Nous avons 2687 invités et 70 inscrits en ligne

Une soirée chez Ji M'Bé

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 94194
  • Remerciements reçus 23464

Une soirée chez Ji M'Bé a été créé par oliv

Une soirée chez Ji M'Bé

 



Domaine Valdenaire, AGC Jardin des Vosges, 2020
13 cépages

Robe jaune paille à peine teintée.
Nez agréable, sur le citron vert, les fruits blancs, un côté pointu.
Attaque agréable toute en vivacité, sur des goûts d'agrumes en phase avec le nez.
A compter du milieu de bouche, la vivacité domine l'équilibre du vin qui manque alors de matière pour la compenser.
Finale vire alors au strict, sur un citrique strident.

Encore une fois, un vin totalement loyal. Il est trop fort, notre Denaire !


Domaine Laurent Tribut, Chablis 1er cru Beauroy, 2015

Robe toute claire.
Nez ultra classique et qui aiguille vite vers ses origines, compromis pure et franc de notes minérales, sur la coquille d'huître, enroulées dans des senteurs de céréales. C'est précis et appétant.
La bouche enchaine sur un délicieux équilibre rythmé et franc, quand une belle acidité mûre porte une matière gourmande dans un ensemble frais et désaltérant, sans aucune austérité.
Les goûts floraux et de mousseron participent à cette lisibilité qui lance une finale précise et toute en buvabilité.
Le Chablis d'école !
Très bien+


Domaine Pierre Morey, Meursault Les Tessons, 2008

Robe sur un beau doré.
Nez classique d'un chardonnay bien élevé, droit et confortable, sur le pain chaud finement grillé, des notes minérales.
Très belle bouche pleine et droite, nerveuse et ample à la fois.
Le vin exprime une belle concentration naturelle et des sensations de jeunesse à qui je n'aurais pas donné 10 ans, sur un tonus sans austérité et une aromatique pure et minérale.
Belle finale élancée et corsée à la fois.
Très beau vin, avec encore un potentiel de complexification aromatique.


Domaine de l'Oratoire Saint Martin, Cairanne, Les Douyes, 2013

Robe grenat foncé avec un peu d'évolution brique.
Très joli nez sur les fruits noirs, l'olive, un beau côté épicé en train de prendre du tertiaire.
L'ensemble est à la fois assez riche et d'une belle précision.
Même phénomène en bouche avec une bouche pleine au jus ample et franc parfaitement mobilisé par une très belle acidité et de beaux tanins vivifiants sans être secs.
L'équilibre est impeccable, les goûts francs et au point d'évolution parfait.
Le vin s'étire jusque dans une finale aux beaux tanins bien intégrés et d'une longueur respectable.
Très bien !


Château des Tours, Côtes du Rhône, 2011

Robe tuilée claire et légèrement trouble.
Nez pile dans les classiques de la maison et qui ne trompera personne autour de la table, entre la fraise et la rose, le résineux, l'olive.
Bouche efficace, compromis d'une petite douceur lascive en attaque et d'une forme de tenue.
L'ensemble joue plus sur ses qualités aromatiques que de profondeur, avec une finale pas interminable et un peu marquée par l'alcool à mon goût.
Bien à très bien.


Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte de Py, 2003

Robe nettement brique.
Nez un peu éteint, sur la feuille morte et une dominante acide.
Bouche creuse et stricte, sans structure ni tenue.
RIP

Un instant d'émotion pour Jean-Marc et moi, ouvert en souvenir de notre Al' et d'un très grand moment passé ensemble autour de ce vin.


Weingut Koehler-Ruprecht, Riesling, Kallstadter Saumagen Aüslese, 1994

Robe ambrée bien brillante.
Nez puissant, sur le safran, la confiture d'abricot, des notes minérales et des sensations d'évolution certaine.
Bouche droite à la liqueur très fondue, un petit peu trop à mon goût, avec une trame acide-amère, sur la peau d'agrumes qui dominent un peu le corps du vin en créant un point de fermeté qui chahute la gourmandise.
L'ensemble est pourtant long, à la finale un peu austère toutefois, sur l'orange amère, le safran.
Bien+
 

Un tout grand merci à Christine et Jean-Marc pour leur accueil toujours génial de simplicité et de vérité.
Et à mes deux Gunthards pour ces 3 jours de balade généreuse et de grosse marrade.
Finalement, y'aurait eu la place pour 24 24 24 24, vous croyez ?
Encore et toujours, les amis, c'est la vie !

Bises
Oliv
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Gildas, Sylv1, dt, tht, legui, Galinsky, denaire, sideway, bertou, bulgalsa, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Cédric42120, Atmosphere, TristanBP, Papé, Agnès C, Frisette, Med, GAET, starbuck, leteckel, the_ej, vvigne, KosTa74, Kiravi, Garfield, Vesale, forty-one
25 Nov 2023 17:36 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 3867

Réponse de denaire sur le sujet Une soirée chez Ji M'Bé

Merci oliv, et désolé pour le délai de réponse... Je ne commenterai pas le premier vin pour des raisons évidentes, mais juste un peu petit mot pour mon papa à moi, parce que c’est quand même lui qui se tape l’entretien de la vigne toute l’année avant que je ne joue (trop rarement) au riding winemaker (j’oserais un « Michel roulant » si j’aimais les jeux de mots foireux), donc : merci papa ! Il faudra un jour que je mette un petit post ici pour raconter l’histoire de cette vigne, d’ailleurs.

Quelques impressions sur les vins, en attendant :

Domaine Laurent Tribut, Chablis 1er cru Beauroy 2015

 

Très beau nez, expressif, classique, notes de citron, de fromage frais.

La bouche est d’un équilibre irréprochable, la trame acide parfaitement calibrée, il y a une étoffe certaine, c’est très réussi.

N’étant pas ultra fan des arômes d’évolution chablisiens lorsqu’ils sont trop prononcés, je trouve que ce stade d’évolution est assez parfait.

Très bien


Domaine Pierre Morey, Meursault Les Tessons 2008

 

Très joli nez, beau compromis entre un registre de notes grillées, de noisette, et un fruité bien mûr et encore présent.

La bouche est ample, confortable, grasse sans être lourde, elle est tendue par une belle acidité lumineuse qui évite tout sentiment de saturation.

Après le Chablis d’école, le Meursault d’école, cueilli là aussi au niveau d’évolution idéal pour moi.

Très bien +


Domaine de l'Oratoire Saint Martin, Cairanne, Les Douyes, 2013
Oups, oubli de photo...

Nez de fruit noir un peu confit (mûre), des notes florales (violette ?), un côté épicé. Agréable.

La bouche est assez fluide, pas du tout massive, les tanins doux, il y a une fine acidité, et toujours du fruit noir bien mûr.

C’est bon, là aussi à point. Surprise à la levée de l’étiquette, j’avais rarement goûté les vins du domaine avec autant de finesse.

Bien ++


Château des Tours, Côtes du Rhône, 2011

 

Superbe nez, évolué et très complet, qui évoque la fraise, la figue, les épices douces, la garrigue, c’est à la fois très mûr et d’une grande douceur. En effet le style ne trompe personne.

En bouche, on a un vin très doux, glycériné, un peu alangui, avec une acidité basse. Pas beaucoup de structure, cela manque un peu de peps pour passer dans la catégorie supérieure, mais on s’en contente largement tant cette aromatique est charmante.

Très bien -


Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte du Py, 2003

Le nez est sur le tertiaire, sous-bois, prune, le fruit est ténu.

La bouche est assez peu structurée, un peu fatiguée. 

J’avoue avoir eu une petite saute de concentration sur ce vin, qui a connu des jours meilleurs.


Weingut Koehler-Ruprecht (Pfalz), Kallstadter Saumagen Auslese Riesling 1994
A.P. Nr. 5 123 147 11 95



La robe est très belle, d’un ambre profond. Et comme toujours avec une robe aussi soutenue, elle est un peu inquiétante pour le vin.

Le nez est ouvert, il exprime des notes d’agrumes (citron vert, combava) un peu confits, d’épices (il y a cet arôme fréquent sur les rieslings évolués de pain d’épices, dont je dois dire que je ne suis pas un grand amoureux).

En bouche la sucrosité est atténuée, il y a une acidité énorme, un peu mordante, face à laquelle la matière est trop maigre pour ne pas être débordée.

Ce n’est pas mauvais mais il ne faut pas avoir peur de l’acidité, et on a la sensation que ce vin a passé son apogée.

Bien
*
Un immense merci à Jean-Marc et Christine pour leur accueil extraordinairement chaleureux (et pour ces gaufres ! J’en reveux !). C’était vraiment un chouette moment, de la dégustation initiale (ce n’était ni une verticale ni une horizontale, c’était un cube !) au retour au clair de lune avec mes deux joyeux camarades.

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Jean-Bernard, legui, bertou, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, Papé, Agnès C, Frisette, Med, starbuck, leteckel, Kiravi, Ilroulegalet, forty-one
03 Déc 2023 23:10 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck