importante sur une matière riche. On sent un formidable potentiel derrière ce vin qui est encore fermé. Fine note anisée sur la finale et grosse empreinte minérale.

A attendre, mais c’est l’archétype du vin de garde dans un grand millésime.

Jérôme Pérez
26 Oct 2010 09:00 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Château d'Epiré - Savennières Hu Boyau 2008

CR: Château d'Epiré - Savennières Hu Boyau 2008

La robe est dorée, avec une belle densité et une jolie brillance.

Le nez est discret à l’ouverture puis s’ouvre sur des notes florales très élégantes, même si elles sont de faible intensité. On retrouve le côté poudré du Chenin avec des arômes de gentiane assez nets.

La bouche montre un grand volume, un gras important. L’ensemble est un peu monobloc sur un équilibre que j’aurais sans doute préféré plus altier. La finale est marquée par un peu de chaleur et des effluves légèrement vanillés, qui alourdissent un peu l’ensemble.
Sans doute convient-il d’attendre ce vin.

Jérôme Pérez
26 Oct 2010 09:01 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Château d'Epiré - Savennières 2008

CR: Château d'Epiré - Savennières 2008 :

La robe est dans les tonalités or vert, assez pâle.

Les arômes sont immédiatement floraux, sur les fleurs blanches avec des notes de gentiane.

En bouche le vin se montre bien sec, d’une facture très classique, sur une texture fine et des saveurs de fruits blancs. La finale est longue et minérale avec beaucoup de fraîcheur.

Jérôme Pérez
26 Oct 2010 09:01 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Raboso del Piave DOC
  • Portrait de Raboso del Piave DOC
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2708
  • Remerciements reçus 438

Réponse de Raboso del Piave DOC sur le sujet Château d'Epiré Savennières 2008

Une description avec laquelle je suis d'accord : finesse des arômes et puissance de la finale en font un vin au top aujourd'hui.

Mon ami avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat. Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir. Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus.
01 Jan 2012 21:48 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet CR: Château d'Epiré Savennières Cuvée Spéciale 1995

CR: Château d'Epiré Savennières Cuvée Spéciale 1995

Bu sur un plat qui a créé un accord extraordinaire : tourteau décortiqué, velours de petits pois à l’huile de sésame grillé, légumes de printemps et consommé des pinces en demi-gelée.

Le vin est conforme à la description de Jérôme dans le premier message sur le 1998.

Le nez est presque celui d'un vin doux, mais en bouche il est bien sec, sans renier toutefois une légère tendance à être doux.
On trouve des notes oxydatives assez marquées mais pleines de charme.
C'est surtout avec le fumé du consommé que l'accord est magnifique.

Ce vin est extrêmement plaisant.


Cordialement,
François Audouze
28 Avr 2012 15:16 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Jon1 sur le sujet Château d'Epiré, Savennières

Le château d'Epiré était un des grands Savennières dans les années 1980, avec des parcelles magnifiques, dont une juste au-dessus de la coulée de Serrant (je crois que c'est de cette parcelle entre autres que provient le raisin qui rentre dans la cuvée spéciale).

Lors de ma visite au domaine, j'ai eu le plaisir d'aller récupérer mes bouteilles dans les chais, qui se trouvent dans l'ancienne église romane d'Epiré. Cela vaut le coup d’œil. Par ailleurs, c'est le seul domaine en Loire que j'ai vu utiliser des futs d'acacia pour certaines cuvées (cuvée spéciale?).

Le Château d'Epiré est bien loin d'avoir expiré et propose une cuvée spéciale 2009, qui sera excellente dans une dizaine d'années avec un peu moins d'amertume que sur le 2008.

J'on / Arnaud

J'on / Arnaud "LPV92 - Les ptits crachoirs"
30 Avr 2012 08:59 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 61
CR: Château d'Epiré Savennières Cuvée Spéciale 2010

La robe est assez évoluée, d'un jaune or soutenu.

La bouche est assez vive avec quelques notes oxydatives, des notes de poires, de cire. C'est un vin assez complexe.

Je me demande comment ce vin va évoluer. Je crois qu'il est sur une parcelle voisine de la Coulée de Serrant, j'espère que les notes oxydatives ne vont pas s'accentuer!

Vin très différent en tous les cas du 2009 qui était moins sur l'oxydation et plus rond et charmeur.
++

J'on / Arnaud "LPV92 - Les ptits crachoirs"
15 Oct 2013 11:45 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2586
  • Remerciements reçus 2408

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Château d'Epiré 2004

Cette bouteille m'interpelle la semaine dernière sur un rayonnage d'hypermarché, à 7-8 euros.

CR: Château d'Epiré Savennières 2004

La robe est jaune d'or, brillante, tapissant le verre.

Nez franc de mie de baguette fraiche à l'ouverture, puis apparaissent progressivement du coing, de la cire d'abeille, et des fleurs blanches.

L'attaque est sympathique, ronde, puis une belle fraicheur s'exprime, très surprenant par rapport au nez (et par rapport au fait d'acheter un "vieux" millésime en hypermarché…), pour se retourner vers la fin sur une amertume, qui marque une finale assez longue sur la cire.

J'aime, c'est un très bon vin de repas, qui a bien accompagné (par hasard), une langue de bœuf sauce cornichon…
Bon rapport qualité/prix, et une certaine typicité pour l'appellation me semble t'il.

JD

JD | Lutèce
23 Mar 2015 22:55 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1521
  • Remerciements reçus 549

Réponse de GAET sur le sujet CR: Château d'Epiré Savennières 2009

CR: Château d'Epiré 2009
Savennières

Robe : Dorée, brillante avec de belles larmes, qui s'écoulent sur le paroi du verre.
Elle ne fait pas évoluée.

Nez : Le miel.. D'acacia, le coing, la fleur d'acacia, puis la pomme et le coing en final.
Très beau nez, qui évolue au fur et à mesure du réchauffement. C'est son point fort

Bouche : Pn a un léger gras, des beaux amers. On retrouve le coing, principalement le coing. On a une belle longueur .

Belle bouteille, Bon rapport qualité/prix.
Cette bouteille a encore de belles années devant elle.

Cordialement
Gaëtan
11 Nov 2015 14:17 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 4

Réponse de Caravelas sur le sujet CR: Château d'Epiré - Savennières 1997

CR: Château d'Epiré - Savennières 1997
Mention "Grand Cru d'Anjou" sur l'étiquette, désormais disparue

Nez assez ouvert, sur un panel d'arômes liés à l'oxydation (et au vieillissement), où l'on retrouve de la pâte de coing, du pain d'épice, de la compote de pomme, de la pomme au four, un pointe de cannelle...

Bouche du même acabit, pas franchement fraiche, mais encore bien debout, avec de la structure.
On y retrouve un léger miel et des amers assez marqués qui prolonge bien la finale.

Clairement un style, qui n'est pas trop le mien, et le plaisir est donc limité mais la comparaison avec un millésime récent est intéressante (voir post suivant). Bien

Anthony
13 Nov 2015 16:05 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 4

Réponse de Caravelas sur le sujet CR: Château d'Epiré - Savennières 2012

CR: Château d'Epiré - Savennières 2012

Nez plus fringant que son acolyte du soir (voir ci dessus), plus frais, marqué principalement par les agrumes, pamplemousse et mandarine et un peu de citronnelle (étonnant...).

Bouche sèche, assez vive, plus longue que large où l'on retrouve les agrumes, une sensation pierreuse et des amers assez présents.
Pas de boisé tapageur.

Longueur correcte, à l'alcool bien dosé, avec une rémanence sur des amers un peu insistants. Bien +

Anthony
13 Nov 2015 16:12 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 358
  • Remerciements reçus 106

Réponse de MathiasB sur le sujet CR: Château d'Epiré, Savennières 2013

Extrait du CR d’une dégustation semi-aveugle relatée ici .

CR: Château d'Epiré, Savennières 2013

Au nez, on s'attend à une certaine richesse du vin et on relève des notes de fruits exotiques.
La bouche est effectivement très grasse, mais néanmoins avec un joli équilibre. On y décèle aussi une légère amertume, qui lui donne une belle dimension et porte la finale de manière agréable.
L'aromatique est plutôt fruitée, on sent également le miel (très net).
Pour moi le blanc le plus intéressant de la série.
Bien + (15/20)

Mathias
08 Mai 2016 23:04 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 201
  • Remerciements reçus 124

Réponse de Chili Palmer sur le sujet CR: Château d'Epiré - Savennières Cuvée Spéciale 2015

CR: Château d'Epiré - Savennières Cuvée Spéciale 2015

C'est un vin issu de vignes de 1989.
Bu au verre.

Je retrouve de la complexité dans le nez que je n'avais pas avec les deux vins précédents. Je trouve des fruits exotiques et un coté grillé noisett, qui me rappelle les Savagnins du Jura.

La bouche est en demi-corps avec quelques amers et une finale sur la noisette. Le bartender me dit que le vin est élevé en sous lie dans des demi-muids de vieux noisetiers... Ceci explique cela.
10 Oct 2017 01:15 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1325
Dégusté à cette occasion
CR: Château d’Epiré Savennières Cuvée spéciale 2000
100% chenin. Elevage en fûts de chêne, acacia et châtaigner pendant 9 mois.
Bouquet assez fermé qui transpire malgré tout une certaine évolution avec ses senteurs de térébinthe, cire et raisins secs. Ensuite, on perçoit la pomme au four, les champignons, une pointe de silex et surtout des notes métalliques qui deviennent vite gênantes.
Même constat en bouche : on démarre raide sur l’acidité et l’amertume puis on peut jouir d’un beau fruit mûr avant que les notes métalliques ne reprennent le dessus en rétro et perturbent la dégustation. Finale ferme et austère.
J’hésite entre échantillon défectueux ou vin en bout de course…

Pierre
17 Jui 2020 23:43 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1200
  • Remerciements reçus 1619

Réponse de sebus sur le sujet CR: Château d'Epiré - Savennières Le Parc 2018

CR: Château d'Epiré - Savennières Le Parc 2018

Chenin sur schiste gréseux, vinifié en cuve inox pendant 9 mois

Découverte de la production de ce domaine avec son entrée de gamme. Sans prise de notes studieuse, mes impressions:

Robe très pâle
Le nez plutôt discret se porte sur les fruits et fleurs blancs, presque un peu iodé à l'aération. Pas très démonstratif.
C'est plutôt en bouche que ça se passe, il y a du volume, un léger gras (que je retrouve de façon plus prononcée à J7 sur le fond de bouteille). Je lui trouve aussi une forme de tension dans ce millésime réputé riche et parfois lourd, et une légère amertume finale, qui se fait fruitée et de persistance moyenne. Son équilibre me plaît.

Un vin qui m'a donné en bouche la sensation d'un breuvage plus sérieux que ce que le nez pourrait laisser penser, mais pas austère. 
Un vin intéressant, pas complexe mais pas simple non plus, avec une bonne tenue dans sa structure, notamment après la dégustation du fond de bouteille une semaine après ouverture.

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, breizhmanu, Vaudésir, Papé, jd-krasaki, Kiravi
29 Mar 2021 15:35 #21
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck