Nous avons 1584 invités et 21 inscrits en ligne

LPV Coteaux de Paris 10 : Muscadet / Pinot Noir d'Alsace

  • MathiasB
  • Portrait de MathiasB Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 530
  • Remerciements reçus 778
LPV Coteaux de Paris 10 : Muscadet / Pinot Noir d'Alsace


Le groupe Coteaux de Paris se retrouve à nouveau, dans son QG habituel, avec un thème construit autour d’appellations qui ont un temps souffert d'une mauvaise réputation, mais connaissent depuis plusieurs années un renouveau : Muscadet et Pinot noir d'Alsace !

On commence avec une première paire de blancs

 
Vin 1 : Bonnet-Huteau, Muscadet Sèvre et Maine Goulaine 2019
Nez assez ouvert, plutôt fruité, légèrement toasté.
Bouche plutôt chouette, avec un joli équilibre plein de fraîcheur, et un fruité frais très plaisant.
D'un style qu'on pourrait qualifier de jovial, ce n'est pas d'une complexité folle, mais c'est parfait pour s'ouvrir l'appétit.
Les voisins soupçonnent un très léger goût de bouchon (je le sens à peine), mais il aura tendance à s'estomper donc on mise plutôt sur de la réduction.
Bien +

 
Vin 2 : Jo Landron, Muscadet Sèvre et Maine sur Lie Haute Tradition 2017
Nez typé sauvignon : c'est végétal, marqué par le buis. Quelques notes exotiques apparaissent à l'aération (comme un sauvignon typé nouveau monde...)
En bouche, le vin est beaucoup moins avenant, en tout cas moins à mon goût (pas fan du tout des sauvignons variétaux...).
Acidité et amertume sont pour moi trop marquées (pamplemousse à 200%), l'équilibre du vin ne me convainc pas.
Ce côté herbacé et végétal donne un profil qui plaira aux amateurs de sauvignon pas trop mûr, mais ce n'est pas vraiment ma came.
Assez Bien

Le troisième blanc est servi seul.

 
Vin 3 : Domaine de l’Ecu, Muscadet Sèvre et Maine sur Lie Expression de Granite 2004
Nez très différent des précédents, peu de fruit frais, c'est plus mat, sur la pâte d'amande, la cire.
La bouche est dense, avec un joli toucher.
L'aromatique est plus évoluée que les vins précédents, sur l'amande notamment (comme au nez), avec quelques notes d'évolution (champignon) et de légère oxydation (noix).
Joli vin, dans un style marqué par une certaine évolution. Cela donne une certaine personnalité au vin.
Bien +

On enchaîne avec une première paire de rouges.

 
Vin 4 : Domaine Muré, Alsace Pinot Noir Argiles Rouges 2021
Très joli nez, sur la finesse, avec un fruité délicat et aérien de petits fruits rouges.
En bouche on retrouve ces petits fruits rouges, l'aromatique est cohérente avec le nez et agréable.
L'équilibre est par contre beaucoup moins plaisant pour moi, il y a un manque de chair, l'acidité est trop marquée, le vin me semble déséquilibré.
Je suis assez sensible aux acidités marquées sur les vins rouges, qui me gênent plus que la moyenne aux vu de mes expériences de dégustation collective (c'est quoi le contraire de PDF d'ailleurs ?). Ici on a passé ce cap au delà duquel je ne prends plus de plaisir.
De beaux arômes mais une bouche qui me paraît déséquilibrée, dommage...
Bien -

 
Vin 5 : Sophie Schaal, Alsace Pinot Noir 2022
Nez sur le sirop de grenadine
Bouche plus dense, plus ronde, cette fois l'équilibre me convient.
Bouche un peu moins expressive, avec un profil un peu plus sudiste, mais le vin est agréable.
Bien

 
Vin 6 : Christophe Lindenlaub, Alsace Pinot Noir A pas de velours 2021
Une dégustation Coteaux de Paris digne de ce nom ne peut pas se faire sans un vin nature qui part en cacahuète : ça sera celui-là !
Nez de fruit rouge, sur la framboise.
Bouche... qui part dans tous les sens. Il y a du perlant, de l'acidité, des arômes chimiques...
Rien de réjouissant, je ne prends aucun plaisir.
ED

 
Vin 7 : Paul Gaschy, Alsace Pinot Noir Vieilles Vignes 2016
Mon premier apport. Ouvert 4h plus tôt.
Nez sur les fruits rouges mûrs, avec une pointe fumée.
Bouche d'un très bel équilibre, sur la finesse, mais sans aucune maigreur.
Un très joli fruit rouge, délicieux, accompagné de notes fumées, ce qui forme un joli ensemble.
Très belle longueur.
Clairement on a grimpé plusieurs marches, je prends beaucoup de plaisir sur ce vin !
Très Bien +

 
Vin 8 : Marcel Deiss, Alsace Gruenspiel rouge 2018
Nez sur les fruits rouges, avec là aussi une pointe fumée.
La bouche est plus massive, plus dense.
On trouve du fruit, mais le vin est moins expressif, plus massif, et il est encore marqué par des tanins encore un peu serrés.
En l'état actuel, le vin semble encore un peu fermé, il s'épanouira probablement dans les années à venir.
Très Bien

 
Vin 9 : Valentin Zusslin, Alsace Gewurztraminer Vendanges Tardives Bollenberg 2010
Mon deuxième apport. Ouvert 12h plus tôt.
Nez ouvert, floral, on décèle notamment la rose.
La bouche est très équilibrée, avec une belle gourmandise.
Beaucoup de douceur, mais avec l'acidité qui va bien pour rendre le vin tout à fait digeste.
On retrouve une aromatique plutôt florale, qui reste raffinée et ne devient pas entêtante.
Une bouteille de grande qualité.
Très Bien +

 

Un niveau assez hétérogène ce soir, quelques jolies bouteilles tout de même, et deux gros coups de cœur pour les vins de Paul Gaschy et de Valentin Zusslin.

On se retrouve dans quelques semaines pour un remake du thème chenin / syrah déjà mis en pratique l'an dernier mais avec un focus sur certaines appellations cette fois.

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Paul B., denaire, chrisdu74, bulgalsa, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, Papé, Blog, Agnès C, sebus, Frisette, Med, starbuck, the_ej, Kiravi, Garfield, LEON213, choubi38, Ilroulegalet, SG75
26 Nov 2023 21:54 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5569
  • Remerciements reçus 8934
Attention à ne pas confondre finesse et acidité 
2021 n'est pas un millésime de pdf mais un millésime d'herbe.
Il a plu durant toute la période estivale.
Quand on voit déjà tout ce qui est mauvais en Bourgogne, on peut se dire que ça relèverait du miracle d'avoir un bon pinot noir en Alsace/Lorraine.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, legui, denaire, Garfield
27 Nov 2023 08:09 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • MathiasB
  • Portrait de MathiasB Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 530
  • Remerciements reçus 778
Oui, j'ai bien parlé de finesse au nez, mais pas en bouche, où là j'ai trouvé que l'acidité était bien trop haute.
Difficile de déceler ce genre de déséquilibre dès le nez pour moi, sauf si c'est un problème d'acidité volatile.

C'est vrai que les pinots noirs du Nord Est de la France en 2021, pour ce que j'ai pu goûter, c'est pas la joie...

Mathias
27 Nov 2023 21:57 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 823
  • Remerciements reçus 152
Comme quoi, les goûts peuvent vraiment être différents. Pour moi, ce pinot noir a été le rouge de la soirée avec une belle finesse, une jolie délicatesse et une buvabilité qui faisait regretter de ne pas en ouvrir une seconde. Bref, une infusion de vin où les fruits rouges dominent des arômes plus terreux.

Encore, donc, un beau pinot noir d'Alsace qui permet de se régaler sans bourse déliée.

Amicalement. Maxime
28 Nov 2023 09:33 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck