Nous avons 1883 invités et 45 inscrits en ligne

Domaine Hubert Lignier, Morey Saint-Denis

  • Messages : 436
  • Remerciements reçus 1424

Réponse de Chaccz sur le sujet CR: Hubert Lignier - Chambolle-Musigny VV 2014

CR: Hubert Lignier - Chambolle-Musigny VV 2014

C'est un vin qui a beaucoup gagné avec l'aération. 
Dans les deux premières heures après l'ouverture, j'étais un peu sceptique, en bouche l'acidité me semblait démesurée.
Par la suite elle a permis au vin de gagner en volume pour ensuite s'intégrer "plutôt bien" au vin même si AMHA elle reste un peu trop prégnante et donne un côté saillant inutile.
Sinon, on est dans du textbook de Chambolle-Musigny avec un peu de bouteille, le nez est beau, profond, c'est encore bien frais et on y trouve une touche épicée puis ensuite en bouche ça déroule sur du pinot classe avec une belle longueur et un côté salivant qui donne envie d'y revenir.

Malgré tout, je me suis peu amusé. 
Le RQP est bien évidemment à chier. La seule chose qui peut vraiment le différencier d'un bon Haute Cote de Nuit du secteur c'est un supplément de finesse.

Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
18 Jui 2021 21:30 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1596
  • Remerciements reçus 2133

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet Domaine Hubert Lignier, Morey Saint-Denis

Edit CR/Précision apportée par le domaine sur la forme de la reprise des vignes en Côte Beaune. Il s'agit d'un bail de location de 18 ans et non d'un rachat.

HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, thiouss
22 Jui 2021 14:27 #212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3463
  • Remerciements reçus 7102
Bonjour à tous,

Le WE bourguignon fût l'occasion de visiter pour la première fois en ce qui me concerne le Domaine Hubert Lignier à Morey Saint-Denis ou nous sommes chaleureusement reçu par Laurent. Merci @Flo pour l'organisation. Déjà, je suis surpris en débutant la visite à la cuverie car les cuves sont vides ? Tous les 20 sont déjà en bouteille ou les élevages sont longs ? Les élevages sont effectivement longs (ce qui est possible car Laurent a la place de conserver 2 vendanges en cave), plutôt autour des 18-20 mois donc des mises en mai-juin. Celles-ci interviennent après une vinification qui démarre par une macération pré-fermentaire de quelques jours. Ce qui se retrouve dans ces vins très marqués de fruit et d'épice.

C'est tout de suite confirmé par le Chambolle qui déborde de fruit et d'épice avec une jolie fraicheur mais aussi la puissance du millésime.

Le Gevrey les Sevrées est plus végétal avec une finale gourmande. Du coup je demande la part de vendange entière qui se situe, sur tous les crus autour de 30%. De toute façon, chez tous les vignerons, ces derniers millésimes ont permis de monter les taux de vendange entière...

Le Morey Trilogie (issus de 3 terroirs de VV) présente une bouche d'une grande élégance de tanins denses et soyeux avec une finale très énergique. Le Volnay (nouvelle parcelle du domaine) est droit, puissant, marqué de notes fraiches végétales, et offre un profil plutôt typé Cailleret voir Santenots.

Le Morey la Riotte offre un nez sérieux que la bouche plutôt typé gourmande et ronde vient bien équilibré.

Le Morey les Chaffots est concentré, dense et finit actuellement serré.

Avec le Charmes Chambertin, on revient sur un vin plus flatteur, avec de belles notes florales, qui lui confère un côté plus aérien, et une jolie rondeur séduisante bien que sa finale soit encore sérrée.

Enfin le Clos de la Roche, au nez un peu moka (prélèvement sur 2 fûts, donc Laurent, comme Nicolas, sont les rois de l'assemblage en Direct Live :-)), une bouche superbe, ample, puis plus droite, profonde, avec ce côté terrien indéniable. Superbe bouteille. Merci à Laurent pour ce super moment en cave, avec des discussions passionnantes.

Merci à Laurent et à Flo.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, LucB, Fredimen, thiouss
12 Déc 2021 18:28 #213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2638
  • Remerciements reçus 1250
Il me fallait ouvrir en préambule du vin du DRC une autre bouteille, j'ai choisi le même millésime, il s'agit d'un CR:Domaine Hubert Lignier - Morey Saint Denis, Trilogie 2014 

 

La robe est opaque, dense, le nez sur les petits fruits noirs, des épices, un fond de noyau de cerise - La bouche est droite, avec des fruits rouges et noirs nets, des tanins encore un peu saillant, plutôt dans la longueur que dans la largeur manquant peut-être un peu de chair, mais à la fois c'est la conjonction du millésime 2014 et de l'appellation alors pas grand chose de surprenant. Par contre en s'associant avec le plat principal (un filet de biche) le vin va trouver une belle association et reprendre de la chair et de l'épaisseur.  
La finale est énergique et d'une belle longueur. BIEN+

Eric 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Oyaji-sama, Garfield, thiouss
01 Jan 2022 19:58 #214
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95124
  • Remerciements reçus 25151

Réponse de oliv sur le sujet Domaine Hubert Lignier, Morey Saint-Denis

Bourgogne
Domaine Hubert Lignier - Clos de la Roche 1974-2010  

vinous.com/articles/...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Galinsky
01 Fév 2022 19:55 #215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2673
  • Remerciements reçus 722
CR: Domaine Hubert Lignier - Bourgogne rouge Symbiose - 2019 :

Vin ouvert 1 heure avant, épaulé et servi à 15/16° dans des verres Zalto Bourgogne.

Vin d'emblée très ouvert et expressif sur une corbeille de fruits rouges acidulés.
La bouche est assez simple sur cette aromatique juteuse et fruitée, c'est mûr sans excès.
Vin pas très long ni complexe mais plutôt séducteur et équilibré, on se ressert avec plaisir.
Un beau bourgogne générique, moins excitant que celui d'Arnoux Lachaux, du même millésime, ouvert en même temps mais très bon quand même.
Très bien.

Bien cordialement,
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LucB, Papé, starbuck, Vyat, Fredimen, Vesale, BonnesMares88, Xavier1227
21 Fév 2022 16:06 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1596
  • Remerciements reçus 2133
CR: Retour sur le millésime 2020 au domaine Hubert et Laurent Lignier


 


S'il est bien un rite immuable dans nos habitudes de désormais "vieux", par l'âge :) et par le nombre d'itérations où nous nous sommes rendus en Bourgogne, c'est un stop chez Hubert et Laurent Lignier à Morey. Mes camarades et moi allions néanmoins vite relativiser cette ancienneté à la découverte du groupe qui allait nous accompagner pour la dégustation: un cercle de 5-6 soixantenaires Luxembourgeois probablement fraîchement à la retraite et clients au domaine depuis 30 ans exactement. Mais c'est nous dans 2 décennies en fait :D.

- Laurent bonsoir,
- Messieurs bonsoir. On va goûter 2020?
- Une partie d'entre-nous était venue fin Mai l'an passé et avait déjà goûté 2020. Mais si personne ne l'a encore goûté, 2020 avec 9 mois de plus pourquoi pas. NDLR: nous n'étions que 2 sur le groupe à avoir déjà approché le millésime. Re-2020 donc :).
- Commençons dans ce cas par 2-3 2021.

Bourgogne Aligoté, Aux Poirelots
Notre premier blanc du séjour. C'est sec, tendu. Il s'estompe un peu vite sur le bas de la langue mais persiste dans sa hauteur. AB-

Bourgogne Passetoutgrain 2021
- Les vignes se trouvent aussi sur Poirelots. 13 rangs de Gamay pour 10 de Pinot. Ca fait un peu moins de 0,5ha. On fait 5 pièces pour 40 ares et une autre partie pour le rosé, 3 pièces.
C'est frais, assez sec en finale lorsque l'entame est plus confortable. AB-[/]



La Côte de Nuits s'en sort-elle mieux sur 2021 ?



- Pouvons-nous évoquer 2021?
- Vous pouvez voir, il y a un niveau de fûts en moins.
- Que cela donne-t-il en terme de rendements?
- Nous faisons du 40 hl sur le Passetoutgrain. Cela représente un -20% par rapport à une année normale à 50hl.
- Il y aussi d'autres appellations dans le coin? Le Côteau Bourguignon? En faîtes-vous?
- Cette appellation couvre plus de cépages. Il peut y avoir du chardonnay. Après appeler Côteau des vins issus de pieds plantés dans la plaine... Bourgogne me va bien :D. Je vais vous faire goûter un premier cru.

Morey Saint Denis, 1er cru la Riotte 2021
La teinte est translucide. Une légère réduction au nez. La clarté du vin n'empêche une certaine densité à coeur. C'est long, de haute tenue. La finesse et l'élégance semblent faire leur retour avec ce millésime. La finale est appétente.
- La malo est finie.
- C'est sacrément clair.
- Pour avoir de la couleur, il faut une peau épaisse.
- Vous avez peut-être pigé plus?
- Nous avons fait des remontages pendant le pré-fermentaire. Ensuite c'était un pigeage par jour pour un total allant de 7 à 10.

- A quelle date vendangez-vous?
- Nous avons commencé le 23 Septembre. Et je ne le regrette pas, les raisins ont gagné en maturité. Il a plu 5 mm, ce n'était pas gênant. Nous nous sommes arrêtés le dimanche puis avons repris. Il pouvait y avoir la crainte d'un début de botrytis. Avant cette pause, les raisins faisaient 12,5°. A la fin ils faisaient 12,8°.
- Vous avez chaptalisé par conséquent?
- Pas sur tout.
- Nous avons évoqué les rendements sur le PTG, qu'en est-il sur les autres lieux?
- C'est très variable. -15 à -20% sur Morey Vieilles Vignes. -50% sur Clos la Roche et -80% sur Chaffots. Toutes les vignes en coteau ont été touchées par le gel d'Avril. Puis celui de Mai en a remis une couche sur le bas.
- Il me semble que le pinot est plus tardif.
- Oui et les bourgeons dans le coton peuvent résister jusqu'à -7°C. En Mai, le cycle était plus avancé.
- Il a beaucoup plu en 2021. La pression des maladies a dû être forte.
- Le dernier traitement a été fait début Août. On arrête en général 6 semaines avant les vendanges. Il a fait sec en Août. Cela a permis de contenir le mildiou. On a eu une poussée d'oïdium après la fleur. On a lavé à l'eau salée.


Les Bourgognes parcellaires



Bourgogne Grand Chaliot 2020
"On sépare depuis 2016. C'est une discussion avec le sommelier du groupe Loiseau qui nous a fait réfléchir. "Laurent, vous avez des terroirs assez différents en Bourgogne, pourquoi ne pas les séparer?"."
Un générique d'une belle épaisseur déjà. Des notes salines, des fruits rouges foncé à profusion. Seule la finale plus serrée et légèrement asséchante raccourcit le plaisir. B

- Vous multipliez les Bourgognes du coup.
- Nous allons en faire un issu de vignes sur Meursault, Pommard et Vosne pour un total de 2,5ha.
- Vous ne cessez de vous étendre. A quelle surface aboutissez-vous?
- 11,5 ha. J'achète aussi l'équivalent de 3ha en négoce. Ce sont souvent des achats de raisins, hormis pour les Hospices de Nuits où c'est un achat de vin directement. On compte 4 pièces sur Didier et Vignerondes.

Chambolle Musigny Les Bussières
Un filin acidulé qui trace une nervure centrale au sein d'un ensemble doté de doux tanins. C'est assez franc et direct. B+/TB-

Gevrey Chambertin la Justice
"Le PH de Justice est régulièrement supérieur à celui des Seuvrées. C'est pour cela que vous y avez moins de tension."
Un nez très floral, de l'aubépine, de la ronce. Ca odore bon. La bouche est aérienne, digeste. La rafle vient asseoir et redonner un élan / une continuité. La toute fin se fait un bonbon réglisse presque régressif. B+/TB-

Gevrey Chambertin les Seuvrées
Une gourmandise supérieure. Des fraises rouges mûres écrasées. Une matière de composition plus épaisse. Une longueur qui lui emboîte le pas. Et un léger grip caillouteux en conclusion. TB-

- Nous avions aperçu votre fils la dernière fois.
- Oui, il est en train de broier les sarments et il les laisse sur place. Ca fait un apport en carbone plutôt que les brûler.
- Vous possédez une machine spécifique?
- C'est un appareil que l'on met sur le tracteur.

Morey Saint Denis Très Girard
Un placement plus haut. Des petites pointes d'épices sur le clou de girofle, le poivre et la cardamone. Le jus est long et plein. La perception de la rafle n'assèche aucunement le vin cette fois. TB


L'incursion en Côte de Beaune



- Vous avez récupéré récemment des vignes sur la Côte de Beaune.
- Sur Volnay, 13 ares sur Es Echards et 12 sur Ez Blanches, et sur Pommard.
- Où en êtes-vous? Quels ont été les premiers travaux? Passage en bio?
- Non pas encore de conversion. On a effectivement arrêté les désherbants. On a surtout veillé à décompacter le sol la première année. Il y a eu des travaux sur les interceps et la taille.
- On dit que Beaune a été plus touché que Nuits en 2021. Comment cela se traduit-il chez vous?
- -50% sur la Côte de Beaune contre -25% sur la Côte de Nuits.

Volnay
"4 pièces en 2020; 2 en 2021."
Une verticalité assez affirmée. C'est un peu austère et le registre se fait plutôt noir, notamment en finale. B-

Chambolle Musigny 1er cru les Baudes
"La mise sera faite en Juillet."
L'équilibre gustatif prend de la hauteur. Ce sont la partie supérieure de la bouche qui accueille une projection horizontale de groseilles, de fraises et de mûres. C'est tendu et dynamique, longtemps appétent et salivant. Il y a comparativement moins de jus que le vin suivant mais c'est fort élégant. TB

- Je vois encore l'oeuf pour l'élevage.
- On continue d'y mettre le chardonnay. On en a un autre, en bois cette fois, pour le Mazoyères.
- Pourquoi le bois?
- Pour la vinif, c'est un bon isolant. J'aime monter jusqu'à 30°C pour faire mes vinifs.



Morey Saint Denis 1er cru les Chaffots
Une position en altitude également. Une attaque concise qui s'élargit rapidement. Des notes salines, une texture signée de la vendange entière et un goût marqué par des fruits rouges juteux. Un corps d'une belle constitution. TB+/Exc-

Morey Saint Denis 1er cru Vieilles Vignes
Ca pinote d'emblée. Le nez est déjà riche d'arômes denses: rose, ronce, fougères, cerise burlat et de la framboise. Cette densité, nous la retrouvons sur les papilles. Une pincée de curcuma et girofle en plus vient ajouter à la complexité. La persistance est XXL tant en bouche une fois le vin passé par le gosier que dans un verre vide qui pinote de longues secondes. Exc sans hésitation.


Les obstacles financiers à la succession



Charmes Chambertin grand cru
- Les vignes sont sur Mazoyères il me semble.
- Pour avoir l'appellation Mazoyères, il faut le revendiquer dès les vendanges. Mon père l'avait acheté en 1984, à l'époque c'était l'équivalent de 15 000€ l'ouvrée. On doit être à 1,5 M€ l'ouvrée désormais.
Un registre plutôt gourmand, fin. Quelques pointes tendues en périphérie mais également des tanins un peu asséchants. De la consistance. TB

- Lorsque les successions sont calculées sur les prix de marché, il existe une déconnexion. Nous avions été interviewés il y a peu. J'avais d'ailleurs invité mon père et mon fils à venir. 3 générations sur l'image, ça fait bien :). Si je prends l'exemple d'un Clos Saint Denis à 150 000€ l'ouvrée. Il faut 15 à 20 ans pour l'amortir, même à 150-200€ la bouteille. Quand les prix de références sont en million... NDLR: J'ai fait mes recherches. Le reportage du 19/02/22 n'est plus visible en replay sur France 3 mais il l'est sur la page FB du fiston Sébastien.

Clos la Roche grand cru
Un nez plutôt discret qu'il faut aller chercher et réveiller pour sentir de la fraise et de la groseille. En bouche, la stature du grand cru est bien présente. Le vin est plein, nerveux, acidulé, tonique. Il pinote. On y décèle d'évidentes notes de sureau et d'eau de rose. La fraîcheur se prolonge avec une rafle fort bien intégrée qui se traduit par de la ronce, du thé brun et du bourgeon de pivoine. Ce n'est finalement qu'après que l'on perçoit les fruits: mûre et groseille. La conclusion est faite de tout petits tanins. Exc

Pour ceux qui suivent un peu les dégustations chez Laurent, elles se terminent souvent par une dégustation à l'aveugle d'un demi-format... sauf que cette fois-ci, le tire-bouchon devait le démanger :)


La série mystère



Vin mystère n°1
Le nez est puissant. La bouche est une confiture bien noire avec du menthol de rafle. De petites baies rouges viennent prendre la succession et alléger l'ensemble avant que des notes de cassis bien mûr ne reprenne le mot de la fin. TB-/TB dans une année à attendre.
- C'est plutôt récent. 2019 ou 2017. Pour l'appellation, aucune idée, Gevrey Seuvrées ou Morey village?
- C'est effectivement 2019, après ce sont les Poisets sur Nuits.
- Vous êtes décidément partout :).
- Mes amis me disent qu'il me manque une appellation Vosne :).

Vin mystère n°2
Un nez plus évolué. C'est moins épais et plus tendu. Quelques astringences en pourtour de bouche. Des airelles, de la griotte. TB-
- C'est comparativement moins consistant. Une année moins solaire. Un mix entre 2013 et 2008? Aucune idée pour le niveau d'appellation.
- Le vin est ouvert depuis 2 jours. C'est un Charmes Chambertin 2014. Vous avez bien le temps pour quelque chose d'autre?

Vin mystère n°3
Un vin bien clair et d'une teinte déjà brunie. Nous n'irons pas plus loin. Laurent nous arrête.
- Il y a de la volatile.
- Je ne la goûte pas vraiment mais c'est effectivement frêle.
- Je reviens avec une autre demi-bouteille. (...)
Même constat. La matière est présente mais les arômes fruités sont passés depuis fort longtemps déjà et il y a une déviance viandée anormale. R.I.P.
- Argh, je vais arrêter les demi-bouteilles, de toute façon c'était les dernières pour ce vin et il y a eu un truc.
- Qu'était-ce?
- Bonnes Mares 2011.
- Ah? vous en avez fait?
- J'avais acheté une pièce à un vigneron de Gevrey. L'année suivante, j'ai arrêté. Le prix était passé de 12 500 € à 15 000 € sans que nous ayons pu discuter. Il avait manifestement trouvé meilleur preneur ailleurs. Allez, on ne va pas rester là-dessus. Je reviens :).



Vin mystère n°4
Du thé fumé, des notes lardées. Nous avons déménagé en Rhône Septentrional? Ce fut rapide :). Il y a tout de même un début de madérisation/Porto et une bouche très/trop évoluée. Une vive aération apporte une finale iodée, plus corpulente. La matière prend de l'ampleur et un grip. Cela s'ouvre sur des notes de dattes. Mais le potentiel du vin semble épuisé depuis longtemps déjà.
- C'est vieux mais compte tenu du demi-format, je dirais début années 90? Ce n'est plus très fringant.
- Bien plus encore. 1976, Clos la Roche. Mais c'est effectivement fatigué.
- Ah flûte, millésime / année de naissance pas terrible :). Merci pour cette ouverture. Cela ne me rassure pas trop pour l'exemplaire format normal qui sommeille quelque part :-/.
- C'est un millésime qui a longtemps été fermé. En 75cl, vous avez plus de marge.

Une autre dégustation qualitative sur les deux derniers millésimes et instructive pour sa série mystère, une! C'est un refrain qui revient souvent chez Hubert, Laurent et bientôt Sébastien Lignier. Nous sommes toujours merveilleusement accueillis et nous y reviendrons très vraisemblablement encore, ne serait-ce que pour battre le record des Luxembourgeois ;).


HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, francois999, La Vie est une Fête, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, Oyaji-sama, LucB, Papé, Frisette, starbuck, the_ej, Pinardo, Fre, Martino, Fredimen, Garfield, Vesale, Bobo1, thiouss, SG75
28 Avr 2022 17:08 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5896
  • Remerciements reçus 6518
CR: Clos de la Roche Grand Cru domaine Hubert Lignier cuvée Auguste 2002 

Nez splendide de grand Pinot: panier de fruits rouges croquants et pétales de rose sur un fond terreux. 

La bouche est celle d’une beauté froide bourguignonne que j’aime tant. C’est d’abord extrêmement texturé, vaporeux comme de la soie et d’une présence naturelle. La structure n’est pas en reste avec une attaque sur les fruits rouges. On croque de la myrtille, de la cerise et de la framboise à la fois. La fraîcheur des arômes est magnifique, cette bouteille fait clairement 10ans de moins. Puis viennent des arômes plus rocailleux, la pierre mouillée ressort nettement et se mêle à la rose fanée qui prend le dessus en fin de bouche. Le vin possède un équilibre magnifique entre une acidité taillée au laser et un jus dense, l’ensemble s’étirant parfaitement. Grande finale majestueuse où la pierre mouillée et les sels minéraux reprennent le dessus, le tout sur une longueur magique.  

Grand Pinot, un seigneur de la Bourgogne! 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Galinsky, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, flupke14, starbuck, Jeanveux, thiouss
13 Jan 2023 18:46 #218
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 623
  • Remerciements reçus 1844

CR: Clos de la Roche Grand Cru domaine Hubert Lignier cuvée Auguste 2002 
[/]
Grand Pinot, un seigneur de la Bourgogne!


Mais Romain Lignier était un seigneur. Donc tout s'explique.

Il restera toujours dans mes meilleurs souvenirs viniques une soirée avec quelques amis au défunt Pot D'Etain où un Clos de la Roche 2000 de Romain Lignier avait mis sous l'éteignoir un Volnay Clos des Chênes 2002 de Michel Lafarge et un Clos de Bèze 2003 de Rousseau. En dégustant ce vin, notre joyeuse tablée était soudainement devenue silencieuse. Nous échangions juste quelques regards émerveillés. Un moment unique et rare autour d'un vin, comme tu sembles l'avoir vécu Benoît.

Jean
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Galinsky, Marc C, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, TristanBP, flupke14, starbuck
13 Jan 2023 19:50 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 116
  • Remerciements reçus 420
CR: Domaine Hubert Lignier - Bourgogne grand Chaliot - 2015




Robe rubis montrant des traces d’évolution.

Le nez est élégant et offre de beaux arômes de cerise, framboise, de roses, de cassis, et un léger boisé.

La bouche bénéficie de la puissance du millésime mais reste délicate, suave, acidulée avec des tannins très fins. La finale est plutôt longue sur la framboise et le bourgeon de cassis.

C’est bon.

La bouteille a été bue sur deux jours. Le premier jour le vin était très aérien avec de superbes notes de fleurs (roses, pot-pourri). Le lendemain le vin était plus sur le fruit avec cette acidité croquante.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, TristanBP, starbuck
30 Jan 2023 10:05 #220
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 169

Réponse de Le Petit Dromois sur le sujet CR: Domaine Hubert Lignier - Clos de la Roche 2002

CR: Domaine Hubert Lignier - Clos de la Roche 2002

Bue avec un ami oenophile hier soir. Dieux que c'est bon. J'évitais un peu la bourgogne depuis quelque temps mais dur d'argumenter avec un tel niveau de qualité. Ca pinote à fond, l'élevage est aussi réussi qu'integré, c'est aérien, à mi-chemin entre les fruits noirs et rouges et la longueur est extraordinaire. Autant d'arômes et pourtant si délicat. Grand Vin. 

Probablement le dernier vin fait entièrement par le très talentueux Romain Lignier, RIP. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Galinsky, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Atmosphere, TristanBP, leteckel, Garfield, Jeanveux
14 Avr 2023 14:38 #221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5567
  • Remerciements reçus 8929
CR: Domaine Hubert Lignier, Saint Romain 2019

Pour commencer avec une cassolette d'escargots, ce vin blanc va s'accorder à merveille.
Je n'ouvre pas de 2019 chez moi, c'est donc une belle occasion de découvrir un blanc de ce domaine nuiton.
Le vin est agréable au nez mais pas d'une grande complexité.
je ne perçois toutefois pas de notes d'élevages trop marquées.

La surprise vient des qualités de bouche.
Un vin qui possède une belle fraicheur avec du volume et une certaine puissance.
C'est vraiment agréable, à 3 la bouteille se vide sans difficulté.
Une belle découverte d'une cuvée que je n'aurais pas forcément pensé à encaver prioritairement quand il s'agit de choisir des blancs beaunois.

Morey Saint Denis 1er cru VV 2018

Mon à priori vis à vis d'une certaine lourdeur des 2018 va vite s'envoler.
Le nez est dominé par la cerise noire et de légères notes épicées.

La bouche est à la fois dense, puissante mais soyeuse avec des tannins d'une grande finesse.
L'image d'un gymnaste fort et élégant me vient à l'esprit.
On me dit que cette bouteille est régulièrement considérée comme un grand cru
J'aimerais que tous les 2018 évoluent ainsi même si tout est encore bien jeune.
C'est un vin sapide, gourmand, digeste et bien entendu très facile à boire tout en prenant beaucoup de plaisir que ce soit avec une cuisse de canard confit ou simplement pour lui même sur le dernier verre.

Pour moi qui connaissais le domaine essentiellement par les écrits que je lis sur ce forum, c'est une chouette rencontre à table.
Il faut vraiment que j'aille plus souvent au pied de la cathédrale de Metz avant que le cul d'poule ne se fasse complètement "soufflotiser" sa cave 

 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Super-Pingouin, Galinsky, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LucB, Papé, leteckel, Garfield
15 Mai 2023 11:49 #222
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1596
  • Remerciements reçus 2133

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet CR: Le millésime 2021 au Domaine Hubert et Laurent Lignier

CR: Le millésime 2021 au domaine Hubert et Laurent Lignier

Mes camarades de dégustation et moi ne pouvons imaginer une excursion bourguignonne printanière sans un passage chez Laurent Lignier tant nous sommes si bien accueillis à chaque itération et tant les dégustations sur fûts y sont régulièrement un délice et un passionant moment de partage.
Nous voici donc dans la cour de ce domaine que nous avons vu évolué depuis quelques temps déjà: l’agrandissement de la cave souterraine, l’extension de l’entrepôt, le remplacement de la petite bâtisse par un pavillon de bureaux et l’édifice d’un lieux de mise et de stockage complémentaire dans l’arrière cour.

Nous passons d’abord récupérer les verres dans la salle dégustation où la gamme complète figure sur un pan entier d’un mur.
- Vous avez récemment agrandi le domaine. Avez-vous fait de nouvelles acquisitions?
- Cette année, je perds plusieurs parcelles qui étaient en fermage: Griotte NDLR: dommage, nous ne l’aurons jamais goûté. :), Justice va au domaine Roty, Clos Baulet est repris en exploitation et Blanchards avec le rachat au propriétaire par le Clos des Lambrays.
- Cela fait beaucoup. Des nouvelles choses?
- Un peu. Un achat de raisins sur le 1er cru La Petite Chapelle, juste sous le grand cru. La distinction est aussi désormais faite entre Mazoyères, qui correspond aux vignes du domaine, et Charmes qui est un achat.
- A quelle surface êtes-vous désormais?
- 11 ha, dont 3 en achat de raisins. Cela inclut les Hospices de Nuits, un peu des Hospices de Beaune. Et j’ai quelques clients qui me demandent d’élever leur vin.

Un millésime 2022 plus généreux


- Nous allons commencer par un blanc (…)

Bourgogne Chardonnay 2022
- (…) Les pieds ont été planté en 2017. Elevage en cuve surtout.
- Continuez-vous à en faire une partie dans votre oeuf?
- Dans l’oeuf, nous avons eu une macération pelliculaire. Nous n’avons pas bien débourbé. Il faudra soutirer. Les raisins ont été égrappés et les peaux gardées. Ces vignes ont été vendangées l’après-midi et au 4ème jour les jus sont partis en fermentation. La robe est depuis très trouble.

C’est effectivement le cas, la robe présente un jaune paille voilé. Au nez et en bouche, c’est un registre floral qui s’exprime: Fleur de lys, muguet que viennent contrebalancer la poire et l’amertume de sa peau. AB-

- Nous voyons une 3ème rangée de fûts en hauteur. Je pensais 2022 sec.
- Il y a eu beaucoup d’eau fin Juin et cela a constitué des réserves.
- Où en êtes-vous de vos travaux dans les vignes? Avec le risque de gel plus tardif, même si celui de ce matin est passé, vous taillez probablement plus tard?
- Je n’ai pas encore labouré, pour avoir de l’azote. Je passerai et grifferai probablement fin Avril lorsque l’herbe sera trop haute. Pour la taille, nous finissons de nettoyer aujourd’hui et nous avons eu une première taille début Mars.
- Comment gérer une taille tardive? Plus on la repousse moins on a de temps pour la réaliser.
- Tailler trop tard signifie effectivement perdre de la récolte. Nous faisons par conséquent une prétaille. Elle freine la croissance mais permet de gagner du temps sur la taille. Elle n’a d’utilité que si elle est faite au plus proche de la taille. Vous voulez goûter un 2022 rouge? On passera ensuite aux 2021

Morey Saint Denis, Trilogie, 2022
Pour planter le contexte, nous avons déjà goûté plusieurs 2022 sur le créneau précédent. Lorsque le registre était clairement solaire et méridional, force est de constater ici que la finesse et la légèreté relative contrastent avec l’impression que nous avons pu nous faire du millésime jusqu’alors. C’est bien moins noir. Les 3/4 de bouche sont plutôt des fruits rouges acidulés et seule la toute finale rappelle l’année dans la largeur prise. L’ensemble est très cohérent et moins lourd. Un coup d’oeil sur la robe rubis ne fait que confirmer la cohérence du profil.

- C’est un 2022 différent de la dégustation que nous venons de faire avant de venir vous voir. A quel degré se situent vos vins?
- 12,8° à 13°.
- C’est étonnant pour une année dite plutôt chaude. Vous avez été tentés de vendanger plus tôt pour ne pas trop monter en degrés?
- Les maturités étaient bien là. Nous n’avons donc pas eu besoin de faire ce choix. Les peaux étaient moins épaisses. Et il y eu moins de millerands qu’en 2020.
- A quels rendements aboutissez-vous?
- 50 hl sur Trilogie, 42hl sur les Seuvrées, alors que nous avions bien ébourgeonné. Les rendements furent réguliers partout. Nous ne nous attendions pas à autant. Et je n’avais pas prévu assez de cuves :). Nous sommes allés en chercher 3. C’est bien, cela permet de contrebalancer l’année de gel.
- Et en terme de futaille?
- Nous en avons ajouté 3, de la tonnellerie de Mercurey et de chez Eric Millard.
- On dit qu’il existe un rattrapage le millésime qui suit un gel.
- Oui, nous avons eu ce phénomène à Chambolle. 17, qui a suivi 2016, fut très généreux.

Ajuster le travail en cave sur 2021


Chambolle Musigny, Les Bussières
De la gourmandise, d’emblée. Un coulis, une gelée de groseille. Une grande fluidité, une certaine élégance. Effet de séquence ou pas, ou peut-être progression durable sur ce village, il devient régulier dans l’expression de sa finesse. TB-.

- A quel moment ferez-vous la mise?
- En Juin, Juillet vraisemblablement.
- Vous n’avez pas songé à allonger l’élevage sur ce millésime plus frais?
- Allonger n’est pas un problème. C’est le millésime suivant qui dicte en partie cette gestion. Il s’agit surtout d’avoir des fûts remplis pour qu’ils soient frais à la réception de la nouvelle vendange.

Morey Saint Denis, Trilogie
L’accroche tanique est supérieure. On perçoit un grip et une matière plus présente. Cela reste très appétent. De la groseille, un peu plus vive, et une impression de rafle en finale avec un trait légèrement âpre. Une très belle intégration de la VE… et pour cause…
- Avez-vous continué à conserver de la VE sur ce millésime? Cela fait plusieurs années que le tiers convient bien à vos vins.
- Tout a été égrappé sur 2021. La rafle n’était pas mûre.
- Vous avez peut-être corrigé autre chose? les degrés en chaptalisant?
- Un peu.
B+

Gevrey Chambertin, les Seuvrées
« Le vin est resté sur lies pendant une semaine en cuve avant l’entonnage. Les lies étaient super liquides. Elles ont été remise dans les fûts et sont encore suspendues en partie. Il se peut donc que vous en goûtiez.»
Une autre friandise dans la série. De la fraise acidulée, un grand traçant central qui fusèle le vin. Les lies se manifestent effectivement dans un second temps. Elles rendent la finale un peu plus maigre puisque la conclusion s’évapore plus vite dans cette séquence. TB

Les pertes en 2021


- Que voulez-vous goûter ensuite? Quel premier cru avez-vous?
- Chaffots en général.
- On fait -75% sur Chaffots. Il a énormément gelé sur les côteaux. Clos la Roche a été bien touché. Plus on descendait, moins il a gelé. Sur le Bourgogne, nous faisons -25%.
Laurent nous partage le tonnage de 2021 et sa comparaison avec 2022 NDLR: Il nous a demandé de ne pas l’écrire ici et nous respectons pleinement sa requête. L’écart est significatif. « Je vais vous faire goûter autre chose. »

Morey Saint Denis, 1er cru la Riotte
Une abondance de cerises, de fraises des bois et de gariguettes. Les contours sont d’une grande netteté. Et la précision est l’idée qui revient à chaque seconde de ce cru. De la soie de pinot alliée à de friandes notes fruitées. Un an après, le vin s’est considérablement bonifié et construit. Exc-. Je ne refuserai pas le remplacement des Chaffots par la Riotte dans notre allocation :).

Morey Saint Denis, 1er cru Vielles Vignes
« La taille des baguettes est plus longue car il y a beaucoup de millerands. »
Vin Ô combien iconique du domaine. Il joue sur un registre aérien en haut de bouche. A l’image des ses frères, il est fin. Un milieu de bouche un peu plus faible avant de conclure sur une belle densité qui exprime des fruits plus noirs. TB contrairement aux millésimes précédents, il ne domine pas la série.

La biodynamie par petites touches


« Hier nous étions en train de dynamiser pendant une heure avec de la 500p, juste avant la pleine lune. Nous traitons en fin d’après-midi pour que les grosses gouttelettes ruissellent jusqu’au sol. Cela fait du 100g de bouse par hectare. Je suis habituellement plutôt du genre prudent/sceptique. Nous avons fait analyser les terres avec et sans et force est de constater qu’il y a une vraie différence. Là où nous avons aspergé, le sol est mieux décomposé, plus aéré. »

Clos la Roche, grand cru
Le nez odore les lies. En bouche, c’est un ensemble plus complet. Une tenue et une corpulence supérieures. Des appuis solides sur les papilles tant par ses tanins fins que la tension de la mûre et la myrtille. Une position moyenne haute. Et lorsque la dominante devient florale, une variation finale sur la fait retomber sur une note plus sombre. Exc-

- Vous ne faîtes peut-être pas de cuvée 55 sur 2021?
- Si, nous en aurons. L’endroit a été moins touché que le reste du Clos la Roche. Nous en faisons autant que 2020. En 2021 le rapport en volume est de 1 cuvée 55 pour un peu plus de 2 de Clos la Roche alors qu’en superficie nous avons 3 à 4 fois plus de Clos la Roche. NDLR: les quantités et poids exacts ont été convertis en ratio.

Gevrey Chambertin, les Seuvrées 2020
Une couleur en contraste, très foncée. L’enveloppe est plutôt douce, lissée en entame. Mais la densité du millésime se révèle très vite. Un noyau presque confit. Des tanins bien plus accrocheurs en seconde gorgée. Et une matière au grand potentiel sur la 2ème moitié. TB- à attendre longuement.

Laurent s’enquiert des visites que nous avons pu faire. Nous lui partageons en toute transparence, parce que nous savons que nous pouvons le faire, qu’avec les hausses successives dans la région, il est de plus en plus difficile de suivre. Et nous regardons désormais à faire une autre région viticole pour notre 2nd déplacement annuel.

La série mystère, v. 2023


Parce qu’il n’existe pas de dégustation au domaine qui ne se termine pas par quelques flacons à la devinette, nous nous réjouissons par avance des bouteilles non identifiées.

Vin mystère n°1
Un millésime plutôt vif, sur de la fraise acidulée. Une grande netteté (j’ai même inscrit le mot net à 2 reprises dans mes notes :)). Une épaisseur conséquente qui indique que nous sommes au moins sur un premier cru et que le vin n’est pas si âgé. Un confort de bouche agréable et harmonieux. Exc Je tente 1er cru VV puisque nous y avons régulièrement droit, sur 2017 ou peut-être 2016? C’est Charmes Chambertin 2016.

Vin mystère n°2
Une consistance plus grande, des petites billes épicées, poivrées. Des tanins très fins qui forment une maille resserrée. Et un lit de groseilles, framboises, d’airelles et fraises sur la jeunesse. Le registre s’allonge sur la vivacité. Un vin supérieur au précédent. Exc+.
- Le nez est évolué mais la bouche est encore sur l’acidité. En même temps, il y a de la matière et des fruits. C’est plus vieux que 2016. Ce serait un 2008 avec de la matière :D. Un grand cru ou les VV.
- C’est Clos la Roche 2014.
- Maintenant que vous le dîtes :D. La vivacité fait effectivement 2014. Le nez pouvait laisser penser que c’était plus âgé.
- Vous voulez goûter autre chose? Il me reste des demi-bouteilles retrouvées dans un coin de la cave. Je les ai ouvertes mais rien de bien engageant.
Nous nous sacrifions pour la bonne cause.

Vin mystère n°3
L’attaque est saillante. La première partie champignonne sur les pleurotes. La seconde moitié rattrape vite le tout avec un relief plat et une finale madérisée sans sucre. Dommage pour le Clos la Roche 1980 :(.

Nous nous rappelons la réussite de Laurent Lignier sur le millésime 2013. Il semblerait que 2021 emprunte le même chemin. Un « millésime de vigneron » comme on l’entend dès qu’une année plus fraîche se trouve dans les caves. Et notre hôte nous montre année après année que vigneron, il en est un de qualité.

HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, legui, Galinsky, Axone35, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LucB, Frisette, starbuck, Martino, Garfield, Vesale, Xavier1227, Ilroulegalet, thiouss, forty-one, Allobroge
16 Jui 2023 17:51 #223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6441
  • Remerciements reçus 6465

Réponse de Vaudésir sur le sujet Domaine Hubert Lignier, Morey Saint-Denis

C'est bien les vignerons qui disent que leurs 2014 n'ont rien de bien engageants .
16 Jui 2023 18:28 #224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1596
  • Remerciements reçus 2133

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet Domaine Hubert Lignier, Morey Saint-Denis

Vaudésir post= écrit: C'est bien les vignerons qui disent que leurs 2014 n'ont rien de bien engageants .

Il parlait plutôt des demi-bouteilles retrouvées, dont le Clos La Roche 80. Le 2014 ne faisait pas partie du lot des demi-flacons. Maintenant que je relis l’enchainement, ça prête à confusion. Je corrige.

HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir, Vesale
16 Jui 2023 19:55 #225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 257

Réponse de Xavier1227 sur le sujet Domaine Hubert Lignier, Morey Saint-Denis: Trilogie, 2016

CR: Domaine Hubert Lignier - Morey-Saint-Denis, Trilogie, 2016

Couleur pourpre, le nez est net, sur le fruit rouge.
La robe est vraiment jolie...et la bouche aussi: très beau fruit en bouche, tannins fondus, la matière est douce,  la longueur est bonne mais pas monstrueuse Bel équilibre au final. 
La bouteille ne fait pas un pli avec un le filet de canard et les girolles.
A garder/à boire
TB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, starbuck, Garfield, thiouss, forty-one
26 Aoû 2023 13:59 #226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3778
  • Remerciements reçus 1263

Réponse de francois999 sur le sujet Domaine Hubert Lignier, Gevrey , 2005

CR: Dom hubert Lignier, gevrey chambertin 2005

Nez de pinot noir framboise, bonbon acidulé fruits rouge
En bouche ah un vrai bourgogne comme je les aime !
Cela fait plus vosne avec un côté velours et premier cru de part la persistance en bouche qui prend de plus en plus de volume 
TB

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, starbuck, Garfield, forty-one
29 Aoû 2023 20:58 #227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3463
  • Remerciements reçus 7102
Bonjour à tous,

Vin 5 : Un nez surprenant, cerise noire, assez mat, puis des notes feuille de cassis, pointe épice, c'est jeune, ça envoie avec un fond noyau de cerise (ça m'évoque une Barbera ou un gamay...). La bouche est charpentée, construite, large, tanins soyeux, denses, encore astringent dans une finale, fraiche, très épicée, avec un sentiment de sucrosité (qui me laisse en Italie) de cassis, ces notes végétales noble, feuille de cassis, ronce, rafle. Gros potentiel mais très/trop jeune. TB-Excellent 90-93 que ce Gevrey Chambertin Hubert Lignier Les Seuvrées 2019.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LucB, forty-one
29 Oct 2023 16:53 #228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2997
  • Remerciements reçus 7839
CR: Domaine Hubert Lignier, Morey-Saint-Denis Très Girard 2017

Robe assez sombre.
Je m'attendais à quelque chose de plus infusé au vu du millésime et des dires du sommelier.
Nez fruité, plutôt fruits noirs, un poil sanguin aussi, mais l'ensemble fait encore peu évolué.
Bouche assez veloutée aux tannins souples et apaisés, pleine, sur des arômes fruités et un peu d'épices.
Un joli vin qui s'exprime plus sur la gourmandise que sur "l'infusion", mais qui au final ne m'aura pas autant plu qu'un vulgaire Santenay du même millésime bu la veille à la maison.

 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, LucB, Blog, starbuck, Garfield, Vesale, Droop
31 Déc 2023 19:08 #229
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 1557
ZWTG 30 par Claudius


CR: Hubert Lignier, Morey St Denis Très Girard 2015 
une excellente surprise !
beaucoup de raffinement au nez comme en bouche, charme irrésistible,
le vin s'exprime sans détours ni complications 
pas le plus concentré, ni le plus profond, long ou complexe, mais quelle finesse et élégance
construit comme un vitrail pointilliste, toutes les parties sont en place, parfaitement calibrées, expressives et goûteuses,
un équilibre d'école 
charme, tendresse 
coup de foudre   
et c'est un village ...
et ce n'est pas trop cher ...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, LucB, Vesale, Droop
07 Jan 2024 16:23 #230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95124
  • Remerciements reçus 25151

Réponse de oliv sur le sujet Domaine Hubert Lignier, Morey Saint-Denis

Morey-Saint-Denis
Hubert Lignier a connu toutes les éditions de la Saint-Vincent Tournante.

www.francebleu.fr/in...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Galinsky, LucB, SG75
26 Jan 2024 20:52 #231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 1557
Lutèce s'offre Champagne et pinot noir par jd-krasaki


CR: Domaine Hubert Lignier, Gevrey-Chambertin La Justice 2017

Nez sur la ronce et la terre humide, avec quelques fruits noirs
La bouche est droite et élégante, ensemble ouvert et délié.
Bien, dans un joli classicisme.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, jd-krasaki
03 Mar 2024 12:04 #232

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2638
  • Remerciements reçus 1250
En ce vendredi soir, grand moment d'émotion à l'occasion de l'ouverture d'une bouteille du CR:Domaine Hubert Lignier Clos de la Roche Grand Cru 2002 - A savoir le dernier millésime réalisé par feu Romain Lignier.

L'étiquette est celle réalisée par Kellen avec les prénoms des deux enfants Auguste & Lucie !

La robe est encore jeune et à peine marquée par l'évolution, le nez est d'une belle pureté aromatique sur un pot-pourri de fleurs et de fruits rouges - en bouche le vin est du taffetas - Tout est en place, d'une très belle longueur et c'est du velours qui tapisse le palais - l'archétype du Pinot Noir évanescent tout en dentelle avec une longueur en bouche incroyable ! 

Encore un potentiel incroyable au vieillissement - EXCELLENT+ 

Eric  
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Axone35, Marc C, sideway, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LucB, Papé, starbuck, leteckel, Fredimen, Garfield, Chaccz, Droop
21 Avr 2024 22:04 #233
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 169

Réponse de Le Petit Dromois sur le sujet Domaine Hubert Lignier, Clos de la Roche Grand Cru 2002

J'ai bu la meme quille l'année passée (par contre pas la meme etiquette - c'était la tradi du domaine) et quelle bouteille! Fabuleux - un de mes grands souvenirs bourguignons. Romain était vraiment un vigneron d'exception. Un fort émouvant testament à un grand vigneron parti bien trop tot. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Galinsky, LucB
22 Avr 2024 18:38 #234

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux