Nous avons 1942 invités et 7 inscrits en ligne

Retrouvailles pour les Guignols du Forez

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6941
  • Remerciements reçus 6099

CR: Retrouvailles pour les Guignols du Forez a été créé par Frisette

CR: Retrouvailles pour les Guignols du Forez



Nous nous étions quitté il y a de cela pile-poil 1 an …Vous connaissez tous le motif pour lequel les interactions sociales, amicales et festives sont désormais limitées…



Mais désormais, après des mesures de sécurité, nous sentions qu’une fenêtre de tir nous était offerte pour tenter des retrouvailles…qui auront été de haut niveau, tant d’un point de vue culinaire que vinique…En effet, chacun à sa mesure a voulu fêter dignement ce moment qui manquait tant à l’ensemble du groupe…
Le (léger) menu de retrouvailles est composé de :
- Clams et Moules accompagnées de tartines de beurre Bordier ½ sel
- Ventrèche de Thon rouge de Méditerranée, sel, poivre de Timut et citron
- Saucisse sèche et Jambon Cru
- Filets et Tartare de Maquereau, Tarte Tatin Sablée au Parmesan et Tomates Séchées
- Carpaccio de Fin Gras du Mézenc, Cèpes en Pickles à l’Huile d’Olive
- Tourte de Tendron et Ris de Veau et Morilles, accompagné de Fèves
- Plateau de Fromages
- Gâteau au Chocolat
(et c’est tout…)



Weingut Martin Müllen, Trocken, Riesling Revival, 2015
La robe est jaune d’or. On a un nez de citron vert, terpénique (hydrocarbures, pétrole…) avec un fond fumé. La bouche est tendue, fraîche, sur le citron vert, légèrement éthérée avec un peu de chair pour l’étoffer. On retrouve une fine sensation de CO2 permettant de donner un joli petit coup de peps. La finale est un peu tannique et sèche, avec des notes d’orange amère. C’est mûr, un peu enrobant, sans trop de structure et fini un peu court. J’étais sur un riesling, hésitant avec un germanique ou un français, me faisant penser à la Cuvée Albert du Domaine Albert Mann. TB-E (16,5/20)



Domaine Thibaud Boudignon, Savennières, Les Fougeraies, 2014
La robe est d’or. Le nez est plutôt méridional, avec des notes d’anis, de badiane, de fenouil et de mélange 4 épices. La bouche est puissante avec une grosse matière, sur un fond de violette et un soupçon étonnant de fraise mêlé à du citron vert. La texture est grasse, avec de jolis amers distingués. C’est très frais et équilibré malgré tout, même si on a une curieuse impression parallèle de « bordel organisé ». La finale est un peu courte, s’effondrant un peu malgré un léger rebond tannique sur la peau de clémentine. Au total, c’est un beau vin de gastronomie, que je pressent sudiste, pensant qu’il présenterait un assemblage comprenant du viognier. J’étais donc en Provence…TB+ (16,25/20)



Maison Louis Roederer, Champagne, Cristal, 2002
Non à l’aveugle
La robe est or, la bulle est d’une grande finesse. Le nez est superbe, mêlant un côté champignonneux frais (shiitake), du raisin sec, avec de très belles notes élégantes de viennoiserie (pain grillé, brioche) et de pâtisserie. La bouche présente une délicatesse hors norme, avec une finesse de bulle la aussi remarquable. Il y a un fond floral (violette) qui accompagne les notes aromatiques et la complexité du nez. C’est douceur, luxe, calme et volupté. La matière est sur un superbe équilibre fuselé, paradoxalement assez délicat, tout en ayant un volume impressionnant, une capacité de relance du même ordre et une longueur phénoménale, avec ces notes de fruits secs légèrement grillés en soutien. La finale sur la fraise s’éternise et persiste avec juste ce qu’il faut de peps, sur un équilibre maturité, acidulé mais sans aucune amertume décelable. On s’était quitté il y a un an sur un 2008 , ce 2002 nous met une nouvelle claque monstrueuse… Grand à Mythique (19,5/20)



Domaine du Collier, Saumur, La Charpentrie, 2013
La robe est d’or tirant légèrement sur le cuivre. Le nez est vanillé, sur la noix de macadamia, l’alcool à brûler, avec un fond verveine et chlorophylle, ainsi que de légères notes fumées. C’est complexe et puissant. La bouche retrouve une touche de violette, avec une texture un peu huileuse, assez dense. Il y a une matière assez grosse avec une acidité très haut perchée. On a une aromatique sur le coing et le miel de façon assez discrète en complément de notes fumées. La finale est longue et impactante. Il y a un accord frontal avec le plat (Maquereau). Ce vin présente une grosse énergie, assez musclé tout en ayant un côté traçant avec en parallèle un élevage à encore digérer. Il n’est pas encore totalement en place et c’est assez déstabilisant. J’hésitais entre un savagnin ouillé et un chenin un peu violent…TB-E (16,5/20)



Domaine Sylvie Esmonin, Gevrey Chambertin 1er Cru, Clos Saint Jacques, 2009
Robe grenat foncée. Nez épicé, sur le poivre, la girofle les baies noires, avec un fond fumé de la violette, du moka et du bacon fumé. La bouche est un peu amère, fraîche, avec une légère sensation de verdeur. On retrouve une aromatique de raisin frais. Les tanins sont fondus, la matière parait virile quoiqu’un peu mat malgré la maturité globale de fruit. L’ensemble est assez dense et fait hyper jeune. On retrouve cette aromatique pleine de chair sur les baies noires ainsi que les notes empyreumatiques d’élevage (café…). La finale pourrait être de plus grande longueur malgré tout. J’étais parti sur une belle syrah nord rhodanienne évoquant Jamet en millésime frais. TB-E (16,5/20)
:DD En aparté, joli coup de Nico qui n’a même pas reconnu sa bouteille puisqu’il s’est planté, sûr de son coup, pensant amener un Chambolle de Mugnier !!! :DD



Domaine Robert Chevillon, Nuits Saint Georges 1er Cru, Les Cailles, 2010
Robe grenat foncé. Nez kaléidoscopique, mêlant tour à tour fumé, hémoglobine, rose, encre, myrtille, encens, orange amère, rose, prune…Un véritable festival et un test anti-anosmie certain ! La bouche présente une belle acidité avec de beaux amers, dans un ensemble plus frais et plus avenant que le vin précédent. La bouche est paradoxalement un peu coupée en 2, révélant un léger creux au milieu. Toutefois, cela reste assez classieux, très bien équilibré, plus délicat et plus immédiat, la finale est fine et élancée avec des rémanences d’alcool de prune me faisant hésiter entre un beau pinot, un nebbiolo jeune ou un châteauneuf du pape élégant. E- (16,75/20) et nouvelle belle rencontre avec un vin de ce domaine



Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er Cru Séchet, 2011
Non à l’aveugle
La robe est jaune claire. Le nez est sur le citron vert, la pierre à fusil, un peu de raisin vert et de champignon complété de quelques notes d’allumette. La bouche présente une structure longiligne, traduisant une trame minérale/pierreuse sur le gravier humide. On retrouve du raisin frais et du citron vert. Il y a une belle tension dans ce vin droit et sec mais paraissant néanmoins un peu strict et austère. La texture est sympa mais des amers peu nobles viennent un peu alourdir la seconde partie de bouche jusqu’à la finale. L’ensemble paraît être un peu bloqué entre 2 âges, peut certainement mieux faire pour un avis total un peu mitigé bien qu’il possède des qualités intrinsèques certaines. TB (16/20) malgré tout.



Clos Veličane, Pozna Letina, 2019
Vin à la robe or. On a un nez de lavande, de savon fleuri, de fruits et de fleurs blanches, de pêche et d’abricot. La bouche est assez pure, limpide et assez facile à lire. On retrouve le coing, avec une matière en demi-corps et présentant un sucre résiduel sur un équilibre demi-sec. Il me paraît un peu sur la réserve, presqu’un peu pudique, n’osant pas trop dévoiler son jeu. Néanmoins, il faut lui reconnaître une certaine digestibilité. Ensemble propre, assez pur quoiqu’un peu court. B-TB (15,5/20)



Domaine de La Rectorie, Banuyls, Cuvée Parcé Frères, 2008
La robe est grenat. On a un nez de thym, de girofle, d’épices, de plantes médicinales et pharmaceutiques, de sparadrap, de colle, de résine de sapin complété par des baies noires et du pruneau. C’est complexe mais un peu fatigant et entêtant. La bouche est lourde, avec un mutage assez peu intéressant, too much. On est clairement sur la cerise noire. L’ensemble est pataud, sans motricité ni capacité de relance et confère au pénible à déguster. Alors, à boire…NN




C’est ainsi que nos retrouvailles se clotûrent : repus mais HEU-REUX !!…On espère désormais ne pas attendre aussi longtemps pour remettre le couvert, car faut reconnaître que ça manquait des moments comme ceux-ci, surtout après les durs moments vécus durant ce laps de temps…
Au total, on aura eu un repas d’un très haut niveau, avec des vins de grande qualité dans l’ensemble, chacun ayant sa propre personnalité, je retiens en particulier l’immense Cristal ainsi que le Chevillon.
Un immense merci à JB pour l’accueil, le gîte et le couvert, ainsi qu’à mes 2 autres acolytes pour leurs apports…



Merci de m'avoir lu!!!

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Paul B., Sylv1, monta, Olivier_26, Super-Pingouin, Jean-Bernard, didierv, mgtusi, sideway, whogshrog43, bertou, podyak, chrisdu74, bulgalsa, Médéric, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Raboso del Piave DOC, Cédric42120, alain_vin, Vaudésir, Krabb, Nicolas Arlicot, vivienladuche, Oyaji-sama, Papé, 4fingers, sebus, wongmaster, oberlin, GAET, IH1456, starbuck, leteckel, RVincent, david84, ptitcoco, Cristobal, Fred1200, Damien72, ysildur, Pinardo, éricH, Lionel73, Vesale, Bobo1, Chris31, Ilroulegalet
19 Mar 2021 13:44 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1764
  • Remerciements reçus 1188

Réponse de GAET sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Super Reportage, Florian,
Merci pour ce moment de partage et rigolade.
Gaëtan
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
19 Mar 2021 13:52 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6574
  • Remerciements reçus 4334

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Bravo Flo pour ce cr très rigolo. Belle soirée en effet, comme toujours on prend beaucoup de plaisir tous ensemble.

Et voilà mes notes.

Weingut Martin Müllen riesling "Revival" trocken 2015
(non aveugle)
Un voile minéral/terpénique enrobe un nez bien mûr.
Le vin est plein, avec du gras et une certaine puissance.
Ca n'exprime pas la fraicheur, c'est aussi très mûr en bouche mais c'est bien tenu.
Finale acidulée. Vin solide.

Domaine Thibaud Boudignon, savennières "les fougeraies" 2014
(non aveugle) Ouvert et épaulé la veille
J'avais prévu de démarrer avec ce vin et je l'ai trouvé pas très intéressant, un peu "chiffon" et un peu trop dense pour l'apéro.
Du coup je pensais même pas le servir et puis finalement, pour faire goûter... ^^
Un nez sur le fenouil.
Attaque stricte qui s'ouvre sur une certaine densité/puissance pour revenir tanique et un peu plate en fin de bouche.
Persistance un peu amère.
Un vin aux multiples dimensions, mais qui laisse presque une impression de "mal fait".


Maison Louis Roederer, Champagne Cristal 2002
Un nez très beurré et très mûr sur la confiture de mirabelle, la réglisse...
L'attaque est crémeuse et très confortable, on s'attend à ce que ça relance derrière mais non ça reste "confort", à la limite du mou mais sans jamais sombrer.
Cela n'empêche pas l'expression impactante, grande présence, du fruit, de la confiture.
Très beau mix entre gourmandise, puissance et délicatesse.
Légère amertume en finale. Grande longueur aussi bien aromatique que gustative.
Je n'ai pas été émerveillé mais j'ai quand même beaucoup aimé (j'en boirais volontiers tous les dimanche).
J'aimerais le recroiser sur un plat plus riche, sur la tourte ris de veau/morilles servit plus tard par exemple.

Domaine du Collier, Saumur "La Charpentrie" 2013
Ca sent le chenin élevé (j'évoquerai la Taille aux loup en conclusion).
Beurré, une pointe de rance.
La bouche est puissante, de belle densité, droite, solide.
Une bouche de ligue des champions donc.
L'élevage domine encore en finale et ce sera la petite frustration de ce vin que j'aurais adoré goûter tout en pureté.

Domaine Sylvie Esmonin, Gevrey Chambertin 1er Cru Clos Saint Jacques 2009
Très beau nez qui évoque tantôt le pinot à maturité, tantôt la jeunesse: café, rose, fruits rouges, sanguin...
La matière est de velours même si elle pourrait encore plus se libérer.
C'est gourmand, ensoleillé mais pas sudiste pour moi.
Final très sanguin, presque minéral. Beau vin, encore un peu jeune.

Domaine Robert Chevillon, Nuits Saint Georges 1er Cru Cailles 2010
(non aveugle)
Un nez délicat et très aboutit. Très belle expression, complexe.
L'attaque s'exprime sans démonstration mais avec de la brillance, de la fraicheur, du fruit.
Belle délicatesse de la bouche, sans faiblir (pas de creux ressenti me concernant)
Hélas des amers légers mais peu nobles viennent trancher la fin de bouche et interrompre le coït.


Domaine Vincent Dauvissat, chablis 1er Cru Séchet 2011
Nez sur la croûte de fromage, le citron confit.
Belle matière, élancée et solide mais une amertume assez pregnante gâche un peu le plaisir.
Je commençais à fatiguer et je n'ai rien noté d'autre.

Clos Veličane, Pozna Letina, 2019
Nez très mûr sur la poire et le savon fleuri, expression qui semble très primaire (non péjoratif)
Bouche grasse mais légère, on ne sent pas l'alcool et ça n'apparait pas hyper sucré.
Ensemble gourmand, mais ça n'est pas plus marquant que ça. Doit pas être mal sur des fromages.

Domaine de La Rectorie, Banuyls Cuvée Parcé Frères 2008
(non aveugle)
Pas de notes, mais expression too much, très moka et alcool, fruits macérés.
Bouche fondue, amertume du mutage.
C'est presque pénible à boire.
Aurait dû être bue sur le fruit de la jeunesse je pense.


Merci les amis!

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Olivier_26, whogshrog43, bulgalsa, LADIDE78, bibi64, Cédric42120, vivienladuche, Papé, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, éricH
19 Mar 2021 15:46 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2977
  • Remerciements reçus 7676

Réponse de leteckel sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Merci pour ces CR parallèles qui semblent mettre une nouvelle fois en lumière des "évaluations" ou des lectures différentes des vins bus ensemble. C'est très intéressant et en même temps un peu interpellant : on dirait qu'il y a un optimiste et un "bougon" (désolé JB, pas trouvé mieux :kiss: ).
Impatient de lire les impressions du dernier convive (Cédric j'imagine...).

ArnoulD avec un D comme Dusse
19 Mar 2021 21:17 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6941
  • Remerciements reçus 6099

Réponse de Frisette sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Il manque les notes de Cedric et Nico! ;)
Je reconnais être un peu plus "laxiste" que d'autres également !

Flo (Florian) LPV Forez
19 Mar 2021 21:25 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6574
  • Remerciements reçus 4334

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Arnould je le prend pas mal du tout mais ce n'est pas l'impression que je souhaitais inspirer, on n'avait pas affaire à des piquettes. ;)
Est ce parce que je ne mets pas de note chiffrée à côté ? (Je me pose la question) .

D'un autres côté on pourrait trouver les notes de Flo plutôt basses eut égard aux "étiquettes" (qui se serait étonné de voir les deux rouges à 17.5 ou 18/20?) Sans parler de la réputation de certains des vins blancs... Donc peut être bien que ses vins n'ont pas donné tout ce qu'il auraient pu?

Sinon je suis bougon parce que ce soir y a pas de soirée LPV Forez. :dry:

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel
19 Mar 2021 21:35 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1480
  • Remerciements reçus 1664

Réponse de Krabb sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Ça fait du bien de vous lire les gars! Portez vous bien !

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, whogshrog43, Frisette
19 Mar 2021 21:42 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2977
  • Remerciements reçus 7676

Réponse de leteckel sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Jean-Bernard écrit: Arnould je le prend pas mal du tout mais ce n'est pas l'impression que je souhaitais inspirer, on n'avait pas affaire à des piquettes. ;)
Est ce parce que je ne mets pas de note chiffrée à côté ? (Je me pose la question) .


C'est très possible, mais je n'ai pas le sentiment que tu aurais noté TB/EX la plupart des vins...
Cela dit, ce n'est qu'un ressenti à la lecture de vos CR puisque parmi les vins dégustés, je n'ai bu que la Charpenterie 2013...que j'avais trouvé intéressant mais en deçà de mes attentes (de mémoire).
Peu importe d'ailleurs, le lecteur attentif de LPV sait où chacun place le curseur et aussi (surtout ?), quels sont les goûts des différents intervenants !

ArnoulD avec un D comme Dusse
19 Mar 2021 23:08 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 304
  • Remerciements reçus 1974

Réponse de Papé sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Merci pour ce magnifique CR ! Cela ne nous rajeunit pas mais c’est du bonheur quand même (tu)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
20 Mar 2021 06:21 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4057

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Quel plaisir de relire le Forez , je vois que la plume à retrouvée l encre du passé , merci à vous tous , j imagine les retrouvailles , ici en région Parisienne ont est pas prêt d en arriver là , profitez des que vous le pouvez :)
didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
20 Mar 2021 07:07 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5514
  • Remerciements reçus 8745

Réponse de starbuck sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Je me retrouve bien dans la description du Clos St Jacques 09
On l'avait goûté au domaine en octobre et nous trouvions unanimement qu'il méritait d'attendre.

Sinon cela fait effectivement plaisir de voir que le vaccin n'a pas eu de mauvais effet secondaire sur Flo et qu'il a toujours de l'inspiration ;)
Vivement que nous soyons tous vaccinés pour enfin se retrouver sereinement.
Vu l'âge moyen des membres des clubs d'oenologie et la présence massive de soignants, ça devrait aller assez vite zX :kiss:

Je ne doute pas que les foréziens sont toujours "Puissance 4" et que nous aurons les 4 CR qui ne sont jamais des copier-coller.
Cela rend leur lecture d'autant plus intéressante avec les nuances de chacun.

Mais je ne peux pas terminer sans souligner le geste des monégasques.
Fidèles lecteurs de ce forum, ils ont voulu saluer le retour de LPV Forez en leur dédiant à chacun un but hier soir dans l'enceinte même de Geoffroy Guichard zX zX zX zX

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, Cédric42120, Frisette
20 Mar 2021 08:47 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6574
  • Remerciements reçus 4334

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Monaco, ce pauvre cocktail de bar de plage, mix sans imagination de bière, de limonade et de grenadine?

JB
20 Mar 2021 09:06 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5514
  • Remerciements reçus 8745

Réponse de starbuck sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Ca c'était avant.
Maintenant Monaco c'est Dmitri Rybolovlev qui s'écrit : "il faut boire Vodka et casser les verts !" :D

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard
20 Mar 2021 09:22 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3357
  • Remerciements reçus 494

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

J'arrive les gars avec mon CR, grand chlem powa ;)

Tjrs au top notre Flo sur les Cr's.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
20 Mar 2021 13:25 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6941
  • Remerciements reçus 6099

Réponse de Frisette sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Puisqu'il est l'heure de la digestion, voici quelques photos du menu:


- Clams et Moules accompagnées de tartines de beurre Bordier ½ sel


- Ventrèche de Thon rouge de Méditerranée, sel, poivre de Timut et citron


- Saucisse sèche et Jambon Cru


- Filets et Tartare de Maquereau, Tarte Tatin Sablée au Parmesan et Tomates Séchées


- Carpaccio de Fin Gras du Mézenc, Cèpes en Pickles à l’Huile d’Olive


- Tourte de Tendron et Ris de Veau et Morilles, accompagné de Fèves

- Plateau de Fromages (Pas de photo...)


- Gâteau au Chocolat (et c’est tout…)


Le Line-Up...évidemment!!!

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, leteckel
21 Mar 2021 14:38 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20671
  • Remerciements reçus 7838

Réponse de Eric B sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Tourte de Tendron de Ris de Veau et Morille

Tendron et ris de veau, non ? (tendron de ris, je ne vois pas trop ce que c'est ).

Eric
Mon blog
21 Mar 2021 15:22 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6574
  • Remerciements reçus 4334

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Merci Flo!
Puisque tu affiches le menu, qques précisions:
- Thon rouge de méditerranée (ça fait une vrai différence tellement c'est gras, fondant et goûtu).
- Tourte de tendrons ET ris de veau

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B
21 Mar 2021 15:22 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6574
  • Remerciements reçus 4334

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Et le jambon du San Daniele (de compétition)

JB
21 Mar 2021 15:30 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6941
  • Remerciements reçus 6099

Réponse de Frisette sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Put***, on s'est quand même bien pété le bide...on s'est vraiment pas manqué de respect!!!

Flo (Florian) LPV Forez
21 Mar 2021 15:47 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2884
  • Remerciements reçus 811

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

C'est clair... très haut niveau aussi bien solide que liquide.. Merci à vous et à notre secrétaire humoriste..:DD
Mon CR viendra !

Cédric - LPV FOREZ
21 Mar 2021 16:54 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2884
  • Remerciements reçus 811

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Bon... Tout a déjà été dit, merci Flo pour ce CR poilant... punaise 1 ans...
CR: Voici ma contribution pour cette belle soirée !! %tchin

Riesling Weingut Martin Müllen "Revival" trocken 2015

Nez séduisant, tout d'abord végétal avec des notes d'herbes coupées qui s'estompent à l'agitation laissant place aux fruits frais ( pêche, pomme ) appuyés d'un joli citron vert.
La bouche est plutôt ronde, fruitée, avec un léger perlant qui ne perdurera pas. C'est juteux, frais avec un trait végétal et des traces minérales en fin de bouche. Il y a du fond et une certaine puissance mais la finale reste encore sur la retenue d'amers de jeunesse malgré une belle acidité qui claque en fin de bouche.

Bien / Très Bien


Domaine Thibaud Boudignon, savennières "les fougeraies" 2014

Nez sur des fruits plus mûrs que son prédécesseur, d'une complexité bordélique faisait cohabiter fenouil, abricot sec, épices.. le tout sur un fond boisé.
La bouche est stricte, dynamique, avec un noyau dense et une aromatique qui peine à s'ouvrir. C'est tout de même puissant, assez long et soutenu en fin de bouche par des amers boisés. L'ensemble est plutôt violent, sans gourmandise à ce stade. Ce vin interroge ...


Maison Louis Roederer, Champagne Cristal 2002

Nez mûr, profond et complexe mêlant des notes briochées, de fruits secs, de morilles et de pâtisserie orientale ( miel, zest d'orange et épices )
L'attaque est confortable, crémeuse avec une belle effervescence puis le vin s’ouvre sur un volume XXL laissant en final une belle empreinte en bouche. L'aromatique est mûre, riche, avec une "gourmandise pâtissière" à la sucrosité sèche. C'est parfaitement construit, et comme le dit JB à la limite du mou sans jamais y sombrer parfaitement contrebalancé par une acidité sous-jacente et une fine colonne oxydative.

Très Bien / Excellent


Domaine du Collier, Saumur "La Charpentrie" 2013

Nez fruité, mûr, brioché mettant également en scène un panel complexe mais plus confus (que le cristal) aux notes fumées, épicées, de plantes médicinales, de champignon, fruit à coque, et de fruits secs .. servez vous ! il y en a pour tout le monde !
L’attaque en bouche est subtile puis le vin s’ouvre sur un gros volume tout en puissance, tendu par une haute acidité. L'aromatique mêle fruits blancs et jaunes frais et mûrs à la fois, sur un fond citronné. C’est long, cylindrique, on ressent une belle énergie encore contenue par une patine boisée. A attendre sans doute encore un peu, même si en l’état cela ne laisse pas indifférent.

Très Bien +


Domaine S. Esmonin, Gevrey Chambertin, 1er Cru Clos Saint Jacques 2009

Nez séduisant, profond sur les fruits noirs poivrés et cendrés nous baladant entre syrah et pinot. L’agitation révèle des fruits plus rouges, légèrement sanguins avec une touche florale évoquant plus la nuit que la rôtie... mais on l'a grimpe avec plaisir.
La bouche est mûre, intense et présente un grosse matière à la patine cendrée, torréfiée parfaitement contrebalancée par une belle acidité légèrement volatile en final.
Un peu le même ressenti que sur la Charpentrie, on se projette sans hésitation sur un futur très grand car le plaisir est certes là, mais reste encore inachevé...
J’évoque gevrey, on me répond chambolle, je suis perdu…un garçon au féminin ou une fille au masculin..???. sos d’un lpvien en détresse … Merci Nico pour ce tour de passe-passe et cette belle papinade (affreux, affreux, affreux... :whistle:

Très Bien


Domaine Robert Chevillon, Nuits Saint Georges 1er Cru Cailles 2010

Nez séduisant moins profond que le précédent mais plus précis révélant de beaux fruits noirs appuyés par des notes d’orange sanguine, de rose fanée, d’épices et de fève de cacao.
La bouche est longiligne, parfaitement tendue et présente un beau volume moins moderne que le précédent mais plus fin, plus abouti même si il reste encore assez dense en son cœur. Belle fraicheur. Pas gêné en ce qui me concerne par les amers.

Très Bien +

Domaine Vincent Dauvissat, chablis 1er Cru Séchet 2011

Nez sur les fruits blancs, le buis, l’herbe coupée mais aussi la pierre à fusil.
Joli jus, bien affirmé encore primaire et dominé par des amers que j’attribue à l’élevage qui circoncisent un peu cette montée de sève, d’énergie.
Il y a du matos, mais il ne parlera pas aujourd’hui… effet de séquence ? Phase ingrate, plutôt ?

Juste bien en l'état


Clos Veličane, Pozna Letina, 2019

V’là une petite douceur, sans opulence, ni violence dans cette séquence de brute..

Nez séduisant, subtil sur les fruits blancs, la pêche de vigne avec des notes parfumées de fleurs blanches et d’amande douce.
La bouche est subtile, douce avec de jolis fruits pétillants de fraicheur et suffisamment d’allant pour s’affirmer malgré l’effet de séquence. C’est digeste à la sensation d’un équilibre demi sec.

Bien/Très Bien


Domaine de La Rectorie, Banuyls Cuvée Parcé Frères 2008

Un nez élégant sur les fruits noirs, l’orange, le chocolat, la figue.
Une Bouche vineuse, riche et molassonne à l’aromatique de fruits noirs tirant sur le vieux pruneau, la moka. C’est plat, sans relief et too mutch surtout en fin de séquence.

Moyen


Merci à tous pour cette belle soirée... La machine étant relancée, va falloir confirmer l'essai très bientôt..%tchin

Merci aux guignols et à bientôt pour le retour des nuls sur la scène de Macon..
Merci de votre lecture !

Cédric - LPV FOREZ
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, Frisette, starbuck, leteckel, éricH
21 Mar 2021 18:39 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3357
  • Remerciements reçus 494

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Bonjour les amis,

LPV Forez ayant une grand tradition grandchlemlienne je ne pouvais pas ne pas passer vous transmettre également mes impressions CR: sur cette soirée de retrouvailles.

Un an sans se voir ce fut bien trop long mais nous n’avons pas fait les choses à moitié : repas gargantuesque et plein du talent culinaire de notre hôte JB (la tourte avec sa salade de févette était un grand grand plat, vraiment), série avec l’éclectisme rafraichissant qui caractérise notre cercle et surtout surtout cette franche amitié qui nous lie. On est finalement assez différents tous les 4, on se ressemble pas complétement (déjà je suis supporter de l’OM ;) ) mais qu’est ce qu’on s’aime et ce genre de soirée avec des gens qu’on aime cela ne peut être que des grands moments de vie, ce le fut une nouvelle fois. Merci les copains d’être vous et ne changez rien, je passe de trop bons moments avec vous !!!

Bon passé ce paragraphe un peu pathos, parlons un peu de nos aventures viniques :


Riesling Weingut Martin Müllen "Revival" trocken 2015

J’ai noté un nez délicat, moyennement expressif mais bien défini, net, pur : j’y ai trouvé des côté un peu marin, le pamplemousse, les agrumes « vertes »…
Une bouche grasse, rondelette, délicate par son côté caressant, très pure (0 bois), sans réelle verticalité mais une puissance sur le fruit (je sais pas si vous voyez ce que je veux dire, une bouche portée plus par son aromatique que par sa structure) . Dans un premier temps cette enveloppe un peu large me semble un peu vide, sans réelle structure mais l’aération lui fera gagner de la chair, de la jutosité. La finale sur les agrumes (fins amers salivant) qui sans être hyper impactant est bien sympathique.
Un vin sans prise de tête, assez évident, franc, sans grand fond ni grande énergie mais que tu prends plaisir à ouvrir quand tu veux un truc qui te parle direct sans te prendre le chou. 16/20


Domaine Thibaud Boudignoni, savennières "les fougeraies" 2014

Nez que j'ai trouvé expressif mais fouillis, mal défini hormis un côté fenouil / anis prédominant qui surnage sur des notes d'abricot, de violette.
Bouche large et grasse, sans réelle structure et tournant court sur des amers vulgos. 13/20 pour la matière mais ce vin ne m'a pas parlé.


Maison Louis Roederer, Champagne Cristal 2002


Nez immédiat de netteté et d'expressivité : les fruits confits (la "plombière") avec de notes crèmeuse et vanillé du plus bel effet (rappelant la glace à la vanille), le beurre frais, la brioche, les fruits secs puis un côté cendre froid. Nez d'une superbe profondeur.

Bouche ultra impactante : c'est large, crémeux ET dense, énergique, structuré par une dense mais fine effervescente...çà sent le gros matos en attaque puis merde les amers de l'élevage arrivent semblant mettre fin à la fête...que nenni sur la seconde partie bouche, le vin repart comme un jeune puceau, sur un colonne vertébrale finement acide et minérale (le côté cendre froid), vibrante, verticale et le vin déroule, déroule sur une longueur impressionnante (j'aime bien le terme "sucrosité sèche" du Cédre, car c'est très mur mais le côté cendre, minéral salivant "tient" cette maturité). C'est pas compliqué le lendemain et ce, malgré la grosse série j'avais encore l'aromatique de la finale (citron confit) dans la sphère ORL. Pour faire le difficile on peut effectivement trouvé le début de bouche un peu mollasson mais on a là un vin proche du sommets des sommets. 18,5/20


Domaine du Collier, Saumur "La Charpentrie" 2013


Nez très complexe et expressif également mais bien moins défini que le cristal précédent (faut dire...) : notes citrons confits prédominantes puis notes fumées, effectivement un peu l'alcool à bruler, le beurre cuit. Ca manque un poil d'élégance, pas complétement en place même si d'une belle complexité.

Le bouche est quant à elle magnifique : cylindrique, dense, très énergique, verticale, développant une énergie que je trouve personnellement exceptionnelle. Certes on sent un peu l'élevage en sous-jacence (l'amertume) mais la maturité du vin (côté citronnade) et sa verticalité lui passe dessus tel un 36 tonnes sur un hérisson. En tout cas un vin (et que j'ai logé d'ailleurs) qui me parle 17/20 et + quand çà sera un peu plus en place.

Domaine S. Esmonin, Gevrey Chambertin, 1er Cru Clos Saint Jacques 2009

Petit préambule où comment boire son propre apport à l'aveugle : prenez une cave pas très bien rangée, une mise en chaussette directement dans le rayon et un contributeur menant l'opération à 5H du mat mal réveillé et vous buvez un CSJ d'Esmonin à la place d'un Chambolle 2009 de Mugnier. J'avoue d'ailleurs que c'était assez marrant car pendant toute la déguste je me disais, punaise c'est vachement étonnant pour un Mugnier comme vin tellement en terme de style c'est presque l'antithèse.

Sinon j'ai trouvé le nez très expressif, immédiat...il y a un superbe fond floral (la rose fraiche), les fruits rouges, un côté sanguin mais aussi des notes qui reniflent le gros élevage avec le café sur toutes ses formes : torréfaction, café froid, grain qui donne au nez un côté terne et mat là où le fond semblait brillant.

Bouche "presque" magnifique : c'est séducteur par une matière caressante, mure, dense, avec un toucher de bouche et des tannins veloutés au possible là où pourtant on sent une "grosse" matière pour un pinot...c'est frais, concentré, long mais je trouve que comme le nez l'élevage, un côté "noir" dans la trame de la bouche (tjrs ce café torréfié) donne de la "matitude" au vin, le rendant plus dark que brillant et l'empêchant de nous séduire complétement.

17/20 quand même tellement la matière est ultime mais je touche pas la prochaine avant au moins une demie douzaine d'année (et d'ailleurs je comptais pas y toucher à celle là, voir préambule ;) )

Domaine Robert Chevillon, Nuits Saint Georges 1er Cru Cailles 2010

Nez qui a tout : complexe, lisible, délicat...un nez à la Reynaud, floral, encens, épices, fraise écrasée, fruits à noyau, cerise.... J'y aurais passé des heures

Bouche très délicate, de demi corps, féminine, "chatouillante", gaie et frétillante sur une attaque pure, mais comme l'écris JB, la jeune fille est nue, elle est jeune, fraiche et magnifique, le fond sonore nous berce, les volets sont croisés et là...les parents rentrent de la plage avant l'heure et ouvrent la porte de la chambre ;) La bouche est donc coupée dans son élan par des amers prégnants qui coupent la longueur (et puis çà rétrécit vite dans ce genre de moments ;) ) et empêchent de profiter pleinement de cette belle fin d'après midi d'été ;). Le reste étant très joli çà restera quand même un joli souvenir 16,5/20

Domaine Vincent Dauvissat, chablis 1er Cru Séchet 2011

J'ai eu du mal avec le vin suivant mais cela m'arrive systématiquement quand je tente un retour sur un blancs sec (et pour être sec Séchet, qui porte bien son nom au passage, c'est sec).

Nez citron vert et citron confit, "fromager", herbe coupée...assez joli.

Bouche que je qualifierai de minimaliste : fine, droite, élancée mais que j'ai trouvé gâchée par des amers "chiants" (je copie mes notes) sur les 2/3 de la bouche... autant ce côté sec et très vertical des Séchets de Dauvissat j'adhère quand ils se boivent purs et cristallins mais avec des amers saillants, comme cette fois j'adhère pas. 12,5/20 (faut dire après ce qu'on s'était mis même l'eau me paraissait amère à ce stade ;) )

Clos Veličane, Pozna Letina, 2019

Lui j'ai bien aimé comment l'écrit Cédre une jolie petite évidence, juste ce qu'il faut de gourmandise à ce moment là.

Nez immédiat sur les fruits blancs, la poire au sirop et effectivement un côté "minidou" fleuri que je rencontre très souvent dans les pinots gris.

Bouche très pure, juste ce qu'il faut en terme d'enveloppe et de gourmandise avec un sucre très bien placé. Un côté pureté de fruit sans réelle structure et un peu courte mais un petit bonbon... 16/20

Domaine de La Rectorie, Banuyls Cuvée Parcé Frères 2008

après le petit bonbon c'est l'engin de chantier qui débarque et c'est malheureusement la goudronneuse ;)

Nez qui sent le lourd...chocolat noir noir, figue sèche noire, café noir, plante médicinale noire ;). Sans rire c'est bien complexe mais mon cerveau sait que mon palais va se faire dégommer....il refuse de me laisser ouvrir la bouche, je suis obligé d'aller devant un miroir pour me faire 20 minutes d'auto-hypnose pour que ma bouche laisse pénétrer le liquide et là la goudronneuse déverse le bitume et me décalque...le toucher de bouche est beau mais c'est hyper dense, on sent le mutage et l'alcool...je me fais donc refaire la chaussée sans consentement ;)

Le vin n'y est pas complément pour grand chose mais je peux pas noter dignement ce vin à ce moment là après une telle série même si vous devinerez j'espère à la lecture de mon CR que ce vin possède indéniablement des qualités intrinsèques qu'il m'était juste impossible d'apprécier à ce moment là...


Merci à tous de m'avoir lu, à notre Flo national pour son CR encore une fois ultime (et ceux qui font des Cr's doivent deviner le taf pour faire des CR's comme çà), à mes amis pour cette soirée mémorable (la vache qu'est ce qu'on s'est mis, punaise le repas de ouf, la série de ouf) et encore une fois à notre JB pour son sens de l'accueil et à bientôt pour de nouvelles aventures :)

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Olivier Mottard, dfried, philippe loiseau, Olivier_26, Jean-Bernard, didierv, Jean-Loup Guerrin, Cédric42120, Selassie, Vaudésir, vivienladuche, Frisette, leteckel
27 Mar 2021 19:08 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6574
  • Remerciements reçus 4334

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

"...même l'eau me paraissait amère à ce stade"

:DD

JB
27 Mar 2021 20:01 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6941
  • Remerciements reçus 6099

Réponse de Frisette sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Bon bein on est a 100% de comptes rendus ! Pas mal pour des retrouvailles !!! En aparté je pense qu'on a eu du flair pour la faire celle-là, parce que j'ai bien l'impression que la fenêtre de tir se resserre !!!

Flo (Florian) LPV Forez
27 Mar 2021 21:31 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3357
  • Remerciements reçus 494

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Retrouvailles pour les Guignols du Forez

Oui çà re-pète sévère dans le 42/43 :unsure: mais bon on est tjrs vaccinés...on se fait la prochaine tous les 2 ? ;)

Sinon effectivement on a bien fait d'en profiter mais qu'est ce qu'on s'est mis !!!

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, éricH
27 Mar 2021 21:37 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck