Nous avons 2456 invités et 64 inscrits en ligne

Roka Winery, Slovenia

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2657

Roka Winery, Slovenia a été créé par Jérôme Pérez

ROKA WINERY



Roka Winery
Lačaves 33a
2276 Kog
Slovenia
Tél. : +386 (0)87 659 4920

roka-winery.business...

Horaires d'ouverture :
Tous les jours de 10h à 18h.





CR: Roka Winery - Sipon 2016

terroir de Kog, terroir plus lourd avec des agglomérats rocheux.



Nez subtil mélangeant des notes boisées avec celles plus classiques du furmint, fruit blanc. Un vin large, construit avec une très fine alliance des amers et de l'acidité sur un équilibre très haut. Vraiment un vin admirable et possédant beaucoup de caractère.

les notes boisées ne viennent que de la fermentation sous bois car le vin est élevé en cuve. Étonnant de voir l'impact d'une cuve de fermentation en bois sur le profil du vin.


Jérôme Pérez
07 Nov 2017 19:11 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2657

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Roka Modra Frankinja 2017

CR: Roka Modra Frankinja 2017

très jolie robe pourpre violine chatoyante.
Nez surprenant sur la groseille et la groseille à maquereau rouge (souvenir, souvenir !), quelques traces d'élevage boisé, mais très discrètes.
En bouche, c'est très croquant avec une matière assez enveloppante qui ne peut tout de même pas englober les tanins encore un peu marqués et des notes boisées tanniques associées. Finale fraîche de bonne longueur.
Un vin qui possède un beau jus mais qui doit attendre encore un peu que tout se fonde.
La question de l'élevage reste posée sur ce cépage qui pour moi est l'archétype du vin qui doit être gourmand, gorgé de fruit, un peu comme un gamay.

Jérôme Pérez
30 Oct 2018 19:00 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2657

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Roka Modra Frankinja 2017

CR: Roka Modra Frankinja 2017

un peu moins d'un an après, nouvelle approche de ce vin. Les griefs que j'avais pu retenir sur l'an passé ne sont plus d'actualité pour moi. Le bois est totalement digéré par ce beau fruit du Modra Frankinja. Il apporte complexité et élégance. Du reste, je ne sus pas certain de l'avoir décelé si je n'en avais pas parlé. Ce fut un sujet de conversation avec les deux géniteurs de ce vin : M et Mme Cabot, deux irlandais installé sur le terroir de Kog. Je pense qu'ils avaient lu mes commentaires passés ...
C'est un très joli vin aujourd'hui au charme ravageur, croquant de fruit avec des tanins très serrés et mûrs en finale sur des saveurs de cassis.
Bon à très bon vin.

Jérôme Pérez
06 Aoû 2019 13:53 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2657

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Roka

de ce producteur nous avons également dégusté des vins en cours d'élevage :
un sipon 2018 que je qualifierais davantage de furmint car il est d'une interprétation plus droite que les vins habituellement produits à Jeruzalem par ce cépage. Un vin sérieux, ample, d'une grande trace minérale, doté d'une salinité remarquable sur la finale.
J'ai personnellement adoré leur Laski 2018 : un vin joyeux, au fruité jaune de mirabelle intense, doté d'une fraîcheur jouissive et d'une longueur qui pourrait surprendre bien des détracteurs de ce cépage (et ils sont nombreux! )

à noter : pas de vins de ce producteur à vendre en Slovénie ; M et Mme Cabot sont installés à Kog, très beau terroir, près de Jeruzalem, mais sont également importateurs de vins Irlandais et y commercialisent leur vin comme ceux de quelques uns de leurs voisins, au milieu d'étiquettes prestigieuses de toute l'Europe.

Un couple de passionnés, fous de leur terroir.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: YOC
06 Aoû 2019 13:59 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84869
  • Remerciements reçus 11430

Réponse de oliv sur le sujet CR: Roka, Furmint, 2018

A la découverte des vins slovènes

CR: Roka, Furmint, 2018



Bernard
Le nez est assez absent au départ, à l’aération ça s’ouvre sur des notes finement anisé, c’est plaisant même si une fine pointe d’alcool ressort.
La bouche à un beau gras, l’attaque est nette et agréable, des notes florales sont là. Légère amertume en finale rendant le vin assez ferme en final, carré. Le bois est plutôt bien intégré.
Assez bien

Oliv
Robe jaune dorée.
Nez sur un boisé bien fait, avec un léger grillé fumé et une sensation de droiture.
Bouche bien équilibrée, sur une trame acide bien présente qui lance un volume avec du gras.
La finale est revanche marquée par des amers de bois peu élégants qui créent un point de sécheresse et fait perdre beaucoup de charme au vin.
Le lendemain, l'ensemble se présente de manière plus harmonieuse même si le bois reste assez dominant.
Assez bien.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
29 Oct 2020 20:39 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84869
  • Remerciements reçus 11430

Réponse de oliv sur le sujet CR: Roka, Laski Riesling, 2018

A la découverte des vins slovènes

CR: Roka, Laski Riesling, 2018



Bernard
Le nez est d’emblée assez fumé, de pétard ou de caoutchouc, puis des notes herbacés et de vernis ressortent.
La bouche est assez dense avec une jolie balance entre amertume et gras donnant une belle longueur.
Bien

Oliv
Robe jaune paille.
Nez généreux, sur un compromis fumé minéral qui tire sur la pierre à briquet, des notes de fruits blancs mais aussi une pointe lactée vernis un peu chaleureuse.
Bouche bien née, sur un volume enrobé et plein au déroulé facile et net.
L'aromatique n'est pas très flamboyante mais l'équilibre est la qualité première de ce vin très bien fait.
Finale pas très longue mais facile et d'une certaine gourmandise.
Bien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
29 Oct 2020 20:41 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84869
  • Remerciements reçus 11430

Réponse de oliv sur le sujet CR: Roka, Blaufränkisch, 2018

A la découverte des vins slovènes

CR: Roka, Blaufränkisch, 2018



Bernard
La couleur est la plus agréable de toutes, c’est violine a souhait ! le nez est sur le fruit bien mûr, c’est très agréable.
Les tannins sont souples avec une bonne attaque et une puissance contenue, légère présence de gaz carbonique qui disparait avec un carafage énergique. Longueur agréable et une acidité qui marque un peu en finale.
Bien

Oliv
Robe violacée qui tâchent le verre.
Nez agréable, riche et dense, sur les fruits noirs, un petit poivré épicé très agréable.
Bouche intéressante par son rythme et sa fraîcheur, sur une propulsion acide qui lance une jolie matière de demi corps bien mobile sur le palais. Jolis goûts fruités (mûre, cassis).
Finale énergique et juteuse.
Un vin plus intéressant que le Suklje.
A noter que le fond de bouteille regouté le lendemain avait totalement perdu son charme, révélant des notes lactées et comme s'étant décharné.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
29 Oct 2020 20:42 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2657

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Roka, Blaufränkisch, 2018

J'ai hâte de regoûter leur furmint 2019 qui était vraiment très prometteur.
demain, sans doute ! Ils viennent juste de finir leurs vendanges également.

Jérôme Pérez
29 Oct 2020 21:36 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2657

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Roka - Kog - Les vins de 2019

CR: les 2019 de Roka

Il y a unicité de terroir : une belle parcelle d'une exposition régulière très pentue dans le secteur de Kog, village proche de Jeruzalem mais d'un terroir relativement différent, aux sols plus lourds, plus argileux avec des agglomérats rocheux en profondeur.
Les "Roka" Liam et Sinead Cabot, irlandais, passionnés, très connaisseurs, professionnels du vin (importateurs en Irlande) travaillent comme des fous sur leur beau terroir et sur leurs trois cépages, très représentatifs de la zone. Laski, Sipon (furmint) et Modra Frankinja.

Modra Frankinja 2019 : sortie de cuve, non encore embouteillé. Robe saturée, impressionnante de profondeur violacée. Nez de fruit et d'épice, l'élevage est en retrait : du cassis, des notes d'aronia, et du poivre. Jus sauvage en bouche, avec un léger gaz qui personnellement me gêne un peu mais qui est voulu par les géniteurs : il y a une mâche incroyable, une densité rare dans ce vin qui clairement n'est pas en place, mais qui promet beaucoup. Son évolution en bouteille sera très intéressante. Très impressionnant : pour le moment, c'est un jus doté d'une très grande énergie. Ce n'est pas le style de vin que j'affectionne le plus, mais c'est comme cela que s'exprime le MF, à l'instar des meilleurs gamays, avec sans doute un supplément de tension.

Laski Riesling 2019 : Robe dorée, reflets verts, beaucoup de densité et belle accroche de lumière. Très joli nez floral qui évolue sur le fruit blanc et jaune, pêche notamment. C'est une jolie corbeille et l'élevage un peu marqué encore est presque de trop. Clairement me pose-t-il davantage de problème en bouche où je le trouve trop présent pour le moment d'autant plus que le vin se fait gourmand (je ressens un peu de sr) et qu'il y a du gaz (là aussi voulu). Je ne m'y retrouve pas dans ce mix, cette profusion de fruit, de saveurs fortes, ce gaz, cette gourmandise et ce bois, comme si cela partait dans des directions opposées, quasi contradictoires. C'est un avis du moment mais absolument pas un jugement car le vin vient d'être mis en bouteilles et je sais parfaitement comme ça bouge dans les 6 premiers mois. Il y a beaucoup de choses dans ce vin, peut-être trop en ce moment dans son expression. à revoir avec grand intérêt.

Furmint 2019 : il y a une air de famille évident entre les deux vins qui possèdent tous les deux ce "jenesaisquoi" qui fait dire qu'l y a l'empreinte Prlekija : des notes florales, un peu d'amande, du fond, une belle personnalité avec ce terroir de Kog qui donne plus de puissance que celui de Jeruzalem. Sur celui-ci, ce qui donnait de la réserve pour le Laski devient fédérateur et vecteur de qualité. C'est sas doute cette tension accrue qui fait son oeuvre, donnant un supplément d'énergie, de vigueur et de longueur à un ensemble moins gourmand, plus sérieux et pour le coup, à la fois plus cohérent, mais surtout d'une stature supérieure dans sa construction. Le bois n'est pas de trop et ce vin est promis à un avenir radieux. Il a la stature d'un tout grand et encore plus quand le gaz, à la suite d'une longue aération, se dissipe un peu. Impressionnant et très prometteur.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried
12 Mar 2021 21:28 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120Gildasjean-luc javauxMartinezPBAESVougeotstarbuck