Nous avons 2843 invités et 46 inscrits en ligne

Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape

  • Messages : 559
  • Remerciements reçus 4
Extrait du post Soirée Châteauneuf-du-Pape entre amis , replacé dans le fil du producteur :

CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2003
Grenache 80%, Syrah 5%, Mourvèdre 10%, Counoise 2%, Cinsault 3%.

Robe grenat avec de légers reflets tuilés.
Nez droit et profond, sur la cerise noire mûre, la prune, les arômes lardés et épicés, le cuir et quelques notes florales et café. C'est complexe est c'est un régal d'y replonger le nez.
La bouche est d'une superbe rondeur sur un très beau fruit mûr, les tanins parfaitement fondus mais soutenus s'étirent dans une longue finale épicée et fraîche. Très bel équilibre alcool-fruits-épices.
Un superbe vin qui a encore une belle vie devant lui par rapport aux 2 premiers vins dégustés.
17/20 et rapport Q/P +++ (14 € départ cave en 2005).

Julien
21 Nov 2011 09:30 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 559
  • Remerciements reçus 4
Vu le plaisir apporté par cette bouteille lors de la dégustation C9P relatée ci-dessus, nous en avons ouvert une à nouveau lors d'un repas de famille sur un lapin aux pruneaux et à la bière.

CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2003
Le vin fût fidèle à la description ci-dessus, un poil trop puissant pour le pauvre lapin.

Par contre, grosse surprise le lendemain sur le 1/3 de bouteille restant qui a eu le temps de s'aérer. Le nez s'est "truffé" comme jamais je ne l'avais senti aussi fort. Truffe et cuir se manifestaient très nettement, voire même trop.
En bouche, même ressenti de truffe très présente mais contrairement au nez, la bouche restait équilibrée avec les autres arômes.

Sachant ça, la dernière bouteille qu'il me reste sera réservée pour un plat "truffé" et la bouteille sera carafée quelques heures.

Julien
07 Déc 2011 11:55 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9337
  • Remerciements reçus 17207
CR: Châteauneuf-du-Pape Rouge, Domaine Raymond Usseglio, La Part des Anges, 2009

Bue lors d'une dégustation de vins du Rhône méridional.

Robe pas très sombre mais assez jeune.
Nez très intense au fruité éclatant (petits fruits rouges de type fraise et framboise, puis noirs --> cassis), avec du chocolat très présent.
En bouche c'est gourmand, sur la finesse, avec un toucher très soyeux. Certes il y a peu de concentration mais c'est superbe !
C'est alors que je m'aperçois qu'il comprend 70 % de mourvèdre ! Incroyable !
Je me pose des questions sur son vieillissement quoiqu'il devrait partir vite sur des notes florales de vieille rose, en tout cas c'est séduisant en l'état : 17 / 20.

Jean-Loup
09 Déc 2011 08:49 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21916
  • Remerciements reçus 6145
CR: Raymond Usseglio Châteauneuf-du-Pape Blanc 2008

Bouteille entamée hier pour accompagner un saumon de fontaine et finie ce soir à l'apéritif.

Le nez est peu expressif et la bouche révèle un vin plutôt passablement dilué.

Je ne suis pas certain que ce soit un problème du à la jeunesse du vin...

Michel
26 Jan 2012 21:22 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9337
  • Remerciements reçus 17207
CR: Raymond Usseglio et Fils Châteauneuf-du-Pape blanc 2006

Je ne me retrouve pas du tout dans le CR de mgtusi ci-dessus (millésime 2008) ni même tout à fait dans celui de Eric L. de janvier 2011 (millésime 2005) mais c'était la cuvée spéciale 100 % roussanne.
Il s'agit d'après le site du domaine d'un 30 % grenache blanc, 30 % roussanne, 20 % clairette et 20 % bourboulenc.

En tout cas j'ai retrouvé, par rapport à mes expériences précédentes, ce nez puissant très hydrocarbure sur un fond de fleurs blanches. A l'aveugle, je serais parti sur un Riesling, mais la bouche m'aurait ramené dans le droit chemin : elle est très charpentée, grasse, avec encore de la minéralité, mais aussi des fruits secs, du miel ... C'est très long et très bon et cela se marie parfaitement avec des ballotins de saumon, chèvre, pistaches et avocat ! 17 / 20.

Jean-Loup
25 Mar 2012 12:42 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 224
  • Remerciements reçus 0
Dégusté le CR: 2009 blanc sur un salon, très beau châteauneuf blanc, bcp moins lourd que la plupart de ceux que j'ai dégusté de cette appellationh (et pourtant le millésime se prête à la richesse), avec des arômes floraux, fruités et de miel, dans un équilibre remarquable. Globalement chaque année, je trouve les blancs de ce domaine remarquables.
25 Mar 2012 16:34 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9337
  • Remerciements reçus 17207

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Raymond Usseglio et Fils Châteauneuf-du-Pape blanc

Bressan écivait : Dégusté le 2009 blanc avec des arômes floraux, fruités et de miel, dans un équilibre remarquable. Globalement chaque année, je trouve les blancs de ce domaine remarquables.

Pas de notes minérales, voire hydrocarbure, même sur d'autres millésimes ?
Ce serait typique du 2006 (voir ci-dessus) ? Moi cela ne me gêne pas, au contraire ...

Jean-Loup
25 Mar 2012 19:26 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 224
  • Remerciements reçus 0
Disons que je les déguste tous les ans au même salon, donc en vin jeune. Pas trop d'hydrocarbure à ce stade, souvent un peu de minéral, mais ce n'est pas une caractéristique qui ressort en 2009. Au vieillissement je ne sais pas, car je n'achète pas (pas très fan de l'appellation en blanc). Simplement, je trouve que ses blancs sont particulièrement beaux pour l'appellation (en rouge pas mal, mais moins exceptionnels, bien que la cuvée impériale soit régulière à un bon niveau. Part des anges trop boisée pour moi).
25 Mar 2012 22:18 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 268
  • Remerciements reçus 22
Bonjour,

En lisant sur un autre topic le fait qu'il faut oser se lancer :

CR: Châteauneuf-du-Pape - Domaine Raymond Usseglio Cuvée impériale 2010

Quel vin !

Une buvabilité étonnante. C'est déjà trés trés plaisant et la matière laisse augurer d'une belle garde. Je dirais 5 à 10 ans, voire plus.
Un vrai coup de coeur que je trouve meilleur que la cuvée Chaupin 2010 de La Janasse bu il y a un mois.

Yann
15 Oct 2012 10:43 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1172
  • Remerciements reçus 56
CR: Chateauneuf du Pape 1995

CR issu de la dégustation lpv Breizh, 19/01/2013

E-mane : Un nez très complexe avec cette note de menthol qui me rend fou, des notes de sous-bois ; en cherchant on peut y retrouver l'arôme qu'on souhaite ; la bouche est élancée, acidulée, très distinguée, je ne peux lui reprocher peut-être qu'un léger creux momentané en bouche, à mon goût ; cela reste une très belle bouteille ;
Très bien+

Docadn : Nez évolué, terreux, pour une attaque acidulée, un poil métallique, aérienne, sur "la vieille fraise oubliée dans une soupe de vin". **(*)

Durocher : Belle surprise avec un beau nez évolué, très élégant, beau volume, acidité bien respectée, pas de lourdeur. Très bien.

Phil72 : Robe âgé, tirant sur l'orange, mais nette.
Nez un peu terreux puis me viennent des notes de fraise.
La bouche est vive, élégante avec des saveurs présentes, une belle matière et de la longueur. ****16

breizhmanu : L'ancetre de la degustation avec une robe marquée mais un gustatif très honnete

Emmanuel
23 Jan 2013 11:11 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9337
  • Remerciements reçus 17207

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Châteauneuf-du-Pape Raymond Usseglio 2005

CR: Châteauneuf-du-Pape Raymond Usseglio 2005

Bouteille bue lors d'une dégustation relatée ICI et carafée un peu moins d’une heure.

Jean-Loup

La robe sombre a perdu ses reflets de jeunesse et n’a pas encore gagné ceux d’évolution.
Le nez explose de fruits, noirs et rouges, c’est à la fois charmeur et voluptueux. On est à la limite du nez de VDN.
La bouche est à l’avenant, l’attaque ample, le milieu de bouche riche, le tout enrobé d’une fraîcheur bienvenue. Un tout petit manque qui l’empêche d’être classé dans les grands vins : il est un peu monolithique. Mais un convive me dit que dans 10 ans. En tout cas ce beau fruit, très présent après 8 ans de bouteille a dirigé tout le monde vers le grenache. Bien joué, il y en a 80 %.
Bel accord avec un pâté de campagne à l’espagnole maison, très goûteux.
A boire maintenant pour les amoureux du fruit, dans 10 ans pour les amoureux d’arômes plus tertiaires.
Très bien +

Julien

La robe est sombre et dense.
Le nez se présente d'emblée expressif sur la confiture de mûre, le cassis, l'orange sanguine qui apporte de la fraîcheur, le jus de viande la fraise et les épices. C'est magnifique !
La bouche présente une jolie matière bien construite avec des tanins fins, juteux en milieu de bouche mais un peu rèches en finale avec une amertume qui me dérange un peu. Eglament un pointe chaleureuse en fin de bouche. Dommage car le nez est remarquable.
05 Nov 2013 19:31 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9337
  • Remerciements reçus 17207
Trois bouteilles goûtées hier soir lors d'une dégustation organisée par ma caviste préférée.

CR: Côtes du Rhône Les Claux 2012
Nez ouvert sur les fruits blancs, la vanille et la cire.
Bouche simple et agréable.
Bien

CR: Châteauneuf-du-Pape Pure Roussanne 2010
Nez intense, avec des épices (clou de girofle) et encore des arômes d'élevage (grillé).
Bouche grasse, où le bois bloque un peu l'aromatique mais la grosse matière fait présager un bel avenir.
Bien +(+) à ce stade.

CR: Châteauneuf-du-Pape La Part des Anges 2011
70 % de mourvèdre, 20 % de grenache, 10 % de syrah.
Robe très sombre. Nez puissant sur les fruits noirs, des notes vanillées et épicées.
Bouche dense et concentrée, de belle étoffe, à l'élevage présent mais réussi, bien balancée par la fraîcheur apportée par le mourvèdre.
Bien ++ maintenant mais devrait faire un très beau Châteauneuf dans 5 ans.

Je précise que j'ai un gros rhume et que mes notes constituent donc un minimum ...

Jean-Loup
18 Déc 2013 21:30 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30
CR: Raymond Usseglio et Fils cuvée impériale 2007

Ouvert ce midi cette bouteille a fait forte impression.
La couleur est rubis encore d'une belle jeunesse.
Le nez est fin sur les fruits rouge et les épices, pas très explosif mais bien définit.
La bouche est d'un velouté à se damner, aucune agressivité, le milieu de bouche est remarquable avec un joli fruit.La finale est longue épicées avec une finesse de tanins parfaites.
Le plus beau châteauneuf bu à ce jour pour ma part, finesse, concentration, pureté, aucune trace d'alcool malgré les 15° affichés, vraiment un coup de coeur pour cette bouteille.

Superbe

jmw
09 Mar 2014 19:23 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 255
  • Remerciements reçus 0

Réponse de THIBO milesi sur le sujet Côtes du Rhône blanc les CLAUX 2013 Raymond Usseglio

CR: Côtes du Rhône les CLAUX 2013 sur la pêche les fruits et un petit vanille vraiment très bon rapport qualité prix à goûter .

THIBO
22 Avr 2014 19:18 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8418
  • Remerciements reçus 1832
CR:domaine Raymond Usséglio 2005 chateauneuf-du-pape "cuvée impériale"

rien qu'au nez je sens que l'aromatique de ce vin ne me convient pas du tout : caramel, olive noire, nez surpuissant sans aucune finesse...

la bouche est à l'avenant : surpuissante, chaude qui plus est, très vite déséquilibrée, avec une matière surconcentrée d'une épaisseur à faire peur à de l'huile de vidange, c'est beaucoup trop pour moi en l'état, à la limite du buvable (voire du mangeable d'ailleurs...)

bonne longueur, mais ceux qui en ont devront attendre 10/15 ans en croisant tout ce qu'ils peuvent...

BOF

30 Avr 2014 20:53 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 1
CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2009

Ouvert sur un gigot de chevreuil basse température, purée pommes de terre et panais.

A l'ouverture le nez est tout fermé donc carafe et un demi verre servi.

Après une heure et demie, c'est ouvert. J'attends que passe la longueur interminable sur les amers de la Mikkeler de Noël bue juste avant (Hoppy Christmas).

Donc le nez est bien plus expressif, fruit rouge noyau et épices soulignent une robe vermillon limpide et brillante.
En bouche, les tannins accrochent encore un peu sans être désagréables. C'est charnu, large très fraise et cerise à l'eau de vie mais aussi bien équilibré.
Belle longueur un poil chaleureuse encore (14,5 quand même)..

***(*)

Vivement la table !

Cependant, pour mes autres 2009, je vais attendre. Je n'ai d'ailleurs carafé que la moitié et regoûterai le reste ce soir et demain.

Bon dimanche

Alexandre
04 Jan 2015 12:31 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Don Chemist sur le sujet Re: Raymond Usseglio Chateauneuf du Pape 2009

Top après aération, parfait sur le chevreuil...

J'attends les autres pour voir s'il truffe comme dėcrit plus haut.

Alexandre
04 Jan 2015 13:47 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 585
CR: Domaine Usseglio et fils, Chateauneuf-du-Pape Cuvée Impériale 2001

Nez très ouvert sur les agrumes, la fraise, une touche de garrigue : beau, expressif, complexe. La bouche est au niveau, les herbes aromatiques laissant vite la place aux fruits rouges et noirs. Une très belle matière, bien équilibrée, aucune trace de lourdeur ou alcooleuse, longue finale. Très beau vin, sur cette bouteille à boire.

Très bien + en l’état,

nsa37.casimages.com/...

Cordialement,

Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
25 Sep 2015 11:17 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 2463
CR: Domaine Raymond Usseglio et fils - Châteauneuf-du-Pape blanc 2013 - Cuvée les Amandiers
Robe jaune vert.
Nez sur alcool, l'amande amère et les notes citronnées.
Bouche pommadée où l'alcool est ressentie. Dilution en milieu de bouche et finale courte.
Cela manque clairement de caractère et de définition.
Pour moi ce vin (cuvée élaborée pour la FAV) n'est pas au niveau d'un Châteauneuf-du-Pape blanc.

David
LPV Vaucluse
24 Jan 2016 20:27 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3515
  • Remerciements reçus 6861
CR: Raymond Usseglio, Châteauneuf-du-Pape Pure roussane 2015


Jolie robe pâle. Au nez, miel d'acacia, lila, citron, fruits blancs, vanille, léger beurré, belle complexité. En bouche, fraicheur, tension, du gras, astringence légère, sur une aromatique plutôt beurré grillé sans excès. Finale d'une très jolie longueur, à la fois minérale et aromatique. Très bien, probablement meilleur avec un peu plus de repos en bouteille.

Fichier attaché :

JD | Lutèce
18 Jan 2017 11:12 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 115
Bonjour,
Ouverte ce jour CR: Domaine Usseglio et fils, Chateauneuf-du-Pape Cuvée Impériale 2001 . Dégustée 15 min après être servie au verre. Ce vin à la couleur évoluée et contours tuilés s ouvre rapidement sur des senteurs de confiture de fraise, poivre blanc et herbes de la garrigue. En bouche, il y a de la matière, le touché de bouche est élégant. Le vin est parfaitement équilibré, dominante de fraise compotée, un peu d encaustique, peu d alcool ressenti. Très belle longueur en bouche très élégante et salivante.
Très joli vin à maturité parfaite à mon gout. Un magnifique Châteauneuf du pape comme j'aimerais en déguster plus souvent.

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
01 Oct 2017 12:39 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 280
CR: Raymond Usseglio & Fils - Châteauneuf-du-Pape Raymond - 2008

Nez charmeur sur les fruits noirs, les épices (poivre, muscade) et surtout la fraise

La bouche est ample, voluptueuse, c'est une vraie caresse pour le palais, les tanins sont polis même si on les perçoit légèrement en finale. C'est sapide à souhait avec une aromatique très portée sur la fraise. Le tout garde une belle fraicheur avec une rétro épicée des plus agréables.

Belle surprise pour cette bouteille qui se montre déjà très avenante et qui pourra encore évoluer sur une bonne dizaine d'années.

Mathieu
18 Déc 2018 11:28 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21916
  • Remerciements reçus 6145
CR: Raymond Usseglio & Fils Chateauneuf du Pape 2016

Vin bu sur un PAF boeuf porc ce week-end. Certainement un des meilleurs chateauneuf jeunes qu'il m'a été donné l'occasion de boire. Beaucoup de fruits frais (prune), de la fraîcheur, de la gourmandise. Effet millésime ?

En tout cas, la bouteille n'a pas fait long feu !

Michel
06 Jan 2019 21:24 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 422
  • Remerciements reçus 757

Réponse de Val59 sur le sujet CR: La Parcelle Usseglio 2016

CR: La Parcelle Usseglio 2016

Cuvée entrée de gamme que je ne connaissais pas.
Vin assez puissant à l’ouverture, avec une certaine gourmandise et du fruit. L’aération lui fait du bien.. C'est sympa, à attendre un peu, mais je prefere les CDR du mont olivet (notamment VV).
23 Jan 2019 18:51 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6441
  • Remerciements reçus 6465

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Raymond Usseglio & Fils - Châteauneuf-du-Pape 2013

CR: Raymond Usseglio & Fils - Châteauneuf-du-Pape 2013

Il fait froid, un osso bucco, que boire, un vin du sud, pas grand chose chez moi, un jeune Châteauneuf pourquoi pas.

Servie à T° ext, vers les 12 °, robe sans évolution, nez bien ouvert, cerises mur, fond chocolaté, la bouche montre une bonne structure , il y a une bonne matière,de la fraicheur tant que la T° ne dépasse pas le degré d'alcool c'est très bon sur ce plat avec toujours sur ces notes de cerises chocolaté, ça boucane bien, c'est digeste et bien fait.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius
30 Oct 2019 18:04 #55
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 312
  • Remerciements reçus 421

Réponse de Jeiss sur le sujet Raymond Usseglio et Fils - Dégustation SVI

Domaine qui me faisais de l'oeil depuis un petit moment, et que j'ai eu la surprise de voir au SVI de Lille.

CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2018 "Tradition"

Nez sympa d'une bonne intensité sur la pêche et le miel. Attaque grasse, à la limite de la lourdeur au départ, mais qui s'équilibre par la suite et finit même sur quelques notes de menthe fraîche. bonne longueur et bon C9P blanc. Très bien -

CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2018 "Pure roussanne"

Nez exubérant et très avenant, sur des notes d'amande, de miel, de beurre, de fruits jaunes. La bouche est puissante, grasse, on sent bien que le cépage apporte la matière des assemblages de C9P blanc. L'équilibre se fait sur le fil du rasoir du fait de l'alcool et du gras, too much pour certains, mais le vin est de superbe constitution, très aromatique, d'une excellente longueur. Un vin blanc du sud radieux, qui ne renie pas ses origines.
Excellent !

CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2018 "Pure clairette"

Nez puissant mais beaucoup plus fin et élégant que la roussanne. De belles notes florales (fleurs blanches), encore un côté miellé, la noix de coco, de l'eucalyptus, la pêche... La bouche n'est pas en reste et exprime de manière magnifique tout le potentiel des blancs de l'appellation. L'attaque est moins grasse que la roussanne, avec une acidité suffisante pour équilibre le vin. La longueur est impressionnante et le volume continu, les arômes sont explosifs, d'une grande finesse.
Un vin d'une rare évidence, complexe, racé. Magnifique !
Entre Exceptionnel et Grand vin !

CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2017 "Tradition"

Nez ouvert, très fruité sur des notes habituelles de Grenache (cerise / eau de vie, fraise, réglisse), avec un côté un peu plus "mat" (cuir). Bouche d'une grande douceur, avec seulement quelques légers tannins qui viennent en fin de bouche. Bonne longueur, pas d'alcool gênant. Le vin est puissant certes, mais joue sur le plaisir immédiat.
Très bien +

CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2017 "Cuvée Impériale"

Nez plus profond, sur les mêmes notes de Grenache mais avec un côté plus épicé (poivre / clou de girofle), et quelques notes d'encre. La bouche est d'un volume conséquent, plus tannique et un peu plus fermée que le Tradition. La longueur est cependant plus importante, avec un peu de garde le vin devrait prendre toute son ampleur et être excellent.
Très bien + en l'état, potentiellement excellent voire plus !

CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils, Châteauneuf-du-Pape, 2017 "La Part des Anges"

Nez sur un duo fruit rouge - épices très intéressant, mais un voile boisé limite la pureté des arômes. En bouche, les tannins sont marqués mais ronds et sans aucune accroche, la longueur est très bonne mais le vin reste sous ce voile boisé qui l'empêche d'être réellement plaisant. A revoir dans quelques années pour que les tannins soient moins présents et en espérant que le boisé disparaisse.

Bien


Domaine hautement recommandable, aussi bien pour ses blancs accessibles dès aujourd'hui et aux rouges dont la garde ne devrait pas faire peur bien au contraire.
A noter que le millésime 2017, au regard de ce que j'ai goûté, s'annonce excellent, dans un style peut-être moins frais que 2016 mais tout aussi recommandable.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, jd-krasaki, DaGau, Kiravi, Garfield
17 Nov 2019 21:45 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2958
  • Remerciements reçus 1362
CR: Domaine Raymond Usseglio et Fils - Châteauneuf du Pape Rouge 1998


Bouteille offerte par un client satisfait !

Je dois dire que j'attendais un vin fatigué et en fin de vie, plantage complet !

La robe commence à s'éclaircir et le dépôt est très conséquent.
Le nez est très complexe, malgré une ouverture 30 minutes avant dégustation. Belles notes d'évolution, feuilles séchées, fleurs fanées, encens, fruits des bois séchés, tabac, ronce, touches minérales ferreuses et sanguines, jus de viande.
La bouche est sphérique, les tannins bien dessinés, mais sans aspérité, avec cette aromatique suivant celle du nez, épices douces, leger poivre, tabac, cuir leger, petits fruit des bois.
Longueur honorable.
Très bien avec un plat de saucisses lentilles (Maison of course).

Très joli dans un style évolué mais pas à bout de course du tout.

Antoine. Passionné tout court
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72, Kiravi, Garfield
20 Jan 2020 15:45 #57
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3515
  • Remerciements reçus 6861
CR: Domaine Raymond Usseglio & Fils, Côtes du Rhône Les Claux 2018 blanc

Robe pale.
Le nez est sur le citron confit, la pêche, la verveine.
L’attaque est croquante, la bouche est équilibrée et fraiche
Finale élégante sur de très fins amers
Très bon !

Bu ici.

JD | Lutèce
12 Fév 2020 09:01 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3515
  • Remerciements reçus 6861
CR: Raymond Usseglio, Châteauneuf-du-Pape Pure roussanne 2015

Robe pâle
Nez frais, intense et expressif de verveine et d'angélique, citron confit, mirabelle fraiche, abricot sec.
En bouche il y a une bonne matière très présente , enlevée, texturée, tendue par une fine amertume. L'aromatique est complétée par un côté vanillé. On ressent un peu l'élevage avec une amertume qui se fait plus prégnante mais toujours dans les clous, finement grillée, qui pose le décors pour la finale.
Très bon. J'aime décidément bien leur style de blanc, et je n'ai encore jamais goûté les rouges !

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
06 Avr 2020 21:34 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1153
  • Remerciements reçus 6017

Réponse de Garfield sur le sujet Raymond Usseglio, Vin de France, La Création 2017

CR: Raymond Usseglio, Vin de France, La Création 2017
Un nom et une étiquette un brin pompeux, je me suis laissé convaincre par des notes très élevées des critiques anglo-saxons (96 Parker, 92 Dunnuck) pour tenter l'expérience (à 19 euros) de cette cuvée 100% Grenache, mélangeant des raisins de rive droite (sols sableux, exposition levant, vignes de 65 ans) et rive gauche (galets roulés sur socle argileux, vignes de 70 ans) élevé en amphores. Tout un programme...

La robe est superbe, rouge sombre, le nez est très appétissant sur les fruits noirs (mûre, cerise), le poivre, les épices, un peu le cuir aussi. La bouche est un peu tannique lorsque le vin est bu seul, mais avec des côtes de porc marinées (mais j'ai vérifié, ce cochon s'appelait bien Pascal donc c'est bon pour ce dimanche sacré) c'est un vrai régal et la bouteille descend drôlement vite. L'absence d'élevage bois contribue certainement à rendre abordable cette cuvée en jeunesse qui a mon sens a quand même de la réserve vu les tanins mais dont j'ai particulièrement apprécié le nez et le toucher de bouche.

Juste une précision, quand je dis que ça se descend tout seul, ce n'est pas comme certains vins sur le fruit (beaujo, bourgognes simples) dits "glouglou" ou c'est l'absence de tanin qui induit cette facilité à l'ingurgiter rapidement, on a bien affaire à un vin structuré, même un peu charpenté, mais c'est bien l'accord avec le plat qui harmonise tout ça. J'ai continué la bouteille ce soir pour un apéro "zoom", j'ai eu le même ressenti que sur mon premier verre avant le repas du midi.

Bref, j'ai pris du plaisir avec ce vin dont le prix me semble plus que correct vu ce qu'il y a dans la bouteille, de la a mettre 96/100 comme Parker je ne pense pas ! Après, avec mon palais de fillette bourguignon, j'ai toujours un peu de mal avec les cuvées plus sudistes donc je sous-note peut être un peu. Bien +

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, leteckel, ysildur, Vesale, Chaccz
12 Avr 2020 23:19 #60
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck