Nous avons 1936 invités et 55 inscrits en ligne

Scholium Project The Sylphs Guman Vineyard 2016

  • Blog
  • Portrait de Blog Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 8773

Scholium Project Californie a été créé par Blog

Scholium Project Californie

Laurent
05 Sep 2021 21:49 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Blog
  • Portrait de Blog Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 8773
CR: Scholium Project - Bechtold Ranch Vineyard 1 MN 2016

100% Cinsault.
Fiche technique :  1 MN

Robe rubis, un peu trouble.
Nez expressif, sur les petits fruits rouges, l’orange sanguine avec un fond floral et végétal intense.

Un perlant très léger, une structure acide affirmée, c’est un vin tout en longueur et verticalité qui se développe sur les petits fruits rouge. Une expression particulière, un peu extrême et pas forcément consensuelle du Cinsault, loin du vin de fruit un peu rond qu’on rencontre souvent. J’ai aimé, l’aromatique un peu décalée mais fraîche, le fond buvable et digeste. Sans surprise madame Blog n’a pas vraiment apprécié, relevant l’acidité saillante.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Benoit Hardy, Papé, Chili Palmer, Chaccz
05 Sep 2021 22:10 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Blog
  • Portrait de Blog Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 8773
CR: Scholium Project - Dick Vanderkous Solitude Vineyard - Pergamos 2016

Complentation de merlot et Sangiovese,  fiche technique

Une couleur intense, brillante, le vin fait très jeune.
Le nez est explosif sur les fruits noirs, le cassis, un fond d'élevage léger autour de la vanille et surtout à l'aération d'épices douces très chouettes.

Ce vin est une brute en culottes courtes, c'est large, puissant sur le fruit, enveloppant, les tanins sont discrets mais présent et donnent de la charpente au vin, la finale est épicée, on est à la limite de l'expérience extrême. C'est néanmoins très équilibré et sans fausse note de trop d'élevage ou d'extraction. Ça manque de délicatesse à mon goût mais je ne suis pas forcément le bon public pour ce type de vin. Bien qu'encore très jeune je l'ai trouvé très bon, ça doit pouvoir vieillir pas mal d'années et s'affiner, mais il est déjà très bien comme ça.

Avec un rumsteak de Black Angus l'accord est au top.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Med
30 Sep 2021 08:57 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Blog
  • Portrait de Blog Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 8773
CR: Scholium Project - VLV Reserve Bokisch Ranches 2016

Ce que dit la théorie : vin vif, frais …
Ce que j’ai eu en réalité :

Robe dorée, brillante.
Nez sur les fruits jaunes et surtout le miel, le miel, le miel, à mon goût c’est botrytisé …

Servi trop chaud, ça m’a rappelé une crème catalane… Servi plus frais, c’est très buvable, un demi verre à la fois … je ne sais que penser, ce n’est pas mauvais pour peu que ça ne soit pas servi trop chaud, mais définitivement pas mon style de vin, je pense que la bouteille va rester deux ou trois semaines dans le frigo …

 

Laurent
01 Nov 2021 20:30 #4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Blog
  • Portrait de Blog Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 8773
CR: Scholium Project - Farina Vineyard - The prince in his cave 2017

100 % Sauvignon blanc en macération pelliculaire, ce qui explique la robe d'un doré profond, presque cuivrée.
Au nez impossible pour moi de reconnaitre un Sauvignon, aucun des marqueurs variétaux du cépage, même pas d'agrumes, on est plutôt sur des arômes murs autours des la poire, la pèche.

Un vin totalement sec contrairement à ce que laissait supposer le nez, c'est large, aromatique, il y a du volume, une sensation presque tanique. C'est vraiment surprenant et je trouve ça très réussi, même si on ne peut pas qualifier ça de très digeste, on n'en boirait pas des sceaux ...
J'ai l'impression que la macération pelliculaire donne une identité aromatique forte et immédiate, au détriment toutefois de la complexité qui n'apparait pas pour le moment. Je me demande ce que ça peut donner au vieillissement.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tomy63
11 Nov 2021 11:05 #5
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Blog
  • Portrait de Blog Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 8773

Réponse de Blog sur le sujet Scholium Project The Sylphs Guman Vineyard 2016

CR: Scholium Project The Sylphs Guman Vineyard 2016

100 % Chardonnay, deux ans d’élevage en barriques, non ouillé.

Robe claire, brillante.
De manière assez étrange, le caractère oxydatif du vin n’apparaît pas du tout à l’ouverture, l’aromatique se présente sur un fruit sur mûr, limite botrytis, assez gonflant à mon goût. La bouche manque de vivacité, c’est trop rond à mon goût et surtout sans caractère.

Bouteille oubliée quatre jours au frigo, et là c’est l’effet wahoo. Des notes oxydative de noix fraîches, d’écorce d’agrumes apparaissent, ça n’a plus rien à voir, toujours riche mais le vin se présente archi tendu, c’est tout aussi clivant mais ça me plait beaucoup plus.

je n’arrive pas à comprendre cette transformation, mais au final j’ai apprécié.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Oyaji-sama
21 Nov 2021 12:57 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Blog
  • Portrait de Blog Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 8773

CR: Scholium Project - Bechtold Ranch Vineyard 1 MN 2016

100% Cinsault.
Fiche technique :  1 MN

Robe rubis, un peu trouble.
Nez expressif, sur les petits fruits rouges, l’orange sanguine avec un fond floral et végétal intense.

Un perlant très léger, une structure acide affirmée, c’est un vin tout en longueur et verticalité qui se développe sur les petits fruits rouge. Une expression particulière, un peu extrême et pas forcément consensuelle du Cinsault, loin du vin de fruit un peu rond qu’on rencontre souvent. J’ai aimé, l’aromatique un peu décalée mais fraîche, le fond buvable et digeste. Sans surprise madame Blog n’a pas vraiment apprécié, relevant l’acidité saillante.
 

Suite de la semaine, que dis-je quinzaine américaine.
Deux ans après la première bouteille celle-ci présente un profil similaire, plus de perlant en revanche, toujours une acidité affirmée, probablement une aromatique plus fondue. Une bouteille sympathique mais pas sûr qu’elle profite de deux ans de plus de garde supplémentaires.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé
09 Jui 2023 20:30 #7
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Blog
  • Portrait de Blog Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3009
  • Remerciements reçus 8773

CR: Scholium Project - Dick Vanderkous Solitude Vineyard - Pergamos 2016

Complentation de merlot et Sangiovese,  fiche technique

Une couleur intense, brillante, le vin fait très jeune.
Le nez est explosif sur les fruits noirs, le cassis, un fond d'élevage léger autour de la vanille et surtout à l'aération d'épices douces très chouettes.

Ce vin est une brute en culottes courtes, c'est large, puissant sur le fruit, enveloppant, les tanins sont discrets mais présent et donnent de la charpente au vin, la finale est épicée, on est à la limite de l'expérience extrême. C'est néanmoins très équilibré et sans fausse note de trop d'élevage ou d'extraction. Ça manque de délicatesse à mon goût mais je ne suis pas forcément le bon public pour ce type de vin. Bien qu'encore très jeune je l'ai trouvé très bon, ça doit pouvoir vieillir pas mal d'années et s'affiner, mais il est déjà très bien comme ça.

Avec un rumsteak de Black Angus l'accord est au top.
 

Nouvelle bouteille ouverte cette semaine et je retrouve un vin qui a bien évolué. Le nez est porté par une volatile légère, moins massif que dans mes souvenirs, les fruits noirs se font plus discrets, je note des arômes de prunes et toujours un fond d’épices douces.
La bouche reste enveloppante mais moins puissante que sur la bouteille précédente, les tanins ont acquis un caractère velouté, la finale est toujours persistante et épicée, Un très bon vin qui a évolué plus vite qu’anticipé, je ne pense pas qu’il gagne grand chose à être attendu plus longtemps. Ça tombe bien je n’en ai plus en cave …

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tomy63, Papé, Ilroulegalet
25 Fév 2024 10:45 #8
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck