Nous avons 815 invités et 15 inscrits en ligne

Un samedi à Santenay

  • Messages : 392
  • Remerciements reçus 937

Garfield a créé le sujet : Un samedi à Santenay

Enfin, presque Santenay, à Sampigny les Maranges, juste en contrebas de Santenay, un petit village noyé dans un océan de vignes, dorées à cette période, et malgré le temps maussade c'est magnifique !

Quatre bourgogne à moins de 30 euros pour un déjeuner entre amis, en simplicité. Deux de ces bouteilles proviennent du caveau de Santenay tout près (pommard et rully), les autres de ma cave.

On commence par une paire de blancs

- un Rully 18 Montagne La Folie Domaine Claudie Jobard, nez légèrement toasté, bouche un peu maigre, ça manque de matière, assez bien -.

- Du coup on passe rapidement au deuxieme blanc, VIré Clessé Quintaine 2017 Domaine Guillemot-Michel, initialement assez discret au nez comme en bouche à part une sensation un peu chaude, l'aération révèlera de jolies notes de fruits jaunes bien mûrs au nez, la bouche est ample, finale légèrement saline, pas très longue d'ailleurs. Bien- seulement sur l'apéritif, un peu mieux avec le fromage les deux textures grasses se répondant bien. Un peu déçu par le rapport qualité prix au demeurant, payé plus de 25 euros caviste, a ce prix la j'ai plein d'autres blancs en tête qui lui passent largement devant.

Les rouges nous seront plus favorables avec d'abord une excellente surprise,

- Pommard Les Noizons 2018 Domaine René Lequin-Colin, robe sombre, nez pétant de fruit rouge (les enfants à l'unisson diront cerise, je rajouterais burlat pour faire chic et ne pas leur donner tout a fait raison), une bouche très agréable, dense, velours, des tanins gras bien intégrés, finale finement poivrée, longueur correcte, ça se boit déjà redoutablement ! (ouvert tôt le matin pour le midi). Très bien, domaine inconnu au bataillon (domicilié dans Sampigny je crois), bravo.

- Et ce qui devait être le clou du spectacle, Santenay Gravité 2012 Jean Marc Vincent, robe plus évoluée, nez un peu évolué également, notes animales (cuir, fourrure), cerise kirschée, légère framboise, un nez assez "viril", les convives évoquent un vin à gibier ! En bouche l'entrée est prometteuse car large et concentrée, mais les tanins sont encore assez présents, une impression un peu de rusticité malgré un fruit présent mais au second plan. Bien -, déception je croyais avoir fait une super affaire sur une vente récente sur IDW (24 euros en achat direct), ça ne vaut pas plus...


En tout cas même bourguignon je ne connaissais pas du tout cette partie de la cote de Beaune, j'incite ceux qui en ont l'occasion d'aller y faire un tour c'est superbe, assez différent des villages proches plus célèbres, un beau lieu !

Charles
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, KosTa74, Martino, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1833
  • Remerciements reçus 1917

leteckel a répondu au sujet : Un samedi à Santenay

Garfield écrit:
- Et ce qui devait être le clou du spectacle, Santenay Gravité 2012 Jean Marc Vincent, robe plus évoluée, nez un peu évolué également, notes animales (cuir, fourrure), cerise kirschée, légère framboise, un nez assez "viril", les convives évoquent un vin à gibier ! En bouche l'entrée est prometteuse car large et concentrée, mais les tanins sont encore assez présents, une impression un peu de rusticité malgré un fruit présent mais au second plan. Bien -, déception je croyais avoir fait une super affaire sur une vente récente sur IDW (24 euros en achat direct), ça ne vaut pas plus...
!


Voilà un CR qui ne me fait pas plaisir (même achat que toi mais pas encore goûté) :(
Et visiblement, ça ne sert pas à grand chose d'attendre, non ?

PS : tu vois, tu aurais dû prendre le Puligny 2013 ;)

ArnoulD avec un D comme Dusse
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 392
  • Remerciements reçus 937

Garfield a répondu au sujet : Un samedi à Santenay

leteckel écrit:

Garfield écrit: - Et ce qui devait être le clou du spectacle, Santenay Gravité 2012 Jean Marc Vincent, robe plus évoluée, nez un peu évolué également, notes animales (cuir, fourrure), cerise kirschée, légère framboise, un nez assez "viril", les convives évoquent un vin à gibier ! En bouche l'entrée est prometteuse car large et concentrée, mais les tanins sont encore assez présents, une impression un peu de rusticité malgré un fruit présent mais au second plan. Bien -, déception je croyais avoir fait une super affaire sur une vente récente sur IDW (24 euros en achat direct), ça ne vaut pas plus... !


Voilà un CR qui ne me fait pas plaisir (même achat que toi mais pas encore goûté) :(
Et visiblement, ça ne sert pas à grand chose d'attendre, non ?

PS : tu vois, tu aurais dû prendre le Puligny 2013 ;)



L'ami avec qui j'étais vient de me faire un message pour me dire qu'il s'est civilisé ce soir, tanins fondus, aromatique inchangée par contre, donc peut être un peu fermé ? Je dirais à ouvrir bien à l avance et voir ce que ça donne en prévoyant un plat de viande avec, c'est pas un pinot d apéro!

Charles
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 290
  • Remerciements reçus 228

KosTa74 a répondu au sujet : Un samedi à Santenay

René lequin colin, j'ai gouté deux fois son santenay "la comme" , très bon, du même acabit que les frères muzard au niveau santenay.

Je ne savais pas qu'il avait un pommard.
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck