Nous avons 1750 invités et 55 inscrits en ligne

Réunion de l’Autriche et de la Hongrie grâce au vin, près d’un siècle après Sarajevo

  • Fred1200
  • Portrait de Fred1200 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1797
  • Remerciements reçus 4373
Dégustation à l'aveugle : l’Autriche et la Hongrie réunies par le vin  

Vendredi dernier, j’ai pu participer à une dégustation à l’aveugle bien intéressante par son articulation, même si la qualité générale des vins fut un peu décevante (mais il y a des jours comme cela où les vins se goûtent mal).

Notre hôte nous prévient d’emblée qu’il n’y aura que des blancs. Avec d’abord une série de 4 vins, puis les 7 autres … l’organisateur nous révèle qu’il y a un lien, mais qu’il vaut mieux remettre les compteurs à zéro après la première série.
Nous apprendrons en cours de dégustation que le dernier vin (le 11ème) est à rattacher aux 4 premiers et que le lien entre les 2 séries est plus de nature historique que purement œnologique.
Bref, ce fut un sacré traquenard et même si, après coup, le thème peut paraître évident, il faut avouer que nous avons bien pataugé !

Allons-y, c’est parti ! 

Vin n°1

Robe : légèrement dorée
Nez : encaustique, pâte d’amande, arômes floraux, fruits blancs, léger boisé.
Bouche : Belle acidité, sensation crayeuse, fruits blancs, agrumes, douceur/tendresse en finale avec de fins amers.

J’ai trouvé ça pas mal du tout. Ma note : 14,5/20 – note moyenne : 14/20
Nous apprendrons en fin de dégustation qu’il s’agit de :
 

Hárs Barakoniy Hárslevelü 2017 du domaine Tokaj Nobilis 


Vin n°2

Robe : un peu plus dorée que le précédent.
Nez : plus parfumé, floral, fruits blancs.
Bouche : équilibre plus sec et moins sucré que le précédent, avec un peu de gras et une amertume plus sensible en finale.

Un profil un peu austère.
Ma note : 14/20 – Note moyenne : 13,7/20

Il s’agit de :
 

Hárslevelü 2019, Tokaji du domaine Kikelet 


Vin n°3

Robe : dorée, avec de légers reflets verts
Nez : léger pétrole, résine, arômes floraux, fruits jaunes, un peu de caramel
Bouche : sèche, ciselée, longue, plus fraîche/tendue que le précédent, avec de l’amertume.

Ma note : 14,5/20 – Note moyenne : 14,1/20

Il s’agit de :
 

Furmint 2017, Tokaji du domaine Kikelet 


Vin n°4

Robe : dorée, bien nette.
Nez : térébenthine, miel, fruits blancs, agrumes, notes florales, léger fumé
Bouche : assez puissante et riche mais en même temps très tendue, sur l’amande/la frangipane, des notes florales et minérales.

Ma note : 14,5/20 – note moyenne : 14,6/20

Il s’agit de :
 

Furmint Mandolás 2018, Tokaji du domaine Oremus (Vega Sicilia) 


Après ce premier tour, un consensus se dégage pour dire qu’on n’est pas en France.
Une partie du panel de dégustateurs songe à la façade atlantique (Galice, Portugal). Mon acolyte Samgriz se risque à dire qu’on est sur des vins allemands. C’est raté. Je tente l’Autriche … encore raté.

Quand, au moment d’entamer la deuxième série, notre hôte annonce que le dernier vin de celle-ci aurait pu/dû se retrouver dans la première série, nous comprenons qu’il s’agit probablement d’un vin doux ou moelleux. Je pense alors à la Hongrie mais, pas sûr de moi vu ma faible expérience des vins magyars, je ne m’avance pas trop et laisse passer cette occasion de m’assurer la gloire éternelle !  


Vin n°5

Robe : claire avec des reflets verts
Nez : agrumes, notes florales, craie … un nez qui m’évoque le Sauvignon.
Bouche : fruitée, surtout sur les agrumes, finale un peu doucereuse mais avec de la fraîcheur.

Ma note : 14/20 – Note moyenne : 13,45/20

Il s’agit de :
 

Ried Thal Grüner Veltliner 2021, Kamptal du domaine Hiedler 


Vin n°6

Robe : à nouveau claire avec des reflets verts
Nez : à nouveau un nez qui m’évoque furieusement le sauvignon (agrumes, fleurs, craie)
Bouche : sensation calcaire, agrumes, amertume, belle minéralité. Un vin avec une belle persistance et qui semble avoir l’avenir devant lui.

Ma note : 15/20 – Note moyenne : 14,4/20

Il s’agit de :
 

Terrassen Smaragd Grüner Veltliner 2021, Wachau du domaine Rudi Pichler 


Vin n°7

Robe : claire
Nez : toujours ce côté Sauvignon … agrumes, miel, fleurs, petite douceur au nez.
Bouche : belle minéralité mais aussi une certaine douceur/richesse (sucres résiduels ?) avec une amertume finale assez appuyée.

Ma note : 14/20 – note moyenne : 13,9/20

Il s’agit de :
 

Ried Loibenberg Smaragd Grüner Veltliner 2021, Wachau du domaine Alzinger 


Vin n°8

Robe : claire et légèrement pétillante
Nez : assez riche, sur les agrumes, des notes florales, la craie, des notes minérales et légèrement fumées.
Bouche : très minérale, avec des notes herbacées, des agrumes, petite chaleur et amertume en finale.

Ma note : 14/20 – Note moyenne : 13,37/20

Il s’agit de :
 

Ried Trum Federspiel Loibner Grüner Veltliner 2021, Wachau du domaine Knoll 


Vin n°9

Robe: claire mais qui mousse !
Nez : à nouveau assez riche, mais aussi entêtant sur les agrumes, les fruits blancs et le floral.
Bouche : bien minérale, tendue, assez acide, moins riche en bouche qu’au nez, poivre blanc.

Le Grüner Veltliner est identifié à ce stade.
Ma note : 14/20 – Note moyenne : 13,9/20

Il s’agit de :
 

Gut Am Steg Grüner Veltliner 2021, Wachau du domaine Martin Muthenthaler 


Vin n°10

Robe : claire avec des reflets verts de gris
Nez : sec, floral avec de l’encaustique, des agrumes, des fruits blancs, des notes herbacées, avec une petite douceur.
Bouche : minérale, avec des notes florales, du lychee, un peu de savon, du poivre … petite douceur en finale.

Ma note : 13,5/20 – Note moyenne : 13,4/20

Il s’agit de :
 

Herzstück vom Kirchenberg Grüner Veltliner 2020, Kremstal du domaine Nigl 


Vin n°11

Un su-sucre pour terminer.

Robe : moyennement dorée.
Nez : très fleuri et fruité sur le lychee, la mandarine
Bouche : agréable, fruitée (sur les fruits du nez), assez équilibrée et pas écoeurante même s’il n’y a pas d’émotion.

Ma note : 14/20 – Note moyenne : 13,96/20

Il s’agit de :
 

Aszu 3 Puttonyos 2015, Tokaji du domaine Oremus (Vega Sicilia) 


Une dégustation austro-hongroise qui nous aura bien baladés et fait perdre tous nos repères.
Pour les 4 premiers vins, j’avais misé sur l’Autriche alors que c’était la Hongrie. Pour les suivants, j’étais parti sur du Sauvignon alors que c’était du Grüner Veltliner.
Plus sérieusement, les vins n’ont pas enthousiasmé … mais beaucoup de vins étaient fort jeunes, surtout sur les Grüner Veltliner. A revoir dans d’autres conditions ?

Seuls 4 vins ont atteint ou dépassé la moyenne de 14/20 :

Furmint Mandolás 2018, Tokaji, d'Oremus (Vega Sicilia) : 14,6/20
Terrassen Smaragd Grüner Veltliner, Wachau, de Rudy Pichler : 14,4/20
Furmint 2017, Tokaji, du domaine Kikelet : 14,04/20
Hárs Barakoniy Hárslevelü 2017, du domaine Tokaj Nobilis: 14/20



Merci de m’avoir lu.

Fred 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., peterka, Moriendi, bibi64, Vaudésir, Papé, sebus, starbuck, leteckel, the_ej, DaGau, Kiravi, Ilroulegalet
22 Fév 2023 00:31 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19702
  • Remerciements reçus 4898
1 - C'est le traité de Saint Germain (et Trianon) qui a mis fin à l'empire Austro Hongrois en 1919 et non 
2 - Le dernier vin n'aurait plus le droit à l'appellation Tokaj Aszu aujourd'hui, réservée aux 5 et 6 pt. On parlerait sans doute de Édes Szamorodni ce qui représente une gageure si le mode d'élaboration est un ajout de grains aszu dans une base de vin sec.
3 - Il y a bien d'autres pays viti-vinicoles qui faisaient partie de l'empire (en fait, tous !)

Jérôme Pérez
22 Fév 2023 07:06 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fred1200
  • Portrait de Fred1200 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1797
  • Remerciements reçus 4373
Bonjour Jérôme,

Merci pour tes précisions.

Concernant le titre, il n'est effectivement pas correct en termes de vérité historique, l'empire austro-hongrois ne s'est en effet pas disloqué en 1914 ... mais il me semble que l'attentat de Sarajevo a grandement participé au processus de dislocation et est davantage ancré dans la mémoire collective.

Pour la deuxième remarque, je te fais entièrement confiance.

Enfin, pour la 3ème remarque, je n'ai pas choisi les vins ... mais il nous est plus facile ici à Bruxelles et environs de nous procurer des vins autrichiens voire hongrois que des vins slovènes, croates, etc.

Fred
22 Fév 2023 13:13 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck