Nous avons 1746 invités et 55 inscrits en ligne

Domaine du Pré Semelé, Sancerre

  • Messages : 2201
  • Remerciements reçus 1226

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre Zeste 2016

Lutèce " spéciale Loire "

Nez de fougère, de miel et de poivre blanc.
La bouche est vive, légèrement acre, qui évoque un sauvignon, très subtile, très bon
C'est un CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre Zeste 2016

JD | Lutèce
#31
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2201
  • Remerciements reçus 1226

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre Camille 2015

Joli nez de fruit rouge
La bouche offre une très belle tenue, avec du moelleux, de petits tanins pointus.
C'est très joli.
C'est un CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre rouge Camille 2015


Tiré de Lutèce " spéciale Loire "

JD | Lutèce
#32
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1538
  • Remerciements reçus 2038

Kiravi a répondu au sujet : CR: Domaine du Pré Semelé - Sancerre 2017

CR: Domaine du Pré Semelé - Sancerre 2017

Robe dorée, légèrement grisée, à peine moins que nous après la dégustation de cette belle cuvée d'entrée de gamme, dont le nez s'ouvre timidement sur les agrumes et dont la bouche propose un jus vif, enlevé, joyeux (je trouve souvent joyeux les vins de ce domaine...) où s'épanouissent des arômes d'agrumes délicats qui ne déchaussent pas les dents. Bel équilibre, jolie persistance.
Je sais bien qu'il faut prôner la modération mais elle est parfois difficile.


Le vin a évolué en 24 heures. Le nez ajoute à ses arômes d'agrumes une présence herbeuse et une note pas loin d'être anisée.
La bouche était vive non sans souplesse. Elle enrobe maintenant son fruité délicat d' une suavité végétale gourmande.
Bref, c'est meilleur. On ne devrait écrire ses cr qu'une fois la bouteille vide...

Marc, assez vieux débutant
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5709
  • Remerciements reçus 2704

Frisette a répondu au sujet : Domaine du Pré Semelé - Sancerre 2017

Kiravi écrit: On ne devrait écrire ses cr qu'une fois la bouteille vide...


C'est pour ça qu'il y a le bouton "éditer "! ;)

Flo (Florian) LPV Forez
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 32
  • Remerciements reçus 84

JulienG. a répondu au sujet : CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre Zeste 2016.

CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre Zeste 2016

Première rencontre avec le domaine.
Bouteille bue pour elle-même à 12 degrés, puis accompagnée d’apéritif divers.
A l’ouverture, la robe est très claire et limite translucide, le nez confirme l’aspect visuel et se fait très discret.
Hop on sert un verre à chacun, puis on les laisse de côté une dizaine de minute.
Quand on y revient, on commence à percevoir de discret arômes d’agrumes et de fruits blancs. En bouche, c’est une vraie claque. L’attaque est franche et vive, portée par une superbe tramé citronnée (je comprend enfin le nom de la cuvée), mêlant un côté salin, minéral, et une très belle acidité qui persiste en bouche. C’est superbe, vif et tranchant. On est dans ce qui est pour moi la plus belle expression du sauvignon blanc qui est brillemment magnifié par l’homme, à l’opposé du côté trop expressif et entêtant qu’on peut souvent retrouver. Tension, fraîcheur et minéralité s’associent parfaitement pour nous restituer un vin qui peut être bu dés aujourd’hui, mais traversera probablement bien les années à venir !


JulienG.
#35
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, FloLevBen, Gerard58, Docluisitus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1502

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Julien et Clément Raimbault au Domaine du Pré Semelé - Sancerre Les Chasseignes 2017

CR:



Julien et Clément Raimbault au Domaine du Pré Semelé - Sancerre Les Chasseignes 2017
La robe est très clair, aux reflets légèrement grisés.
Un nez qui évoque d’abord une note vanillée furtive qui laisse rapidement se déployer le citron mûr et les fleurs blanches.
C’est un peu déroutant mais néanmoins très engageant.
La bouche est d’une grande délicatesse avec une fausse impression de maigreur car l’entame se caractérise par une relative richesse, immédiatement équilibrée par la tension d’une acidité mûre et salivante.
C’est presque du taffetas structuré si j’ose cette expression.
La finale est très longue et élégante sur des notes salines et fruitées du plus bel effet.
Une première pour moi avec ce domaine et je dois admettre que je suis convaincu !
Un très joli Sancerre que l’on peut déguster mais conserver quelques années sans problème.
J’ai beaucoup aimé.

Olivier
#36
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, Blog, Gerard58, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1200
  • Remerciements reçus 809

Blog a répondu au sujet : Domaine du Pré Semelé, Sancerre rouge 2017

CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre rouge 2017

Robe grenat sombre, brillante, translucide.
Nez sur la cerise, c’est net, ça claque, le côté lacté constaté il y a 9 mois a disparu, un fond de ronce, végétal ajoute une touche de complexité.
La bouche est croquante, tendue, avec de petits tanins fins. C’est un joli pinot sur le fruit qui peut s’apprécier dès maintenant. Un super rapport au prix domaine.



Très bien

Laurent
#37
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, breizhmanu, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1538
  • Remerciements reçus 2038

Kiravi a répondu au sujet : CR: Domaine du Pré Semelé - Sancerre - Dégustation au domaine

CR: Domaine du Pré Semelé - Sancerre - Dégustation au domaine

Julien Raimbault nous accueille, toujours aussi souriant, le contact évident, simple et chaleureux. On sait déjà qu'on va passer un bon moment.
On évoque entre autres, 2020 et ses aléas multiples dont la rentrée de la prochaine récolte. Comme il reste beaucoup de bouteilles invendues du millésime précédent (confinement oblige), on est ravi au Pré Semelé de pouvoir disposer d' infrastructures récentes et vastes pour gérer les stocks sans trop de difficulté.
Nous parlons aussi de l'esca, très répandu dans l'appellation. La solution du curetage est efficace, avec un gros pourcentage de réussite. Elle est aussi bien plus économique que celle de l'arrachage/replantage. Problème: le temps passé à s'occuper de chaque pied atteint: de 5 à 15 minutes. C'est colossal, surtout que des cas nouveaux apparaissent souvent là où on avait pourtant travaillé quelques jours plus tôt.

Place à la (longue) dégustation.

Les blancs.

Sancerre blanc 2019 (70% terres blanches/30% caillotes)
Et bim ! Une baffe pour commencer.
Equilibre parfait de gourmandise et de vivacité, belle matière, charme et finesse. C'est presque incrachable. Réussir à garder quelques bouteilles au-delà de l'été sera une prouesse.

C'est la 3ème cuvée "domaine" totalement aboutie depuis ce matin sur le millésime 2019 (avec celles des domaines Prieur et Delaporte)
Cela m'interpelle un peu et je demande à Julien Raimbault si 2019 est si qualitatif à Sancerre. Pour lui, il n' y a aucun doute: c'est exceptionnel. Il parle d'une très grande année et dit que les jus destinés aux autres cuvées sont merveilleux.

Sancerre blanc "Zeste" 2017
C'est le dernier millésime pour cette cuvée produite sur un sol de terres blanches avec une double exposition: nord et sud.
Aromatique de fleurs et d'agrumes posée sur une belle acidité structurante. Vin tendu et gourmand, avec une pointe exotique. Note saline. C'est un vin déjà très bon qui paraît taillé pour une belle garde.

Sancerre blanc "Les Chasseignes" 2017
Plus rond, moins de sensation acide que "Zeste". Terroir plus solaire de caillotes. Fruité mais également dynamique, avec une finale minérale évoquant presque des tannins. C'est très bon. Apte à une garde de quelques années tout en pouvant déjà se boire avec grand plaisir.
Très bien.

Sancerre blanc "Les Chasseignes" 2018
Me semble plus exotique que le 2017. Très parfumé, davantage de rondeur, de richesse, conservant quand même un truc qui fait wizz et qui maintient le rythme. C'est équilibré, avec encore cette minéralité finale, même si elle se sent moins, sans doute en raison d'une matière plus riche. Longue finale. Très bon.

Sancerre blanc "Montée de Saint Romble" 2018
Nouvelle cuvée.
RIP "Zeste" qui était issue de l'assemblage d'une double exposition nord/sud de terres blanches. L'exposition nord est isolée pour donner cette nouveauté qui représente 80% de l'ancienne "Zeste".

Schlang ! Amateur de tension, ce vin est pour toi. Sur 2018 en plus! Nous en parlons avec Julien Raimbault qui reconnaît volontiers que sur un millésime frais (si on en revoit...) il y aura sans doute de quoi se casser l'émail des dents.
C'est citronné, très vif, traçant mais pas seulement. Il y a un je-ne-sais-quoi qui donne de l'équilibre. On n'a pas que la chair de poule. Il y a aussi du fruit et du plaisir. J'aime beaucoup et ça semble taillé pour une garde multi décennale.
Peut néanmoins ne pas plaire à tout le monde.

Sancerre blanc "Cotelin" 2018
L'autre nouveauté. La partie sud de ce qui faisait les 20% restants de"Zeste" est isolée elle aussi.

C'est beaucoup plus rond, bien sûr, que St Romble. Salin, floral, assez riche mais délicat.
C'est bon et rétrospectivement ça permet de mieux comprendre "Zeste".

On goûte un peu du futur 2019 encore en élevage.

Les Chasseignes Trouble. Fruit généreux, minéralité, du gaz, citronné, très engageant même si on a un peu de mal à se projeter dans ce que cela deviendra.

La Montée de Saint Romble Presque limpide. En l'état, c'est du bonbon. l'impression de croquer dans le raisin. Paraît moins vif que 2018 mais Julien Raimbault nous dit que ça change tout le temps...

Les rouges

Sancerre rouge 2018
Nez explosif sur les fruits rouges. Bouche souple et gourmande, intense et fraîche. Pas de ressenti végétal. Le domaine essaie de toute façon de l'éviter au maximum. Très bon. Le plaisir est là, immédiat, mais ça peut tenir un moment.

Sancerre rouge "Camille" 2018
Beau nez profond, moins éclatant que pour la cuvée "domaine", mais très beau fruit, poivré.
La bouche est riche, vibrante, avec ce qu'il faut de fraîcheur, le fruit noircit, les tannins sont poudrés. Très belle longueur. Un Pinot superbe.

Sancerre rouge "Camille" 2017
Le nez est moins profond que celui du 2018, expressif de fruits rouges acidulés. La matière est moins riche, moins exubérante, dense tout de même, avec de la vivacité et un fruité plus serré, presque plus percutant dans un style un peu plus pointu, plus acide. Les légers tanins souples sont presque gourmands.
Une réussite qui a de l'avenir.

Très belle dégustation, excellent moment, riche et joyeux, beaucoup de beaux vins et rendez-vous est pris (au moins dans les têtes) pour l'an prochain tant ce qui s'annonce fait déjà saliver.
Merci beaucoup à Julien Raimbault pour la qualité de son accueil et sa gentillesse.

Marc, assez vieux débutant
#38
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Gibus, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, FloLevBen, Frisette, Gerard58, JulienG.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 646
  • Remerciements reçus 379

rudy.B a répondu au sujet : Domaine du Pré Semelé - Sancerre - Dégustation au domaine

De passage à Bourges hier, je me dis que la moitié de la route a été effectuée pour se rendre à Sancerre, donc tant qu’à faire, autant y aller pour passer au domaine!

Pas pris de notes, mais le Sancerre blanc est très fruité comparé au reste de la gamme. Pas ce que je recherche mais j’ai trouvé ça juste, pas too much comme on pourrait craindre. Zeste 17, j’en ai ouvert une il y a 15 jours, bue au débotté et pas très rafraîchie, le vin s’exprimait sur un boisé fin et élégant et non sur une tension tranchante et la fraîcheur. Là au domaine, la bouteille était ouverte du matin, plus de boisé, un vin fin et vif, superbe!

Pour Montée de St Romble 18, j’ai trouvé le vin très délicat, subtil. J’en ai pris en espérant que l'acidité deviendra plus tranchante d’ici quelques temps.

Pour Cotelin, je m’attendais à un vin rond, mais ça reste sur un registre tendu pour moi, mais avec un boisé qui ressortait un chouïa donnant une empreinte plus large en bouche que la Montée de St Romble.

Pour Chasseigne, on avait un vin plus marquant en bouche que les deux parcelles de feu Zeste, mais avec une amertume finale un peu prononcée à mon goût.

Le rosé est dans un style bonbon (voire Arlequin sur les bords). L’entrée de gamme en rouge 2018 explose de fruit, cerise mûre au deuxième nez. Bouche qui accroche encore un peu. Pour Camille 2018, un joli vin encore sur la retenue, mais qui offre beaucoup plus de finesse.

C’est acté, je crois que j’ai trouvé un domaine incontournable pour mes achats en blancs (et pourtant Dieu sait que j’ai bien souvent du mal avec le Sauvignon!).
#39
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, Gerard58, Kiravi, JulienG.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1538
  • Remerciements reçus 2038

Kiravi a répondu au sujet : CR: Domaine du Pré Semelé - Sancerre blanc 2017

CR: Domaine du Pré Semelé - Sancerre blanc 2017

De l'importance du bouchon...
Celui ci est moche: pincé, fendu, imbibé sur les 4/5.
Le vin est ample et propose une aromatique plutôt exotique de fruit de la passion et de litchi, un peu de miel venant couronner le tout. Ce ne serait pas si grave si la structure n'était aussi raplapla. On n'oublie surtout pas de remettre la bouteille au frais au cas où un étourdi voudrait être resservi.
Pas grand chose à voir avec la dégustation précédente...

Marc, assez vieux débutant
#40
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 32
  • Remerciements reçus 84

JulienG. a répondu au sujet : CR: Domaine du Pré Semelé - Sancerre Les Chasseignes 2017

CR: Domaine du Pré Semelé - Sancerre Les Chasseignes 2017

La robe est jaune claire, 

Le nez se fait d’abord discret, puis se porte sur de beaux arômes de silex et graviers humides, et laisse entrevoir de légères touches de fleurs blanches et une pointe citronée.
En bouche, l’attaque est franche et vive, soutenue par une belle tension et un équilibre apporté par une acidité maitrisée et non excessive.
Ca reste moins vif et percutant que la cuvée Zeste, mais cependant plus rond dans son ensemble. En fin de bouteille, le nez devient plus envoutant et se fait très Chablisien.
Un très beau vin, qui se boit très bien aujourd’hui, mais se bonifiera sans problèmes avec le temps.
Dans l'’ensemble des vins blancs du domaine méritent une aération préalable et peuvent faussement paraitre un peu fluets au premier abord. Dans l’ensemble, le rapport qualité-fraicheur-complexité est extra.


JulienG.
#41
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, Gerard58, Fredimen, Gaija

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6946
  • Remerciements reçus 4757

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Visite au domaine du Pré Semelé

CR: Visite au domaine du Pré Semelé



Cette année, la visite d’un nouveau domaine à l’occasion du WE œnophile à Bourges de mon fils et de ses copains a été consacrée au domaine du Pré Semelé des frères Raimbault. J’avais en effet lu de très bons CRs sur LPV et cela me titillait depuis quelque temps d’aller découvrir leurs vins.
Julien et Clément étant pris par la Foire aux Vins qui a lieu dans Sancerre même, c’est Valérie, l’épouse de Clément qui nous accueille et va faire face avec le sourire à la troupe dissipée de (presque) jeunes.

Le domaine possède 22 ha, dont 4 ha en rouge, et il est actuellement en conversion biologique. La vente est surtout tournée vers l’export, puis les restaurants et les cavistes, et enfin les particuliers.
Les locaux sont tout neufs (ils datent de deux ans) et spacieux. Ce qui nous aura tous frappés est la propreté impeccable de tous les lieux de vinification. Les contenants sont très variés et utilisés selon les différentes cuvées.



Cuves inox




Foudres





Demi-muids




Fûts et réserve de bouteilles



Toutes les bouteilles dégustées avaient été ouvertes la veille, sans conséquence négative pour les vins.

Sancerre blanc – Cuvée Domaine – 2019
C’est la cuvée phare du domaine avec 120 000 bouteilles produites. Elles sont issues de 14 ha à partir de vignes de 5 à 40 ans, réparties à 70 % de terres blanches (argilo-calcaire du kimméridgien) et 30 % de caillotes (calcaire du portlandien). Ce pourcentage élevé de terres blanches, un terroir qualitatif donnant des vins structurés au bon potentiel de vieillissement) est assez rare pour une cuvée Domaine. Mais c’est principalement ce qui se trouve autour de la maison familiale, où se situent les vignes ! Les vendanges sont réalisées à la machine et le vin est élevé en cuves inox et en foudres de 20 hl pendant 6 à 10 mois.

Le nez est puissant : des agrumes et des fruits blancs explosent puis une note anisée vient compléter agréablement ces senteurs flatteuses.
La bouche est bien structurée autour d’une matière lumineuse et bien fruitée, teintée de légères notes crayeuses. Elle se montre bien vive, lisible et persistante.
Bien ++
Un niveau assez incroyable pour une telle quantité de bouteilles !


Sancerre blanc – La Montée de Saint Romble – 2018
Comme Marc (Kiravi) l’a expliqué un peu plus haut, il s’agit d’un peu plus de 70 % de l’ancienne cuvée Zeste, correspondant à la partie exposée nord, sur un terroir de terres blanches. L’âge des vignes est de 50 ans et les vendanges sont réalisées à la main. L’élevage est réalisé pendant douze mois en demi-muids de 600 l et en foudres de 20 hl.

Le nez est nettement moins intense mais d’une grande finesse, sur un fruité plus « fruits jaunes » et avec moins d’agrumes, agrémenté d’un léger boisé qui apportera de la complexité.
La bouche est très ample mais c’est la tension minérale phénoménale qui l’emporte. Elle reste goûteuse, ce qui lui évite l’austérité (mais est-ce que ce sera aussi le cas sur un millésime moins solaire, voire frais ?), avant une finale très persistante et empreinte de salinité.
Très Bien + dès à présent et un merveilleux avenir devant lui


Sancerre blanc – Le Cotelin – 2018
C’est donc le complément de ce que l’on trouvait dans l’ancienne cuvée Zeste, correspondant à la partie exposée sud-est, sur un terroir de terres blanches. L’âge des vignes est de 50 ans et les vendanges sont réalisées à la main. L’élevage est réalisé pendant douze mois, uniquement en demi-muids de 600 l.

Le nez est plus intense que celui de La Montée de Saint Romble, sur une aromatique proche mais avec des fruits jaunes qui tirent sur les fruits exotiques.
La bouche se montre puissante et d’un superbe volume, d’une aromatique riche et sensuelle, mais également marquée par une acidité et une empreinte tellurique certaine. Je n’aurais jamais imaginé que c’était possible pour une telle exposition et un millésime aussi chaud : du beau travail !
Très Bien +(+) avec là encore une belle marge d’amélioration au vieillissement.


Sancerre blanc – Les Chasseignes – 2018
Sur cette parcelle d’1 ha de caillotes, les vignes de 30 à 50 ans sont exposées au sud et les vendanges sont réalisées à la main. Le vin est élevé en foudres de 20 hl pendant 12 mois.

Le nez se rapproche de celui de la cuvée Domaine, retrouvant l’aromatique classique d’agrumes et de fruits blancs, en moins explosif mais avec plus de complexité, notamment par de belles notes fumées.
La bouche affiche de la mâche et une belle carrure, avec beaucoup de tension, se clôturant sur une sensation caillouteuse dans la finale affinée.
Très Bien (+) et comme Marc je pense qu’il peut aussi bien se boire jeune qu’être attendu quelques années.


Sancerre blanc – Zeste – 2017
Il s’agit du dernier millésime de cette cuvée avant la séparation en deux cuvées selon l’exposition des vignes.
Le nez très expressif est marqué par une minéralité qui tend vers des arômes de pétrole, ce qui ne me gêne pas d’autant qu’un beau fruité alliant fruits blancs et jaunes est bien présent. En revanche une touche légèrement désagréable (fermentaire, acétone ?) vient un peu gâcher ce bel ensemble.
Avec la bouche on passe de l’autre côté du miroir : ampleur étonnante, densité incroyable, tension exacerbée, finale à la fois citronnée et saline. C’est pour moi la plus jolie bouche de la série.
Très Bien + mais j’aurais pu aller plus haut sans la petite fausse note du nez. En tout cas un vin qui devrait vieillir admirablement.


Sancerre rouge – Cuvée Domaine – 2018
Les vignes de 10 à 40 ans sont issues d’un terroir argilo-calcaire ferrugineux et les vendanges sont manuelles. L’élevage dure 12 mois, pour 70 % en fûts de 500 l et 228 l, et 30 % en cuve tronconique bois.

Le nez très ouvert propose un fruité pur et franc, sur la cerise noire qui tire sur le cassis.
Le fruité se retrouve parfaitement en bouche, prenant une teinte plus acidulée, notamment grâce à la vivacité étonnante pour le millésime. La matière souple sans manquer de chair est habillée de légers tanins plutôt fins.
Bien +(+) pour ce vin à boire ou à attendre.


Sancerre rouge – Camille – 2018
Les vignes sont plus âgées (45 ans) et sont issues d’un terroir argilo-calcaire, les vendanges étant toujours manuelles. L’élevage dure 12 mois, pour 70 % en fûts de 500 l et 30 % en fûts de 228 l, de différents âges (neufs, un vin, deux vins, …) par roulement.
Intense et d’une grande profondeur, le nez développe des fruits noirs bien mûrs et une note fumée.
La bouche est corsée et dotée d’une belle charpente. L’acidité n’est pas en reste : elle soutient et relance la matière savoureuse, assistée par des tanins serrés.
Très Bien (+) pour ce vin à la belle personnalité, à attendre bien entendu.


C’est donc une découverte (merci LPV !) confirmée par ma propre expérience. Décidément Sancerre regorge de nouveaux talents, en plus de ceux plus établis ; il va être difficile de faire des choix pour bien garnir la cave sans la déséquilibrer au profit de cette seule belle appellation, voire de la région qui l’entoure. Car ailleurs aussi il y a des trésors restant à des prix abordables et c’est bien heureux !

Jean-Loup
#42
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, PBAES, Super-Pingouin, Gibus, breizhmanu, Moriendi, LADIDE78, Vaudésir, DUROCHER, vivienladuche, f.aubin, Papé, Frisette, Med, jd-krasaki, Gerard58, rudy.B, KosTa74, faka, Martino, Kiravi, nishaton, JeanRX, Gaija

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4521
  • Remerciements reçus 1689

Vaudésir a répondu au sujet : Visite au domaine du Pré Semelé

Jean-Loup,
Mieux vaut un zeste ou 2 parcellaires?
Stéphane
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6946
  • Remerciements reçus 4757

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Visite au domaine du Pré Semelé

Difficile à dire, Stéphane, car le Zeste n'était pas du même millésime que les deux parcellaires.
De plus j'ai été gêné par une note désagréable au nez sur le Zeste... mais sa bouche était formidable.
En théorie l'assemblage (attention, pas à égalité, il y a beaucoup plus d'exposition nord que sud-est) permet de tempérer les excès des millésimes mais sur le chaud 2018 Le Cotelin présente une fraîcheur remarquable ! Il faudrait voir La Montée de Saint Romble en année froide...

Jean-Loup
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 132
  • Remerciements reçus 71

Ja a répondu au sujet : Domaine du Pré Semelé, Sancerre

Bonjour Jean Loup, merci pour ce retour de visite, pourriez vous nous donner des indications supplémentaires sur les tarifs pratiqués au domaine? Faut il prendre rendez-vous?

Merci ☺

In Sangiovese we trust
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6946
  • Remerciements reçus 4757

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Domaine du Pré Semelé, Sancerre

Il vaut toujours mieux prendre RDV même si en théorie le domaine est ouvert matin et après-midi en semaine.
En revanche le RDV est obligatoire pour le samedi.
Les prix (de mémoire et pour achat par six bouteilles) : cuvées domaine à 12,50 € et cuvées parcellaires à 19,50 €. C'est tout à fait correct.

Jean-Loup
#46
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ja

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4714
  • Remerciements reçus 181

dfried a répondu au sujet : Domaine du Pré Semelé, Sancerre

Bonjour,
Quelques infos sur la fiche de présentation du domaine en début de fil : lapassionduvin.com/l...
#47
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, Ja

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 132
  • Remerciements reçus 71

Ja a répondu au sujet : Domaine du Pré Semelé, Sancerre

Très bien, merci Jean Loup!

In Sangiovese we trust
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 254
  • Remerciements reçus 175

KosTa74 a répondu au sujet : Visite au domaine du Pré Semelé

Jean-Loup Guerrin écrit: CR: Visite au domaine du Pré Semelé




C’est donc une découverte (merci LPV !) confirmée par ma propre expérience. Décidément Sancerre regorge de nouveaux talents, en plus de ceux plus établis ; il va être difficile de faire des choix pour bien garnir la cave sans la déséquilibrer au profit de cette seule belle appellation, voire de la région qui l’entoure. Car ailleurs aussi il y a des trésors restant à des prix abordables et c’est bien heureux !

Jean-Loup


C'est sur que ce n'est pas facile avec tout ce choix ... Heureusement que l'on a pas de planches a billet chez nous ... J'aurais déja une maison secondaire en sologne ...
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 32
  • Remerciements reçus 84

JulienG. a répondu au sujet : CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre Zeste 2016.

CR: Domaine du Pré Semelé, Sancerre Zeste 2016.

Bouteille ouverte 30 minutes avant,
La robe est claire, limite translucide,
Le nez est une bombe ! on y revient facilement, on fait tourner le verre, ca exhale de superbes arômes de silex, de pomme et de citron, une petite touche de fleurs blanches, j’adore.
L’attaque est vive et tranchante, portée par une tension et une acidité très maitrisée, dans la lignée de ce que le vin dégage comme arômes, la trame citronnée étant le fil conducteur de celui ci.
Bien plus intéressant que lors de cet été (il faut dire bu pendant les grosses chaleurs, où ça se descendait tout seul).
Pas d’une grande complexité en bouche, mais superbe au nez et très bien équilibré.
Le type de vin que j’adore, vif, frais et ciselé. Je suis curieux de voir ce que ce vin donnera au vieillissement.
Le pré-semelé, un réel plaisir dans les différentes gammes, et sans se ruiner, je suis fan !

JulienG.
#50
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, Fredimen, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck