Nous avons 2304 invités et 38 inscrits en ligne

Les Vins de la Madone, Gilles Bonnefoy

  • Messages : 2563
  • Remerciements reçus 1284

Les Vins de la Madone, Gilles Bonnefoy a été créé par letournaisien

LES VINS DE LA MADONE


Les Vins de la Madone
Gilles Bonnefoy
1581 chemin de Jobert
42600 Champdieu
Tél. : +33 (0)4 77 97 07 33
Mail : contact@lesvinsdelamadone. fr



lesvinsdelamadone.fr

* Facebook Les Vins de la Madone - Gilles Bonnefoy
21 Nov 2013 16:12 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2563
  • Remerciements reçus 1284
CR: Gilles Bonnefoy - Vignoble de la Madone – IGP Urfé – Roussanne de Volcan 2012

Le caviste chez qui j’ai mes habitudes a rentré ce vin pour la première fois cet automne et me dit que ça fait un carton en restauration.

Vignes de 7 ans orientées au Sud sur l'ancien volcan de Purchons

Robe jaune clair.
Nez très parfumé, sur la pêche jaune, l’abricot avec des notes florales, le tout d’une grande pureté. La bouche est élancée avec un fond de rondeur, pleine de saveurs. Finale légèrement saline qui donne envie d’en boire des litres !

Très beau vin, j’ai adoré, ma femme aussi !

A servir vers 9-10°C.
A noter toutefois que le lendemain, le vin avait perdu un peu de son parfum.

Julien
21 Nov 2013 16:14 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5982
  • Remerciements reçus 1427

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Re: Domaine Gilles Bonnefoy (Forez-Urfé)

Hello Julien,

C'est vrai que Gilles Bonnefoy est un des moteurs de l'appellation et que ces vins sont bons, je connais plus les rouges.

Le blog d'Olif a parlé de ce domaine ainsi que de quelques autres dans le Forez/Roannais il y a peu.

JB
21 Nov 2013 18:21 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:Gilles Bonnefoy 2012 côtes du forez "la madone"

CR:Gilles Bonnefoy 2012 côtes du forez "la madone"

nez surprenant et changeant, on a d'abord des fruits rouges charmants, du schistes, puis du poivron vert, puis du vernis, du poivre noir, bref une étrangeté absolue !

la bouche est très marquée par le caractère minéral rendant le vin très strict et un peu serré en milieu de bouche, donnant l'impression d'un vin aux tanins coupants (impression presque métallique), ce vin a du peps et du chien (mauvais caractère pour le moment) il me plait pour ça mais il faut reconnaitre qu'on cherchera le plaisir ailleurs

bien-




frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
13 Déc 2013 23:23 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2563
  • Remerciements reçus 1284
CR: Gilles Bonnefoy - Vignoble de la Madone – IGP Urfé – Roussanne de Volcan 2012

Robe jaune clair.
Nez très parfumé, sur la pêche, un peu d'abricot avec des notes florales, le tout d’une grande pureté. La bouche est élancée avec un fond de rondeur, pleine de saveurs. Finale légèrement saline. C'est diablement bon, à faire goûter à celles et ceux qui ont du mal avec l'acidité sur les blancs.

Julien
29 Avr 2014 12:25 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2315
  • Remerciements reçus 1516
CR: Gilles Bonnefoy/La Madone - IGP Urfé blanc Roussanne de Madone 2014 : (5 mois cuves inox) Couleur or, nez très discret à l'ouverture, un peu plus ouvert le lendemain, sur la poire, l'abricot et quelques notes de pomme bien mûre. La bouche présente une belle texture assez grasse, de la matière, une bonne acidité sans trop d'amertume pour de la roussanne, une aromatique sur la poire, la pêche, l'abricot, un peu de fleurs et de miel dans le fond. Finale de longueur moyenne, sur l'abricot. Un bon vin qui mériterait peut-être d'être attendu pour que le fruité soit plus présent, il s'est mieux comporté sur un plat qu'à l'apéritif grâce à sa texture.
28 Avr 2016 17:54 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 829
  • Remerciements reçus 481
CR: Gilles Bonnefoy - Sauvignons gris et blanc de Madone - Vignes du Volcan 2015

Goûté ce vin proposé par mon caviste, au cours du we dernier.

Robe et nez sympathiques sur le moment, belle fraicheur, en revanche la bouche n'a pas été à mon goût sans parvenir à savoir si c'est en raison du terroir, du style ou du cépage (je pratique très peu souvent le Sauvignon). Le vin n'est pas désagréable ni ne présente de défaut mais j'ai trouvé l'aromatique trop simple et elle m'a assez peu marqué si bien qu'une semaine passée j'ai du mal à qualifier les choses.
Je retenterai ce domaine sur une cuvée en rouge, pour ne pas en rester là.
14 Sep 2016 22:46 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 849
CR: Gilles Bonnefoy - Sauvignons gris et blanc de Madone - Vignes du Volcan 2016

Bu ce soir une bouteille de Sauvignons gris et blanc de Madone - Vignes du Volcan 2016 de Gilles Bonnefoy :
Robe : paille/or clair.
Nez : nez de buis, puis d'agrumes (citron, pelures d'orange), de pierre à fusil
Bouche : bouche salivante, sapide, tendue par l'amertume, la sensation de pierre à fusil, vineux mais pas gras.
Conclusion : Assez Bien. Vin simple mais honnête, que l'on sent fidèle à son terroir (pas d'arôme végétal ni de fruits exotiques du sauvignon qui seraient trop marqués). Sans le connaître, je dirais qu'il peut s'améliorer sur 5 ans.
David Chapot.
04 Aoû 2017 22:00 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 849
Bu ce soir une bouteille de CR: Gamay's Mi Noir Mi Bouze - Gamay's sur Volcan 2016 de Gilles Bonnefoy
Robe : reflets violacés
Nez : réduit à l'ouverture, mais il s'ouvre à l'aération. Premier nez de fruits rouges, primeurs, presque de levures. Puis on remarque des notes plus fumées/pierreuses.
Bouche : attaque fraîche, bouche pierreuse/métallique, avec des tannins veloutés mais saillants. Le vin est tendu, pas ultrapuissant mais présent.
Conclusion : Bien++. Comme pour les Sauvignons du domaine, c'est un vin que l'on sent profondément honnête et marqué par son terroir (de par les notes pierreuses/métalliques qui rappellent la Côte-Brune en Côte-Rôtie). Sa puissance/densité ne sont pas exceptionnelles, mais le vin est cohérent. Et à 12€ prix caviste, on peut se permettre.
David Chapot
04 Aoû 2017 23:02 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 849
CR: Gilles Bonnefoy - Gamay's Mi Noir Mi Bouze - Gamay's sur Volcan 2016

Je me réponds à moi-même pour écrire un commentaire du lendemain :
Robe : reflets violacés, quelques bulles de CO2.
Nez : fruits rouges "crêmeux", mûre, avec une nuance de graphite, plus posé qu'hier.
Bouche : plus ouverte, veloutée, crêmeuse également mais la finale reste minérale/métallique. Bel équilibre entre le charnu du fruit et la finale plus sèche/droite, toujours dans une grande pureté.
Conclusion : Bien/Très bien. Le vin a progressé depuis la veille, il exprime désormais le fruit de son cépage et son terroir avec cette arrière note métallique. Vin à la pureté remarquable, très honnête.
David Chapot.
05 Aoû 2017 19:35 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 849
Ouvert ce soir un CR: Gamay sur volcan 2016 Mémoire de Madone Vieilles Vignes Côtes du Forez du domaine Gilles Bonnefoy :
Robe : cerise très foncée (burlat), dense.
Nez : nez de cerise, de burlat pas trop mur, légère note de graphite, de ronce, de fumée.
Bouche : attaque à la fois fraîche - légèrement acidulée - et veloutée, très homogène, posée, avec une certaine retenue (caractère minéral). Le vin est avenant mais raffiné, avec une finale soutenue par des tannins millimétriques.
Conclusion : Très bien. Vin rafraîchissant, très digeste, mais avec une complexité intéressante. Les tannins de la finale assurent d'une garde de 10 ans je dirais, mais il est actuellement assez ouvert pour être apprécié en tant que tel sur des arômes de fruit mais aussi de la terre volcanique qu'il revendique.
David Chapot.


Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
11 Mai 2018 20:41 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7441
  • Remerciements reçus 7112
CR: Gilles Bonnefoy - Vignoble de la Madone – IGP Urfé – Roussanne de Madonne – 2016


La robe est vieil or.
Le nez généreux est axé sur la pomme, dénotant une légère oxydation suffisamment légère pour ne pas déranger, d'autant qu'on y trouve également du miel, de la cire et une touche pâtissière.
L'attaque est ronde et assez séveuse, puis fraîcheur et tension prennent le dessus jusqu'à se transformer en acidité vibrante dans l'assez long final.
La saveur est malheureusement monolithique sur la pomme.
Bien +(+)

Merci Florian pour la découverte !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
04 Avr 2019 12:35 #12
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7441
  • Remerciements reçus 7112
CR: Domaine Les Vins de la Madone – Côtes du Forez – Mémoire de Madone – Gamay – 2018



Bouteille dégustée au très bon restaurant Lulu Rouget à Nantes

La robe est assez sombre, avec des reflets vraiment très violacés provenant de sa jeunesse mais aussi de son cépage.
Le nez exhale d’intenses petits fruits rouges, à peine teintés de notes florales et d’un subtil trait de vert rafraichissant.
Le vin s’avère servi trop chaud en bouche mais le défaut est rapidement corrigé par un traitement rapide « aux glaçons » en cuisine. Elle se montre gouleyante et fringante, d’une chair juteuse totalement dévouée au fruité, aux tanins inexistants, avec une finale honnête dotée d’une pointe d’acidité. C’est bon, agréable, mais cela manque de complexité dans l’absolu.
Bien +

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
23 Avr 2019 18:15 #13
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2563
  • Remerciements reçus 1649
CR: Domaine Les Vins de la Madone - Migmatite 2018-Gamay sur granit - Côtes du Forez

Beau vin insolent de jeunesse avec son noir intense aux reflets violacés.
Le nez est puissant et agréable: la fumée domine et s'associe aux petits fruits.
La bouche est charnue sans aucune aspérité avec une acidité agréable.
elle offre une belle corbeille de fruits noirs croquants et à parfaite maturité ; un discret tabac blond est également présent.

J'ai apprécié ce beau vin franc et pur; l'accord sur un thon rouge était très agréable.

Gilles
24 Mai 2019 12:13 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8094
  • Remerciements reçus 946

CR: Domaine Les Vins de la Madone - Migmatite 2018-Gamay sur granit - Côtes du Forez

Beau vin insolent de jeunesse avec son noir intense aux reflets violacés.
Le nez est puissant et agréable: la fumée domine et s'associe aux petits fruits.
La bouche est charnue sans aucune aspérité avec une acidité agréable.
elle offre une belle corbeille de fruits noirs croquants et à parfaite maturité ; un discret tabac blond est également présent.

J'ai apprécié ce beau vin franc et pur; l'accord sur un thon rouge était très agréable.

Gilles


A noter, ce vin a besoin de 24h pour bien se mettre en place. Il montrait beaucoup plus d'allant et de structure de la sorte.
24 Mai 2019 12:32 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 405
  • Remerciements reçus 68
Je viens de goûter le CR: « La Madone – Gamay sur volcan » 2018. C’est sans conteste un très beau vin, élégant, fruité, charnu et tout en rondeur, vraiment « sine peccato ».

Un autre producteur que j’aime bien en Côtes du Forez, c’est Verdier-Logel. Son « La volcanique » 2018 est, me semble-t-il, encore un cran au-dessus de La Madone : plus puissant, gras, concentré (plus alcoolisé aussi : 14,5°, s’il vous plait !), fruits rouges et noirs avec de la mâche et une longue finale un peu minérale (Comme pour la Madone, il gagne à être aéré). Un vin impressionnant et tout cela pour moins de 9 € ! Rapport qualité/prix imbattable !
J’ai l’impression que c’est un vin qui gagnerait à vieillir un peu mais à vrai dire, il est tellement plaisant en l'état qu'il est bien difficile de l’attendre !

Je constate que décidément, le Gamay se plaît bien sur sol volcanique et y donne des vins tout à fait remarquables !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
13 Jui 2019 19:57 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2091
  • Remerciements reçus 1530
CR:Domaine Gilles Bonnefoy (Forez-Urfé)Migmatique 2018 Gamay sur granit.
Par ce beau temps d'été en Bretagne voilà le vin qu'il fallait pour accompagner ce bon ragoût de porc.
La robe est violet foncé,presque noire.
Nez remarquablement agréable,très net,un très beau panier de fruits rouges et noirs comme le cassis,cerise,framboise,mûre.
La bouche n'est pas maigre,elle est élégante.C'est vif,tendu,c'est également fruité et j'aime l'acidité bien dosée.Un jus dynamique,très équilibré et moi pas super fan de Gamay d'habitude,je suis très agréablement surpris.
Un bon,très bon vin que je recroiserai facilement.
Une découverte offerte par un ami lpvien,merci pour cette découverte.
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, GILT, sebus, Frisette, Fredimen
11 Avr 2020 16:37 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2091
  • Remerciements reçus 1530
Et le soir le vin se montre plus volumineux donc en accord avec Hyllos sur ce point;par contre je note un léger déficit côté fruité,je l'ai préféré ce midi mais le vin reste très agréable quand même.
Bernard
12 Avr 2020 10:24 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84921
  • Remerciements reçus 11493
CR: Domaine Les Vins de la Madone, Côtes du Forez, Gamay sur Volcan, 2019



Robe violine bien brillante et très claire, on voit à travers.
Très joli nez pur et franc, sur des notes de petites fruits de bois, entre la mûre et la myrtille, avec un délicieux côté pierreux épicé très agréable.
Bouche un peu fluide et manquant de volume pour déclencher les superlatifs mais qui assume avec un talent certain son fruit et livre une bouteille pétrie de plaisir simple et de buvabilité.
Finale inexistante mais comme mon verre est déjà resservi car mon foie de veau crie "encore", j'en ai rien à foutre !
Un bien joli petit vin !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Paul B., mgtusi, sideway, Silène, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Frisette, ysildur, Tony77777
11 Sep 2020 07:43 #19
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 563
CR: Les Vins de la Madone - Gilles Bonnefoy - Les Sauvignons de la Madone 2019
IGP Urfe

80% sauvignon gris, 20% Sauvignon Blanc.

Robe très claire, très pure.
Nez sur l'abricot bien mur, légers agrumes.
Bouche fraîche, soutenue par une fine salinité. Les arômes d'abricot sont d'une rare intensité avec la quasi sensation de la texture du fruit en bouche. Au réchauffement les agrumes apparaissent.
Joli vin une nouvelle fois chez ce domaine après avoir essayé les jolis gamays du domaine.

Cordialement

Manu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, Frisette
21 Nov 2020 07:57 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3990
CR: Les Vins de la Madone - Côtes du Forez - Migmatite 2019

Robe grenat intense avec des reflets violets.
Le nez est un hymne au graphite. La mine de crayon qu'on aurait mouillée. Des fleurs (violette?), de la ronce (nettement) et une trame fruitée en arrière plan, un fruit assez noir -myrtille/cassis- discret pour l'heure.
A l'aveugle, je me serais levé pour beugler, sûr de moi: SYRAH !!!!!
Sauf que non. C'est du gamay pur jus.
La bouche m'aurait peut-être réorienté. Pas de perception d'épice, une acidité assez haut perchée, du fruit bien juteux, plus rouge qu'au nez. Le volume n'est pas très ample mais le jus dense et minéral. Le graphite se fait encore sentir, mâtiné de fruits et d'un fond végétal très présent, frais, dynamisant le tout avant la finale fruitée cerise qu'on attendait plus longue eu égard à la qualité de ce qui la précède.
Très belle découverte, c'est très bon, punchy à souhait, tout en étant doté d'une réelle profondeur.

Une fois de plus, l'association gamay/potof a fait des merveilles...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Eric B, mgtusi, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, LudwigMozart
16 Jan 2021 15:52 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19816
  • Remerciements reçus 3445
Et tu aurais mis une syrah sur un PAF, barbare ?

Michel
16 Jan 2021 17:51 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3990

Et tu aurais mis une syrah sur un PAF, barbare ?

::zinzin:: Pas fou non?

Marc, assez vieux débutant
16 Jan 2021 18:04 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3990
CR: Les Vins de la Madone - IGP Urfé - Roussanne de Madone 2019

La robe est or pâle avec des reflets gris vert.
Nez à peine évocateur de sésame grillé, floral (Madame dit "rose", je crois qu'elle a tort mais courageusement je ne dis rien et puis tout cela est tellement personnel...), fruits jaunes pêche/abricot, de plus en plus abricot au fil de l'air, de la noisette.
Non mais dites donc, si ça ne nous fait pas un beau nez complexe tout ça...Tout en délicatesse en plus. Rien ne domine, rien ne dépasse, tout est suggéré, évoqué, en pointillé. C'est très beau.
Mon grand dadais de 19 ans (qui a bien compris qu'il y a du bonheur dans le jaja) en train de narrer avec exaltation sa journée, passe son blase sublime (le même que le mien) au-dessus du verre, stoppe net son discours et dit "waouh". Joie du papa...

L'attaque est assez vive, la bouche ample offre un beau volume et un toucher soyeux. Il y a du gras mais rien ne s'étale, rien ne s'affaisse. Au contraire, le vin est tenu par l'acidité et le minéral. Sa gourmandise est cadrée. De nouveau on est dans la finesse. Il y a de tout mais ce tout se tient par la barbichette.
Du gras et de l'acide, de l'ample et du tenu, de l'aromatique et du délicat. Rien ne domine sauf l'équilibre. Tout est fin dans ce vin. Pourtant, selon le bon vieux principe de l'accumulation, à force d'ajouter des finesses variées, on finit par en prendre plein le bec et on en est heureux.
Comme pour le rouge raconté au-dessus, on est étonné que la finale, mue par une amertume aussi fine que le reste, s'arrête trop vite. Pas grave, ce qui précède suffit amplement à notre bonheur.
C'est très très bon.
Second coup de coeur consécutif pour ce domaine. Ça donne envie de goûter toutes les cuvées.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Bernard, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, julien1984, GILT, Papé, Laurent V.
05 Mar 2021 22:09 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3990
CR: Les Vins de la Madone - IGP Urfé - Sauvignons Gris et Blanc de Madone 2019
sauvignon gris 60%, sauvignon blanc 40%

Je continue ma promenade dans les cuvées du domaine.

Celle-ci présente une robe paille avec des reflets gris vert.
Nez plutôt floral/végétal assez typé sauvignon me semble-t-il mais sans excès (je ne suis pas à l'aveugle, c'est facile de faire le malin). Zeste d'agrume. Joli, fin, délicat.
On a envie d'en savoir davantage.
Attaque franche, vive, nerveuse à la limite du tranchant si la température est trop basse. Cette énergie acide n'empêche pas l'expression fruitée, mélange d'agrume et de fruit blanc ascendant pomme granny à partir du milieu de bouche jusque dans la finale. Trame très minérale. Vin vibrant qui emmène dans une assez longue farandole finale, toujours fruitée, acidulée, caillouteuse.

C'est encore très très bon ou en tout cas pile poil comme j'aime.
3 réussites sur 3 tentatives, ça commence à ressembler à un grand chelem. C'est comme ça tous les ans chez Gilles Bonnefoy ?

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, tomy63, Papé, DemiLune, Laurent V.
07 Mar 2021 19:29 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2315
  • Remerciements reçus 1516
Je viens de goûter le 2020 tout juste sorti, c'est encore un petit cran au-dessus ! Plus vif que 2019 et un peu moins variétal.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Kiravi
07 Mar 2021 20:45 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3990
CR: Les Vins de la Madone - Côtes du Forez - Gamay sur Volcan - 2020

Robe violine, claire.
Nez fruité, quelque part entre la mûre, la cerise noire, la myrtille. Grosse touche minérale. je pense au graphite mais avec moins d'intensité que dans la cuvée "migmatite" bue récemment.
En bouche, on a un volume moyen bâti sur une belle intensité sapide. C'est dynamique et très gourmand, le fruit plutôt noir est explosif, toujours soutenu par une minéralité nette, structurante et qui (je trouve) permet de sortir ce vin de la catégorie des breuvages pour la soif. Les tanins sont très fins. La finale, elle aussi marquée par le fruit et le graphite, est d'une longueur pas négligeable.

Encore une belle réussite avec une cuvée de ce domaine qui ne cesse de me séduire. C'est vraiment très bon.
Je crois que c'est mon premier 2020, tous vins confondus.
Si c'est un présage, il est très favorable.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Nilgiri, Jean-Bernard, mgtusi, Jean-Loup Guerrin, Papé, DemiLune, LudwigMozart
03 Avr 2021 13:43 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19046
  • Remerciements reçus 4299
Ce qui m'impressionne dans les 2020 de la Madone, mais aussi chez d'autres producteurs, c'est un haut niveau de maturité (sans tomber dans la surmaturité) couplé à des degrés alcooliques faibles (12.5 - 13 °). Apparemment, sur ce millésime, il n'y a pas le décalage entre maturité alcoolique et phénolique qui posait problème depuis plusieurs années. Si ça devait continuer comme cela dans la prochaine décennie, ça laisse de l'espoir dans l'avenir des vins français.

Eric
Mon blog
03 Avr 2021 13:53 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3990
Croisons les doigts. Enfin pas trop parce que ça a un côté peu pratique pour tenir le verre...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: winaddict33, mgtusi
03 Avr 2021 13:57 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 214
  • Remerciements reçus 502
CR: Les Vins de la Madone - Sauvignon Gris & Blanc de la Madone - Vignes sur Volcan 2020

Factuellement c'est très bon mais c'est peut-être un peu too much pour moi, même si du coup ça a un côté impressionnant.

Après un nez relativement retenu il y a - en bouche - "beaucoup de tout" : c'est mûr mais très dynamique et nerveux avec beaucoup de fruit avec des agrumes vifs et un peu de fruit exotique, mais également une très grosse minéralité, sur le fumé et un côté sels de bains, mais également une empreinte végétale marquée type fougère avec des amers qui deviennent un peu limite au réchauffement. Une douceur style pâtisserie au riz vient de temps à autre balancer tout cela.

Sensation de gros extrait sec, la présence en bouche est massive, presque une sensation tannique.

Gosse finale mais en puissance ...

Bref, c'est du costaud, peut-être trop pour moi, peut-être à attendre.

Très bien - / 15.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Papé, Kiravi
01 Juil 2021 17:02 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck