Nous avons 2034 invités et 46 inscrits en ligne

Domaine Delaporte, Chavignol

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 798

CR: Sancerre Cul de Beaujeu 2016 - Domaine Delaporte:

A l'ouverture le nez est fermé, la bouche est un peu stricte avec une sensation de petits tanins qui viennent titiller le bout de la langue. Finale diffuse mais assez large et longue en même temps sur la cerise fraîche/yaourt à la cerise.

Sauf que dans les minutes qui suivent, ça part en cacahuètes complet. Ce qui semblait être des tanins était en fait du gaz, la bouche devient creuse et l'aromatique vire sur un côté cidre.

ED. En espérant que ça se passe mieux pour ses petites soeurs
 

Deuxième bouteille ouverte le 25 pour accompagner une volaille pendant le repas en famille. Deuxième bouteille encore plus flinguée que la première, avec des notes de cidre/bière/vinaigre en bouche. C'est tout simplement infâme.

Déjà qu'en raison de son prix, je n'ai que peu de Pinot Noir en cave, mais si en plus ça se passe mal comme ça à chaque fois que j'en ouvre...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Jean-Loup Guerrin, Nicoco, Papé, LLDA, Gerard58, KosTa74, Kiravi
02 Jan 2024 14:48 #631

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9326
  • Remerciements reçus 17188

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Delaporte - Sancerre - Les Monts Damnés - 2018

CR: Domaine Delaporte - Sancerre - Les Monts Damnés - 2018 

 

Une bouteille que j'ai goûtée différemment de la précédente, et encore mieux.
Elle a été servie bien fraîche, quasiment sortie du frigo, ce qui peut expliquer la faible intensité du nez mais la belle tension de la bouche, ce que je recherchais.

La robe se présente sous une couleur paille, mais pas trop claire.
Moyennement ouvert; le nez distille des arômes de tisane (tilleul), de fruits blancs, et des notes pierreuses.
La bouche est à 180 °, contrastant étonnamment avec le nez : puissante, dotée d'extraits secs importants et d'une aromatique beaucoup plus expressive, mêlant fruits blancs et jaunes et un côté herbacé qui tend vers les herbes aromatiques. Une grand acidité la façonne, la maintient droite dans ses bottes et participe à la très belle persistance de la finale gourmande qui donne une sensation de légers SR.
Très Bien +(+)

C'était ma dernière car j'avais souhaité ne pas trop attendre en raison des CRs sur les blancs du domaine en 2018 et de mon propre ressenti sur cette cuvée. Mais au vu de cette bouteille, les heureux possesseurs pourront choisir de boire ou d'attendre encore un peu que la fougue du vin s'assagisse, à condition de surveiller la température de service.
Un filet de truite à l'unilatérale et tombée d'épinards confirme la tension du vin et fait ressortir un peu sa sucrosité (3,5 / 5).

Jean-Loup


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Nicoco, TristanBP, GAET, LLDA, Gerard58, KosTa74, Manas
05 Jan 2024 16:26 #632
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 798

Réponse de rudy.B sur le sujet CR: Domaine Delaporte, Sancerre Cul de Beaujeu 2016

rudy.B post= écrit: Deuxième bouteille ouverte le 25 pour accompagner une volaille pendant le repas en famille. Deuxième bouteille encore plus flinguée que la première, avec des notes de cidre/bière/vinaigre en bouche. C'est tout simplement infâme.

Déjà qu'en raison de son prix, je n'ai que peu de Pinot Noir en cave, mais si en plus ça se passe mal comme ça à chaque fois que j'en ouvre...

Je viens s’ouvrir ma troisième et dernière bouteille pour voir de quoi il en retournait.

Et ouf! Ça a enfin l’air de bien se présenter!

Pourtant, en ouvrant la bouteille, le bouchon est bien imbibé jusqu’au 2/3 à un endroit et l’odeur qui s’en dégage ne laisse pas forcément présager d’un vin superbe.

En prélevant un fond de verre, la robe translucide oscille entre le reflet finement rosé et le rouge sombre laissant pourtant passer la lumière. Bref, une belle robe de pinot. Le nez ne présente aucun défaut. On a de la cerise et une pointe vanillée, le tout étant fondu. Le côté pinotant est vraiment perceptible à l’attaque avec ce jus translucide qui provoque un impact mêlant finesse et force. Le vin pinote en bouche avant de finir sur une amertume en décalage avec la finesse. Comprendre ici une amertume relativement forte qui serait certainement passée inaperçue ou au pire en adéquation avec le reste du vin sur un vin plus musclé. La fin de bouche est légèrement asséchante de par ses petits tanins et la longueur s’exprime toute en finesse.

Soyons tout de même tolérant, la bouteille est encore toute fraîche sortie de cave. Possible que l’amertume s’efface au profit de plus d’arômes au réchauffement.

Si je voulais tenter une pointe de sarcasme, je dirais que pour une vingtaine d’euros/col et à raison de 3 bouteilles ouvertes pour une de bonne, on ne doit plus être très loin du RQP de certains villages bourguignons

edit: le ratio de 1/3 ne concerne que mon expérience perso sur ces 3 seules bouteilles et non l’entièreté de la production. Peut-être juste un coup de malchance me concernant, ou pas. On verra au gré des futurs CR sur cette cuvée.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, LLDA, Gerard58, Chili Palmer, KosTa74, Ilroulegalet
05 Jan 2024 18:46 #633

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9326
  • Remerciements reçus 17188

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Visite et dégustation des 2022 chez Matthieu Delaporte 

CR: Visite et dégustation des 2022 chez Matthieu Delaporte 

C’est toujours avec joie que je me rends dans ce beau domaine, cette fois-ci en compagnie de l’ami Bernard.

Tout d’abord, quelques informations et échanges en plus de la dégustation proprement dite.
Les différentes cuvées de 2022 ont toutes fait leur malo, de façon naturelle, ce qui est exceptionnel. Matthieu nous dit d’ailleurs que c’est le cas chez quasiment tous les domaines. Cette information est à rapprocher de celle que j’avais eu par François Cotat qui m’avait dit que son Chavignol rouge avait fait sa malo, ce qui est vraiment très rare. Mais je n’avais pas pensé à lui poser la question pour ses blancs, car je n’aurais pas imaginé que cela puisse arriver…
Du coup l’acidité est assez faible, vers 3,1 à 3,2 g/l, mais les vins ont suffisamment de tension pour être équilibrés.
En 2023 on retrouve de belles acidités, entre 4 et 4,5 g/l, notamment pour ceux qui, comme lui, ont vendangé assez tôt.
J’ai enchaîné sur la quantité de soufre, à la suite de la discussion avec Benoît Droin où j’étais la veille. Il a exactement la même pratique sur les blancs, en ajoutant 3 g/hl de soufre (un peu moins pour les rouges) au sortir de l’hiver et 2 à 3 g/hl à la mise, mais jamais avant la fermentation. Cela donne alors 20 à 25 mg/l de soufre libre dans le vin fini et 50 à 60 mg/l de soufre total.

Quand aux prix, après la forte augmentation de début 2022, ils n’ont pas bougé d’un iota depuis. C’est donc à signaler aussi ! Il faut également mettre en avant qu’après l’expérimentation de la nouvelle cuvée Côte d’Amigny sur le millésime 2020, vendue autour de 50 € en raison d’une faible quantité, et la non-production en 2021 en raison du gel, la quantité plus généreuse de 2022 a permis de baisser fortement le prix à 35 €.


On commence par la dégustation des blancs, avec une innovation : les quatre cuvées sont servies en même temps (dans quatre verres différents !), ce qui facilite les comparaisons. On peut ainsi constater ainsi un dégradé constant des robes, allant de la paille pour le Chavignol jusqu’à l’or pour la Côte d’Amigny.

Chavignol blanc – 2022
Il s’agit de la dernière mise (décembre 2023) et le vin est constitué de raisins issus à 100 % de vignes de caillotes, sans filtrage.
Beau nez entremêlant des arômes de fruits blancs et de craie.
Bouche ronde au caractère noble apporté par une tension caillouteuse et crayeuse.
Bien ++ / Très Bien

Silex blanc – 2022

Nez très intense, développant une aromatique d’un fruité mûr.
Bouche à l’inverse d’une trame très tendue, d’une rectitude habillée d’une chair fruitée.
Très Bien

Les Monts Damnés – 2022

Nez moins intense, proche de celui du Chavignol, avec ce mélange de fruits et de minéralité.
Bouche très ample et concentrée, grande tension minérale, finale saline du plus bel effet.
Très Bien +

La Côte d’Amigny – 2022

Elevage 50 % en fûts neufs, le reste des contenants se répartissant en wine globe, grès et argile.
Nez expressif et complexe, avec des herbes aromatiques et des fruits secs en plus du duo fruité – minéral.
Bouche hors normes, imposante et musclée, à l’aromatique exotique, fermeté tonique apporté par la minéralité du terroir.
Très Bien ++

Matthieu nous propose alors de comparer la dernière mise du Chavignol blanc à la mise de mars 2023, qui provient d’un assemblage avec un peu de silex et de terres blanches, et sur laquelle a été pratiquée une légère filtration.

Chavignol blanc – 2022 (mise de mars 2023)
Cette cuvée offre plus de volume en bouche (effet assemblage de terroirs mais aussi sérénité acquise en bouteille). Elle est également dotée d’un fruit plus présent <, autant au nez qu'en bouche, mais fait preuve de moins de caractère.
Deux styles différents ! Mais le même plaisir pour un palais éclectique tel que le mien.
Bien ++ / Très Bien


On passe aux rouges.

Chavignol rouge – 2022
Belle intensité au nez, cerise noire et accents fumés bien présents.
Bouche ample et droite à la fois, plus de corps que dans d’autres millésimes, fruité plutôt classieux.
Très Bien (+)

Silex rouge – 2022

Nez assez intense, touche de volatile qui disparaît vite, a profit d’un fruité éclatant.
Du corps et de la mâche en bouche pour une matière fruitée. A attendre pour plus de finesse et de délié.
Très Bien

Le Cul de Beaujeu – 2022
Bonne intensité au nez, dominé par la cerise, avec un soupçon fumé.
Bouche gourmande et agréable, associant grande finesse et rondeur, vivacité et allonge.
Très Bien (+)

Et nous avons droit à une cuvée plus ancienne en bonus.

Le Cul de Beaujeu – 2016
Matthieu nous rappelle qu’il avait ajouté beaucoup de CO2 à la mise, ce qui avait permis une bonne protection, mais une bouteille qu’il fallait aérer avant dégustation.
Robe assez sombre, avec encore des signes d’une relative jeunesse.
Nez très intense au fruité envahissant, d’un fruité plutôt noir.
Bouche contrastant un peu par sa droiture et sa vivacité, avec de légers amers.
Très Bien

Merci Matthieu pour ce très bel accueil et à bientôt !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, jean-luc javaux, denaire, peterka, chrisdu74, bulgalsa, GILT, Vaudésir, TristanBP, LucB, Blog, Frisette, GAET, LLDA, the_ej, Gerard58, rudy.B, Chili Palmer, KosTa74, Kiravi, Ilroulegalet
21 Jan 2024 10:50 #634

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 798

Réponse de rudy.B sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Bonjour Jean Loup,

pas de soucis particulier évoqué par Matthieu concernant les Culs de Beaujeu 2016?

Pour ma part, hormis coup de malchance, je ne m'explique toujours pas les 2 bouteilles parties en sucette sur cette cuvée. Et la 3ème s'était donc bien présentée à l'ouverture, mais avait perdu un peu de son éclat le lendemain. J'avais eu des bonnes expériences sur cette cuvée sur les 2014, 2015 et 2018, mais ça aura été donc plus compliqué sur mes 2016. C'est frustrant car tu parles de droiture en bouche et c'est une des caractéristiques que j'apprécie dans le PN, quand ils sont droits plus que larges. Bon tant pis, je m'en remettrai. Il me reste des 15, 18, 19 et 20 pour me consoler.

P.S.: pendant que j'y pense et avant que cette éventualité ne soit évoquée, mes conditions de stockage/conservation ne sont pas vraiment à mettre en cause je pense. J'utilise des caves frigo qui fonctionnent bien et j'ouvre des vins qui y sont depuis plus longtemps que feu mes bouteilles de Culs de Beaujeu 2016 et je n'ai pas eu de soucis particulier à relever.
21 Jan 2024 12:30 #635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9326
  • Remerciements reçus 17188

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Non, Rudy, seulement le CO2 trop important comme je l'ai signalé. 
Désolé pour toi...

Jean-Loup 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rudy.B
21 Jan 2024 19:42 #636

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Chili Palmer sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol

Deux bouteilles de Mont Damnés 2016 ouvertes et les deux étaient complètement flinguées...Je n'avais jamais eu de problèmes sur les millésimes précédents. Il ne me reste qu'une bouteille pour déjouer le "jamais deux sans trois". Et je vais rapidement me pencher sur les Cul de Beaujeu donc.
21 Jan 2024 22:41 #637

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9326
  • Remerciements reçus 17188

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Delaporte – Sancerre – Le Cul de Beaujeu – 2017

CR: Domaine Delaporte – Sancerre – Le Cul de Beaujeu – 2017

 

La robe est plutôt claire et tuilée sur le pourtour du disque.
Ouvert, le nez déroule une aromatique classique de pinot noir à maturité, avec encore du fruit (cerise, framboise, groseille) mais aussi une touche florale très avenante.
Toute en finesse, la bouche se pare d'une matière légèrement charnue, bien fruitée et mobilisée par une vivacité qui lui apporte de l'énergie. Les tanins inexistants accentuent la sensation de gouleyance, ce qui se confirme dans la finale effilée qui reste goûteuse.
Très Bien (+)

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, jean-luc javaux, peterka, bibi64, TristanBP, Papé, Blog, LLDA, Gerard58, rudy.B, KosTa74
25 Jan 2024 21:38 #638
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 1671

Réponse de LLDA sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol Silex rouge 2014

CR: Domaine Delaporte, Chavignol Silex rouge 2014

 

Robe claire rubis sans vraiment de traces d’évolution.
Nez acidulé sur les fruits rouges, une pointe de ronce.
La bouche est fraîche, assez longue principalement sur la ronce et accompagnée de fruits rouges, cerise, fraise.
Un joli pinot à l’équilibre septentrional jouissif devenu trop rare de nos jours.
Très bien +

Loïc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, Blog, Gerard58, rudy.B, KosTa74, Kiravi, Gaija
27 Jan 2024 20:19 #639
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 719
  • Remerciements reçus 2521

Réponse de Gaija sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol Silex rouge 2014

Merci Loïc, ça fait envie :)

Quel verre utilises-tu sur la photo stp ?

Brieuc
28 Jan 2024 11:08 #640

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 798

Réponse de rudy.B sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol Silex rouge 2014

Quelle patience! Ça se buvait tellement bien en jeunesse que j’avais tombé tout le stock en une année je crois.

Par contre un détail m’interpelle. Il me semble qu’à l’époque, c’était encore les étiquettes jaunes (la bascule s’était faite vers cette période effectivement) avec pour nom de cuvée « Maxime Silex » si mes souvenirs sont bons.
S’agirait-il du coup de bouteilles ressorties plus tard  par le domaine (et étiquetées pour l’occasion avec les nouvelles etiquettes)? Ou bien le changement d’étiquettes avait été opéré en plein milieu du millésime?
28 Jan 2024 12:21 #641

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 1671

Réponse de LLDA sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol Silex rouge 2014

Effectivement, pas mal de plaisir sur ce pinot frais.
C’est un Lehmann Lallemand n2 de 60 cl. C’est le verre que j’utilise le plus, très bien sur les pinots, les Champagnes, les blancs en général. Sur les rouges sudistes, je lui préfère le zalto Universal.

Loïc
28 Jan 2024 12:24 #642

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 1671

Réponse de LLDA sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol Silex rouge 2014

rudy.B post= écrit: Quelle patience! Ça se buvait tellement bien en jeunesse que j’avais tombé tout le stock en une année je crois.

Par contre un détail m’interpelle. Il me semble qu’à l’époque, c’était encore les étiquettes jaunes (la bascule s’était faite vers cette période effectivement) avec pour nom de cuvée « Maxime Silex » si mes souvenirs sont bons.
S’agirait-il du coup de bouteilles ressorties plus tard  par le domaine (et étiquetées pour l’occasion avec les nouvelles etiquettes)? Ou bien le changement d’étiquettes avait été opéré en plein milieu du millésime?

Je les avais achetés au domaine lors de leurs sorties en même temps que des blancs 2015. Je ne sais pas si ce décalage de millésime entre rouge et blanc est normal. Peut-être y a t il eu plusieurs mises.

Loïc
28 Jan 2024 12:29 #643

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2977
  • Remerciements reçus 9910

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Domaine Delaporte - Sancerre blanc - Silex 2019

CR: Domaine Delaporte - Sancerre blanc - Silex 2019

Nez qui sauvignonne davantage que dans mon souvenir, joli malgré tout: pamplemousse, végétal (buis?), fleurs blanches.
Bouche dynamique et fraîche quoique sans grande tension, toucher souple, jus sapide dans une matière moyenne. Le vin semble s'être affiné depuis 2/3 ans. Il me paraissait plus joufflu alors. La seconde moitié de bouche est resserrée par une sensation minérale affirmée accompagnée d'une amertume nullement gênante qui apporte au contraire une touche de complexité à l'ensemble.
Un retour d'agrume et une nette salinité allongent la finale.
C'est bon et à point aujourd'hui. Pas certain que la garde apporte grand chose.

PS (ou plutôt édit): j'ai oublié d'écrire que l'accord avec des petits fromages de chèvre bien affinés est remarquable. Ce n'est pas très surprenant mais ça méritait d'être souligné.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, TristanBP, Blog, leteckel, LLDA, Gerard58, KosTa74, Ilroulegalet
28 Jan 2024 19:53 #644

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646
CR: Domaine Delaporte - Sancerre Blanc - Les Monts Damnés, 2019

 

Nez plutôt expressif, et assez agréable, sur l'amande, quelque chose qui m'évoque la banane, et une touche exotique. 

Bouche plutôt ronde, mais qui reste fraîche et conservant une belle acidité & tension. On retrouve ces notes d'amande et cette touche exotique.
Belle finale également. 

Une bouteille sympa, que j'ai épaulée à la suite du  Chablis Picq  et qui a quand même souffert de la comparaison. 

Garde : à boire ou à garder
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Papé, leteckel, LLDA, KosTa74, Kiravi
30 Jan 2024 19:18 #645
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Chili Palmer sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol CR: Le Cul de Beaujeu 2015

CR: Le Cul de Beaujeu 2015

Robe qui montre des légers signes d'évolution avec quelques reflets tuilés. Nez un peu gâché par des notes animales qui viennent cacher les fruits rouges (fraise, cerise). La bouche, chaleureuse, renvoie des notes de cerises mures, de fraises des bois et de bois. Finale dans la meme veine qui se termine sur des notes chaleureuses. L'origine de ce pinot ne fait pas de doute mais j'en attendais un petit peu plus. Seulement deux verres prélevés sur cette quille, que je reverrai le lendemain.

EDIT: le lendemain le vin est un peu plus consensuel, je retrouve certaines de mes sensations sur des pinots du Nouveau Monde. Ca manque un peu de complexité. J'ai préféré ce vin dans sa jeunesse. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Papé, LLDA, Gerard58, KosTa74, Kiravi
18 Fév 2024 17:43 #646

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 693
  • Remerciements reçus 1522

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine Delaporte, Chavignol cul de beaujeu 2015

 Bu la même bouteille à savoir CR: cul de beaujeu 2015 du domaine delaporte sur un filet mignon de porc cuit a basse température avec juste quelques épices.

Ouvert directement à température de cave aux alentours de 15 degrés. 

Le ressenti est similaire au cr du dessus

Un nez de pinot évolué , menthol, cerise, sous bois ...

La bouche encore un peu accrocheuse est dans une ambiance fût de chêne moyennement longue sur les fruits légèrement compotes.
Un peu de chataigne,  de champignons,  avec un jus dense au début mais qui tombe sur la finale faisant manquer le vin de profondeur et de grosses gourmandise. 

A j+1 ça ne bouge pas. Cela reste bon mais j'en attendais un peu + ...

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA, Gerard58, Kiravi, Manas
18 Fév 2024 20:32 #647

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9326
  • Remerciements reçus 17188

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Matthieu Delaporte - Sancerre - Silex blanc - 2018

CR: Domaine  Matthieu Delaporte - Sancerre - Silex blanc - 2018

 

Robe paille soutenue.
Le nez développe avec intensité des arômes de fruits blancs bien mûrs, sur la poire avec une tendance exotique, mais pas d'agrumes. Une touche crayeuse vient apporter une certaine complexité.
L'attaque se révèle ronde et large, d'une rétro sensuelle. L'acidité fait son apparition dans le deuxième acte, pour notre plus grand bonheur. La finale de grande allonge associe fruité exotique et touches crayeuses et de mousseron, avec beaucoup de salivation.
Très Bien (+)

Avec du tacaud à l'aïoli et des poireaux, le vin gagne en expression et prend de la densité (4/ 5).

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, bibi64, Papé, GAET, leteckel, LLDA, Gerard58, KosTa74, Kiravi, Droop
31 Mar 2024 09:13 #648
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Chili Palmer sur le sujet CR: Domaine Delaporte, Sancerre Les Monts Damnés 2016

CR: Domaine Delaporte, Sancerre Les Monts Damnés 2016

Troisième et dernière bouteille après les deux premières flinguées. Celle-ci se présente a peine mieux je pense qu'elle a subie une oxydation prématurée. Je ne retrouve aucun marqueur du Sauvignon, quelques notes d'amande et de fleurs blanches au nez, en bouche je note un gros déséquilibre avec une acidité marquée et une finale peu agréable. Zéro plaisir. C'était un sans faute sur toutes les autres cuvées en rouge et blanc sur 2015 et 2016 et je strike out sur les cuvées haut de gamme. Les bouteilles ayant été conservées correctement et dans les meme conditions que leurs grandes soeurs c'est d'autant plus rageant. D'autres ont-ils eu une expérience similaire sur cette cuvée/millésime ?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, GAET, LLDA, Gerard58, KosTa74
06 Avr 2024 12:08 #649

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 798

Réponse de rudy.B sur le sujet Domaine Delaporte, Sancerre Les Monts Damnés 2016

J’en avais 3 aussi, toutes dégustées entre l’été 2022 et jusqu’à récemment. Pas d’oxydation a noter, mais à chaque fois une bouteille complètement différentes des la précédente. Une bien « large » et gourmande, une sèche comme un coup de trique et la dernière un peu entre les deux premières, peut-être étaient elles dans une phase d’évolution? En tout cas je crois me souvenir les avoir toutes appréciées
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GAET, LLDA, Gerard58, Chili Palmer, KosTa74
06 Avr 2024 15:32 #650

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646
CR: Domaine Delaporte - Sancerre - Silex (rouge), 2022

 

Une cuvée qui m’avait beaucoup déçu sur 2020, pourtant très beau millésime. J’avais écris ici que j’étais resté vraiment sur ma faim. Mais, comme j’aime bien le vigneron, que je bois pas souvent du Sancerre et qu’on en trouve aisément chez un caviste en ligne bien connu ici, je me suis laissé tenter pour goûter à nouveau sur 2022.

Epaulée 1h avant dégustation, puis bue sur 3 jours, sans la moindre évolution. 

Un nez moyennement expressif, qui me paraît brouillon, parfois fuyant, difficile à chercher, et typé vin nature. On est très manifestement sur la finesse, l’aromatique est sur la cerise, avec un côté minéral avancé : les sols argilo-calcaires, selon la fiche technique, expliquent sans doute cette impression. Madame détecte également des notes de poivre blanc.

On retrouve, dans une bouche moyennement corpulente, cette sensation minérale, avec une acidité un peu trop haute à mon goût, et un manque de gourmandise.

Un vin qui a clivé à table, la Taulière en redemande, moi je me ressers à reculons…
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, LLDA, KosTa74
13 Avr 2024 11:36 #651
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9326
  • Remerciements reçus 17188

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre - Silex (rouge), 2022

avec un côté minéral avancé : les sols argilo-calcaires, selon la fiche technique, expliquent sans doute cette impression

Tu veux dire sol de silex, Stan ?
Sinon, à quelle fiche technique fais-tu référence ?

Jean-Loup
13 Avr 2024 13:24 #652

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646
Jean-Loup,

Mon passage au domaine remontant à 2020, je n'ai plus en tête les caractéristiques de chaque cuvées. Alors je m'en remets au site des passionnés du vin, chez qui j'ai acheté le vin. Sur le site , il est précisé, à propos de la cuvée : 

Terroir : Vieilles vignes de 40 ans d'âge, plantées sur un terroir 100% argilo-calcaire (Marnes Kimméridgiennes et terres blanches), elles sont cultivées de façon traditionnelle et raisonnées afin de respecter au maximum l'environnement.
13 Avr 2024 18:22 #653

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9326
  • Remerciements reçus 17188

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre - Silex (rouge), 2022

Eh bien ils ont confondu avec la cuvée Cul de Beaujeu qui est bien d'un terroir de terres blanches (marnes kimméridgiennes).
Mais cette cuvée Silex est d'un terroir de silex, comme son nom l'indique. 
Il est vrai que c'est rare pour un rouge

Jean-Loup 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GAET
13 Avr 2024 21:40 #654

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1644
  • Remerciements reçus 3619

Réponse de Gerard58 sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre - Silex (rouge), 2022

Juste remarque et précision judicieuse de Jean-Loup!

Gérard
20 Avr 2024 15:04 #655

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 693
  • Remerciements reçus 1522

Réponse de KosTa74 sur le sujet Domaine Delaporte - Sancerre - millesime 2022

Passé aujourd'hui justement.  Les blancs sont friands, 

belle cuvée de CR: silex 2022 (ma préférence) très ouvert au nez comme en bouche avec une belle densité, de la fraîcheur et du croquant ! CR: La côte d amigny 2022, en retrait pour l'instant mais on sent une plénitude et une matière compacte qui n'attend que du  vieillissement... c'est un vrai jus de roche très cristallin et très axé sur la finesse sans une once de gras.

Les rouges sont toujours aussi gourmand avec des cuvees très cerises croquantes et au jus dense.


L'équilibre est toujours là et les prix n'ont toujours pas bougé sauf une chute à 35 euros , la côte d Amigny.
beau volume pour 2022 sans perdre en caractère,  2023 devrait être du même accabit.  On sert les fesses pour 2024 ...
 
 
 

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, GAET, LLDA, Kiravi, SG75
20 Avr 2024 15:39 #656
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5567
  • Remerciements reçus 8929

Réponse de starbuck sur le sujet Domaine Delaporte, Sancerre Les Monts Damnés 2016

CR: Domaine Delaporte, Sancerre Les Monts Damnés 2016

Troisième et dernière bouteille après les deux premières flinguées. Celle-ci se présente a peine mieux je pense qu'elle a subie une oxydation prématurée. Je ne retrouve aucun marqueur du Sauvignon, quelques notes d'amande et de fleurs blanches au nez, en bouche je note un gros déséquilibre avec une acidité marquée et une finale peu agréable. Zéro plaisir. C'était un sans faute sur toutes les autres cuvées en rouge et blanc sur 2015 et 2016 et je strike out sur les cuvées haut de gamme. Les bouteilles ayant été conservées correctement et dans les meme conditions que leurs grandes soeurs c'est d'autant plus rageant. D'autres ont-ils eu une expérience similaire sur cette cuvée/millésime ?

Le moteur de recherche est ton ami.
Sur la page précédente je commentais ma seconde bouteille de cette cuvée et ma seconde déception.
www.lapassionduvin.c...

Sylvain
20 Avr 2024 15:50 #657

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6441
  • Remerciements reçus 6465
CR: Domaine Delaporte Sancerre Silex 2022

Stéphane: Robe rubis, mur sur des fruits rouges frais aussi, bouche plus consistante que la précédente mais une trame identique avec un trait de végétale en finale, bon c'est supérieur quand même, un pinot millésime frais ?

Martin: Le nez présente une réduction légère qui s’estompe assez vite, la bouche est stricte mais plus classique sur la cerise (déficit de matière). 

CR: Domaine Delaporte Sancerre Silex 2018

Stéphane: Robe rubis, au nez cela semble mur, en bouche malheureusement du perlant, cela donne de la fraicheur mais déséquilibre le vin pour moi, j'avais eu plus de mal avec le 2016, ce 2018 semble parti pour finir pareil.

Martin : Nez classique sur les fruits rouges bien mûrs, la bouche est elle aussi plus mûre, il y a un léger perlant qui vient apporter une contrepoint sur cette matière un peu costaude. 

CR: Domaine Delaporte Sancerre Le Cul de Beaujeu 2015

Stéphane: Robe rubis évoluée, nez plus agréable, on y ressent de la maturité et une petite évolution, épices fines, bouche pas d'une grosse matière mais bien posée, un joli vin bien équilibré , à boire il me semble et très agréable en ce moment, gros différentiel avec 2018.

Martin: Nez tout aussi mûr mais plus fin, la bouche est marqué par un élevage bien intégré, elle présente une belle matière et une jolie longueur. 

Bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
06 Mai 2024 15:21 #658

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6441
  • Remerciements reçus 6465
CR: Domaine Delaporte Sancerre La Cote d'Amigny 2020

Stéphane: Robe claire, nez présentant de la maturité mais un semblant d’élevage, au début c'est gras puis dissocié avec une acidité en opposition, marqué élevage puis buis, assez variétal, je ne le trouve pas en place du tout.

Martin: Léger terpen au nez, l’élevage semble encore marquer le vin, la bouche est changeante, ça ne manque pas fond mais l’équilibre n’y est pas encore: à revoir.

CR: Domaine Delaporte Sancerre Les Monts Damnés 2016

Stéphane: Robe claire, nez assez murs , de la matière mais marqué par des amers variétaux et finale vive plus, j'ai du mal à comprendre cette cuvée mais moins dissociée que la précédente.

Martin: Nez sur le paic citron, la bouche est traçante mais dans un registre un peu monocorde et manquant d’expressivité. 

Bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA
06 Mai 2024 15:25 #659

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 719
  • Remerciements reçus 2521
CR: Domaine Delaporte, Sancerre rouge "Le Cul de Beaujeu" 2018

Mon premier Delaporte, bouteille achetée en ligne il y a maintenant bien trois ans je crois.

Très bon mais on pourrait dire pas très Sancerre. Ou en tout cas ça en remonte à certains qui n'ont pas mis le logiciel à jour et pensent encore que les pinots de Loire sont nécessairement un peu fluets et acides. Le style de la cuvée et le millésime chaud donnent au contraire un vin large d'épaules qui est une bombe de fruit sur toutes les déclinaisons de la cerise, du nez large et légèrement confituré jusqu'à la bouche concentrée et à nouveau extrêmement fruitée mais dépourvue de tanins, avec une certaine richesse d'alcool, et enfin la finale d'une longueur fruitée assez dingue. J'ai ouvert la bouteille chez moi pour en gouter un fond, puis l'ai amenée chez mon ami qui habite à un quart d'heure à pied : sur le pas de sa porte, j'avais toujours bien le gout en gouche.

On pourrait évoquer un beau Châteauneuf à forte dominante de grenache. Impressionne mais ne fait pas dans la dentelle.

Il performe bien à table d'autant qu'il suit un Pinot Noir 2021 de chez François Schmitt qui, s'il est très bien dans l'absolu, lui a vraiment servi de faire-valoir en soulignant sa maturité et son opulence de fruit dont 2021 est bien souvent dépourvue.

Très bien + / 16.5/20 voire un peu plus

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, LLDA, Gerard58, KosTa74, Kiravi
20 Mai 2024 10:27 #660

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck